Cyp

Member
  • Content count

    447
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by Cyp


  1. Salut à tous !

     

    Comme indiqué hier, après l'observation de NGC 2903, j'ai ressorti le télescope dès le lendemain pour m'attaquer au groupe de galaxies autour de NGC 3190 — groupe nommé Hickson 44, toujours dans le Lion. On passe alors de 25 millions d'années-lumière pour 2903 à environ 60 pour ce groupe.

     

    J'ai essayé de m'éloigner un poil plus de la lumière du lampadaire ; pas sûr que cela fasse une réelle différence. À noter une turbulence plus présente que la veille.

     

    Sur les quatre galaxies du champ, seules trois ont été vues.

     

    Page web : https://www.cypouz.com/croa/200325/ngc-3190-ngc-3193-ngc-3185

     

    Objet : NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185
    Type : Groupe de Gx
    Constellation : Lion

     

    AD : 10h 18' 05,6" (NGC 3190)
    Déc. : +21° 49' 56" (NGC 3190)

     

    - Date, heure, durée : 25/03/2020, 22:17 TU, 1:10
    - Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m

     

    - Vent nul, 2 °C
    - T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S3/77×, S4/154×

     

    - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

     

    Observations :
        77x (champ de 38'), H = 65°;
        
        - NGC 3190 : Gx effilée plutôt bien délimitée, vue VI1, orientée NO aux dimensions estimées à 2,5' × 0,5' au plus large.
        
        Un noyau légèrement allongé est prolongé par une fine barre très effilée. L'ensemble baigne dans une fine couronne diffuse, avec un petit bulbe au NE du noyau. La bordure SO présente un gradient plus marqué, comme longée par une bande d'absorption.
        
        - NGC 3193 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1'.
        
        Une zone centrale circulaire non-stellaire est entourée par une petite couronne circulaire diffuse. À 154×, un noyau stellaire apparaît au cœur d'une zone circulaire graduellement plus brillante vers le centre, auréolée par une couronne circulaire plus diffuse.
        
        Une étoile de mV 9,6 se trouve à 1,2' au N de la Gx.
        
        - NGC 3185 : Très faible Gx ovale plutôt bien délimitée, vue VI4, orientée NO aux dimensions estimées à 1,2' × 0,5'. Luminosité homogène L1.
        
    Remarques :
        L'étoile de mV 7,7 située à 8,3', PA 350°, du centre de NGC 3190 apparaît légèrement jaune.
        La Gx NGC 3187 située à 4,9' de NGC 3190, PA 300°, n'a pas été vue.

     

    large.5e87355715d24_NGC319031933185-T200.png.517221dfc90f608bff8b3122ea3aebc3.png

    • Like 6
    • Love 2

  2. Merci à tous pour vos commentaires ! :x

     

    Alors attention, oui cette galaxie est plutôt lumineuse et donc accessible. Par contre, la détailler l'est nettement moins. La barre n'a pas été évidente tout de suite, et les amorces de bras n'ont pas été faciles à voir – VI5 et VI5d – soit à cause du ciel, du diamètre instrumental, ou de la reprise. Si ce n'est des trois à la fois 9_9 Parfois je devinais les bras, et parfois c'est plus la noirceur des quartiers SO et NE qui trahissait leur présence. J'ai d'ailleurs été tenté de dessiner la couronne de la galaxie ainsi, tel un oval dont on aurait retiré deux quartiers.

     

    @fred-burgeot, merci maître ^_^ Pour HCG 44, ce sera pour demain :)


  3. Merci @astrogatel :)

     

    Non, tu ne te trompes pas. J'ai également appliqué un traitement similaire sur Jupiter pour augmenter sa luminosité. Le contraste avec la Lune est trop important, sinon. Par contre, sur mon écran, je n'avais pas vu cette différence de fond de ciel. Je viens de la corriger, car ce n'était pas super chouette ^_^

     

    À noter que ce n'est pas qu'une simple différence de traitement. Il s'agit d'une incrustation. Les satellites sont tirés des poses de 1/3 de sec. contre des poses de 1/200 de sec. pour le reste de l'image.


  4. Salut à tous !

     

    Mouais, bon, je suis bien à la bourre :) Voici donc une petite image de la conjonction entre la Lune et Jupiter du 16 juin dernier. On devine trois des satellites de Jupiter avec, de gauche à droite, Callisto, Ganymède et Io.

     

    Image faite sur simple trépied depuis ma terrasse, avec le Canon EOS 600D et le téléobjectif Rubinar 300 mm.

     

    Sujet : Conjonction Lune Jupiter

     

    Date : 16 juin 2019
    Appareil : Canon EOS 600D
    Instrument : Rubinar 300 mm f/4,5
    Lieu : Juliénas
    Vitesse d'obturation : 20 × 1/200 de sec. et 6 × 1/3 sec.
    Sensibilité : 100 ISO
    Qualité : RAW

     

    Traitement sous Siril, Darktable et Gimp.

     

    Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/190616/conjonction-lune-jupiter

     

    large.5d146d521f624_190616-ConjonctionLuneJupiter-Rubinar300mm-600D.jpg.ae63604ed234c756c1cbffb52642d317.jpg

    • Like 5

  5. Salut à tous !

     

    Comme indiqué dans mon précédent message, j'ai réussi à remettre Pollux — le télescope contrôlable à distance de l'observatoire Sirene — en route au beau milieu de l'éclipse. J'ai donc fait quelques clichés de la Lune, dont voici — enfin — le résultat !

     

    Date : 21 janvier 2019
    Appareil : SBIG STL11000M
    Instrument : Pollux T250 ASA, f/3,6
    Lieu : Observatoire Sirene
    Vitesse d'obturation : 1/1000 de sec. et 3 sec.
    Binning : 1x1

     

    Acquisition sous MaximDL, traitement sous Darktable et Gimp.

     

    large.5c5187c0ccc40_190121-EclipsedeLune-Totale-Pollux-STL11K.jpg.a55996f51dc65c263e3e24bd77f0ab76.jpg

     

    Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/190121/eclipse-totale-lune

     

    large.5c5187bcc0d67_190121-EclipsedeLune-Partielle-Pollux-STL11K.jpg.2756646250e56474db81030b4da3a215.jpg


    Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/190121/eclipse-totale-lune-phase-partielle

     

    large.5c5187b59b70d_190121-EclipsedeLune-Composition-Pollux-STL11K.jpg.e5ab3eb51a38c83b22dae2442ed9539b.jpg


    Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/190121/eclipse-totale-lune-composition

    • Like 9

  6. Merci à tous pour vos commentaires, ça fait vraiment super plaisir :D

     

    @jfleouf, ah bin on s'est peut-être déjà croisé là-haut, alors :) J'étais présent lors de plusieurs passages du CAIL.

     

    @michelsonia08, les étoiles proviennent de la première image, qui a été surexposée afin de bien faire briller la Lune. Les autres images sont faites avec un temps de pose beaucoup plus court, afin d'exposer correctement les différentes phases lunaires ; par conséquent, les étoiles n'apparaissent pas.

     

    @ALAING, comme l'indique Stef, la coupole tourne bel et bien. On peut parfaitement observer dans toutes les directions ;)

     

    @stéphane, merci pour ta réponse des plus précises ;) Je corrigerais juste un point : elle est donc bien motorisée. À l'huile de coude, certes, mais qui présente l'avantage d'être une énergie renouvelable — premièrement — et qui réchauffe l'observateur par cogénération — secondement :P

    • Thanks 1
    • Haha 1

  7. Merci à tous, c'est vraiment très sympa :)

     

    @CASTOR78 Malheureusement, non, ni Gimp ni Siril ne sait « corriger » automatiquement la position de la comète par rapport aux étoiles pour obtenir une image brute de composition qu'il ne reste qu'à finaliser. Il faut impérativement traiter deux images séparément ; l'une alignée sur le noyau cométaire, l'autre sur les étoiles. Puis les recombiner ensuite pour obtenir un tel résultat. Et c'est là que les maux de tête commencent… ;)

    • Like 1
    • Sad 1

  8. Merci de vos commentaires, ça fait bien plaisir :)

     

    @stéphane C'est une belle prise de tête, surtout :D Enfin, Gimp 2.10 et la décomposition par ondelettes dans différents calques m'ont tout de même bien aidé à dissocier la comète du reste. Ainsi que l'outil de propagation de valeurs pour réduire l'allongement des étoiles dû aux défauts résiduels d'erreur périodique.

     

    @ALAING Oui, il est bien sympa cet objectif :) Néanmoins, j'ai l'impression d'avoir un défaut d'astigmatisme, que je n'ai pas sur le 500 mm. Faudrait que je vérifie — si c'est possible — qu'il n'y ait pas une contrainte quelque-part.