S.Chapeland

Member
  • Content count

    804
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

263 Excellent

1 Follower

About S.Chapeland

  • Rank
    Active Member
  1. Déterrage de post: j'ai vu passer de bonnes nouvelles (sur un forum de ski de rando): https://www.montagnes-magazine.com/actus-abandon-projet-telepherique-saint-veran https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/telepherique-saint-veran-parc-naturel-regional/64073 Sylvain
  2. Quel filtre sur lunette guide ?

    Bonsoir @Pascal C03 100mm c'est une belle lunette guide, ça devrait être confortable avec le filtre IR ! Je ne connais pas l'ASI Air pro et ses paramètres de guidage. Pour "l'aggressivité", dans PHDguiding ou Metaguide ça correspond à un facteur de pondération (entre 0 et 100%) pour sous-corriger: on donne une commande un peu moins forte que ce qu'on devrait pour corriger l'erreur mesurée. Ca évite les oscillations: c'est mieux de corriger par petits bouts que de trop faire d'un coup et devoir refaire dans l'autre sens. Typiquement je le règle dans les 70-80%, voire 60% les jours de grosse turbulence. En regardant le manuel ça existe aussi pour ton asiair pro: https://astronomy-imaging-camera.com/manuals/ASIAIR_PRO_User_Manual.pdf (page 21/32) d'ailleurs, il me semble que même si on ne le voit pas, l'asi air utilise PHD2 pour le guidage. pour ce qui est de la vitesse de correction, elle est constante (c'est du "pulse guide", tout ou rien, pas d'accélération) et mesurée lors de l'étape de calibration. (typiquement entre 0.1x et 1x la vitesse sidérale, on peut généralement la régler sur la raquette ou dans le driver. ça peut être un paramètre à essayer de changer si tu n'es pas satisfait du guidage). Même si tu n'utilises pas PHD2 directement, tu peux te faire une bonne idée des paramètres importants et de leur influence avec la doc: https://openphdguiding.org/manual/ Mais bon, le mieux c'est d'essayer! tu vas bien trouver les paramètres qui vont bien ! Sylvain
  3. Quel filtre sur lunette guide ?

    Salut, je dirais que ça dépend principalement de ta lunette (focale, qualité optique et mécanique - barillet, porte oculaire, rigidité), de ta monture (pas de pic violent dans l'erreur périodique), et du logiciel de guidage. pour augmenter la stabilité, je commencerais simplement par allonger le temps de pose pour l'étoile guide, dans les 5s, et éventuellement diminuer l’agressivité de l'algorithme pour éviter les oscillations.. mais puisque tu parles de filtres, je me suis bricolé récemment une nouvelle lunette guide, un doublet achromatique 80/400 à 50$ dans un barillet en plastique, monté dans un tube alu de 100mm terminé par un bouchon intérieur en 31.75 avec une ASI120mm dedans. le montage est bien rigide. j'ai mis un filtre rouge profond pour avoir un beau spot, bien étalé (et pourquoi pas, essayer aussi d'atténuer la turbulence), car PHDguiding aime guider sur un truc qui ressemble à une gaussienne. je joins un exemple d'image sur une étoile brillante avec ce nouveau montage (ici Arcturus). c'est propre, et ça plait à PHD. je l'utilise avec succès depuis 2 mois pour guider un imageur échantillonnant à 0.9 arcsec par pixel. les temps de poses sont un peu allongés (typiquement 5s) pour être sûr d'avoir une étoile partout, mais je trouve que le résultat est mieux qu'avec mon chercheur 50/200 ou une autre lunette 80/400 (sans filtre et avec un PO moins rigide). Donc le filtre, pourquoi pas, s'il te reste assez de lumière pour ton étoile guide après... Sylvain
  4. Salut Idir, encore une image exceptionnelle, bravo! j'adore ce champ varié... et le format irait bien pour une double-page Sylvain
  5. Question superbanco : Le seeing (pardon Christian)

    Oui, malheureusement je ne crois pas qu'on trouve de formule magique qui marche tout le temps... Par contre - et c'est un peu ce qu'on fait intuitivement en faisant le tri des multiples indices différents et de notre expérience passée - ce serait chouette d'avoir un outil qui aide à identifier les conditions qui sont similaires à de bonnes conditions précédentes, pour un lieu donné. Un graphique de coupe atmosphérique présentant les couches d'inversion de température et de direction/cisaillement du vent pourrait par exemple être pertinent. Ici ce soir, c'est flux de bise sur le Léman, je n'essaye même pas de sortir, ça doit être aussi bon qu'avec ton vent d'est ! Sylvain
  6. Question superbanco : Le seeing (pardon Christian)

    Salut @jldauvergne... J'étais pas loin! pour tout dire, je me suis replongé depuis quelques heures dans la littérature, c'est excellent tout ce qu'on peut trouver sur le sujet maintenant Par exemple cette pépite, pour n'en citer qu'une, qui ressemble bien à ce qu'on veut faire: https://www.osapublishing.org/oe/abstract.cfm?URI=oe-24-12-13303 J'ai vérifié le code d'origine pour meteoblue, et c'est bien censé être le seeing (epsilon), pas l'angle d'isoplanétisme... par contre je n'ai plus la référence du papier d'où sort l'algo, ça m'avait été donné sur une photocopie (disparue) d'un bouquin. Mais ça ressemble pas mal à ce que j'ai vu ailleurs aujourd'hui. M'enfin, en voyant tout ce qu'on trouve sur le sujet maintenant, ça me tente bien de retenter de refaire ça au propre... je reviendrai donner des nouvelles quand j'aurai un peu fait le tri sur les sources et trouvé un modèle météo accessible facilement. Sylvain
  7. Question superbanco : Le seeing (pardon Christian)

    Salut, Voici quelques informations de première main sur le fonctionnement des prévisions de seeing sur meteoblue. La qualité des prévisions dépend de la précision du modèle météo (1), et de la qualité de l'algorithme (2). Pour le (1), meteoblue n'est pas aussi performant que par le passé (en tous cas dans mon coin), notamment à cause de l'heure de mise à jour du modèle, c'est souvent celui de la veille quand on regarde les prévisions pour le soir même. Pour le (2), ça a été développé en 2004-2007, et il y a 3 calculs différents: - index 1: basé sur les couches d'inversion critiques, le facteur CAT (Clear Air Turbulence) utilisé en aéronautique, et pondéré par le jet stream. (c'est plus détaillé ici: http://www.meteosurf.com/spastro/seeing/index.html) On avait tenté d'étalonner ça avec une campagne d'observations pour sortir un index entre 1 (pas bon) et 5 (très bon) - index 2: c'est la même chose que le index 1, avec une pondération différente pour la sortie, mais l'étalonnage n'a jamais été fait: il ne faut pas utiliser cet index! - seeing FWHM: je ne sais plus de quel papier sort la formule, mais ça intègre pression, température, et gradient de la température potentielle de 2000m à 17000m. c'est potentiellement la valeur la plus sérieuse. - le jet stream est donné a titre indicatif, considéré (arbitrairement !) comme "bon" (en vert) pour un vent à 200hPa entre 10 et 20 m/s (ni trop ni pas assez - faudrait aussi recalibrer ça par rapport aux expériences de chacun) Je ferai un fil de discussion dédié à l'occasion, s'il y a du monde intéressé pour qu'on fasse un autre outil de prévision. Meteofrance publie plusieurs fois par jour son modèle Arome, on gagnerait en précision sur les paramètres météo pour le soir même. Il faudrait bien sûr des volontaires pour fournir quelques observations pour étalonnage, qu'on voit ce qui marche ou pas, comme dans l'esprit avant meteoblue... surtout que les performances du matériel et des astrams ont bien évolué depuis! (et pour ceux qui se demandent pourquoi le modèle "de meteoblue" n'a pas bougé depuis 2007: le groupe universitaire qui nous fournissait le modèle NMM au départ est devenu une compagnie, qui est partie discrètement avec notre code prototype de prévision de seeing... ça a le mérite de continuer à tourner et d'être accessible gratuitement, mais il n'y a personne chez eux qui puisse le faire évoluer alors qu'il aurait bien besoin... ça fait d'ailleurs des années que je n'ai pas regardé ces prévisions pour mes observations) Bref, pour en revenir à la question de départ: - ne jamais prendre en compte index2 - tout ce qui se passe dans les basses couches (<2000m) n'est pas pris en compte, car les modèles météo ne savent pas bien les prévoir (alors que c'est parfois là où se passent des phénomènes prépondérants sur la dégradation des images). Faut avoir "du nez" pour comprendre ce qui se passe localement autour de ton site habituel. - concernant les écarts entre prévisions et observations: (a) le seeing est prévu bon mais c'est mauvais (b) le seeing est prévu mauvais mais c'est bon il y a plus de chances que (a) n'arrive que (b). - la conclusion d'Albéric sur ton dilemme est excellente, et c'est aussi pour ça que je n'ai pas essayé de développer un nouvel outil depuis: pour savoir comment est le ciel, je regarde au télescope plutôt que sur internet Sylvain
  8. Comète du soir !

    Salut, et bravo pour toutes vos belles images de comètes ! Je n'ai pas grand chose à poster, mais comme pour le moment je n'ai vu que des photos du matin ... c'est juste pour signaler à ceux qui ont du mal à se lever que la comète commence à être aussi bien visible le soir, Ici à 2° sur l'horizon, au dessus de l'île d'Oléron, le 11 juillet à 23h53. avec un modeste APN compact (je suis parti en vacances presque tout nu, mais maintenant que je suis rentré ça va chauffer !). Les queues mesurent entre 6 et 7° quand on tire un peu les niveaux. Le soleil s'est couché à 21h53, j'ai commencé à voir le noyau de manière intermittente à 23h05, 5° sur l'horizon. Il faut attendre environ 1h30 après le coucher du soleil pour qu'elle soit jolie. Elle m'a semblé un peu moins lumineuse que le matin il y a 3 jours (elle était plus basse hier soir, et le ciel marin peut être plus absorbant que côté terre), mais la queue semble plus longue. Ce soir et les suivants ça devrait être plus facile, elle gagne environ 2 degrés de hauteur par jour. Bonnes observations Sylvain
  9. éclipse 2019 au Chili - le film !

    Merci à tous, content que vous ayez pu participer un peu au voyage comme ça ... @biver Si, avec plaisir ! J'y serai la semaine à partir du 15 août. Tu peux me compter pour une séance en après midi ! Sylvain
  10. éclipse 2019 au Chili - le film !

    Merci Michel, ah oui, sur tes traces ! Faut que tu y retournes avec la neige, ça met une ambiance terrible à Tres Cruces! J'avais fait il y a 15 ans en été, et j'ai bien senti la différence merci Alain, et merci Pierre! un avis très pertinent: c'est gentil - et apprécié - d'avoir pris le temps de le donner ! on est bien d'accord, j'ai mis bout à bout ce que j'avais dans la boite en rentrant (et j'ai bien ramé), je ne prétends pas que c'est autre chose qu'un imparfait souvenir de vacances entre potes. Aucun doute qu'il faudrait une préparation sérieuse pour faire quelque chose de réussi (avec de l'action!), et prendre plus le temps de bien filmer. Mais justement, ça donne aussi des idées pour une prochaine donc avis aux amateurs suivants, n'hésitez pas à zapper, le but n'est pas de vous faire perdre votre temps ... et puis d'ailleurs allez plutôt mettre le nez à vos télescopes, il fait beau ce soir!
  11. Bonjour ! il y a un an tout pile, c'était le grand départ pour aller voir l'éclipse au Chili avec deux copains. En souvenir de cette belle aventure, j'ai monté un petit film que je souhaiterais partager avec vous. Ça rappellera sans doute de bons souvenirs à ceux qui ont eu aussi la chance de faire le déplacement,et donnera peut être aux autres des idées pour partir à la découverte de ce pays sauvage et magique, le jour comme la nuit! (mais bon, pour décembre 2020, ça semble mal parti...) J'ai arrangé comme j'ai pu les petites séquences improvisées sur place, avec quelques images du ciel austral. Ça restitue assez fidèlement l'ambiance générale, j'espère que ça vous plaira. Prévoyez 30 minutes tranquilles avec un peu de son, et pour les impatients qui ne veulent pas se taper toute la route à travers les Andes, la partie éclipse commence à 18:05. https://vimeo.com/413699968 (mdp: atacama) Bon visionnage, Sylvain
  12. M101 biensur avec Janus Nord

    Magnifique !!! quand j'ai vu la "vignette" , j'ai trouvé ça "mignon" et bien propre, notamment les voiles dans les bras et les couleurs... encore une belle image grand champ avec une petite apo que je me dis... mais c'est bizarre y'a des aigrettes, et pis d'habitude Laurent51 il image avec un 500mm... et je vois T500 dans la légende... alors je clicke sur la full... et là, grosse grosse baffe !!! paf le centre de la galaxie plein écran, fourmillant de détails... c'est majeur, bravo !!! Et comme je suis un râleur, faudrait que les fabricants arrêtent un peu la course aux gros capteurs, et qu'ils se concentrent plus sur les écrans pour l'affichage, parce que là mon matos est complètement à la rue pour profiter d'une image pareille
  13. Logiciels Astro et coordonnées GPS

    A ce niveau, c'est pas un problème de mesure mais d'affichage, du genre degrés décimaux / degrés sexagécimaux. Aux arrondis près, ça colle bien avec ce que tu observes: 12/60=0,2 4/60=0,06 1er cas -> tu as les mesures en degrés et minutes d'arc 2eme cas -> tu as les mesures en degrés et décimales de degrés Si tu cherches dans les paramètres d'affichage des différentes applications, tu peux sans doute le configurer dans un mode ou l'autre. Sylvain
  14. ma collection d'Amas Globulaires

    Ah, superbe! Très beau travail, bien présenté! C'est sympa de pouvoir les comparer côte à côte comme ça, ça donne des idées pour cet été
  15. oui @FranckiM06, au foyer 900mm de focale. Avec une barlow 2x ça passerait encore tout juste je pense, faudra que je refasse un essai pour voir. J'attends de voir tes images, avec 120mm tu dois bien profiter aussi