Cyp

Member
  • Content count

    447
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by Cyp


  1. Yo psi

    Et si tu voyas le p'tit message au dessus du tiens....... Tu pourais peut-être le trouver sur la photo

    Sinon ça se trouve dans le Cygne, entre Albiréo et Théta, :

    AD 19h 34' 28"
    Dec +29° 39'

    Cyp


  2. Salut à tous !

    Je trouve assez dommage de se prendre la tête pour si peu, mais bon...

    Enfin bref je vais essayer d'éclairer un peu le sujet, bien que je nen maîtrise pas tout à fait l'ampleur

    Niveau découverte dans le ciel, la place de l'amateur est assez réduite, mais bien présente : astéroïdes, comètes, etc...

    Niveau ciel profond, c'est beaucoup plus difficile depuis que Herschel et ses suivant on balayé le ciel dans son integralité, et encore plus lorsque le Palomar s'y est mis.

    Donc pour ce qui est des nébuleuses et autres Gx, ça devient difficile d'en découvrir bien que certaines nébuleuses telle la Mc Neil, entre autre, peuvent s'illuminer par le biais d'une étoile variable présente en leur coeur.

    Par contre, lorsqu'une photo longue pose est prise, il est impossible, dans le foisonnement d'étoile, d'y prouver la présence d'amas ouvert nouveau.

    C'est là que l'amateur, s'il le souhaite, peut trouver la feinte pour graver à jamais son nom dans le ciel.

    En effet, si par le biais d'une observation fortuite en pleine Voie-Lactée vous tombez sur un p'tit regroupement d'étoiles mignonnes et que vous allez chercher son nom ou ses caractéristique bien entendues cataloguées depuis belle lurette vous ne les trouvez pas, c'est que soit cet objet n'en est pas un à proprement parler, soit il s'agit d'un amas non repertorié.

    Et vous tenez peut-être là le filon.

    Dans ce cas, ça peut être pas mal de contacter les Deep-Sky Hunter, ce qu'à fait Alexandre Renou. Dans ce cas, votre découverte sera étudiée pour déterminer par étude du type spectral et de la magnitude si l'amas en question à des chances d'être un réel amas ouvert d'étoiles très proches et nées ensemble, ou s'il ne s'agit que d'un petit agencement hasardeux.

    Dans le cas de Ferrero 1, il s'agissait apparement bien d'un réel amas ouvert, c'est cool.

    Dans le cas de Renou 1, il semble ne s'agir que d'un astérisme, un regroupement d'étoile par la perspective, sans lien directe entre elles. C'est moins sympa

    Enfin bref, le "remarquable" dans tout ça n'est pas le coté très esthétique de la chose, mais le fait de montrer que tout amateur peut à son échelle découvrir d'autres systèmes stellaires encore inexplorés, et pouvoir déclarer fièrement avoir découvert un objet nouveau, à la réalité physique inattaquable.

    Enfin bref, moi je trouve ça sympa

    Après on peut se poser la question si ça vaut bien une page dans Astro-mag ?... Pourquoi pas, mais il aurait peut-être fallu expliquer d'une façon plus précise le fonctionnement et la procédure à suivre, combien d'objets de ce style on été découvert par des amateurs, où se renseigner, etc... etc...

    A+ !
    Cyp


  3. Olaaaaa !!!! Que fais-tu Greg, tu crois que tu vas pouvoir difuser les images faites à Sirene sans payer la dîme Sirénienne ???? Tu crois au Père Noël toi ))) Ca va pas aller ça, va falloir que je durcisse les règles ;o)))

    Pour M33, celle de Greg est plus belle, plus piquée, plus contrastée que celle de On-Off, je parle en pleine résolution, of course. Je pense que le retrait du filtre y est pour beaucoup, tes poses sont plus courtes si je me souviens bien...

    En tout cas, sympa ;o)

    Cyp


  4. Salut à tous !

    Je possède le SA en plastifié-coloré. Je l'ai acheté par la Maison de l'Astro sur Internet.

    Il n'y a aucun problème avec les couleurs. Les Gx sont biens rouges, en effet, donc pour réparer sa nuit d'observation, ça fait bien. Et aucun problème avec la lampe rouge, les Gx rouges ont un liseré noir qui les rend tout autant évidente de nuit.

    Cyp


  5. Salut à tous !

    Et merci à vous pour l'accueil et du compliment, Yohan :-)

    Tant que j'y suis à faire de la pub, allons-y ;-)

    Pour ceux que le dessin intéresse ou pourrait intéresser voici une page dédiée au dessin que j'ai fait pour le site NGC (et si vous en voulez plus sur l'observation en général, vous pouvez faire dérouler le menu déroulant... heu... logique :-)))
    www.astrosurf.com/ngc/Dessiner.htm

    Bye !

    Cyp


  6. Salut à tous !

    Bon, je viens soutenir Jean-Raphaël qui m'a l'air un peu seul au niveau de la population Ciel Extrêmiste à défendre nos idées ;o)

    Comme j'interviens rarement et que l'on me connaît peu, avant d'en venir au sujet je me présente rapidement. Je m'appelle Cyprien Pouzenc, j'ai 18 ans (né en 1985) et suis membre de l'Observatoire Sirene. Je suis également Webmaster du site NGC (qui est en cours de mise à jour) à www.astrosurf.com/ngc (bin quoi, faut bien faire un peu de pub, non ? :-).

    Et pour finir je peux indiquer que la troisième observation de Frosty Leo dans le message de JR et la mienne (et toc ;o)

    Personnellement je ne suis pas encore ce qu'on peut appeller un pro de l'observation visuelle par ce que je pratique le dessin que depuis un peu plus de 1 an (pour une pratique astronomique de 6 ans).

    Néanmoins cela me suffit pour savoir et comprendre certaines choses.

    D'une part, si on veut tirer la total capacité de l'instrument en dépit des conditions atmosphériques (bonnes ou mauvaises) il faut rester un moment l'oeil à l'oculaire. Ce n'est pas en un coup d'oeil de 10 secondes que l'on peut décrire un objet. Ni même en 5 minutes.

    Evidemment il ne faut pas rester l'oeil collé à l'oculaire durant la totalité de l'observation, néanmoins, en pratiquant par session vous serez alors surpris des détails insoupsconnés que vous pourriez découvrir.

    Je ne suis pas là pour donner des explications à des personnes qui en savent beaucoup plus que moi mais je peux donner ma propre expérience de l'observation de NGC 40.

    Dans un instrument équivalent à celui de Rainer, le T 406 de l'Observatoire Sirene, j'ai pu comprendre que ce que ce M. avait dessiné était totalement possible.

    D'une part car au premier coup d'oeil, la NP m'a paru de forme ovalisée présentant de manière assez franche des anses à ses extrémités et une structure interne étonnemment moutonneuse. En y restant une bonne minute, j'ai alors pu comprendre que l'objet récelait 1000 détails diffus plus contrastés ou obscurs à l'intérieur même de l'oval. Détails qui seraient facilement positionables si on avait le courage de les prendre un à un et de les dessiner sur une feuille blanche (ce qui ne serait pas une mince affaire...).

    Malheureusement j'étais alors là pour assister un observateur qui avait réservé le télescope pour la nuit et se faire des observation astéroïdales, et n'avais pu observer NGC 40 pour soi-disant vérifier l'alignement du chercheur et la collimation du bignou (fallait bien trouver quelque chose... ;o).

    Enfin bref, tout ça pour dire que NGC 40 n'est peut-être pas le bon objet sur lequel polémiquer car cette NP est très brillante, relativement étendue et détaillable.

    Quant à la prestation de Rainer sur Frosty Leo, je pense que personne n'est égal face à sa vision nocturne et qu'un détail alors insoupsconné puisse jaillir tout d'un coup d'un objet sans qu'on ait eu le temps de dire ouf qu'il est déjà reparti.

    C'est ce qui m'est arrivé récemment, d'une part sur la comète Linear T7 (en décembre dernier) où deux jets extrêmement faibles se sont montrés à moi. Peu sûr de mon observation j'ai attendu deux jours et la confirmation m'est venue de Nicolas Biver sur un dessin extrêment détaillé de la comète où il présentait les deux jets placés exactement à l'endroit que j'avais moi-même observé et dessiné avec mon 200. La seconde expérience du même style remonte à plus récemment encore (le 7 de ce mois-ci) ou j'ai cru observer à l'une des extrémité de NGC 4631 une très faible boursouflure alors que la bras se terminait en un trait extrêmement fin. En observant postérieurement une image CCD faite dans un C8 ce détail était effectivement présent (entre autres détails et bandes sombres inobservés) et pourtant cité dans le Night Sky Observer's Guide qu'à partir d'un télescope de 400 mm (si mes souvenirs sont bons).

    Enfin voilà, ce très long message (que la population du forum m'en excuse) juste pour dire que c'est un peu facile de tambouriner de critiques (pourtant par une personne que je respecte beaucoup et dont les bouquins se trouvent dans ma bibliothèque) alors que l'observateur n'a sûrement voulu exprimer que ce qu'il avait vu ou soupsconné, sur un observation qui a sûrement duré toute la nuit, sur ce seul objet.

    Personnellement je connais suffisament les dessins de Rainer (qui parraissent régulièrement dans Ciel Extrême) et sa philosophie qui transparaît part ses articles pour penser qu'il s'agit d'un monsieur qui ne cherche pas à faire parler de lui en copiant des images de Hubble.

    Quant au grossissement évoqué, je ne trouve par que 550x soit exagéré pour un T 350, ayant personnellement déjà grossit à 1000x au T635 de l'Observatoire Sirene pour détailler certaines zones d'objets relativement petits (notament NGC 7662) sans que l'observation n'en soit compromise (bien que le grossissement que j'avais choisit pour dessiner l'objet était de 770x pour avoir une meilleure vue d'ensemble de cette brillante NP).

    Enfin voilà, merci à ceux qui m'ont lu jusqu'au bout ;o)

    Cyp

    [Ce message a été modifié par Cyp (Édité le 21-04-2004).]