Christophe Pellier

Member
  • Content count

    13860
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    23
  • Country

    France

Everything posted by Christophe Pellier

  1. premiere saturne Toucam suite ...

    Oui dis-donc elle est réussie ton image ! Allez la prochaine fois, un meilleur échantillonnage et ce sera encore mieux Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  2. premier essai Saturne Toucam II

    Epsi, je suis désolé mais je n'ai pas la réponse à ta question... Je n'ai jamais essayé cette commande. Quand j'ai fait des traitements IRIS (j'utilise plus Registax), j'ai toujours procédé en multipliant par un coefficient <1 et je n'ai jamais vu de perte de détail (en comparaison avec Registax). Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  3. Schickard au Dobson 400

    Effectivement je me souviens de que faisait JAR à ce sujet !! Une bonne méthode aussi, mais il vaut mieux régler le problème à l'acquisition comme tu dis Stéphane !------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  4. Ma 1er image de la lune avec Mon Mewlon 180

    C'est dans "exposition". La première fenêtre qui s'ouvre t'indique plusieurs cadences 5, 10, 15, jusqu'à 30 ou 60 images par seconde. Si tu ne connaissais pas ce réglage, alors tu étais forcément à 30 i/s vu que c'est le réglage par défaut. Les images brutes sont très mauvaises, et il faut que tu revienne à 10 i/s ! Ensuite tu fais des captures plus longues (quelques minutes) et tu sélectionne au moins plusieurs centaines d'images pour additionner. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  5. Schickard au Dobson 400

    ah ça y est j'ai compris Normalement, ce problème est du au fait que tu as utilisé un gain inférieur à 40-50 % pour la capture. Ca rate rarement. Ce défaut est malheureusement irrattrapable au traitement... Sauf si le problème n'est pas trop prononcé. Dans ce cas tu peux tenter de ruser en appliquant des ondelettes de façon modérée pour commencer. Ensuite, tu reprends ton image dans PSP ou Photoshop, tu fais une sélection en ellipse à partir du centre du globe mais en excluant les bords touchés par l'artefact. Et là tu fait un masque flou à l'intérieur de la sélection. C'est sans doute moins efficace qu'un traitement complet avec les ondelettes, mais ça se trouve tu peux gagner un peu. Si le problème est trop important, l'image est fichue Christophe ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 28-11-2004).]
  6. Ma 1er image de la lune avec Mon Mewlon 180

    manque le principal Romain : la cadence d'images par seconde ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  7. Schickard au Dobson 400

    Rolf, un flat c'est une image qui contient uniquement les impuretés présentes sur le capteur (poussières etc.) le lien de JB est bon aussi, j'avais oublié, ça marche pas mal effectivement. Voilà à quoi ça ressemble Si tu fais des images de la Lune, c'est plutôt facile : il te suffit de défocaliser complètement, et sur l'écran toujours éclairé tu aperçois tous les "doughnuts". Cette image doit être soustraite à toutes les brutes. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  8. Ma 1er image de la lune avec Mon Mewlon 180

    Salut Romain, et tes réglages d'acquisition ? C'est surtout de ça dont tu dois nous parler C'est vrai qu'il te faut plus d'images. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  9. Test de cumul de 10 AVIs sur Saturne

    J'aime bien ton image. C'est vrai que Saturne ne possède que rarement des détails autres que des bandes donc pour faire une image purement esthétique on peut tout à fait laisser filer la capture... Par contre bon le jour où il y a un spot, tu ne l'auras pas Ceci dit, 1000 images "seulement" pour 12 Go de données ça ne me semble pas beaucoup... 1000 images c'est typiquement ce que j'additionne avec mes "petits" AVIs de 5 mn "seulement", et ça ne pèse que 600 Mo Tu voulais bien dire 10 films de 300 secondes au fait ? 10 films de 30 secondes ça ne fait pas 12 Go Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  10. Schickard au Dobson 400

    Elle est bien jolie ton image - un peu de flou peut-être ? Mais bon si la turbu n'était pas au top... Pour les "rondelles" : nettoyer la webcam avant de faire des acquisitons . Si tu n'y a pas touché depuis, il n'est peut-être pas trop tard pour tenter un flat de fortune en plein jour... Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  11. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    ah bon alors ce serait plutôt le primaire ? Remarque pour le savoir il suffirait de le faire pivoter, et regarder ensuite si le grand axe des ellipses a tourné lui aussi. J'avais fait ça avec mon 180 ce qui m'avait montré que le léger astigmatisme que je voyais était bien dû au secondaire. Bon, je crois que je vais commencer par désserrer un peu ce dernier, et si ça ne change rien je regarderais du côte du primaire... 'tain ce genre de manip c'est l'aventure pour moi !! Pour les SC et l'UV effectivement ce n'est pas le couple harmonieux a priori, mais ce qui m'a surtout frappé c'est la différence de luminosité. Je pense à la lame de fermeture, mais ça se trouve le traitement de surface est peut-être pas super transparent en-dehors du visible ? Enfin perso c'est la principale raison pour laquelle j'ai préféré un mewlon 210 à un C9. Je me demandais ce que pouvait donner une lunette dans l'UV, donc apparemment selon toi ça marche. Bonne info.------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 28-11-2004).]
  12. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    OK HAlphie ! C'est vrai qu'elles couinent ces vis ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  13. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    OK alors il faut que je désserre un peu les vis de collim quoi... Je ferais une tentative lors de la prochaine nuit claire - dans deux mois. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  14. premier essai Saturne Toucam II

    Je suis d'accord avec les autres c'est un très bon début ! Pour le mode d'acquisition, il y a bien une perte de résolution en 320, évidemment c'est un peu plus difficile en 640 mais si les conditions sont bonnes les résultats sont vraiment meilleurs. Pour le compositage dans IRIS, pour éviter la saturation au bout de 90 brutes, il faut que tu multiplie l'AVI entier par un coefficient ("multiplier une séquence par une constante" dans le menu Traitements), après registration (par 0,1 c'est bien), les brutes sont extrêmement sombres mais tu peux en additionner des centaines. Allez au boulot Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  15. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Aurais-tu plus de détails HAlphie !! Est-ce que je dois : - dévisser un peu la visse centrale ? - ou un peu les trois de collim ? Il est précisé dans le manuel que quand on en tourne une les deux autres doivent être sérrées...------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  16. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Merci Quentin HAlfie, oui je crois que pour la luminance je ferais ça à 10 i/s dorénavant . Pour les images filtrées par contre pas le choix ce sera du 5 i/s, je n'ai plus assez de lumière avec seulement 1/10ème de seconde de pose... Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  17. comparaison lunaire suivant la longueur d'onde avec un C8

    C'était pas toi devant à droite Stéphane ? C'était quoi ta question ? Je ne me souviens plus de tout, après le feu roulant de questions auquel j'ai été soumis de la part de l'assistance déchaînée ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  18. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Stéphane : oui, en fait les couches RVB de l'image de chrominance ne sont pas parfaitement calées (et pas exactement la même taille non plus...), donc effectivement il y a un peu de couleur qui déborde ! Pour l'image R+IR, mise à part la différence de longueur d'onde, c'était un poil moins bon au niveau turbu je crois. Pierre : le "problème" est toujours là. Donc visiblement on peut quand même faire des images avec je ne sais absolument pas si ça porte préjudice...------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  19. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Léonard, en fait le problème avec la cadence 15 i/s c'est que la qualité de l'image brute est sérieusement entammée. Il suffit de faire des essais, sur un objet comme la Lune, ou plus simplement chez soi avec l'objectif original de la webcam : les plus petits détails disparaissent à partir de 15 i/s, alors qu'ils sont bien visibles à 5 ou 10 i/s. Autre exemple quand je fais ma collim à la webcam à F/40 sur une étoile, l'espace sombre entre le premier anneau de diffraction et le disque central disparaît à partir de 15 i/s !!! Pas bon... Donc ça sert pas à grand chose... Mieux vaut faire des captures plus longues, et de toutes façons lors d'un bonne nuit tu auras toujours suffisamment d'images. Sur toutes les planètes sauf Jupiter, on peut faire au moins 5 mn, ce qui donne 3000 images à 10 i/s et en encore 1500 à 5 i/s, largement de quoi sélectionner Enfin, les temps de pose REELS maxi diminuent quand la cadence augmente : 1/5ème de seconde à 5 i/s, 1/10ème à 10, etc, pour un même réglage théorique de 1/25ème. A 15 i/s tu n'auras jamais assez de lumière sur un objet comme Saturne avec des focales de F30-40 nécessaires pour tirer partie de la résolution de l'instrument... Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 27-11-2004).]
  20. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Merci Vincent ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  21. comparaison lunaire suivant la longueur d'onde avec un C8

    Salut Stéphane, ah t'étais dans la salle ? Fallait venir me serrer la pince Je suis entièrement d'accord avec tes conclusions. Entre visible et IR, si l'IR est plus stable (et plus net, t'as pas tout retenu ) le temps de pose plus court atteint dans le visible grâce au surplus de lumière peut permettre à l'instrument de faire mieux (visible total ou bien une bande plus étroite, comme tu dis, mais attention là aussi on perd de la lumière...), si les conditions sont bonnes. Pour les petits instruments, l'IR peut effectivement ne pas être la meilleure solution, surtout qu'il y a un risque non négligeable de perte de résolution. Une bonne solution alors peut être d'utiliser un filtre orange/rouge (21, 23A, 25), mais sans IRcut (donc en R+IR) ce qui permet également d'améliorer la stabilité et la netteté, tout en gardant pas mal de lumière ; l'image sera moins stable qu'avec une bande étroite, mais le temps de pose sera plus court... En fonction de la turbu, on peut soit gagner, soit perdre. Quand la turbu est présente, l'IR seul fait normalement mieux que le visible... Un exemple de "dilemme" : j'ai fait quelques pauvres captures sur Saturne début novembre par grosse turbu, en IR et en visible (IRcut). L'image IR était plus stable, l'image IRcut se déformait beaucoup, mais grâce au temps de pose plus court, la division de Cassini semblait plus nette de temps en temps. A la fin, l'image IR était mieux, enfin, moins catastrophique Enfin bref, il faut trouver une formule adaptée à chaque cas. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  22. Saturne, une campagne d'observations qui démarre bien

    naaaan Olivier, me dit pas que tu ferais du RRVB toi aussi, toi mon disciple le plus talentueux Le RRVB c'est MAL... et plus sérieusement, c'est un traitement qui n'a pas de sens. Alain, observer les planètes de façon "sérieuse", c'est exactement ce que je souhaite faire, et Olivier est sur la même longueur d'onde... merci de le remarquer Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  23. Saturne, une campagne d'observations qui démarre bien

    Alain, les explications d'Olivier sont bonnes à la base (le globe en IR est bien plus petit), maintenant je crois que la différence vue depuis la Terre dans un instrument d'amateur est négligeable... quoique, faut voir, mais en tous cas il y a encore un élément qui est l'assombrissement du limbe du à l'absorption de la lumière par le gaz : cette absorption est encore un peu plus forte dans l'IR que dans le rouge, et sur une image, le bord extrême du globe est donc un peu plus difficile à distinguer car pas assez brillant... le tout renforcé par le traitement d'image, et on obtient ce résultat. Autre ex à l'opposé, quand je fais une image UV de Saturne, le globe paraît beaucoup plus gros, mais c'est surtout parce que le limbe au lieu d'absorber la lumière se met à la diffuser, et il apparaît brillant. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 25-11-2004).]
  24. Saturne, une campagne d'observations qui démarre bien

    Olivier ne fait pas ton modeste non plus, tu as bien retenu mes leçons Donc, le filtre IR donne une meilleure netteté d'image, et un meilleur seeing. D'où une image de meilleure qualité. Au sujet des minimas, le filtre IR685, pour ces raisons, produite une meilleure image que le RG610, donc on voit deux minimas avant Encke au lieu d'un seul... Vu la qualité globale des images, je ne crois pas à l'artefact. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  25. Neptune au C9

    bis[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 24-11-2004).]