allhoest

Member
  • Content count

    123
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

93 Neutral

About allhoest

  • Rank
    Member
  1. La boucle de Barnard en LRGB-Ha

    Merci pour les commentaires. Oui, j'ai la sorcière avec :-) Je ne suis pas le plus fin au traitement; les couleurs sont un peu flashy en effet. A+ Alexandre
  2. L'image est réalisée avec un objectif photo Hasselblad monté sur une QSI583. C'est une composite en LRGB rehaussée par une couche Ha. Les poses individuelles ont été faites avec une exposition de 240s pour les images grand champ. Elles ont été complétées par des images de 30s afin de capturer la grande nébuleuse d'Orion sans (trop) la saturer. Plus de 17 heures de poses sont assemblées ici. L'image est capturée dans l'Atlas Marocain, afin de profiter d'un bon ciel, sous une latitude plus basse / une altitude plus élevée de l'objet. Alexandre 2018-11-06 et nuits suivantes Hasselblad 50mm f2.8 @f4.0 QSI583WSG StarAdventurer
  3. until
    CONFERENCE « Exoplanètes: vers de nouveaux mondes habitables? » Vendredi 13 mars 2020 à 20h30 par Olivier Absil (STAR Institute, ULiege) http://www.groupeastronomiespa.be/conf200313.htm Le Groupe Astronomie de Spa (GAS) vous invite ce vendredi 13 mars à 20h30 à venir assister à un exposé sur les exoplanètes, ces planètes lointaines qui tournent autour d'autres étoiles que notre Soleil et dont on parle beaucoup ces derniers temps, avec notamment le récent prix Nobel de Physique pour la découverte de la première exoplanète il y a tout juste 25 ans. L'université de Liège est à la pointe dans ces recherches et nous aurons cette fois le plaisir d'accueillir Olivier Absil, qui avec son équipe développe des techniques pour "voir" les exoplanètes à proximité de leur étoile hôte. Il fera un état des lieux des découvertes, des expoirs pour le futur et nous présentera le sujet de ses travaux. Laissons le conférencier présenter son exposé : "Les astronomes ont détecté à ce jour plus de 4000 planètes orbitant autour d'étoiles du voisinage galactique. Parmi ces milliers d'exoplanètes, plusieurs ont été annoncées à grand coup de communiqués de presse comme étant habitables. Que se cache-t-il derrière ces annonces? Que sait-on actuellement sur ces exoplanètes? Quelles techniques d'observation nous permettront dans le futur de détecter de possibles traces d'activité biologique sur ces planètes? Ce sont les questions auxquelles nous essayerons de répondre durant cet exposé." Pour assister à cette conférence, rendez-vous dans la salle des Capucins du Centre Culturel de Spa, 39 rue du Waux-Hall (à côté de l’Athénée Royal de Spa). Entrée libre.
  4. Belgique > Province de Liège > Ville de Spa CONFERENCE « A l'écoute des étoiles filantes » Vendredi 31 janvier 2020 à 20h30 par Hervé Lamy (IASB, Uccle) Le Groupe Astronomie de Spa (GAS) vous invite ce vendredi 31 janvier à 20h30 à venir assister à un exposé sur le phénomène des étoiles filantes. D'où viennent-elles ? quelle est leur nature ? pourquoi les "pluies" d'étoiles filantes reviennent-elles à date régulière comme chaque année par exemple à la mi-août ? sont-elles dangereuses ? comment les observer et les étudier ? Pour avoir réponse à toutes ces questions, venez écouter lors de notre conférence un des spécialistes belges du sujet, Hervé Lamy, qui a une particularité, il "écoute" les étoiles filantes ! Laissons le conférencier présenter son exposé : "Chaque jour, l'atmosphère terrestre est bombardée par des millions de particules de tailles diverses dont la masse cumulée est de l'ordre de 100 tonnes. Les plus grosses d'entre elles donnent lieu à un phénomène visuel bien connu appelé météore ou étoile filante. Durant cet exposé, le phénomène météore sera expliqué, ainsi que l'origine des particules associées. Les moyens d'observer ou de détecter ces météores seront ensuite discutés, en particulier les observations radio qui sont moins connues du grand public. La Belgique est fort impliquée dans ces observations radio au moyen d'un réseau appelé BRAMS et développé par l'Institut Royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique. Le statut du projet BRAMS et ses objectifs seront présentés." Pour assister à cette conférence, rendez-vous dans la salle des Capucins du Centre Culturel de Spa, 39 rue du Waux-Hall (à côté de l’Athénée Royal de Spa). Entrée libre. http://www.groupeastronomiespa.be/astro.php5 http://www.groupeastronomiespa.be/conf200131.htm
  5. Laser au froid

    Astrocris, quelle surtension appliques-tu? Pour un laser avec 2 piles de 1.5V, que fais-tu? Alexandre
  6. Laser au froid

    Poubelle, snif... C'est étonnant que même chauffé par une résistance, le laser déraille une fois mis dans le froid. Comme si le le froid pénétrait par l'ouie de sortie. Oui, laser = danger et punissable si classe supérieure à IIx Oui, laser = sujet qui échaude sur les forums. Bon, je crois que je vais essayer le bleu. Et j'ai encore un laser howie glatter vert. Il semble qu'ils sont sélectionnés. Merci pour les retours et à suivre... A+ Alexandre
  7. Laser au froid

    Certains (beaucoup) de laser s'affaiblissent au froid. J'ai trouvé des résistances chauffantes allongées, feutrées. Elles permettent de maintenir le corps du laser (laser "crayon") au chaud. Mais mes deux lasers ne marchent toujours pas (pas bien) aux environ de 0°. J'ai mis la résistance chauffante sur la partie émettrice du laser, mais ça ne marche pas mieux. Mmmm interpellant et agaçant. Quelqu'un a une idée? Merci. A+ Alexandre
  8. Le C8 en Halpha

    Merci. C'est un ERF airylab de 230mm de diamètre. A+ Alexandre
  9. La tache du week end et sa granulation

    Je suis content de voir quelques pores. Ça faisait longtemps. Patience, les tâches vont venir... 1ms pour de l'astrosolar, c'est bien. Alexandre
  10. C'est tout simplement beau. Alexandre
  11. Si tu peux, prends un 10". Évaluer le poids, la prise au vent, ... Si la turbu est trop forte, du peux réduire son ouverture. Il vaut mieux que le tube soit ouvert, en structure serrurier. Prends un rapport d'ouverture lent genre f5 ou f6 si possible. Alexandre
  12. Merci pour les commentaires. Oui, ça n'a pas été du premier coup. Le miroir est en pyrex. C'est un miroir "artisanal", c'est un ASTAM assez vieux. Le secondaire est neuf; c'est un Antares à L/18 A+ Alexandre
  13. Merci :-) Ma meilleure image, je dois l'avouer. A+ Alexandre
  14. Voici la dernière image solaire faite à St Véran. Le vent vient du sud, comme les jours précédents. Généralement un vent de sud est signe d'un seeing difficile. Le meilleur seeing est observé par vent d'ouest. Cela devait être une séance d'imagerie moyenne et j'ai mis un filtre à 450nm, considérant que ce serait plus adapté que le proche UV sous 400nm. A mon grand étonnement, le seeing était excellent. A bien observer les conditions locales, côté sud -est, le plafond de nuages était bas et les vallées recouvertes de nuages... Sous 450nm, il n'y a pas de bande, pas de ligne d'absorption atomique. Sous 450nm, l'imagerie est considérée comme étant en "Solar continuum". J'ai aussi tenté une image du limbe. Alexandre 2019-Aug-24 Solar Netwon T300 F1800 F/D6 Powermate x5 Edmund Optics 450nm, ~10nm FWHM ASI174 Gain 0 Exp 300µs Stack of 45