spoutnicko

Member
  • Content count

    647
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Everything posted by spoutnicko

  1. animation C2018Y1-NGC2903

    oui l'animation est vraiment très sympa, et j'ai l'impression de voir un peu d'activité dans la queue ionique. tu pourrais peut etre essayer de soustraire le stack à chaque image de l'animation pour enlever la partie "statique" et mieux voir ce qui change?
  2. format RAW

    tu as une option cachée qq part dans pixinsight pour ne pas qu'il active la rotation auto selon l'orientation de l'apn. je ne sais plus ou, je l'avais trouvée dans les menus à gauche...
  3. Eclipse version NNNN ... à Meudon

    Bien vu pour cet effet de phase lors de éclipse! C'est effectivement inattendu. Je penche pour un effet de phase résiduel plus qu'un effet d'éclipse. Les ombres sont essentiellement invisibles au sud de l'ombre, on ne les voit qu'au nord. Comme a la fois la lune traversait la partie nord de l'ombre, et que depuis la France, on était au nord de ma terre, c'est ce qu'on attend "géométriquement". En tout cas c'est une observation assez singulière, bravo!
  4. "filé" de lune HRD pendant l'éclipse

    l'image haute résolution HDR me semblait vraiment impressionnante, presque trop, avec une résolution homogène alors qu'on a une énorme différence de luminosité, donc de rapport signal sur bruit... du coup en lisant ce qui est dit par le gars, on voit qu'en fait il a pris des images haute résolution de la lune après la totalité, qu'il a combiné avec les images de la totalité pour avoir la couleur... c'est sur que ca aide ! par contre je trouve que c'est un peu limite quand meme....
  5. comme pas mal de monde, j'ai bravé le froid pour observer la belle eclipse ! et j'ai la chance d'avoir choppé un invité surprise fugace, un petit impact au début de la totalité ! il a été reporté par plusieurs observateurs, par exemple ici: https://imgur.com/gallery/R2voMXp par chance, je mitraillais avec un gros bracketing en ce début de totalité, et c'est tombé pendant une pose de 4s. pour ceux qui veulent la chercher sur leur images, l'impact a eu lieu à 4h41m43s TU c'est pris avec une lulu de 100mm et un sony a7s2 Nico
  6. Eclipse... avec un invité surprise !

    OK, une dizaine de kilos! ca fait un bon facteur 20 qd même avec le calcul à la louche! à la densité d'une chondrite, ca fait un truc genre de la taille d'un melon. j'ai fait un stack hier soir pour trouver la position car l'image est assez nette, j'ai envoyé à gars, on verra ce qu'il dit !
  7. Eclipse... avec un invité surprise !

    avec les approximation partout, il peut bien y avoir un facteur 10 sur le poids (notamment je pense pas que toute l'énergie cinétique soit convertie en rayonnement), mais bon, c'est clairement pas un truc de la taille d'un piano qui est tombé !
  8. Eclipse... avec un invité surprise !

    j'ai essayé de faire un calcul à deux balles pour estimer la taille du truc. genre savoir si c'est la taille d'un bus, d'une voiture, d'un piano, d'une citrouille, d'une pomme ou d'une cerise. en supposant que le flash corresponde à une émission de corps noir, comme il apparait a peu près blanc sur l'image, on peut dire qu'il est grosso modo à la meme température que le soleil, et utiliser le rapport flux magnitude du soleil pour estimer l'énergie. le flash à magnitude 3.7 à la distance de la lune donnerait magnitude 16.6 à 1 UA. le soleil est de magnitude -26.7, ca fait 43.3 magnitude de différence avec le soleil, soit un flux de 4.5 10-18 celui du soleil, ce qui fait tout de même 1.8 GW! mais pendant 1/25s, ca donne 100MJ. toujours à la louche, si le truc est tombé à 20km/s, ca correspond à... 0.5kg! c'est très à la louche, mais ca semble bien confirmer qu'on ne verrait pas l'impact depuis la terre ;-) et qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat !
  9. Eclipse... avec un invité surprise !

    Bien joué @Jacques Ardissone!!! si tu avais bougé plus le tube, on aurait pu voir la courbe de brillance sur la trainée du flash je viens de faire un peu de photométrie sur mon image. l'étoile visible est SAO 97590, de magnitude 8.5 je trouve une magnitude de 9.7 pour le flash, avec une pose de 4s. avec cette video, on peut estimer la durée du flash à environ 1/25s, soit 100 plus court que 4 secondes. ca fait donc une magnitude 3.7 pendant la fraction de seconde qu'a duré le flash, assez cohérent avec l'estimation que j'avais vu par ailleurs.
  10. yes bien joué! c'est pris avec une pose de combien ?
  11. Eclipse... avec un invité surprise !

    Oui j'ai eu un beau coup de bol, il est tombé pile à un moment où l'appareil enchaînait les poses en continu Le flash a été estimé a la magnitude 3, pour une durée inférieure à 1/10s. Sur mon image, la pose est de 4s, donc il est très atténué par rapport à sa vraie brillance. Par contre, comme ça a été super court, le flash est notablement plus ponctuel que les étoiles, il a figé la turbulence. Pas de "panache" ou forme mesurable, pour moi c'est un flash parfaitement ponctuel que l'appareil a enregistré...
  12. le coup de bol c'est qu'il soit tombé à un moment où je faisais des bracketting extrêmes de 7ev. dans cette période, l'apn captait des photons presque en continu, donc plus de chance qu'il soit sur une image qu'entre deux comme le flash est sur une seule image, aucune info plus précise sur le timing ou la durée
  13. oui, je l'ai attrapé ! c'est là ;-)
  14. retro engineering SONY

    Ça serait vraiment chouette si cela pouvait ouvrir la porte à un truc genre "magic lantern" pour les sony! adieu star eater et autres joyeusetés des sony! Je croise les doigts, merci de l'info!
  15. barlow + adc

    Le chromatisme que génère l'adc augmente proportionnellement à la distance entre ce dernier et le plan focal. Si tu es "a fond" sur l'adc, il faut l'éloigner du foyer. La position idéale est au plus proche juste après la lentille de la Barlow. Si tu le mets avant la Barlow, ça va aussi fonctionner mais potentiellement générer plus d'astig car il travaille avec un f/D plus court
  16. c'est de saison, voici une petite série d'aurores boréales capturées en mars. ca fait plusieurs fois que je vais dans les contrées boréales en observer, et c'est une des meilleure série que j'ai sorti. les aurores étaient bien puissantes avec souvent du rose/rougeatre en plus du vert habituel, et l'APN sort des nuances encores plus riches que ce qui était visible. j'ai notamment eu droit à des très belles couronnes extrêmement dynamiques que j'ai prises en vidéo. Nico
  17. pareil, dur dur de voir ton image dans le bon sens! j'ai l'impression que c'est le contraste qui est bizarre, avec des teintes trop sombres sur les plaines qui font penser au cerveau que c'est un creux. du coup en la tournant pour que la lumière vienne d'en haut et en changeant le gamma, maintenant je la vois bien ! et n'arrive pas retrouver "le mauvais sens"!
  18. M31 en LRHaVB

    très belle image, traitement au top, le débruitage est efficace et discret, le disque reste diffus et donne un certain aspect "oculaire", bref, c'est du très beau boulot, et avec une 80mm seulement ! respect !
  19. M45

    je parie une c*****e que tu as un filtre de protection devant ton objo! ces reflets sont créés entre le capteur et le filtre, si tu enlèves le filtre, tu n'auras plus ces flammèches
  20. passer d'un primaire à 92% (aluminium protégé) à 100%, c'est comme passer de 200mm à ... 208mm. ou gagner 0.1magnitude... bref, pas de quoi fouetter un chat! c'est toujours ca de pris, mais ca ne va non plus révolutionner ce que donne ton scope. autre chose à savoir, c'est que les diélectriques sont des traitements "épais", typiquement une douzaine de paires de couches de diélectriques sur ton exemple, et ca peut faire plus de 5µm d'épais (10x plus que la longueur d'onde!), la réflexion se passe dans le volume du coating. les diélectriques peuvent (suivant la qualité) causer de une diffusion non négligeable autour des étoiles brillantes/planètes car ils introduisent des irrégularités. de l'autre coté, tu as les traitements métalliques, qui font qq dizaines de nm d'épais (~10% de la longueur d'onde), et qui ne causent pas de diffusion. du coup, on comprends que ce n'est pas forcément le meilleur calcul que de vouloir choper qq % de lumière en plus pour perdre du contraste. le bon compromis est surement l'alu réhaussé avec 3 couches de diélectriques, tu passes à 98-99%, et un coating qui reste mince.
  21. moi aussi! j'ai parlé des activités de service 24h/24, qui, comme elles n'ont pas de cessation d'activité, peuvent éclairer démesurément et sans limite temporelle avec la version actuelle du texte... je pense à une station de lavage 24h/24 qui s'est installé hors agglomération, à 150m de chez mes parents, dans un endroit qui bénéficiait encore d'un ciel relativement préservé avant son installation...
  22. @astrogatel, en bas à gauche c'est Helix, Dumbell c'est bien plus au nord et bien plus petit @Dav78, c'est fait avec des poses allant de 0.5s à 8s, à 800 ISO, pour ne pas cramer la lune et Mars trop. avec f/2.8, il n'y a pas besoin de poser longtemps pour avoir du signal. je n'ai réussi à en venir à bout qu'avec Pixinsight et MosaicbyCoordinates (trop peu de recouvrement pour les autres que j'ai essayé) @Observatoire de Buthiers, les critère du choix ont été principalement la météo, le Maïdo était garanti sans nuages alors qu'il y avait un petit risque à la plaine des sables et pas de bellecombe. la pollum est nettement présente au Maido vers l'ouest. je n'ai pas été "sur le cul" devant la voie lactée australe comme j'ai pu l'être en amerique du sud. même dans le cirque de Mafate, on voit les lumières de la cote ouest. les coins les plus noirs sont vraiment à l'est, mais je n'y ai pas fait d'astro. je te conseille du coup plutot bellecombe ou plaine des sables, mais la météo semble y etre plus incertaine qu'au Maido, et c'est moins facilement accessible. @michelsonia08, je mettrais une version un peu plus grosse sur mon site un de ces jours ;-). en full, comme le temps de pose cumulé est assez réduit, le fond de ciel reste bruité
  23. Salut, avec pas mal de retard, je viens de terminer une mosaïque de l'éclipse de lune et de la voie lactée faite à la Réunion, au Maïdo. ca a été une véritable course contre la montre pour réaliser cette mosa, c'est fait au Sigma Art 85mm 1.4, fermé à 2.8 et Sony A7s défiltré. je m'étais pris un peu la tête sur le cadrage idéal, et suis parti pour un 3x5 tuiles pour avoir M16, M17, les nébuleuses de rho oph et zeta oph, celles du sud du scorpion et Hélix. il a donc fallu réaliser les 15 panneaux pendant la durée de la totalité, et limiter les taux de recouvrement au minimum. j'avais calculé les temps de pose pour avoir juste 15 minutes de marges pour gérer les possibles emmerdements, et ca n'a pas manqué, au milieu de la totalité, le suivi s'est mis à déconner! il m'a fallu un peu de temps pour comprendre la cause, c'était les piles (neuves!) qui alimentaient la monture équatoriale qui flanchaient à cause du froid (6°C!). j'ai du ramener en urgence la voiture au plus près du télescope, allumer le moteur, et mettre les piles sur le chauffage pour leur redonner du jus! bref, ca a été un peu chaud, mais ca l'a fait malgré tout et je suis bien content du résultat!
  24. Merci pour vos messages, j'espère que vous l'avez bien ouvert en grand pour profiter des détails! il y a même une petite comète (NEOWISE) à trouver dans le champ ! @Kaptain, @astrogatel pour l'APOD, c'est trop du réchauffé, il y a déjà eu presque la même ! j'avais aussi tenté de faire une grosse mosa de la voie lactée début aout, mais ca a merdé... ca sera pour une prochaine fois!
  25. félicitations! je trouve que c'est hyper interessant comme boulot! mosaique avec un capteur couleur et filtre HaOIII en meme temps... j'avais jamais vu, ca dépote grave !!! avec les nébuleuses obscures qui se mélangent à celles Halpha et OIII, c'est plus que de la simple bichromie. tu nous sors Orion bientot? :-)