Christophe Pellier

Member
  • Content count

    14027
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25
  • Country

    France

Everything posted by Christophe Pellier

  1. gros plans lunaires au C8 en IR - part III

    Vlà ma version. Pour la Lune je préfère les traitements super softs avec les ondelettes 1 uniquement. On perd en détail (en apparence seulement) par rapport à ton traitement, mais c'est seulement parce que l'éclairage est malheureusement un peu trop vertical, sinon ça serait passé inaperçu. Donc double ondelettes dans Iris niveau 1 à 25, puis à 1,5 seulement (et résidu 80 pour le premier passage) : Ben ça roule écoute, excellente netteté d'image très caractéristique de l'IR, et là on ne voit pas le "dédoublement". Christophe ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  2. gros plans lunaires au C8 en IR - part III

    Salut Stéphane, oui c'est beau, la résolution est très bonne et les images bien nettes (vive l'IR !) Maintenant je trouve que tu as été hard pour le traitement Accepterais-tu de m'envoyer le fit original du Clavius ? Je serais curieux de le traiter !! Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  3. gros plans lunaires au C8 en IR - part II

    Oui, une diapo noire peut servir de filtre IR. Tu pourrais peut-être contacter Daniel Defourneau si tu connais, je crois que c'est lui qui utilisait cet accessoire. Par contre, d'après la courbe de transmission qu'il m'avait transmise un jour, la transmission est relativement faible, équivalente à un IR780... Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  4. Saturne en couleur !

    Salut Sylvain, bravo pour cette image très réussie. Je n'ai pas retraité l'AVI, mais j'ai utilisé mon image de chrominance de la même nuit pour faire un LRVB (RVB fait avec les filtres Astronomik): Là je trouve que les couleurs de l'image sont plus exactes ! C'est vrai que Saturne est jaune, mais pas ses anneaux Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  5. Saturne, une campagne d'observations qui démarre bien

    OK, donc on est bien d'accord Je suis bien conscient que la phrase "on regarde à des altitudes différentes selon la longueur d'onde" est simplificatrice. Disons aussi que d'une part, sur l'ensemble du spectre accessible à l'amateur, c'est surtout cet effet qui domine (les longueurs d'onde du style 4,58 micron sont un peu inatteignables à la webcam ) et puis les filtres du style CH4 comme celui utilisé par des amateurs comme Cidadao, Akutsu, sont d'un usage très spécialisé (et super onéreux, et difficiles à mettre en oeuvre !). D'autre part, la simplification résulte aussi du fait qu'un certain nombre d'amateurs font la promotion sur ce forum et ailleurs de l'utilisation de filtres IR "larges" (700 etc.), qui n'étaient pas du tout utilisés jusqu'ici. Et il faut déjà commencer par populariser ce type de filtres avant de passer à plus complexe. Maintenant, je pense aussi qu'à présent il y a un certain nombre de choses qui sont accessibles aux amateurs sur les planètes. J'ai réussi à utiliser nombre de filtres avec une webcam NB (UV y compris, et pas seulement sur Vénus), sauf le CH4, mais là ça risque d'être un peu dur quand même... Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  6. Saturne, une campagne d'observations qui démarre bien

    Olivier, mes images sont TOUTES exceptionnelles Bon, t'es sympa parce qu'en ce moment c'est plutôt une bonne image tous les deux mois Vivement la prochaine dépression qu'on voit le Soleil !! Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  7. [HS] Mer de nuages au Champ du Feu

    C'est superbe. Les images satellites d'hier pour la France sont aussi impressionnantes dans leur genre, avec le pays complètement plongé dans le brouillard... Par contre quand on est dessous, c'est moins sympa ! Les anticyclones d'hiver, c'est nul Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  8. Photo de Neptune au C9 par Gasparri

    Gordon : heureusement non, cette connaissance n'est pas acquise de cette façon !!! Pour ma part, c'est en lisant énormément, sur le long terme, et en fouillant en permanence les documents professionnels (mais aussi amateurs). Ce type de connaissance est une aide indispensable à l'imagerie, elle permet de différencier un bon traitement d'un mauvais, et les artefacts des détails réels dans la plupart des cas. Certaines images d'Uranus et Neptune que j'ai vues en 2004 ont visiblement été réalisées en s'appuyant uniquement sur la technique - informatique - justement, et le résultat n'est pas crédible. On a parfois trop tendance à penser que la puissance de l'informatique permet de sortir des trucs hallucinants (enfin oui, dans un certain sens ), mais c'est un piège. Il y a une chose qui n'a pas changé depuis l'argentique : c'est avant le traitement que l'image se réussit ou se rate... Perso mon traitement d'images planétaires se limite à un passage d'ondelettes dans Registax, si l'image n'est pas bonne, ce n'est pas la peine de la torturer, c'est durant la prise de vue que ça a m..dé Evidemment, ce n'est pas aussi tranché que ça, mais ça permet déjà d'éviter de faire des erreurs grossières... Pour Neptune, il suffit de jeter un oeil sur les images du HST des années passées, ou même carrément de cette année... Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 04-12-2004).]
  9. Photo de Neptune au C9 par Gasparri

    A mon sens, des problèmes comme la dispersion chromatique, et sans doute une qualité hétérogène des trois composantes couleurs à cause de la turbu suffisent à produire ce type de détails, qui sont ensuite rendus hyper visible par un traitement massue. Tous ceux ici qui ont utilisé une webcam à capteur couleur connaissent la qualité exécrable de la couche bleue, par exemple... Sur un objet si petit, le désastre il est pas loin. Déjà l'été dernier je n'arrivais pas à obtenir une bonne image B d'Uranus (deux fois plus grosse), malgré une webcam NB et un filtre bleu ! Enfin dans ce genre de situation, un peu de connaissance de base à propos de ce qu'on voit sur une planète et ce qu'on ne voit pas est un avantage sérieux. Il n'y a pas de nuages aussi vastes et brillants sur Neptune en lumière visible... Christophe ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  10. Saturne, une campagne d'observations qui démarre bien

    Moi aussi je peux participer ? Samedi matin il y a aussi la réunion de la commission des observations planétaires, justement. Je suis un peu étonné de ce que tu dis François pour l'infrarouge - je crois qu'il faut différencier les bandes d'absorption du méthane (720 et 890 nm) de la bande IR "large" utilisée ici par Olivier de 700 à 1000 nm. Bon, moi je tire toutes ces infos de l'astro professionnelle hein ! Dans cette "bande large" l'image est complètement dominée par des longueurs d'onde pas ou peu absorbées par l'atmosphère de Saturne / Jupiter. Et on voit plus "bas" c'est ce que je lis sur les sites de Cassini, Galileo, l'IRTF... OK ça ne porte que sur quelques dizaines de kilomètres, mais ça donne des images assez différentes. Sur Jupiter, les infos que j'ai donnent : lumière visible = nuages de 0,3 à 0,7 bar de pression, et proche IR = 1 bar de pression en gros. Sur la doc de l'IRTF on peut lire je ne sais plus où qu'à 1,58 micron on descend jusqu'à 3 bars... D'autres bandes IR effectivement montrent tout autre chose et ne sont plus redevables d'une analyse en terme d'albédos (2,3 , 3,78 etc.) Me gourre-je ? Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  11. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Tony, donc pour le système III a priori il doit être facile à mesurer de façon objective, mais je ne peux pas t'en dire plus sur ce point. Pour le système I, je ne sais pas trop comment il a été mesuré !! C'est une bonne question car ces systèmes de longitude peuvent être relatifs voire même arbitraires. Le meilleur exemple est le système II de Jupiter, celui qui reste le plus utilisé chez les amateurs : à l'origine il était basé sur la rotation de la Tache rouge, mais il s'agit d'un objet en mouvement !! Enfin, sur 10 H c'est OK mais la mesure est arbitraire. Les professionnels sont passés sur Jupiter au système III comme pour Saturne. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  12. Comme les copains j'ai pu profiter d'une très bonne nuit, enfin, le 25 novembre au matin, ce qui m'a permis de tester le mewlon 210 dans de bonnes conditions : Prises de vue depuis mon balcon en région parisienne Je met la planche avec toutes les données pour faire plaisir à Alain Maury Donc mewlon 210 et ATK-1HS mode raw, barlow 2,8 avec tirage sauf pour l'image UV barlow 2x. Image couleur : Luminance avec filtre IRcut, 5 i/s, 1/33ème, gain 50, 700 brutes. J'ai fait un test à 10 i/s (je sens que ça va chambrer ) et le résultat aurait été meilleur (même qualité de brutes mais deux fois plus nombreuses) malheureusement il y avait des artefacts . Bref j'aime bien l'image mais je crois qu'on peut faire beaucoup mieux. La chrominance est obtenue avec les filtres RVB Astronomik et là par contre je trouve le rendu excellent ! Images IR et R+IR à 5 i/s également. A 630 nm les bandes du globe apparaissent moins contrastées, comme chez Olivier, car le filtre ne pénètre pas aussi loin dans l'atmosphère de Saturne que l'infrarouge, et ces bandes sont donc vues à travers quelques couches de nuages fins plus élevées. L'image UV est réalisée avec le mode longue pose (1200 x 1,5 seconde), et c'est la meilleure que j'ai obtenue de cette planète. Cette image commence à montrer les brumes troposphériques, si je ne dis pas de co..eries. La qualité optique du taka et l'absence de lame de fermeture comptent beaucoup dans la réussite de cette image qui est nettement meilleure que celle que j'avais faite en février avec le C14... Christophe ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  13. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Merci Joël Tony : je te conseille d'utiliser WinJupos, un logiciel d'éphémérides très complet développé par Grischa Hahn en Allemagne : http://home.t-online.de/home/grischa.hahn/astro/index.htm Les méridiens sont définis une fois pour toutes, donc ils tournent tous seuls Sur le site de la SAF il n'y a rien concernant Saturne - il n'y a que les pages sur mon site qui sont un embryon de site web consacré à cette planète. Ce serait à developper. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  14. Quelques images de Saturne au mewlon 210

    Merci Robert Les I et III correspondent aux différents systèmes de rotation de la planète, et mesurent la longitude qui passe au méridien, en degrés. I est pour la grande zone équatoriale, qui tourne plus vite (comme pour Jupiter), III est pour le reste du globe. Le système III est calé de manière objective sur la rotation des émissions radios de la planète. Le système II n'est plus utilisé pour Saturne, donc je ne le met pas. Et sinon : Ls = longitude solaire, exprime la saison (Ls 0 = équinoxe de printemps boréal, donc à 298° c'est l'été austral) De = inclinaison du globe par rapport à la Terre. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 30-11-2004).]
  15. gros plans lunaires au C8 en IR - part I

    Que tu voie ces artefacts apparaître avec un gain fort, là tu m'étonne Pourtant, j'ai aussi utilisé un gain faible sur la Lune les rares fois où je l'ai webcamée, mais sans ce genre de problème il me semble. Une autre hypothèse : un reflet du à l'utilisation des deux filtres. Bruno Daversin m'avait dit qu'au 600 de Ludiver il avait eu un problème comme ça avec le W47+rouge... Moi je n'ai jamais rien vu pourtant. La prochaine fois que je vois la Lune, promis je fais un test Ceci dit, essaye donc différentes valeur de gain, ça se trouve c'est juste ça. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  16. premiere saturne Toucam suite ...

    Il te faudrait au moins une barlow 3x, avec éventuellement du tirage, mais ça dépend un peu de la cible. 3x tout court pour Jupiter et Saturne je crois que c'est la norme pour F/10, pour Mars, on peut pousser le bouchon un peu plus loin. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  17. gros plans lunaires au C8 en IR - part I

    Salut Stéphane, chapeau pour le Mont Gruithuisen avec le petit cratère au centre !! C'est à peine s'il était visible dans mon 180. Pour tes histoires d'artefacts, je pencherais plutôt pour une histoire de gain. Il était à quel niveau ? Il n'était pas en-dessous de 50 % par hasard ? Ca se trouve c'est le pendant des artefacts circulaires qu'on voit sur les planètes avec ce type de réglage. J'ai déjà fait quelques images de lune dans l'IR et je n'ai pas vu ce problème pour le moment, voilà un exemple au foyer du mewlon 210 (filtre IR700, 5 i/s mais je ne me rappelle plus trop des autres réglages) : Pas d'artefacts... Christophe ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  18. premiere saturne Toucam suite ...

    Oui dis-donc elle est réussie ton image ! Allez la prochaine fois, un meilleur échantillonnage et ce sera encore mieux Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  19. premier essai Saturne Toucam II

    Epsi, je suis désolé mais je n'ai pas la réponse à ta question... Je n'ai jamais essayé cette commande. Quand j'ai fait des traitements IRIS (j'utilise plus Registax), j'ai toujours procédé en multipliant par un coefficient <1 et je n'ai jamais vu de perte de détail (en comparaison avec Registax). Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  20. Schickard au Dobson 400

    Effectivement je me souviens de que faisait JAR à ce sujet !! Une bonne méthode aussi, mais il vaut mieux régler le problème à l'acquisition comme tu dis Stéphane !------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  21. Ma 1er image de la lune avec Mon Mewlon 180

    C'est dans "exposition". La première fenêtre qui s'ouvre t'indique plusieurs cadences 5, 10, 15, jusqu'à 30 ou 60 images par seconde. Si tu ne connaissais pas ce réglage, alors tu étais forcément à 30 i/s vu que c'est le réglage par défaut. Les images brutes sont très mauvaises, et il faut que tu revienne à 10 i/s ! Ensuite tu fais des captures plus longues (quelques minutes) et tu sélectionne au moins plusieurs centaines d'images pour additionner. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  22. Schickard au Dobson 400

    ah ça y est j'ai compris Normalement, ce problème est du au fait que tu as utilisé un gain inférieur à 40-50 % pour la capture. Ca rate rarement. Ce défaut est malheureusement irrattrapable au traitement... Sauf si le problème n'est pas trop prononcé. Dans ce cas tu peux tenter de ruser en appliquant des ondelettes de façon modérée pour commencer. Ensuite, tu reprends ton image dans PSP ou Photoshop, tu fais une sélection en ellipse à partir du centre du globe mais en excluant les bords touchés par l'artefact. Et là tu fait un masque flou à l'intérieur de la sélection. C'est sans doute moins efficace qu'un traitement complet avec les ondelettes, mais ça se trouve tu peux gagner un peu. Si le problème est trop important, l'image est fichue Christophe ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : http://astrosurf.com/pellier [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 28-11-2004).]
  23. Ma 1er image de la lune avec Mon Mewlon 180

    manque le principal Romain : la cadence d'images par seconde ------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  24. Schickard au Dobson 400

    Rolf, un flat c'est une image qui contient uniquement les impuretés présentes sur le capteur (poussières etc.) le lien de JB est bon aussi, j'avais oublié, ça marche pas mal effectivement. Voilà à quoi ça ressemble Si tu fais des images de la Lune, c'est plutôt facile : il te suffit de défocaliser complètement, et sur l'écran toujours éclairé tu aperçois tous les "doughnuts". Cette image doit être soustraite à toutes les brutes. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier
  25. Ma 1er image de la lune avec Mon Mewlon 180

    Salut Romain, et tes réglages d'acquisition ? C'est surtout de ça dont tu dois nous parler C'est vrai qu'il te faut plus d'images. Christophe------------------ Christophe Pellier SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques Observations planétaires : astrosurf.com/pellier