pfil

Member
  • Content count

    130
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

182 Good

2 Followers

About pfil

  • Rank
    Member
  1. Mars le 30 septembre

    Bonsoir, Merci de vos retours, ça fait plaisir ! Vous êtes plusieurs à suggérer une animation. Comment fait-on ? Philippe
  2. Bonsoir, Comme beaucoup, j'ai profité des excellentes conditions de la nuit du 30 septembre au 1er octobre pour tirer le portrait de Mars. Voici une série martienne avec des images séparées d'une heure (21h40, 22h40, 23h40, 0h40 et 1h40TU). Mon idée était de faire deux images de plus jusqu'à l'aube, mais le seeing, excellent jusque là, s'est brutalement dégradé. A noter sur la première image le coucher de Soleil sur Elysium Mons (en haut à droite, tout près du terminateur). Conditions : montagne de Lure, C9.25EdgeHd+barlow 2x+ADC Pierro-Astro+Zwo224. A bientôt, Philippe
  3. Bonjour, Oui, ça date un peu... Mars venait juste de passer la barre des 20"", et le seeing était vraiment bon le 13 septembre en deuxième partie de nuit. Voici une série à 0h35TU, 1h58TU 3h04TU et 4h08TU, 4h54TU. On notera le nuage bleuâtre accroché à Arsia Mons, et le relief tourmenté du plateau de Tharsis mis en évidence par le coucher du Soleil sur les dernières images. Conditions : montagne de Lure, nuit du 12 au 13 septembre 2020, C9.25EdgeHd+Barlow 2x+ADC PierroAstro+Zwo224MC. A bientôt, Philippe
  4. NGC6765

    Bonjour, Pour le fond de ciel, pour moi c'est correct (21 en AdobeRGB, 13 en sRGB). Quel navigateur utilisez-vous ? J'ai remarqué que ça ne se passe pas bien avec Chrome au travail... Philippe
  5. NGC6765

    Bonjour à tous, La constellation de la Lyre contient plus d'une nébuleuse planétaire ! NGC 6765 est évidemment éclipsée par sa glorieuse voisine M57, mais demeure un bien bel objet quand même, avec sa forme irrégulière, ses colorations et ses fines extensions. Dans cette région du ciel, on perçoit quelques galaxies au milieu des nombreuses étoiles de notre Voie Lactée. L'image en pleine résolution : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc6765_2020_06_27_v4.jpg Conditions : montagne de Lure, 27 juin 2020, C14 de la Société Astronomique de la Montagne de Lure, ST10. Il y a 90 minutes en luminance, 137 en chrominance, pour une FWHM résultante de 1.5''. A bientôt, Philippe
  6. Bonjour à tous, L'opposition de Mars aura lieu le 13 octobre 2020, mais déjà la planète est très belle le matin. Le 28 juin 2020, 3h05TU, le seeing était très bon dans les lueurs de l'aube. Mars est encore petit (11.2''), mais de nombreux détails sont visibles, y compris dans la calotte polaire sud encore bien fournie en ce printemps austral. Le Soleil se couche sur le plateau de Tharsis, Arsia Mons se distingue bien sur le terminateur, et un peu plus loin Olympus Mons et son relief bien marqué. Conditions : Montagne de Lure, C14EdgeHd de la SAML, barlow AP 2x, Zwo 224MC+ADC Pierro Astro MK3. A bientôt, Philippe
  7. Sharpless 73

    Bonjour à tous, Le catalogue Sharpless est consacré aux nébuleuses à émission, mais il y a quelques intrus ! Sharpless 73, dans Hercule, en fait partie : il s'agit d'un nuage de poussières illuminé par la Voie Lactée dans son ensemble (IFN, pour Integrated Flux Nebula), et non par une étoile brillante proche comme pour une nébuleuse en émission ou en diffusion. Cela explique aussi pourquoi l'objet est très faible. A 30° du plan galactique, on voit aussi de nombreuses galaxies en arrière-plan. Voici un aperçu : L'image en pleine résolution est ici : http://pfilliatre.free.fr/images/images ... _06_20.jpg Conditions : Montagne de Lure, nuit du 20 au 21 juin 2020, lunette WO98FLT+ST10, 96 minutes en luminance, 72 en chrominance. Philippe
  8. Lune du 2 avril

    Bonjour à tous, En début de mois la Lune était haute dans le ciel, et dans le 04 le seeing était au rendez-vous... d'où ma meilleure série lunaire à ce jour, bien que j'ai dû me contenter de mon jardin en plaine. Conditions : C9.25EdgeHd+Barlow 2x et Zwo174MM, filtre rouge. A bientôt, Philippe
  9. NGC 3227 / 3226

    Bonjour à tous, L'image date un peu... en l'occurrence du 24 février 2020. En cette période de confinement je prends tout mon temps pour vider mon disque. Il s'agit de Arp 96. Il est formé de deux galaxies en interaction la spirale NGC 3227 et l'elliptique NGC 3226. L'ensemble est situé dans la constellation du Lion à 49 millions d'années-lumière. L'interaction a donné lieu à des extensions de gaz très tenues, qui semble s'échapper de NGC 3227 pour envelopper sa voisine. On observe aussi sur NGC 3227 une structure en forme de barre avec plusieurs régions HII. L'image en pleine résolution est ici : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc3227_20200224_v1_adobe.jpg Conditions : C14 de la Société Astronomique de la Montagne de Lure, ST10. 120 minutes en luminance, 240 minutes en chrominance. Le seeing était bon, avec une fwhm résultante de 1.5''. A bientôt, Philippe
  10. Bonjour, Bon, ça date un peu (18 mars à 16h17tu), mais la période incite à prendre son temps... Voici donc Vénus, avec un C9.25EdgeHD, Barlow Televue 2x, Zwo174MM et filtre UV Baader. En plein jour le seeing était excellent, la hauteur de l'astre (60°) y étant pour quelque chose. A bientôt, Philippe
  11. NGC2857 & co

    Merci de vos commentaires ! Non, elle est réduite pour le forum. L'image pleine résolution est accessible par le lien ("l'image pleine résolution est ici"). Oui, et je continue d'y poster. Tes images sont une source d'inspiration, tant pour l'originalité des sujets que pour la maîtrise de l'acquisition et des traitements. Philippe
  12. NGC2857 & co

    Bonjour, La galaxie NGC 2857, à 223 millions d'années-lumière dans la Grande Ourse, constitue l'objet 1 du catalogue de galaxies particulières d'Halton Arp, en tant que galaxie spirale à faible brillance de surface. Le couple NGC2854-2856, plus proche (126 milliions d'années-lumière) est l'objet 285 du même catalogue (couple de galaxies en interaction, noter le faible pont de lumière entre les deux et le jet « à l'opposé » de NGC 2856). Comme d'habitude avec ce genre de champ, cela grouille de petites galaxies, notamment autour de NGC 2857. L'image en pleine résolution est ici. Conditions : 14 février 2020, Montagne de Lure, Newton 400 de la SAML et Sbig ST10, 120 minutes en luminance, 180 en chrominance. A bientôt, Philippe
  13. Oui, c'est cela. Rien n'empêche ensuite, si on dispose d'un Crayford, d'affiner la mise au point avec, sachant (je lis la réponse de Christian en même temps) qu'il faut respecter la distance de 146mm entre le plan arrière du baffle et le capteur, en pratique il y quelques mm de tolérance, afin d'avoir un champ bien plat pour l'imagerie. Sur les deux EdgeHd que j'ai pu manipuler, elles sont sans utilité et je les soupçonne d'induire de l'astigmatisme. Peut-être en cas de retournement au méridien sont-elles utiles à garder la collimation, mais je suis un peu sceptique.
  14. Bonjour, Il faut serrer les deux vis en gros de la même manière. Mais cela induit un peu d'astigmatisme, en plus de risquer de fausser le mécanisme si par inadvertance on essaie de manipuler la mise au point avec les vis de bloquage serrées. Personnellement je n'y touche plus : en terminant la mise au point en vissant la molette de mise au point, le miroir est en pratique suffisamment calé. A bientôt, Philippe
  15. IC5146

    Non, le but de la rotation est de corriger le blooming. Voici une image brute en luminance, 3 minutes de pose, qui montre le problème (j'ai juste réglé les niveaux de visualisation). En faisant une rotation entre deux groupes d'images, la traînée de blooming ne sera pas au même endroit, ce qui permet d'une part de l'éliminer, d'autre part de récupérer l'information qui est dessous. La déconvolution, c'est autre chose, il s'agit de corriger, évidemment partiellement, le fait qu'une étoile ponctuelle donne en pratique une tache (turbulence + diffraction). Philippe