Fourmi103

Member
  • Content count

    6232
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available

Everything posted by Fourmi103

  1. Je propose d'ouvrir un nouveau sujet, le précédent étant devenu ingérable tellement il est lourd.Je me permet de m'autociter histoire de présenter ce diable de rover : quote:Voici la bestiole en question, plutôt imposante : Je crois qu'ici la plupart sont assez bien renseignés sur la mission, en quoi elle consiste, etc. mais il est bon d'en parler brièvement .Son but est simple : trouver des traces de vie fossile ou non sur Mars. Bien que ça soit l'intérêt principal de cette mission, cela ne m'intéresse pas vraiment, étant plus émerveillé par les paysages, l'aventure, le défi technique, les images. Toutefois il faut quand même le signaler. Ce rover sera capable de détecter la présence d'eau en sous-sol à l'aide d'une sorte de radar il me semble.Le site d'atterrissage. Voici la carte que j'ai fait spécialement : C'est le cratère Gale. Il a été choisi parmi de multiples candidats pour son intérêt géologique et son passé hydrologique fort (nombreuses traces d'écoulements fluviaux, traces plus récente avec notamment des gullies, un cratère "splotch" pas loin de l'ellipse d'atterrissage). Le pic central fait plusieurs milliers de mètre, cela promet de belles images. Et qui sait, le rover ira peut-être se percher à son sommet ?Je me permet de citer simplement ce que j'ai écrit sur cette page toute belle toute neuve : http://www.db-prods.net/marsroversimages/curiositypresentation.html (notez le petit compte à rebours pour le lancement de la sonde à la fin de ce mois) : Venons en maintenant au coeur du sujet car c'est l'objet de ce site : l'imagerie des rovers martiens.Jamais sur Mars n'aura été embarqué autant de matériel d'imagerie, avec une telle puissance et une telle qualité. Si les caméras de Spirit et Opportunity étaient une belle évolution, celles de Curiosity sont clairement une révolution. Pas tellement au niveau de l'imagerie de navigation, car les mêmes NavCam sont embarquées par le rover, avec toutefois quelques menues amélioration par rapport aux précédentes dont un chauffage qui pourra permettre des prise de vue à température plus basse. Petit détail, mais qui a son importance : il n'y a pas une caméra pour chaque oeil, mais deux. En effet, si une caméra présente des défauts ou est endommagée, la suivante pourra prendre le relai. L'angle de champs ne change pas, avec 45°. Ces caméras sont situées à 1.9 mètre au dessus de la surface, contre 1.6 mètre pour MER). Focale de 14.67 mm, avec capteur CCD noir et blanc.Non, le changement ne vient pas des NavCam, mais de caméras scientifiques. Il y en a deux, nommées MastCam (car montées sur le mât). Celles-ci embarquent tout d'abord des optiques de meilleure qualité que les PanCam de MER. La première caméra possède une focale de 34 mm fermée à f/8, procurant un champs de vision de 15 par 20° (légèrement plus large que Pancam). Cette dernière se nomme "Mastcam-34". La suivante possède un véritable téléobjectif, de 100 mm, fermé à f/10. Le champs de vision est de 5.1° x 6.8°. C'est la "Mastcam-100". Les capteurs sont aussi nettement meilleurs, offrant une résolution native de 1200*1600 pixels (contre 1024*1024 pour la Pancam). Les capteurs pourront délivrer une image en couleur, sans l'usage de filtres, grâce à la présence d'une CCD à matrice de Bayer. Toutefois, ce capteur pourra basculer en mode noir et blanc pour l'acquisition d'images en couleur via une roue à filtres colorés, et pour l'imagerie UV et IR. LE RVB par filtres sera possible avec les deux caméras, mais d'autres longueurs d'ondes ne seront disponibles que sur l'une ou l'autre des caméras. Enfin, cerise sur le gâteau, ces caméras offrent la possibilité de filmer véritablement la surface de Mars, en capturant des vidéos en HD 720p, à 8 images par secondes. Chaque caméra possède enfin une mémoire tampon de 8 Gigabits, permettant le stockage temporaire de 4.200 clichés bruts (format non compressé).Voici les deux merveilles d'imagerie qui seront embarquées sur Mars. Et voici où elles sont montées : Que dire d'autres ? Que Curiosity, ou MSL comme vous voudrez, je propose Cury pour raccourcir, et ça sera raccord avec la source d'alimentation électrique du rover, à savoir des générateurs radio-isotopiques, une forme de radioactivité si je me ne trompe pas, où l'on utilise une dégagement de chaleur provenant d'une source radioactive pour générer un courant électrique. Cela est pas mal car le point faible des Mars Exploration Rover est leur alimentation par panneaux solaires, qui interdisent les déplacements nocturnes prolongés, le travail sous une atmosphère pleine de poussières et aussi le travail en conditions hivernales avec un Soleil bas. On devrait pouvoir profiter de magnifiques clichés au crépuscule ou à l'aube, voire de nuit.Notons donc que Curiosity s'est posée avec succès le 6 Août 2012, tôt dans la matinée en France. -------------------------- 2013 -------------------------Donc après les fêtes de fin d'années, et passablement éméchée, notre rover est allée rejoindre son futur site de forage. Vue panoramique Navcam au Sol 146 :[url=http://www.db-prods.net/marsroversimages/Curiosity/2013/Sol147_pano.jpg] L'endroit qui serait susceptible d'être foré serait cette ligne de roche en face du bras robot qui est déployé.Voici à la ChemCam : Gageons que 2013 sera très intéressante à suivre .[Ce message a été modifié par Fourmi103 (Édité le 05-01-2013).][Ce message a été modifié par Fourmi103 (Édité le 05-01-2013).]
  2. Bonsoir.Au vu de l'interêt porté pour la mission dans ce forum, je vaus me charger de faire le point sur nos deux rovers qui méritent le détour.En effet, là-bas, ça bouge encore (j'illustrerai mes propos avec des images de mon site ).Alors commençons par Spirit, forcé à l'immobilisme en cet hiver martien austral (je rappele que ce rover s'est posé dans le grand cratère Gusev, à 30° S environ). Donc, fonctionnant à l'energie solaire, la faible hauteur du Soleil la journée ne permet un chargement optimal. De plus, la poussière s'est déposée depuis pas mal de temps et occulte une partie de la lumière touchant les cellules photo éléectriques. Enfin, sa roue avant droite est morte, et pour se déplacer, il se doit de la traîner. Comme ça : Bon, et il fait quoi pour se divertir le rover? Il vient juste de terminer un panorama gigantesque nommé McMurdo. En effet, pour la première fois, il a imagé l'ensemble de son site en haute-résolution avec sa caméra panoramique et avec tous ses filtres colorés, ce qui permet une calibration au oignons. (une partie du panorama qui n'était pas complet).Voilà pour Spirit qui va rester encore un moment là où il est à attendre le printemps. Pour Opportunity, c'est déjà plus amusant.Après s'être aventuré près du cratère Beagle, il a repris son chemin en direction du cratère Victoria. C'est quoi ce cratère? Une formation circulaire de 750 m de diamètre qui nous promet un véritable voyage dans la géologie martienne par le biais de ses strates qui promettent d'être plus vertigineuses que celle du cratère Endurance. Victoria, c'est ça vu du ciel (simul terragen perso) : http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=Attach&type=post&id=7138 (haute-res)Bon, vu du sol, c'est moins impressionnant. Ici, après avoir quitté Beagle: Un peu plus près : Et après un sympathique trajet : Le cratère n'est vraiment plus très loin : Comme on peut le voir, Opportunity n'est plus très loin d'un des sites qui devrait constituer l'endroit le plus beau visité sur Mars.Les images en plus grande taille peuvent être visibles sur mon site : http://www.astrosurf.com/merimages/ [Ce message a été modifié par Fourmi103 (Édité le 06-09-2006).]
  3. mars 2020 rover

    Emily Lakdawalla le dit aussi (et le mieux est de dérouler le fil) : Et ce n'est pas la seule à le dire. Il est clairement évident que la NASA ne veuille publier aucune nouvelle image brute pour le moment. Peut-être demain après la conf de press programmée ? Mais bon, y a qu'à voir l'activité du compte officiel de la mission. Dernier tweet d'il y a 20h, alors que ça devrait fuser. On est à peine dans la première semaine de la mission, l'activité devrait être bouillonnante, de nouvelles images devraient arriver presque toutes les heures. Comme pour Curiosity en 2012. C'était extrêmement stimulant. Mais là, rien. C'est extrêmement triste.
  4. mars 2020 rover

    Chépa. Peut-être ça fait 15 ans que je bosse sur les images de Mars et qu'à force j'arrive à estimer quand la colorimétrie paraît correcte et quand celle-ci paraît décalée, comme sur l'image officielle de la NASA ? J'en sais rien hein. Parce que pour pas voir le voile bleu-gris dégradé sur la partie droite de l'image, et le manque global de chaleur sur l'image… Et puis pour le reste, cf. la citation de Daniel qui me qualifie comme une experte Le reste, c'est pour aplanir l'horizon et donner un meilleur sentiment d'immersion.
  5. Actualités de Curiosity - 2013

    Parce que c'est pas des étoiles… C'est pixels chauds/morts.
  6. TNO, KBO, SDO, plutinos & Co.

    Qu'est-ce que c'est que cette merde raciste ?
  7. Actualités de Curiosity - 2013

    Il se trouve que ces images Mastcam34 du Sol 2425 sont en fait … en couleur. Et j'ai pu assembler l'intégralité de la mosaïque. Sans doute l'image la plus précise et la plus grande (et en couleur) jamais obtenue depuis la surface de Mars de ses nuages. Voir ci-dessous : Je recommande fortement la haute-résolution disponible ici : http://www.db-prods.net/marsroversimages/curiosity-2019.php#16
  8. coup de gueule

    Euh… Non merci *s'enfuit très loin*
  9. Nuages noctulescents, la saison démarre

    Concrètement c'est une page que j'avais surtout pour moi, pour éviter d'avoir à aller sur plusieurs sources, mais ça a aidé pas mal de potes à l'époque (2009-2010 environ). Donc y a d'abord pas mal de vues webcam, qui sont sensibles dans la nuit (ce qui fait qu'on voit bien le ciel étoilé) et elles sont parfaites pour déceler les NLC. Notamment ceux du matin car ces stations sont bien plus au NE que nous, donc si y en a sur leur image tel jour tel heure, paf, on peut se mettre en route sur un point de vue et tenter le coup depuis nos latitudes. Faut être du matin ^^ Plus bas, y a une webcam du Pic du Midi (qui a déjà vu des NLC, hé oui, donc l'espoir est permis même depuis le Sud). Et deux autres d'un observatoire espagnol. Tout en bas, on a un radar situé à Külungsborn, Allemagne, qui se lit de la façon suivante : en abscisse l'heure, et en ordonnée, l'altitude. Si des NLC passent au dessus de ce site, on verra un reflet radar sous la forme d'une "tartine" jaune voire rouge, selon la densité du nuage noctulescent. Cet outil permet aussi un peu d'anticiper après le coucher du Soleil ou avant. Voici un exemple ici, datant de 2010 : Et enfin, une image satellite des NLC centrée sur le pôle Nord, assez pratique aussi pour anticiper. Pour les webcam, on peut s'attendre à ceci : Des fois il fait orage aussi Ou bien le Soleil de Minuit sur une mer de nuage en Norvège : Je termine par des NLC vus depuis le Pic du Midi :
  10. Nuages noctulescents, la saison démarre

    Basiquement entre 30min et jusqu'à 1h30 après le coucher du Soleil. Faut attendre que celui-ci atteigne une élévation de -6° sous l'horizon. Et rechercher d'un azimut Ouest à Nord pour le soir, et de Nord à Est pour le matin. Ça fait un moment que je ne m'en étais plus servie mais j'ai toujours mon panneau de contrôle "NLC" avec webcams et relevés radars. http://db-prods.net/upload/nlcsurvey.html
  11. Actualités de Curiosity - 2013

    De plus, j'avais assemblé cette mosaïque bien deux jours avant lui. Un peu dommage qu'aucune de mes images n'ait été retenue pour illustrer cet article. Mais bon.
  12. Je suis assez d'accord. Trois ou quatre satellite au cours d'une longue soirée d'observation, quelques avions, passent encore. Mais là on est sur un tout autre niveau. Personnellement, quand je sors le télescope, et aller dans le secret de la nuit pour observer le ciel, c'est aussi dans un esprit de totale déconnexion, et me reconnecter avec la voute céleste. Constater la trainée poudreuse de la Voie Lactée, retrouver les formes familières des constellations, naviguer de ci de là au gré de mes pensées dans le ciel nocturne. Et la perspective de voir ce ciel parasité par des dizaines de points lumineux mobiles, ne m'enchante guère et ne sera qu'un énième rappel des dommages engendrés par l'être humain sur ce qu'il y a de beau sur cette planète, et hors de cette planète. Le ciel nocturne c'est notre héritage, et c'est aussi notre responsabilité.
  13. Actualités de Curiosity - 2013

    Bon bah… on reporte la soirée d'observation du ciel nocturne hein : trop de nuages. Magnifique vue sur les nuages martiens au dessus de Gale par Curiosity. Sol 2417.
  14. Actualités de Curiosity - 2013

    Voilà ma proposition pour ces splendides cirrus martiens Et je pense que je vais en faire une version colorisée (pas "couleurs" mais colorisée, car c'est pas la même chose).
  15. Actualités de Curiosity - 2013

    Bon allez, deux panoramas pour aujourd'hui, du Sol 2408. Navcam complet : Et Mastcam34 sur les traces de roues dans le sable, qui indiquent un sable avec assez peu de cohésion.
  16. Actualités de Curiosity - 2013

    Je présente une version un peu plus complète (et un peu plus fisheye) du dernier autoportrait
  17. INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

    Et un panorama par là (Sol 122). Fin de journée.
  18. Actualités de Curiosity - 2013

    Un panorama par ici (Sol 2381 et 2385, pour les bouts de Mont Sharp) :
  19. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Le voici :
  20. Hayabusa 2 à l'assaut de Ryugu

    Tu trouves ça drôle de jouer sur le passé guerrier (et fasciste) du Japon ? Vraiment, tu ferai pareil avec l'Allemagne ? «Heil ! Heil !» avec un drapeau nazi ? C'est tout ce que ça t'évoques l'exploration spatiale japonnaise ?
  21. Oui, par contre obliger la presse à rémunérer les artistes numériques, les photographes, etc. c'est pas pour encore… (Coucou C&E).
  22. Oui… Ce que tu n'as surtout pas fait, de premier abord. Sinon si, de l'humour j'en ai. Seulement, les misogynes, je me marre pas avec. Désolée (et puis franchement WOW, mais quel niveau d'humour ! A rendre jaloux conjointement Desproges, Dac, et Raymond Devos. «Les femmes au volant attention aux accidents hahahaha c'est rogolo LOL»). Pour aller plus loin : http://egalitariste.tumblr.com/post/165933672149/lhumour-est-une-arme Tiens, au passage, tu apprendras que c'est grace à une femme que les hommes ont pu aller sur la Lune lors du programme Apollo (écriture du programme informatique à bord des différents engins). Je crois que je vais aller retrouver Vaufrèges et me demander si finalement mon retour ici était une bonne idée…
  23. umour et segondegré liberté despression jesuicharli