leonardcauvra

Member
  • Content count

    5673
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7
  • Last Connexion

    Soon available - 40661

Posts posted by leonardcauvra


  1. Plusieurs choses ...

    1. il y a trop peu d'images constitutives de ton AVI, seulement 283. Même en en sélectionnant 20% dans AS3! ça ne fait pas lourd pour un traitement correct. Mais peut-être est-ce un court extrait d'AVI que tu as mis en ligne ?

    2. Je n'obtiens aucune rayure dans mon traitement avec AS3! Pour info, j'ai positionné  le curseur au départ sur le cratère au sein de Clavius bien tranché noir/blanc, puis j'ai laissé en "global" et "autosize", puis j'ai choisi 20% pour le nombre d'images à traiter, et enfin j'ai lancé l'analyse. Quant aux AP,  j'ai choisi 104 (évite un nombre trop petit) avant de "stacker" le tout.

    Et j'obtiens à peu près ce que vient d'envoyer Deep Impact ....

    Claude N.

    • Like 1

  2. Pour voir d'où viennent ces stries (nombreuses effectivement), il faudrait qu'on puisse "jouer" avec ton AVI, si tu arrives à le mettre en ligne quelque part. Comme ça, on pourrait tester le facteur "traitement de la vidéo" (chacun a ses petites habitudes),  indépendamment du facteur "prise de vue" pour lequel on ne peut rien faire.

    Claude N.


  3. Eh non, cette belle image n'est pas de moi ! Elle a été prise le 30 octobre 2021 par un astro amateur (Vincenzo della Vecchia) avec un Cassegrain 12" à F/20 et une caméra ASI 183 MM munie d'un filtre rouge. Je l'ai trouvée sur Cloudy Nights.

    Site de Vicenzo: https://www.vincenzodellavecchia.it/ 

    Présentation sur Cloudy Nights: https://www.cloudynights.com/topic/811329-bailly-the-biggest-lunar-crater/

    Tout de suite ma question: à quand la meilleure période d'observation de Bailly (meilleure libration) ? Je sais que Tom Glenn (sur Cloudy Nights) dispose d'une application dédiée à ce genre de calcul, mais je ne sais pas si on a l'équivalent ici.

    Claude N.

     

    i-rkPqZmV-X4.thumb.jpg.9c0f5bda7d93df07675dcf09687cfeb2.jpg

     

     

    • Like 4
    • Love 1

  4. Bonjour,

    Je me suis permis hier d'envoyer un message de sympathie au groupe d'astronomes amateurs de Minsk (Bielorussie) dont j'apprécie la qualité de leurs images en lunaire. Pour voir leur site web, c'est ICI. Voici la réponse de l'un d'eux (je ne mets pas son nom, on ne sait jamais, je dois devenir parano avec tout ça).

    Dans l'attente de jours meilleurs (sur tous les plans) ...

    Claude N.

    --------------------------------

    Thank you Claude,
    Unfortunately, right now I have neither the strength nor the desire to do astronomy. My colleagues in meteor observation are staying in Ukraine. There is a terrible and unthinkable war in the 21st century. Instead of meteors our cameras record rocket launches - an example is in the attached file.

    Stay healthy and take care of yourselves,
    --------------------------------

    • Sad 5

  5. Bonjour,

    J'ai lu hier soir l'article d'Arnaud Debuchy qui montre comment mesurer la vitesse de l'expansion de l'univers, en utilisant ses petites cellules grises B| et un dispositif accessible aux amateurs. Je suis impressionné par le fait que cela soit possible. Bravo à l'auteur pour la précision des étapes à suivre pour y arriver et les explications sur le type de prises de vues, de mesures et de calculs à faire. Un vrai article scientifique accessible à tous.

    Claude N.

    • Like 1
    • Love 1

  6. J'ai eu une réponse d'Epsiloon, voici notre échange:

     

    1. MON MESSAGE:

    J'achète en kiosque Epsiloon depuis le début. Dans le N° 8 figure p.16 une image du soleil réalisée par A. McCarthy. J'ai été surpris par la quantité annoncée d'images (150 000 !). Après une discussion sur un forum d'astro amateurs, j'en conclus qu'il s'agit plutôt d'un ensemble de N vidéos (nombre inconnu) comportant chacune un nombre élevé d'images. Par exemple, on peut faire en 30 secondes une vidéo de 2000 images, tout dépend de la caméra utilisée et de la cadence de prise de vue. A partir de cette vidéo, un traitement (automatique) va produire UNE image de la zone visée. Il suffit de reproduire cela X fois pour couvrir la surface du soleil et l'on se retrouve avec plusieurs DIZAINES d'images à combiner pour obtenir cette mosaïque. Ce qui est beaucoup plus clair et n'enlève rien à la qualité de l'image de A. McCarthy. En résumé, il me semble que les informations fournies (par l'auteur) sont peu claires pour permettre à un imageur du soleil de renouveler cette opération de prise de vue. Autre chose (complémentaire): en allant sur "epsiloon.com/sources" et en cherchant les sources de cette image que vous indiquez en ligne, on se retrouve sur un site proposant cette image ... en vente pour 50 euros ! avec l'information suivante "Les détails sur la surface solaire montrent exactement à quoi ressemblait le soleil à 14 heures le 29 novembre". Donc un temps court de prise de vue, ce qui va dans le sens de mon explication.

     

    2. REPONSE D'EPSILOON:

    Indéniablement, notre article, et la source que nous avons indiquée, sont insuffisantes pour éclairer vos légitimes interrogations. Nous avions en fait hésité à sélectionner cette image, eu égard au faible intérêt scientifique intrinsèque. Nous aurions du en tout état de cause être plus précis dans notre texte. En espérant que vous resterez longtemps un lecteur fidèle et attentif…

     

    PS. Encore une belle image, Stéphane, elle est chouette cette animation ! :)

    Claude N.

     

     

     

    • Like 1

  7. Je ne vois pas bien pourquoi on dit que le gars a imagé pendant 6 heures. S'il a réalisé 81 vidéos à moins de 2000 images chacune,  tout dépend de la vitesse d'acquisition. Chaque vidéo peut se faire très vite. Ou alors il y a un truc qui m'échappe ?

    Claude N.

     

    SUITE: je viens d'accéder à "espsiloon.com/sources" où l'on trouve les références des docs publiés dans la revue. En ce qui concerne cette image (numéro 8 du magazine), je suis tombé ... sur une proposition de vente à 50 Euros ! Surprise ! Et dessous ce texte d'accompagnement  - traduit par Google:

    Il s'agit d'une image de 300 mégapixels de notre étoile, conçue pour être incroyable quelle que soit sa taille. Les détails sur la surface solaire montrent exactement à quoi ressemblait le soleil à 14 heures le 29 novembre, du point de vue de mon jardin.

    Donc ce  serait bien un ensemble de vidéos réalisées très rapidement.


  8. Bonjour,

     

    Je ne viens presque jamais sur le forum "Astronomie solaire" car ce n'est pas mon centre d'intérêt (je sais, j'ai tort quand je vois les belles images de granulation et de protubérances que les astrams mettent ici). Et alors qu'est-ce que je viens faire là, direz-vous ? Bonne question. En fait, c'est pour un truc qui m'intrigue. Je viens de regarder la revue Epsiloon du mois de Février 2022 et j'y ai trouvé une jolie image du Soleil (dans sa totalité). Il me semble qu'elle ressemble à ce que je vois passer parfois sur ce forum. Je vous la joins pour que vous voyez ça.

     

    62139eb931359_SoleilrevueEpsiloonfvrier2022.jpg.b325c2a2a261e2011b1004f3555a60a7.jpg

     

    Je suis perplexe quand je lis le texte qui accompagne cette composition, que voici ...

     

    "Pour obtenir cette image, j'ai combiné 150 000 photos de 2 mégapixels chacune et capturé la surface totale du soleil, tout en contrant les turbulences de son atmosphère" précise Andrew Mc Carthy. Sa lunette achromoatique de 127 mm, modifiée pour obtenir une focale de 3469,2 mm, a saisi les motifs complexes de son champ magnétique. Jamais un cliché d'amateur n'avait révélé aussi finement la nature dynamique de notre étoile.

     

    J'avoue ne pas comprendre ce que veut dire une combinaison de 150 000 photos. Vous avez une idée ?

    Claude N.