astrocomets

Member
  • Content count

    500
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by astrocomets

  1. Faire avancer la Science avec son pst...

    Et la "science" dans tout cela ?
  2. Faire avancer la Science avec son pst...

    Bonjour a tous,Galileo ne les selectionne pas plus que les autres car ils ont bien du mal a en obtenir mais un (ou plusieurs) retour(s) a l'envoyeur sont possible et legaux dans un delai de 7 jours. Apres 4 ou 5 aller-retours, ils en ont assez et, comme par hasard, c'est la perle rare qui sort.Autre solution : ecrire dans les revues astro assez pour etre repere et dans ces conditions le premier est toujours le bon.Le PST est de l'optique de masse a un prix casse et il y a donc de tout mais meme le pire des PST remplit le cahier des charges et Coronado (pardon, Meade) est inattaquable a ce propos. Ceci dit, il est parfaitement logique d'exiger ce qu'il y a de mieux et ne peux que vous y encourager.Mieux vaut payer l'objet un peu plus cher pour assurer la constance de la production que de continuer ainsi a frustrer les 3/4 des passionnes sous pretexte qu'ils peuvent difficilement faire de la contre publicite a grande echelle.Cela dit, le mien vient de chez Galileo France et c'est une perle.[Ce message a été modifié par astrocomets (Édité le 05-02-2005).]
  3. obs au pst

    >oui enfin il y a surtout perte de dynamique plus de que >de resolution, ...Qu'est ce que le vignettage sinon la non utilisation de la pleine surface de l'objectif a un endroit donne de l'image focale ou de l'image focale resultante ?Il y a donc bien perte de dynamique ET de resolution quand il y a vignettage.On n'a pas besoin d'etre oblige de faire des mosaiques quand ou deflatte ses images. Le deflattage est aussi indispensable des qu'on fait une image de surface, surtout si on opere en equatorial.Pour voir ce qui se fait en webcam et APN sur le PST le site le plus fourni est celui de la galerie PST de Coronado ou l'on voit les images de plusieurs observateurs constants dans le temps et fort d'une experience acquise sur plusireurs dizaines d'images pour certains d'entre eux.Il suffit de lire aussi les commentaires tres instructifs des membres de la liste H alpha, tant a propos de l'imagerie webcam que de l'imagerie APN rediges par des gens qui pratiquent cela tous les jours.Je ne suis pas a cours d'argument mais au regard de l'evolution de tes propos j'ai beaucoup mieux a faire que de continuer a perdre mon temps a entretenir ce post qui doit commencer a barber ses lecteurs et si tu es convaincu que ce soleil represente le debut d'un must alors tant mieux pour toi.
  4. obs au pst

    J'avais oublie :Les flats a la feuille blanche je n'ai pas reussi a les faire y compris a l'APN mais cela ne veut pas dire que ce soit impossible, au verre depoli non plus mais avec 40 sec d'avi a 10 im/sec en faisant osciller l'image de maniere a avoir le moins de noir possible sur le champ et en faisant ensuite un compositage median de 15 images piquees a des intervalles de temps reguliers dans la sequence la ça marche plus que bien.Tu peux faire la meme chose a l'APN en prenant 15 images cadrees differemment les unes par rapport aux autres. Le champ etant plus grand, difficile de cadrer que sur du soleil avec assez de marge pour changer le cadrage d'une image a la suivante.Sinon tu peux utiliser le superflat mais s'il y a du noir au meme endroit de toutes les images le resultat est horrible et inutilisable.
  5. obs au pst

    Les imageurs planetaires echantillonnent a 3 ou plus et non a deux ou eventuellement trois. La definition est une chose et l'usage commun une autre."Eliminer le vignettage"...sans oublier que la ou il y a du vignettage, il y a aussi de la perte de resolution. L'eliminer est un artifice de plus pour faire de la pseudo resolution, en general en jouant sur le contraste (on aime bien cela chez nous).Webcam au foyer du PST : aucun interet car on arrive meme pas a avoir un disque complet. Pour y parvenir il faut 300mm de focale.Images APN idem la webcam N&B en resolution : pour l'heure, l'essentiel c'est d'y croire. Le seul avantage de l'APN est le champ, vignette donc sous resolu, le seul avantage de la webcam N&B : la resolution sur de petits champs. Sinon APN et webcam couleur : vive l'APN.Quand, au maximum d'activite il y aura des protuberances de 300000km de haut la question ne se posera pas : l'APN aura la meilleure placeQuand tu affirme que 3/4 des pixels repondent dans le rouge meme s'ils sont verts ou bleu, la aussi, l'essentiel c'est aussi d'y croire. Si reponse il y a, ce n'est surement pas avec la dynamique des pixels rouges et par ailleurs, s'agit-il vraiment d'une reponse ?....pas sur !
  6. obs au pst

    >ne connais tu pas la regle de shanon ninkist, si tu veux >resoudre 4" il faut echantilloner a au moins 2"/pix ?Elle dit meme qu'il faut echantillonner a 3x la resolution et ce n'est pas parce qu'on echantillonne a 2,4"/pixel qu'obligatoirement l'image obtenue est au pouvoir separateur de 4,1" s'il y a turbulence, defaut d'alignement ou (et) de mise au point.Les images brutes en N&B RAW sortant de la webcam, quand la turbulence est faible, la mise au point et l'alignement corrects et l'echantillonnage dans les normes sont deja au pouvoir separateur theorique meme s'il s'agit d'un pseudo RAW et des images a l'evidence moins propres en partie parce qu'elles sont non pre-traitees. Quoi qu'il en soit ce qu'on leur demande a la base est deja satisfait.Quant a l'avantage d'avoir de la surface de capteur, ce dernier est tout relatif au PST puisque la zone du plan focal disponible n'est limitee qu'a 5mm de diametre ce qui expose quand on projete a un tres important vignettage qui d'ailleurs est deja perceptible sur des capteurs de petite taille. C'est par contre un avantage evident de l'APN en imagerie d'objets etendus.Quand dans la vraie nature on ne laisse passer que le H alpha avec environ 1A de bande passante en plein dans la partie rouge du spectre, la ou les CCD sont les plus sensibles une fois debarasses de leurs filtres colores, j'ai toujours du mal a saisir l'interet d'operer en couleurs pour n'utiliser a plein rendement que le tiers des pixels. Le N&B via l'USB provoque surement de la perte mais on recupere le signal de tous les pixels.
  7. obs au pst

    Toutiet,>Les APN ont encore, et je dirais de plus en plus, de >beaux jours devant eux et les webcamistes qui, jusqu'à >présent, riaient sous cape à l'évocation du mot APN >commencent à s'inquiéter... Pour la photo grand champ ciel profond, tout a fait : c'est le terrain d'election des APN pour qui ne veut pas casser sa tirelire pour s'offrir une ST10. Idem pour les eclipses, encore que la, l'argentique n'a rien de ringard, bien au contraire. La webcam modifiee longue pose ne supporte pas la comparaison. En planetaire c'est autre chose et j'en connais pas beaucoup qui connaissent un peu le fonctionnement des CCD et qui "craignent" les APN. >Je ne nie pas du tout les possibilités de la webcam, les >images le prouvent, le principale étant, comme tu le dis, >de retirer du plaisir à ce que l'on fait.>Je continue néanmoins à penser que l'utilisation d'un >APN, même en mode afocal, est une solution très >accessible,peu onéreuse, commode d'emploi et pleine >d'applications. Peu onereuse si on ne traite pas ses images, sinon, hormis qu'on peut les traiter sur un fixe, il faut de toute façon un ordinateur mais sur des images uniques le miracle est encore plus improbable. >Elle donne accès à l'astrophotographie sans contraintes >techniques trop importantes (Champ, mise au point, >mosaïque, assemblage des images, ordinateur de terrain, >adatation mécanique, couleur,...)Mise au point : c'est bien sur ce point que les difficultes apparaissent a l'APN.Adatation mécanique : pour le prix d'un APN on peut tres largement s'offrir la webcam, le capteur N&B, et l'adaptateur Loudeche. Pour le reste, il suffit de solidariser l'adaptateur directement a l'oculaire avec du ruban adhesif.couleur : c'est justement l'ennemi de la resolution des capteurs CCD, particulierement en H alpha ou on travaille en monochromatique.Bien sur, le gros avantage de l'APN est de pouvoir servir a plein d'autres choses, y compris a faire le portrait de belle-maman et de ce point de vue, avec la webcam, y a pas photo.La webcam N&B est un outil a usage specifique optimise pour la HR de petits champs avec les contraintes liees a ses caracteristiques et aux performances qu'elle offre contrairement a l'APN dont les multiples possibilites d'utilisation sont des plus seduisantes mais affirmer l'egalite d'un CCD couleur avec pre traitement avec un capteur optimise a 100% pour sortir du detail est un non sens. Le gros avantage de l'APN est de mettre l'astrophoto a la portee du plus grand nombre, invitant par la meme l'utilisateur a se renseigner ensuite sur les limites d'une technique qui aura alors joue son role : passionner l'utilisateur pour l'imagerie astro.
  8. obs au pst

    Jean Luc,Ce que j'appele image haute resolution est une image donnant le pouvoir separateur de l'instrument et, dans le cas du PST, puisqu'on travaille en H alpha et non en lumiere jaune : 4,1".Ton image est a 6" de resolution, ou plutot, le plus petit detail sombre sur fond clair mesure 6", ce qui n'est pas tout a fait la meme chose. Le contraste et le traitement font le reste.Quant au duel APN webcam, il n'existe pas : chacun a son opinion sur le sujet, chacun prend plaisir a realiser avec ce a quoi il croit. Neanmoins, quel dommage de traiter ainsi par le mepris le long et patient travail benevole sur les CCD de nombreux amateurs qui ont demontre :1) l'influence des pre-traitements a l'acquisition, (heureusement : de plus en plus d'utilisateurs d'APN prennent aussi maintenant leurs images en mode RAW),2) l'influence de l'usage de la couleur sur la qualite des images elementaires,3) l'interet des compositages de quelques dizaines d'images sur la diminution du bruit et l'augmentation du signal,4) l'interet des sequences a cadence de 5 a 10 im/sec pour recuperer un maximum de bonnes images dans les trous de turbulence.Tout cela est lie aux proprietes des CCD, qu'ils soient dans une webcam ou un APN, ce sont des faits objectifs et prouves et non du subjectif.Peut etre le miracle vient-il des capteurs CMOS mais il faudra qu'on me le prouve.Le jour ou un boitier APN aura un capteur CCD N&B, fonctionnera en mode RAW et sera capable de faire des images a une cadence minimale de 3 im/sec durant 30 ou 40 secondes alors la, je larguerai ma webcam N&B sans aucun regret.L'APN est a l'evidence seduisant pour son cote pratique au moment de la prise de vue mais il ne faut pas se faire d'illusions : pour le post traitement d'une belle image, la galere est la meme sinon pire qu'avec un avi de webcam et le materiel informatique necessaire est comparable.Ce qui compte c'est la passion avec laquelle on fait les choses hors de tout esprit de competition plus que le resultat obtenu mais les enseignements des experiences acquises sont aussi source de conseils pour tenter de faire au mieux avec les moyens dont on dispose.
  9. obs au pst

    Toutiet,Qu'entends-tu par "equipement specifique Coronado" ?Je le confesse, depuis la fin novembre j'utilise toujours un Solarmax 40 devant mon PST pour l'imagerie et depuis mon site de pleine ville hyper turbulent cela aide beaucoup en imagerie mais avant, avec un soleil plus haut, meme avant que je mette au point le W-PST avec TRASSUD, j'ai pu sortir durant les deux premiers mois d'utilisation (septembre et octobre 2004) de tres bonnes images avec la webcam directement solidarisee a l'oculaire avec l'ami fidele de l'astronome amateur : le ruban adhesif. Tout cela bien sur sans equatorial (ça aide quand on a la fleme de faire les flats).
  10. obs au pst

    ADM,Entre faire de l'APN, compositer au moins 8 images (ta seconde image), utiliser soit un masque flou soit des ondelettes ou utiliser une webcam avec tout ce qui va derriere, question moyens, la difference n'est pas flagrante. Il faut de toute façon un PC et dans ton cas, un APN vendu environ 300 euros. Si on parle de "petits moyens", la webcam, a ce tarif et dans ces conditions, c'est autrement plus accessible.Faire de belles images avec l'association APN+PST nest pas impossible mais tres difficile et peu recommandable a qui cherche a atteindre la haute resolution hors ciel non turbulent car :1) on travaille avec un capteur couleur couvert de filtres indesirables quand on a que faire du signal couleur sur un sujet ou il faut eliminer au mieux tout ce qui diffuse la lumiere.2) il est beaucoup plus facile de recuperer 10, 50, 100 ou 150 bonnes images sur une sequence de 400 images realisees en 40 secondes qu'en s'amusant a declencher en esperant etre dans le trou de turbulence a chaque image. La ou il n'y a pas de turbulence l'APN peut etre prefere a la webcam mais seulement dans ces endroits, sinon, c'est coup de chance.3) Un capteur N&B de webcam etant debarasse de ces filtres inutiles est aussi environ 3X plus sensible a la lumiere qu'un CCD couleur : on peut reduire le temps de pose ou augmenter la projection oculaire, donc, l'echantillonnage de l'image.Connaissant les caracteristiques de ton capteur (5 millions de pixels) et en prenant ton image de surface en N&B j'arrive a un diametre solaire projete sur 1800 pixels environ ce qui correspond a un echantillonnage de 4 x, donc, largement suffisant pour attraper la resolution theorique du PST qui en H alpha est de 4,13 secondes d'angle, donc, de ce cote, l'APN peut facilement sortir le pouvoir separateur si on arrive a faire la mise au point...et c'est souvent a ce niveau que ça coince, en general a cause de l'obligation de garder le plus souvent l'optique d'origine.4) Il est surement possible de visualiser l'image du viseur de l'APN sur un ecran de PC, beaucoup plus grand et qu'on peut mettre a l'ombre avec la tete de l'observateur beaucoup plus facilement, mais alors, a part le champ plus grand, ou est l'interet de cette solution "economique" de l'APN ?L'APN aura toujours sur la webcam l'avantage du champ et prendra, pour le reste un avantage decisif sur la webcam quand un bidouilleur de genie aura reussi a y caser un capteur N&B sur un boitier a optique interchangeable. Cet avantage ne sera reel bien sur que dans les sites a la faible turbulence.Mon but n'est pas de dissuader les utilisateurs d'APN de faire des images au PST mais de ne pas leur faire croire au Pere Noel. En l'etat actuel de la technologie tout public il y a des limites a l'utilisation en H alpha de ces appareils.Tes images sont tres belles et bien echantillonnees pour des prises de vue APN mais on ne peut pas encore les placer a la limite de resolution du PST, peut etre ont-elles ete comprimees avant reproduction sur le post ?Elles figurent parmi les meilleures images APN realisees au PST et pour s'en convaincre il suffit de se promener sur la galerie PST du site Coronado. Elles seraient un excellent "contre pouvoir" a l'emprise quasi exclusive des images webcam sur la galerie PST du site SAF Interactive et si tu le souhaites, je les mettrai en ligne avec plaisir.L'essentiel est de prendre son pied avec ce dont on dispose et de le faire partager avec le plus de discernement possible.
  11. obs au pst

    Toutiet,La VP : 40 euros quand ils les ont bradees (c'etait encore a l'epoque des francs), le capteur : 100 euros il y a un an. reste le portable effectivement si on en fait l'acquisition uniquement pour cela car il faut le choisir muscle et avec un disque dur pas trop ridicule.Mais un bon APN c'est pas gratuit non plus.Cependant, l'essentiel est de prendre son pied avec ce dont on dispose et peu importe la performance realisee si on a eu plaisir a faire l'image.
  12. obs au pst

    Toutiet,Toutes mes images realisees au PST ou au PST + SM 40 ont ete prises avec une Vesta Pro a capteur N&B Sony fonctionnant en mode RAW en projection oculaire d'un Plossl Televue 26mm. Celles que j'ai pu realiser a l'APN sont tellement moches / a ce qu'on sort en webcam que je ne les ai pas mises en ligne.La seule image APN presentee sur le site SAF Interactive a ete realisee par Bruno Dussapin.L'APN c'est certes seduisant par la facilite d'utilisation mais tellement plus complique a maitriser que tout compte fait, au final et pour le PST et le H alpha solaire en general on gagne beaucoup de temps en utilisant la webcam.Philippe Morel.
  13. obs au pst

    Adm,C'est sur, c'est de l'APN mais on ne peut pas appeler cela de la haute resolution par rapport a ce que permet la webcam y compris dans la turbulence.C'est normal car ces chers APN, comme les webcams couleur sont equipes de capteurs revetus de filtres colores tres absorbants, particulierement pour le Halpha. De plus, la multiplication des surfaces a traverser quand on utilise l'objectif d'origine est source de diffusion supplementaire.Cela dit l'APN est (helas) le seul moyen d'obtenir un soleil complet au PST mais sans resolution a tel point que pour l'eclipse perlee du 8 avril ou j'ai le choix entre 3 im/sec avec un APN sur le PST et une webcam a 10im/sec au foyer d'un tele de 300 equipe d'un Solarmax 40 avec Tune max la resolution est de tres loin meilleure avec la seconde combinaison, avec l'avantage de pouvoir ramasser 150 images au lieu de 45 durant les 15 sec du phenomene.Pour voir ce qu'il y a de mieux en matiere d'imagerie au PST il suffit de se promener sur la galerie PST du site Coronado et alors la y a pas photo !Cela n'empeche pas d'essayer de faire quelque chose avec le materiel dont on dispose et meme si tes images n'ont rien a voir avec ce qu'on sort avec une webcam N&B en mode RAW, elles sont d'un tres bon niveau par rapport a la moyenne de ce qu'on peut sortir avec l'association APN+PST.
  14. obs au pst

    Pour faire des images au PST c'est tres facile a condition de ne pas utiliser d'APN mais une webcam si possible N&B.70 exemples , pour la plupart pris sur simple pied photo, sont accessibles a la page : http://www.astrosurf.com/saf/articles/PROTU/Protu.htm Et pour savoir comment faire...il suffit de suivre le mode d'emploi a la page : http://www.astrosurf.com/saf/articles/PST/W_PST/Imagerie%20PST.htm Bon amusement avec ce merveilleux instrument.
  15. Salut Jean Jacques,Heureux de t'y retrouver, j'espere bien pour les deux semaines ou sinon j'en connais une qui va te faire une scene (Helene).Tu peux meme amener des ami(e)s.A bientot entre "clairette" et "cremant".
  16. Pour les amateurs d'imagerie, d'observation visuelle avec de gros diametres, de Halpha solaire visuel, webcam et APN, d'initiation ou de perfectionnement en techniques d'observation, d'astro-test, de taille de miroirs, d'examen de lames minces de meteorites, le tout en camping a 1400m d'altitude loin de toute trace de civilisation a la limite du haut diois et de la haute Provence, une seule adresse : les Rencontres Astro Ciel 2005 qui se tiendront du 30/7 au 14/8/2005.CR de l'edition 2004 : www.astrosurf.com/saf/news/RAC2004/CR_valdrome_2004.htm Detail de l'organisation 2005 : www.astrosurf.com/saf/news/RAC2005/renseignements_valdrome.htm
  17. Bonsoir fabinette,Tres heureux de vous compter aux rangs des participants des rencontres 2005. Malgre la meteo deplorable de 2004 personne n'est parti deçu car il y avait autant a faire sur terre que dans le ciel.Ces rencontres sont aussi un lieu privilegie d'expression pour les participants : si vous avez des images a presenter ou des sujets d'exposes a soumettre, ces derniers seront les bienvenus. Nous disposerons de deux salles noires pouvant accueillir plus de 70 personnes avec ecran, videoprojection, retroprojection et diapos.Les possibilites d'hebergement sur le site etant limitees a 150 emplacements, les premiers arrives seront aussi les premiers servis. Le bulletin d'inscription se trouve a l'adresse : www.astrosurf.com/saf/news/RAC2005/Inscription.htm ...a nouveau accessible a partir du 1/2/2005 0h.
  18. camping + astro en Haute Pyrénées ?

    Si c'etait dans les Alpes de Haute Provence il y aurait de quoi faire (camping+astro+altitude) mais sous le ciel changeant des pyrenees l'ete c'est autre chose.
  19. La photo avec un PST

    En plus des precieux conseils qui te seront prodigues par les membres de la liste H alpha, tu peux faciliter la mise au point sur les protuberances en augmentant l'exposition de maniereca reduire le gain au minimum. L'image sera moins bruitee et plus contrastee et lumineuse, donc, plus facile a mettre au point. Une fois la MAP realisee, il suffit de revenir aux reglages anterieurs de l'APN.
  20. Star party longue de deux semaines en un site exceptionnel place a 1400m d'altitude a la limite du Haut Hiois et de la Haute Provence, ces rencontres se tiendront cette annee du 30 juillet au 14 août 2005.1 jour, 2 jours, 1 ou 2 semaines, toutes les durees de sejour sont possibles a des tarifs defiant toute concurence (25 euros/jour en pension complete + camping soit 175 euros / semaine, 126 euros la semaine en demi pension, 52,5 euros la semaine en camping seul).Au programme :- exposes, - ateliers dont : traitement des images CCD et webcam, taille de miroirs, imagerie et traitement des images solaires H alpha au PST et au Solarmax, lames minces de meteorites, cadrans solaires, micro-fusees... - 12 conferences tout public, - visites d'observatoires, - astro-tests d'accessoires et instruments, - observations avec des instruments de plus de 450mm de diametre, - et du 6 au 13 août 2005 : XXIVeme Ecole d'Ete d'Astronomie en partenariat avec l'association ADAGIO.Renseignements (page evolutive a mesure de l'avancement de l'organisation) : http://www.astrosurf.com/saf/news/RAC2005/renseignements_valdrome.htm [Ce message a été modifié par astrocomets (Édité le 07-01-2005).]
  21. GAAS ?

    Mais bien sur Nathanael car 26 ans apres mon premier contact avec le GAAS et 11 ans apres mon depart de Maubeuge, je garde le meilleur souvenir des soirees passees a l'Arsenal.Philippe Morel.
  22. SITES WEB DE TOUS LES GENS!!!!!!!!!!!!

    ...et un autre petit site de 200 Mo d'espace memoire riche de 10 sommaires par themes, tres tourne vers l'astro amateur, avec entre autre actuellement :- 4 articles sur la visibilite de la comete Machholz, - 56 images webcam prises au PST + des articles decrivant la manip, - Le CR des Rencontres Astro Ciel 2004 (126 participants) et dans quelques heures la premiere annonce des Rencontres Astro Ciel 2005 (30/7 au 14/8/2005 a la Station de ski de Valdrome, alt : 1400m)... www.astrosurf.com/saf/
  23. moyenne définitive du diamètre....

    Tu peux me l'adresser a :Morel.Philippe@wanadoo.frSortir camemberts, histogrammes, courbes ... n'est pas bien complique mais le plus interessant est de tenter une analyse multivariee s'il y a assez de parametres a croiser.Merci d'avance.
  24. Position de Maccholz

    Si la comete C/2004 Q2 vous interesse, il y a de quoi faire :1) dans "Astrosurf mag" n°12,2) a l'adresse : http://www.astrosurf.com/saf/Ephemerides/2004q2/2004q2_general.htm
  25. Quel filtre pour observer le soleil ?

    Petit detail a propos du filtre SUN : ce qui interdit son utilisation n'est pas une question de diametre mais une question de rapport F/D.Ainsi, une lunette de 50mm ouverte a F/D=5 contre indique l'usage de ce filtre alors qu'une 200mm F/D = 15 en autorise l'usage.Ce qui provoque la rupture du filtre c'est la chaleur delivree par element de surface sur le filtre et cela ne depend que du rapport F/D.J'ai deja fait eclater des filtres SUN avec des objectifs d'appareil photo de 50mm de focales ouverts a 2,8 et des verres de soudeur a l'arc aussi mais apres plusieurs centaines d'heures d'observation avec ma vieille 108 F/D=16 il n'y a jamais eu de probleme.Cela dit, l'Astrosolar est autrement plus sur a condition de rendre impossible son envol.