jldauvergne

Member
  • Content count

    14114
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    27
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. m33 la terrible !

    quote:De même le prix du matos fait pratiquement tout, qu'il vous en déplaisent ou non ! Donc toi qui a du matériel qui coûte le prix d'une petite voiture (donc excessivement cher pour un simple loisir), tu devrais nous sortir les images du feu de dieu ? Ce n'est pas le cas pourquoi ? Parce que tu dis n'importe quoi ? Ou bien parce que tu ne sais pas bien utiliser ton matériel (problème qui se poserait aussi si tu avait 50 000€ de matériel sous un bon ciel) ? quote: D'ailleurs pourquoi Gendler fait pas des images avec une 80 ed sur une eq5 ? ou une eq3 comme vous voulez. Tu veux une liste de gens qui font de très belles choses -sans avoir besoin de cacher le fond de ciel pour cacher la misère- avec simplement des setup type 80mm asiatique + monture type HEQ5, EQ5 et autres GP + reflex numérique ? Tu me dis. Tu risques d'être étonné (tu peux aussi naviguer dans la galerie d'image pour éviter de me faire perdre mon temps) ? Ceux là, si demain ils ont entre les mains un RC, ils arriveront peut être à en tirer parti. Toi par contre avant de te mettre une ferari entre les mains, il serait judicieux que tu arrives déjà à t'en sortir avec une twingoo. quote:Thierry, je t'envoie quand tu veux mes brutes, mes darks, mes offset et mes flats et j'attends de voir le résultat. Car tu me dis que mon prétraitement est mauvais alors dis moi où je me plante ? J'ai fais 7 flats à l'aube au 2/3 de la dynamique, 7 darks avec le même temps de pose et 7 offset au 1/4000 ième. Puisque tu es si fort je t'écoute ! Comme dit Thierry tu ne donnes pas très envie de t'aider. Néanmoins tu peux te poser des questions justement. Il y a un gros problème dans ton image, il existe donc forcément une solution (sinon il n'y aurait pas de problème). Tu as peut être un gradient de ciel sur tes flats, ou bien des reflets parasites dans ton instrument, tu as peut être aussi oublier d'enlever l'offset du flat, on ne peux pas vraiment savoir pour toi en fait. Il faut que tu t'interroges et que tu expérimentes. quote:Quand au départ l'image n'a pas de trace de PL, pas de pixels chauds persistants et au bout de 5 minutes de pose le ciel est encore noir, avec une lulu de 150 ou un scope de 400 sur monture à 15000 euros, en effet le traitement est plus facile !Et on peut effectivement passer pour un dieu ! Décidément on dirait que ça te défrise vraiment que certains se donnent les moyens d'arriver au meilleur niveau, ... En plus si tu penses que la monture et le tube optique ont une influence sur la facilité du traitement c'est que tu n'as pas intégré tous les fondamentaux de la chaine d'imagerie. La PL tu es libre de l'éviter en te donnant du mal, tu peux aussi poser plus longtemps et corriger ses effets dans l'image, ou encore faire du H alpha avec une CCD (que tu aurais pu largement acheter plutôt que de mettre tes économies dans une monture surdimenssionée sous ta petite lunette). Les pixels chauds c'est affaire de traitement. Et bref, ceux qui se donnent le mal et les moyens de faire de belles images, à défaut de passer pour des dieux, ont indéniablement du mérite. A+JLuc
  2. m33 la terrible !

    C'est quand même incroyable d'un côté aller dénigrer le mérite de ceux qui ont du gros matériel et de l'autre présenter une image faite avec un monture à 7000€ ! Rien que pour le prix de la monture, je suis capable de te sortir 10 setups bien plus efficaces. Quant au résultat final il aurait été intéressant de le voir à 100%, et la part de l'humain dans dans la réalisation de cette image -en faisant abstraction totalement du matériel- est pour le moins perfectible. Tu as des pixels dont le niveau est vraiment à 0, on voit un coup de gomme maladroit mis dans photoshop ou autre, il y a une bande noire sur le bord qui n'a pas été recadrée (peut être qu'il n'y en aurait pas eu avec une bonne mise en station ou un guidage), la correction du flat n'est pas bonne, les couleurs sont plates, ... Comme quoi définitivement le matériel ne fait pas tout et avoir une monture à 7000€ ne garanti en rien de savoir calibrer et traiter correctement une image. Tu as le droit de ne pas tout savoir Astrominou, et à la base un forum c'est bien pour échanger, on peut te donner des indications pour améliorer ce que tu fais et t'aider à progresser. Mais parallèlement, toutes les fois où tu critique hâtivement les traitements des autres -qui sont meilleurs que les tiens- et que tu jalouses ceux qui ont plus de matériel, ... tu perds vraiment des occasions de te taire, ...En tout cas ce qui est bien c'est que tu fais toi même la démonstration de l'absurdité de tes allégations sur les configurations coûteuses comme ici : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/031582-3.html Et tu vois, je pourrais te faire une très longue liste de gens qui font des images plus belles que les tiennes avec beaucoup moins de moyens que toi.JLuc
  3. Les photos dans ciel et espace

    On en attendait pas moins de toi Astrochat vu que tu passes ton temps à jalouser ce que font les autres, à coup de remarques du type : quote:Belle image et en même temps heureusement que pour 30000 euros de matos on arrive au moins à ça ! Pat http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/021276-2.html quote:Donc quand on voit des VIP du forum faire une photo extraordinaire, si on donnait leur matos à d'autres ils feraient sûrement les mêmes photos et aussi belles ! C'est quoi ces notions de VIP ? A partir de combien de milliers d'euros de matériel on devient VIP ? Dans tous les cas, ton argument ne tient pas, car comme je l'ai évoqué plus haut, si tu souhaites faire de belle choses avec du gros matériel, il te suffit de le vouloir, d'aller dans les clubs bien équipés, ou encore aller à Buthiers, St Veran, ou au Pic du Midi pour y utiliser les T60 mis à disposition. quote: il fera des photos de bien meilleure qualité avec 50000 euros de matos plutôt qu'avec 5000 euros ! Je ne peux pas te laisser dire ça, si tu veux faire de la photo de constellation ou de Voie Lactée par exemple, n'importe quelle monture convient ajoute un EOS 1000D défiltré et un bon objectif, et à 1000€ tu as une configuration de qualité pour faire de belles choses. Comme je l'ai évoqué plus haut, des photos de ce type j'en reçois très peu. Certes celui qui fera défiltré un EOS 5D en montant dessus un 16-35 série L fera un peu mieux, mais il n'y aura pas non plus un gouffre entre les deux. Enfin, comparer des configurations à 5000 ou 50 000€ n'a pas vraiment d'intérêt. A 50 000€ tu auras simplement un télescope de plus gros diamètre, et un capteur sans doute plus grand, ... et après, celui qui a la configuration à 5000€ peut très bien poser plus longtemps pour arriver au même résultat, et faire des mosaïques s’ il veut couvrir un champ plus grand. Dans les deux cas, la limitation sur la qualité des images sera la stabilité du ciel. Et puis surtout celui qui n'a que 5000€ à mettre peut très bien se contenter d'un newton 200/800 ou une bonne petite lunette pour faire des champs plus grands que celui qui aura acheté un RC avec ses 50 000€. Au final plutôt que d'être concurrentes, les configurations peuvent être complémentaires dans le résultat. Il faut avoir en tête aussi que l'on peut faire des choses magnifiques avec un simple reflex numérique. Beaucoup d'images de ciel profond publiées dans la rubrique Ouvert la Nuit de Ciel et Espace, sont faites avec un reflex justement, comme quoi ne pas avoir une CCD à 10 000€ n'est pas un facteur discriminant. Aujourd'hui un EOS 1000D c'est 350€, donc même avoir un bon détecteur ce n'est plus vraiment un problème de budget (ça l'était encore il y a 5 ans), ... Le reste n'est que volonté, degré de motivation, temps passé, savoir faire acquis JLuc
  4. Les photos dans ciel et espace

    quote:Comment peut-on apporter quelque crédit que ce soit à des individus qui écrivent des horreurs pareilles ? Vas au fond de ta pensé MS, ça m'a l'air très intéressant quote:Il faudrait juste que tout ce petit monde ajoute une petite dose de tolérance à sa curiosité Tu m'enlèves les mots de la bouche JLuc
  5. Les photos dans ciel et espace

    quote:sur la collaboration pro-am dans le dernier C&E va dans se sens. Inciter à aller plus loin, discrètement certe, mais dans un écrin attractif, c'est pas mal jouer et ca aide. Merci pour ton message Christian, c'est exactement ça, c'est là dans l'idée de donner envie à ceux qui seraient intéressés mais n'oseraient pas, et je suis bien content d'avoir pu défendre un sujet comme celui-là, ou celui de la spectro. C'est effectivement une minorité, et il n'y a pas lieu d'en parler tous les mois, mais ne pas en parler du tout serait une erreur je pense. Je dirais même que, si il y avait 30 000 amateurs en France pratiquant la spectroscopie, il y aurait lieu de faire un petit mensuel, principalement, consacré à cette discipline. De la même façon qu'il y a des magazines généraux d'aviation et d'autres plus petits consacrés à certaines spécialités aéronautiques comme le planeur par exemple. JLuc
  6. Les photos dans ciel et espace

    quote:Quand je dis que j'aimerais voir une rubrique plus destinée aux vrais amateurs (j'aurais dû dire aux amateurs de base)ce n'était pas une critique négative, mais constructive. A quoi s'intéressent les passionnés d'astronomie amateurs ? Je pense au matériel et à la façon de l'utiliser ainsi qu'au traitements des images. C'est pourquoi j'avais cité le n° hors série qui était consacré à ces sujets, et que je conserve trés précieusement.bien noté, effectivement c'est constructif. quote:Donc, si ces sujets ne peuvent être traités dans la revue, pourquoi ne pas récidiver de temps à autre avec ces rubriques dans d'autres hors série ? Ce n'est pas exclu du tout Il faut juste trouver le bon thème. quote:Et pourquoi avoir abandonné les tests sur le matériel, qui étaient trés instructifs ? Cette rubrique n'est pas abandonnée, mais effectivement les parutions sont espacées. La raison est relativement simple et pragmatique, la presse connait une crise difficile, entamée il y a plusieurs années déjà. Vient s'ajouter à ça la crise tout court. Le résultat final c'est qu'en gros, à quelque exceptions près, tous les titres en kiosque sont affectés par une baisse des vente plus ou moins importante, et une baisse également des rentrés publicitaires. Dans un tel contexte il faut trouver des solutions pour s'en sortir, en l'occurrence, l'espacement des tests d'instrument en fait parti. Tels qu'ils sont fait dans ciel et espace, c'est ambitieux et du coup ça demande un investissement assez conséquent en temps et en argent. A choisir, je préfère cet espacement que de faire des tests subjectifs et contestables comme j'en vois ailleurs. Après il faut souhaiter que ça change et qu'il y aura un après crise plus fleurissant. Dans ce contexte où tout le monde est mis en difficulté, aller en kiosque devient presque un acte citoyen. Ciel et Espace reste de l'ordre de la culture et du loisir, qu'il puisse durer dans le temps est fortement souhaitable, mais certainement pas vital pour la société. En revanche, lorsque l'on voit de grands quotidiens qui jouent un rôle démocratique évident, mis en difficulté, c'est plutôt inquiétant. Je ne crois vraiment pas qu'internet puisse remplacer le rôle joué par des journalistes professionnels et indépendants. Une information scandaleuse et étonnante vue sur internet a vite fait d'être un canular, et restera dans tous les cas suspicieuse : en revanche si c'est une affaire dévoilée dans le Canard Enchainé ou un grand quotidien, c'est en principe plus crédible et plus sérieux. JLuc
  7. Les photos dans ciel et espace

    quote:PS : Pour ma photo à la GPDX, je n'insulterai pas ton intelligence en t'expliquant que c'était une blague plus ou moins subliminale... Et moi la tienne en t'expliquant que ma réponse était non moins blagueuse, mais plutôt moins subliminale que plus. Et puis zut, autant le dire, elle était tout juste bonne à jeter dans les profondeur zénithales (à dire en jozotant ).Trêves de blagues à deux balles, je ne prends pas partie dans des affaires qui ne sont pas les miennes, ça ne m'intéresse pas spécialement en vrai JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 26-09-2009).]
  8. Les photos dans ciel et espace

    Bonjour à tous, Puisque l’on parle de mon travail et que je ne suis pas loin, voilà un « petit » message, qui, je l’espère, répondra aux interrogations de certains. Pour commencer, le sujet va devenir redondant, il a déjà été abordé sur ce forum et des réponses ont déjà été données : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum6/HTML/000554-2.html Je vais d’abord commencer par répondre à Sébastien Durand alias « Dragon perdu » sur ce forum. Avant de lancer cette polémique sur une rubrique de Ciel et Espace, tu aurais pu la regarder plus en détail et faire le rapprochement entre le « Jean-Luc Dauvergne », impliqué bénévolement dans le bureau du secteur astronomie de planète sciences, et le « Jean-Luc Dauvergne » journaliste à Ciel et Espace en charge -entre autres choses- de la rubrique Ouvert la Nuit. Je me permets cette remarque car nous nous sommes croisés samedi dernier à la réunion de rentrée du secteur astronomie de planète sciences, et il aurait été, à mon sens, plus intéressant d’en parler face à face que par forum interposé. Par ailleurs, si tu as des interrogations sur le fonctionnement des rubriques, toutes les adresses mail sont données dans le journal (celle du rédacteur en chef, la mienne et celle de la rubrique). Poser ces questions au préalable t’aurait évité d’énoncer ici des contre vérités. Dans tous les cas je suis joignable aux horaires de bureau (enfin presque, ... en TU, ou à l'heure de islandaise disons ) au 01 45 89 81 44. quote: Maintenant dans ciel et espace la plupart des photos d'amateurs sont réaliser par des configuration qui tourne entre 4000 et 20000 euro. Ok, prenons le numéro de ce mois-ci (septembre). Tu as une double page ciel profond, et une autre planéto + photos d’ambiance. Sur les 5 images de ciel profond tu en as une de M27 avec un satellite prise avec un téléobjectif de 180 mm, et une autre prise par des collégiens débutants avec un LX200. Le genre de matériel que l’on trouve facilement dans les clubs et donc accessible à tous, et je dirais même, que beaucoup de gens peuvent s’offrir un jour ou l’autre. Une autre encore est prise avec le télescope T60 du pic du Midi, un instrument accessible à tous et doté d’une caméra très haut de gamme. Passer une semaine là haut est assez peu couteux, si tu vas sur le site de l’association tu t’en rendras compte http://www.astrosurf.com/t60/ . Et en plus c’est une expérience extraordinaire ! Double page suivante : le plus gros instrument utilisé est le LX200 de Marc Delcroix (je ne connais pas le prix exact mais on doit être encore en dessous de 4000€, ou sinon à peine au dessus). Pour le reste je vois : objectif 70/200mm, lunette 120 ED + compact, lunette 120 ED encore + reflex, et zoom 18-55 + reflex, bref que des configurations à la porté de tous, il suffit de mettre son argent là dedans plutôt que dans le dernier téléviseur HD avec un écran tout plat. Bref sur 10 images publiées seules deux personnes ont utilisé un matériel dont le prix dépasse largement les 4000€, à savoir des configurations à base de FSQ106 et de CCD. Dans tous les cas, les remarques de ce type, sur le prix du matériel utilisé m’apparaissent plus comme une forme de jalousie qu’autre chose. Tu réagis comme si le fait d’avoir 20 000€ de matériel permettait à coup sûr de réaliser de belles images en toute facilité, ... sans faire le moindre effort ni avoir le moindre savoir ou le moindre mérite. Dans le numéro d’octobre, j’ai mis une image incroyable de NGC7000 faite par Lorenzo Comolli avec une chambre de Schmidt 300 f/2, un capteur KAF-6303. L’image est ahurissante, tu n'en feras certainement jamais une comme ça dans ta vie, et sans doute moi non plus du reste. Outre le fait qu’elle soit belle, je vais te dire ce qui m’a motivé à la passer : Lorenzo Comolli a fabriqué sa CCD lui-même, et sa chambre de Schmidt aussi ! En plus de ça, le résultat final est le fruit de 9 nuits d’observation pour 30h40m ( !) de pose, et il a réalisé une mosaïque de 6 champs. Bref il a un mérite absolument colossal d’avoir fait une telle image, entre la fabrication des instruments, la prise de vue et le traitement. Et même si elle est inaccessible à 99% des lecteurs, faute de temps, d’argent, de motivation ou tout ce que tu veux, elle se doit d’être montrée à mon sens. Elle me fait vraiment rêver son image, et encore plus quand je sais comment elle est faite. Cela participe à procurer du rêve aux lecteurs, ce qui est moteur dans toute passion je pense... Quand on est passionné on rêve, et on regarde toujours les « grands » au dessus de nous…. Ça fait partie du truc, et même les "grands" ils rêvent.Certes, certains amateurs ont des facilités financières, mais beaucoup aussi font des choix comme rouler en Twingo plutôt qu'en Espace, pour se payer une lunette haut de gamme à 4 ou 5000€ et une CCD qui en vaut autant. Est-ce que dans notre choix d’image, on doit se demander qui a le plus de mérite entre ce type d’amateur, et ceux qui se débrouillent avec des bouts de ficelle à sortir des images regardables mais parfois perfectibles ? Certainement pas à mon sens, d’autant que celui qui a peu de moyens a toujours la possibilité d’aller dans un club. Je suis allé il y a quelques mois à celui d’Ivry, il y a un Epsilon 160 et un Orion Optics 300mm entre autre par exemple, leurs portes sont grandes ouvertes et les gens motivés peuvent vraiment sortir de belles choses avec de tels instruments. Et toi qui es jeune bénévole à planète sciences, tu as tout le loisir de pouvoir utiliser le télescope de 60cm de Buthiers dont le prix est supérieur à 100 000€. Et crois moi que si tu sors une belle image avec en te donnant les moyens (du temps surtout), elle aura toutes les chances de passer dans ouvert la nuit. Et si tu en fais l’expérience tu verras que ce n’est pas parce que tu as plus de 100 000 € de matériel sous la main que c’est simple. Il faut apprendre à bien utiliser l'instrument, poser suffisamment longtemps pour se démarquer du lot, réussir à faire de beaux flats (c’est compliqué avec un T60), trouver une nuit claire et suffisamment stable, et enfin réussir à faire un beau traitement. Bref c’est à ta porté mais pour y arriver ça demandera de ta part de la motivation et beaucoup d’investissement en temps. Et donc si tu y arrives tu auras un certain mérite comme tous les gens qui produisent de belles images, ou font des choses extras comme les phémus, les exoplanètes, ... D'ailleurs, en parlant de phému, j'en ai programmé un dans le ouvert la nuit de novembre il me semble, c'est très intéressant et c'est tout sauf de la belle image. Il faut vraiment que tu ais conscience que le fait d’avoir le matériel n'a jamais été une condition suffisante pour l'exploiter correctement, j'insiste là dessus, car je reçois aussi des images d’amateurs équipés de plus de 10 000€ de matériel qui aimeraient voir publier leurs images, qui pourtant sont très perfectibles, pas assez posées, mal traitées, ou encore mal guidées. Et puis on peut aussi faire des choses avec des moyens relativement modestes. A titre d’exemple voilà une de mes images faite sous un ciel que tu connais bien puisque c’est celui de Molines en Queyras : http://astrosurf.com/eternity/temp/california2s.jpg C’est simplement une lunette de 80mm + un reflex numérique grand public (modifié). Si tu veux faire de telles image c’est facile, je crois savoir que tu étais là haut cet été et avec tout le matériel qu’il faut sous la main, notamment un 1000D fraichement défiltré. quote: Pour moi les photo situé à la fin de ciel et espace devrai être des photos d'amateur qui surprenne vue le matériel utilisé. Par exemple: à t'ont déjà vue une photo d'Orion réalisé avec une spc900 modifier longue pose? sa c'est impressionnant ! ou une photo d'un enfant de 10 ans de la galaxie d'Andromède prise au foyer d'un 150/750 sur eq3-2 Oui, ou faites par des collégiens avec une CCD complexe à utiliser comme dans le numéro de septembre par exemple. Des photos de ciel profond réalisées avec des caméras type webcam ou DMK, il y en a qui sont publiées, il suffit de lire le journal pour les voir. Pour en passer plus, encore faudrait-il que j’en reçoive suffisamment, et qu'elles soient techniquement à la hauteur. >Microcuts : quote: je suis assez d'accord mais j'irai plus loin - il faudrait moins de photos mais plus d'explications sur comment la photo a été prise, traitée, les problèmes et solutions rencontrées. L'accumulation de photos qu'on trouve dans C&E et dans Astronomie magazine n'a aucun intéret et j'avoue y passer queqlues secondes seulement. j'ai l'impression que c'est fait pour augmenter la pagination... Ca c’est ton sentiment, la réalité c’est que c’est un choix éditorial de laisser la part belle aux images pour les mettre en valeur, sans les plomber avec de trop longs commentaires. Si tu veux avoir de longs discours et des discussions sur des images, les forums me semblent plus appropriés. >Arthuss quote: Car cette technique demande non seulement du matériel cher mais aussi bien souvent d'avoir un poste fixe, ce qui commence à sérieusement restreindre les possibilités que chacun peut avoir. J’en connais beaucoup qui bravent le froid et les km pour faire de la CCD, souvent avec du matériel lourd. Il suffit de voir ce qui se passe au Champ du Feu. Mais ça, ça demande des efforts et une grosse motivation, c’est certain. C’est d’ailleurs souvent le degré de motivation et de passion de l’astronome amateur qui fait la différence entre une belle image et une image ordinaire ou techniquement très perfectible, plus que le matériel utilisé. Pour s’en convaincre, il suffit de voir ce que fait Laurent Laveder par exemple avec finalement des moyens très réduits (pas de lunette, pas de monture, pas de télescope, juste un appareil photo et un trépied).>Alain31 quote: Ce "point", ce "nuage", ce disque, cette "grappe" ou cette "bulle" nous aimerions connaitre son origine, sa nature, son age, sa distance par rapport à la Terre, sa taille et sa luminosité, son devenir probable ou possible etc... Pour faire court nous aimerions sans doute que l'image soit agrafée sur une carte d'identité. Donner plein d’informations sur les objets c’est fait via les fiches d’observations mensuelles et parfois des articles d’observation notamment dans les n° d’été. Dans ouvert la nuit, donner ces informations en plus des infos techniques se ferait au détriment du nombre d’images publiées, ou bien du rapport texte / image. Dans tous les cas, faire une encyclopédie du ciel n’est pas l’objet de cette rubrique. >Aries51 quote:Je pense que s'il y avait une rubrique plus destinée aux vrais amateurs, la revue se vendrait aussi bien, voir plus !!! C’est ton avis. La réalité c’est que les revues pointues uniquement orientées vers les astronomes amateurs se vendent à beaucoup moins d’exemplaires tous les mois. Il suffit de voir le très respectable Astrosurf Magazine par exemple dont le modèle économique est beaucoup plus petit. Et dans la pratique, de ce fait, Astrosurf Magazine ne peut pas avoir une rédaction de journalistes professionnels et ne peut donc pas faire le travail que réalise Ciel et Espace sur la vulgarisation de l’actualité scientifique, avec nécessité de faire des enquêtes journalistiques parfois poussées. Ce que je dis n’a rien de péjoratif, c’est très bien qu’Astrosurf Magazine existe, il joue un rôle parfaitement complémentaire comme Pulsar en son temps. Après je ne sais pas ce que tu entends par « une rubrique destinée aux vrais amateurs », car il y a déjà plusieurs pages consacrées aux amateurs. L’image des internautes = 1 La rubrique des clubs = 5 L’actualité du matériel = 1 La fiche d’observation = 2 Les éphémérides =7 Ouvert la nuit = 4 Plus certains mois des sujets d’astronomie pratique sous différentes formes = 4 Soit 20 à 24 pages consacrées à l’astronomie amateur tous les mois. 1/4, voir plus du journal si on enlève les pubs. Ajoutons à cela 3 hors-série, entièrement consacrés à la pratique amateur ces dernières années. >Jipipi quote:je pense que dragon-perdu parlait des images en ciel profond, car les quelques images planétaires de CE n'ont bien souvent rien d'inaccessibles J’imagine qu’il parle du ciel profond, ça aurait été intéressant de le préciser d’ailleurs plutôt que de faire une généralité. Par ailleurs je tiens à souligner que lorsque je reçois de belles images faites avec une 80mm et un reflex numérique elles ont des chances de passer si elles sont techniquement à la hauteur, autant que celles faites avec des lunettes à 4000€ ! Pour faire de belles choses avec une 80ED, il faut déjà un petit budget, pour celui qui est jeune et sans un sous rien n’empêche de faire des images avec de simples objectifs photos. Message subliminal en passant : je reçois vraiment très très peu de belles images de constellation ou de la Voie Lactée prises avec des courtes focales. Des clichés de ce type, réussis, auraient autant de chances de passer qu’une image réussie faite avec 10 000€ de matériel. Qui s’est essayé à ce type de photo sait que cela se mérite aussi, il faut un bon ciel, bien choisir son optique, et soigner son traitement. A vu de nez avec 1000€ de matériel on peut faire ça. Et encore moins si on va dans un club >Marcus quote: Moi c'est la première chose que je regarde, les photos des amateurs, et si vous voulez, vous pouvez aussi participer au concours des photos amateurs sur leur site : regarder celle qui est en tête de concours "Clavius", ce n'est pas forcément la plus belle : http://www.cieletespace.fr/challenge Merci de le souligner Marcus. Et justement, l'une des motivations principales que l’on avait en mettant en place l'image des internautes, c'est que les gens puissent eux même faire un choix, avec pour résultat une image publiée sur une page valorisante du magazine. Ce qui est marrant c'est que je me rends compte que d'eux même les internautes mettent souvent en avant des photos d’astrophotographes réputés lorsque ceux-ci participent. Cela voudrait-il dire que les gens veulent voir de belles images publiées avant tout ? Je vous laisse méditer là-dessus quote: C'est bien simple, l'objectif de Ciel et Espace c'est le business! Quelle est ta définition du business Bruno Thien ? Je suis très curieux de le savoir. Est-ce qu’une revue publiée par une association reconnue d’utilité publique (l’AFA), et à but non lucratif c’est du business ? Est-ce que des rédacteurs passionnés qui tentent de faire partager au mieux leur passion tous les mois au plus grand nombre, c’est du business ? En même temps à tes yeux ça ne doit pas être si grave cette fausse image mercantile puisque tu dis ensuite quote:Si j'avais les moyens je serais abonné aux 4 revues. >Toto quote: Cependant je me souviens être passé dans le C&E 'ouvert la nuit' d'oct 2006, avec une petite photo de lune, j'avais alors 14 ans, un matos très très soft et ça m'avais fais plaisir quand même, c'était un beau geste ! Merci de le rappeler Toto, ça fait plaisir, et je ne regrette pas de l’avoir fait vu ton degré de passion, que j’ai découvert par la suite. Des photos réussies faites par des petits jeunes j’en reçois assez peu, mais lorsque j’ai l’occasion de pouvoir en publier, c’est un plaisir. Dans le même genre, j’ai le souvenir d’avoir déjà passé un dessin d’un enfant de 10 ans. D’ailleurs en parlant de dessin, je n’en reçois presque pas, … autre message subliminal >Superfulgure quote: une vieille GPDX toute poussièreuse qu'a fait une photo du ciel entier, je me demande si çà les intéresserait, à Ciel & Espace... Attends voir, … je regarde, … ha non pour le moment je n’ai pas encore reçus d’image venant de superfulgur[at]milkyway.cl sur l’adresse ouvertlanuit. Essaye toujours pour voir si ça intéresse, par mail si elle n’est pas trop grosse, sinon tu peux envoyer un tirage par la poste Pour conclure, je ne peux que vous inviter chaleureusement à envoyer vos meilleurs images à ouvert la nuit (ouvertlanuit [at] cieletespace.fr), si elles sont techniquement abouties, quelque soit le matériel utilisé, elles ont une chance de passer. En ordre de grandeur, comptez qu’environ 100 images sont reçues et examinées tous les mois, et qu’au final 9 à 10 sont publiées. Dans ces 100 images, une fois que l’on a enlevé ce qui n’est pas assez posé, mal guidé, mal traité, mal focalisé, ou fait sur un télescope déréglé, il en reste peut être 20 ou 30 publiables. Donc la probabilité de voir une image publiée si elle est bien est finalement assez forte. D’autant que je veille le plus possible à espacer les publications des « très bons » qui m’envoient beaucoup de choses. Typiquement Gendler ça fait des années que je ne l’ai pas publié, histoire de laisser un peu de place aux autres, alors qu’il m’en envoie très souvent. Ce qui peut réduire les chances forcément, c’est de n’envoyer que des photos de M42 l’hiver, et que de la Lagune l’été, car là, la concurrence est rude, et j’aime bien la recherche de l’originalité (ça fait parti du mérite d’une image aussi). En cas d’évènement astronomique, là aussi la concurrence est forte, et en essayant de coller autant que faire se peut à l’actualité, il est conseillé de ne pas les envoyer 3 mois après la prise de vue . Sur ce, bonne soiréePS : merci à ceux qui ont déjà apporté dans les messages précédents des éléments de réponse sur la philosophie d’Ouvert la Nuit, et les contraintes liées à la vie d’un mensuel largement diffusé en kiosque. Jean-Luc Dauvergne. [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 26-09-2009).]
  9. oupsss, mauvaise manip, c'est une erreur de rubrique, sujet déplacé sur : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/023186.html JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 20-09-2009).]
  10. Aurores polaires en Islande :)

    quote:J'avoue avoir, moi aussi, un faible pour la petite cabane... magique ! Bien vu Vincent, l'endroit était vraiment magnifique, on n'a pas eu le temps de s'y attarder, mais les chalets au milieu d'une sorte de garrigue nordique, au bord d'une baie dans la quelle viennent des baleines habituellement (on ne les a pas vues cette fois là), et puis les montagnes enneigées au dessus, alors que l'on est à la fin de l'été, ... magique > Merci DVA, trinquette, il suffit de prendre le billet d'avion et tu feras les mêmes >Merci Marc JLuc
  11. Bonjour tout le monde !L'activité solaire redémarre et les aurores reviennent . J'ai eu la chance d'en observer une la semaine dernière lors d'un séjour en Islande en compagnie de G Blanchard, François Colas et Martine Castets. J'en avais déjà vu une France, mais là haut, c'est vraiment autre chose, ça bouge très très vite. A plusieurs reprises on se fait surprendre à s'exclamer "regarde là !", et le temps de le dire le trait lumineux est déjà parti. D'autres formations sont un peu plus stables dans le temps, le mieux pour s'en rendre compte c'est un petit time laps, aimablement mis en musique par VL, que je remercie chaleureusement au passage. Le time laps au format Xvid est téléchargeable sur : http://astrophotography.fr/islande/northernlights.avi Le tout enregistré avec un 350D et un 20D équipés d'un 17 mm F/2,8 et 16 mm fisheye F/2,8. Temps de pose : 10 à 15s. Quelques extraits en gif : Ces gif peuvent être vus dans une version plus lourde sur : http://www.astrophotography.fr/iceland.htm Quelques images : Outre les aurores, je rêvais depuis longtemps de faire le tour de cette île. C'est chose faite, et je n'ai vraiment pas été déçu !Quelques beaux souvenirs en passant : Pour le fun : vous avez déjà eu chacun de vos pieds sur une plaque continentale différente en même temps ? Photo prise par G Blanchard. Sous mon pied gauche la plaque nord-américaine, sous le droit, l'eurasienne.Il y a encore bien d'autres images que je vous invite à aller voir sur : http://www.astrophotography.fr/islande/index.html Jean-Luc Dauvergne http://astrophotography.fr
  12. NGC891 à la tec140

    Je trouve le fond de ciel un peu sombre. La galaxie mériterait d'être accentuée un peu plus peut être, visiblement tu es as sous le pied en terme de rapport S/B j'ai l'impression. Belle image en tout cas JLuc
  13. IC1848 en 20 Mega Pixels, un régal !

    Je n'ai pas eu le temps de répondre avant, mais vraiment un grand bravo pour le résultat, on ne la voit pas si souvent en plus cette nébuleuse ! JLuc
  14. Nouvelle version Lagune en mapped color

    Un peu hard et un peu flashy je trouve, mais en même temps on la voit rarement avec autant de dynamique au centre, donc j'aime bien quand même A+ JLuc
  15. C'est pas mal du tout pour un début Sur le rendu je ne sais pas quoi penser, c'est comme si ça manquait d'info couleur dans les basses lumières, mais en même temps, le rendu doux global (pas trop saturé) est assez agréable je trouve. Ca change un peu de ce que l'on voit dans le domaine d'habitude.JLuc
  16. 11 mégapixels sur un coin de lune

    Pas mal du tout, ça me semble être de la turbu tes rebonds. Jluc
  17. Taches 1026 et 1027 du 24-09-09 au 254

    Punaise, on sent que tu as du batailler avec la turbu sur la seconde, mais c'est un beau résultat ! Ca y va le solaire en ce moment JLuc
  18. taches du 23

    Pour la première fois que l'on voit deux spots depuis des mois, tu ne les as pas loupés, c'est magnifique ! JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 24-09-2009).]
  19. Mars 22 sept ..... mouais ....

    Ca commence à le faire sur mars. C'est nettement plus intéressant que M31
  20. Très belles ces images, un plus pour celle montrant Endymion, on ne le voit pas souvent. JLuc
  21. NGC 1333 QHY9

    Pas mal cette image Peux tu nous en dire plus sur la caméra qui est plutôt récente. Est ce que le logiciel est facile à utiliser, est ce qu'elle se comporte bien, etc ...JLuc
  22. le coeur à la jéjé !

    J'aime beaucoup ce genre d'images réalisée avec des moyens modestes, très beau travail. JLuc
  23. Jupiter Mardi soir

    Belle série d'image pour un 200mm, le traitement doux est agréable JLuc http://www.astrophotography.fr/iceland.htm
  24. Astéroide perdu et ISS

    ça me semble bien brillant ce que tu as dans le champ, la probabilité que ce soit un astéroïde inconnu est assez faible. Sympa l'ISSJLuc
  25. Flats....à plumes

    Des buses oui, je dirais même plus des buses variables comme le montre bien la photo avec l'une claire en dessous et l'autre foncée. JLuc