spoutnicko

Member
  • Content count

    661
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Posts posted by spoutnicko


  1. Hello, je me pose une question de bricolage, et je me dis que certains ici ont surement un peu d''expérience...

     

    je voudrais alléger un peu mon tube de MN190 (12kg) qui fait galérer mon ioptron ieq30 (donnée pour 14kg)

     

    le colliers et la queue d'aronde pesant 1.8kg, et sachant que je me fiche de pouvoir orienter le tube, je me dis que je pourrais les remplacer par une aronde plus courte que je viendrais fixer dans le tube alu, un peu comme sur les maksutov cassegrain:

     

    telescope-maksutov-sky-watcher-1802700-sur-monture-neq5.jpg.b86680049c8c25dfb10b3ef0d96f2860.jpg

     

    sur les tubes lourds plus lourds, la queue d'aronde est fixée aux barillets du miroir et de la lame, et non directement au tube comme ici:

     

    tube-optique-schmidt-cassegrain-celestron-c14-edge-hd-vixen.jpg.9fe6658aefd53aecb759c84604d61d99.jpg

     

    est ce que certains ont déjà fait des trucs du genre? ca passe sur un tube alu de 10kg sans risquer de le déformer? parce que du coup, les 10kg+ du tube seront maintenus par juste deux vis-rondelle-écrou dans le tube...

     

    Merci aux experts !

     

    Nico

     

     

     


  2. je ne connais pas le D750, mais comme tu le dis, je ne pense pas qu'il y ait d'avantage "brut" entre le Z6 et le D750.

     

    après c'est la différence entre reflex et le mirrorless. j'aime beaucoup le mirrorless, plus léger, pour la photo quotidienne. pour l'astro, avoir un flange focal distance plus court permet d'avoir de bricoler plus facilement. je m"étais fait un correcteur sur mon apo de 100mm avec des lentilles Edmund Optic standard pour le sony. avec un reflex, ca n'aurait pas été possible. il y aussi la carte XQD du Z6 qui peut apporter un différentiel notable pour des cas particuliers où on cherche des rafales d'images. sinon effectivement, ca doit être kif-kif pour la plupart des cas si on n'a pas de contraintes de poids.

    • Thanks 1

  3. Hello,

     

    j'ai eu la chance de pouvoir tester un peu le nouveau Nikon Z7 en astrophoto en avril sur mon nouveau scope, le maksutov newton 190 de Skywatcher dont c'éait quasiment les premières lumières

     

    en utilisation normales, c'est un apn très impressionnant par rapport à mon a7s2. je l'ai vite pris en main, les menus sont bien plus intuitifs que sur le sony, et les rafales à 45Mpix avec la carte XQD sont vraiment impressionantes...

    au niveu image, 45Mpix, ca fait une grosse différences avec les 12Mpix ! une capacité de recadrage vraiment impressionnante

     

    pour ce qui nous intéresse, l'astrophoto, les différences principales avec le sony, il y a pas mal d'avantages:

    - 45Mpix! c'est dément, on peut faire des gros agrandissements et sortir des images détaillées de la lune avec des focales de seulement 900-1000mm

    - la batterie: par rapport au sony, une batterie pleine tient une nuit complète alors que j'ai 5 batteries sur le sony, que je dois tout le temps recharger pour ne pas tomber en rade en cours de nuit

    - pas de star eater !!! ca m'a enlevé un poids mental de revoir des raw non trafiquées! si les réductions de bruit sont désactivées, on retrouve quelques pixels chauds (comme au bon vieux temps!) qui s'enlèvent en post traitement avec les darks. 

     

    au niveau mise au point, c'est similaire au sony avec le focus peaking qui fonctionne bien

    je n'ai fait face qu'à un seul inconvénient, le fait que le ISO max soit de "seulement" de 100k ISO. ca fait que, a par les étoiles brillantes on ne voit que du noir, donc le cadrage est moins facile qu'avec le sony où on voit déjà bien la cible en live view avec les ISO à fond. j'avais un peu oublié l'époque où on devait faire des petites poses pour avoir le bon cadrage ;-)


    en bref, je pense qu'après avoir été canon, puis sony, je vais me convertir à nikon dès que les boitiers auront un peu baissé ! pour une utilisation astro, le Z6 semble être le meilleur compromis pour l'astrophoto, avec 24Mpix et 200kISO ce qui devrait aider pour le cadrage par rapport au Z7.

     

    bon maintenant place aux images:

     

    c'est donc le MN190, sur une ioptron ieq30. c'est vraiment limite niveau poids, faut bien tout ajuster au petits oignons pour que la monture guide bien... 

     

    le premier quartier, en full, une pose unique

    moon.thumb.jpg.c7cf1eb44ed14541001484b66ec13065.jpg

     

     

    un petit crop pour voir ce qu'on voit à 100%:

    moon_crop.thumb.jpg.4a975d0401315685ee990366285c7b56.jpg

     

     

    une petite lumière cendrée, pour voir la bonne dynamique et le contraste du setup:

    earthshine.thumb.jpg.48f5e785bfb3085ca715612909aacfdc.jpg

     

     

    ensuite un peu de ciel profond, tout est fait avec des subs de 15s à 2000ISO. pas de PEC ou de guidage pour l'instant donc pas possible d'avoir des subs plus longues. et c'est déjà bien limite comme charge pour l'ieq30

    c'est fait en essonne, dans un ciel péri urbain, avec pas mal de pollum, mais qui permet quand meme d'approcher la magnitude 5 au dela de 45° d'altitude.

    la turbu était vraiment naze toutes les nuits ou j'ai testé le scope, malheureusement. du coup on est loin de la résolution théorique du setup.

     

    M13 avec 20minutes de poses cumulées

    M13_20min.thumb.jpg.b48d750c953653268b65d533834c7d07.jpg

     

    M81-82 en 40minutes cumulées

    M81_40min.thumb.jpg.61a3bac10c894be69d5df6fa0dad8645.jpg

     

     

    M51 en 30minutes

    M51_30min.thumb.jpg.f9151a76106ab4f1c928e17a4d18412d.jpg

     

     

    M101 en 30minutes, la ca commence à être difficile pour le ciel de banlieue

    M101_30min.thumb.jpg.875095d4e24084dbc485119bd9bf2a43.jpg

     

    et en vite fait, M17 en 6 minutes: ce n'est pas aussi pire que pensais pour un apn non défiltré!

    M17_6min.thumb.jpg.5c8b5b1288275c6dfa900f8a48837ab2.jpg

     

    M27 en 4 minutes

    M27_4min.thumb.jpg.7eb2304edbc58535cce2a2751dacf21a.jpg

     

    voila, le nouveau setup est plein de potentiel, vivement qu'il puisse aller sous un ciel bien noir !

     

    nico

     

     

     

    • Like 5
    • Love 1

  4. @Colmicen deux mots, le Z7 est top... 48Mpix, c'est du délire, le bruit est contenu, pas de star eater... le seul inconvenient que j'ai vu, c'est que la visu "live" ne monte pas assez en iso pour faire des cadrages fins rapidement comme sur le a7s. l'image reste très noire en live view. je vais poster des images dans les jours qui viennent.

     

    @messier63, effectivement, j'ai l'impression que le Z6 serait le meilleur compromis pour une utilisation astro

     

     

     

     


  5. @Philippe Bernhard, il faut bien que tu precise, le star eater du a7iii n'est pas genant pour ton utilisation, avec ton setup

    j'ai un a7s, un a7s2,et  j'ai utilisé le a7r2. Je suis malheureusement bien familier du star eater... Le problème de ce truc c'est que dans certains cas pas de soucis (= qd les etoiles sont assez larges) et dans d'autres c'est catastrophique (étoiles très fines). Meilleure est ton image, pire c'est... 

    Si tu fais de la photo astro vite fait, c'est clair que ça passe, si tu cherches a pousser les limites de ton scope avec des images hyper résolues, ça peut devenir une torture psychologique (genre "chouette c'est super stable ce soir, j'ai des étoiles toutes petites... Merde le star eater bousille les etoiles du coup :/, je fais quoi? Des poses plus courtes qui vont exploser mon bruit, ou bien des poses longues qui vont bousiller ma résolution??")

    Je viens de tester le Nikon Z7, pas de star eater , on voit qq pixels chauds qd on n'active pas les réductions de bruit, j'en ai presque eu l'oeil mouillé !


  6. oh la vache... M31... je sais pas quoi dire! c'est fou, on retrouve ce poudroiement d'étoiles des images Hubble, mais avec une colorimétrie beaucoup plus naturelle... tu nous fais un mosa? 

     

    ce qui est fort, c'est de se dire qu'on peut sortir ca avec des fwhm de 2.5"... ca serait donc accessible avec un 200mm, à condition de poser une dizaine de nuit ! 

     

    la résolution sur M51 laisse espérer un truc fou...


  7. @Thierry Legaultsuper démo de l'effet ! alors qu'on a entendu pas mal de gens dire qu'il n'y avait plus de star eater, cela prouve bien qu'il est toujours la. en plus sur les mark3 de sony, on ne peut pas le court circuité en passant en mode rafale. 

     

    le plus dommage dans l'histoire c'est que c'est uniquement les astrams avec du bon matos et méticuleux qui sont affectés...

     

    pareil que toi, je lorgne sur les mirrorless nikon qui semblent avoir un énorme potentiel pour beaucoup de choses en astro...

     

     

     

     


  8. oui l'animation est vraiment très sympa, et j'ai l'impression de voir un peu d'activité dans la queue ionique. tu pourrais peut etre essayer de soustraire le stack à chaque image de l'animation pour enlever la partie "statique" et mieux voir ce qui change?

     

     


  9. Bien vu pour cet effet de phase lors de éclipse! C'est effectivement inattendu. 

    Je penche pour un effet de phase résiduel plus qu'un effet d'éclipse.

    Les ombres sont essentiellement invisibles au sud de l'ombre, on ne les voit qu'au nord. Comme a la fois la lune traversait la partie nord de l'ombre, et que depuis la France, on était au nord de ma terre, c'est ce qu'on attend "géométriquement".

     

    En tout cas c'est une observation assez singulière, bravo!


  10. l'image haute résolution HDR me semblait vraiment impressionnante, presque trop, avec une résolution homogène alors qu'on a une énorme différence de luminosité, donc de rapport signal sur bruit... du coup en lisant ce qui est dit par le gars, on voit qu'en fait il a pris des images haute résolution de la lune après la totalité, qu'il a combiné avec les images de la totalité pour avoir la couleur...

    c'est sur que ca aide ! par contre je trouve que c'est un peu limite quand meme....

     

     

     


  11. OK, une dizaine de kilos! ca fait un bon facteur 20 qd même avec le calcul à la louche! à la densité d'une chondrite, ca fait un truc genre de la taille d'un melon.

     

    j'ai fait un stack hier soir pour trouver la position car l'image est assez nette, j'ai envoyé à gars, on verra ce qu'il dit !

     

     

     

    sharpened.jpg


  12. j'ai essayé de faire un calcul à deux balles pour estimer la taille du truc. genre savoir si c'est la taille d'un bus, d'une voiture, d'un piano, d'une citrouille, d'une pomme ou d'une cerise.

     

    en supposant que le flash corresponde à une émission de corps noir, comme il apparait a peu près blanc sur l'image, on peut dire qu'il est grosso modo à la meme température que le soleil, et utiliser le rapport flux magnitude du soleil pour estimer l'énergie.

    le flash à magnitude 3.7 à la distance de la lune donnerait magnitude 16.6 à 1 UA. le soleil est de magnitude -26.7, ca fait 43.3 magnitude de différence avec le soleil, soit un flux de 4.5 10-18 celui du soleil, ce qui fait tout de même 1.8 GW!

     

    mais pendant 1/25s, ca donne 100MJ. toujours à la louche, si le truc est tombé à 20km/s, ca correspond à... 0.5kg!

     

    c'est très à la louche, mais ca semble bien confirmer qu'on ne verrait pas l'impact depuis la terre ;-) et qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat !

    • Like 1

  13. Bien joué @Jacques Ardissone!!! si tu avais bougé plus le tube, on aurait pu voir la courbe de brillance sur la trainée du flash xD

     

    je viens de faire un peu de photométrie sur mon image. l'étoile visible est SAO 97590, de magnitude 8.5

     

    je trouve une magnitude de 9.7 pour le flash, avec une pose de 4s. avec cette video, on peut estimer la durée du flash à environ 1/25s, soit 100 plus court que 4 secondes. ca fait donc une magnitude 3.7 pendant la fraction de seconde qu'a duré le flash, assez cohérent avec l'estimation que j'avais vu par ailleurs.

     

     

     

    • Like 1

  14. Oui j'ai eu un beau coup de bol, il est tombé pile à un moment où l'appareil enchaînait les poses en continu :D

     

    Le flash a été estimé a la magnitude 3, pour une durée inférieure à 1/10s.

     

    Sur mon image, la pose est de 4s, donc il est très atténué par rapport à sa vraie brillance.

     

    Par contre, comme ça a été super court, le flash est notablement plus ponctuel que les étoiles, il a figé la turbulence. Pas de "panache" ou forme mesurable, pour moi c'est un flash parfaitement ponctuel que l'appareil a enregistré... 

     

    • Like 1

  15. le coup de bol c'est qu'il soit tombé à un moment où je faisais des bracketting extrêmes de 7ev. dans cette période, l'apn captait des photons presque en continu, donc plus de chance qu'il soit sur une image qu'entre deux

     

    comme le flash est sur une seule image, aucune info plus précise sur le timing ou la durée