Christophe Pellier

Member
  • Content count

    14969
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    32
  • Last Connexion

    Soon available - 40763

Everything posted by Christophe Pellier

  1. Jupiter le 7, série photométrique + bonus... et Io en B/UV

    Merci Gérard Alors à ma connaissance il retouche la position mais pas la rotation... Et il y en a bien une, ici sur les deux BP425/UV tu peux voir que la simu a légèrement tourné. Maintenant à cette échelle ça reste très inférieur à la résolution des instruments ! J'ai d'autres idées sur les galiléens, comme faire de la spectro... Si seulement j'avais assez de bonnes nuits
  2. Jupiter le 7, série photométrique + bonus... et Io en B/UV

    Merci Sauveur, Stéphane et Frisco !
  3. Jupiter le 7, série photométrique + bonus... et Io en B/UV

    Merci Mat C'est pas une mauvaise interprétation (quelque part, les vortex, dépressionnaires ou anticycloniques, sont des tranches de bande ou de zone en circulation fermée...), mais le retrait de la NEB n'est qu'une apparence - en fait elle se couvre juste de nuages clairs, et certains vortex apparaissent qui déchirent ce voile... laissant voir les nuages bruns plus bas. De ce que j'en vois, la NEB est dans une phase de réanimation lente et compliquée, il faut attendre qu'elle soit complètement "refaite" pour que le cycle reparte dans l'autre sens...
  4. Belles images du phénomène !
  5. Jupiter le 7, série photométrique + bonus... et Io en B/UV

    Merci Fabrice ! Oui, surtout le WSZ... c'est le seul qui tient à cette latitude.
  6. Jupiter le 7, série photométrique + bonus... et Io en B/UV

    Merci Alain, Spaceju et Paul ! Alors le WSZ oui, mais pas la barge, elle finira par disparaître... Même si à cause de l'anticyclone il y aura toujours forcément une zone dépressionnaire à cet endroit. L'évolution la plus probable c'est la formation de nouvelles barges sombres lors de la prochaine phase de récession de la NEB (comme en 2021) Tu veux parler des artefacts de rebond dus au traitement ? (c'est impossible de voir la trace du secondaire du télescope... si c'est bien à ça que tu fais référence). Dans les très courtes longueurs d'onde, la résolution instrumentale est meilleure, ce qui fait que les artefacts surgissent moins vite. Là la surface est résolue du coup.
  7. Excellent, bien piqué et très bel assemblage couleur pour Jupiter.
  8. Jupiter au C11Edge - superbe seeing

    Excellentes images.
  9. Avi qui se rapproche le plus de la photo finale

    J'arrive même pas à comprendre comment on peut traiter des images comme ça... ça fait quelques années que cet observateur balance ce genre de truc sur Alpo-Japan et à chaque fois je dois changer mes rétines.
  10. Avi qui se rapproche le plus de la photo finale

    Ce filtre existe, il s'appelle "dérotation dans WinJupos" . Il n'y a que l'empilement d'images qui peut éliminer le bruit sans générer d'artefacts. Effectivement, là les détails sont bien réels y compris à petite échelle. On ne peut pas tout rattraper : 90 secondes avec un échantillonnage supérieur à 5 photosites pour le pouvoir séparateur (j'ai calculé), ça ne peut que rester bruité. A 5 pix pour le PS il faut de longues minutes pour éliminer le bruit. Dans ce cas précis, une simple diminution de la taille de l'image avec à la rigueur un classique flou gaussien modéré c'était la seule bonne solution. La meilleure étant d'améliorer les conditions de prise de vue...
  11. Salut à tous, Comdab je rame derrière les traitements, mais voici la première des 3 très bonnes nuits que j'ai eu sur Jupiter. La scène était splendide, car en plus des taches rouges, il y avait Ganymède en transit polaire sud, et Io et son ombre en approche. Ce dernier n'est pas hyper bien rendu sur ces images car il sortait parfois du champ... J'ai beaucoup hésité sur les traitements: passer par la psf n'était plus si efficace, sans compter l'aspect plus grossier apporté aux lunes... au final c'est quand même un peu mieux sur le disque. Mon seul regret c'est de n'avoir fait ni de bleu ni d'UV... car j'avais décidé de consacrer le reste de la séance à Uranus (images déjà envoyées)... mais il y a quand même une g' En couleur : En g', c'est la seule où on commence à distinguer le véritable aspect de la surface de Ganymède... Version avec ondelettes seules sans psf: r', très fine mais l'arrivée de l'ombre de Io sur le disque a amené des soucis sur la dérotation Et les deux dernières... qui auraient du être une paire r'-g', mais au réveil j'avais pas les yeux en face des trous et j'ai oublié un cran dans l'avancée des slots de la roue à filtres. Du coup ça nous fait une paire 642-V !! Voilà, bon sur les suivantes j'aurais du bleu, du bleu profond, de l'UV... mais sans tache rouge.
  12. La belle scène du 6 sur Jupiter, les TR, Ganymède et Io

    En effet... sans compter la 3ème TR en haut Faudra sans doute se contenter des images prises ailleurs
  13. La belle scène du 6 sur Jupiter, les TR, Ganymède et Io

    Merci Alain, Paul, JB et Jean-Yves, Oui, elle avait une bordure extérieure grise l'été dernier, mais qui semble avoir disparu à l'approche de la TR, s'il y a un lien... reste en effet son coeur couleur crème qui est mieux visible en B/UV
  14. La belle scène du 6 sur Jupiter, les TR, Ganymède et Io

    Merci à tous ! Oui, il y a un genre de spot au nord, sur le bord du vortex, un peu curieux...
  15. La belle scène du 6 sur Jupiter, les TR, Ganymède et Io

    Merci Deep, Fabrice, Michel
  16. La belle scène du 6 sur Jupiter, les TR, Ganymède et Io

    Merci à tous, oui la g' est chouette ! ... dans le bleu ça aurait été encore mieux... une autre fois
  17. Vénus du 22 octore 2023 : corbeille proche ?

    Ce sont de bons résultats, et effectivement, cette technique de traitement en UV est plutôt pertinente ! Ca permet de gérer le gradient de luminosité...
  18. Encore des spots sur Saturne, 5-6, 30 septembre, 6 octobre

    Merci Matthieu!
  19. Mes images de Saturne cette année sont moins bonnes que l'année dernière... alors qu'elle est plus haute Nuit du 5 au 6, seeing passable (alors que ça sera très bon pour Jupiter ensuite), donc rien de particulier, juste tout de même un spot blanc austral détecté avec le 685. [Edition] je change complètement le titre avec cet ajout du 30 septembre. Le seeing n'était pas bon, j'ai quand même pris la décision de faire des captures en IR profond. Et bien on voit des choses quand même ! Notamment un spot sombre dans l'hémisphère nord et deux taches blanches à l'équateur. Peut-être les mêmes qu'on voyait sur ma CH4 d'AstroQueyras en août ? (tout ça vérifié en animation, même si je ne l'ai pas mise en planche) Rappel mon animation CH4 AQ: [édition 2!] ajout du 6 octobre, une seule image IR dans des conditions moyennes, comme quoi ça vaut quand même le coup ! C'est probablement encore le même spot austral, ça serait ma troisième détection cette année.