jldauvergne

Member
  • Content count

    14783
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29
  • Country

    France

Everything posted by jldauvergne

  1. Si on a APOD ça fera tout de suite 150 ou 200 k. Sans APOD ça va être plus compliqué. Mais déjà 20k c'est chouette !
  2. Oculaire autour de 18 mm ?

    Oui et ce n'est pas parce qu'il y a marqué Taka dessus que c'est supérieur à TV. TV a vraiment poussé le standard de qualité assez loin. Les LE me semblent de conception ancienne, je n'ai pas l'impression que c'est le segment sur lequel mise Taka. Pour comparer il faudrait mettre sur banc. Il y a aussi l'ergonomie qui compte, sur le TV la bonnette est réglable, et le TV a 20 mm de relief d'oeil contre 13 sur le Taka. Rien que pour ça, je sais lequel aurait ma préférence si je venais à les comparer.
  3. Je viens de piger, il y a juste un aplatissement avec la barre sombre comme axe de symétrie. Il suffit donc de redresser la Mars pour avoir la barre sombre verticale et allonger de 18% environ l'aplatissement (ça doit pouvoir se mesurer finement pour faire un truc propre). C'est quoi cette barre sombre d'ailleurs ? Je me suis déjà posé la question sans trouver la réponse.
  4. Oculaire autour de 18 mm ?

    oui par chance j'ai trouvé mes 2 18 mm en occasion.
  5. Non ils donnent des jpeg redressé, je me suis basé dessus, mais "à la main", ce n'est pas au pixel près. bien vrai ça, envoyez un navette avec une chiffonnette les gars !
  6. Oculaire autour de 18 mm ?

    J'ai revendu mon 12. Je ne l'ai pas trop apprécié. Il y a de la courbure de champ. @lyl avait fait remarquer il me semble qu'ils sont prévus pour aller sur des longues vues, ceci expliquerait cela. Je ne l'ai pas passé sur banc, mais y avait un truc qui me dérangeais. Notamment une mauvaise réaction au fort f/d. Ca peut sembler absurde comme remarque, mais à f/24 on devient assez sensibles aux poussières dans l'oculaire, et j'ai l'impression qu'ils ne réagissent pas tous de la même façon à ce problème là, sans doute en fonction de la proximité ou non du verre de champ par rapport au foyer. (Après ce n'était pas un mauvais bougre dans l'absolu, on s'est juste pas bien entendu ) . J'aurais dû aller tout de suite à la case Delite 13, c'est lui qui me faisait de l'œil dès le début, mais j'avais hésité à cause du prix, un peu piquant pour un oculaire de 62° fabriqué en asie du sud-est. Mais bon je n'ai pas trop de doute que c'est ce qui existe de mieux dans ce segment actuellement.
  7. Oculaire autour de 18 mm ?

    C'est hyper semblable en qualité sur le banc optique (et c'est magnifique dans les deux cas).
  8. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    Avec un 200 mm, tu es bien pessimiste. Ce n'est vraiment pas très challenging à pousser au bout dans le bleu, ...
  9. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    Oui ou au star test, mais sur un cassegrain le Ronchi c'est encore mieux je pense. La remarque est valable pour tous les télescopes de la famille cassegrain. Il y a une distance optimale et il faut la chercher quand le fabricant ne la donne pas.
  10. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    C'est la limite de la communication électronique. Connaissant un peu JPB (d'assez loin quand même), je n'ai pas senti la moindre pointe de condescendance dans son message il a juste voulu partager son expérience qui au pire est élitiste. Il est toujours risqué de parler d'un matériel que l'on n'a pas eu entre les mains. Si j'extrapolais à tous les Mewlon, les difficulté d'utilisation du 300, je me tromperai par exemple, et je le sais car j'ai utilisé toute la gamme. A mon avis vous pouvez vous réconcilier et vous faire un gros bisous, il y a juste mauvaise interprétation de message. Dès fois on passe pour le méchant en voulant simplement donner des conseils. Il se passe la même chose quand je commente certaines images car certains attendent juste des bravo et des youpi, alors que le but est juste d'aider à améliorer le résultat. Bref, internet, le virtuel, tout ça. Oui tu as parfaitement raison. Pour filer l'analogie avec les Mewlon, le 180 et le 210 c'est kif-kif en terme d'utilisation, de réglages et de problématique. Exacte, très intéressant comme fil de discussion . Procédure prise de tête mais astucieuse. Je ne le retrouve plus non plus. Si quelqu'un sait le retrouver c'est intéressant à avoir sous le coude et cas de fort déréglage. Vu que les miroirs sont fixes, c'est une bonne idée oui. Pour la distance M1-M2 c'est intéressant de savoir quel back focus ils ont aussi et pas seulement la focale car ce n'est pas une donnée suffisante.
  11. C'est fou ce qu'il y a dans ces images ! Tu sais quelle transformation il faut appliquer pour redresser l'image ? Je ne sais pas quelle méthode de prise de vues ils appliquer pour déformer comme ça, comme du rollign shutter avec le télescope qui bouge, ... mais ça ne peut pas être ça.
  12. Oculaire autour de 18 mm ?

    tellement d'accord. Ca sera le prochain pas pour moi. Upgrader la bino vers la Maxbright, pour avoir un ensemble homogène avec les accessoires TV et les Delite. Ca va être beau au 300 avec Jupiter qui va remonter
  13. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    La monture je ne pense pas. Par contre si la collimation te pose problème sur un SC8, ça flèche très fort vers un Mak, et dans ce cas, plus petit peut être mieux, .... Mais clairement si tu ne sais pas ou n'aime pas collimater un SC8 oublie tout ce qui est Cassegrain et Dall Kirkham car c'est plus pointu à régler. JPB a en partie raison. Pour le PO non, le laser, il en existe d'autres et surtout on peu faire sans sur un Cassegrain. Par contre le collimateur Taka oui. Mais il est aussi possible de demander un réglage du primaire si il y a un problème au vendeur, sans avoir à acheter ce couteux accessoire. Cette partie là est assez stable, et sur l'exemplaire que j'ai testé c'était assez bien réglé d'entrée de jeu. Du coup au final ça revient à régler un SCT. Sur un 200 on n'a quand même pas les soucis d'un 300 ou d'un 350, c'est plus facilement stable. Ben voilà pourquoi le µ300 est 5000€ plus cher je taquine mais là je plussois avec @6fab, à ce prix on pourrait s'attendre à un peu de stabilité. Le µ300 quand je le démonte il est stocké tête en bas et ça ne bouge pas et c'est sans doute lié à sa conception de tank soviétique (27 kg). La stabilité de l'alignement je trouve que c'est vraiment une clef en imagerie planétaire : on ne devrait pas avoir à aligner à chaque fois. Comment tu fais sur une Vénus du soir ? Bon bref, je réponds à mesure que je lis, mes réponses sont un peu décousues par rapport à ce qui s'est dit ici, mais ça pointe bien vers du Mak 180. Si tu trouves l'intes à f/15 ça ça vaut le coup, car il est peu obstrué (Alter M715). Je ne suis pas collectionneur, mais c'est un tube que j'aimerais avoir. Ca se négocie probablement autour de 2000€ (voire un peu moins), ce n'est peut être pas ton budget, mais tu as déjà un C8, prends ton temps, il vaut mieux attendre ou aller embêter son banquier que de faire un achat que tu remettras en question dans 2 ou 3 ans. Pour info il existe aussi un plus rare Alter M815 en 200 mm, et probablement qu'il fait mieux qu'un Mewlon 210. Je pense que c'est difficile à trouver, mes les M715 on en voit passer parfois. 180 je trouve que c'est petit, mais voilà par exemple une Jupiter au Mewlon 180 et je sais qu'il est possible de faire mieux, la nuit était très moyenne. Le haut de gamme ne se maintient pas à des tarifs élevés. Faire de la qualité ça coûte cher tout simplement. Et on parle d'optique, les tarifs Taka me semble vraiment raisonnables par rapport à ce que c'est. Ce qui coûte cher hélas pour nous c'est l'importation. Un Mewlon 300 acheté au Japon c'est 12 000€, et le 250 un peu moins de 6000€ ce que je trouve même bon marché pour ce que c'est. Va demander un Cassegrain 250 chez Reosc, après tu relativiseras En tout cas il ne faut pas s'imaginer qu'à 3 ou 10 fois moins cher tu auras un produit qui fera aussi bien. Je pense que ça vaut la peine de chercher à aller vers le haut de gamme. En s'armant de patience, et en cherchant en occasion si on n'est pas riche ce qui est mon cas. Et en demandant l'argent au banquier si on ne l'a pas, ce qui est mon cas aussi. Des produits haut de gamme c'est des trucs que l'on garde à vie. Mon µ210 a 26 ans. Extérieurement ça se voit qu'il a vécu. Pour le reste il fonctionne parfaitement bien, alors qu'il en a vu.
  14. Dis donc, que c'est beau les brutes HST Si j'ai du temps dans l'hiver je crois que je vais tenter des trucs ! J'ai accentué un tout petit peu. Ca se retrouve bien dans l'image qu'ils ont publié. On dirait que les nuages sont exagérés quand tu vois la finales, mais en fait en voyant la brut, ce n'est clairement pas forcé. oui ça ça peut être intéressant de simuler un T1M autour de 650 nm à partir d'images HST. C'est une autre façon de voir à mon avis que personne n'est au taquet.
  15. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    Tous les télescopes n'ont pas le même PO et sur le Cassegrain franchement je ne vois pas grand chose à redire. Pour du planétaire c'est même plus que bien.
  16. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    temps que tu ne vides pas l'article complet . Citer un bout c'est tolérer par la loi. Plus c'est du plagiat ou du piratage.
  17. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    voirle test que j'ai publié, ce n'est pas si mauvais. J'oserai même dire que c'est assez bon.
  18. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    Descendre en diamètre ? Ca me semble être une hérésie. Ok, c'est beau un Mak 180, mais un SC8 ce n'est quand même pas mauvais au point de rêver de descendre en diamètre. Il est bien réglé ton C8 ?
  19. Cassegrain Kepler pour imagerie planétaire

    lol. Il ne faut pas exagérer surtout que j'ai observé peu avant, en l'utilisant plus longtemps il aurait peut être été possible de le pousser plus loin. En tout cas par rapport à ton projet, si tu ne fais que du planétaire, c'est une évolution intéressantes, mais qui me semble quand même assez minime. Pour vraiment monter en puissance passer sur le Kepler 250 me semblerait plus judicieux. Ca reste relativement léger comme tube. Avec le Kepler 200 tu vas juste gagner en résolution dans le bleu par rapport au C8. C'est bien déjà mais ça ne passe pas toutes les nuits et ça ne fait pas un gros upgrade. Si 250 ça te semble vraiment gros tu peux aussi surveiller du Mewlon 210 en occasion. Là on reste bien dans le même ordre de grandeur de gabarit. Là pour le coup je pense qu'il y a un réel saut. C'est seulement 1cm de plus, mais ce n'est pas si négligeable car ça vient s'ajouter à ce que tu peux gagner sur la filtration et la qualité optique est supérieure à du Kepler/Celestron surtout . Filtre rouge vs filtre B sur le 210. Ca dépasse les C9 largement et ça taquine les C11.
  20. Oculaire autour de 18 mm ?

    Je me suis mis à fond sur les Delite, 2x18 mm, un 15 et un 13. C'est sublime. Tu retrouves vraiment la qualité du Delos avec moins de champ, mais en contre partie une meilleurs ergonomie vu c'est assez petit comme oculaire et très léger. Bon bien entendu le champ n'est pas très large. N'observant que des planètes de chez moi ça ne me pose vraiment aucun problème. Je pense que c'est bien supérieur aux Panoptic de conception beaucoup plus ancienne. Chez TV il y a eu un saut qualitatif à partir des Ethos, sans doute lié à l'évolution des process et des machines. Ils atteignent ce qui se fait de mieux actuellement en neutralité des couleurs et qualité d'image globale. En planétaire sur les Mewlon la différence a été saisissante par rapport aux Meade Serie 4000 Japan que j'avais (des antiquités, mais qui ont leur petite réputation, le 13,8 reste un bel objet, les 18 m'ont moins plu).
  21. Oui et pour ça il faudrait avoir une image 2020. Je n'ai jamais fait autant de Mars que cette année, et je suis vraiment surpris comment la surface change quand on compare aux images de référence. Certaines zones sombres ont été découvertes et d'autres recouvertes.
  22. ça j'ai essayé de t'expliquer que ça semble relativement impossible en planétaire. Personne ne fait ça d'ailleurs. Une fwhm c'est sur une image brute ou un stack sans accentuation. En planétaire, on fait des accentuations, difficile de savoir si le détail est résolu ou détecté, et difficile de savoir si l'accentuation est fidèle à la réalité physique de l'objet. Pour une telle évaluation il faudrait se contenter d'une déconvolution par PSF sans autre forme de traitement, mais ça ne dit pas ce qui est de la détection ou de la résolution. Pour faire une mesure il faudrait des motifs connus et quantifiables. Des paires de lignes ou deux points très contrastés, sauf que l'on ne trouve pas ça sur les planètes (encore que les 2 points peut être en cherchant bien). Tu t'es persuadé d'avoir résolu des détails de 0,15" alors que tu en es encore à te demander comment mesurer ça. La seule façon de savoir je pense c'est de trouver une étoile double à 0,15" et voir le profil d'intensité. Est ce que ça respecte le critère de limite de diffraction (et déjà il faut voir quel critère est prix). Et qu'est ce qui fait sens, le profil avant ou après déconvolution (question ouverte, je n'ai pas la réponse) ?
  23. #Topaz #0,025" #FuckHST D'un côté je passe une PSF adaptée que JPP a pu utiliser visiblement pour améliorer son traitement (après avoir passé quelques heures à chercher l'optimum et quelques heures de plus à discuter avec lui sur des pistes d'amélioration à explorer). De l'autre tu compares des images en déclarant unilatéralement d'un commun accord avec toi même que c'est plus résolu à C2PU. Ok, ...