jldauvergne

Member
  • Content count

    13218
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    16
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. Jupiter à la Toucam, na!

    [quote]l'USB tiendra ... en firewire aucun problème[quote]j'ai eu l'occasion d'essayer, en usb, pas de soucis pour peu que le PC soit en US2 bien entendu.Pour ce qui est de la sensibilité, c'est difficile de rapporter ça directement à la taille des pixels, car tout dépend du rendement QE du capteur à la base, de l'efficacité des microlentilles, et de la qualité de l'électronique. Canon par exemple en a fait ba brillante démonstration en concervant un niveau de sensibilité et de bruit constant tout en diminuant la tailles des photosites au fil des générations d'APN. Il y avait même un gain en sensibilité en passant du 300D au 350D. Donc pour se faire une idée il faut pouvoir faire des essais deux à deux comme tu as pu faire entre webcam et DMK couleur. Sur ton essai méfie toi tout de même d'une chose : lorsque l'on laisse une webcam se régler en mode tout auto, dans le noir ou presque, elle va parfois aller chercher au dela du 1/25ème tout en affichant 1/25ème. En fait elle passe à 1/7eme je crois. On s'en rend bien compte lorsque l'on change le temps de pose et que l'on revient à 1/25ème, gain à fond à la main. Et, outre la taille des pixels, il convient tout de même -autant que possible- de rester à échantillonage constant en passant d'une caméra à une autre.
  2. Jupiter à la Toucam, na!

    quote:J-L : la dmk que tu proposes est en couleur je crois.... pas du tout, c'est une n&b, ce n'est vraiment que comme ça que l'on peut aller chercher la petite bête. Effectivement la solution de faire de la couleur dans la foulée avec une webcam est intéressante et économique, c'est ce que je fais généralement, même si ce n'est pas très pratique. Les caméras couleurs font vraiment perdre en sensibilité et obligent à pousser sur le F/D pour compenser la perte de résolution de la matrice de bayer. On perd donc sur tous les tableaux. Autant il y a 5 ans la webcam s'imposait comme le meilleur compromis à tout point de vue, autant aujourd'hui la donne a vraiment changé.
  3. Pic du Midi : des photos (gros post)

    quote:J.L. Dauvergne... c'est gagné pour l'abonnement d'un million d'années ? Gagné, je te laisse voir avec Frédo les modalités ! mdr
  4. Jupiter à la Toucam, na!

    Je pense que le meilleur compromis pour ton setup c'est la DMK31AU03 à 490€ sur le site du constructeur. Tu ajoute 10$ de Codec Leade et c'est bon. Le plus beau dans tout ça, c'est que tu auras des avis beaucoup moins lourds ! Un avi de 700 images sur Jupiter, ne dépasse pas 100 Mo.A F/20 tu auras une jupiter de 350 pixels environ , donc tu vois que si tu prends le modèle 640x480 tu risques d'être un peu juste sur le cadrage, d'où l'intéret du 768x1024. Je pense par ailleurs que par conditions de très grande stabilité il est intéressant de pousser un peu le F/D autour de F/25, dans ce cas 480 pixels ça devient plus que juste. Par ailleurs si tu veux faire de la Lune en ayant un peu de champ, mieux vaut le grand capteur. Si tu as un budget plus court, je pense qu'il est préférable de prendre une caméra PL1 M (260€), plutôt que le modèle d'en dessous chez Imaging Source. (tu peux voir un résultat ici : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/019552.html) Je ne l'ai jamais utilisée mais elle semble assez prometeuse, avec en plus 1,3Mopix. Après il faut voir si son Cmos est aussi sensible qu'un CCD, ... pas évident. En terme de dynamique même si les Lumenera sont sur 16 bits, il est clair qu'en planétaire, les images brutes n'ont pas du tout une profondeur de 16 bits. Il serait intéressant que les utilisateurs de Lumenera postent une image brute de jupiter en fits, car à mon avis la dynamique utile ne dépasse guère 8 bits. En revanche 16 bits c'est très utile sur la Lune car les contrastes sont très forts. Donc ce qui va surtout différencier une DMK et une Lumenera sur jupiter c'est le bruit et le rendement quantique. Sur ce plan, il est clair que les Lumenera ont un longueur d'avance avec les gros pixels et les 16 bits. Pour autant je ne pense pas qu'il y ai un gouffre entre ces caméras, il serait effectivement interessant de voir cette comparaison sur Mars.
  5. Jupiter à la Toucam, na!

    quote:Les capteurs CMOS vont encore progresser : http://www.sony.net/SonyInfo/News/Press/200806/08-069E/index.html[/QUOTE] C'est une bonne nouvelle, mais là il, s'agit d'un développement sur des pixels de 1,75µm, ce n'est pas évident que le gain soit énorme par rapport à des capteur CCD avec des pixels de 4 à 7µm. L'éclairage face arrière ce n'est pas nouveau, mais cette techno est toujours restée couteuse jusqu'à présent, et si sony bosse sur des capteurs aussi petits c'est certainement qu'il y a encore des freins sérieux pour démocratiser une telle techno à des capteurs du type de ceux que l'on a dans des reflex.
  6. Jupiter à la Toucam, na!

    je comprends bien ton pt de vue VL, mais là justement, ce n'est pas une lunette de 70mm Lidl mais un C14 Autant toi tu arrives à démontrer -et tu as bien raison de le faire- que l'on peut faire des choses étonnantes avec un budget de 200€ hors PC, autant là, au vu des résultats déjà impressionnants, la démarche me semble plus la recherche de la belle image et de la performance. Il est donc intéressant de voir comment faire encore mieux, car je pense qu'il y a de la marge, c'est vraiment rare d'aller au limites d'un setup, même avec un 200mm. J'ai plusieurs fois pensé être allé au bout de ce que pouvais faire un instrument donné en planétaire, jusqu'au jour ou par exemple tu as qq'un comme Makjack nous sort un série de jupiter improbable faite avec un 150 obstrué. J'ai la faiblesse de croire qu'il a touché au limites d'un Mak 150mm, mais qui sait, peut être un jours qq'un arrivera t il à faire encore mieux. De même que l'on s'extasiait à la fin des années 90 sur les images de Saturne et Jupiter de Gérard et Thierry en pensant qu'ils étaient aux limites tellement le gouffre était abyssale avec l'argentique, et pourtant depuis des progrès allucinant on été effectués par eux même et d'autres. Je parie qu'un jour on aura des EMCCD à pris abordables et que comme tu dis, les Lumenera passeront pour des mamicam bonnes à mettre au musée . Si il n'y a sans doute plus beaucoup à gagner en détails avec des images comme celles de Peach (du moins pour un 350mm), je pense qu'il y a encore une grosse marge de progression possible en cadence de prise de vue et en rapport S/B, surtout sur des astres comme Jupiter qui tourne vite sur elle-même ; ou encore sur Saturne, qui elle aussi tourne vite et présente des contrastes encore plus faibles.
  7. Jupiter à la Toucam, na!

    quote:D'autant plus qu'il utilise une Skynyx 2-0 qui produit des images 1/3 plus petites, à focale égale ! ... ce qui signifie que du coup, ses images sont bien plus fines et nettes à l'origine que ce qu'on voit là...Je ne comprend pas ton raisonnement Christophe, il suffit d'échantillonner en concéquence. VL, il y a d'autres solutions que les Lumenera quand même, et à des prix bien plus attractifs. Il y a le PL1-M à 260€, et des DMK à partir de 330€, ... On sait que ces outils fonctionnent bien également et apportent un gros plus sur les webcams. Je ne veux pas dénigrer les webcams, mais je trouve vraiment dommage de se contenter d'une telle caméra à l'heure actuelle lorsque l'on a déjà mis 6000€ dans un tube optique. Je ne connais pas Sebastien, mais naïvement, je me dis que , si il a pu investir dans un tel instrument il a peut être les moyens de ralonger que quelques cetaines d'euros pour avoir une meilleure caméra, ce n'est pas la ruine quand même. Après est ce qu'il aura les images à la Damian Peach, ... je n'en sais rien. Je ne sais pas à quel point son site est bon ou pas. Mais déjà en optimisant toute la chaine, il devrait faire un bon en avant non négligeable, arriver plus souvent à faire de belles images, et donc se rapprocher pas mal de Peach. Il n'y a quand même pas de trop de secret dans ces résultats qui étonnent tant. Il a un C14 qui n'a pas été trié, simplement il va chercher le bon ciel à la Barbade ou en Afrique, et il a une chaine d'acquisition optimisée (un PO à crayford motorisé, la bonne barlow, la bonne caméra, ect)
  8. de m16 à m17 depuis le champ du feux

    Bonjour FranckOui le ciel du champ du feux m'a épaté. Pourtant j'y partais sans trop de conviction. Mais Rémi et Richard n'arrêtaient pas de me dire mais si n'aie pas peur, tu vas voir il fait quand-même suffisamment noir pour imager.Et ils avaient bien raison, j'aurai jamais cru voir la voie lactée si bien et facilement un 28 juin à une telle lattitude.J'ai hâte de voir ton image, à F/D 3,6 tonc champ va être encore plus large, on vas en voir des objets.C'est vrais que la différence de luminosité entre le centre et l'extérieur n'est pas évident à gérer. En voyant la première brute j'ai eu la même impression que toi : une étonnante ressemblance à la nébuleuse d'Orion. Il y a un air de famille entre ces 2 objets Jean-Luc, je suis content, c'est un peu l'effet que je recherchais A+Seb le p'tit belge http://www.astropixel.org
  9. Jupiter à la Toucam, na!

    Ha bah si je suis encore là en fait ok c'est vrai j'ai forcé le trait mais ce n'est pas pour rien. Premièrement je n'ai pas épluché toutes les images de Peach j'ai choisis celle là parmi 4 ou 5, ce n'est donc certainement pas la meilleure. Voilà une comparaison plus juste : Mais le truc, c'est que une caméra n&b permet de poser plus court, donc de mieux se battre contre la turbu. Elle permet plus facilement de faire de l'IR, donc de mieux tirer son épingle du jeu le jour où il y a beaucoup de turbu, elle permet de monter à 15 ou 20 im/s sur Jupiter, donc augmente fortement les chances d'avoir de belles brutes, ... Je m'arrète là ?Là, j'ai l'air de me moquer, mais ce n'est pas méchant, c'est surtout pour montrer à Sébastien qu'avec le site qu'il a, l'instrument qu'il a, le savoir faire qu'il a, il passe à côté d'images nettement plus intéressantes, en mettant un moteur d'estafette pour faire avancer son camion. La Toucam dans le cas présent a manifestement permis de se faire la main avec de très beaux résultats, il est temps, il me semble de desserrer le frein à main [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 26-08-2008).]
  10. Jupiter à la Toucam, na!

    Oui, mais quand même, ... C'est l'histoire d'un mec, enfin non ; de deux mecs ; ils ont tous les deux des gros C14 super chouettes. Et c'est pas tout, les mecs, leurs C14 ils les utilisent sous de basses latitudes dans des conditions à rendre jaloux une horde d'astram, bloqués sous leur latitude nord tempérées lors d'une opposition de Jupiter à déclinaison fortement négative. A ma gauche une bonne vielle Toucam de derrière les fagots, ... à ma droite, une vrai caméra N&B. Jugez vous même, ... (si vous en voulez d'autre, la caverne d'Alibaba c'est ici : http://www.damianpeach.com/jupiter.htm]http://www.damianpeach.com/jupiter.htm )On notera au passage que Sebastien pourrait pousser en échantillonage un peu plus, là si l'image à de la dynamique malgré une caméra d'un autre âge, c'est simplement que le rapport F/D reste modeste. Et encore j'ai réduit un peu la taille de celle de Damian Peache, ... si, si vraiment ! Par contre, cette configuration avec Barlow 2x serait idéale pour un capteur n&b avec des pixels de 4,5µm comme on en trouve si facilement aujourd'hui. A bon entendeur Enfin bref, je dis ça, ... je dis rien, je ne suis même plus là, hop ! [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 26-08-2008).]
  11. de m16 à m17 depuis le champ du feux

    cadrés comme ça avec autant de poses, elles sont méconnaissables ; j'ai du relire le titre pour comprendre où on était ! C'est plus évident sur la haute def.
  12. La Lune du 26.08.08 avec ma TOA 130

    oui mais on n'est pas des pros justement Elle est magnifique en tout cas, très belle réussite bravo !
  13. Jupiter à la Toucam, na!

    oui, mais bon quand même avec une cam n&b , ...
  14. pb avec intelliscope

    quote:Le premier c'est l'intelliscope, il se met à me sortir des données pas possibles, alors que je pointe correctement les deux étoiles! Ensuite je me demande quel oculaire acheter pour faire du planétaire et observer la lune , sachant qu'il est fourni avec un 25 et un 10. Enfin plus délicate , mais ne vous moquez pas! Comment s'y prendre pour trouver un objet du ciel profond avec un chercheur à angle droit!vraiment très pratique ce truc!1. Vérifie bien le serrage et le montage des divers éléments. Prend ton temps et au besoin reprends la notice de montage point par point. Il me semble que quand j'en avais monté un, j'avais mal serré une pièce sur l'axe de hauteur. 2. Pour le planétaire, la première chose serait d'avoir de quoi grossir pour bien collimater l'instrument. Une Barlow 5x sur l'oculaire de 10mm conviendrait. Pour être à l'aise dans des conditions habituelles, et surtout avec un télescope non motorisé, se limiter à 400x en observation me semble raisonnable. Dans ce cas, tu peux ajouter un oculaire de 15mm à la Barlow 5x. Ou, si tu as du budget, acheter un bon 3mm. 3. Pour le chercheur, je comprends ta douleur, une seule chose à faire à mon sens : acheter un pointeur de type Quick finder ou Telrad. Au besoin le chercheur coudé de permettra d'affiner le pointage et de voir les objets les plus brillants. Mais bien utilisé un chercheur à cible rouge peut se suffire à lui tout seul.
  15. Jupiter au piment de Cayenne.

    quote:Jean Luc, pense plutôt au scoop que tu ferais en publiant de telles images... Il suffit de les envoyer, je ne publie pas les images des gens à l'insu de leur gré quote:J'vais peut-être me lancer dans la trichromie,mais franchement ce qui me séduit sur la Toucam, c'est que les traitements sont "relativement" rapides. Ils ne seraient absolument pas plus longs avec une autre caméra. Si l'image IR est faite aussi à la Touc couleur c'est héroïque ! Il y a maintenant un certain choix dans les caméras n&b à un prix abordable, ce serait dommage de s'en priver, vraiment ![Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 26-08-2008).]
  16. Jupiter au piment de Cayenne.

    superbe, mais à force de nous sortir des images comme celle-ci, il serait bon de songer sérieusement à faire des infidèlités à la Touc quand même Tu irais encore plus loin avec une caméra n&b et des filtres.
  17. merci Rolf, mais moi c'est J-Luc
  18. intéressante cette série, là on doit commencer à toucher aux limites d'un tel diamètre je pense.
  19. Bonjour Jean-Marc, je ne suis pas étonné, et tu peux te dire qu'il y a moyen d'aller beaucoup plus loin. Voici par exemple ce que j'avais obtenu avec la 103ED de la même marque (L/23RMS à 633nm) : Elle semble un cran au dessus encore. Et là, c'est juste avec une bonne vielle vesta pro, je pense qu'il y a moyen de faire encore mieux avec une Lumenera ou une DMK en choisissant le bon filtre. J'ai été étonné de voir il y a peu de temps jusqu'où on peut aller avec un 150mm pourtant obstrué à 38%. Et encore, l'instrument n'est pas à sa limite, c'est pris avec un filtre orange ; un filtre bleu l'aurait vraiment poussé dans ses retranchements. Cela dit cette image n'est pas plus étonnante que celle de Mak Jack avec le 150 Bosma : http://astrosurf.com/galaxia/Astrosurf/makjackjupi.jpg Les lunettes de 100 à 110mm, bien que plus petites ne sont pas obstruées, la marge de progression potentielle est donc assez importante je pense. JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 25-08-2008).]
  20. Un APN modifié Baader concerve la mise au point. Ce filtre a été conçu pour ça. Pour la balance des blancs les résultats restent assez bons en lumière du jour en se reglant à -60 en teinte et 2500K en température. Ce reglage se fait en photographiant une feuille blanche en plein Soleil, et en donnant pour référence à l'APN cette image comme balance des blanc personnalisée. Dans des conditions d'éclairage exotiques celle-ci ne sera plus bonne, mais on retombe là dans les soucis que l'on avait en argentique avec un film=1 température de couleur et pas une autre. Sauf que si on fait du raw, il est assez simple de corriger les images qui en ont besoin. En mode tout auto (vert), le photographe n'a pas la main sur la balance des blancs, mais tu peux apprendre à la copine le mode priorité ouverture, ou à défaut le mode P dans lequel on peut encore choisir sa WB. JLuc
  21. Ma dentelle retraité avec l'aide de nébulium

    tous ces efforts finissent par payer c'est chouette. Prochaine étape : à ta place je poserais un peu plus encore, car la full reste un peu trop bruitée je trouve. Ou alors tu pars du principe que tu es suréchantilloné et dans ce cas tu peux te contenter de binner l'image. Le rendu des couleurs même s'il est punchy (et ne plaira peut être pas à tout le monde ?) est très esthétique à mon sens. JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 22-08-2008).]
  22. Orage au Pic !

    Hello le mois d'août est propice aux orages aux pic du Midi, il y en a eu deux gros en une semaine début août. Cet éclaire a été photographié le 6 au soir. Temps de pose de 30s, à F/11, 100 iso, 17mm. Aucun traitement. En petit : Mais c'est encore mieux en haute def, il y a des détails étonnants sur les plus petites ramifications : http://astrosurf.com/eternity/temp/oragepicb.jpg JLuc
  23. Orage au Pic !

    Bug Denis, ... j'ai bien essayé mais je me suis fait virer quote:Perso, j'ai jamais réussi à avoir l'éclair sur l'antenne :-(( A tout choisir Bruno, mieux vaut avoir du beau temps du T60 quand même Merci JF Je suis en bonne santé tout va bien , mais les orages peuvent être violents là haut. Il y a des récits au pic de courant visible, circulant le long des canalisations, de boule de feu entrant dans les pièces, ou encore des feu de Saint-Elme, ... finalement c'était un orage de bisounours celui-là. JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 22-08-2008).]
  24. Orion Mak 180, le king du planétaire !

    Bonjour Kaptain C'est toujours la même histoire. Toute la question est de savoir à quel grossissement était fait l'alignement sur les tubes évoqués. Un Mewlon 210 si possible je l'aligne à 600x (minimum 500x) sur la tache de diffraction. Et par nature sur cet instrument l'alignement n'est pas super stable, j'en parle d’expérience. Le C11 peut s’avérer très instable. Du moins sur le seul exemplaire que j'ai eu en main (je me garderai de faire une généralité à partir d’un seul exemplaire), si tu te dépointais de 20° de l'étoile utilisée pour aligner, ou si tu passais le méridien, la collimation n'était plus bonne. Ca ne veut pas dire que l'optique est mauvaise, mais avec ce genre d'instrument, il faut se méfier du shifting et aligner sur une étoile proche de la planète que l'on souhaite observer. Un Mak ce n'est plus du tout la même histoire, le champ limité par la diffraction est très large par rapport à un Mewlon (et un SC dans une moindre mesure), donc même après un coup de pied dedans, si il était collimaté au départ il peut toujours l'être après. Autre point important : le Mak a un tube fermé ce qui est un avantage, il y a peut d'échanges thermiques avec l'extérieur. Par contre un Mewlon peut mettre 2 ou 3h à se refroidir pour un delta T de 15 à 25°. Ceci étant dit, il y a des optiques chinoises aussi bonnes ou presque que des optiques Japonaises. J'ai par exemple testé un Mak SW 150mm à L/22RMS contre L/25RMS pour un Mewlon 210, ... ça ne fait pas grande différence, au-delà de L/20 on est dans du très bon. Si les deux tubes sont à L/20 ou L/25RMS, dans l'absolu, bien utilisé le Mewlon doit prendre le pas sur le 180, sinon c'est qu'il y a un souci de réglage sur le Mewlon, avec le temps, si le miroir primaire tourne (lors d'un nettoyage typiquement) on peut voir de l'astigmatisme apparaître, mais ça se corrige. Au final, l'important c'est que tu ais trouvé un tube avec lequel tu te fasses plaisir, et adapté à ton mode d'utilisation JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 21-08-2008).]
  25. La Lune cette nuit avec le Canon EOS 40D

    Dommage pour la turbu, le rendu final est flateur, les contours des formations sont tranchés, mais ça manque de fin détails croustillants, comme si il y avait eu un lissage de l'image. Sans doute est ce juste un effet de la turbu. Quant-au réglage du contraste, je sais que tu aimes laisser au naturel avec une courbe de visualisation linéaire, si c'était mon image je ferais plus quelque chose dans ce goût là http://astrosurf.com/eternity/temp/lalunele190808arsidi.jpg pour redonner un peu de dynamique dans les hautes lumières, un peu écrasantes sur cette phase gibbeuse. JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 21-08-2008).]