jldauvergne

Member
  • Content count

    16261
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. Extra, tu as bien bataillé, la bleue parle d'elle même, ce n'était pas la nuit du siècle. Ceci dit quand j'ai observé non plus. J'ai tenté du mono en bleu et je ne m'en suis pas servi. On est brave et AS3 est puissant. Je me remets la vidéo de la dernière produite, ce n'est vraiment pas ouf, et la courbe de qualité décroche à plus de 30% d'images.
  2. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    Le plus difficile là dedans est de bien faire tourner le guidage, quand il y a du vent ça décroche vite. Il faut que j'essaye à nouveau un nuit sans vent. Où alors il faut enlever la barlow et fenêtrer large pourquoi pas.
  3. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    Oui ça donne presque envie de reconsidérer les possibilité d'autoguidage pour les soirs comme ça et laisser tourner le télescope en continu.
  4. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    nan !!! le truc de ouf !
  5. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    encore une autre observation ici au C11 et en France SLA, c'est même club que ceux qui sont à St Véran ?
  6. Choix filtres L-RGB

    ça va intéresser du monde, surtout si c'est plus abordable que chez astrodon.
  7. Un biais est possible. Il se peut que si la nuit est partie pour que seulement 1% des images soient exploitables, ... j'aille me coucher Oui et non. Alors déjà j'avais une barlow 2 x, je suis passé à 1,8x pour limiter le problème. Ce qui se passe c'est que je parviens certaines nuits à y allé faire le kéké dans le bleu, et j'ai un filtre qui passe jusqu'à 380 nm. 1.22.x380/D= 0.32 . Si on veut tirer par les cheveux on peut aussi prendre le critère de Sparrow en 1.02L/D et on tombe à 0.27. Tu divises ça par 3, tu tombes sur le 0.09"/pix. On est sur du purement théorique. Il serait intéressant pour moi certains soirs de descendre à f/20. Techniquement je peux, mais je manque alors de tirage sur l'ADC. Donc le 0,09 est principalement dicté par cette contrainte. Dans la pratique mon filtre qui monte à 380 nm a dépassé le G" qui monte à 400 nm qu'un nombre très limité de fois. En tout cas sur un espace de 1,2 m de large je ne vais pas pouvoir monter plus haut en diamètre (et on se demande bien pour quel tube de toute façon). Donc il faut miser sur la qualité optique pour jouer de la longueur d'onde lorsque le ciel permet de monter en résolution. D'ailleurs il faut que j'améliore un peu les performances. M1 a besoin d'être nettoyé et j'aimerais bien enlever ce qui reste d'astig si c'est possible.
  8. Il y a un gros saut générationnel entre une 178 et une 462. Je ne sais plus quand sont sorties les 178, mais je me souviens avoir testé dès le début et ça date drôlement ! L'histoire de saturation se gère très bien, je n'ai pas de problème de couleur sur mes images. Jupiter sort comme ça sans retouche des couleurs, juste un coup d'ondelettes. Ca va franchement !
  9. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    Extra, ça donne l'impression d'un bien plus gros impact que sur la vidéo sans doute trop floue de Louis Mariano. On se place bien sur toutes les détections mondiales quand même ! Qui était là haut ? Bravo à eux !
  10. Ben non même pas, les bonnes nuits aucun problème pour montre à 60, 70, voire 80%. Toutes les années précédentes j'ai eu des nuits comme ça. En 2021 je ne me souviens pas avoir dépassé 50%, .... Mais en temps normal, je suis entre 30 et 60. Il est probable que ça fonctionne dans certains cas. Mais dans son cas en particulier, rien n'indique qu'il n'aurait pas la même chose à 10 ou 12 ms, voire mieux côté bruit. On sait que la Floride est une région propice. Donc si ça se trouve ça fonctionne parce qu'il a peu de déformations. Y a pas trop à tortiller, La valeur la plus basse est déjà bien forte. Là tu es optimisé pour du x3 la limite de diffraction à 390nm. Autant dire que tu seras tout le temps suréchantillonné, sauf à attendre des années que les planètes remontent. Et investir dans un filtre dédié pour déborder sur l'UV. Et avoir un site qui supporte le proche UV sur un 15" (hum, hum, ...). Et encore pouvoir observer trés régulièrement pour saisir les nuits propices à aller faire le kéké dans le bleu (mon sport préféré).
  11. Choix filtres L-RGB

    il faut les prendre aux Etats Unis.
  12. Hello 2021 restera une année vraiment difficile en planétaire, mais hier soir, il y a enfin eu des conditions un peu mieux. Quand je dis un peu mieux, c'est surtout le fait d'avoir le vent à l'ouest à tous les étages ce qui n'est plus arrivé depuis début juin les jours de ciel clair (c'est invraisemblable). En terme de stabilité, ça tendais à devenir bien, mais toujours pas la nuit du siècle; Typiquement le genre de nuit où c'est vraiment AS3 qui fait le boulot pour compenser les mouvement du ciel. Voilà pour Saturne : Et Jupiter Le tube n'est pas au taquet, mes les images font plaisir. Là où on perd beaucoup à mon avis c'est dans l'atmosphère de Saturne un soir comme ça. @+ JLuc
  13. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    C est jamais mieux avec moins se diamètre
  14. Choix filtres L-RGB

    Le prix s'oublie, la qualité reste. Aprés faut savoir ce que l'on veut faire. Si on veut du simple on reste sur une caméra couleur. Si on va sur du mono, c'est bien d'optimiser l'affaire
  15. Choix filtres L-RGB

    Tu oublies Astrodon (notamment) et ton classement me semble assez arbitraire. Mais en ciel profond c'est vrai que l'offre de baader est intéressante : https://www.baader-planetarium.com/en/blog/the-baader-l-rgb-c-ccd-filters/ Celle de ZWO est équivalente : https://www.maison-astronomie.com/fr/accessoires-optiques/4740-set-de-4-filtres-lrgb-3175mm-pour-asi1600-zwo.html Dans les deux cas la raie du sodium est coupée en maximisant les bandes passantes. En planétaire, le mieux à mon avis ce sont les Astronomik Type 2c. Ou mieux encore, les Astrodon Sloan G' et R' (il faut les coupler à un filtre vert ou surtout une caméra couleur pour faire une image couleur).
  16. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    marrant quand j'ai ça je vais me coucher, d'autres font des lives de 3h. Passionnant
  17. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    C'est possible et c'est encouragé.
  18. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    il tamponne toujours autant ton C8. Je serai curieux de le mesurer un jour. T'a cassé ton Mewlon ?
  19. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    En même temps ça aurait mis ton compteur à 2. Vu que le mien est à 0 ça aurait été trop injuste
  20. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    Par contre ce qui est cool c'est que c'est une 2e detections pour detect. Xa a mis le temps mais ca vient.
  21. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    C etait merdique. Su tu avais essayé tu aurais laissé tombé comme Nicolas et moi je pense. A paris on avait un gros problème de transparence en plus du mauvais seeing.
  22. ALERTE FLASH D'IMPACT JUPITER

    Arf, cobditions très mauvaises hier. Je n'ai rien pris. Le tube était déjà démonté à cette heure là...
  23. ça sort bien oui. Mais c'est surtout quand je vois des saturne prises plus bas en latitude, ça change tout sur les détails et le bruit dans l'atmosphères de la planètes. Sur les anneaux on a du contraste à ne plus savoir quoi en faire, et AS3 fait des miracles.
  24. Jupiter du 12 septembre 2021 au VMC 260L

    Belle série. Toujours un peu trop bruité au traitement. Tu aurais intérêt à ne pas dépasser 100 fps. Avec une matrice couleur, 80 me semble même plus raisonnable.
  25. Ca ça ne me surprends pas du tout. 1. le temps de cohérence de la turbu par une nuit moyen (et à plus forte raison une mauvaise) est le plus souvent plus court que ça, genre 1 à 5 ms. 2. En posant plus court on se cogne plus de bruit de lecture. 3. Il ne faut pas rêver : si à l'œil c'est tellement bruité qu'on ne voit plus de détails, il ne faut pas espérer qu'AS3 parvienne à les accrocher. Le cas caricatural est Saturne. J'arrive facilement à voir Encke même des nuits moyennes. AS3 s'éclate grave sur les anneaux, à f/24 je descendais parfois à AP48 avec succès, ce qui sauve de situation vraiment périlleuses parfois. Par contre à la surface de la planète c'est une autre histoire. Sur ma dernière nuit d'observation avant l'hiver (été 2021 à Paris : 1-09/12-09), je n'ai fait que du Saturne, j'ai bien Encke sur toutes les vidéos, et une seule mon montre des détails sur la planètes en longitude. Du coup je ne peux pas vraiment en tirer partie sur l'image finale car ça manque de signal. Il m'en faudrait 6 des vidéos comme ça pour y arriver. Version traitée proprement : Bref, AS3 est formidable, mais ne lui demandez pas l'impossible. Dans le même registre, il m'est arrivé quelques fois d'avoir une image finale de Saturne meilleure sur sur Jupiter. Sur certains type de turbu AS3 se débrouille avec les anneaux de Saturne alors qu'il n'arrive pas à accrocher comme il faut les détails sur Jupiter. Juste un dernier truc. Je pense que tu aurais intérêt à plutôt observer autour de 0,1"/pix . Ca fait 3 fois la résolution à 500 nm. Ca te donnerait justement plus de dynamique pour que AS3 bosse dans de bonnes conditions (50% de signal en plus par pixel quand même, ....). A revoir si un jour tu vois que tu es taquet de résolution à 500 nm, mais avant d'arriver là, .... Peut être dans quelques années avec des planètes plus hautes.