jldauvergne

Member
  • Content count

    14268
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    28
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. Le meilleur instrument astronomique !!!!

    doublon[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 31-08-2009).]
  2. Le meilleur instrument astronomique !!!!

    quote:Eh bien le M210 est un des tubes qui m'a le plus déçu EN VISUEL PLANETAIRE, sujet du fil. Optique irréprochable, certes, mais turbulence interne constante. Il paraît que c'est à cause du diamètre du tube qui est trop étroit pour le miroir, le 180 étant moins atteint par ce défaut. Évidemment en photo, les techniques de tri automatiques des meilleurs clichés annulent le problème. Ca je t'avais prévenu qu'il est bon mais capricieux à utiliser . Sur la mise en température, si on peut limiter le Delta T à 5 ou 10° on arrive quand même à le stabiliser au bout de quelques heures. Après il se pose d'autres problèmes comme le mouvement du primaire lors du passage au méridien. Moi c'est ce qui m'enquiquine le plus quote:Tout ça pour dire qu'un tube fermé me paraît indispensable pour limiter la turbulence. Donc avantage aux lunettes, aux Mak et aux Newton avec lame de fermeture, que recommandait d'ailleurs l'illustre Texereau. Pour lui, le meilleur instrument visuel planétaire était justement celui-là: un Newton "lent" à F/10 ou même F/15, avec une lame bien plane pour fermer. Les produits actuels qui s'en approchent le plus sont les fameux Mak/Newton (et non Cassegrain), avec une obstruction minimum. Défaut: lourds, encombrants et collimation critique. C'est idéal c'est certain malheureusement il n'y a pas de mak newton ou de mak tout court de 250mm et plus à des prix accessibles. Et le meilleur instrument en planétaire reste quand même le plus gros Donc pour les gros diamètres, les SC restent une solution de compromis, bien utilisés on sait ce qu'ils donnent. Sinon un gros tube de Newton avec une structure façon serrurier et des ventillos à l'arrière du primaire c'est aussi une solution pour ne pas être trop ennuyé. Personnellement c'est ce que l'on a choisi, c'est la solution la plus économique que l'on a trouvé pour avoir un 300mm performant en planétaire, en plus avec le miroir de 300 taillé à la mano par madame c'est tout bon .Quelques images faites avec : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/021238.html ou encore : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/020759-2.html Et je sais qu'il en a encore sous le pied . Il faut aussi aller voir ce que fait Wes Higgins avec un Dobson du même genre mais en 400mm, ça fait peur : http://www.higginsandsons.com/astro/ Il faut avoir quand même en tête qu'un tube fermé ne fait que cacher la misère, il y a un delat T entre l'intérieure et l'extérieure, et il gagne quand même à s'équilibrer. On sait que sur les mak russes, la mise en température reste longue à se faire en raison de la grosse masse de métal, et c'est tout de même préjudiciable à la qualité des images. Bref, mieux qu'un tube fermé, c'est une optique à température ambiante et ce le plus rapidement possible . Et encore mieux que ça, c'est avoir un tube fermé avec un système permettant de refroidir l'optique, bref mieux qu'un Mak, il y a le Mak équipé de ventillos . JLuc [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 01-09-2009).]
  3. 114 vs 250

    conclusion tu dois être fortement décollimaté. N'hésites pas à bien mettre à température, c'est quand même un 250mm, et grossir plus de 500x pour faire le réglage. Si tu n'y a jamais touché il n'a aucune raison d'être bon. JLuc
  4. quote:Bon ben si tu dis ça tu nous dis en gros que ça mesure rien d'intéressant pour le type qui fait autre chose que de la trichromie. Tu as pas un "RMS polychromatique" qui nous dise si c'est une bonne lunette ?? Je dis simplement que ce n'est pas une indication suffisante pour juger de la qualité d'une lunette. Le soin apporté au polissage des ses verres c'est une chose, son design optique en est une autre. Si tu cherches des données polychromatiques un peu dans le genre de celles données par Vincent, il y en a là aussi : http://www.cieletespace.fr/files/InstrumentTest/Test_televue_Np101is.pdf http://www.cieletespace.fr/files/InstrumentTest/fsq106.pdf A+ JLuc
  5. quote:JL " j'ai vu une fois dans une vielle AP de 100mm environ (je ne me souviens plus du modèle), elle ne répondait clairement pas aux standards de correction chromatiques que l'on attend aujourd'hui" A votre avis si les AP actuelles sont à L/50 rms, Quel est la valeur du Lambda d'une AP de 1990 triplet verre classique?Perso aucune idée, mais il n'y a pas de rapport entre le chromatisme et la qualité du front d'onde mesuré dans une seule longueur d'onde. Tu peux très bien imaginer une achro à L/50RMS dans le rouge, qui se fera détrôner haut la main sur le rendu visuel par une APO à L/20RMS.
  6. La mise à température est un PB sur tout instrument, simplement sur une lunette le tube est fermé, donc comme sur un SC c'est un avantage (ça limite les échanges int/ext), et en plus les rayons lumineux ne traversent qu'une seule fois le tube donc dans tous les cas c'est plus avantageux, mais ça ne veut pas dire que sur un fort delat T la lunette est indemne de tout pb. En revanche sur un Cassegrain que je connais bien de 210mm je l'ai déjà vu ne pas se mettre à température même après 6 ou 7 heures dehors, je doute que la lunette se comporte aussi mal, ....
  7. Jupiter 28/08/09, une bien belle nuit...

    je n'en ai pas sous la main là, je vais peut être en faire ce soir si c'est bon, mais le rapport signal sur bruit est toujours meilleur avec Prism et Iris. Je ne m'explique pas pourquoi, mais c'est comme ça. Et c'est généralement plus fin avec ces deux logiciels, l'écart est plus ou moins important selon les cas. Donc pour moi registax c'est juste vite fait pour voir, après je passe à autre chose. Dans tous les cas Jupiter au T1M c'est problématique car elle fait 800 pixels de diamètre.
  8. Jupiter 28/08/09, une bien belle nuit...

    quote:surement les meilleures images de l'hemis'nord mais bon j'dis ça pour mettre la pression avant de poster les miennes au 212 Héhé, c'est que tu n'as pas tout vu encore mon Djordjio http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/022770.html Vas y fait péter le CN, si c'est aussi bon que celle mémorable de l'an dernier ça va faire causer JLuc
  9. Jupiter 28/08/09, une bien belle nuit...

    quote:Pour les artefacts de morphing de avistack, plus les images sont bonnes, moins ils sont présents. OK, mais à la limite si l'angle d'isoplanétisme devient important avistack ou autre chose ce sera pareil, ... Dans tous les cas pour avoir traité des images faite à pas mal de focales de télescope différentes ces derniers temps, je note que la règle sur le traitement c'est qu'il n'y en a pas. A 17m le mieux c'est Iris pour d'autre images, Prism fait aussi bien, et dans tous les cas Registax est dans les choux A+ JLuc
  10. PS : quote:Je ne parle pas des telescopes mais des lunettes. Oui et ta remarque m'étonne d'autant plus. Autant sur un télescope le bulletin est facile à interpréter et à comparer avec un autre instrument. Avec une lunette tout devient un peu plus compliqué, si tu veux avoir des données vraiment complètes pour caractériser l'instrument et le comparer à un autre, il faudrait avoir la courbe de chromatisme, les valeurs de strehl dans 4 ou 5 longueurs d'onde, genre UV, B, V, R, IR, la courbure de champ, et une idée de l'amplitude des aberrations hors axe. Car autant sur un télescope parabolique on sait ce que l'on a hors axe, il suffit de faire la simulation, en revanche sur les lunettes avec des combinaisons de verre plus ou moins complexes c'est plus difficile à savoir. Si tu as une marque X qui te fait une lunette à L/50 et la marque Y qui te fait une lunette au même prix à L/20, tu prends laquelle ? Celle à L/50 ? Moi je te répondrais ni l'une ni l'autre, je préfère un télescope un peu plus gros et plus ouvert Trêve de plaisanterie, j'irais plutôt m'intéresser à la formule optique et aux courbes de chromatisme, si tu fais un quadruplet pour corriger un champ large tu es contraint de faire un compromis et d'avoir des perfos un peu moins bonnes au centre, donc si je veux faire de la photo par exemple, je vais plutôt prendre le quadruplet à L/20. A moins qu'il existe un beau correcteur pour le même prix sur la lunette X à L/50, mais tu peux être certain qu'une fois ajouté le correcteur, elle ne restera pas à L/50. Et on s'en fou, L/20 rms c'est nettement suffisant pour photographier le ciel profond (si le chromatisme et la courbure sont bien corrigés). Dans ce cas, il devient difficile de vraiment comparer, il va falloir considérer d'autres critères, la taille du champ couvert, la conception mécanique, le chromatisme, le SAV, la disponibilité, le prix des accessoires dédiés, ...Bref, le bulletin de contrôle sur télescope pourquoi pas, mais c'est déjà la porte ouverte aux ennuis pour le fabricant. Personnellement je suis plutôt favorable à ce qu'ils le donnent, mais je comprends leur position qui se défend parfaitement. Et puis il y a le pb que certains donnent des résultats à 550nm, d'autres à 630, d'autres encore donnent des chiffres sur la surface et non sur le front d'onde, en laissant planer l'ambiguïté et la confusion, ... Et donner ce genre de résultat sur les lunettes, là c'est vraiment chercher les ennuis, et ouvrir les portes de la course aux lambdas au détriments des performances réelles, ... [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 30-08-2009).]
  11. quote:Et je répète simplement ce qu'andré m'a dit dans un de ses emails. La 100/640 zeiss est meilleur optiquement que la traveler d'AP..., moi j'en sais rien je n'ai jamais zieuté dans la zeiss. Par contre concernant les bulletins je pense tout a fait ce que j'ai dis. Oui et après ? Elle a été conçue quand la Travler ? Je n'ai pas la date, mais ça doit bien faire près 15 à 20 ans ! Donc tu es en train de tirer une conclusion générale à partir d'instruments d'une autre génération qui ne sont aujourd'hui plus fabriqués. C'est comme quand on entend des gens dire que les APO 100mm c'est vraiment mieux que les C8 car ils ont fait la comparaison une fois avec un C8 décollim et non mis à température (mais ça ils ne s'en sont surtout pas soucié pour tirer leur conclusion ). Je ne suis pas dans les coulisses d'AP, je ne sais pas du tout comment ils ont fait évoluer leurs instruments ces 15-20 dernières années. Je sais que j'ai vu une fois dans une vielle AP de 100mm environ (je ne me souviens plus du modèle), elle ne répondait clairement pas aux standards de correction chromatiques que l'on attend aujourd'hui. Je pense qu'il est raisonnable d'imaginer que les designs AP plus modernes ont évolué depuis, on peut leur souhaiter, et le contraire serait même très étonnant Dans un autre genre si tu prends des paires de jumelles vielles de 15 ans, Leica et Swarovsky, tu devrais logiquement conclure que les Leica sont nettement supérieures à Swaro. Est ce suffisant pour généraliser ? Clairement pas car aujourd'hui ce n'est plus le cas, elles ne sont pas loin de faire jeu égale. Les marques sont arrivés à un niveau où ils devient même difficile de les départager je pense.Il faut bien avoir en tête que l'on continue à faire des progrès en conception et en fabrication, il n'y a qu'à voir à titre d'exemple le test de la FSQ 106 ED vs vielle FSQ fluo. Un instrument réputé à juste titre de très bonne facture s'est vu encore améliorer avec cette nouvelle version. http://www.cieletespace.fr/files/InstrumentTest/fsq106.pdf Autre point à considérer : mets face à face une lunette moderne haut de gamme, et une Zeiss conçue à une époque où il n'y avait pas de raison de se soucier de corriger l'IR et l'UV. Fais des images avec, à ton avis qui va s'en sortir le mieux ? Dit autrement tu peux te poser la question de savoir pourquoi on ne voit vraiment jamais personne faire de l'imagerie avec une vielle Zeiss à l'heure actuelle. C'est peut être juste qu'elles sont trop rares ? A moins qu'il y ait des outils plus adaptés aujourd'hui ? Bref, il y a de grandes chances à mon avis que 20 ans en arrière Zeiss ait produit les plus beaux réfracteurs de l'époque. S'ils étaient restés dans la course, ils seraient peut être toujours en tête même. Mais si tu mets aujourd'hui ces vielles lunettes en duel avec les pointures du moment, à mon avis elles risquent de prendre une petite ride, en particulier en imagerie, ...JLuc
  12. Tu te trompes complètement Andromède puisque les optiques AP et Skyvision sont toutes testées avec des moyens de contrôle à priori sérieux, j'imagine que c'est la même chose chez Televue, et même certainement chez les chinois (comment produire industriellement des optiques sans moyen de contrôle efficace ? D'autant que la qualité est souvent étonnante, j'ai vu plusieurs miroirs syntha sortir à L/20 voir L/30 !). Dans le cas de Skyvision je ne dirais même pas simplement "à prirori sérieux", car dans ce cas précis, je sais exactement comment c'est évalué (interféro d'AMOS). De fait, il leur est arrivé plusieurs fois de refuser des optiques, ... JLuc
  13. Jupiter 28/08/09, une bien belle nuit...

    Bien belles ces images. Je serai curieux de voir comment tu te débrouilles avec avistack, les tests que j'ai pu faire ne sont pas vraiment concluants. As tu déjà essayé juste comme ça pour voir, de faire Avistack vs Distor dans Iris ? Je demande ça car j'ai remarqué que sur certaines vidéo dans Iris cette opération -en posant pas mal de points- améliore le résultat et c'est dans tous les cas meilleur que mes quelques tests dans avisatck, où 3 fois sur 4 il reste des artefacts de morphing un peu partout.
  14. Prism 7 install sur un 2éme ordi

    à un moment j'ai également cherché un driver ascom pour dsi, sans succès. C'est dommage car le logiciel d'origine n'est pas un modèle du genre, loin de là. JLuc
  15. Comètes 217P Linear

    effectivement belle activité ! Bien joué, vive le T60 JLuc
  16. C'est tout propre de l'acquisition au traitement, bravo ! JLuc
  17. C'est terrifiant le tarif Andor A ce compte là, autant aller voir du côté des EMCCD Raptor. Le refroidissement chez Kapa refroidi bien le portefeuille, après si c'est pour rester sur du non refroidi, il y a des solutions un peu plus abordables. Je suis vraiment mauvais en électronique donc j'ai du mal à comprendre ce qui justifie de tels tarifs. Donc je me pose la question naïve suivante : en partant sur la base de l'Atik, on a le capteur, le boîtier, le refroidissement et du développement logiciel, le tout pour un tarif déjà salé mais encore raisonnable ; qu'est ce que ça couterait de plus d'avoir une électronique capable de faire tourner cette caméra à 5, 10 ou 15 fps ? En coût électronique j'imagine que ça ne doit pas aller chercher très loin, est ce que c'est juste le développement qui plombe la prix ?
  18. Manifestement AP s'engage sur du L/50 rms si j'ai bien compris. Je crois que c'est suffisant, voir très largement suffisant. Le pb avec les bulletins de contrôle comme me l'expliquait David Nagler, ou encore Skyvision, c'est que si on donne à un client un instrument avec un Strehl à 0,98, et à son voisin 0,999, il y en aura toujours un pour venir se plaindre de ne pas avoir eu le meilleur. Même si faire la différence entre les deux instruments en observant le ciel est strictement impossible. Le pb de fond qui n'en est pas vraiment un en fait c'est qu'il est impossible de faire deux optique strictement identiques. Et puis là on parle d'histoire de L/50RMS voir L/100 RMS, franchement je défie quiconque de collimater un télescope à mieux que L/30, déjà arriver à L/15 c'est bien, et dans une star party je peux vous assurer qu'il y a une ribambelle d'instrument qui n'atteignent pas cette valeur Bref quand on commence à parler de valeurs aussi élevée, il faut avoir conscience de quoi on parle je crois.
  19. Pour ce que tu comptes faire, et pour ta lunette je pense que c'est vraiment une bonne solution. Il ne te manquera plus que les filtres, au moins un H alpha pour commencer. Asp06 bien vu pour l'Andor et la Kapa, tu connais les prix de vente ? JLuc
  20. Salut, Jamais utilisé, par contre, son capteur que l'on trouve également dans d'autres caméras comme les DSI III est très intéressant, il a un excellent rendement pour un interligne (supérieur à celui d'un KAI 11 000 par exemple). Voilà ce que donne la courbe : A l'heure actuelle pour moi les caméras équipées de ce capteur constituent l'entré de gamme idéal. Pour de plus petit capteurs à mon sens -selon ce que l'on vaut faire- il est pertinent de se demander si un 1000D défiltré n'est pas plus avantageux (moins de sensibilité mais un champ beaucoup plus grand).Par contre ce que je trouve dommage avec ce type de caméra, c'est qu'il ne soit pas possible de monter à 5 ou 10 images par seconde pour faire du planétaire. Je ne sais pas quelle est la fréquence maximal sur les Atik (sans doute proche de 1 image par seconde comme sur les DSI), mais le capteur en lui même est tout à fait capable de tourner à 30 images par seconde sur 12 bits. Peut être que pour avoir une telle fonctionnalité l'électronique ou le développement coûterait beaucoup plus cher ? C'est quand même dommage de ne pas avoir de cam polyvalente. Les DMK et les Lumenera ont des capteurs intéressants mais ne sont pas refroidies (et ne sont codées que sur 8 bits pour les DMK). Les Atik et autre DSI utilisent le même genre de capteur mais ne peuvent pas tourner à haute vitesse. Celui qui arrivera à allier ces deux mondes en une seule caméra à un prix aussi attractif (ou à peine supérieur) à celui de la 314L fera un carton je pense. Si tu passes à la CCD tu compterais en faire quoi, et la mettre sur quel type d'instrument ? Ca fait parti des questions à se poser. A+ JLuc
  21. moisson d'images du Pic (Jupiter et autre :) )

    Merci Rom1, tu n'as vu que le brouillon, version finale d'ici quelques semaines. Bonne mission, profitez bien ! Vous avez encore 2 ou 3 belles nuits de beau temps devant vous à ce que je vois JLuc
  22. Hello après pas mal d'heure de traitement, voilà quelques images d'une semaine passée au pic. Il me reste encore pas mal de choses à traiter, mais je tiens le bon bout Commençons par le T1M. La semaine a été très venteuse du 20 au 28 juillet, difficile de sortir des images à la hauteur de l'instrument. Il pourrait faire nettement mieux par un ciel digne du pic, mais ça se laisse quand même regarder je crois. Je pense qu'il y a aussi des limitations liées à la hauteur de la planète avec cet échantillonnage (0,055"/pix), comme la réfraction atmosphérique. C'est fait avec une DMK41AU, une roue à filtre USB de chez Atik, et un jeu de filtre Astronomik : La version couleur prise en RVB : Dans la foulée une image prise avec un filtre IR 742nm : Une petite photo souvenir de la coupole : C'est un montage entre une pose unique où la coupole était dans le champ telle qu'on la voit dans l'image (la dernière de la série), et les photos prises juste avant sur la Voie Lactée avec le 10-22 Canon ouvert à 4,5. Il y a 2 heures de pose en tout. D'autres images à venir dans ce même sujet . JLuc http://www.astrophotography.fr [Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 16-08-2009).]
  23. Test champ/piqué tele canon70/200 F4

    Si tu es à pleine ouverture, c'est un très bon résultat. Le champ est bien homogène. JLuc
  24. oui d'ailleurs c'est bien les liens que tu as donné plus haut Gilles, avec les bulletins interféro, on voit un panel de résultats différents, on est entre L/40 et L/60 RMS, c'est excellent, après les PTV peu importe, il faudrait voir le nombre de points de mesure, mais comme évoqué plus haut ce n'est pas ce résultat qui est le plus important à concidérer. Par rapport aux Roddier que tu as fait, est ce que tu as des recoupements avec des bulletins AP ? Et pour faire le test est ce que tu filtres pour que ça puisse être comparable directement avec des données interféro ? C'est surtout le résultat sur la 155 qui me semble optimiste http://www.ovision.com/tests/RapportRoddier155EDFXXX.pdf. Je ne dis pas ça pour débattre sur la qualité de l'instrument, elle serait en réalité à L/50 ce serait déjà génial dans ce diamètre. Mais simplement pour me faire une idée d'où peuvent être les limites de sensibilité du Roddier.
  25. téléscope idéal

    Si tu ne veux faire que du visuel, la meilleure solution selon moi, c'est un Dobson de 150mm pour ton budget. Un 150/1200 est assez encombrant mais son réglage optique est assez stable. Je crois que le seul qui existe de ce type là c'est chez Orion, et le prix doit légèrement dépasser 300€. Il faudra aussi que tu envisages par la suite d'ajouter un oculaire permettant d'accéder à un grossissement confortable pour l'observation des planètes, typiquement un 3.5 ou 4 mm. Sinon si tu cherches encore moins cher tu as le Orion starblast 150/750 qui est assez unique dans son genre. L'inconvénient c'est que l'alignement optique peut bouger plus facilement, donc il faut partir du principe que tu devras apprendre à l'aligner (ce n'est pas la mer à boire). Ce télescope coûte 250€, c'est vraiment bien comme prix pour ce tube optique. Il te reste 50€ de mou pour compléter avec une barlow et/ou un oculaire adapté pour monter au moins à 300x de grossissement. JLuc