scc

Member
  • Content count

    4062
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by scc

  1. abberation chromatique

    Euh, je parlais du concepteur du Chromacor...Désolé de mon imprécision![Ce message a été modifié par scc (Édité le 26-09-2003).]
  2. abberation chromatique

    Renseigne-toi sur le Chromacor. http://www.astrotech.it/advanced/prodotti/aries/Chromacor%20-%20Plug%20&%20Play.pdf Attention, fais une recherche soignée sur Google (et va voir Cloudynight). Il semblerait que le Chromacor ne s'adapte pas à tous les types d'instruments et soit plus efficace sur certains.Pour un instrument de 1890?? Je pense qu'il est possible de consulter le concepteur, un Russe (je crois que le Chromacor est fabriqué par Aries).Bien à toi.
  3. Daniel,Jette un coup d'oeil ici: http://ngc1514.com/Celestron/disassem.htm Bien à toi
  4. avis de recherche...

    Etienne,Tu recherches des film photo couleur ou film dia couleur (ou ça t'es égal)?Si tu débutes, je te conseille la dia d'abord.Dans ce registre, deux films excellents:- Kodak Elite Chrome 200 ou Ektachrome 200 - Fuji Sensia 400 ou sa version professionnelle, le Provia 400.Bien à toi.PS: va voir le site www.astropix.com (en anglais), dans le registre film pour astrophotographie. En passant tu as là un magnifique site pour apprendre l'astrophoto, mais il faut lire l'anglais.[Ce message a été modifié par scc (Édité le 26-09-2003).][Ce message a été modifié par scc (Édité le 26-09-2003).]
  5. croa 150/750 kepler

    Les galaxies, étoiles et amas globulaires émettent leur lumière dans toutes les longueurs d'onde (comme le soleil). Les filtres interférentiels comme les OIII, UHC, H alpha (faible bande passante) et même les filtres nébulaires (large bande) éliminent une série de longueurs d'onde afin de ne garder que celles visées par le filtre.Les filtres nébulaires éliminent par exemple les longueurs d'onde des lampes au sodium (entre autres) et donc la pollution lumineuse. Ils gardent cependant une bande passante très grande, de sorte qu'ils peuvent être utilisés tout simplement pour assombrir le ciel et augmenter le contraste sur des objets diffus. Mais il ne montreront rien de plus sur un objet émettant dans la lumière blanche (galaxies, étoiles, amas).Les trois autres filtres éliminent la totalité du spectre visible sauf certaines longueurs d'onde caractéristiques (faible bande passante). Ils sont donc beaucoup plus sélectifs, provoquent une perte de luminosité beaucoup plus importante et sont utilisés pour les nebuleuses à émission (hydrogène ionisé, 650 nanomètres), le soleil (H alpha) etc...[Ce message a été modifié par scc (Édité le 25-09-2003).]
  6. C'est bien que tu nous rappelles tes critères Mikado.Je te rappelle donc ce que j'en conclus:Un SCT de 200 mm, monté en azimutal sur ton balcon et te permettant du vrai ciel profond en campagne.
  7. Salut à tous,Je voudrais m'équiper d'un bon scanner photo pour scanner mes dia astro en vue d'un traitement numérique ultérieur (Registar et Photoshop).J'ai actuellement deux scanners en vue:Le HP scanjet 3970 (2400 x 2400 dpi, 48 bits couleur)Le Canon canoscan 5000 F (2400 x 4800 dpi, 48 bits couleur)Quelqu'un pourrait-il me conseiller sur ces deux marques pour l'application visée?- qualité comparative des marques - opinion sur les modèles si vous en possedez un - facilité d'emploi du logiciel de scanning - toute remarque utileLa résolution est-elle suffisante ou excessive (je peux traiter facilement en Photoshop des images de 25 Mbytes)?Merci
  8. MMMmmmm!Si je t'ai donné l'impression d'avoir négligé ton avis, je m'en excuse. En vérité je ne suis pas qualifié pour entrer dans des discussions entre spécialistes. Mais en te relisant, j'avoue que j'aurais dû faire plus attention.Alors, j'ai été voir sur un site Internet ce fameux Epson 3200 photo et en vérité il m'intéresse. Parce qu'il permet de faire autre chose que du scan de dia ou photo (au contraire des deux autres).Peux-tu me donner des détails de l'utilisation que tu en fais, spécifiquement pour le scan de diapositives? As-tu un scan brut d'une dia avec ce scanner (mais pas en 125 Mo please!)?[Ce message a été modifié par scc (Édité le 24-09-2003).]
  9. Bon,J'ai consulté le livre CD-rom de Jerry Lodriguss (www.astropix.com) et en effet:- les flatbed à la poubelle - les flatbed avec adaptateur séparé pour dia: à la poubelleReste le scanner photo ne faisant que de la photo, les moins chers pour le format 24 x 36 uniquement.Au rayon: le Canon Canoscan FS4000US, 515 € (4000 x 4000 dpi)Le Minolta Dimage Scan dual III, 430 € (2800 x 2800 dpi)Merci JFM38!Je vais me balader sur le groupe yahoo des scanners photos.PS: c'est cher l'astronomie...[Ce message a été modifié par scc (Édité le 23-09-2003).]
  10. image avecLPI

    Alain,Je crains de ne pouvoir t'aider pour la webcam. Je n'ai aucune expérience et le seul fait d'avoir à passer par un PC me décourage (j'ai pas envie de me taper une centrale électrique quand je me déplace pour observer ou photographier.Je sais par contre que des caméras vidéo CCD existent pour le ciel profond: Stellacam EX de chez Astrovid et Mallincam de chez Rock Mallin. Elle peuvent travailler par superposition d'images, les rendant très sensibles.Mais on parle là déjà de 500 € départ USA. Il existe un groupe Yahoo Mallincam (anglophone). Pour la Stellacam, voir wwww.astrovid.com.Bien à toi.
  11. Là on peut dire que je me suis fait refroidir.Même frigorifier.Je fais quoi maintenant?
  12. image avecLPI

    Il y a une revue sur le Sky and Telescope de février 2003.A mon avis, l'utilisation du LPI pour guider en longue pose risque d'occasionner un problème de choix de l'étoile guide car le capteur de cette caméra n'est pas assez sensible.Dans le même article, il est également question de deux caméras fabriquées par KT&C (Corée), les Supercircuit 164C (noir et blanc) et 165C (couleur), connus aussi sous le nom KPC-350BH et KPC650BH. La noir et blanc est très sensible (0.0003 lux à f/1.2) et peut enregistrer des étoiles de magnitude 10 avec un Télescope 200 mm ouvert à f/3.3.J'essaye actuellement d'en trouver une en standard vidéo européen, sans succès (astrovid en vend mais en standard vidéo américain EIA).
  13. dia100 apo:laquelle

    Voilà:Un seul dealer en France: http://www.medas.fr/ Bien à toi.
  14. dia100 apo:laquelle

    Alain,Je ne connaîs pas les revendeurs en France, mais va voir sur http://www.astro-physics.com/. Tu trouveras certainement quelque chose dans la rubrique "dealers" (en plus de photos et caractéristiques de la Traveler 105)Bien à toi.
  15. dia100 apo:laquelle

    AlainPour l'AP 105 neuve, je sais pas si c'est valable pour tous les modèles de la marque mais quand je parlais de temps d'attente, c'est pas des semaines, c'est des années...Mais ne te décourage pas. Il paraît que ça en vaut la peine.
  16. Ouuuchh!!J'ai été voir sur un site d'achat Internet, le Canoscan 4000F est à 600 Euros...Par contre j'ai trouvé un HP Scanjet 5500 C disposant d'un adaptateur séparé pour le scan de dia ou film, avec éclairage séparé.Le tout pour 235 Euros.Ca pourrait faire l'affaire?
  17. dia100 apo:laquelle

    William ap 105?AP105 = Astro Physics 105.Neuve, bonjour les délais. Occasion, pas fréquent (malheureusement).Dans tous les cas, tu peux y aller en toute confiance.Mais attention, c'est cher...
  18. Mikado et Benj poup:J'ai débuté l'astronomie avec une lunette Vixen NPE 80, 80 mm de diamètre et 900 de focale. J'ai effectivement observé pas mal d'objets Messier, me suis amusé avec des étoiles doubles (et cette lunette est excellente, je l'ai utilisée récemment sur la double-double epsilon Lyrae, séparées sans problèmes). Mais très vite je me suis tourné vers un 200 mm justement pour le ciel profond, tout simplement parce-que M57 dans un 200 mm ça a une autre gueule que dans une lunette de 80. Mikado, si tu es prêt à te déplacer pour observer, un instrument de 200 mm ne constitue pas un handicap. Un SCT de 200 mm te donnnera satisfaction sur le ciel profond (éventuellement avec un diviseur optique pour avoir un F/D de 6.3 - mieux vaut cette solution que le SCT f/6.3 qui a une obstruction trop grande), en planétaire et est un instrument évolutif avec lequel tu pourras faire de l'astrophoto, au foyer, en parallèle, webcam, caméra CCD etc...Je n'observe jamais dans mon jardin (à part le soleil) pour la même raison que toi: pollution lumineuse décourageante. Mais ça ne m'empêche pas de me déplacer à 100 km de chez moi si le ciel en vaut la peine. Et mon SCT, même monté sur une Losmandy GM-8 (et non sur une fourche) ne m'empêche pas et ne me décourage pas de me déplacer.Loin de moi l'idée de condamner de petits instruments de 60 ou 80 mm, surtout les marques citées, mais compte tenu de leur prix et des objectifs que tu t'es donnés, tu pourrais te payer quelque chose de moins limitatif pour pas grand chose de plus et, pour certaines lunettes, pour beaucoup moins.Par après, la fameuse lunette de 60 ou 80 pourra devenir ton second instrument, pour les observations rapides ou pour tes voyages.Enfin, c'est bien entendu une opinion personnelle.Bien à vous.
  19. Je saisis plus trop là.Tu parlais de ciel profond. Une lunette de 60 ou de 80 mm de diamètre, même de marque Takahashi, me semble assez curieux comme option pour du ciel profond.Il y a pas comme qui dirait une dérive par rapport à ton post original (encouragée il est vrai par beaucoup de membres...)??Bien à toi.
  20. Dans un SCT il ne faut JAMAIS toucher à la lame de fermeture, sauf si on a des moyens techniques pour la recaler optiquement et si on a une certaine expérience.Dans tous les cas, elle ne sert pas à recollimater le télescope. En principe elle est ajustée en usine et ne se dérègle pas.
  21. Daniel,Qu'entends-tu par lame de fermeture? La lame de verre optique sur laquelle est fixé le secondaire de ton SCT?
  22. LX 90

    J'ai démonté il y a deux mois mon tube optique 8"SCT EMC de sa fourche (LX-50) et l'ai remonté sur une GM-8.J'ai acheté le télescope en 97 et en commençant l'astrophoto je me suis heurté à des problèmes d'équilibrage (compliqué sur une télescope à fourche) et de contrôle de la déclinaison (propre au LX-50). Mon tube étant, de l'avis des membres de mon club, exceptionnellement bon (pour un SCT), j'ai décidé de le conserver plutôt que de revendre le tout et acheter un autre SCT.Mais je n'avait pas le problème du GOTO. Ma monture à fourche est inutilisée, je ne la revendrai vraisemblablement pas (à moins que...) et ma GM-8 sans Gemini n'est pas un pas en arrière pour le pointage.Ceci dit, il est rare de commencer en astronomie et d'en rester à son premier insrument. Mon budget à l'époque ne me permettait pas une monture allemande de qualité, le seul choix était le LX-50 et honnêtement je ne le regrette pas. Je ne suis pas sûr, même avec un budget bien supérieur que j'aurais pris le risque d'investir dans un instrument très côuteux sans avoir été touché par le virus de l'astronomie de façon durable.
  23. Pierre,Je ne faisait pas allusion à des photographes développant eux-mêmes tes négatifs. Mais à la plupart des magasins vendant du matériel photo et envoyant les pellicules dans un labo extérieur, où les machines sont réglées pour la grande série.Remarque que même pour un photographe réalisant lui-même les développements et tirages, tu risques quand-même, s'il n'a pas l'expérience de ce genre de photo, de dépenser pas mal d'argent pour avoir ce que tu veux. J'ai fait l'exercice avec un labo semi-pro et des négatifs couleurs: duplication dia pour augmenter contraste et saturation, trois tirages de densité différente pour chaque photo qui en valait la peine, plus impression finale. En fin des comptes, le résultat était pas mal mais compte tenu de tout le traitement, ça m'a couté une petite fortune. Je suis donc passé à la dia, mais même dans ce cas, je ne confie le développement qu'à un labo semi pro.
  24. Fredogoto,J'utilise l'Elite Chrome 200 qui est très connu pour sa sensibilité au rouge et ses performances en défaut de réciprocité (très faible). Du point de vue du grain, je pense que le Velvia devrait bien sûr le surclasser totalement, mais je n'étais pas au courant que le Velvia était sensible dans le rouge.Pour le moment je ne fais que de la photo en parallèle en utilisant des objectifs Pentax ouverts à f/4 (200 et 300 mm), f/2.5 (135 mm) et f/1.4 (85 mm). Vingt minutes à f/4 est assez classique pour des nébuleuses telles que NGC 7000 et Pelican (mais aussi M20, M8 etc...). Mais à 200 ASA!En tout cas, je pense que je vais l'essayer ce Velvia. J'ai vu justement des photos de NGC 7000 sur ton site. Pourrais tu faire confirmer si elles ont été prises avec du Velvia? Ou confirmer que le Velvia a une bonne sensibilité au rouge?