allhoest

Member
  • Content count

    130
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

120 Good

1 Follower

About allhoest

  • Rank
    Member
  1. Traitement au Starmax? Très joli. A+ Alexandre
  2. St Véran 2020 - T300 solaire - CaK

    Salut Christian, Effectivement, le temps de pose est un problème presque majeur dans mon montage. 17ms pour la plus haute résolution en CaK. 30ms pour les protubérances en CaK. Le tout en poussant le gain à 240 avec l'ASI174. On est fort limite dans tous les paramètres. Je reste ébahi par tes images. Chapeau! Je salue aussi qu'une de tes images en CaK est passée à la une de SpaceWeather. A+
  3. St Véran 2020 - T300 solaire - KLine

    Merci pour les commentaires. Il me reste des images ciel profond à traiter maintenant... A+
  4. Deuxième et post sur l'imagerie solaire en août à St Véran. Ici, avec filtre CaK, monté derrière le T300. Les temps d'exposition sont assez longs. D'image en image, la résolution augmente, et étonnement, la qualité aussi. La première est prise à 8h13, la deuxième à 8h30, la troisième à 8h48 et la dernière à 08h52. Ensuite, la turbulence atmosphérique prend le dessus (vers 8h50), et les images se ramollissent. Voici une tentative de capturer des protubérances en CaK. Le flux capturé est très faible et les temps d'exposition longs. Toutes sortes de réflexions parasitent l'imagerie. Ce qui suit est passé sous photoshop :-( Alexandre 2020-08-10 & 12 Solar newton T300 FFC CaK Mod ASI174
  5. Voici les images faites cette année à St Véran avec un newton solaire de 300mm. L'année passée, j'avais imagé sous 450nm avec ce setup. Ici, voici une série de captures avec un filtre KLine (396nm). Premier essai, sur la tache du moment (9 août). Ensuite, voici un essai en poussant la barlow à x9 (11 août). Le seeing n'a pas été fameux cette année, mais cela n'explique par tout. Ici, la résolution est poussée à 0.07Arsec par pixel, ce qui est un peu trop. Notez que la tache s'est disloquée en deux et la plus grosse partie se disloque aussi. Nous revenons à un résolution, plus raisonnable (14 août). La deuxième image présente une petite structure noire bizarre, en oeilleton. Cela semble être un pore avec trou central lumineux... Christian pourrait nous en dire plus. Alexandre 2020-08-9..14 Solar newton T300 FFC KLine ASI174
  6. Excellent! Alexandre.
  7. Shaihulud a mis son costume de Fremen; au vu de l'humidité relative, c'est approprié. Il s'est quand même pris la tête sous le soleil. J'ai fait des tests avec un 250, mais il n'y a pas grand chose de décent à montrer, à part ces images faites avec un étalon (filtre arrière) d'un Lunt CaK. Nous étions associé à une mission "découverte" d'étudiants. On les a mis au travail... Enfin, il y en a un qui travaille, les autres regardent. Je termine avec un panoramique. Alexandre
  8. La boucle de Barnard en LRGB-Ha

    Merci pour les commentaires. Oui, j'ai la sorcière avec :-) Je ne suis pas le plus fin au traitement; les couleurs sont un peu flashy en effet. A+ Alexandre
  9. L'image est réalisée avec un objectif photo Hasselblad monté sur une QSI583. C'est une composite en LRGB rehaussée par une couche Ha. Les poses individuelles ont été faites avec une exposition de 240s pour les images grand champ. Elles ont été complétées par des images de 30s afin de capturer la grande nébuleuse d'Orion sans (trop) la saturer. Plus de 17 heures de poses sont assemblées ici. L'image est capturée dans l'Atlas Marocain, afin de profiter d'un bon ciel, sous une latitude plus basse / une altitude plus élevée de l'objet. Alexandre 2018-11-06 et nuits suivantes Hasselblad 50mm f2.8 @f4.0 QSI583WSG StarAdventurer
  10. until
    CONFERENCE « Exoplanètes: vers de nouveaux mondes habitables? » Vendredi 13 mars 2020 à 20h30 par Olivier Absil (STAR Institute, ULiege) http://www.groupeastronomiespa.be/conf200313.htm Le Groupe Astronomie de Spa (GAS) vous invite ce vendredi 13 mars à 20h30 à venir assister à un exposé sur les exoplanètes, ces planètes lointaines qui tournent autour d'autres étoiles que notre Soleil et dont on parle beaucoup ces derniers temps, avec notamment le récent prix Nobel de Physique pour la découverte de la première exoplanète il y a tout juste 25 ans. L'université de Liège est à la pointe dans ces recherches et nous aurons cette fois le plaisir d'accueillir Olivier Absil, qui avec son équipe développe des techniques pour "voir" les exoplanètes à proximité de leur étoile hôte. Il fera un état des lieux des découvertes, des expoirs pour le futur et nous présentera le sujet de ses travaux. Laissons le conférencier présenter son exposé : "Les astronomes ont détecté à ce jour plus de 4000 planètes orbitant autour d'étoiles du voisinage galactique. Parmi ces milliers d'exoplanètes, plusieurs ont été annoncées à grand coup de communiqués de presse comme étant habitables. Que se cache-t-il derrière ces annonces? Que sait-on actuellement sur ces exoplanètes? Quelles techniques d'observation nous permettront dans le futur de détecter de possibles traces d'activité biologique sur ces planètes? Ce sont les questions auxquelles nous essayerons de répondre durant cet exposé." Pour assister à cette conférence, rendez-vous dans la salle des Capucins du Centre Culturel de Spa, 39 rue du Waux-Hall (à côté de l’Athénée Royal de Spa). Entrée libre.
  11. Belgique > Province de Liège > Ville de Spa CONFERENCE « A l'écoute des étoiles filantes » Vendredi 31 janvier 2020 à 20h30 par Hervé Lamy (IASB, Uccle) Le Groupe Astronomie de Spa (GAS) vous invite ce vendredi 31 janvier à 20h30 à venir assister à un exposé sur le phénomène des étoiles filantes. D'où viennent-elles ? quelle est leur nature ? pourquoi les "pluies" d'étoiles filantes reviennent-elles à date régulière comme chaque année par exemple à la mi-août ? sont-elles dangereuses ? comment les observer et les étudier ? Pour avoir réponse à toutes ces questions, venez écouter lors de notre conférence un des spécialistes belges du sujet, Hervé Lamy, qui a une particularité, il "écoute" les étoiles filantes ! Laissons le conférencier présenter son exposé : "Chaque jour, l'atmosphère terrestre est bombardée par des millions de particules de tailles diverses dont la masse cumulée est de l'ordre de 100 tonnes. Les plus grosses d'entre elles donnent lieu à un phénomène visuel bien connu appelé météore ou étoile filante. Durant cet exposé, le phénomène météore sera expliqué, ainsi que l'origine des particules associées. Les moyens d'observer ou de détecter ces météores seront ensuite discutés, en particulier les observations radio qui sont moins connues du grand public. La Belgique est fort impliquée dans ces observations radio au moyen d'un réseau appelé BRAMS et développé par l'Institut Royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique. Le statut du projet BRAMS et ses objectifs seront présentés." Pour assister à cette conférence, rendez-vous dans la salle des Capucins du Centre Culturel de Spa, 39 rue du Waux-Hall (à côté de l’Athénée Royal de Spa). Entrée libre. http://www.groupeastronomiespa.be/astro.php5 http://www.groupeastronomiespa.be/conf200131.htm
  12. Laser au froid

    Astrocris, quelle surtension appliques-tu? Pour un laser avec 2 piles de 1.5V, que fais-tu? Alexandre
  13. Laser au froid

    Poubelle, snif... C'est étonnant que même chauffé par une résistance, le laser déraille une fois mis dans le froid. Comme si le le froid pénétrait par l'ouie de sortie. Oui, laser = danger et punissable si classe supérieure à IIx Oui, laser = sujet qui échaude sur les forums. Bon, je crois que je vais essayer le bleu. Et j'ai encore un laser howie glatter vert. Il semble qu'ils sont sélectionnés. Merci pour les retours et à suivre... A+ Alexandre
  14. Laser au froid

    Certains (beaucoup) de laser s'affaiblissent au froid. J'ai trouvé des résistances chauffantes allongées, feutrées. Elles permettent de maintenir le corps du laser (laser "crayon") au chaud. Mais mes deux lasers ne marchent toujours pas (pas bien) aux environ de 0°. J'ai mis la résistance chauffante sur la partie émettrice du laser, mais ça ne marche pas mieux. Mmmm interpellant et agaçant. Quelqu'un a une idée? Merci. A+ Alexandre
  15. Le C8 en Halpha

    Merci. C'est un ERF airylab de 230mm de diamètre. A+ Alexandre