patry

Member
  • Content count

    4273
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Le solaire ... c'est là un domaine que je ne connais pas trop, mais sa capacité à travailler en multipoints et à s'aligner sur des détails de très faibles contrastes fait des merveilles sur la lune en tout cas.
    Voila ce que j'avais obtenu sur sélène en 2008 (3 plans de 1280x1024 à la PL1M sur le C11 + barlow) : http://perso.magic.fr/marc.patry/Lune/moon20080920_2.png une de mes meilleures images HR de la lune.


    Marc



  2. Oui c'est comme cela que cela marche.
    La "pré registration" permet surtout d'aligner globalement l'image et d'identifier, par un second point, si des déformations sont présentes.

    Ensuite, tu fixe des points d'alignement multiples (les vrais ceux là), un maillage pour la qualité (pas aligné sur les points, peut être pour éviter une "résonnance" logicielle) et les multiples (de 20 à 30 sur un disque de jupiter à 1000 ou 2000 pour la surface lunaire) points vont être alignés, et ne seront retenus que les zones qui seront dans des cellules "de qualité".
    Donc oui sur une image individuelle, tu peux avoir 2 cellules opposées sur le diamètre de jupiter qui sont bonnes et retenues pour le compositage.


    Marc


  3. Merci Anne

    Pour revenir vers le 618, il va y avoir une camera en USB (quand même plus facile d'emploi que le Firewire) qui est annoncée pour cet été (industriellement parlant cela veux dire pour octobre donc) ...
    http://qhyccd.com/ccdbbs/index.php?PHPSESSID=506ab474139fb841147b910cd337266a&topic=1639.30

    56 fps en 640x480 8bits
    30 fps en 640x480 14bits

    Avec "cooling inside" ce qui pourrait ravir des utilisateurs CP (très) petit champ !


    Marc


  4. D'un autre coté, à part avec un vrai réflecteur, l'UV c'est quelque chose d'assez difficile à "faire". La moindre pièce de verre et c'est pas mal de transmission qui dégage, ajouté à cela que le détecteur est entre 2 et 4 fois moins sensible à 300nm qu'à 500nm ... c'est pas terrible !

    Sinon pour en revenir à ta question jipipi, j'ai pour le moment pas mal de trucs "par défauts" encore dans AVS2. J'ai toutefois sélectionné peu de points (environ 40) et j'ai fait les ondelettes directement à partir d'AVS (et pas sous R5). Mais c'est à peu près tout.
    Il faudrait que je regarde comment marche la sélection des images et, bien sur, s'il y a moyen de faire mieux que le calcul automatique sans aller comme mon copain albéric, à tout trier à la main !

    En tout cas fournir "ma méthode" c'est encore un peu tôt, j'avoue ne pas maitriser encore pas mal d'étapes.


  5. jipipi> la comparaison avec, et je crois que c'est ton modèle, une skynyx, est délicate.
    Les photosites de la skynyx 2.0M sont nettement plus gros (7,4µm versus 5,6 pour la DMK, presque 75% de surface de plus et donc de sensibilité à technologie identique, ce qui doit être le cas). Dans le même temps le capteur 1/3" (mais 640x480) ne voit pas non plus la même chose à F/30 qu'avec la DMK21, et F/D 34 à la Skynyx cela donne F/D 25 à la DMK (rapport des tailles de photosites) !

    Là, je pense tourner autour de F/D proche de 28~30, ce qui doit donner du F/D 40 à la Skynyx, et à moins de dépasser 800 de gain, j'arrive pas à maintenir 75% de dynamique dans le rouge/vert !
    Par contre, j'ai lu des trucs sur le remplacement de l'ICX098BL par un IXC618 (qui équipe la FLEA3 par exemple) ... ca fait réfléchir !


    Marc



  6. jipipi>
    En effet, la "réponse" étant plus importante en 23A (environ 2 fois plus de flux au niveau du CCD 1/15e -> 1/30e), certains détails sont un peu différents (globalement tout ce qui rayonne fort en IR). Il y a moyen sans doute de régler cela (en mixant l'image 23A avec une verte, qui est centré sur le pic de sensibilité humain) mais ce sera au détriment de la finesse.

    Pourquoi pas de RGB standard ? Déjà parce que j'ai très peu d'images RGB (450 capturée, entre 100 et 200 retenues, généralement plus près de 100) car pour cette image j'ai privilégié la finesse (bon en plaine, en ville, ... blablabla que de mauvaises excuses quoi ) et j'ai capturé 1' la luminance (1800 images à 30i/s au 1/30e), du coup il ne reste pas beaucoup de temps pour le reste (au maximum 30" de capture par filtre, quelque fois moins).
    Il m'est arrivé de ne pas capturer de rouge et d'utiliser la luminance à la place ... ca fait gagner quasiment 30" !

    Q>
    bonne idée !


    Jérome>
    Le logiciel (complet pour windows) : http://www.avistack.de/downloads/AviStack2_Beta_Win32.zip

    Le package (si non windows, nécessite IDL 7.0 pour la plateforme) : http://www.avistack.de/downloads/AviStack2_Beta.zip

    Le manuel : http://www.avistack.de/downloads/AviStack2_eng.pdf

    L'interface à beaucoup changé par rapport à la 1.x c'est parfois déroutant mais si tu n'a pas "connu" la précédente version, c'est pas un problème. La lecture du manuel est par contre très instructive.


    Marc


  7. Incroyable, du JAMAIS vu,
    C'est une image d'éclipse qui va faire date c'est clair.
    A mon avis, la PLUS BELLE image d'éclipse de tous les temps !

    Les jets polaires, boucles magnétiques, une protubérances (bon faut du bol là) ... et des détails encore à plus d'un rayon de distance ... Ca mérite au moins une place d'honneur à l'APOD ça !!!!

    Félicitations aux auteurs, c'est remarquable !!!

    Marc


  8. Comme jeanluc, je pense que les fonctions que tu cites (hors traitement d'images) ne sont pas très gourmandes en CPU.
    Récupérer une image fréquemment (pas en continu comme en planétaire) est un autre problème Pour l'USB cela peut éventuellement souffrir si tu dois récupérer une image (pour l'autoguidage) au milieu du transfert d'une image de la caméra d'acquisition (on parle CP bien sur).
    Là tu peux vérifier que tu branche bien les flux d'images sur deux contrôleurs USB distincts, cela doit améliorer les choses. Reste aussi à voir le coté alimentation de la chose !


    Marc

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 22-07-2010).]


  9. Oui christophe tu a raison et c'est une limitation supplémentaire que l'on a quand on fait de la trichromie+luminance.
    En fait si je fait luminance puis R,G,B dans cet ordre, le satellite bouge tellement vite (enfin je veux dire que son mouvement est souvent bien supérieur à celui des détails de surface) que la luminance n'accroche que le plan "couleur suivant" ... et là c'est du rouge.
    Le "vert" est situé à plus d'un diamètre du satellite et lors du mixage L+RGB, forcément il n'apparaît pas, pas plus que le bleu, capturé 2 minutes plus tard peut être qui est "multiplié" par ... du noir dans la luminance !

    Je pense que si on image au moment où le satellite est au maximum de son élongation, on arrivera à trouver les bonnes couleurs !


    Marc


  10. alain> Je vais répondre ici, mais si tu veux plus d'explications je ne voudrais pas déranger plus que nécessaire sur le post de CASTOR

    Sous Registax il y a une fonction qui va (probablement mais je ne pense pas être loin de la vérité) binariser l'image autour d'un seuil que tu définit (p.ex 64, tout ce qui est supérieur devient "1" et "0" pour ce qui est en dessous).
    Tu a donc un nuage de points sur un fond uniforme dont il est facile de trouver un centre de gravité ... et donc un déplacement d'image en image.
    Cela se calcule très très vite et est assez efficace car peu enclin à se fixer sur un "faux détail".
    Mes images de Jupiter sont régulièrement alignées ainsi dans un cadre de 256x256 pour déterminer la qualité (Jupiter ne rentre parfois pas dedans).
    Ensuite je sauvegarde le fichier en sortie de stack (une brute non filtrée donc), je fait cela 3 ou 4 fois (pour RGB +L si besoin) et je redonne les 3~4 images à Registax pour refaire une RGB et j'applique à ce moment là le filtrage (sur une L construite à partir des R,G,B ou directement à partir de la luminance fournie).

    Désolé CASTOR encore pour le hors sujet mais peut être que tu peux essayer cette méthode. Je suis persuadé que le problème vient de la registration qui a merdouillé !


    Marc


  11. A mon avis, c'est plus un problème de registration que tu a là ... tout me semble dédoublé dans le sens équatorial.
    Comment fait tu la registration ? Moi j'utilise souvent la registration par centre de gravité qui me donne un résultat très satisfaisant et très rapidement.


    Marc


  12. Merci à vous, en effet, la turbulence était "pas terribe", je ne saurais dire combien sur 10 mais les quelques rares étoiles visibles à 5h du matin tremblaient au zénith ! Par contre c'était pas cette turbulence rapide et désordonnée, mais plutôt des mouvements saccadés et de grande ampleur.