Christophe Pellier

Member
  • Content count

    14143
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    26
  • Country

    France

Everything posted by Christophe Pellier

  1. Salut ! Voici de nouveaux résultats planétaires obtenus lors de la dernière mission SAN, un peu en retard... Lors la nuit du 28 au 29 octobre, j'ai pu accéder au 620 pour faire quelques images de Mars. J'étais plutôt optimiste car les résultats en 2020 avaient été très satisfaisants: Malheureusement, le télescope, en plus de son trefoil habituel, était en plus légèrement décollimaté. Les premiers résultats au traitement ont été décevants, par contre je dois dire que sur ce coup la technique de la PSF a permis un rattrapage quasi magique du problème . Voilà la PSF (agrandie et avec des niveaux corrigés pour bien voir), une image avant, et une image après, la différence est impressionnante, même si la correction n'est peut-être pas parfaite : En vert la décollim, en rouge le trefoil. Voilà les résultats. Malheureusement, malgré la psf, les images prises à la caméra couleur restent très décevantes, il n'y a donc que du n&b. Les R/IR s'en sortent très bien, et permettent de clairement discriminer le bord de la calotte polaire nord alors encore largement dans la nuit hivernale (Ls = 330°). Deux séries B/UV ont été prises de façon à éventuellement détecter des nuages au-delà du terminateur, mais il n'y a rien. Par contre on y voit, comme d'habitude lorsque l'angle de phase est important, des zones sombres qui ne correspondent pas aux taches d'albedo, mais à des régions de teinte rouge... Pour l'instant ça reste mes seules images de la planète de 2022... Rien pu faire chez moi !
  2. Mars au 620 AstroQueyras avec la PSF magique

    Voici le télescope en question, la collimation est compliquée... c'est pas un petit C8 de chez soi Surtout que l'opération peut prendre du temps. Quand tu n'as qu'une seule vraie nuit et bien... tu fais autre chose que de la collimation. Même réponse que pour Valère par contre je ne vois pas en quoi le résultat est surtraité ?
  3. Mars au 620 AstroQueyras avec la PSF magique

    Te focalise pas sur le terme de "magique", ce n'est pas scientifique c'était juste pour exprimer le fait que la psf a littéralement sauvé des images qui sinon auraient fini à la poubelle. Tu as vu la différence de comparaison avec et sans ? C'est le jour et la nuit, y'a 10 fois plus de détails après. Les échos ou autres ne sont pas propres à la technique psf. Tu les aussi sans psf c'est le traitement postérieur qui peut être en cause, pas la technique de psf elle-même.
  4. Mars au 620 AstroQueyras avec la PSF magique

    Merci ! Oui, sans la décollimation ce télescope se débrouille très bien... en 2020 il avait battu le RC500 en réso sur Mars
  5. Mars au 620 AstroQueyras avec la PSF magique

    Merci à tous Hello Jean-Paul, pas d'Olympus ici c'est la région d'Elysium Du reste on voit les deux points lumineux d'Elysium et Hecates Tholus (les deux sommets volcaniques du coin)
  6. Mars au 620 AstroQueyras avec la PSF magique

    Tiens c'est surprenant ! Faudrait que je teste... Je n'ai pris aucune psf cette année avec mon équipement perso. J'ai utilisé celles de l'an passé !
  7. Mars au 620 AstroQueyras avec la PSF magique

    Merci Bernard, Attention c'est du 2020 ça mais le set était bon oui
  8. Mars au 620 AstroQueyras avec la PSF magique

    Merci Petit Ours et Fabien, Si quand même c'est mieux, évidemment mais parfois nos instruments laissent passer des petits soucis... la psf est alors une aide encore plus précieuse. La psf doit coller à la longueur d'onde, donc effectivement si on n'en prend qu'une, mais qu'on utilise des filtres différents, il faut modifier sa taille. Pour l'orientation, c'est un facteur seulement si la figure de diffraction n'est pas parfaitement circulaire (décollimation, astigmatisme, trefoil...) Mon prochain article dans Astrosurf magazine relatera mon expérience sur le sujet.
  9. Astuce 8 de JL Dauvergne (utilisation ADC): question bête

    Oui, mais j'ai fait un essai - un seul il est vrai - et j'ai été moins convaincu ; c'est effectivement plus lumineux, mais les bandes sont moins séparées... A refaire cpdt !
  10. Superbe ! Tu pourrais m'envoyer les CH4 et UV en version stackée, mais non traitées, avec la psf (et avec Ganymède) ? Ca peut m'aider à compléter ma photométrie pour l'opposition 2022...
  11. Quelques Images au Cassegrain Kepler 254, un bon télescope

    Une sacrée collection
  12. Mars dans la nuit du 18 au 19 novembre

    Alors sinon il y a ENCORE une autre solution, et celle-ci est très intéressante. C'est l'amateur Niall McNeill qui l'a expérimenté, il raconte ça ici : https://www.astrobin.com/edr8rp/ En gros il utilise deux images prises à 2/3 heures d'intervalle, et avec WinJupos, il force la deuxième à se caler sur le temps de la première. Ce qui fait immédiatement disparaître l'artefact. Ensuite il joue avec les calques, et le tour est joué. Ca suppose de pouvoir faire deux images avec un bon laps de temps, mais c'est peut-être encore plus propre que la méthode à deux calques dont je parle plus haut.
  13. Astuce 8 de JL Dauvergne (utilisation ADC): question bête

    Encore un autre truc Si vous utilisez un Wratten 47 pour régler l'ADC (cf mon dernier article dans As mag), il suffit de regarder la direction de correction entre les deux transmissions : la bleue doit se diriger vers la rouge...
  14. Images de Jupiter du 14 et 15 octobre au RC 500 / CH4 et IR685

    Splendide, le 685 confirme son statut de filtre le plus efficace avec une cam n&b...
  15. C'est très bon bravo !
  16. Mars dans la nuit du 18 au 19 novembre

    La seule solution est de le travailler au cours du traitement, la plus propre étant probablement de bosser avec deux calques, l'un avec une image non traitée dont on conserve le limbe, et l'autre avec une image complètement traitée dont on conserve tout, sauf le limbe. Sinon certains gomment... Enfin, non, en fait il y a d'autres "solutions" : 2) S'en cogner (c'est la mienne ) 3) Utiliser un télescope plus gros, qui va diminuer la taille du rebond, qui dépend de la diffraction Alors oui, mais non pas complètement, n'importe quel type de traitement entraîne cet artefact, pas seulement la déconvo. C'est un effet de rebond inévitable avec une limite brutale entre un limbe contrasté et un fond de ciel noir. Ah j'oubliais la quatrième solution : ne faire des images qu'à l'opposition. Le maximum du gradient de luminosité étant au centre, le limbe devient moins contrasté et le rebond atténué d'autant. Ca peut être frustrant par contre si le ciel est couvert à ce moment-là
  17. Mars dans la nuit du 18 au 19 novembre

    Très chouette !
  18. TEC 200FL f/8 vs TEC 200FL f/11

    Elle n'est pas résolue avec une 80 mm. Tu la vois, mais elle n'est pas résolue. C'est ça la nuance. C'est grâce au contraste qu'elle devient détectable.
  19. Encore une Session au Taka 250 10/10/2022 😁

    Très bon, Sauveur
  20. Très fin et bien coloré
  21. Mars le 19/11

    A la même saison en 2002 par MGS, ça colle
  22. Jupiter au T500 AstroQueyras, 28 octobre 2022

    Merci William, oui plutôt satisfait, j'ai pu remplir mes objectifs de mission minimaux... Celle du 27 vont être sympas aussi, mais toujours dans l'IR (j'ai du visible mais turbulent)
  23. Salut à tous, De retour des RCE après une très bonne édition j'ai pu reprendre les traitements obtenus lors de la mission SAN 2022. Voici les images de Jupiter prises après celles de Saturne, visibles ici : Le seeing était bon toujours dans l'infrarouge, avec beaucoup de détails obtenus ! Malheureusement le seeing s'est dégradé après cette série avec l'arrivée d'un léger passage nuageux temporaire, et mes tentatives de faire du visible (couleur) se sont soldées par un échec. Planche récap I/CH4/Y: Version psf... J'adore le voile polaire nord en méthane, diaphane, délicatement posé sur le pôle... Et toutes les planches : J'ai encore une session correcte du 27 au 500 sur les gazeuses, mais la prochaine fois, je posterai des Mars au T600, avec une psf magique
  24. Patchwork planetaire, avec Uranus en CH4

    Surtout qu'avec la perte de résolution si loin dans l'IR...
  25. Mars au 330mm

    Chouettes images avec une petite tempête de poussière dans la zone de tempête d'Acidalium