pfil

Member
  • Content count

    141
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

281 Excellent

2 Followers

About pfil

  • Rank
    Member
  1. Bonjour, Voici un nouvel argument pour dialoguer avec les élus sur l’éclairage public. Le rapport annuel 2021 de la Cour des Comptes comporte un chapitre dédié, s’appuyant sur des communes de la région Auvergne-Rhône-Alpes : https://www.ccomptes.fr/fr/documents/55052 Il est explicitement question de la pollution lumineuse (faites une recherche sur cette expression pour trouver le bon paragraphe). Philippe
  2. NGC3718 et 3729

    Merci à tous !
  3. NGC3718 et 3729

    Bonjour à tous, Je vous propose NGC 3718 dans la Grande Ourse. Cette magnifique galaxie doit ses formes tourmentées aux perturbations gravitationnelles liées à sa voisine, NGC 3729, elle-même de forme quasi-annulaire ! On notera les faibles ponts de matière reliant les deux extrémités de NGC 3718. Juste au nord de NGC 3718, on voit l'amas de galaxies Hickson 56 autour de PGC35620, dont le redshift plus élevé que celui de NGC 3718 (z=0.0264 contre z=0.0033) en dépit d'une apparente association a valu l'appartenance au catalogue d'Halton Arp. On notera la bulle de gaz externe de NGC 3718, qui s'étend entre le bras et Hickson 56. L'image montre aussi un groupe de galaxies encore plus lointain, ce dont témoigne sa couleur rougeâtre, autour de PGC2432523 (z=0.254). L'image pleine trame est ici, à regarder dans un environnement sombre et sur un écran bien réglé : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc3718_20210220.jpg Les galaxies sont identifiées sur l'image annotée, qui montre aussi en blanc la position de nombreux quasars : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc3718_20210220_Annotated.jpg Conditions : montagne de Lure, nuit du 20 au 21 février 2021. Lune en PQ encore levée pour une partie de la chrominance. Sbig ST10 avec Newton 400 de la SAML. 2h en luminance, 2h en chrominance. Philippe
  4. Bonjour à tous, Voilà une zone très riche en galaxies ! Il s'agit du groupe de NGC 80, dans la constellation d'Andromède, situé à 260 millions d'années-lumière.Il comprend plusieurs numéros NGC (70, 80, 82, 83, 86, 90, 93, 94, 96) . La zone la plus intéressante est formée par le couple formé par NGC 90 (ou PGC 1405) et NGC 93, figurant dnas le catalogue de Arp sous le numéro 65 : les formes des deux galaxies sont altérées par les interactions gravitationnelles. On notera aussi les petites galaxies autour de NGC 85 et les détails dans IC 1542. Le fond de ciel n'est pas totalement homogène, il y a quelques voiles de nébulosité sur la partie gauche de l'image. L'image (cliquer pour avoir la pleine résolution) : L' image annotée, indispensable pour se repérer, donne aussi l'emplacement de plusieurs quasars, la plupart détectés : L'image a été réalisée le 16 octobre 2020 avec le Newton 400 de la Société Astronomique de la Montagne de Lure et une Sbig ST10, il y a 120 minutes en luminance et 130 minutes en chrominance. Le réglage du Newton n'est pas optimal... tant pis, je n'ai pas voulu recadrer. A bientôt, Philippe
  5. Bonjour à tous, Cette opposition de Mars était vraiment magnifique ! Voici mon bilan, avec une sélection d'images mises à l'échelle. Je garderai bien sûr en mémoire trois nuits magiques à Lure (30 septembre, 17 et 24 octobre), avec des conditions de seeing vraiment très bonnes. Matériel : C9.25EdgeHd, ADC, barlow 2x, Zwo224MC Site : Manosque (6 septembre, novembre), Dordogne (août), montagne de Lure pour les autres. Philippe
  6. Bonjour à tous, Voici quelques images de Mars datant du mois de novembre, prises depuis mon jardin, confinement oblige. Le 5 novembre, Mars est passée sous la barre des 20 secondes d’arc de diamètre. Les conditions météo étaient très bonnes, ce qui a offert une très belle vue sur les régions de Syrtis Major et Hellas. On notera les nuages matinaux au terminateur, près de Sinus Meridiani et vers le pôle sud. Les images ont été prises à 21h13, 22h13, 23h13 TU. Le 10 novembre, les conditions étaient à nouveau excellentes, et Mars, présentant alors un diamètre de 18,2 secondes d’arc, dévoilait les régions entre Mare Cimmerium et Syrtis Major (qui sortait des brumes matinales). Les images ont été prises à 19h43, 20h43, 21h44 et 22h53 TU. Le 18 novembre, le diamètre de Mars a encore baissé (16.7'') et le seeing est moyen. Mais il se passe quelque chose : une tempête sur Mars ! Elle se repère à proximité immédiate de Solis Lacus, comme une zone jaune brillant. Le contraste est aussi réduit en allant vers le limbe. Les images sont espacées de 30 minutes : 19h15, 19h45, 20h15 et 20h45TU. Le 22 novembre, la tempête s'est déplacée vers Argyre, hélas proche du limbe. Les deux images datent de 18h29 et 20h36TU. On noterat sur la première le lever de Soleil sur Olympus Mons. Ascraeus Mons est aussi bien visible. Le 29 novembre, le diamètre apparent de Mars est tombé à 14.8'', les conditions deviennent difficiles. La tempête continue de fuire vers le limbe. Les deux images datent de 19h37 et 21h22TU. Sur la deuxième, le Soleil se lève sur Ascraeus Mons et Pavonis Mons. Depuis, les conditions météo sont mauvaises... ce sera tout en ce qui me concerne pour cette mémorable opposition. Matériel : C9.25EdgeHd, ADC, barlow 2x, Zwo224MC. Philippe
  7. Bonjour, Suite et fin de mes images d'octobre de Mars. Une semaine après le 17 octobre, lors de la nuit du 24 au 25 octobre, la phase devient sensible et permet une belle observation du terminateur correspondant au lever de Soleil sur Mars. La nuit était très brumeuse, mais stable. Les images sont séparées d'une heure, de 20h40TU à 1h40TU. Les images de 21h40 et 1h40 sont doublées par une image annotée. On remarquera particulièrement les trois volcans de Tharsis, Arsia, Pavonis et Ascraeus, bien visibles au lever du Soleil à 21h40. A 0h40, c'est au tour du géant Olympus Mons d'émerger des brumes matinales. Toujours à Lure, et avec le même matériel (C9.25EdgeHd, barlow 2x, ADC, Zwo224MC). Philippe
  8. Bonjour, Je suis très en retard... alors qu'on peut admirer par ici de superbes vues de la tempête en cours, j'en suis encore à vous montrer des images d'octobre, peu après l'opposition. Du 17 au 18 octobre, quatre jours après l'opposition et avec un diamètre de 22'', les conditions étaient exceptionnelles à la montagne de Lure. Les images sont séparées d’une heure, de 19h30TU à 02h30TU, celles à 19h30TU, 21h30TU et 02h30TU étant doublées par une image annotée, pour identifier les très nombreuses formations visibles (s'il y a des erreurs dites moi !). On notera en particulier comment les trois volcans de Tharsis, Arsia, Pavonis et Ascraeus, sont perceptibles sur la première image au lever du Soleil, plus difficilement après, sauf Arsia qui s'enveloppe de nuages bien visibles sur la dernière image. A 20h30TU, Olympus Mons apparaît, avec quelques voiles nuageux au sud. Sur les images suivantes, le cratère sommital se devine, ainsi que le relief tourmenté du plateau de Tharsis. Enfin, à 20h30, 21h30 et 22h30, juste au sud de l'alignement formé par l'Agathodaemon et Noctis Lacus, indique la présence de la fameuse Vallis Marineris. NB : j'adore les noms des formations de Mars, ils me font rêver... Matériel : C9.25EdgeHd, barlow 2x, ADC, Zwo224MC A bientôt, Philippe
  9. NGC7086

    Bonjour, Parmi les amas ouverts, il n'y a pas que les objets de Messier, et beaucoup sont injustement laissés de côté. Par exemple, voici NGC 7086, dans la constellation du Cygne. L'image a été prise le 5 août 2020 depuis le Périgord, malgré une Lune presque pleine. Matériel : C9.25EdgeHd+EOS760D, 81 minutes de poses à 800 iso. Le seeing était bon (1.9''). Pleine résolution : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc7086_2020_08_05_web.jpg Philippe
  10. Barnard 142-143

    Bonjour à tous, Comme son nom l'indique, une nébuleuse obscure n'émet pas de lumière, mais se perçoit parce qu'elle empêche de voir les étoiles en arrière-plan. Les nébuleuses Barnard 142 et 143, appelées nébuleuse E, en constituent un bon exemple. Situées à 2000 années-lumière, elles bloquent sur près d'un demi-degré la lumière des étoiles de la constellation de l'Aigle, dans une zone très riche de la Voie Lactée. Pleine résolution : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/b142_2020_08_23_web.jpg Conditions : Périgord, 23 août 2020, 34 poses de 5 minutes à 800 iso avec un EOS760D et une lunette WO98FLT. A bientôt, Philippe
  11. Bonjour, Il s'agit bien sûr d'une image de la nébuleuse de l'Amérique du Nord et de sa voisine le Pélican, dans le Cygne. Elle date un peu (prises le 9, 10 et 18 août 2020, sur trois nuits à cause d'une météo capricieuse dans le Périgord), mais c'est un peu le jour pour la sortir... L'appareil photo n'étant pas défiltré, les régions H-alpha ne ressortent pas particulièrement, au profit du champ stellaire très riche. La pleine résolution : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc7000_2020_08_18_web.jpg Matériel : Objectif Sigma 300 ouvert à f/6.3, EOS 760D, le tout sur monture Mach-1 pour le guidage, 50 poses de 5 minutes à 800 iso. A bientôt, Philippe
  12. Mars le 30 septembre

    Bonsoir, Merci de vos retours, ça fait plaisir ! Vous êtes plusieurs à suggérer une animation. Comment fait-on ? Philippe
  13. Bonsoir, Comme beaucoup, j'ai profité des excellentes conditions de la nuit du 30 septembre au 1er octobre pour tirer le portrait de Mars. Voici une série martienne avec des images séparées d'une heure (21h40, 22h40, 23h40, 0h40 et 1h40TU). Mon idée était de faire deux images de plus jusqu'à l'aube, mais le seeing, excellent jusque là, s'est brutalement dégradé. A noter sur la première image le coucher de Soleil sur Elysium Mons (en haut à droite, tout près du terminateur). Conditions : montagne de Lure, C9.25EdgeHd+barlow 2x+ADC Pierro-Astro+Zwo224. A bientôt, Philippe
  14. Bonjour, Oui, ça date un peu... Mars venait juste de passer la barre des 20"", et le seeing était vraiment bon le 13 septembre en deuxième partie de nuit. Voici une série à 0h35TU, 1h58TU 3h04TU et 4h08TU, 4h54TU. On notera le nuage bleuâtre accroché à Arsia Mons, et le relief tourmenté du plateau de Tharsis mis en évidence par le coucher du Soleil sur les dernières images. Conditions : montagne de Lure, nuit du 12 au 13 septembre 2020, C9.25EdgeHd+Barlow 2x+ADC PierroAstro+Zwo224MC. A bientôt, Philippe
  15. NGC6765

    Bonjour, Pour le fond de ciel, pour moi c'est correct (21 en AdobeRGB, 13 en sRGB). Quel navigateur utilisez-vous ? J'ai remarqué que ça ne se passe pas bien avec Chrome au travail... Philippe