Christophe Pellier

Member
  • Content count

    14975
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    32
  • Last Connexion

    Soon available - 40763

Posts posted by Christophe Pellier


  1. Salut Fredogoto, on dit : "Ashen light", et elle a inspiré un sacré paquet d'articles (évidemment !).
    L'autre jour j'ai tenté le coup en visuel (lors de ma dernière prise de vue de l'émission IR de la surface), et on aurait vraiment dit que... mais une fois le croissant sorti du champ, plus rien. Il est vrai que l'hypothèse toute bête du cerveau qui a tendance à reconstituer le cercle est convaincante (surtout qu'on est habitué à "voir" quelque chose qui y ressemble fort avec la Lune).
    Maintenant une dernière hypothèse trouvée en glanant sur le net : l'oxygène émet de la lumière à l'intérieur du spectre visible, détectable éventuellement du côté nuit, mais il faudrait que ce soit sacrément brillant...
    Donc moi pour le moment je reste sur l'hypothèse "illusion d'optique".
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  2. Alain et Asp06, sur une semaine on devrait pouvoir détecter une rotation (de "gauche à droite" sur ces images), mais disons qu'avec celles-ci plus deux ou trois autres que je n'ai pas montré (qui se ressemblent beaucoup), si mouvement il y a, il me semble plutôt erratique...
    C'est la raison pour laquelle l'hypothèse que des nuages se mêlent au jeu est très plausible. Après tout l'atmosphère de Vénus n'est que "translucide" à 1 micron, et cette lumière qui nous parvient est largement filtrée et diffusée par différents gaz.
    Je compte bien faire une analyse plus poussée quand j'aurais le temps, mais on touche un peu à la limite de ce que peuvent faire de telles images je crois...
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  3. Qui a dit que Vénus c'était ch nt
    Voici quelques images de l'émission IR de la surface de Vénus obtenues cette semaine :

    Les images sont meilleures par rapport à mes premières tentatives du 12 (croissant diurne plus fin, et plus d'images compositées, environ une centaine à chaque fois à raison de 8 secondes par brute), et toutes les images révèlent des taches sombres dans cette lueur blafarde.
    Deux hypothèses s'affrontent ou se complètent...
    1) Il s'agit de la trace de reliefs au sol, plus haut, plus "froids", et donc moins brillants à 1 micron (comme sur l'image du Pic).
    2) Il s'agit de nuages bas bloquant le rayonnement.
    Vraisemblablement les deux doivent jouer, car les taches se ressemblent pas mal jour après jour, mais sans être parfaitement identiques (en même temps l'accumulation de la turbu avec plusieurs secondes de pose et moins de 15° de hauteur n'aide pas à avoir des images nettes).
    Les images prises par Galileo à 1 micron au début des années 90 avaient ainsi été "corrigées" par une série d'images à une autre longueur d'onde montrant uniquement les nuages bas, pour isoler le signal de la surface...
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  4. Salut les gars, il existe un truc très simple si on veut vraiment être tranquille en observation visuelle du Soleil à travers des filtres Astrosolar ou Mylar, c'est de rajouter des filtres dans l'oculaire :
    - Un IRcut pour bloquer l'IR (en visuel, oui !)
    - Et, le filtre Wratten 12 (jaune) absorbe complètement les UV A, test à l'appui : mon filtre UV (365 nm) ne transmet plus rien du tout si on lui ajoute le W12.
    Je ne sais rien de la dangerosité de ces rayonnements avec ces filtres solaires, mais si vous ajoutez les deux autres dont je viens de parler, normalement on peut foncer
    A+
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  5. Bruno :

    quote:
    L'argument 1 n'est pas valable. La chaleur de Vénus correspond effectivement à un rayonnement infra-rouge, mais attention : c'est le maximum de ce rayonnement qui est dans l'infra-rouge. Le rayonnement thermique émet aussi dans les longueurs d'onde voisines, donc peut déborder dans le visible (mais en moins brillant)..

    Je pense que si, car pour que la surface de Vénus commence à briller dans le rouge, il faudrait qu'elle soit chauffée à 900 K, et elle n'y est pas (plus de 600). Cependant, même si en effet il "reste" quelque chose vers 600-700 nm, ce rayonnement n'est de toute façon pas perceptible à cause de l'atmosphère de Vénus qui n'est absolument pas translucide à ces longueurs d'onde... C'est grâce aux bandes d'absorption du dioxyde de carbone que ce rayonnement à 1 micron est visible, sans cela, on ne le verrait pas non plus, en dépit de son existence (cf argument 3).
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  6. Salut Skywalker et tous
    Je crois que la "lumière cendrée de Vénus" fait partie des choses dont on parle souvent mais dont on n'a jamais la preuve en astro. Si elle est réelle, alors est doit sortir très facilement en webcam, mais en ce qui me concerne je doute fort aussi de la réalité de la chose (aucune source d'éclairement possible ça c'est clair). Je n'ai pas tenté l'observation ces derniers jours, maintenant c'est trop tard et je crois que j'ai eu tord !
    Je vais juste revenir sur un des arguments, à savoir qu'il y aurait un lien avec le rayonnement IR de la surface - c'est totalement impossible car :
    1) La surface de Vénus n'est pas assez chaude pour briller en lumière visible (qui se termine grosso modo vers 0,7 micron), elle ne l'est sans doute même pas assez pour briller à 0,9 micron ! C'est 1 micron ou rien...
    2) La différence de luminosité avec la face visible est gigantesque. Il m'a fallu quand même plusieurs secondes de pose pour sortir ce rayonnement, et l'oeil est bien incapable de faire ça hélas
    3) La température n'est pas la seule raison qui fait que l'on perçoit quelque chose à 1 micron, c'est aussi du au fait que l'atmosphère vénusienne est transparente à cette longueur d'onde précise, et on voit ce rayonnement du côté nocturne dans la mesure où il n'est pas mêlé à la lumière réfléchie du côté jour. Mais, ce rayonnement ne passe pas du tout aux autres longueurs d'onde ! Par exemple on pourrait penser qu'en allant juste un peu plus loin dans l'IR, mettons 1,2 micron, on verrait encore mieux ce rayonnement. Et bien pas du tout ! Avant 1 micron il n'y a rien, après ce sont d'autres choses qui se mettent à briller (nuages bas surtout).
    Enfin, l'argument de la diffusion de la lumière n'est pas inintéressant, mais le 12 j'avais fait de la longue pose dans l'ultraviolet également, une longueur d'onde qui se diffuse particulièrement bien, et je n'ai rien vu sur la face nocturne.
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  7. Merci quand même Skywalker, c'était sympa de ta part de me signaler cette commande, ça aurait pu marcher
    Frédéric, pour le coup c'est surtout moi qui était surpris tout à coup, j'ai vu ce truc rond au bout des dix premières secondes de poses... j'étais sur le luc, j'avais commencé mon observation dans le plus grand pessimisme (mais avec quand même un secret espoir tout au fond )
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  8. En fait je crois que c'était plutôt CLIPMIN la bonne fonction !!
    Le résultat était prometteur jusqu'à un point seulement, car après il est faussé par le fait que les extensions du croissant diurne ont un niveau équivalent ou supérieur à celui de l'émission nocturne... Et ça donne un truc carrément pas beau, artificiel et douteux. Je trouve que les images sont bien comme ça finalement
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  9. Claude, je te remercie de tes idées mais comme je suis un gros zéro en bricolage (même simple) je crois que je vais me contenter de cette méthode...
    Skywatcher : la fonction climax, je l'ai dans Iris ou non ? Sinon tant pis...
    Damian Peach c'est amusé avec le fit de ma deuxième image :

    Le traitement est très poussé mais on voit bien la partie nocturne, j'aime bien
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  10. Salut tout le monde !
    Claude et Achille, masquer la partie illuminée de la planète serait certainement une bonne idée, mais difficile à réaliser... je n'ai pas de coronographe sous la main, et quand à tenter un masque sur le capteur... balèze
    Une autre idée est de sortir la partie éclairée du capteur, dans un coin par exemple : mais la lumière se répand tout autant. Donc c'est possible seulement si le croissant est suffisamment fin comme c'est le cas ces jours-ci.
    Voici un montage de la partie "nocturne" avec la partie éclairée correctement exposée :

    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  11. Salut à tous
    Voici quelques images de Vénus de la nuit dernière, et on dirait bien que j'ai un truc intéressant
    Vous vous souvenez peut-être de cette image de l'émission thermique du sol de Vénus du côté "nuit" de la planète, prise à 1 micron en 1993 : http://www.bdl.fr/s2p/venus.html

    Comme je possède un filtre passant seulement à partir de cette longueur d'onde, j'ai tenté ma chance mercredi soir vu que la planète est maintenant en croissant et voici ce que j'ai obtenu :

    On voit clairement une structure ronde, faiblement lumineuse sur la face nocturne de la planète ! Cette structure est déjà visible sur les images brutes...
    Pour ces images j'ai utilise l'ATK-1HS en mode longue-pose au foyer du C14 que j'utilise pour Vénus. 10 secondes d'exposition ont été suffisantes pour mettre en évidence la chose, et après traitement c'est très net
    Finalement ça a l'air plutôt facile si on dispose du filtre qui va bien.
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  12. Captain'Flamme, je ne sais pas si un USB2 pourrait réduire la compression, mais en tous cas il n'améliorera pas le niveau de bruit des brutes à 10 ou 15 i/s donc ça ne règlera pas non plus ce problème...
    Philippe : l'expérience prouve que sur Jupiter même à très haute résolution, on peut faire deux minutes sans aucun problème. La preuve par l'image :

    Ces images de Damian Peach qui doivent faire partie des meilleures images webcam de Jupiter jamais prises, ont été réalisées en deux minutes de capture... comme vous pouvez le voir, même l'ombre de Io reste parfaitement ronde !
    Et comme la plupart de nos images n'atteignent de toutes façons pas ce niveau... on peut y aller sans crainte
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  13. Salut tous
    Je crois que beaucoup ont peur d'être "obligé" de passer à 5 i/s à cause du mode RAW (couleur ou NB) pourtant y'a pas de quoi
    Par exemple HAlfie, je ne suis pas d'accord quand tu dis qu'on peut utiliser le mode raw à 10 ou 15 i/s, parce que d'une part dans ce cas ce n'est plus du mode RAW, et d'autre part parce que ça ne sert à rien : le meilleur apport de cette modif c'est une amélioration impressionnante du rapport signal/bruit des images brutes à 5 i/s. Si on augmente la cadence on perd cet avantage...
    Ex comparaison d'images brutes avant/après (raw NB):

    Ca parle tout seul. A ce niveau de bruit, 300 brutes suffisent à obtenir une image assez impressionnante de douceur après traitement, et en sachant que sur la plupart des planètes on peut en enregistrer beaucoup plus... Pas besoin de setwc !!!
    En plus ce raisonnement est valable pour les webcams non modifiées, ce qui est important ce n'est pas tant le nombre d'images que la qualité de chaque image brute. J'ai toujours fait mes meilleures images à 5 i/s...
    Faites l'essai comme vient de le faire Skywalker et vous aurez des surprises à mon avis !
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  14. Lorsque j'ai envoyé mon message j'ai effectivement exposé l'alternative "retrait ou royalties", et je crois que j'aurais quand même posé la question en cas de respect de mon nom, car il y a de l'argent en jeu (même juste pour le financement, et par la pub comme le dit Alnilam). Et ce n'est pas par vénalité, c'est juste effectivement une question de légalité je crois, et de respect.
    Moi, ça me laisse sincèrement songeur tout de même. Si Futura sciences m'avait envoyé un mail pour me DEMANDER, ma réaction aurait été toute autre, même si j'aurais quand même posé quelques questions.
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  15. Il y a peut-être une meilleure méthode pour tenter d'utiliser le potentiel d'une webcam à capteur NB pour faire de la couleur, sur Jupiter, c'est le LRVB : luminance avec la NB (avec un IRcut par exemple, ou sans) et chrominance avec la ToUcam normale. Ca nécéssite de changer de webcam mais on gagne du temps, et on peut accepter une dérive modeste des détails sur l'image de chrominance. Damian Peach l'a fait cette année avec succès.
    Pour Saturne, c'est possible, mais avec la faible luminosité de la planète tu vas un peu ramer avec des filtres. Pour cette planète, et en la quasi-absence de détails autres que des bandes, la même méthode LRVB est sans doute meilleure.
    Pour Mars par contre fonce, c'est LA méthode, je n'ai fait que ça l'année dernière, et encore c'était avant le mode RAW j'attends 2005 de pied ferme...
    Justement, je n'ai pas l'impression que ta webcam NB soit en mode RAW par contre ? Tu devrais essayer, quand tu verras l'allure du bruit à 5 i/s tu n'auras plus envie de passer trois heures de traitement pour un AVI en faisant du 15 i/s...
    Parce que ton image est bonne et on voit beaucoup de détails, mais avec le mode RAW et 5 i/s tu aurais un rapport signal/bruit bien meilleur !
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier

    [Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 04-05-2004).]


  16. HAlfie :
    quote:
    Ca serait un gars qui vendrait des cartes postales ou vendrait un t shirt avec l'image de Christophe, à la limite, mais on en est très loin

    Ben dommage, pour Halloween je suis sûr que ça se vendrait bien
    Dans cette affaire, ce qui m'a fait réagir c'est un possible usage commercial (sans compter le fait que mon nom n'était même pas cité). Je n'en sais rien d'ailleurs, mais là il s'agit d'une ligne à ne pas franchir, juste question de loi et de morale.
    Il y a eu certaines de mes images reprises sur le net sans mon autorisation préalable (quelques-unes) avec mon nom ou mon site web, mais c'était sur des sites purement amateurs, et dont les thématiques étaient très proches de mes centres d'intérêt. Dans ces cas-là je ne dis rien, c'est plutôt flatteur c'est vrai, et mes images sont destinées de toutes façon à nourrir les observations d'amateurs (et envoyées à des organisations comme la BAA, l'ALPO en plus de la SAF), pas seulement à décorer mon site perso...
    On peut destiner son travail à une diffusion large et non commerciale, juste pour la connaissance désintéressée (au niveau amateur, c'est toujours d'actualité en planétaire), mais il faut surveiller les autres usages...
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  17. Salut Psycho10, elles sont bonnes tes images même si un peu petites je trouve pour un C8 elles sont à leur taille originale ?
    Pour le portable Teïva a raison, et pour habiter moi-même pas loin de Rennes je te garantis que la Ker humidité ne gêne pas trop nos ordis en fait
    A+
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  18. Merci tous
    HAlfie : je te confirme, l'image est à sa taille d'acquisition. Le secret c'est de suréchantillonner mais chut
    Teïva, pour commenter l'aspect de la NEB, elle ressemble fortement à ce qu'elle était lors du passage d'une des sonde Voyager (rift - plus à gauche sur l'image - et "train" de structures sombres se dirigeant vers la droite). Je crois qu'on va assister dans les prochains mois à une coloration de la zone tropicale nord.
    Toumlab : en fait Teïva diaphragmme son C14 à 180 mm, tu n'étais pas au courant ??
    Pour les planètes en été, comme il n'y aura pas Mars pour nous déranger cette année ce sera le moment de taquiner Uranus et Neptune...
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier


  19. Oui, ils sont allés très vite après mon petit mail d'hier soir . Je leur demandait effectivement surtout de retirer l'image. Donc OK.
    Merci Cathy pour le lien à part ça et à JLD pour sa vigilance.
    A+
    Christophe

    ------------------
    Christophe Pellier
    SAF - Coordinateur Section Mars et planètes telluriques
    Observations planétaires :
    astrosurf.com/pellier