Cyp

Member
  • Content count

    447
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Cyp

  1. Salut à tous ! En remettant au propre mon observation du précédent couple de galaxies NGC 3395 et NGC 3396, je me suis aperçu qu'il faisait parti d'un groupe plus conséquent encore. C'est assez ballot car, à 77×, le groupe entier rentre tout juste dans le champ ! Qu'à cela ne tienne, j'y suis retourné dès que le vent me l'a permis. Voici donc mon observation de ce trio de galaxies, NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413 ; plus faibles et nettement moins charismatiques que le duo précédent, certes, mais qui présentent l'avantage d'être observées ensemble. Ajoutons quelques étoiles lumineuses subtilement colorées, quelques autres plus rapprochées et un îlot de plus faibles à proximité de NGC 3424 et on obtient un champ plutôt esthétique qui semble fourmiller. Il est effectivement possible de faire entrer NGC 3395 et NGC 3396 dans le même champ mais c'est plus pour le défi car, cadrées ainsi, l'observation n'est pas des plus confortables. Néanmoins, ça permet de mettre en avant la différence de taille entre les galaxies et la très grande proximité du couple précédent. Ce trio de galaxies n'est pas sans rappeler un autre récemment observé, celui de NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185. La disposition, la forme et l'orientation des galaxies sont étonnement similaires ! Cette observation s'est déroulée après un épisode venteux. Le soir de l'observation, le vent encore présent a été plutôt gênant et la turbulence marquée. Conséquence logique, la transparence du ciel était bien meilleure que les autres soirs ! Page web : https://www.cypouz.com/croa/200414/ngc-3430-ngc-3424-ngc-3413 Objet : NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413 Type : Groupe de Gx Constellation : Petit Lion AD : 10h 52' 11" (NGC 3430) Déc. : +32° 57' 01" (NGC 3430) - Date, heure, durée : 14/04/2020, 22:12 TU, 1:30 - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent gênant, 7 °C - T1 (mvlonUMi 6,27), P3, S3/77× et S4/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38') et 154× (champ de 17'), H = 70°. Faible groupe de Gx, avec NGC 3395 et NGC 3396. - NGC 3430 : Gx oblongue aux limites floues vue VI1, orientée NE aux dimensions estimées à 2,8' × 1'. Une couronne très diffuse de luminosité L1 est graduellement plus brillante vers une zone centrale arrondie de luminosité uniforme L2. - NGC 3424 : Gx très effilée aux limites plutôt nettes, vue VI1, orientée ONO aux dimensions estimées à 2' × 0,3'. Elle est située à 6,2', PA 240, de NGC 3430. Un très fin profil de luminosité L2 est enveloppé dans un écrin diffus de luminosité L1. Une étoile toute proche de mV 13,8 borde l'extrémité E de la Gx. Elle est située à 0,7', PA 96, de son centre. - NGC 3413 : Petite Gx aux limites floues vue VI2, orientée NNO aux dimensions estimées à 1,3' × 0,7'. Elle est située à 15,4', PA 224, de NGC 3430. À 77×, une zone centrale arrondie de luminosité L2 est entourée d'une couronne diffuse de luminosité L1. À 154×, un noyau stellaire entr'aperçu VI5d est entouré d'une zone centrale arrondie de luminosité L2 vue VI5 elle-même auréolée d'une couronne externe oblongue aux limites floues de luminosité L1 vue VI3. Remarques : L'étoile de mV 7,5 située à 6,7', PA 70, de NGC 3430 apparaît légèrement jaune. L'étoile de mV 7,7 située à 19,5', PA 184, de NGC 3430 apparaît dorée.
  2. NGC 3344 au T200

    Merci à vous @yves65 pas dit que l'augmentation de diamètre apporte beaucoup plus de détails. A priori, il en faut vraiment beaucoup plus pour commencer à entrevoir des bras spiraux... L'intérêt principal de cette galaxie me semble bien être la présence de ces fines étoiles en surimpression... que plusieurs observateurs ont d'ailleurs pris pour des supernovas !
  3. Salut à tous ! Le beau temps persistant, j'ai poursuivi l'exploration de cette discrète constellation du Petit Lion le soir du 15 avril. J'ai bien l'impression, malheureusement, que la météo des jours à venir soit nettement moins avenante. Page web : https://www.cypouz.com/croa/200415/ngc-3344 Objet : NGC 3344 Type : Gx Constellation : Petit Lion AD : 10h 43' 31" Déc. : +24° 55' 20" - Date, heure, durée : 15/04/2020, 21:20 TU, 52' - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 14 °C - T1 (mvlonUMi 6,20), P3, S2/77× et S3/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38') et 154× (champ de 17'), H = 65°. Gx circulaire aux limites floues vue VI1, d'un diamètre estimé à 3,5'. Un très faible noyau stellaire vu VI5 est entouré d'une couronne circulaire de luminosité L1 graduellement plus brillante vers le centre, de luminosité L3. Remarques : Trois étoiles sont inclues dans le disque de la Gx. La plus brillante, de mV 10,3, est située à proximité de la bordure à 1,6', PA 98, de son centre. La deuxième, de mV 11,8 à 0,9', PA 89, et la troisième, de mV 13,9 à 0,5', PA 139. L'étoile la plus faible dessinée est de mV 14,3, située à 4,4', PA 133, du centre de la Gx.
  4. C'est quand même ballot
  5. NGC 3432 au T200

    Objet : NGC 3432 Type : Gx Constellation : Petit Lion AD : 10h 52' 31" Déc. : +36° 37' 06" - Date, heure, durée : 15/04/2020, 22:30 TU, 34' - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent faible à gênant, 13 °C - T1 (mvlonUMi 6,20), P3, S2/77× et S3/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38'), H = 70°. Gx effilée aux limites plutôt nettes vue VI1, orientée NE aux dimensions estimées à 3,5' × 0,5'. À 77×, une barre centrale de luminosité L2 est entourée d'une couronne effilée de luminosité L1 s'évasant vers le NE. À 154×, une zone centrale très effilée vue VI2 semble parsemée de moutonnements de luminosité L3 vus VI5. Les deux principaux renforcements se situent au NNO et à l'O de l'étoile de mV 12,9 située en bordure SE de la Gx. L'ensemble est auréolé d'une couronne effilée vue VI3 marquant un étonnant changement de direction au NNE. Une deuxième étoile de mV 12,5 borde l'extrémité SO de la Gx. L'ensemble évoque l'aspect d'une voiture de course vue de profil. Remarque : Une troisième étoile de mV 13,6 se situe à 0,5', PA 309, de la deuxième. Page web : https://www.cypouz.com/croa/200415/ngc-3432
  6. NGC 3344 au T200

    Objet : NGC 3344 Type : Gx Constellation : Petit Lion AD : 10h 43' 31" Déc. : +24° 55' 20" - Date, heure, durée : 15/04/2020, 21:20 TU, 52' - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 14 °C - T1 (mvlonUMi 6,20), P3, S2/77× et S3/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38') et 154× (champ de 17'), H = 65°. Gx circulaire aux limites floues vue VI1, d'un diamètre estimé à 3,5'. Un très faible noyau stellaire vu VI5 est entouré d'une couronne circulaire de luminosité L1 graduellement plus brillante vers le centre, de luminosité L3. Remarques : Trois étoiles sont inclues dans le disque de la Gx. La plus brillante, de mV 10,3, est située à proximité de la bordure à 1,6', PA 98, de son centre. La deuxième, de mV 11,8 à 0,9', PA 89, et la troisième, de mV 13,9 à 0,5', PA 139. L'étoile la plus faible dessinée est de mV 14,3, située à 4,4', PA 133, du centre de la Gx. Page web : https://www.cypouz.com/croa/200415/ngc-3344
  7. Merci à vous @fred-burgeot la couleur de l'étoile légèrement jaune à proximité de NGC 3430 n'était pas super franche et évidente. Je l'ai en fait détecté lorsqu'elle était bien en bord de champ, légèrement déformée par la coma C'est toujours plus franc en défocalisant un peu, en fait, j'ai l'impression. @yves65 bon anniversaire de mariage, alors Allez quoi, c'est pas si loin Ça mériterait effectivement de retourner y jeter un petit coup œil ! Dans mon Sky Atlas, il n'est effectivement pas fait mention de NGC 3424 à coté de NGC 3430, par contre NGC 3413 y est bien indiqué. @etoilesdesecrins perso j'évite de trop descendre vers l'horizon, vu le halo de l'agglomération lyonnaise. Comme tu peux le voir, je tire toujours au minimum à 60 ° de haut, vers le sud-ouest. Habitué au ciel de Sirene, j'ai pas encore osé pointer plus bas Merci pour ton CROA. C'est marrant comme à faible grossissement NGC 3413 apparaît plutôt compacte avec une forme assez difficile à saisir. Je ne l'ai pas mentionné dans mon message initial mais, après m'être échiné pendant 1:30 sur ce trio faiblard, je suis ensuite parti me dégourdir les bâtonnets en pointant M 3, NGC 4631 et NGC 4565. Et là, la claque ! Comme si ma concentration et le temps passé à détailler ce faible trio du Petit Lion avait hypersensibilisé ma rétine façon TP2415 ; elles m'ont sauté à la gueule ! NGC 4565 emplissait quasiment tout le champ à 154×, pour une vision photographique. La finesse, les détails, la bande d'absorption, le petit bulbe au centre le tout tiré à la règle, ouahou ! Quel contraste ! Ça m'avait fait le même effet — toutes proportions gardées — lorsque j'étais passé de NGC 3003 à NGC 3395 et NGC 3396. Elles m'ont paru si faciles ! Alors qu'en y retournant pour cette observation de NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413, elles sont apparues somme toute plutôt banales...
  8. nuit planétaire

    Vous êtes trop forts, les gars... Magnifique !
  9. Objet : NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413 Type : Groupe de Gx Constellation : Petit Lion AD : 10h 52' 11" (NGC 3430) Déc. : +32° 57' 01" (NGC 3430) - Date, heure, durée : 14/04/2020, 22:12 TU, 1:30 - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent gênant, 7 °C - T1 (mvlonUMi 6,27), P3, S3/77× et S4/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38') et 154× (champ de 17'), H = 70°. Faible groupe de Gx, avec NGC 3395 et NGC 3396. - NGC 3430 : Gx oblongue aux limites floues vue VI1, orientée NE aux dimensions estimées à 2,8' × 1'. Une couronne très diffuse de luminosité L1 est graduellement plus brillante vers une zone centrale arrondie de luminosité uniforme L2. - NGC 3424 : Gx très effilée aux limites plutôt nettes, vue VI1, orientée ONO aux dimensions estimées à 2' × 0,3'. Elle est située à 6,2', PA 240, de NGC 3430. Un très fin profil de luminosité L2 est enveloppé dans un écrin diffus de luminosité L1. Une étoile toute proche de mV 13,8 borde l'extrémité E de la Gx. Elle est située à 0,7', PA 96, de son centre. - NGC 3413 : Petite Gx aux limites floues vue VI2, orientée NNO aux dimensions estimées à 1,3' × 0,7'. Elle est située à 15,4', PA 224, de NGC 3430. À 77×, une zone centrale arrondie de luminosité L2 est entourée d'une couronne diffuse de luminosité L1. À 154×, un noyau stellaire entr'aperçu VI5d est entouré d'une zone centrale arrondie de luminosité L2 vue VI5 elle-même auréolée d'une couronne externe oblongue aux limites floues de luminosité L1 vue VI3. Remarques : L'étoile de mV 7,5 située à 6,7', PA 70, de NGC 3430 apparaît légèrement jaune. L'étoile de mV 7,7 située à 19,5', PA 184, de NGC 3430 apparaît dorée. Page web : https://www.cypouz.com/croa/200414/ngc-3430-ngc-3424-ngc-3413
  10. Merci à tous @fred-burgeot cinq fois moins de diamètre, certes. Mais du coup j'ai pas les bras spiraux, moi @etoilesdesecrins je pense effectivement que c'est plus ton grossissement de 96× qui a limité ton observation sur ce petit duo. Tu aurais certainement gagné, comme tu le supposes, à pousser plus. Actuellement, j'essaie de prendre un rythme très peu contraignant. Des soirées courtes pour observer un unique objet préalablement sélectionné, ou deux au maximum. Je me fixe ainsi un objectif simple et clairement identifié, avec un seul compte-rendu d'observation et dessin à réaliser. Puis je remballe et peux aller me coucher. C'est pas très fatiguant et assez enthousiasmant Le lendemain, je peux réaliser la mise au propre et comparer mon observation à celles des autres. Ça évite de se disperser et de se fatiguer à veiller toute la nuit, ça maintient la motivation et ça peut même se pratiquer en semaine. Et du coup, on est plus prompt à passer plus de temps sur un seul objet et essayer de détailler le champ au maximum. La mauvaise préparation de mon observation est plus un manque de rigueur, je pense. Je ne souhaite par étudier l'objet en détail et analyser ce que les autres en ont vu au préalable afin d'éviter les a prioris, ça c'est certain. Néanmoins, je devrais tout de même consulter un minimum le champ convoité dans un logiciel de cartographie céleste afin de connaître les pièges possibles — une étoile inclue à proximité d'un noyau galactique, à tout hasard... j'ai failli me faire avoir hier sur NGC 3344 — ou les objets proches.
  11. Salut à tous ! Le même soir que l'observation précédente de NGC 3003, j'ai poursuivi mes pérégrinations vers le couple de galaxies NGC 3395 et NGC 3396. Après l'extrême pâleur de la précédente, ces deux-là m'ont tout de suite sauté aux yeux et apparues très évidentes ! Et qu'est-ce qu'elles sont belles ! À 77x, elles sont toutes petites et mignonnes collées l'une à l'autre ; vraiment très chouettes à découvrir Évidemment, le petit coté sympa disparaît avec le grossissement indispensable pour les détailler, mais c'est véritablement avec un grossissement moyen que le champ est le plus joli ; comme un petit papillon volant au milieu des étoiles. Encore une fois, je n'avais pas super bien préparé mon observation — afin, peut-être, de ne pas trop m'imbiber d'idées préconçues — et j'ai ainsi complètement zappé la proximité du trio de galaxies NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413 qui rentrent pourtant toutes trois dans le même champ que NGC 3395 et NGC 3396 lorsqu'on les décale ! Du coup, j'y suis retourné hier soir Mais ce sera pour un prochain épisode Je me suis bel et bien promené un peu autour, notamment pour refaire la mise au point mais — pas de chance — je suis parti dans l'autre sens Page web : https://www.cypouz.com/croa/200411/ngc-3395-ngc-3396 Objet : NGC 3395 et NGC 3396 Type : Couple de Gx Constellation : Petit Lion AD : 10h 49' 50" (NGC 3395) Déc. : +32° 58' 51" (NGC 3395) - Date, heure, durée : 11/04/2020, 22:14 TU, 40' - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 12 °C - T2 (mvlonUMi 5,84), P3, S2/77× et S3/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38') et 154× (champ de 17'), H = 70°. Très joli petit couple serré de Gx, vu VI1. - NGC 3395 : Gx vaguement triangulaire aux limites floues, vue VI1, orientée NE aux dimensions estimées à 1,5' × 1' au plus large. Un noyau stellaire entr'aperçu VI5dd est entouré d'une large zone vaguement triangulaire de luminosité L3 elle-même auréolée d'une couronne externe de luminosité L1. Le noyau stellaire est décalé vers l'extrémité NE de la Gx. - NGC 3396 : Gx effilée aux limites floues vue VI1, orientée ONO aux dimensions estimées à 2' × 0,5'. Son extrémité O est accolée au bord NE de NGC 3395, leurs noyaux séparés d'une distance estimée à 1,3', PA 70. Un noyau stellaire entr'aperçu VI5d est entouré d'une barre centrale de luminosité L3, elle-même inclue dans une zone effilée de luminosité L2 ; l'ensemble auréolé d'une couronne externe effilée aux limites floues de luminosité L1. Les zones centrales sont décalées vers l'extrémité O de la Gx.
  12. NGC 3395 et NGC 3396 au T200

    Objet : NGC 3395 et NGC 3396 Type : Couple de Gx Constellation : Petit Lion AD : 10h 49' 50" (NGC 3395) Déc. : +32° 58' 51" (NGC 3395) - Date, heure, durée : 11/04/2020, 22:14 TU, 40' - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 12 °C - T2 (mvlonUMi 5,84), P3, S2/77× et S3/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38') et 154× (champ de 17'), H = 70°. Très joli petit couple serré de Gx, vu VI1. - NGC 3395 : Gx vaguement triangulaire aux limites floues, vue VI1, orientée NE aux dimensions estimées à 1,5' × 1' au plus large. Un noyau stellaire entr'aperçu VI5dd est entouré d'une large zone vaguement triangulaire de luminosité L3 elle-même auréolée d'une couronne externe de luminosité L1. Le noyau stellaire est décalé vers l'extrémité NE de la Gx. - NGC 3396 : Gx effilée aux limites floues vue VI1, orientée ONO aux dimensions estimées à 2' × 0,5'. Son extrémité O est accolée au bord NE de NGC 3395, leurs noyaux séparés d'une distance estimée à 1,3', PA 70. Un noyau stellaire entr'aperçu VI5d est entouré d'une barre centrale de luminosité L3, elle-même inclue dans une zone effilée de luminosité L2 ; l'ensemble auréolé d'une couronne externe effilée aux limites floues de luminosité L1. Les zones centrales sont décalées vers l'extrémité O de la Gx.
  13. NGC 3003 au T200

    Merci @yves65 pour ces précisions ! Ainsi que pour ta page web, c'est très intéressant ce comparatif entre ces deux listes. Effectivement, elle est loin d'être lumineuse, la bougresse. Comme à chaque fois, merci @etoilesdesecrins pour le complément d'observation dans un diamètre presque immédiatement supérieur, c'est toujours super enrichissant
  14. Salut à tous ! La Lune nous laissant à nouveau tranquille en début de soirée, j'ai ressorti le télescope pour aller chatouiller de la vision décalée. Allez savoir pourquoi mon choix s'est arrêté sur NGC 3003, dans le Petit Lion... Fichtre, qu'elle est faible ! Il a fallu m'y reprendre à deux fois pour être sûr de pas m'être trompé de champ. « Y a une galaxie, là ? Heu. Hein ? Attends, peut-être. Ici ? Ah non, en fait. » résume plutôt pas mal mes premières minutes à l'oculaire. Heureusement qu'une fugace impression m'a confirmé le pointage ; parce que sinon, j'aurais eu un gros doute. Après 50 minutes de pose en fond de rétine, j'ai quand même fini par y voir deux ou trois trucs, faut pas croire. Mais j'ai longuement hésité avant de me décider à la dessiner ; parce que vue sa luminosité, je me demandais bien par quel bout j'allais pouvoir l'attaquer. Page web : https://www.cypouz.com/croa/200411/ngc-3003 Objet : NGC 3003 Type : Gx Constellation : Petit Lion AD : 09h 48' 36" Déc. : +33° 25' 17" - Date, heure, durée : 11/04/2020, 21:20 TU, 50' - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 12 °C - T2 (mvlonUMi 5,84), P3, S2/77× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38'), H = 70°. Très faible Gx effilée aux limites floues, orientée ENE aux dimensions estimées à 5,5' × 0,8'. Une zone centrale en forme d'amande de luminosité L2 plutôt bien délimitée est vue VI3. Elle est entourée par une couronne très effilée de luminosité L1 aux limites floues, vue VI4. La zone centrale semble décalée vers l'E. Remarque : Deux étoiles proches séparées de seulement 41" de mV 13,0 et 13,2 sont situées à 5,3', PA 247, et 5,6', PA 241, du centre de la Gx ; soit à ~2' de son extrémité O.
  15. Merci @astrogatel Oui, c'est tout à fait ça. La sonde a laissé un filé sur mes images.
  16. Salut à tous ! Un an et demi après le lancement de la sonde BepiColombo en direction de Mercure, elle avait rendez-vous avec la Terre vendredi pour une assistance gravitationnelle afin de la propulser en direction de Vénus. Malheureusement pour moi, c'était vendredi matin qu'elle passait au plus proche. J'ai essayé de l'attraper vendredi soir depuis l'observatoire Sirene, avec le télescope Pollux contrôlé à distance. Elle était pas bien brillante, mais je l'ai eu La contrainte principale était de l'imager avant que la Lune n'éclaire trop le fond de ciel. L'image en pleine résolution : Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/200410/bepicolombo-4904-makio Sujet : BepiColombo et (4904) Makio Date : 10 avril 2020 à 22h30 HL Instrument : télescope ASA Astrograph 10N 254 mm F/3,6 Caméra : Sbig STL11K Lieu : Observatoire Sirene (84) Vitesse d'obturation : 6 × 10 min. en L (binning 1×1) Traitement sous Siril et Darktable. Identification des objets : Crop sur la sonde : Crop sur (4904) Makio :
  17. NGC 3003 au T200

    Objet : NGC 3003 Type : Gx Constellation : Petit Lion AD : 09h 48' 36" Déc. : +33° 25' 17" - Date, heure, durée : 11/04/2020, 21:20 TU, 50' - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 12 °C - T2 (mvlonUMi 5,84), P3, S2/77× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38'), H = 70°. Très faible Gx effilée aux limites floues, orientée ENE aux dimensions estimées à 5,5' × 0,8'. Une zone centrale en forme d'amande de luminosité L2 plutôt bien délimitée est vue VI3. Elle est entourée par une couronne très effilée de luminosité L1 aux limites floues, vue VI4. La zone centrale semble décalée vers l'E. Remarque : Deux étoiles proches séparées de seulement 41" de mV 13,0 et 13,2 sont situées à 5,3', PA 247, et 5,6', PA 241, du centre de la Gx ; soit à ~2' de son extrémité O.
  18. nuit planétaire

    Le morceau de Lune est magnifique ! (Ça veut pas dire que le reste est moche, hein ) Ça me paraît largement au dessus de mes moyens. L'œil à l'oculaire, ça fourmille tellement de détails que ça me déprime rien que de songer à essayer de l'esquisser. Faudrait que je m'attaque à un mini-cratère en forme de bol en plein milieu d'une mer bien plate, pour débuter Dès que ça s'éloigne de la tache faiblarde d'une galaxie bordée de trois pauvres étoiles, ça sort de mes maigres compétences
  19. Merci les gars, bien content que cela vous plaise ! @Thierry REMY ah oui, effectivement, le dessin n'est peut-être pas très clair. Tu n'est sûrement pas le seul à t'être fait avoir La sonde filait dans le champ, il s'agit donc bien de la faible traînée le long de la flèche jaune. Ainsi que le trait qui coupe le champ du premier crop. Le grand trait dans le deuxième crop, c'est une aigrette... Comme si c'était déjà pas suffisamment bordélique comme ça La traînée de BepiColombo apparaît plus clairement sur chaque pose unitaire. Mais à cause du fond de ciel qui monte au fil des poses en raison de la Lune qui s'élève, le contraste s'est perdu à l'empilement. J'ai essayé de normaliser le fond de ciel avant, mais c'est pas beaucoup mieux... @stéphane toi tu l'as presque vécu en direct-live
  20. Salut à tous ! Voici le troisième et dernier CROA ressorti de derrière les fagots — enfin, je suppose ; j'espère ne pas en avoir égaré d'autres. C'est nettement moins exotique car il s'agit d'une observation de M 57 Observé le même soir de mai 2007 que l'une des deux précédentes NGC 6543. J'ai eu un peu de mal à remettre l'observation au propre car mes notes n'étaient pas ultra précises, et la nébuleuse pas des plus simples à dessiner, finalement. Une fois terminé, je suis dans l'expectative. Si je le compare à des photos haute résolution ou des dessins fait dans de gros diamètres, mon dessin a l'air retourné à 180° ! Mon coté plus effilé du SO placé au NE, et mon arrondi du NE au SO... Est-ce que je me serai trompé d'orientation en la dessinant l'œil à l'oculaire ? Aurais-je inventé des détails ? Vue la date, je n'ai évidemment aucun souvenir de cette observation... Puis, en faisant bien attention, mon observation semble concorder avec certaines autres que j'ai pu trouver, réalisées dans des diamètres instrumentaux plus semblables au mien. D'ailleurs, pour les photos ou dessins fait dans de plus grands diamètres, l'étoile proche semble presque collée à la nébuleuse, ce qui ne semble pas être le cas de mon observation. Certes, j'ai pu me tromper dans le placement de l'étoile ; et, encore une fois, je n'ai plus le champ observé en tête. Mais cela peut aussi être le signe que les détails vus dans de plus grands diamètres et qui donnent l'impression que mon dessin est inversé m'étaient tout bonnement invisibles au T200, car trop ténus ?... Du coup, je vous livre cette observation sans la moindre certitude. À vous de me dire C'est quand même fou que ce soit l'un des objets que j'ai le plus souvent vu passer à l'oculaire qui m'interroge autant ! Comme quoi, on ne connaît jamais vraiment un objet avant de chercher à l'observer en détail. Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/m-57-nebuleuse-lyre-t203 Objet : M 57, la nébuleuse de la Lyre Type : NP Constellation : Lyre AD : 18h 53' 35" Déc. : +33° 01' 45" - Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:20 TU, 10' - Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m - Vent nul, 16 °C - T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S3/400× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 400×, H = 45°. Brillante NP annulaire ovalisée vue V1, aux dimensions estimées à 1,2' × 0,7', PA 60. Un anneau ovalisé encercle une zone bien plus sombre. Les extrémités de l'anneau sont également plus sombres, et de forme légèrement différentes. Alors que l'extrémité NE est plutôt bien arrondie, l'extrémité SO paraît légèrement triangulaire. La portion NO de l'anneau apparaît plus lumineuse. Remarque : Une étoile toute proche de mV 12,9 est située à 1', PA 88, du centre de la nébuleuse.
  21. NGC 2903 au T200

    Merci beaucoup ! Dans le T200 la barre n'était pas ultra-contrastée ; mais tu disposes de quelques centimètres de plus... Faudra que je l'attaque avec un plus grand diamètre pour mieux voir ses bras. Les nombreux dessins que j'ai pu trouver sont plutôt alléchants
  22. Salut à tous ! Après une bonne période de disette, j'ai enfin sorti mon télescope pour me remettre un peu au dessin. Pour la première soirée, l'objectif était de retrouver mes habitudes avec le matériel, ainsi qu'une certaine routine dans la description du champ observé. Il faut dire qu'on perd vite l'habitude de scruter les moindres détails de l'objet pointé lorsqu'on ne pratique que de simples sessions d'observations visuelles « touristiques ». Il faut rééduquer son œil et son cerveau, et ça va prendre un peu de temps... Mon site d'observation à domicile n'est pas véritablement idéal car j'ai un lampadaire à coté. La commune pratique certes l'extinction de l'éclairage nocturne, mais à partir de minuit seulement. Et même ainsi, le ciel n'est pas vraiment des plus noirs. Mais bon, avec une magnitude visuelle limite à l'œil nu de 5,84 dans la Petite Ourse, faut se dire qu'il y a bien pire. Autre problème, mes nouveaux transformateurs d'alimentation du télescope et de la résistance chauffante qui, en plus d'avoir un fil un peu trop court, présentent le « brillant » avantage d'être dotés d'une belle diode bleue chacun. M'en vais rapidement m'attaquer à elles Dernier petit détail matériel, le nouveau renvoi coudé géant ne passe pas sous la fourche à partir de 80° de déclinaison. Pas super grave en temps normal, mais problématique pour viser la Polaire afin d'opérer la mise en station... Ou alors, il me faudrait retirer le filtre clair qui est directement vissé au cul du télescope ; et placé là afin d'empêcher toute entrée de particule non-souhaitée. Bon, pour l'instant, je retire le renvoi-coudé pour la mise en station. À voir... La cible du soir – c'était mardi – est NGC 2903, dans le Lion. Ouais, pour une reprise, on va pas tout de suite chercher les petites tachouilles invisibles Bizarrement, placer les étoiles du champ sur le dessin est toujours aussi rébarbatif... Mais bon, ça fait plaisir de se retrouver à nouveau l'œil à l'oculaire et la planche à dessin sur les genoux ! Je ne boude donc pas mon plaisir. Ni celui, après coup, de comparer mon compte-rendu d'observation avec ceux des livres et d'autres observateurs tandis que le champ observé est encore très clair dans mon esprit. Le télescope a été ressorti le lendemain afin d'observer le groupe de galaxies autour de NGC 3190. CROA à suivre bientôt Page web : https://www.cypouz.com/croa/200324/ngc-2903 Objet : NGC 2903 Type : Gx Constellation : Lion AD : 09h 32' 09,7" Déc. : +21° 29' 55" - Date, heure, durée : 24/03/2020, 22:32 TU, 1:00 - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 2 °C - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S2/77× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77× (champ de 38'), H = 55°; Brillante Gx allongée aux limites très diffuses. Un noyau stellaire vu VI1 de mV estimée à 12 est traversé par une barre très effilée vue VI3, orientée NNE de longueur estimée à 3'. L'ensemble baigne dans une couronne allongée vue VI1, diffuse et très difficile à délimiter, orientée presque N aux dimensions estimées à 5,5' × 2'. La barre centrale apparaît ainsi plus inclinée que la couronne. La couronne semble moins étalée coté O, avec un gradient plus marqué. Deux amorces de bras sont aperçus, au N et au S de la couronne. L'amorce N est vue VI5d. L'amorce S, plus large, est vue VI5.
  23. Merci pour vos compléments et vos commentaires, ça me rassure Je ne suis donc pas seul à être dans le flou. @yves65 marrant d'avoir observé plusieurs objets communs à seulement quelques jours d'intervalle en 2007 Effectivement, ça fait parti des objets que l'on montre à toute soirée publique... et qu'on n'observe en réalité jamais vraiment. C'est certainement en me faisant cette remarque que j'ai fini par m'y attaquer !
  24. Salut à tous ! Comme indiqué hier, après l'observation de NGC 2903, j'ai ressorti le télescope dès le lendemain pour m'attaquer au groupe de galaxies autour de NGC 3190 — groupe nommé Hickson 44, toujours dans le Lion. On passe alors de 25 millions d'années-lumière pour 2903 à environ 60 pour ce groupe. J'ai essayé de m'éloigner un poil plus de la lumière du lampadaire ; pas sûr que cela fasse une réelle différence. À noter une turbulence plus présente que la veille. Sur les quatre galaxies du champ, seules trois ont été vues. Page web : https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185 Objet : NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185 Type : Groupe de Gx Constellation : Lion AD : 10h 18' 05,6" (NGC 3190) Déc. : +21° 49' 56" (NGC 3190) - Date, heure, durée : 25/03/2020, 22:17 TU, 1:10 - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m - Vent nul, 2 °C - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S3/77×, S4/154× - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10 Observations : 77x (champ de 38'), H = 65°; - NGC 3190 : Gx effilée plutôt bien délimitée, vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 2,5' × 0,5' au plus large. Un noyau légèrement allongé est prolongé par une fine barre très effilée. L'ensemble baigne dans une fine couronne diffuse, avec un petit bulbe au NE du noyau. La bordure SO présente un gradient plus marqué, comme longée par une bande d'absorption. - NGC 3193 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1'. Une zone centrale circulaire non-stellaire est entourée par une petite couronne circulaire diffuse. À 154×, un noyau stellaire apparaît au cœur d'une zone circulaire graduellement plus brillante vers le centre, auréolée par une couronne circulaire plus diffuse. Une étoile de mV 9,6 se trouve à 1,2' au N de la Gx. - NGC 3185 : Très faible Gx ovale plutôt bien délimitée, vue VI4, orientée NO aux dimensions estimées à 1,2' × 0,5'. Luminosité homogène L1. Remarques : L'étoile de mV 7,7 située à 8,3', PA 350°, du centre de NGC 3190 apparaît légèrement jaune. La Gx NGC 3187 située à 4,9' de NGC 3190, PA 300°, n'a pas été vue.
  25. BepiColombo et (4904) Makio

    Sujet : BepiColombo et (4904) Makio Date : 10 avril 2020 à 22h30 HL Instrument : télescope ASA Astrograph 10N 254 mm F/3,6 Caméra : Sbig STL11K Lieu : Observatoire Sirene (84) Vitesse d'obturation : 6 × 10 min. en L (binning 1×1) Traitement sous Siril et Darktable.