jm lecleire

Member
  • Content count

    1602
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by jm lecleire

  1. Punaise... Quelle aventure. J'ai pas osé partir. Je visais l'Argentine, à Neunquen, en me basant sur les statistiques météo. Xavier aussi avait fait les mêmes stats météo et je crois qu'il visait plus ou moins d'aller au même endroit. Vu les restrictions et les interdictions d'entrer en Argentine, j'ai laissé tomber. C'est super d'avoir tenté d'y aller. C'est l'aventure :-)
  2. Bonjour Thierry, Tout d'abord une bonne année, et un très grand bravo pour cette superbe image. Tu as eu la chance de bénéficier d'une turbulence faible, ce qui n'était pas le cas dans le nord de la France. J'ai une question concernant ton voyage au Chili, pour l'éclipse solaire. Comment as-tu réussi à organiser ton voyage là bas avec les restrictions de déplacement et les mesures sanitaires ? Je me demande comment tu as fait car de très nombreux chasseurs d'éclipse n'ont pas pu se déplacer.... Juste par curiosité Jean-Marc
  3. Druckmuller pour l'eclipse de fin 2020

    Rhhhaaa ! Superbe Comment s'y sont-ils pris pour pouvoir se rendre en Argentine malgré les restrictions de déplacement et les mesures de quarantaines ?
  4. Bonsoir, Une image prise ce soir, 28 juillet au foyer d'un Celestron 11 (focale 2800 mm) avec une caméra ZWO AIS1600 monochrome. 160 poses de 2s, recentrées sur le noyau de la comète. Lieu : côte de Nacre, près de Caen (14) Le traitement (renforcement Photoshop) fait ressortir un jet qui se déroule sous forme de spirale autour du noyau. Je ne m'attendais pas à vitre ce genre de détail dans la partie brillante de la comète. C'est marrant, ça me rappelle Hale-Bopp en 1997, qui montrait également une structure spiralée autour du noyau Jean-Marc
  5. NGC 4631 par bon seeing au C11

    Merci beaucoup pour vos commentaires. Je n'ai pas pu finaliser la version en couleurs pour cause de Lune, puis de mauvais temps. Et maintenant on est au mois de juin et les nuits normandes ne sont plus tout à fait noires. Soyons patient... Jean-christophe Dalouzy : Si j'ai bien fait des flats, et heureusement ! Je n'avais pas noté le vignette. Oui c'est étrange. Et si tu vois des irrégularités dans le fond du ciel en bas à gauche de l'image, ce ne sont pas des poussières mais des rayures sur le traitement anti-reflet du hublot de la caméra. J'arrive pas à supprimer les traces que ça laisse sur les images. Mick02 : j'ai travaillé à 2800mm de focale, au foyer du C11 delamaresylvain : Merci :-) Pour la couleur, hum ! wilexpel, PerrouriefhCedric et polo0258 : merci :-) Simon : Merci l'ami. Oui trois heures durant lesquelles j'étais au lit en train de dormir, heureusement ;-) Je prépare le télescope en soirée, réglage, mise en station, correction de l'erreur périodique de la monture (PEC), collimation, centrage, et c'est parti pour des poses jusqu'au matin. Le temps de pose total est fonction de l'arrivée de la rosée qui obstrue l'ouverture du C11 :-(
  6. Bonjour, Je poste une image de la galaxie NGC4631, "la baleine", dans la constellation des Chiens de Chasse, prise le 19 mai dernier. Le seeing était un poil meilleur que d'habitude sur la côte de Nacre, au nord de Caen. C'est sans doute la proximité (400m) de la mer qui joue en faveur d'un bon seeing :-) Elle a été prise au foyer d'un télescope Celestron 11, avec une caméra ZWO asi 1600 mm refroidie + Filtre IR-cut L'image finale résulte du cumul de 1000 poses de 10s prises en binning 2. Le seeing était plutôt bon cette nuit. Monture AZEQ6 sans autoguidage. Sur des poses de 10s l'autoguidage est totalement superflu. Voilà j'ai mis deux versions : une recadrée en gros plan, et l'autre avec le champ de la caméra (moins les bords assombris en raison des défauts de suivi) Traitement (darks, flats), alignement et empilement avec Iris. Application d'un filtre Richardson-Lucy Jean-Marc
  7. NGC 4631 par bon seeing au C11

    Après, il faut savoir qu'il y a beaucoup de coma au foyer du C11, dès qu'on s'écarte du centre optique (après collimation). Vu la taille de la galaxie, les bords sont affectés par cette coma, c'est à mon air ce qui explique les étoiles triangulaires sur la gauche du champ. Elles ne le sont pas au centre. Pas si simple avec un C11, le champ est loin d'être parfaitement corrigé
  8. NGC 4631 par bon seeing au C11

    Merci à tous, promis je m'occupe de faire les couches de couleur dans le courant de la semaine ;-) Oui les étoles ont une forme étrange. Sur les brutes je n'ai pas ça. Quand je fais la mise au point non plus (je travaille direct en poses courtes sur l'écran du PC en vidéo sur une étoile brillante) C'est bien le problème quand le seeing est trop bon, c'est qu'on voit apparaître les défauts de l'optique et de la monture, mdr
  9. NGC 4631 par bon seeing au C11

    Merci pour vos commentaires :-) christian_d : Effectivement les étoiles sont légèrement allongées. Défaut de suivi sur 10s, que je n'avais pas vu avant traitement. Lonelystar78 : oui la baleine de Luc-sur-mer , c'est tout près de chez moi :-) ALAING : j'aimerais bien faire une version en couleurs, mais les nuits sont courtes dans le nord de la France en ce moment. Je ne sais pas si je vais trouver le temps... Jean-Marc
  10. L'amas d'Hercule au Newton 410 mm

    Magnifique, quel piqué d'image !
  11. Ah oui on commence déjà à voir la face obscure en IR ? Génial, je me demandais s'il fallait attendre le très fin croissant pour ça
  12. Salut Simon, Belle image de Vénus, bien nette et qui pête bien :-) je ne savais pas que tu avais un filtre UV.
  13. Hello Simon, elles sont magnifiques tes lumières cendrées, et chapeau bas d'avoir réalisé ces images sur trépied. Jean-Marc
  14. Un rayon vert

    Wahou tu es trop fort Serge, je n'interviens pas souvent mais j'admire toujours autant ton travail :-) Bravo l'ami continue à nous éblouir avec tes dessins Jean-Marc
  15. Disparition de Gérard THERIN

    A mon tour d'adresser mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Gérard. Je garde un souvenir indélébile des magnifiques photos argentiques de Gérard, et qui me faisaient rêver dans les années 90, alors que j'étais encore un jeune adulte... Jean-Marc
  16. Bonjour, J'ai enfin terminé le traitement et la compilation des 279 images de l'éclipse totale du 2 juillet. Le matos : longue-vue Swarovski ATS-80 HD (diamètre 80mm) avec adaptateur photo TLS-800 offrant 800mm de focale. Monture équatoriale EQ3-2 motorisée Boîtier NIKON Z7 hybride prêté par Nikon France, merci à eux :-) Lieu : quelque part dans entre Hurtado et Vicuna, au Chili, à 2000m d'altitude. Pas loin de Jean-Luc Dauvergne et du Cerro Tololo. L'appareil photo a été programmé pour prendre des lots d'images bracketées avec des écarts de 1 IL (1 diaph pour les photographes) entre chaque pose. Pendant les 2 minutes et 9s de totalité, le Nikon Z7 a donc pris près de 35 lots d'images. J'ai éliminé les images trop proches des contacts C2 et C3 à cause de la trop grande luminosité de la chromosphère solaire. Au final j'ai conservé 31 lots de 9 images, combinés en HDR à l'aide de Photomatix pro 6. A noter que les images ont été pré-alignées à la mano à l'ancienne :-) Le traitement final de renforcement du contraste a été réalisé sous Photoshop. Jean-Marc
  17. Eclipse totale du 2 juillet au Chili

    Spoutniko : rhâââ ! j'ai pas trouve le "silent mode" sur le Z7. Je l'ai eu en prêt une semaine avant l'éclipse. J'étais déjà content de le faire marcher avec l'intervallomètre sans avoir à utiliser de déclencheur filaire. ça sera pour la prochaine fois
  18. Eclipse totale du 2 juillet au Chili

    Et puis tant qu'on y est , voici des photos du paysage avec le matériel sur le terrain. Vous remarquerez que j'étais installé dans une pente, juste au-dessus d'un grand cactus... Deux manips : - une longue-vue Swarovski + Nikon Z7 sur monture EQ3-2 motorisée - un téléobjectif de 200 mm avec une caméra ZWO ASI-1600 monochrome, sur trépied photo. Peu le moment je ne suis pas très satisfait des résultats obtenus en HDR avec le télé de 200. Les images sont pourtant très nettes, mais la composition HDR dessine une structure en peau d'oignon dans la couronne solaire, et c'est très moche. Encore du travail en vue avant de sortir une photo correcte...
  19. Eclipse totale du 2 juillet au Chili

    J'en profite pour poster une version plus dure de la même photo. J'ai modifié certains paramètres du traitement de renforcement du contraste dans Photoshop. Elle est plus détaillée quand on la regarde en petit format, mais elle ne supporte malheureusement pas l'agrandissement, parce que le traitement fait apparaître le bruit du capteur, qui laisse des traînées dans les parties sombres de la photo. La mise en station n'était pas parfaite et l'image du soleil a bougé au cours des deux minutes d'éclipse, et c'est ce décalage qui a généré ces "traces".
  20. Eclipse totale du 2 juillet au Chili

    Merci beaucoup à tous pour vos appréciations Serge : j'ai essayé de reproduire l'impression visuelle de l'éclipse à travers des jumelles. Avec les détails dans les plumes polaires, les étoiles, etc. J'avais emporté des 8x32, l'image était à tomber ! Spoutnicko : j'ai utilisé deux traitements HDR différents pour arriver à cette image. J'utilise les outils proposés par Photomatix Pro 6 : l'image principale a été traitée à l'aide de la méthode Fusion/ Naturel qui donne, à mon goût, la vision la plus naturelle de l'image. En revanche, la basse couronne était trop brillante et on devinait à peine les protubérances. J'ai donc utilisé un second traitement (méthode "optimisation du contraste") qui développait moins les détails de la couronne mais qui était davantage en valeur les protubérances. J'ai superposé les deux images HDR obtenues avec ces deux méthodes en ne gardant que la partie centrale de la seconde. La jonction entre les deux images est absolument invisible car j'ai utilisé un contour progressif de 250 pixels pour délimiter la frontière entre les deux images, avec Photoshop. Je ne sais pas si on peut parler de temps de pose cumulé en photo HDR. Disons que les images ont été posées 1/2s, 1/4s, 1/8s, 1/15s, 1/30s, 1/60s, 1/125s, 1/250s et 1/500s à 400 ISO, et j'ai 31 lots comme ça cumulés sur la photo finale. Oui, je sais, j'ai utilisé des ISO élevés, au détriment du grain, mais je n'avais pas le choix pour réduire les vibrations de l'instrument au moment du déclenchement (le Z7 a beau être un magnifique boîtier, il vibre un tout petit peu lorsque le rideau de l'obturateur se relève). Le liseré brillant sur le limbe est dû à la superposition des deux images HDR. Pas au rehaussement de la lumière cendrée. La lumière cendrée a été alignée à part et j'ai généré une autre image HDR à partir des trois temps de pose les plus longs (1/2s, 1/4s et 1/8s). Ensuite j'ai fait un copier / coller sur l'image de l'éclipse en ajustant les niveaux visuellement. Jean-Luc : La couleur bleue de la lumière cendrée est bien sur les photos originales. Je l'ai désaturée avant de la "coller" sur l'image HDR de l'éclipse parce que le contraste de couleur était presque choquant ! En fait, le post traitement appliqué sous Photoshop à l'image HDR pour faire ressortir les détails dans la couronne a désaturé l'image originale. Sinon je mets ci-après une image de la lumière cendrée où on voit bien la coloration bleutée. Brute de démoulage avec Photomatix
  21. Eclipse au Cerro Tololo au MakNewt

    J'en tombe de ma chaise, punaise ! La qualité du traitement est démentielle. Je bataille avec mes images, également prises avec un Nikon Z7 et une lunette de 80mm, c'est très subtil mais je n'obtiens rien de similaire à toi. Chapeau ! Jean-Marc
  22. Bonjour, Je suis "tombé" de ma chaise quand j'ai vu le résultat hallucinant de cette prise de vue (voir la seconde photo, l'animation en fait...) Il s'agit de la nébuleuse du Crabe, M1, située dans la constellation du Taureau. Je l'ai tout d'abord photographiée fin février en Normandie (en bord de mer, près de Caen) au télescope de 300mm (F/4,2) de fabrication personnelle, correcteur de champ Televue, filtre anti-pollution UHC-S, et caméra ZWO ASI290MM (l'image originale est monochrome, j'ai utilisé la couleur d'une de mes anciennes photos pour passer du noir & blanc à la couleur). Le télescope est installé sur une table équatoriale motorisée offrant une autonomie de 1h10 environ. J'ai laissé la caméra tourner quasiment une heure pour capturer 3000 images de 1s de pose. Une fois cumulées, ces 3000 images font apparaître la nébuleuse qui est quand même assez faible (et quasiment invisible sur les images brutes individuelles). Je me suis ensuite amusé à la comparer à une image prise en janvier 2001 au télescope de 600 mm de diamètre de l'observatoire de St-Véran (dans les Htes Alpes)... Et là : on voit que la nébuleuse s'est légèrement agrandie en 18 ans ! L'animation montre les mêmes étoiles, mais la nébuleuse a changé ! Je trouve ça proprement hallucinant. Comme quoi en astronomie, il faut être (très) patient !!!
  23. M1 s'agrandit : animation sur 18 ans !

    Voilà l'image en noir et blanc, prise au T300
  24. M1 s'agrandit : animation sur 18 ans !

    ALAING : en 2001, l'image a été prise au T600 de l'observatoire de St-Véran ! Je ne me souviens plus de la caméra CCD de l'époque, mais ce n'étais pas très grand. Et c'était une pose "longue" avec turbulence et défauts de suivi... exaxe17 : incroyable ton animation ! Oui j'ai une image en noir et blanc. Je vais la chercher ;-) Et oui, je ne fais QUE des poses courtes ;-) Hoth : la qualité de l'image montrée par le lien est totalement dingue !