pierre_charpentier

Member
  • Content count

    360
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

66 Neutral

About pierre_charpentier

  • Rank
    Active Member
  1. Focuser Esatto de Primaluce, une catastrophe

    Hello Michel, Je comprends ton agacement..... L' algorithme de compensation du backslash est super simple normalement, il suffit d'arriver au point de consigne toujours dans le même sens pour que la mécanique soit toujours en appui du "même côté". Quand tu a fait des pièces à la fraiseuse/tour conventionnels, c'est tellement évident... (en plus en fraisage, il faut faire attention à la force de l'usinage qui doit avoir tendance à rattraper les jeux aussi, sinon on prend des risques....) Mais bon les softeux purs et durs n'ont pas forcément de contact avec ce genre de machine outil... En espérant que les pbs soient vite résolus. Pierre
  2. Bonjour Stéphane, Une remarque liée à mon expérience sur la caméra GPCAM3 178M, sa fréquence image max lorsqu'on la fenêtre plafonne à 150 images par seconde alors que pour la ZWO ASI178M, c'est le double. Cette limitation n'est pas documentée, il est possible que ce soit lié à ma config mais avec le même PC, même config, j'ai deux fois moins d'images avec la GPCAM3. Donc à vérifier si c'est la même chose sur la GPCAM3 avec le capteur 224c. Pierre
  3. Quelle peinture pour noircir le bord des lentilles ?

    Hello Christian, Quand j'ai fait mon stage de BEP optique de précision chez Kinoptik/Clavé, j'ai vu comment ils faisaient. La lentille était posée sur un support sur un tour de polissage à pédales et l'opératrice avec un bout de coton hydrophile tortillée en pointe et trempée dans de l'encre de chine noir "peignait" la tranche doucie de la lentille qui tournait doucement. L'encre de chine n'ajoute certainement pas une grosse épaisseur donc ne pose pas de pbs au montage. Une peinture ce sera dans les 0,2 à 0,3 mm et ça pourra peut-être être ennuyeux. Perso je peint mes intérieurs de bagues avec de la peinture à maquette Humbrol 33. Il faut bien remuer pour que le talc qui sert à mattifier soit bien réparti mais ça marche pas mal. Pierre
  4. Jumelles inversant les images

    Bonjour, Vue l'encombrement de la mécanique autour du prisme , je dirai un prisme de Schmidt tout seul (sans Pechan). Il y a 4 réflexions internes avec le toit. https://www.edmundoptics.fr/f/schmidt-prisms/12831/ https://www.holmarc.com/schmidt_prisms.php Voir l'onglet documents/drawings pour avoir le cheminement de l'image. Pierre
  5. un capteur pour les gouverner tous .

    Heu je crois que non si les dimensions sont bonnes . Un capteur APS H dans un smartphone, je ne vois pas trop comment l'intégrer... Après c'est sur que des pixels de 1,5µm faut des optiques bien foutues et très ouvertes... Pour l'astro je ne vois pas trop non plus mais il a l'air conçu pour la surveillance avec des grands champs donc nécéssité de grande résolution. Pierre
  6. Soleil au Sol'Ex version Soleil express !

    Ah oui, j'avais oublié, il y a un Ha alpha astronomik sensé renforcer le contraste. Je vais essayer sans la prochaine fois. Pierre
  7. Soleil au Sol'Ex version Soleil express !

    Merci de ta réponse, en fait je parlais de fausses raies spectrales dues apparement au filtre. Christian Buil en parle mais précise qu'elles sont très faibles avec les filtres HOYA. Avec le ND 16 je n'en n'ai pas vu mais avec le ND8 j'en ai plein et je me demande si ça ne dégrade pas la résolution.. L'image est peut-être plus claire..
  8. Soleil au Sol'Ex version Soleil express !

    Bravo pour ces images, J'ai une question, avec ton ND8 tu n'as pas de lignes parasites (interférences ?) . J'utilise un HOYA PRO ND 8 et PRO ND 16. Avec le 16 aucun pb, mais avec le 8 j'ai des interférences sur le spectre et du coup j'ai l'impression que c'est moins détaillé... A plus Pierre
  9. Upgrade tube carbone pour C11

    Ce serait chouette de remplacer le guidage cylindre dans cylindre + graisse du primaire par un guidage façon porte oculaire Crayford non ? Personne n'a tenté de greffer un guidage sur roulements à billes au niveau du support du primaire ? Plus de jeu, plus de variation d'assiette en cas de changement de hauteur de pointage ... Mais bon, y'a ptet pas beaucoup de place .... Pierre
  10. Halo sur photos avec SCT

    Bonjour Martial, Le pb des demi-disques est curieux, on dirait un reflet dû à une étoile brillante hors-champ. Si ton C8 est très ancien, le traitement AR de la lame est peut-être moins efficace que maintenant. Il y a parfois ce type de reflet sur les schmidt quand la lame n'est pas traitée AR. Si c'est le cas, tu ne vas pas retrouver ce type de reflet sur toutes tes images et peut-être même qu'en tournant un élément dans le train optique celà va disparaitre. Le fait que tu ne puisses pas le corriger avec un flat est dans cette hypothèse complètement normal du coup. Ton écran à flat ne comporte pas l'étoile générant ce reflet. As tu quelque chose d'autre dans le chemin optique genre guideur off axis ? Pour le pb des flats, as tu regardé le niveau lumineux avant de faire la débayérisation ? Est ce que tu n'aurais pas saturé ton flat au centre ? Il y a toujours beaucoup de vignetage sur un SC, le champ de pleine lumière, je crois qu'il fait quelques mm (genre 3 à 5) après ce diamètre, la lumière décroit assez vite. Donc si tu mesures le niveau lumineux pour faire ton flat à la moitié du champ, le centre est beaucoup plus lumineux. Pierre
  11. Influence du par buée sur la lumière

    Donc tu as déjà fixé le diamètre de ton pare-buée et tu veux la longueur maximale en fonction du champ ? Il faut calculer la valeur e : e = (DPB - D) / 2 Ensuite tu trouve la longueur maximale comme ceci : L max = e / TAN (Dchamp) L max = longueur max du pare soleil/buée DPB = diamètre du pare buée D diamètre de l'optique D champ : angle de Demi champ Pierre
  12. Influence du par buée sur la lumière

    Pour un RASA F2,2 de diamètre 280 mm tu as un focale de 616 Avec un capteur APSC (17 x 24, diagonale de 29,4) tu as un demi champ de 1.37° Donc pour un pare buée de 300mm de longueur, il doit faire au minimum 280 +( 2 x 300 x TAN(1.37)) = 294 mm Et donc, si tu veux le faire évasé au bon angle, ben le bon angle c'est 1,37 ° (pour de l'APSC).. Pierre
  13. Influence du par buée sur la lumière

    Donc du coup on pourrait imaginer avec certaines règles de l'optique une longueur a ne pas dépasser ou optimum d une protection pour soit disant concentrer les photons ... Il y a des trucs là dessus ??? Hello, Un pare buée ou pare lumière ne doit normalement rien changer à la quantité de lumière arrivant sur le capteur s'il est bien dimensionné. Enlever un pare buée ne te fera gagner quelque chose que s'il est trop petit. Pour considérer le diamètre maximal du pare lumière ou de n'importe quel élément dans le trajet optique, il faut faire partir des rayons lumineux du bord de la pupille d'entrée inclinés de la valeur du demi champ que tu veux imager. La pupille d'entrée en première approximation c'est la lame de schmidt, le ménisque d'un MAK , la première lentille ou le miroir pour un newton. Ce qui suit est valable pour une mise au point à l'infini et pour des optiques astro, ne pas utiliser pour des optiques photo grand angle pour lesquelles la pupille d'entrée n'est pas aussi simple à trouver. Demi Champ = Atan (taille capteur / focale) Par exemple pour un C11 sur lequel tu veux monter un capteur de 20 mm x 20 mm , le demi champ dans le ciel est de ATAN (14/2800) soit 0.29 ° (14 est la demi taille de la diagonale du capteur, 2800 est la focale du C11) Donc tu fais partir un rayon incliné de 0,2 ° du bord de la lame de schmidt et le pare buée doit être à l'extérieur de ce rayon pour ne pas obstruer. Pour une lunette de focale 500 et un capteur de 24 x 36. On a donc une diagonale de capteur de 43.3 mm et donc une demi diagonale de 21.6 La formule donne donc un demi champ de ATAN( 21.6 / 500 ) soit 2,47° Donc tu fais partir un rayon incliné de 2,47 ° du diamètre extérieur de la lentille d'entrée et ton pare buée doit être toujours au delà de ce rayon. Une fois que tu as l'inclinaison du rayon de champ, il est possible de calculer le diamètre du pare-buée à une distance donne de la pupille d'entrée : DPB = D + (2 x d x TAN (Dchamp)) DPB = diamètre du pare buée D diamètre de la pupille d'entrée d Distance de calcul (longueur du pare buée par exemple) Dchamp angle de demi champ calculé plus haut Dans l'exemple ci dessus de la lunette de focale 500, elle a un diamètre de 106 mm par exemple et on veut faire un pare buée de longueur 250 mm par rapport à la première lentille : DPB = 106 + 2x( 250 x TAN 2.47°) DPB = 127,6 mm Ce diamètre est le minimum pour ne pas occulter la lumière et créer de limite de champ ou de vignetage. Plus tu seras près de ce diamètre et plus l'efficacité en termes de pare lumière parasite sera grande Mais bien sur il peut être utile d'augmenter ce diamètre pour ne pas être trop près du faisceau lumineux et éviter ainsi de créer de la turbulence. Ca peut aussi servir à vérifier si le tube d'un newton est bien dimensionné par rapport au champ visé. J'espère que j'ai bien compris la question. Pierre
  14. extender epsilon 160ED

    Oui, le calcul que j'ai fait était avec l'extendeur qui portait la focale à 800 et donc le F/D à 5 car c'était avec cet extendeur que le spot diag était donné pour 1 et 3 µm. A F/D 3,3 c'est mieux bien sur et avec 0,4 µm de longueur d'onde encore mieux. Oui, je pense mais ce serait déjà excellent.... Pierre
  15. extender epsilon 160ED

    Oui Christian, je pense que l'opticien est au courant mais que le marketing est passé par là. On n'aura de toutes façons pas d'image d'étoile plus petite que 6µ donc à quoi sert de se gargariser avec un spot diagramme à 1µm ou 3µm ? Si on annonce qu'on est limité par la diffraction sur le champ ben c'est bien non (c'est la cas si la construction suit bien la théorie )? Mais là on pourrait croire qu'avec des pixels de 1µm c'est le bonheur au centre ... Pierre