astrocomets

Member
  • Content count

    540
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by astrocomets

  1. Lunette PST Coronado

    Didier,C'est vrai pour tout instrument, mais ecrit de la sorte cela ne froisse aucune susceptibilite puisque l'habilete des utilisateurs n'est pas directement mise en cause. Il faut savoir lire entre les lignes, surtout quand la cible est une institution professionnelle.De plus, si c'est vrai de n'importe quel instrument, il est un fait difficile a contester : il est particulierement facile de bien maitriser un PST puisque ma premiere image, alors meme qu'on m'avait dit que la webcam etait tres difficile a utiliser sur cet instrument, date du 25/9 et c'etait le jour ou je sortais la bete pour la premiere fois de sa boite. En moins d'un mois, la bete a deja montre ce qu'elle a dans le ventre...et ce n'est qu'un debut...
  2. Lunette PST Coronado

    Didier,A ta premiere question, simplement parce que ce n'est pas comparable a un coro de 100 bien utilise.Quant aux images du HACO et de Meudon : c'est de la simple comparaison aux images presentees sur bass2000. La, ce n'est pas les qualites intrinseques de ces instruments tous deux tres performants qui sont en cause mais soit leur utilisation, soit la qualite de la mise en ligne des documents. Pour avoir eu de nombreuses fois l'occasion de voir les originaux, j'ai malheureusement l'impression que la premiere hypothese est la bonne.Le sens du message est donc : un PST pas trop mal maitrise vaut surement mieux que des instruments beaucoup plus performants pas suffisamment maitrises.Approcher la haute resolution est toujours plus facile avec 40 que 400mm.
  3. Lunette PST Coronado

    Pour Didier,Comparer ne veut pas dire que toute chose est egale : le but etait justement de montrer que le coro garde son utilite ; le commentaire joint a ces images n'oriente ni vers l'un, ni vers l'autre.Dans l'absolu, il est vrai que le rejet d'IR ne sert a rien puisque le filtrage s'en occupe aussi mais dans le cas present il sert surtout de protection anti poussiere du capteur et, plutot que de mettre un filtre neutre que je ne possede pas en 1 1/4" je visse l'IR block qui assure ainsi un double rejet de ces IR que les webcams n'apprecient pas beaucoup.Pour Malawi25 :Les oculaires a utiliser repondent aux memes criteres qu'en photo classique ou observation visuelle. Plus le F/D est eleve et plus on peut mettre du n'importe quoi et le PST est tres tolerant puisque on travaille en plus en monochromatique et dans une zone du spectre offrant la tolerance de mise au point la plus grande.Pour recuperer le maximum, le tout est de trouver le bon compromis entre tirage, perte de lumiere et facilite d'utilisation.A F/D = 10 un Plossl c'est deja du luxe et un orthoscopique, voire un Kellnere devraient suffire. De toute façon ils ne travaillent pas vraiment hors de l'axe puisqu'ils sont limités a un champ de pleine lumiere de 5mm de diametre.Pour l'instant j'utilise la combinaison Plossl 25 + distance sortie d'oculaire- CCD de 25mm (webcam sans objectif), ce qui me permet de faire un soleil complet en 4 a 6 cadrages et d'acquerir durant 40sec sur pied fixe.Question resolution, ce n'est pas encore la combinaison optimale car je suis encore loin de l'echantillonnage optimal mais, si tout va bien, j'aurai la semaine prochaine le raccord qui va bien pour mettre toute sorte d'oculaire et faire varier le tirage, donc, affaire a suivre...Sur le site SAF Interactive, je ne vais pas tarder a decrire l'ensemble du procede utilise tant pour l'acquisition que pour le traitement. Nous sommes la pour partager et non pour garder nos petits secrets.Bonnes observations...solaires.
  4. Lunette PST Coronado

    Elles sont en plan chez eux depuis 3 jours mais visibles aussi sur www.astrosurf.com/saf/
  5. A diametre et grossissements egaux, on voit en principe la meme chose quel que soit le rapport F/D...MAIS...Les rapports F/D longs sont aussi le plus souvent ceux offrant le champ de pleine nettete le plus grand, la tolerance de mise au pont la meilleure et la tolerance de collimation la plus grande (du moins en Newton). L'image d'un objet etendu y sera beaucoup plus belle qu'avec un F/D court, a condition que le champ de pleine lumiere le permette et soit adapte au calibre de la lentille frontale de l'oculaire.Les courts F/D sont plus lumineux en photo au foyer simplement parce que l'image focale est plus petite et que donc, au niveau du plan focal, la concentration de lumiere par element de surface est plus grande.Pour les objets stellaires, la magnitude limite augmente avec le grossissement quand l'optique est a la hauteur et qu'elle est bien collimatee.Pour les objets etendus du ciel profond, tout est question de magnitude surfacique, donc, d'eclat par element de surface apparente et, a ce jeu la M42 est loin d'etre en tete du catalogue de Messier puisque les 2 objets Messier supportant le mieux le grossissement sont M57 et M104.
  6. Dessin : comment ça marche.

    Bonjour a tous,Pratiquant le dessin depuis plus de 30 ans, il y a quelques recettes facilitant bien la vie :1) en ciel profond et avec 400 ou + en diametre, si on commence par mettre en place les etoiles on perd tres vite les proportions et distances entre chacune d'entre elles. De plus, cela prend beaucoup de temps et quand on arrive a l'objet lui meme, 1X/2 le ciel se couvre, ce qui n'est pas genant pour des objets fixes mais est detestable pour une comete.Le mieux est d'editer le champ d'etoiles a partir d'un logiciel comme Guide, et de simplement verifier la presence etr l'eclat des etoiles, et d'ajouter celles ne figurant pas sur l'edition. La manoeuvre est tres rapide et permet, de plus, si la meteo est tangente, de commencer par l'objet lui meme.2) Dessiner en direct en blanc sur fond noir n'est pas facile et l'inverse est beucoup plus aise, d'autant que l'oeil distingue plus de details sur les images negatives que sur les images positives. Et si, pour des raisons esthetiques l'image positive est souhaitee, rien n'empeche de la remettre au propre en negatif, de scanner le dessin et de l'inverser dans un logiciel qui va bien.Sur www.astrosurf.com/saf/ vous trouverez (entre autres choses) quelques exemple de dessins cometaires realises, les uns au T635 F/D=15 de l'observatoire Sirene, les autres avec mon T535 F/D=3,3 (sous le titre "Les cometes de Valdrome" pour les derniers).Bonnes observations.
  7. Lunette PST Coronado

    La galerie PST du site de Coronado a reçu il y a deux jours 3 images de protubérances prises sur pied Manfrotto et a la webcam N&B (compositages de 250 images). Elles parlent d'elles memes et devraient convaincre ceux qui croient encore a leur Solarmax 40 ou Maxscope 40.Sur ce site, d'autres images realisees de la meme maniere seront tres prochainement mises en lignes et s'attaquent cette fois a la surface.Les premieres mettent au tapis les images du programme HACO du Pic du Midi sans difficultes et les secondes ridiculisent sans probleme le H alpha de Meudon, preuve que nous sommes bien face a une technologie dont la performance doit depasser ses concepteurs.De plus, et fait non negligeable, avec son F/D=10, le PST est bien moins sensible aux defauts d'alignement qu'un 60 BF5 et sa tolerance de mise au point est bien meilleure.De plus, a ce F/D de 10 le champ de pleine nettete est bien superieur et le confort tant visuel qu'a la prise de vue s'en ressent.Compte tenu du rachat de Coronado par Meade, je vais avancer l'achat d'un Solarmax 40 a ajouter a mon PST avant que les choses ne se gatent.
  8. Meade s'offre Coronado!!!

    Il est grand temps de s'equiper avant que ce "geant" du materiel astro ne face des PST, Maxscope et Solarmax ces merveilles de mecanique dont seuls ils ont le secret.Malgre son look de gadget, le PST m'etonne chaque jour un peu plus et en webcam N&B, il n'a aucun mal, du haut de ses 40mm de diametre a mettre au tapis le coro du Pic pour les protuberances et le H alpha de Meudon pour la surface...mais helas, avec ce rachat, les meilleures choses risquent de bientot avoir une fin et les PST millesime 2004 risquent de connaitre le meme destin que les TSC 225 millesime 1989.
  9. Contact avec astronomes réunionais

    Bonjour Charles,Votre E-mail etant inaccessible, j'utilise le forum, d'autant que la reponse peut en interesser plus d'un.Meme si l'altitude est un peu basse (1100m) et les lumieres de St Pierre et St Louis de plus en plus presentes, l'observatoire des Makes repond encore bien au cahier des charges car :1) chalet sur place pouvant heberger 4x4 personnes avec cuisine et comodites,2) Repas pas chers et tres bons en face au foyer FOS PTT,3) Accueil hyper sympa par le personnel de l'observatoire et Andre Peraut, son directeur,4) des instruments de reve sur place : 1 Schmidt 14" + 1 de 8" Celestron, 1 C14 sur monture Valmeca,2 DS16 de 400 de diametre, 1 NGT 18", 1 Epsilon 210 entierement equipe CCD, plusieurs C8 et LX50 dont un equipe Halpha solaire...J'y suis alle plusieurs fois et j'attends avec impatience le plaisir d'y retourner debut juillet 2005 pour couvrir "Deep Impact"et faire du dessin+CCD sur 9P/Tempel I.Il y a aussi le refuge du piton de la fournaise, a 2200m d'altitude mais a la meteo capricieuse et sans instruments sur place.Idem au depart des randos au Maido mais avec une meteo moins instable, surtout la nuit.Cela dit, les reunionnais vous apporterons surement d'autres bons plans mais une chose est sure cela vaut le voyage surtout de mai a octobre.
  10. Lunette PST Coronado

    Si vous voulez voir des protuberances a la webcam N&B sur PST en haute def, une adresse : www.astrosurf.com/saf/
  11. Quel secondaire pour quel primaire?

    La formule a utiliser est ultra simple :1) D : diametre du primaire (ici = 202mm), 2) F : focale du miroir (ici : 1229mm), 3) c : angle sous-tendu par le champ de pleine lumiere en degres, 4) d : diametre du champ de pleine lumiere d=F*c/(pi/180), 5) l : longueur de la partie coudee du faisceau, 6) a : petit axe du secondaire.Ces differents elements sont lies entre eux par la formule :a=d+(D-d)*l/Fa "a" constant, plus "d" va augmenter et plus "l" va diminuer.donc, plus tu voudras un grand champ de pleine lumiere a "a" donne et plus tu devras rapprocher le foyer du secondaire.A toi donc de jouer pour trouver le bon compromis...sans oublier, pour du visuel, que le diametre du champ de pleine lumiere a choisir est conditionne par le grossissement equipupillaire lui meme conditionne par le diametre maximal de la pupille, lui meme conditionne par l'age de l'observateur.
  12. Coulant 50,8 versus 31,75 sur SC

    Mis a part pour faire joli, et permettre aux marchands du temple de faire leurs petites affaires, et sauf si le diametre interieur du baffle depasse largement 50mm sur les modeles recents, j'ai du mal a saisir l'interet d'un coulant de 2", au moins pour un C8, si je prends en reference le bon vieux C8 orange dont le baffle a un diametre interieur de 40mm conçu pour ne pas vignetter un champ de pleine lumiere de 30mm de diametre.Si, sur les modeles recents, ce diametre ne mesure pas au moins 60mm, cela n'a optiquement AUCUN interet car le chamlp de pleine lumiere ne pourra atteindre les 50mm souhaites
  13. cherche utilisateur du système goto FS2

    Absolument super le FS2 mais il a une exigeance : jouer avec ses propres moteurs. Il est conçu pour les montures allemandes mais pour ma part, je l'utilise pour piloter un T406 Newton Cassegrain Nasmyth sur monture a fourche pesant 650kg sans encombre si on lui precise bien le cote du barillet par rapport au meridien.Sa prise en main est un peu laborieuse mais apres quelques nuits les reflexes sont acquis et cela devient un jeu d'enfant.De plus, il est interfaçable avec un PC.
  14. Mise en station le jour

    Pas tres complique si tu as des cercles gradues en alpha et delta et si tu connais la latitude du lieu.1) au niveau et sur les deux axes : mettre l'embase de l'equatorial a niveau (facile avec un niveau a bulle centrtale),2) incliner l'axe horaire a la latitude du lieu le mieux possible,3) mettre le tube du telescope a la declinaison du soleil au moment de l'observation,4) pointer le soleil sans jouer sur la declinaison, donc, par rotation azimutale de l'ensemble de la monture (si elle le permet sans perdre le niveau au au moyen des vis micrometriques apres alignement degrossi a la boussole),5) fignoler par un "demi" Bigourdan sur le soleil lui meme en sachant que l'inclinaison de l'axe horaire importe peu si tu observes pres du meridien : il faut alors soigner l'orientation nord-sud de la monture.Ce pointage n'aura jamais la qualite d'un pointage sur etoiles mais faute de mieux c'est beaucoup mieux que rien.
  15. Webcam au PST

    Faire de la webcam au PST est tres facile en projection oculaire de 25mm de focale simple et webcam sans objectif. Inutile de pousser le gain au max si le capteur n'est pas a plus de 2 ou 3cm de l'oculaire. Le seul probleme est que les raccords photo traditionnels ne permettent pas cette manip qui necessite la realisation d'une bague sur mesure mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.Avec un gain ramene aux environs de 60% et pour une protu certes elevee mais tres faible, le temps de pose etait de 1/250eme de sec avec une surexposition complete du disque (capteur N&B).S'il faut trouver un defaut au PST, c'est la resolution quelque peu aleatoire sur les bords du champ.Quant aux Barlow : inutile d'essayer car pour fonctionner ces lentilles doivent etre placees en intrafocal et le foyer du PST est inaccessible.
  16. qui a essayé le PST?

    C'est effectivement extraordinaire de pouvoir faire de la protu et de la surface sur pied photo avec une webcam N&B et de pouvoir depuis un site de plaine decoiffer les images du HACO du Pic sans probleme.Hier matin il y en avait une de 128000km de haut et aujourd'hui, c'est du delire pres du limbe.