DOLGULDUR

Membre
  • Compteur de contenus

    406
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

74 Neutre

6 abonnés

À propos de DOLGULDUR

  • Rang
    Membre actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    Astronomie, informatique, mathematiques
  • Adresse
    74

Visiteurs récents du profil

2 129 visualisations du profil
  1. Que penser de cette monture

    Bonjour à tous. Grace à un membre de mon club, j'ai acces à un G11 ''optimisée'' via kit NS, avec de vieux stepper pour la motorisation. J'ai éssayé (tant bien que mal) de sortir des courbes d'EP en récupérant les données Ekos, sans guidage, je précise, et ça donne ça: Il y a plusieurs courbes, mais elles ont toutes été obtenues la même soirée, sur le même objet (M45), d'affilé. Je précise que je ne pouvait pas observer vers l'équateur céleste, et qu'il n'y a pas eu de retournement au méridien. En principe, la MES a été faite à l'aide d'un assistant numérique, à 1'34'' prêt. J'avoue ne pas connaitre l'origine des drift en RA et DEC (la mise en station était sensée être bonne), peut être un défaut d'orthogonalité, ce pourrait-être la conséquence d'une erreur de cone ? Je ne sais pas trop non plus à quoi sont dus les ''bump'' que l'on peut observer, peut être est-ce mon logiciel de guidage qui détecte mal l'étoile cible (Ekos natif), car pas vraiment reproductible de manière périodique. A noter que la période de rotation de la vis sans fin est de 4 minutes d'après le site de Losmandy (http://www.losmandy.com/g-11-manual.html): Une fois corrigé a posteriori du drift basse fréquence en RA, et sans considérer les bump (ça fait déjà pas mal de facteur sur lesqueles je dois travailler), on dépasse les 10'' pic à pic, ce qui me parait quand même beaucoup étant donné que la cible n'avait même pas été prise sur l'equateur céleste. Les valeurs en arcsec sur une cible à l'équateur seraient encore plus importantes je suppose. Ce qui m'amène à penser que mes résultats ont peut être été biaisés par ma façon de faire et/ou un réglage de la monture ou du logiciel. Pour info, les tests ont été faits sur un newton 200/800 (avec une araignée cassée, ce qui pourrait expliquer en partie le drift ?), et une caméra datyson T7MC (couleur donc) avec un échantillonage de 0.97'' d'après mes calculs. Il est à noter aussi que je n'ai pas eu le temps de faire des darks sur le capteur de la Datyson, donc qu'il me reste une marge d'erreur de l'ordre du pixel j'imagine. J'ai essayé de faire un peu d'autoguidage, mais je suis la encore mitigé par rapport aux performances mesurées. Sans être désastreux, la majorité de mes points viennent se caler à +/- 2'' sur mes meilleurs tests (et moins sur d'autres) soit 4'' ptv, lors d'une soirée pourtant assez calme au niveau du vent (mais pas de controle de seeing): Qu'en pensez-vous ? La monture a t'elle besoin d'un entretien/regraissage, d'un changement de moteur, ou est-ce plutot un problème de manip ? Merci d'avance pour votre aide.
  2. m31 + comete 64 p a calern samedi soir 2e version

    Ah oui c'est mieux. On sent encore un peu les conséquences de la compression jpeg, mais ca rend deja plus justice a ce beau cadrage !
  3. 10 000 milliards d'images seconde!

    Mais ducoup, question bete de beotien, c'est possible de "voir" la lumiere se deplacer a des endroits precis de l'espace, et de connaitre sa longueur d'onde en meme temps ? PS: Ah non mais je melange tout, on ne regarde pas des photons individuels.
  4. m31 + comete 64 p a calern samedi soir 2e version

    Chapeau pour le cadrage, c'est un beau champ ! J'aime de plus en plus les cometes, merci de nous en faire profiter en tout cas ! Si tu refais le traitement, n'hesites pas areposter le resultat ici
  5. Araignée de newton cassée, que faire ?

    Merci @Pascal C03. Il se trouve que j'ai recu ce matin (dimanche !) un email de quelqun de chez TS, qui me propose de leur renvoyer l'araignee pour qu'il puissent la faire recoller, et me la renvoyer pour le seul prix des frais de port, alors que j'avais bien mentionne qu'il s'agissait d'un achat d'occasion. Comme je crains un peu de mal faire et de manipuler des materiaux un peu speciaux sans la formation adequate (c'est pas dangereux de poncer du carbone ?) je pense que je vais leur renvoyer.
  6. Araignée de newton cassée, que faire ?

    Bonnes remarques. J'avoue ne pas m'y connaitre suffisamment pour me prononcer sur le bien-fondé de leurs choix. Ce qui me chiffone plus, comme cela a été évoqué, c'est le choix de la colle/résine. Pour de telles petites surfaces qui travaillent en tension, cela me parait étonnant aussi, mais je suis vraiment trop peu qualifié en mécanique pour critiquer. Pour l'instant mon tube n'est pas trop chargé, et je pense que c'est mon porte oculaire qui sera le premier élément limitant dans la chaine mécanique (sans plaque de renfort, comme celle que @AstroNOTE-Guillaume a réalisé sur le même modèle). En tout cas je leur ai envoyé un mail, donc ils savent qu'au moins un de leur modèle a présenté ce problème. Si j'ai une réponse, je vous ferai suivre le résultat. @christian viladrich Merci pour ce lien, la première référence sur ta page semble être une véritable mine d'or ! Mais j'ai quelques cours d'optique à revoir pour pouvoir bien comprendre le principe des interferomètres, et les phénomenes de diffraction. Dans ta simulation, on dirai que tu prends simplement le négatif du schéma d'obstruction et que tu en fait la tf ? PS: ton second lien, http://home.digitalexp.com/~suiterhr/TM/Spiders.htm semble mort. In fine, comme je suis encore dans les calibrations et les tests, j'ai pu faire une collimation qui semble tenir à peut près pour l'instant, c'est un peu moins dramatique que ce que je pensais, mais je vais regarder pour une solution de remplacement.
  7. Araignée de newton cassée, que faire ?

    Merci pour cette réponse encourageante. Les lames sont simplement collées, il n'y a pas de vis traversante. Sinon bonne idée, je vais envoyer un mail à TS pour leur demander.
  8. Bonjour à tous, Suite à un achat d'occasion sur le forum d'en face, et après avoir attendu 1 mois le temps de recevoir ma caméra et ma monture pour procéder aux tests et à la collimation de l'instrument, je m'aperçoit que l'araignée qui supporte le secondaire est cassée. 2 des lames de support sur un des cotés ont été arrachés, probablement a cause d'une tension excessive ? Il s'agit de cette araignée: https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p6013_TS-Optics-Carbon-Double-Spider-for-225-240mm-inside-tube-diameter.html Bref, pour les plus expérimentés, j'aurais voulu savoir ce que vous pensiez de la conception de l'ensemble. A l'évidence, les deux lames ont été arrachés, on voit d'ailleurs une partie de la colle/résine séchée transparente qui est restée collée sur les lames. Savez vous si c'est réparable, ou si je dois en racheter une ? Une photo de la victime: Merci d'avance pour votre aide. PS: Je me suis mis de coté cet article concernant l'influence du type d'araignée sur la qualité optique résultante, si jamais ça intéresse quelqu'un (mais pas du tout eu le temps de le lire pour l'instant) Spider_Diffraction.pdf
  9. Lancement du EELT, c'est (presque) bon !

    Quel monstre ! Entre l'EELT et le JWST, what a time to be alive :)
  10. Juste pour voir et discuter ...

    Hello, on dirai que les etoiles sur tout le champ sont allongees. Il doit y avoir un petit probleme de suivi, mais je pense que ca doit etre en partie corrigeable par logiciel. Tres bel objet sinon, dont seuls les voyageurs peuvent nous ramener des images Bonne continuation
  11. M45 : First Light NHD400

    F3.25, et les pléiades en entier avec un 400 ! Mais c'est le petit frère du LSST ! Superbe setup en tout cas. Par curiosité, quel est l'utilisation visée ? Photo esthétiques, recherche, spectro peut être ?
  12. Intérêt echantillonnage serré en longue pose?

    Hello @mathieu80 tu pose une question tres interessante, car on reflechi trop souvent en terme de resolution theorique de l'instrument, sans considerer le critere de calcul de cette mesure (separation de deux sources ponctuelle au sens de Rayleigh en general, mais il y a aussi Sparrow, Schuster .. merci wikipedia). A part si tu es un observateur d'etoiles doubles, la tache de diffraction donne en effet une information beaucoup plus riche. Mais il est vrai que qui peut le plus peut le moins, et que les details en ciels profond sont malheureusement souvent beaucoup moins contrastes que deux sources ponctuelles sur fond noir ! Donc en general, il est inutile de vouloir echantillonner plus que la resolution theorique de son instrument. Mais surtout comme le fait remarque @christian_d la pire partie de l'instrument c'est souvent l'astmosphere qui est devant, et comme tu le verifie avec une etonnante precision, tes deux instruments ont l'air de donner une resolution similaire malgres un echantillonage tres different. Mais quid du resultat en pose tres courtes ? Si utilisation des algorithmes de traitement d'image classiques, 0.33" d'echantillonage, c'est reconstruction (ou interpolation si vous preferez) fidele des details de 0.66" sans repliement. L'instrument lui meme (la diffraction), et ses default, ainsi que le seeing agissent souvent comme un filtre passe bas "naturel", ce qui est bon, car cela te protege du repliement, donc te permet en principe de monter plus haut en echantillonage sans artefacts (mais sans rajouter de details non plus). Cela peut en particulier se reveler utile car, on fait souvent semblant de l'oublier, mais nos capteurs a pixels carres n'ont pas la meme resolution dans toutes les directions (bah oui, et les diagonales !). Mais a priori, pas d'interet non plus d'echantilloner a beaucoup moins de 2x le seuil acceptable estime par la courbe de reponse impulsionnelle de tout le systeme (instrument+imperfection+atmosphere), car tu va perdre en rsb pour des raisons liees a la taille des pixels. Je ne m'y connais pas beaucoup en optique, mais a ma connaissance, la reponse impulsionnelle du systeme (tache de diffraction en l'occurence) agit comme une fonction de fenetrage, en principe, si tu trace sa transforme de fourrier, tu pourra avoir une bonne idee de la frequence de "coupure" acceptable pour laquelle tu considere que trop de details sont filtres. Bon apres, si tu acquiert beaucoup d'images, avec quelques apriori du peut en principe recuperer de la resolution graces aux algos type drizzle. Je ne connais pas ces outils dans les logiciels astro classiques, mais je trouve que c'est une piste tres interessante pour avoir le choix de gagner encore un peu de resolution sans sacrifier son rsb avec des pixels trop petits, ou de la resolution acquisition avec des poses trop longues. Cela souleve une question que je pose depuis un petit moment, je n'ai pas encore teste ccd inspector, mais est-ce qu'il permet d'afficher la tache de diffraction "moyenne" a une certaine distance du centre du capteur, et sa transforme de Fourrier ? Ca pourrait etre super interessant.
  13. Changer la platine d'un trepied Berlebach

    Ok donc pour être sur d'avoir bien compris, les platines pour les différentes montures sont bien interchangeables, pas besoin d'intervention plus compliquée qu'un simple démontage/remontage. Tant qu'à faire, parmi tous les accessoires proposés, que penses tu des patins de protection et du double clamp pour le planet ? D'ailleurs, tu as le planet ou le planet small ?
  14. Bonjour a tous, Je ne sais pas si il y a des possesseur de trepied de marque Berlebach, mais je me posais une question quant a leur conception. Je suis en cours "d'assemblage" de setup oriente astrophotographie, a base de gm8, et newton 200/800 d'environ 7.5/8kg (sans correcteur, ni camera, ni equipement de guidage), donc pas tres loin de la limite de charge de la monture, donnee pour 13.5kg. Actuellement, je me tate concernant le trepied, je considere 3 options: -Berlebach UNI24 astro -Berlebach planet small -Berlebach planet classique -La version UNI24 semble suffisante, et me permettrais d'economiser un peu par rapport aux deux autres, mais pour une config astrophoto est-ce bien sage ? Y a t'il une vrai difference sur le poid/l'encombrement ? -Pour un maximum de stabilite, j'opterai bien pour le berlebach planet small, y aurait-il un quelconque inconvenient, hormis le risque de perdre un peu d'horizon dans le cas ou il y ai des obstacles proches (quid d'un trepied bas en star party ?) -Le Planet classique me tente un peu moins, car a priori je n'aurai pas de probleme de hauteur d'observation visuelle, avec un newton principalement oriente photo. L'un des avantages du planet par rapport au uni24 est que je pourrais le garder meme si je fais evoluer ma configuration (monture plus imposante), Mais qu'arrivera*t'il si je veux changer de platine, par exemple de Losmandy Gm8/11 vers iOptron cem ? Est-ce que je pourrais remonter facilement la nouvelle platine sur le trepied ? Ca ne semble pas tres clair sur le site web de berlebach. Merci d'avance pour votre aide.
  15. Bonjour, Je suis a la recherche d'un module de controle pour moteurs SVM-HT installes sur une monture losmandy GM8. Si vous avez d'autres accessoires (chercheur polaire), cela peut m'interesser aussi. Faire offre Echange negociable avec Dobson 300 si interesse.