Simon Fabre

Member
  • Content count

    2502
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by Simon Fabre

  1. Ma dernière image lunaire en HR prise avec mon C14

    Une sacrée image, qui malgré ses neuf ans, reste toujours dans le haut du panier et fait référence. Bravo Christiano!
  2. Une Petite Saturne C8 du 24/09/2019

    Bravo Sauveur, du très bon travail au C8, pour une Saturne crépusculaire. Tu es devenu un véritable expert. La version améliorée de Lucien est juste excellente.
  3. Éclipse totale 2019 au Chli !

    Salut Alain. Bien jolies ces photos. Les panoramas envoient bien du lourd aussi. L'Atacama, puissants souvenirs. A peine. Vaut mieux dire que c'est pourrite, sinon tout le monde va vouloir y aller.
  4. Excellent! Superbement traité. C'est plus vraiment Superclampin, mais plutôt Supercador.
  5. La Lune du 21 septembre à la TSA 120 et Nikon D850

    Joli quartier Christian à la 120. De belles teintes aussi. Résolution superbe. Je la verrais bien un peu plus flashy. Comme Séverin, il y'a une texture curieuse sur les images à 100%... On dirait un dessin à la craie sur papier canson noir. Tu traites différemment d'auparavant? Ou simplement un effet du bruit dû au fort échantillonnage?
  6. Un Saturne anti-dépression!

    Bravo Avani. Effectivement une image qui fait du bien à regarder!
  7. l'éclipse d'Argentine, la coquine !

    Quel film!, bien monté et avec une bande son au poil. Mais surtout l'ambiance, les paysages fabuleux, l'Altiplano enneigé, retrouver vos tronches bien sympas, souriantes, émues...et la magie de l'éclipse bien-sûr. J'en ai eu des frissons, merci. Bravo à vous, merci pour le partage, et coucou Serge, Pierre, Nicolas et Jean-Paul!!
  8. Bonjour, Désolé si elle a déjà été présentée, je ne l'ai découverte qu'aujourd'hui ici grâce à un collègue de travail, merci à lui! Et cette image décoiffe sec: Plus d'infos ici. https://spacetelescope.org/news/heic1917/ Christophe, niveau traitement et colorimétrie, ça peut servir de référence? Je la trouve bien équilibrée, chromatiquement juste avec l'anneau B bien blanc, peut-être un poil saturée juste ce qu'il faut, et qu'est-ce que c'est beau! J'aime. On comprend pourquoi même à travers la fonction de transfert nommée télescope, l'image est déjà si ciselée, quand on voit l'objet original, diablement délicat et tellement détaillé. Rien à dire, devant un deux mètres dans l'espace, on peut aller se rhabiller... Simon
  9. Effectivement. Bon eh bien merci Super, comme ça on sait que la Nasa, à l'instar de tous les Winjupo-istes, sont des baltringues.
  10. Saturne le 15 début soirée

    Bravo Jean, c'est excellent pour un 200mm, même sans obstruction et malgré des conditions difficiles.
  11. Oui Valère Ok , mais à mon avis, si ces mouvements relatifs sont angulairement inférieurs au pouvoir de résolution du télescope, tu n'y verras que du feu. Sur Uranus où seules les bandes sont visibles, un dérotation de 40 minutes ne devrait aucunement altérer la planète puisque seules les bandes sont visibles ou exceptionnellement un grosse tempête vue comme une tache de diffraction... Tout est question de durée de dérotation par rapport à la taille et déplacement propre angulaires des détails.
  12. Aucun souci Valère, un forum sert à cela. Alors 5 minutes c'est bon, mais plus 20? Pourtant fondamentalement il n'y a pas de différence. Soit, mais si tu admets que pendant les 20 minutes de ton exemple, aucun détail dans la gamme du pouvoir séparateur du télescope n'est susceptible de se déplacer en longitude (et encore moins en latitude) par rapport à l'atmosphère du globe, la dérotation ne montrera aucune altération, aucun flou de bougé dudit détail, tu es OK? Après, plus la résolution augmente, moins il y'a de marge, donc de temps autorisé. Et inversement. Sur l'image du HST, la finesse exceptionnelle de l'image ne doit pas permettre de déroter bien longtemps, au risque de ne plus figer les minuscules détails sur le globe. Je ne sais pas où se situe cette limite avec nos télescopes de quelques décimètres de diamètre, quelques minutes pour Jupiter, un peu plus pour Saturne...? Le jour où j'arriverai à sortir une belle Uranus par exemple, cela ne me posera pas de problème de déroter un film de quarante minutes!! Et pi c'est tout!
  13. La dérotation permet quand même de compositer plus d'images, donc d'obtenir une image finie moins bruitée, même si on perd un peu de cohérence temporelle... Je trouve ce processus pas si con pour ma part!
  14. La Lune presque pleine du 14 septembre à 23h45 TU

    Beau travail Christian, le 500 et le D850 forment un duo qui envoie bien. Je préfère la version d'Alain.
  15. Bravo Bernard, c'est bien plus qu'honorable par ces conditions! Par conditions meilleures on imagine le carton.
  16. Bonsoir à tous, Pour faire suite à mon post d'il y'a deux jours, j'ai repris ma Saturne LRVB qui était un peu pâlichonne. Suite à la constructive remarque de Christophe sur son manque de couleurs, je me suis remis au travail. L'essai de baisser un peu, puis beaucoup plus, l'intensité de la couche luminance n'a pas été concluant, je n'ai pas dû savoir m'y prendre... Alors j'ai repris les 3 couches RVB sorties d'AS!3, et les ai accentuées un peu plus. Puis j'ai découvert dans un de mes logiciels tierce de cosmétique une fonction saturation que je ne parvenais pas activer correctement par ailleurs... Jean-Luc (un vrai sorcier) m'a également montré que ma marge de progression en post traitement était large. La dérotation de la vidéo de luminance, durée dix minutes, étant impossible malgré de nombreux essais (artefacts dans les anneaux)... J'ai contourné le problème en scindant ce film en 6, puis assemblé les 6 images résultantes pour re-composer une couche de luminance dérotée. Voilà, fort de tous vos conseils, je vous propose cette seconde version de mon unique Saturne de 2019, dans un second post dédié, ça n'arrivera plus. La nouvelle et dernière mouture: La planche des couches séparées, dans l'ordre L (6x2000 images), R (2x500), V (2x500) et B (2x500): A bientôt. Simon
  17. Saturne 24 Août LRVB au C14, seconde version

    Oui Elie, surtout ceux pour lesquels le sphéro-chromatisme est moindre pour le rouge. Le mien je n'ai pas encore pu conclure encore, mais j'ai vu des films de Jupiter qu'avait faits Jean-Pierre Prost en trichromie, et le bleu n'était pas mou... (rhôô, ces films!!!) Après, as-tu essayé de réduire le back-focus pour voir si le bleu devenait meilleur? (même si en général on n'a pas trop le choix de la longueur du train optique de sortie...): le réduire permet de descendre le lambda où le sphéro-chromatisme est minimum, d'après les excellentes tests de Christian Viladrich. Ah, après Sébastien, ne manquait plus que son dernier papa avant moi!! Merci Jean-Pierre pour ton passage. Bon le ciel au-dessus de la Bourboule ne vaut sûrement pas celui de Calern, mais les caméras rapides et l'excellent C14 permettent de faire de belles choses quand même.
  18. Saturne 24 Août LRVB au C14, seconde version

    Je pensais qu'une couche bleue obtenue avec une cam monochrome et un filtre bleu dédié devait donner une meilleure qualité d'image. Il va falloir que je re-teste les deux façon de faire, car visiblement, j'ai dû passer à côté de quelque chose...
  19. Saturne 24 Août LRVB au C14, seconde version

    Merci Elie d'être passé. Ah moi aussi, l'expérience que j'ai avec ma 224 par le passé ne m'a pas convaincu. La couche bleue était infâme. Alors depuis c'est caméra monochrome et filtres, et comme tu dis, c'est une sacrée usine à gaz... Il va falloir que je ressorte aussi la mienne. Si j'ai bien compris, Jean-Luc utilise sa cam couleur pour faire des films qui encadrent celui fait avec une cam monochrome pour la luminance, à essayer...
  20. Saturne 24 Août LRVB au C14, seconde version

    Merci Polo, René, Chris, Billyjoe et Valère. Polo, ton temps par frame sur la couche bleue et de 32ms. Elle est assez équivalente à ma rouge en finesse, et c'est ce que j'ai adopté comme temps de capture sur ma rouge pour un histogramme à 80%. Je ne crois pas Chris, le C14 est rentré de vacances avec moi, et depuis chez moi, Saturne est invisible... Valère, ce sont des images des couches compositées et traitées. Will aussi est étonné par la couche rouge en dessous de la L... La seule explication que je vois, est celle de la turbulence: la luminance est exposée à 14ms, la rouge à 32 ms (pour un histogramme à 80%). Le temps de pose augmentant, moyenne la turbulence, ce qui explique la qualité décroissante des couches avec leur luminosité qui décroit... Une turbulence moins importante aurait certainement rééquilibré la résolution entre la luminance et la rouge.
  21. Premier quartier en couleur ( C8 + A7s )

    Bravo Valère! Bien jolis quartiers au C8 et A7s. Traitement bien doux, c'est très visuel, ne change rien. Ton traitement avec Iris est top et très bien dosé, on a l'impression d'être à l'oculaire. C'est parfait. La colorimétrie passe très bien aussi. La seconde version moins flashy est superbe de ce point de vue. Tu n'aurais pas un petit souci de collimation ou tilt du train optique de sortie sur le C8? Je sens comme un petit flou vertical côté pôle nord... Simon
  22. Saturne 24 Août LRVB au C14, seconde version

    Merci JC, Bruno, Polo et Séverin pour vos messages. Merci JC. Oui, mais 10 très bonnes ça aurait été pas mal non plus... Il y'a eu d'autres soirs pendant Août, d'autres films aussi. C'est cette session la mieux. Merci Bruno. On peut faire bien mieux avec un C14. Après il y'avait de la turbulence qui ne pardonne pas sur les couches sombres de luminance (bleue). Avec un seeing comme il y'en eu sur les balcons magiques, j'aurais peut-être pu sortir des détails dans les bandes. Bah pour 2020 avec la 224C! Purée mais Polo vos couches bleues sont absolument stratosphériques!! Combien d'images, quelle cadence de capture et à quel échantillonnage es-tu pour sortir une belle couche définie comme ça? Je n'en reviens pas de la qualité d'une couche bleue pour une cam couleur... Oui Séverin, ça fait aussi monter le bruit de chrominance ici, mais heureusement les logiciels de traitement font des miracles...
  23. Saturne 24 Août LRVB au C14, seconde version

    Bon eh bien Polo j'ai repris le travail suite à ta remarque, et c'est un peu mieux! Auparavant j'étais parti pour les RVB sur quelque chose de moins tonique vu la piètre qualité des ces couches. Mais en appliquant pour la rouge quelque chose d'équivalent à la luminance (au réglage du bruit près), ça fait sortir plus de choses. J'ai différencié ensuite pour la verte et bleue on augmentant un chouilla le niveau d'ondelettes n°2... La couche rouge y gagne donc un peu, les deux autres ça ne se distingue pas. Donc sur l'image finale il doit y avoir un peu plus d'infirmation rouge, c'est toujours bon à prendre! J'ai remis en début de post la nouvelle planche LRVB et la version finale aussi. Merci.
  24. Saturne 24 Août LRVB au C14, seconde version

    Merci Polo, Alain, Sauveur, René, Will, Freed, Jean-Luc et Chani pour vos messages. Non Polo, ça m'a semblé impossible vu que les couches RVB étaient beaucoup plus floues que la L (turbulence). Du coup les niveaux d'ondelettes n'étaient pas identiques... J'ai peut être fait une erreur, je vais refaire un essai comme tu dis juste pour voir... Oui, il y'a un peu de bleu encire dans l'anneau B, qui se voit d'ailleurs moins sur la version de Jean-Luc... Pas évident d'être bien équilibré partout. Oui l'ami, la différence doit venir du temps par frame: 14ms pour la luminance, 32ms pour la rouge... Il est clair que ça semble beaucoup moins compliqué!! Sans compter que la mise au point ne peut dans l'absolu pas être identique pour les 3 filtres. Mais vu lepeu de temps imparti pour Saturne avant le méridien, j'ai fait une croix sur ce point là... Je comprends...Bon je le saurai pour 2020. Mais il y'a deux ans, j'avais été tellement déçu par la couche bleue sur Saturne justement avec la 224, que je m'étais promis de faire du RVB... Peut-être étais-je passé à côté d'un réglage, ou c'était un soir où le bleu ne passait pas.