jldauvergne

Member
  • Content count

    12461
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    13
  • Country

    France

Posts posted by jldauvergne


  1. Il y a 2 heures, Great gig in the sky a dit :

    Si on suit ta remarque, on ne fait plus rien alors ? 
    Moi, j' aime bien mes images pourries, parce que ce sont les miennes, parce que que je les  ai faites avec mes petites mains , avec  mon petit matériel, et avec mon petit coeur. xD

    Et parce que pour moi, l' important, c' est " de faire ". 

    halte au feu les balles sont creuses. La discussion autour de l'utilité ou non des images vient des réflexions sur l’intérêt de faire des images avec un eVscope ou un Stellina. La réponse est : aucun sur le plan scientifique, mais énorme du point de vu individuel si ça fait plaisir à celui qui fait l'image. Et qu'il en ait ch... avec une monture pourrie, une caméra low cost et un tube myope, ou bien avec un télescope automatisé facile à utiliser, on s'en fout du moment que la personne se soit fait plaisir. 
    C'est un loisir, le but 1er c'est de se faire du bien à soi même. Ça m'amuse d'entendre ici et là des gros blabla sur la méditation en pleine conscience. Les gonz qui pratiquent ça on a l'impression que ce sont des maîtres yogi pour pas dire jedi. Sauf que quand on creuse, on se rend compte que cette méditation en pleine conscience peut prendre plein de forme et que observer le ciel ça peut s'inclure dedans. Pour faire simple, vous vous aménagez un temps pour vous rien que pour vous où vous vous focalisez sur un truc en étant concentré sur le moment présent, ce qu'il a de plaisant et en oubliant dans cette parenthèse toutes les tracas du quotidiens et les questions existentielles. Scientifiquement il est prouvé que ça fait du bien au psychisme. Bref vous êtes tous des maître jedi sans le savoir. Après savoir si avec un télescope connecté on est juste padawan ou pas ça je ne sais pas. Mais petit padawan peut devenir grand. 

    Et pour revenir à l'intéret d'observer le ciel profond ou pas c'est une question individuelle. Perso faire du ciel profond que ce soit en tout auto ou avec un setup F1 à l'autre bout du monde, ça ne me motive pas trop. J'aurais un penchant pour le setup F1 mais rien que l'idée que pour être au niveau il faudra passer des jours les mains dans pig inside pour sortir un truc montrable, ..... jocker, je préfère passer ce temps avec ma fille :) Mais je suis super content que certains s'éclatent à passer des jours dans pig inside car ça nous permet de profiter de résultats de plus en plus fantastiques, on vient encore de la voir avec Janus Sud (encore que ils n'utilisent pas pig inside je pense, ils sont tellement haut qu'ils sont au dessus de ça, ce sont des esthètes). En tout cas moi ça me va bien de profiter de cette image gratos s'en en avoir branlé une :)

    • Like 2
    • Haha 2

  2. Si ton domaine de prédilection est le visuel et plutôt planétaire, et que en 130 mm tu peux avoir une lunette un peu haut de gamme comme celle que tu as déjà, ... ça me semble être une solution préférable. Taka c'est mort en tarif, par contre j'avais vu que la Altair que j'avais testé avait un bulletin de contrôle et qu'il était fiable. Si il y a aussi un bulletin sur les 130 aussi, c'est intéressant. 
    Maintenant si tu ambitionnes de faire aussi de l'imagerie et que tu regardes un peu des objets du ciel profond, ça ne fait pas un pli pour le 200. 


  3. Il y a 20 heures, Bret a dit :

    Maintenant, vais-je vraiment en "voir plus" avec un 200mm tel que celui-ci ? Pour un budget entre 1000 et 1300 € y a t-il mieux ? faudrait t-il "monter" davantage en diamètre pour obtenir un vrai plus qu'avec la Taka ?

    La FTM n'est pas la même que sur une lunette. Donc voir plus en imagerie ça ne fait aucun doute, en visuel le rendu peut être trompeur et peut aussi dépendre de la cible visée. L'écart sera moins marqué qu'en imagerie. Il ne faut toutefois pas oublier que sur Jupiter en particulier, la quantité de lumière joue beaucoup sur la perception de l'image, car on gagne vraiment sur la perception des couleurs. 

    Est ce qu'il y a mieux pour ce prix c'est c'est une question difficile, tout dépend si tu considères les occasions, et tout dépend aussi du degré d'efficacité cherché. Je veux dire pas là que le tube est plus optimisé pour le planétaire qu'un Newton 250 de prix comparable (baflage, mise en température, tenue de la collimation), mais dans l'absolu le 250 peut aller plus loin. De mon expérience perso, j'ai mis plus de 4000€ dans un 250 mm pour faire du planétaire et pour avoir le tube le plus fiable possible dans ce domaine. Autant te dire qu'à plus de 4000€ j'avais le choix entre beaucoup de télescopes, mais la question de prendre un Newton 300 ne s'est pas posée. Un Dob 400 SW motorisé aurait été possible aussi. Je suis passé par un C11, ça a duré 3 mois, il m'a gonflé. J'ai des contraintes sur mon balcon mais même sans ça, la collim, la prise au vent, etc, très peu pour moi. 

    En Astro Size does matter comme ils disent à l'ESO :),

    sticker_0010.jpg 

    mais dans la pratique, plus que la taille il faut savoir se servir de sont engin et si il est facile à utiliser bien que petit, ça aide. Sortir ça avec un 250 ça fait plaisir, surtout sur une planète à 20°. 
    2019-06-01-0200_0-LL-Jupiter_ALTAIRGP224C_lapl6_ap119.png.jpg.ce22659602a57510de77fffae8fe99b4.jpg


    Il faut voir aussi ce que as comme barlow et oculaires, ça peut orienter le choix. 

    • Like 1

  4. Il y a 13 heures, Great gig in the sky a dit :

    Argumentation un peu spécieuse car la différence entre des imageurs qui vont utiliser chacun leurs différents  matériels et leurs différentes expériences et des imageurs avec un  matériel qui va donner à tout ses utilisateurs pratiquement  le même résultat est quand même importante.

    Je ne trouve pas ça si spécieux. C'est clairement la raison principale pour laquelle je ne fais pas de ciel profond. En planétaire les objets changent et ces changements sont utiles pour les scientifiques. Donc ces images ont un réel intérêt. 
    En ciel profond si on veut faire des images qui se démarquent vraiment, dans l'hémisphère nord il faut une belle configuration, ça coûte un peu cher. Dans l'hémisphère sud on peut faire de très belles choses avec une configuration plus légère, mais c'est là encore un gros investissement en énergie et en temps (dans une moindre mesure en argent car on voit émerger de plus en plus de collectifs). 
    En disant ça je ne dénigre pas ce que font les autres, mais il n'y a que les images du haut du panier qui m'impressionnent, et plus marginalement les observateurs qui font des choix de cibles originaux, il y en a quelques uns. 

    • Like 1

  5. Il y a 13 heures, Motta a dit :

     Ou, plus simplement, comme le matériel d'astrophoto d'ailleurs, parce qu'avec un set-up de 2000, je ne sais pas si on s'en sort aujourd'hui.... Questions à venir..... 

    Oui c'est une vraie question. Le télescope que j'utilise en ce moment est de 1995 et le 210 que j'utilisais avant est encore plus vieux. Ca sort des images planétaires qui se laissent regarder et qui ne sont pas moins bonnes que celles sorties par des 250 mm tout frais sortis d'usine. D'un autre côté, 2000 tu remontes loin, mais un peu après, vers 2003/2005 par là sont sorties les STL-11 000, et les images prises par cette caméra se laissent encore regarder même si les capteurs ont fait beaucoup de progrès. Mais si on compare une image de 2019 avec une image de 2005 on peut aussi se demander ce qui a le plus progressé, les capteurs ou bien les logiciels ? Dans les smartphones au moins on sait que quand la qualité d'image progresse x10 c'est X2 hard et x5 soft. Donc on peut escompter que les fabricants fassent évoluer leurs produits au moins comme ça. Côté hard, la question est de savoir quelle marge de progression reste-t-il au fabricants. Humblement je préfère dire que je n'ai pas la réponse. Mon impression c'est que les RQE sont à 70/80% donc plus beaucoup à gratter là. Le RON est à 1 ou 2 électrons, ce serait utile d'aller plus bas en mode pose courte mais c'est pas mal déjà. 
    Par contre vu les prix des instruments je trouve qu'il aurait été judicieux d'aller d'emblée sur des capteurs plus haut de gamme, genre IMX183 ou 294 sur le Stellina et IMX385 sur l'eVscope (il lui faudrait un correcteur avec, mais ça ne lui fera pas de mal). Là ces télescopes embarquent les capteurs les plus judicieux disponibles au moment où ils ont été imaginés, mais c'est déjà vieux de 3/4 ans. Ceci dit ça ne doit pas être l'upgrade le plus difficile à faire pour des version Mk II. Si ils sont malin ils font comme Sony, ils laissent la version MK I en vente en baissant le prix et ils mettent la version Mk II un peu plus chère (il faut compenser le prix du capteur). 

    En tout cas à long terme proposer de moderniser le télescope en changeant le capteur et le PC ce serait malin. Stellina par exemple ne stacke pas toutes les images qu'il prend pour cause de temps de calcul trop long. Je ne sais pas ce qu'il en est sur l'eVscope. 

    • Like 1

  6. Le 18/11/2019 à 21:46, Motta a dit :

    Ensuite, la solution que tu dis, je crois avoir compris d'après les propos de Jean-Luc qu'elle est envisagée pour un second temps, puisqu'Unistellar et Vaonis n'entendent pas en rester à un seul produit.

    Je n'ai pas dit qu'ils allaient vers ça (mais ma formulation pouvait prêter à confusion). Je sais qu'ils ont d'autres idées, mais pas forcément ça. J'ai juste formulé moi ce que je trouverais malin sur le marché. Quand je dis ça je peux me tromper et eux peuvent avoir de meilleures idées .
    Une version de Stellina adaptable à n'importe quel télescope ce serait pas mal mais pas totalement révolutionnaire vues les tendances du marché (ASI Air, Astro Pi box, Atik Infinity, etc). Mais ce serait quand même intéressant vue leur application ultra simple d'utilisation.  L'oculaire électronique par contre ce serait disruptif (pour employer un terme très galvaudé). Et temps qu'à faire il faudrait partir d'un meilleur capteur, Imx 385, 294 ou 183. 


  7. Le 13/11/2019 à 15:10, Jijil a dit :

    J'ai acquis en même temps que mon telescope une table équatoriale DIY.

    Comment procédez-vous pour l'orienter correctement au Nord et faire les corrections nécessaires?

    Je ne vois aucune table avec vis de correction pour l'alignement de l'azimuth au Nord, par exemple. Normal: les 2 autres pieds doivent alors bouger. Mais dans une pelouse par exemple, vous installez le tout sur une planche (de niveau) ?

    Pour dégrossir tu y vas à la boussole. Ensuite tu peux jouer à pointer la polaire et à faire bouger la table, si la mise en station est bonne la polaire doit rester dans le champ à faible grossissement quand la table bouge. 
    Si ça sort franchement c'est que tu es loin du compte, après tu peux affiner par iteration. C'est assez rapide. Pour affiner, en suite king ou bigourdan. Là rien de nouveau. 


  8. Il y a 10 heures, Motta a dit :

    Tout ton post consistait à envisager les hypothèses négatives.

    On peut faire le même post inversé avec des Start-up sur des objets techno qui marchent hyper bien.

    Dans les deux cas pourtant, ça n'apporte rien, c'est là que ça ne me va pas pour ce fil, parce que bon, qu'une entreprise puisse tenir durablement ou non, ben oui, mais enfin...... tout le monde sait ça non ?.... Et après ?

    Surtout que l'une et l'autre des entreprises ne compte pas s'en tenir à un seul produit. 

    • Like 1

  9. il y a 46 minutes, Alain_G a dit :

    J’ai cru comprendre que le Stellina était fourni avec des filtres (uhc ou autres?). 
    quelqu’un peut confirmer et indiquer quels filtres sont fournis si c’est le cas?

    Oui. Type CLS

    • Like 1

  10. Il y a 10 heures, George Black a dit :

    Si tu me relis, tu verras que j'ai précisé que je ne parlais pas pour Vaonis ou Unistellar. 

    Je faisais une remarque d'ordre général ayant uniquement pour but de nuancer une remarque de Motta.

    Oui j'ai bien vu que tu nuançais en parlant de façon générale, mais l'idée de ce fil c'est juste l'opposé, parler de choses concrètes. Et en l’occurrence ton cas général ne s'applique pas aux cas particuliers dont on parle, donc ton propos n'apporte rien. 

     

    • Like 2

  11. il y a une heure, Motta a dit :

    A mon sens, mais attendons l'avis des pros (@jldauvergne si tu m'entends.....), même si l'une de ces deux caméras fournit en effet un CD avec ça, peu de choses changent. La caméra en elle-même est de mauvaise qualité, déjà, à ce prix. Ensuite qu'il soit possible de faire du traitement d'images en direct, avec caméra, batterie, ordinateur, etc., on le sait très bien, où serait la nouvelle ?

    Je regarde la caméra à 79€, on comprends bien le prix, les pixels font 1,4µm. La grosse blague. C'est le genre de ship qui doit aller dans des smartphone bas de gamme je pense. Faire de l'astro avec ça n'a vraiment aucun sens. On peut live stacker certes, mais avec des pixels qui ne permettent pas de faire grand chose à part du planétaire, le livestacking ça n'a pas d’intérêt. 
    En ciel profond je ne sais pas trop quelle est la qualité du live stacking de starshap, je ne l'ai utilisé que pour des trucs basiques (occultation). 
    A part ça c'est sûr qu'il est possible de faire des choses intéressantes en "visuel assisté" (je n'aime pas ce terme, je le trouve tellement pas approprié quand il n'y a pas d'oculaire). Mais mettre en route un tel système demande un peu d'expérience. Le truc le plus balaise que vendent ces télescope, c'est un accès à l'astrophoto longue pose simplissime. Le temps de monter le truc et prendre en main l'appli, je pense que quelqu'un qui n'a jamais touché un télescope doit arriver à sortir sa première image. 
    Pour la qualité du traitement, on restera toujours loin de pig inside quand on fait ça en auto avec une solution ou une autre. 

    • Like 1

  12. Il y a 7 heures, George Black a dit :

    Malheureusement, les scientifiques et ingénieurs, tout aussi brillants soient-ils, pensent qu'il en va de la finance comme de leur monde, et c'est cette petite prétention teintée de naïveté qui conduit souvent les startups dans le mur.

    Tu parles là encore dans la vide comme dans l'autre fil. Tu ne sais pas qui sont ces gens ni qui est le business angel. Dans le cas de Vaonis c'est quelqu'un astrophysicien de formation mais qui a fait fortune en créant une belle strat up revendue à des Japonnais. Celui-ci est tout sauf naïf :)

    • Like 1

  13. Il y a 13 heures, gagarine a dit :

    Je ne serais pas étonné que le gars ait fait bouger le télescope. 

    Je pense oui car lors de mon test il me semble que je n'ai pas eu ce genre de problème (ça arrivait par contre sur le proto). Probablement que l'algo peut être pris en défaut encore dans des cas particuliers (nuages par exemple), mais là il y a du signal sur l'objet. Normalement ce genre d'image est rejeté donc le défaut de bougé a dû être atypique. 

    • Like 1

  14. il y a 30 minutes, Motta a dit :

    Mais également, comme le soulignait Jean-Luc, sur peut-être la sous-estimation par ces boîtes du coût du passage à la production à plus grande échelle.... Je ne sais pas si c'est ça, je pose la question.

    c'est clairement ça. J'ai suivi les phases intermédiaires de développement du Stellina, à un moment c'était bringuebalant sur un mauvais trépied, je leur avais fait la remarques et d'autres aussi sans doute. Résultat la solution retenue est un Gitzo très haut de gamme mais bien adapté. Si vous achetez ce trépied vous même ça coûte 800€. 
    Ils ont bien fait de faire ce choix. Ma réserve c'est que je pense (et je leur ai dit) qu'ils feraient mieux de proposer le trépied en option car les acheteurs potentiels peuvent déjà avoir un bon trépied carbone photo ou vidéo. J'ai fait une bonne partie de mon test sur un Manfroto carbone à 200€ en gros, et ça passait bien. Par conditions plus chahutées le GItzo aurait néanmoins été préférable. 
     


  15. Côté Stellina pour compléter ce que je disais plus haut une déclinaison intéressante possible pour les amateurs c'est un genre de caméra infinity amélioré, c'est à dire basée sur leurs algo de traitement live et leur application (car elle est très bien). 
    Un imx 183 couleur couplée à un arduino, lui même couplé à leur appli, et zou. 2 câbles maxi, et ça rend l'astrophoto beaucoup plus accessible car un des points forts de l'instrument est ce qui a été développée pour le traitement live. Ca reste perfectible, mais c'est déjà assez efficace. 
    Bref on peut rêver que demain Unistellar sorte l'oculaire électronique et Vaonis la caméra qui dit papa-maman. 

    • Like 1

  16. Le Stellina va évoluer pour pouvoir pointer ou on veut et adapter un cadrage. Typiquement pour M81-M82. 
    Ce n'est que du soft, mais il faut que ça vienne vite car la base de données de départ est assez restreinte. 
    Beaucoup d'autres améliorations logiciel sont prévues. 
    Et sinon il a un système anti-buée donc ce n'est pas trop le soucis. J'ai fait 8 nuits en septembre en Ile de France y compris par nuit humide et je n'ai pas eu de buée. Ce n'est sans doute pas 100% infaillible, mais on sait quand quand on est vraiment au fond de la piscine on peut craindre aussi pour les miroirs des télescopes. 
    L'eVscope dans son stade de développement actuel a aussi besoin d'amélioration de l'appli, la partie science participative par exemple est en cours de développement. 
    C'est une des choses intéressantes avec ce genre d'instrument, côté algo il n'y a qu'une limite  : l'imagination. Notamment sur le traitement d'image, c'est sans fin. 
    Dans un cas comme dans l'autre il aurait été intéressant je trouve d'avoir le choix du capteur, je l'avais dit à Vaonis au départ. C'était sans doute trop contraignant, mais j'aurais bien vu un système type dos moyen format. Comme ça dans 10 ans quand l'imx178 sera dépassé, il n'y aurait qu'à changer le dos, ou l'envoyer en usine pour upgrade. 
    Sur l'eVscope ce sera aussi un problème ce vieillissement technologique. On peut quand même se faire une raison par les performances actuelles des capteurs qui sont si haute qu'il n'y a plus beaucoup de marge de progression. Mais là il faut rester quand même prudent, surtout en pose courte c'est là qu'il y a le plus de marge de progression. 
    C'est aussi pour ça que je pense qu'un oculaire électronique serait intéressant comme développement futur pour ces start-up (ou une autre). Il s'adresserait  à un public plus large (typiquement les amateurs que l'on trouve sur les forums), et en cas d'obsolescence il "suffirait" de changer d’oculaire comme on change d'appareil photo. Actuellement il doit y avoir moyen de développer un truc léger (quitte à déporter la partie informatique et la relier en wifi à l'oculaire). 
    Ça me semble plus simple à concevoir que l'eVscope et le Stellina, c'est presque étonnant que ça ne soit pas apparu avec ces produits, mais je n'ai pas de doute que ça viendra. Ce qui serait bien aussi c'est d'avoir une interface de pilotage qui ne passe pas par un écran de smartphone pour ne pas avoir à s'éblouir. 
    En fait ça existe presque ça s'appelle un Sony 7s, mais un truc dans ce goût là optimisé astro ce serait vraiment fun :) Le viseur du Sony par exemple n'a pas du tout les qualités de celui de l'eVscope où un pixel noir est vraiment noir, et surtout le plus intéressant c'est de pouvoir faire du live stacking. 

    • Like 2

  17. Le 16/11/2019 à 10:28, Bruno- a dit :

    Si j'ai bien compris, les gens qui critiquent cet appareil ne sont pas forcément dérangés par lui, c'est juste qu'ils donnent un avis sur cet appareil. Pourquoi donnent-ils un avis sur un instrument d'observation ?

    tu as dû lire un peu vite alors car certains avis relèvent du dénigrement de la moquerie et véhiculent des informations fausses. 
    Quand tu lis " on a du mal à voir où se situe le marché et le public concerné" pour parler du produit qui a fait la plus grande levée de fond techno en Europe, ... Gasp. 

    Sinon, quelques extraits de ce fils 

    "ça me pose problème"

    "je trouve débile cette mode qui consiste à vouloir coller des tablettes et des applications partout"

    "c'est un gadget pour ceux que l'on voit faire la queue devant les Apple Stores."


    Et là je n'ai relevé que les énormités de la 1ère page, on en est à 17, ...

    Rien que le titre du fil est malveillant, il laisse entendre que Vaonis a copié Unistellar. C'est limite calomnieux vu que ce n'est pas étayé et donc manifestement fondé sur rien. 

     

    • Like 4

  18. il y a 30 minutes, yapo a dit :

    Les premiers sont certainement plus réalistes et optent davantage pour une présomption d'innocence vis à vis de Stellina, alors que les seconds plus prompts à le condamner par coutumace parce qu'il est susceptible de faire émerger une nouvelle part d'astrams qui pourraient finir majoritaires (et ça fait peur).

    Il y a quelque chose qui est du ressort de la peur je pense oui. Et comme beaucoup de peur celle-ci n'est pas rationnelle.
    Ces télescopes n'enlèvent rien à personne, et avant que de tels instruments deviennent la norme si d'aventure ça arrive un jour (ce dont je doute), il se passera de l'eau sous les ponts. On voit clairement que la réaction de l'amateur classique est de ne pas se sentir concerné par ces produits (et je m'inclus clairement dans cette catégorie). Ce qui est intéressant c'est de voir quelles nouvelles personnes ça va toucher qui ne seraient peut être pas venues à l'astronomie autrement, et par ailleurs quel parti il y a à tirer de ce genre d'instruments dans les clubs. Et ça je suis persuadé qu'il y a pas mal de choses à inventer pour enrichir les pratiques (et non pas en remplacer certaines). On sait ce que ça vaut les peur de remplacement.  

    • Like 5

  19. Il y a 2 heures, Motta a dit :

    Parce qu'il faut distinguer entre la pub, dont tout le monde sait bien que c'est de la pub, et une discussion ici, qui devrait être raisonnée et précise, on n'est pas dans la pub ici.

    zut j'ai répondu avant de descendre jusqu'à ton message. Enfin bref pareil quoi :) 
    D'un coup là on ne sait pas pourquoi les gonzs se mutent en hordes de vierges effarouchées face à la pub alors que personne le reste du temps ne décortique les pubs des fabricants. Il y aurait de quoi faire des sciences sociales là dessus. 

    Mais le résultat est navrant. Quand on veut tuer son chien on l'accuse d'avoir la rage. Là le plus grand argument trouvé contre ces entreprise et leur communication, alors qu'on s'en contre fout. Les instruments sont bons ou pas. C'est la seule question qui vaut. Perso j'en ai testé 1 pendant 8 nuits, j'attends le second que je n'ai pu voir qu'en démo sur un proto pour le moment, donc je réserve mon avis dessus. Mais le 1er, Vaonis ne mérite vraiment pas les propos négatifs qu'il lit ici et là. 

    Encore une fois, un forum c'est public, chacun à une responsabilité. Le néophyte qui voit la pub il va aller chercher les tests et ce qui se dit sur les forums. Et là il va trouver les avis nombreux, avec des arguments souvent faux de gens qui n'ont jamais vu ces instruments en vrai. 

    On est dans un domaine de partage et on a tous à coeur je pense d'aider les débutants, donc pensez un peu à eux, et aussi aux personnes dont les emplois dépendent en partie de ce qui se dit sur le forums. 

    Il ne faut pas jouer les béni oui-oui, un forums ça sert aussi à savoir quels sont les bons produits et les produits moins bons. Mais ce que cherchent les internautes ce sont les avis de ceux qui savent de quoi ils parlent. 
    En ouvrant un fil comme celui-ci, c'est quoi la motivation de notre ami @George Black ? . C'est le Nième sur le sujet et  il n'apporte rien de plus que tous ce qui a déjà été dit, on est dans un nouveau défouloir pour temps gris.

    • Like 1

  20. Il y a 2 heures, Great gig in the sky a dit :

    Leur campagne de pub d' alors, l " eVscope: 100x more powerful than normal telescopes ", ou alors " des performances égales à celle obtenues avec un télescope d’un mètre de diamètre " , ça serait pas hyper racoleur des fois ?

    vu que c'est vrai en magnitude limite, je ne vois pas où tu as bloqué. De la pub ça reste de la pub, le but est bien de mettre en avant le produit sous le meilleur angle. Tout le monde fait ça, on est inondé de ça toute la journée partout, d'où ça deviendrait un problème lorsqu’il s'agit d'un télescope ? On peut trouver pire je pense dans des pub américaines, je ne vais pas donner d'exemple pour ne vexer personnes, mais c'est limite kitsch parfois tellement c'est too much. 

    Quand bien même il y aurait de la maladresse dans la communication est ce que c'est un motif suffisant et valable pour basher l'ensemble d'un projet. Tous autant que vous êtes ici vous savez lire une fiche technique et vous savez exactement à quoi vous en tenir avec l'un et l'autre de ces instruments. Bref vous êtes capables de faire la part entre la com et les caractéristiques techniques.

    Quand vous achetez un appareil photo, vous faites quoi ? Vous regardez la com de la marque ou bien les tests et les fiches techniques ? 

    • Like 1

  21. Il y a 2 heures, Motta a dit :

    Je ne vois pas quel autre sujet de post génère une telle avalanche de propos négatifs généraux

    Haineux même car on est sur ces ressorts là, de personnes qui émettent un jugement radical et définitif sur quelque chose qu'ils ne connaissent pas. On est dans l'irrationnel. Faire une critique négative quand on a essayé c'est autre chose. On arrive avec des arguments et non pas des jugements de valeur et des à prioris. 

    Et tu as raison Motta ce sujet ne peut pas être abordé sereinement c'est hyper malsain. Mettez vous une seconde à la place des gens qui bossent des ses entreprises ...

    Des emplois se créent dans notre domaine et tout ce qui vient à l'esprit de certains c'est dénigrer gratuitement. 

    Skyvision en a fait les frais à une époque.  Ce que vous dites ici a un impact. C'est de la responsabilité de chacun d'avoir un peu de réserve quand on n'a pas soi même vu et essayé le produit.

    Le pire c'est qu'il n'y a aucun enjeu individuel à part le defoulloir par mauvais temps. Achetez vous plutôt du temps remote au Chili ou au Nouveau Mexique (oups c'est presse bouton, damnation).
     Si ces boîtes réussissent ce n'est pas grave, ... Limite c'est positif pour notre loisir je dirais mais c'est vous qui voyez...

    • Like 4