astrocomets

Member
  • Content count

    503
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by astrocomets

  1. Demande services d'un tourneur

    Si TRASSUD n'est pas un "ch'tit artisan" alors quel est il ?Franck Dussart, originaire du pays des "ch'tis" travaille tout seul dans un atelier de 350 metres carres de surface ou il realise des merveilles qui ont certes un prix mais ne lui permettent surement pas de rouler sur l'or surtout quand on voit le prix de la matiere premiere.Question qualite : il explose la concurrence d'ou qu'elle vienne sans que ses tarifs soient franchement differents.Autant donc lui confier vos realisations sur mesure qu'il executera avec passion. De plus, si vous vous adressez chez TRASSUD c'est reponse garantie et a moins de 10 jours de delais.
  2. Derniere mise à jour du site SAF Interactive www.astrosurf.com/saf/ ...à propos de celle qui sera peut être la comète de l'année. http://www.astrosurf.com/saf/Ephemerides/73P/73P.htm S'y trouve aussi tout sur la comete du moment (C/2006 A1/POJMANSKI) http://www.astrosurf.com/saf/Ephemerides/2006a1/POJMANSKI.htm Et un paquet de renseignements sur la visibilité... http://www.astrosurf.com/saf/articles/ECL20060329/ECLIPSE.htm ...et la photographie de l'éclipse de Soleil du 29 mars. http://www.astrosurf.com/saf/articles/ECLIPSE_PRATIQUE/ECLIPSE_PHOTO.htm Bonne visite.
  3. JOA

    Et il y en a meme qui font 2X600km alors qu'ils n'ont presque rien a vendre ni a acheter.Rien que pour l'ambiance et les rencontres qu'on y fait ça vaut la peine.J'y retourne donc et ce sera la troisieme fois.Avantage non negligeable : tout peut se passer a l'abri (des averses).
  4. A l'évidence, il s'agit d'un canular. Le ciel de Sin le Noble est ce qu'il y a de pire dans le département du Nord et C/2006 B1 a laquelle il est fait mention ne pouvait même pas se trouver dans le ciel au moment de la "découverte". C/2006B1 est la découverte la plus récente, il n'y en a pas eu d'autres depuis...et elle était de mag 18 le 30 janvier.Ayant déjà réalisé un certain nombre d'estimations de mag visuelles de comète tout près de la, à Dechy, depuis les jardins entourant le Centre Hospitalier de Douai, jamais je n'ai pu m'aventurer avec des J 15X80 sur des comètes plus brillantes que mag 6,5.Quant a l'auteur de l'article, je l'ai interpelée mais la gazelle fait la sourde oreille.
  5. Bonjour à tous,Pour ceux qui en redemandent...Toucher ces fabuleux cadeaux tombés du ciel,Se rincer l'oeil à la bino et en lumière polarisée sous la conduite avisée de notre experte (Hélène, pour ceux qui ne la connaissent pas et tout un programme pour les autres),Partager les souvenirs de chasses aux météorites sud tunisiennes et sud egyptiennes...et bien d'autres choses encore.Tout un programme à l'adresse : http://www.astrosurf.com/saf/news/METEORES/COMMISSION20060218.pdf Météores, météorites, impactisme vous attendent donc au temple de l'astronomie Bénévole (le siège de la SAF, 3, rue Beethoven, 75016 Paris, Métro Passy, RER C Tour Eiffel-Champs de Mars, tel : 01 42 24 13 74.C'est gratuit et ouvert à tous les passionnés et intéressés.Pinces sans rire s'abstenir.Au plaisir de vous y retrouver nombreux.
  6. Bonjour à tous,Pour ceux qui en redemandent...Toucher ces fabuleux cadeaux tombés du ciel,Se rincer l'oeil à la bino et en lumière polarisée sous la conduite avisée de notre experte (Hélène, pour ceux qui ne la connaissent pas et tout un programme pour les autres),Partager les souvenirs de chasses aux météorites sud tunisiennes et sud egyptiennes...et bien d'autres choses encore.Tout un programme à l'adresse : http://www.astrosurf.com/saf/news/METEORES/COMMISSION20060218.pdf Météores, météorites, impactisme vous attendent donc au temple de l'astronomie Bénévole (le siège de la SAF, 3, rue Beethoven, 75016 Paris, Métro Passy, RER C Tour Eiffel-Champs de Mars, tel : 01 42 24 13 74.C'est gratuit et ouvert à tous les passionnés et intéressés.Pinces sans rire s'abstenir.Au plaisir de vous y retrouver nombreux.
  7. Et pour ceux qui en redemandent, je ne saurais que trop vous recommander la lecture des ouvrages suivants :1) un siecle d'Astronomie, 2) Au plus pres de la planete Mars, 3) Au plus pres de Saturne,parus chez Vuibert.Ayant le bonheur de bien connaitre Audouin Dollfus je peux vous assurer que derriere son physique de professeur nimbus se cache un etre genereux et accessible qui n'a jamais laisse tombe les astronomes amateurs tant il a toujours ete astronome amateur dans l'ame depuis le jour ou, amene par son pere a l'observatoire de la SAF rue Serpente en 1941 il a ete inocule de notre virus a tous. le montreur d'etoiles ce soir la etait aussi un grand Monsieur : Jean Dragesco.
  8. Attention aux poulets...ailleurs que sur les routes !Mieux vaut avoir un vehicule a disposition car a Altaya, attention aussi aux montagnes et donc aux nuages qui peuvent deja s'y frotter a la mi journee.Dans ce cas, filer au sud d'Antalya, meme au risque de perdre de la duree de totalite, peut etre payant.Toutes les infos sont sur : www.astrosurf.com/saf/
  9. Qui va voir l'éclipse en Mars 2006 ??????

    Bonsoir a tous,La region est d'Antalya est loin d'etre le meilleur plan en Turquie car les montagnes, et donc les nuages, ne sont pas loin.Si le temps est limite, mieux vaut viser le sud d'Antalya meme au risque de perdre un peu de duree de totalite car on gagne a peu pres 20% de probabilite de ciel clair.Pour plus d'infos : http://www.astrosurf.com/saf/articles/ECL20060329/ECLIPSE.htm Et j'espere pour vous qu'il n'y aura pas de poulet au menu car la Turquie devient de moins en moins frequentable a cause de ces volatiles.Pour ma part, ce sera le nord du Niger qui a fait un mort en 10 ans, soit beaucoup moins que la grippe aviaire en une semaine.
  10. Galilée ce soir sur France 3

    "Pour le reste, je connais beaucoup de personnes qui ont travaillé avec ton Maîîîîîîîîîîîîîîîître à penser "Tiens ! un nouveau sujet d'étude pour notre trouveur national :L'homme descendrait-il de la chèèèèèèèèèèèvre ??Que Serge soit rassuré, Claude Allègre n'est en rien mon Maître à penser...il l'est seulement un peu plus que la moyenne des auteurs encombrant certaines "bonnes" revues astro.
  11. Comète C/2006 A1/Pojmanski

    Bonsoir à tous,Tout ce que vous avez toujours voulu savoir et plus encore sur cette premiere comète de l'année se trouve à la page : http://www.astrosurf.com/saf/Ephemerides/2006a1/POJMANSKI.htm Elle devrait être visible aux jumelles en fin de nuit fin février début mars mais probablement pas si facile que cela.Bonnes observations.
  12. Galilée ce soir sur France 3

    Bonsoir a tous,Bien que n'etant pas qu'astrophysicien, Claude Allegre peut en remettre a bon nombre de "chercheurs" en astronomie.Son livre "De la Pierre a l'Etoile" est un chef d'oeuvre, comme ce telefilm qui restera un tres grand moment de la television française.Un livre d'ailleurs tres dangereux a lire car sa lecture fait attraper dans l'instant le virus de la passion pour les meteorites, d'autant qu'il est accessible a toutes les categories de lecteurs.Il est tres rare de trouver autant de pedagogie quand un tres grand nom de la vraie science s'exprime.Comme disait le General de Gaulle : "Il est beaucoup plus facile de trouver des chercheurs que de chercher des trouveurs". Claude Allegre est de la race de ces derniers, et malgre tout ce qui a pu etre dit ou ecrit sur lui, je puis vous assurer qu'il a la simplicite des plus grands et de son plus grand respect pour les autodidactes.[Ce message a été modifié par astrocomets (Édité le 08-01-2006).]
  13. Bonsoir David,On est tous avec toi pour cette semaine de reve en un site unique et avec, en prime, la convivialite chere a la Romandie.Amicalement.
  14. Presentation et projet

    Tiens, on dirais du TRASSUD-like et ça ressemble a un telescope que je connais bien.Je peux donc te rassurer car l'original possede un double entrainement a galet et plateau : 650mm de diametre en ascension droite et 450 en declinaison mais c'est proportionne pour 535mm de diametre. Aucun probleme de desequilibre et ça marche en goto tress facilement avec un FS2.Il faut absolument deux porte oculaires et un support de secondaire a deux positions monte sur un excentrique pour respecter l'offset des deux cotes.Bon courage.
  15. Dobson et mal de dos...idées ?

    Kentaro, tu as bien raison de penser a la camionette amenagee car cela donne une mega autonomie.Pour tirer mes 800 kg de telescope (ce n'est pas un gros dob mais un telescope type observatoire fixe dont le tube pese plus de 120 kg) et 250kg de remorque j'utilise un vieux Land Cruiser chassis court qui a 300000km et que j'ai bricole pour le metamorphoser sur le site en un espace de repos qui, dans moins de 1,5m² permet un couchage de 2,1X0,9m, un point d'eau et un coin bureau avec les alimentations qui vont bien a partir d'une batterie secondaire. C'est quand meme mieux que le camping pur et dur surtout quand il pleut et beaucoup plus sur pour les nombreux accessoires indispensables a l'usage d'un tel bestiau. Un tel vehicule se trouve d'occasion pour moins de 3000 euros et ça passe partout.
  16. Dobson et mal de dos...idées ?

    Un telescope sur remorque : je ne peux qu'approuver cette solution puisque je l'utilise depuis 3 ans, ce qui me permet de n'observer avec un gros diametre que dans des tres bons sites.La maniabilite de l'ensemble n'est pas une question de poids mais de conception de l'ensemble.Pour ma part, j'ai opte avec le concepteur du systeme (TRASSUD) pour un systeme de descente et remontee de l'instrument de la remorque qui, malgre ses 800kg (Newton de 535mm de diametre a F/D=3,3 vrai Serrurier sur monture a fourche), peut etre installe sur le site en une dizaine de minutes.Plusieurs avantages a cette solution : on gagne 40cm sur la hauteur des porte oculaires et l'instrument retrouve une stabilite digne d'une installation fixe, d'autant que celui ci est completement insensible au vent.L'inconvenient est que la remorque ne doit pas etre batie autour d'un essieu de voiturette et que ses dimensions (longueur d'environ 2,5m sans la fleche) necessitent une fabrication sur mesure d'autant qu'en position de transport le telescope est pose sur un plan basculant et beneficie d'un boulonnage lateral.Arme de la sorte, il n'y a pas de limite de distance entre le lieu de garage du telescope et son lieu d'utilisation.
  17. Microbe en projet

    Salut a tous,Avant de scier les barres du Serrurier : attention au champ de pleine lumiere qui, meme sur un 114 doit etre d'au moins 30 minutes d'arc :Si D est le diametre du primaire (114mm), Si F est la focale (900mm), Si on veut 30' de champ de pleine lumiere, il faut couvrir au foyer une aire de 8,5 mm environ (en comptant large. Si a est le diametre du petit axe du secondaire,La distance l de coudage sera :l = F*(a-d)/(D-d)Y a plus qu'a ... avant de couper de maniere empirique.Bon montage.
  18. Journées du Patrimoine à Juvisy

    Cher Monsieur Pons,C'est exactement de la sorte que nous agissons tant en Europe que chez les US. Quant à Khadafi, on vous le laisse.L'obs de la Sorbonne déborde d'activité et la SAF n'a même pas à s'acquiter de l'électricité : c'est du tout bénef pour l'ensemble des amateurs qui y montent et occupent les 4 niveaux de la tour, même s'il est vrai que cela a coûté un peu d'argent à la SAF il y a 25 ans. Puisqu'il ne nous coûte rien, et même nous rapporte quelques fonds, cet obs restera ce qu'il est même si Juvisy reprend du service. Le seul problème à la Sorbonne est qu'on est pas chez nous et qu'un bail a toujours une fin.L'AACF est un allié précieux fait en grande partie de contribuables électeurs locaux : un moyen de pression que rien ne peut remplacer à la SAF. Après des relations, au départ pas faciles liées à plusieurs raisons qu'il n'y a pas lieu de détailler ici et dont l'expression la plus évidente est l'article d'Anne Pons, le terrain est maintenant déminé d'un côté comme de l'autre et il n'a fallu que quelques mois pour cela. Nous avons eu beaucoup de plaisir à nous retrouver tous ensemble ce dernier WE autour d'un seul et même but même s'il est parfaitement exact que nos niveaux d'intervention sont différents.Quant à nos "vieux", certains sont probablement plus jeunes que beaucoup d'entre nous. La palme revient à Jean Claude Pecker et Charles Fehrenbach : ils ont beaucoup de temps à nous consacrer et sont restés en contact avec l'ensemble de la communauté scientifique et gardent des contacts privilégiés dans les ministères.Le projet aura très bientôt la reconnaissance de l'Académie des Sciences (grâce à Jean Claude Pecker)et fera l'objet d'une motion lors du prochain congrès de l'UAI. Il ne mettra pas la SAF en péril car la gestion sera confiée à une association qui recevra délégation de service public, sauf au niveau de l'observatoire (2eme étage) qui sera géré par la SAF.Nous sommes très bien vus de l'UAI, surtout depuis l'organisation par la SAF, l'an dernier, de l'International Workshop on Cometary Astronomy qui a réuni 14 nationalités dont tout le gratin de l'astronomie cométaire mondiale. Cet atelier s'est déroulé à Meudon...à défaut de pouvoir recevoir ses 64 participants à Juvisy.Là encore, cette opération n'a pas coûté un sou à la SAF et lui a rapporté beaucoup en crédibilité en prouvant que des amateurs étaient capables d'organiser une rencontre de niveau professionnel.Vous voyez donc qu'à côté de Juvisy, la SAF exerce de mieux en mieux son rôle d'intermédiaire entre les institutions, les amateurs et le public dont elle s'occupera encore une fois sur trois sites le 3 octobre prochain : obs de Paris, obs de Meudon et bien sur, le parc de Juvisy. Toute notre énergie est loin d'être focalisée sur le seul devenir de cette demeure historique mais sur la difficile mutation d'une société dite "savante" qui se doit de s'ouvrir sur le public le plus large, ce qu'elle fait maintenant et en définitive, pas si mal (âges limites à Valdrôme cette année : 2 à 84 ans venus de tous horizons). De plus, nous intervenons très souvent dans les clubs et associations de province qui nous en font la demande et sommes plusieurs à parcourir des milliers de km par an, en France comme dans les pays voisins pour répondre au but de notre association...sans que cela ne coûte un centime à la SAF comme aux organismes demandeurs dès lors que leur budget ne le permet pas. La richesse des contacts noués lors de ces déplacements vaut bien mieux qu'un cachet fût il royal.Si un jour, les expositions et manifestations de l'Observatoire Flammarion sont annoncées sur la Canebiere, vous pourrez toujours vous en détourner...et penser qu'à Marseille il y a aussi eu une Société Scientifique Flammarion.
  19. Journées du Patrimoine à Juvisy

    Cher Monsieur,A vous lire, il semble que la meilleure solution soit de tout laisser en l'état, ou, mieux, de se débarasser du cadeau empoisonné pour tout reverser à l'état pour lui permettre de financer encore plus de social.A cela, bien sur, nous nous refusons. L'observatoire Flammarion n'est rien d'autre qu'une grosse demeure entourée de deux hectares de parc et non l'annexe du Futuroscope.Même un privé, certes fortuné, serait en mesure sur ses fonds propres, de le réhabiliter et de le faire revivre mais s'agissant d'un patrimoine mondialement reconnu, les instances aujourd'hui sollicitées dépassent largement nos frontières, face à l'immobilisme national.Le fonctionnement d'une telle structure ne peut bien sur pas être portée par une structure municipale ou associative, fut elle d'importance nationale et ce n'est pas votre Reeves ou votre Prix Nobel qui y changeront quoi que ce soit, y compris dans l'attribution des moyens. Le premier n'a aucun poids a ce niveau et pour le second, ils sont deux à oeuvrer pour nous...sans plus de succès au niveau national.Là où je vous suis moins s'est dans l'idée qu'il faut s'appeler "société parisienne" pour mettre en valeur un patrimoine situé en région parisienne. Si notre fondateur s'est installé à Juvisy, ce n'est pas notre faute et envisager de le remonter pierre par pierre à Marseille risque d'alourdir la note.Ce sera donc l'observatoire de la SAF, tout comme la BAA a son observatoire à Cambridge, en banlieue londonienne éloignée, sans que cela n'ait jamais choqué personne.J'ajouterai qu'il ne s'agit pas de la seule initiative en cours où la SAF est impliquée puisqu'il y en a une autre visant un site placé à 650 km de Paris.Que faire revivre les veilles pierres et un lieu chargé d'histoire vous donne de l'urticaire, c'est un avis que chacun respecte mais ce n'est qu'un avis loin de correspondre à la volonté générale tant des passionnés d'astronomie que du public, même loin de Juvisy.A partir du moment où le rez de chaussée est polyvalent, rien ne nous empêche d'y prévoir des colloques et la SAF, ne vous en déplaise, si elle veut survivre, ne doit pas compter sur les aides extérieure qu'à ce jour elle n'a pas. Les cotisations de ses membres représentent bien peu de chose face à l'immense richesse générée par le dévouement de chacun et si nous voulons continuer à nous développer, cela passera inévitablement par la constitution de sources de revenus stables. Quant au parcours initiatique, rien d'autre que ce qui a été réalisé par des bénévoles au Parc du Soleil et du Cosmos d'Avignon Les Angles, et encore, en plus simple : un chemin et des stèles didactiques.Mon but n'est pas de vous convaincre mais de ne pas dissuader ceux qui, tant à la SAF qu'a l'AACF ont surement encore quelques illusions.
  20. Journées du Patrimoine à Juvisy

    Bonsoir Johnny,Je te rassure, l'ensemble du contenu de la bibliothèque est préservé en lieu sur et idem pour le mobilier de l'observatoire. Tout est consultable grace au travail de classement et d'archivage réalisé par les conservateurs bénévoles succéssifs et en particulier grace au travail de Jacques Pernet et Patrick Fuentes qui en 30 ans ont consacré des milliers d'heures à cela.L'observatoire Flammarion n'est ni plus ni moins qu'une grosse demeure bourgeoise et non le château de Versailles question pompe à fric tel que décrit par certains. Il est, de plus, situé à 6km de l'aéroport d'Orly et pourrait devenir un lieu de colloques fort rentable tant pour la SAF que pour la Municipalité.
  21. Journées du Patrimoine à Juvisy

    Bonsoir M. Pons,Si la SAF a concédé à la Municipalité de Juvisy le parc et les deux premiers niveaux c'est uniquement pour ne pas avoir a en supporter les frais d'entretien. depuis cette époque, cela a rapporté 32 ans d'un loyer certes modeste mais non le gouffre que vous annoncez avec l'assurance du parfait ignorant. Par ailleurs, tout ce qui a été réalisé (toitures, parc, boiseries extérieures) a été financé par la Municipalité dans le cadre de ses engagements liés au bail.Quant a vos propos sur l'observatoire lui meme et son fondateur, je vous ne les qualifierai pas car ils sont inqualifiables.Entre votre C11 et la 240 de CF, mon choix est fait et sans appel.A vous lire, a la SAF il faut faire ci et y a qu'a faire ça : le dire c'est bien mais le faire c'est mieux ! N'oubliez pas que la SAF ne compte que des bénévoles pour l'animer et que les donneurs de leçons ne sont les bienvenus que si leur légitimité est fondée sur l'action et pas seulement sur les idées.Quant aux animations et conférences "parisiennes", il ne me semble pas vous avoir croisé aux Rencontres Astro Ciel entre le 30 juillet et le 14 aout dernier, pas plus d'ailleurs qu'au même endroit en 2004 et à St Apo en 2003, pourtant, vous auriez eu moins de distance à parcourir de Marseille à Valdrôme que moi, de Cambrai à Valdrôme. Il y avait pourtant, à moins de 200km de chez vous, plus de 100 instruments, 67 heures d'exposés, 12 conférences et 8 ateliers !Vous me permettrez donc de considérer vos grandes leçons à la valeur qu'elles ont et de persister à projeter d'investir le prix de votre cher C11 (qui ne sortira pas des caisses de la SAF) à l'asservissement d'une prestigieuse installation qui, ne vous en déplaise, a au moins le mérite d'exister.
  22. Journées du Patrimoine à Juvisy

    Bonjour Astroperenoel,Ya pas foule, maintenant, assurément, mais dimanche on en a vu passer près de 600 dans la journée.
  23. Journées du Patrimoine à Juvisy

    Salut Johnny...et à tous,Tu cherchais un amateur s'occupant de l'Observatoire de Juvisy pour te donner des explications...et bien en voila un.En tant que Président de la SAF, j'ai récupéré le bébé et l'eau du bain au moment de mon élection en juin dernier et me retrouve donc aussi Président du Comité Directeur de l'Observatoire Camille Flammarion...ce qui n'est pas une mince affaire.Premier épisode :La seconde épouse de Camille, Gabrielle Flammarion, est décédée en 1962 et a fait de la SAF sa légataire universelle. Inestimable cadeau mais aussi le départ à une infinité de complications liées au terme du testament exigeant, par exemple l'interdiction de l'accès du public à l'oculaire de la lunette de 240 (incroyable quand on observe chez l'auteur de l'"Astronomie Populaire"), ou l'absence de droits des membres de la SAF sur l'observatoire...Gabrielle avait surement quelques acidités à évacuer dans ce document au moment de sa rédaction mais nous devons nous en contenter, faute de mieux.Second épisode :La SAF concède en 1973 et pour une durée de 99 ans le parc et les deux premiers niveaux de l'immeuble à la Municipalité de Juvisy pour un loyer dérisoire (environ 3000 euros/an), charge à cette dernière et en compensation, de procéder à ses frais, à la remise en état et à l'entretien de l'ensemble du gros oeuvre et des couvertures (coupole comprise) du bâtiment.Troisième épisode :La Municipalité fait ce qu'elle peut mais dispose de peu de budget pour l'observatoire et en 2003 le bail est transféré à la Communauté de Communes des Portes de l'Essonne comptant en ses membres la commune d'Athis Mons qui croule sous les euros rapportés par l'aéroport d'Orly. L'espoir renait mais c'est sans compter sur l'entêtement de la Députée du coin qui veut faire passer au forceps l'installation de la Maison de l'architecture de l'Essonne, dans les murs de l'observatoire. A cette occasion, Patrick Guibert, mon prédécessuer à la présidence de la SAF, au cours d'une réunion avec les élus régionaux et locaux, pour marquer notre désapprobation à cette violation manifeste du bail et du testament, jette un euro sur la table en signifiant que, dans ces conditions, cet euro symbolique sera la participation effective de la SAF à un tel projet.Quatrième épisode :Quelques personnes de bonne volonté, très rapidement bien "conseillées" par des opposants à la direction de la SAF, fondent l'Association des Amis de Camille Flammarion dans le noble but de faire bouger les choses à partir de la base votante et contribuable juvisienne. Ce travail, personne d'autre aurait pu le mener et très rapidement, la Municipalité se sent obligée de réouvrir le dossier, d'autant plus qu'entre temps le bébé leur est revenu de la Communauté de Communes.Cinquième épisode :Juin 2005, alors que tout le monde se regarde encore de travers entre la SAF et les Amis de CF, nous débarquons en force aux Festivités Flammarion pour aider cette jeune association en oubliant le venin qu'elle a publiquement versé sur la SAF trois mois avant en utilisant Anne Pons, journaliste au Nouvel Obs pour régler ses comptes avec nous. A l'issue de ce WE je propose à Laurent Weil, Président des Amis de CF, une réunion de debriefing de cette opération...sans suite, du moins immédiate.Sixième épisode :Nous profitons aux Rencontres Astro Ciel 2005 de la présence d'une personne, membre des Amis de CF, pour lui laisser présenter librement l'association, faire des adhésions et abonnements et la mettons au courant des manipulations et influances dont sont l'ojet plusieurs des dirigeants des Amis de CF, bien "éduqués" pour croquer de la SAF, dans un milieu municipal ou, par ailleurs, cette culture existait déjà du vivant de Gabrielle Flammarion. Surprise, lors de ce WE, nous nous retrouvons avec les Amis de CF dans un climat beaucoup moins glacial qu'en juin et avec l'impression que les peaux de bananes sont au moins en partie balayées dans le but commun qui nous obsède tous : faire revivre ce lieu d'exception et au plus vite. A l'issu de cette manifestation, c'est Laurent Weil, lui même qui me propose le debriefing.Epilogue :Grâce au courage et à l'opiniatreté des Amis de CF, la Municipalité a réouvert un dossier qu'elle n'aurait jamais du refermer. 1) Un appel d'offres en vue de la restauration de la coupole et de la terrasse va être lancé vers la mi octobre et la SAF y joins un avis technique prenant en compte sa motorisation. Dès lors, et même si rien ne bouge en dessous, une fois les travaux réalisés, la SAF pourra enfin rentrer dans ses mur au second étage et entend, avec l'aide de tous les bénévoles qui le souhaiteront (merci aux astrosurfers ayant déjà posé leur candidature) remettre en marche la lunette et la coupole puis aménagera un hébergement pour les observateurs dans les espaces déjà prévus à l'époque par Flammarion. A propos de la séquence d'hier, ce n'est pas la coupole qui menace de s'éfondrer mais le mur qui la porte (et encore). De plus, la lunette ne risque plus de passer à travers son plancher qui, depuis plusieurs années, est une solide terrasse de béton montée à grand frais par la Municipalité, qui, en définitive, morceaux par morceaux a quand même déjà fait presque tout (sauf la coupole et la terrasse déjà traitée mais ratée) pour mettre les grosses structures du batiment hors de danger.2) La Municipalité va interpeler le Conseil Régional pour le financement et la réalisation d'une étude de faisabilité visant la restauration et le fonctionnement d'un futur centre culturel scientifique dans l'observatoire. 3) Ce ne sera jamais que la 4eme ou 5eme demande en ce sens et pour conforter cette démarche nous entreprenons actuellement avec le Comité Juvisy de la SAF, une tournée des popotes ministérielles profitant d'une année pré-électorale pour tenter de décrocher la timballe. Notre projet a été communiqué au Maire de Juvisy et se définit comme suit :3.1) parc : installations sécurisées pour observations publiques, restitution des serres de Flammarion, station météo, parcours ludique d'initiation à l'astronomie.3.2) RdC : espace de colloques et expositions,3.3) 1er étage : espace muséographique autour du bureau bibliothèque et de la chambre des époux Flammarion (...de laquelle et aux termes du testament, doit pouvoir jouir le Président en exercice de la SAF...rien que cela !),3.4) 2eme étage : mise en place d'un goto sur la lunette et l'azimut de la coupole + mise en place de cameras permettant, à défaut de pouvoir faire monter les observateurs non astronomes amateurs, de pouvoir descendre les images vers le public, hébergement des observateurs.J'ai co-signé ce document lundi dernier avec trois anciens présidents de la SAF : Jean Claude Pecker, Audouin Dollfus et Roger Ferlet, et avec Jacques Pernet, conservateur du fond Flammarion qui avec Patrick Fuentes, questionné lors du reportage, a consacré trente années de sa vie à la sauvegarde et à la mise en sécurité du mobilier et des inestimables collections du Fond Camille et Gabrielle Flammarion.Voila, Johnny, c'est un peu long mais tu sais maintenant presque tout sur l'indifférence de la SAF pour son l'observatoire de son vénéré fondateur.Philippe Morel, Président de la SAF.
  24. Dans Astrosurf magazine, je lis...

    Eternel debat que ces pour ou contre les gros diametres en fonction du niveau de turbulence et du pour ou contre le super tout ce qu'on veut.En faisant abstraction de tous les imperatifs optiques (mais aussi et parfois surtout mecaniques) reste, a mon sens une constante :Pour une couleur donnee, plus on augmente le pouvoir separateur, plus on augmente la resolution de l'image...et des diverses composantes de la turbulence, beaucoup plus nombreuses si la surface optique collectrice est importante.La ou le miroir superpoli optiquement parfait "augmentera" la turbulence, c'est par son contraste et donc la capacite que n'aura pas un mauvais miroir d'exprimer par le contraste, la presence d'elements de l'image d'une dimension apparente bien en deça du pouvoir separateur.En d'autres termes, si on compare un superpoli de 400 et une daube de 400 sous le meme ciel et sous une turbulence moyenne, la visualisation de cette meme turbulence sera beaucoup plus evidente dans le superpoli car la turbulence va jouer sur la composante separation ET contraste de l'image. Dans la daube, elle ne jouera que sur la composante separation.De plus, en observation visuelle, l'oeil a besoin de contraste pour separer les details : une optique sans contraste sera donc beaucoup moins apte a generer du pouvoir separateur visuel (mais pas forcement CCD) qu'un superpoli. De ce fait, la turbulence, meme si elle est identique, aura un rendu visuel moins "genant" dans la daube, qui, de plus, sera beaucoup plus facile à mettre au point qu'une optique a dephasage inferieur a lamba/16 sur l'onde.Tout a fait d'accord avec l'affirmation de David quant au choix du diametre en fonction de la turbulence : meme par ciel turbulent, un superpoli de gros diametre, par le contraste qu'il procure, rendra l'oeil en mesure de capter les plus fins details meme sur un trou de turbulence instantane, ce dont le petit diametre ne sera jamais capable.Et pour ceux d'entre vous que la turbulence repugne absolument, il existe un moyen de garder le contraste visuel de l'image planetaire tout en "diminuant" la turbulence : il suffit d'utiliser un filtre rouge...et pourquoi ça marche ?...simplement parce qu'on diminue le pouvoir séparateur de l'image (donc de la turbulence) tout en mettant l'oeil au mieux de sa capacite a percevoir les faibles contrastes.Inversement, pour booster l'image quand il n'y a pas de turbulence et assez de lumiere (sur la lune par exemple) le filtre bleu fera des miracles, comme il en fait pour le fignolage des collimations.Quand on cause image télescopique on oublit souvent les contraintes liees a la physiologie de la vision et qui sont determinantes. Elles exigent une perfection de realisation optique et mecanique des instruments astro bien superieure a ce qu'exige l'imagerie argentique ou numerique.
  25. Qui va à Valdrome? (rencontres astrociel 2005)

    Bonsoir à tous,En souvenir des belles nuits de ces Rencontres Astro Ciel 2005, 48 images d'objets du ciel profond, dont celles de nicephore, à l'adresse : http://www.astrosurf.com/saf/news/RAC2005/CR_RAC2005.htm ...en attendant les prochaines, du 17/7 au 6/8/2006.Bon cieux.