Christophe Pellier

Member
  • Content count

    12563
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15
  • Country

    France

Everything posted by Christophe Pellier

  1. Leurs rêves seront nos cauchemars

    Corrigé, désolé
  2. Mars le 15/01/21

    Pas forcément, parce qu'il ne faut pas oublier que la calotte n'est pas située sur le pôle mais juste à côté, du coup quand les longitudes de Mare Cimmerium sont au Soleil, la calotte est effectivement côté nuit, mais 12H plus tard c'est l'inverse (6 janvier, Ls 344), donc c'est normal qu'on ne la voit pas sur les images de Tiziano. Du côté où tu viens d'observer toi c'est sans doute encore jouable mais effectivement il faut une sacré résolution...
  3. Leurs rêves seront nos cauchemars

    Pour rebondir sur les liens de Barnabé Pascal , voilà un bon équivalent moderne de l'expérience de sortie de la caverne de Platon. Ca dure 2H en temps réel mais 15 mn en ressenti tellement c'est bon. Donc pour continuer sur la question posée par la première vidéo, il n'y a rien dans le monde des hommes qui puisse arrêter nos grands Kapitalists, surtout qu'on est tous complices: c'est trop bon, les smartphones, les ordis, et euh, les caméras Zwo (bah oui). C'est donc notre milieu (j'aime pas le terme d'environnement, qui sous-entend qu'il s'agit d'un truc dont on pourrait se détacher, ailleurs, à côté de nous), c'est donc notre milieu qui va s'ajuster pour trouver un nouvel équilibre, et la variable d'ajustement, ça sera nous.
  4. Mars le 15/01/21

    Beau suivi Xavier on voit encore beaucoup de choses...
  5. Uranus et sa suite, T250 f/4.

    Belles observations
  6. Salut, Je vous présente un petit travail de photométrie de disque, sur Mars, effectué à partir d'une série d'images prises à travers des filtres photométriques Johnson/Cousin le 17 novembre, dans des conditions excellentes. Le but au départ était de réaliser une simple réflectance relative des détails, mais à force de creuser je suis parvenu à faire tourner des équations me permettant d'aboutir à un vrai calcul d'albédo... Le départ du travail consiste à calculer les magnitudes apparentes de la planète dans toutes les bandes de couleur choisies. Pour cela j'ai observé trois étoiles de référence à proximité et masse d'air similaire, dans les Poissons. Avec seulement trois étoiles et sans tous les termes nécessaires à une photométrie précise ce n'était pas gagné, mais les résultats sont plutôt bons, surtout en V, R, I. Les magnitudes U et B sont en-deçà des références (planète moins brillante qu'attendu), il est certain que la faute en revient d'abord à cette incertitude, mais je pense qu'il est possible que cela reflète aussi au moins en partie la réalité, la planète étant au moment de l'observation très largement dépourvue de détails brillants dans les courtes longueurs d'onde (calotte minuscule, et quasiment pas de nuages blancs) Ensuite, il faut calculer les magnitudes planétaires absolue, c'est à dire comme si Mars était placée à une unité astronomique du Soleil, et une unité astronomique de l'observateur. Pour cela j'ai utilisé une équation trouvée dans un papier de Richard Schmude, de l'ALPO, qui fait des travaux de photométrie planétaire depuis très longtemps. Cela permet ensuite de calculer le rapport entre la luminosité du Soleil et celle de la planète, c'est à dire l'albédo. Pour complexifier le tout, dans le cas de Mars il faut aussi corriger les intensités initiales des paramètres orbitaux qui ont un effet très important sur les intensités apparentes : l'angle de phase solaire (Soleil - Mars - Terre), la longitude de la planète, et sa saison. Les équations nécessaires ont été trouvées dans des articles d'Anthony Mallama. Les résultats sont corrects en V (albédo de référence : 0,15 à 0,17), très proches en R et I (0,25, 0,3) et un peu en deçà donc en U et B mais ça ne gêne pas ces résultats modestes. J'ai mesuré plusieurs régions différentes. Amazonis, désert brillant du nord ; Valhalla, transition géologique nord/sud d'albédo particulier (rouge, et qui présente une inversion d'albédo dans l'UV par rapport aux taches sombres qui deviennent plus claires), Mare Cimmerium, tache sombre classique, et la calotte polaire. L'albédo de cette dernière est de façon surprenante assez faible, mais on l'observe ici à son minimum de taille réduit près du pôle sud, où l'angle d'éclairage par le Soleil n'était plus que de 15°. C'est donc plus son albédo apparent qu'on mesure, dans tous les résultats que j'ai vus sur le même sujet, elle est normalement le détail le plus brillant. Toutes les mesures sont normalisées de façon à ce que chaque détail montre fictivement la même taille que la planète entière. Voilà donc aucune découverte sur cette observation, mais il s'agissait surtout d'un exercice avant d'attaquer ma véritable cible qui sera la planète Jupiter l'année prochaine (je remets aussi la planche avec les images traitées)
  7. Albédo géométrique de quelques détails martiens 17/11

    Spadge, excuses-moi j'ai complètement oublié de te répondre... J'avoue ne pas être en mesure de me saisir des concepts que tu proposes. Dans tous les cas, quand j'attaquerai Jupiter je sais vers qui me tourner car des scientifiques ont déjà fait des calculs d'albédo sur cette planète en effectuant cette correction (l'équipe autour de Sanchez-Lavega en Espagne).
  8. Choix d'un filtre IRCut

    Il y a l'Astronomik IR-block qui correspond relativement bien à cette définition car il laisse passer entre 380 et 400. Mais c'est clairement pas un UV-pass non plus. C'est vrai que j'ai l'habitude de dire qu'en planétaire IR-cut ou L c'est strictement la même chose car l'émission UV des planètes est trop faible pour représenter un souci mais avec les derniers capteurs CMOS qui sont en réalité plus sensibles en UV qu'en IR, faudrait voir... même si pour le moment je n'ai toujours pas vu de problème avec mes caméras 183 et 290 mono, auxquelles j'ai ôté la vitre protection anti-UV, et que j'utilise régulièrement avec les Astronomik Pro-Planet qui ont une fuite UV... Pour le planétaire voici de quoi t'aider Pourquoi une caméra couleur demande un filtre IR-cut De quel filtre IR avez-vous besoin ?
  9. Albédo des deux régions d'Uranus, 17/11/2020

    Merci Spadge ! Non clairement pas. C'est utile seulement en pause très longue et ça ne concerne pas les planètes - même sur Jupiter en méthane ça n'est plus indispensable comme avec les anciennes CCD. Ici c'est parce que je voulais tester ce setup en particulier... Mais la caméra est très lourde du coup, et d'autre part, le fenêtrage indispensable des images des planètes m'a empêché de faire des darks et des flats. Je vais partir sur la 290MM non refroidie et binning 2x, sans fenêtrage (il faut juste que je teste la linéarité de la réponse dans cette config)
  10. Salut à tous, Et d'abord: une bonne année 2021 ! Je vous présente encore un travail d'albédo, cette fois sur Uranus. Le 17 novembre dernier, après Mars, j'ai pris quelques images d'Uranus en mode photométrique. Cependant, les étoiles de référence choisies pour Mars étaient trop basses pour obtenir une bonne photométrie sur Uranus. Je suis donc parti plus simplement des données spectro obtenues l'an passé (la planète évolue lentement, ça doit encore coller) On voit ici la différence d'albédo qui existe entre la région polaire nord de la planète, qui est brillante en IR depuis plusieurs années, et le reste du disque. L'imagerie en bande V montre que cette région polaire est à présent observable dans cette bande. Les deux spectres voient leur différence s'accroître à mesure qu'on va vers les grandes longueurs d'onde, en suivant l'accroissement du contraste. En R et I, la plus grande partie de la luminosité du disque vient de la région polaire nord. La différence en B par contre doit simplement venir du gradient de luminosité du disque.
  11. Choix d'un filtre IRCut

    Guillaume, sauf celle-là ! Elle est bien plus sensible en IR que n'importe quel monochrome... c'est sa caractéristique majeure...
  12. Les meilleurs voeux d'Uranus...

    Bien réussies !
  13. URANUS Animation IR avec astronomik 642

    Oui le 685 donne plus de contraste, mais la résolution chute facilement ainsi que la quantité de lumière... voici 2 images de 2016 qui montrent un essai des deux filtres (mais c'était avec mon 250) Je me pose plus de question sur l'intérêt du 642 par rapport au 610.
  14. Mars à la 462MC

    Non hélas... il y a une belle fuite IR... le BE410 que je possède en présente une similaire, nettement plus faible, et bien... elle est parfaitement visible quand on observe Mars Une très bonne référence pour l'utilisation des filtres (et le reste)
  15. Mars à la 462MC

    Bonjour Fabien, c'est la nouvelle série des Astronomik, L1, L2, L3, qui a remplacé l'ancien filtre L (c'est celui que je possède). Il y a plusieurs bandes passantes pour s'adapter à certains instruments (le L3 pour les lunettes) Sinon pour bloquer la fuite IR, tu peux tenter de trouver un BG38. Là ce verre Schott est parfaitement transparent aux UV. Mais il faut bien regarder parce qu'on trouve beaucoup d'offres à bas prix sur le net et à la lecture de certaines courbes, j'ai des doutes sur la qualité du matériel. Sinon effectivement, un filtre UV moderne reste une meilleure solution même si c'est plus cher à l'achat ! Ir Guy ou . . . IrCut ? Humm Oui, bien préciser, parce que comme je le disais plus haut, les deux ont des usages antagonistes !
  16. Uranus les 22 et 23 novembre

    Merci Daniel ! Merci Dob250, il y a eu plein d'autres images d'Uranus réussies ces dernières années Merci Paul! Toujours AS3 pour la vidéo ; pour le traitement des détails, Astrosurface
  17. Uranus les 22 et 23 novembre

    Salut à tous, j'espère que vous passez de bonnes fêtes pendant cette pose bien méritée cette année... Voici quelques images d'Uranus trèèès en retard, qui date de novembre, lors de très bonnes nuits. Le 23, en RVB 224. La région polaire nord brillante est bien visible. Elle occupe une place apparente de plus en plus importante à mesure que le pôle nord se tourne vers nous, et je suis curieux de voir à quel point ça peut changer la couleur de la planète... la région étant décidemment moins verte que le reste du globe... Avec le RG610 Baader, la région polaire est mieux visible: Avec un filtre Johnson V (vert), le pôle sort tout juste à peine du bruit, mais il est là. Et enfin une image du 22. Le seeing était superbe, mais les nuages sont revenus avant de me permettre de terminer la série RVB filtre que j'avais planifié. Il s'agit donc d'une image bleue de seulement 7 minutes... dommage... le disque est très bien dessiné pour cette couleur ! Les satellites ont été artificiellement réhaussés et replacé à la main.
  18. URANUS Animation IR avec astronomik 642

    Beaux essais du 642 sur Uranus Daniel. C'est un filtre qui est pas mal pour les gazeuses lointaines...
  19. Uranus les 22 et 23 novembre

    Merci Marcopole
  20. Mars à la 462MC

    Les deux ont des usages complètement différents... En IR-cut, chez Astronomik tu peux prendre l'IR-block, le L1 ou le L2. Mais sinon Baader ou ZWO font de très bon IR-cut abordables. En IR-pass, si tu cherches un seul filtre, prends le Baader 685. Si tu souhaites adapter la bande passante à la cible ou aux conditions, il faut faire un choix entre plusieurs modèles...
  21. Mars à la 462MC

    Ca dépend quel est l'usage que tu vise ? Pour une caméra couleur, on s'en fiche que le filtre bloque l'UV ou non, ça ne compte pas. Si c'est pour bloquer la fuite IR d'un filtre bleu ou violet on peut se poser la question - et dans ce cas effectivement l'IR-block Astronomik est le seul qui convient à peu près - sauf que ça ne change pas grand chose, dès qu'on laisse passer des longueurs d'onde au-delà de 400 car le spectre des planètes connaît toujours un fort rebond à cet endroit et la quantité d'UV reste toujours relativement modeste.
  22. Uranus les 22 et 23 novembre

    Merci
  23. Mars à la 462MC

    Bonjour Guillaume, une belle image... infrarouge ! Sur Mars, sans IR-cut et à la 462MC, la dominante IR est telle que ce n'est plus une image en couleur. Le filtre IR-cut te permettra non seulement de retrouver la couleur mais également d'augmenter sensiblement la résolution des images. A lire sur mon blog : Pourquoi une caméra couleur demande un filtre IR-cut
  24. Mars 31/12, la der de 2020...

    Belles prises Xavier, et bonne année !
  25. Albédo géométrique de quelques détails martiens 17/11

    Ok je vois mieux Oui, et moi aussi du reste je ne m'attendais pas à ça... mais les mesures ne mentent pas, contrairement à notre oeil dans des circonstances trompeuses Si certainement, et c'est ce que j'évoquais plus haut, je pense que les pros font ce type de correction, mais à ce stade je ne sais pas le faire. Peut-être dans une prochaine étape...