patry

Member
  • Content count

    3787
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Est-ce que c'est si grave que la MAP soit "perdue" durant le blocage ?
    Parce que si je comprends bien le besoin c'est de :
    1) conserver la capacité de backfocus => ne pas sceller le primaire (ce qui résoud tous les problèmes)
    2) si possible de ne pas sacrifier le tube (en perçant à tout va)

    Mais la conclusion c'est aussi qu'il faut conserver un moyen de finaliser la map => il faut un crayford ou autre. C'est lui qui fera la map fine de toute façon.

    Donc vu comme ça, c'est une bonne chose non ?


  2. Idem avec le télé 200mm APO de chez Minolta (bizarrement non repris chez sony alors que c'est une des toutes meilleures FTM du marché). A 2.8 ca bave un peu encore, mais dès F4 c'est superble. A 5.6 c'est ponctuel sur tout le champ ... une merveille.

    Par contre, j'ai eu un zomm 80-200 (une seconde source, je ne sais plus laquelle), 3.5/5.6, c'est bof à 5.6 et il présentait un sursaut de vigueur à F8, et à F11 il avait son plein potentiel (autant dire pas terrible) pour resombrer ensuite à cause de la diffraction.


  3. Pour le halo je ne sais pas (au dela des éléments que j'ai déjà donné).
    Les étoiles à 1.7 sont fortement affectées par les aberrations c'est clair.

    Par contre ce qui change entre les deux vues c'est 1) l'ouverture mais aussi la luminosité finale ... tu est toujours à 57" de pose et la sensibilité (i.e. le gain) n'a pas changé.
    Est-ce que 10" à F2 te donne la même étoile baveuse que si tu était à F5.6 et 80" ? Je pense à de la diffusion dans l'optique en particulier car plus l'étoile est brillante, plus le halo est gros.


  4. Il faudrait que je mesure la longueur du crayford mais à la louche je dirais 7 à 8cm ... peut être 10 ?

    Sinon le "problème" avec la barlow meade c'est qu'elle est "longue" contrairement au modèles plus communéments utilisés (Celestron Ultima p.ex). Il est impossible de s'en servir dans un mak127 p.ex (ne rentre pas complètement dans le PO), et encore moins après un renvoi coudé (touche le miroir ou le prisme). Par contre si c'est pour l'utiliser en x1,6 c'est pas forcément un problème.

    En alignant plus de 10cm de tirage supplémentaire (empilement de bagues allonges vissées) tu passe du rapport x2 au rapport x3.5 environ.

    Donc j'avais été tenté par un autre modèle mais quand je suis passé à la PL1M, j'ai plutôt été amené à réduire un peu la focale (à F/D 20 on suréchantillone un peu avec des photosites de 5,2µ ... mais c'est "pire" encore avec la DMK31 et ses 4,75µm).

    Finalement je préfère être un poil sous échantilloné (barlow x1,6 au lieu de x1,78) qu'un poil suréchantilloné (x2). Tu a plus de flux et l'angle de champ est meilleur.


  5. Pour ma part, j'utilise une Meade modèle 140. C'est une APO 3 x2 lentilles dont la particularité est d'avoir un bloc optique démontable (pas de vis 1"1/4) qui, vissé sur un oculaire, ou sur un filtre, donne un grandissement d'environ x1,6.

    C'est avec elle que j'ai fait cette image (http://perso.magic.fr/marc.patry/Lune/moon20080821_080910.jpg) avec une PL1M (photosites de 5,2µm). La DMK31 ayant des photosites plus petits (4,75µm), le besoin de grandissement est effectivement un peu moindre encore.

    Le montage employé : C11 (on parle bien de la même chose ?), crayford (sky optique de base mais très bien fini), réducteur 2"->1"1/4, optique barlow meade + filtre "R" + PL1M avec filtre "L" (filtre monté sur la caméra, voir http://www.m42optic.fr/pro/catalog/product_info.php?cPath=44_24_102_124&products_id=383). Je n'ai toutefois pas de photo pour te présenter le montage.


  6. C'est effectivement à mon avis le meilleur choix possible. Par contre il faut bien prendre le kit goto utilisé sur les premières EQ6. Aujoud'hui le passage non-goto -> goto ne concerne plus que la raquette, les motoréducteurs étant identiques.

    Ce n'était pas le cas "avant" et tu partait avec un kit complet moteurs + raquette.


  7. Le halo peut être du, soit a de la buée comme tu dis, soit à la turbulence, soit a de la diffusion dans l'air ... ou dans l'objectif.

    Enfin dernière piste, un peu d'UV ou d'IR (mais j'en doute car normalement filtré par le capteur à moins que tu ne soit défiltré). Moi j'ai eu cela aussi avec une webcam associé au 200 apo ! Je n'avait pas de filtre IR à l'époque !


  8. Idem c'est mon choix aussi, mais pour des questions de budget (presque moitié prix en 2"), j'ai préféré l'UHC-E, certes un poil plus large en bande passante, et 2% de moins en transmission. Pour la transmission on s'en fout c'est invisible à l'oeil. Il faudrait vérifier cote à cote avec un UHC "bande étroite" ce que cela donne par contre !


  9. Quelques photos vallant mieux que de long discours ...

    Images RAW (crop supérieur droit) prise au D5D + 50mm F1.7 (ciel assez préservé sud Poitiers)

    F1.7

    F2.2

    F2.5

    F2.8

    A F4 c'est quasi parfait et à F5.6.

    En contrepartie, voila la partie centrale de l'objo à F1.7 ...


  10. Je suis un inconditionnel du planétaire (pour des tas de raisons dont principalement un habitat pollué et pas toujours le temps pour aller faire une hypothétique observation à 50km).

    D'autre part, la "complexité" de la mise en oeuvre me rebute. Donc moi aussi je suis curieux de voir toutes ces galaxies et nébuleuses que je ne voit qu'au travers de taches déséspérément grises.

    Du coup le C8, puis maintenant le C11, fait parfois des poses de 2 à 4" sur ma PL1M afin de rentrer un peu dans un amas globulaire ou une nébuleuse brillante. Pour la mise au point, je me sert d'une étoile brillante à proximité.

    Rien de folichon, et encore moins de choses montrable. Mais mes exigences dans ce domaine sont très faibles alors cela me va !


  11. La rigidité n'a rien à voir avec le poid de la tête de la monture (en grande partie due aux capots de la monture). Le diamètre des axes et la qualité des paliers me semble bien plus importante. Et là dessus, une HEQ5 ne fait pas franchement mieux que la CG5 je pense.
    Je me rappelle un test quand l'HEQ5 est sortie où on disait que finalement c'était une Vixen GP recarossée ... on est pas loin de la vérité je pense.

    Mais je suis d'accord avec toi que la CG5 ne portera pas un C11 en photo CP. Par contre elle est tout à fait capable de porter un C11 ... et ca fait une grosse douzaine de kg quand même !

    Pour en revenir au sujet initial, on dit aussi (légende ?) que l'EP d'une HEQ5 est entre +/- 60" et +/- 10". Qui croire ? Note bien qu'une CG5 n'est pas meilleure (ou moins bonne) sur l'exercice !


  12. J'ai fait des tests avec un 50mm en // à un C8 ... sur un D5D aussi.
    Bon alors pas de miracle, à F1.7 et jusqu'à F2.8~F3.5 c'est pas terrible dans les angles. A F4, il faut bien regarder et à F5.6 c'est quasi parfait.

    Idem avec le 200/2.8 minolta, où l'excellence tourne autour de 4~5. aussi.


  13. Il me semble que les trépieds sont identiques sur HEQ5/EQ6 et CG5 non ?
    Sur la CG5, le téton est vissé soit "devant" un pied, soit à l'opposé donc entre deux pieds.
    Sinon la solution peut aussi passer par une rallonge de trépied (http://www.galileo.cc/GALILEO-france/boutique_accessoires_list.php?rub=Tr%E9pieds) ce qui permettra de libérer le trépied du passage du tube ou de la barre de CtP ?

  14. Laisse fredo, ca tient du miracle.
    Le même miracle à priori qui permet à la CG5 de tenir mon C11 (12kg), avec crayford (1kg) et tout le bataclan pour faire de l'imagerie planétaire. Accessoirement mes images lunaires sont visibles là : http://www.celestron.com/c2/product.php?CatID=11&ProdID=65

    Accessoirement toujours, on a été plusieurs à observer M13 a des grossissements indécents (nagler 3-6 à 3mm ... faites le calcul) sans rendre impossible la map (au crayford par contre). Sur une CG5 toujours, et ca suit sans trembler ! Alors bien sur c'est pas de la photo CP (j'y connais rien), mais je pense qu'avec 10~11kg de charge en photo ce sera fonctionnel.

    A mon avis il n'y a pas de différence de portage ou de précision entre une HEQ5 et une CG5. Enfin si je reconnais que l'HEQ5, avec ses gros capots peints en blanc et plus jolie. Et quand aux fonctionalités c'est du pareil au même !

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 09-10-2008).]


  15. >bboulant : mon C8 vient des pises justement. Après quelques galères electriques (batteries, cablage carte) puis une grosse surprise optique (lame montée à l'envers, numéro de série à l'intérieur), le C8 a finalement été un très bon achat. Il n'y a plus qu'une petite gravure "OP" sur le coté pour en témoigner !

    Pour revenir au sujet, un secteur lisse transportable ... pourquoi pas ?
    Mais il faudrait identifier ce qui ne vas pas avec la monture actuelle. Parce que pour de l'itinérant, notre hôte ne fera jamais plus compact et léger. Par contre la rigidité du Celestar n'est pas légendaire, mais si ce n'est que cela qui ne va pas, c'est sur la fourche qu'il faut travailler.

    Je soupçonne notre ami de vouloir améliorer le suivi (photo ?) par contre. Mais si la contrainte d'encombrement reste levée, je reste dans l'idée de faire un secteur lisse "dans" la base. Et comme ca a été dit plus haut, on peut jouer sur 3 facteurs (et pas deux) : le diamètre du secteur (qui peut devenir une roue non dentée même), le diamètre du galet et sa vitesse de rotation.

    Le couplage mécanique actuel de la roue dentée avec la fourche étant assez rigide, cela permet de le conserver. Par contre cela n'améliorera en rien la rigidité des bras de fourche. Maintenant je ne sais pas si du contre plaqué sera franchement meilleur par contre.


  16. Un C8 Ultima ? Avec sa lame en BK7 et ses optiques "triées" (légende ?) Tu veux dire un comme ça ?

    J'en ai un et j'ai rien vu de made in japan dedans (sauf peut être le visual back mais les optiques sont américaines c'est sur) !!
    Bon il est actuellement dans sa malle (depuis que le C11 est arrivé en fait) mais je vais vérifier sur ses petits papiers. Tu m'a mis un doute là !


  17. Excuse moi d'être direct : Le meade DS2114 c'est pas forcément terrible comme telescope. Pas tant par la marque (on aime ou on aime pas peu importe), mais le montage optique consiste en un miroir (peut être sphérique ?) un miroir plan (comme un newton) mais comme on veut un tube court, on ajoute une barlow intégrée (dans le porte oculaire ?). Résultat peu brillant (sans aucun jeu de mots concernant un instrument astronomique). Je pensait que tu avait un 115/900 de base où le foyer ne sort généralement pas suffisament du tube pour venir sur une CCD (ou un film c'est pareil).

    En effet pour former une image on doit placer au plan focal un detecteur. Encore faut il que ce point (enfin ce plan) soit accessible. Sur un Newton (ou une lunette) on fait la mise au point en déplacant le porte oculaire (portant l'oculaire ou la CCD). Un Schmidt Cassegrain ou un Maksutov (mais pas seulement) va faire déplacer un miroir afin de repousser(respectivement avancer) le plan focal et du coup le porte oculaire est fixe lui.

    A vérifier sur ton instrument que le foyer est suffisament sorti. Vise la lune et, sans oculaire, cherche à faire une image de la lune en sortie du porte oculaire sur une feuille de papier. Quand c'est net, tu a la distance de sortie du tube. C'est on ne peut plus simple !

    Sinon, je t'invite à lire là (http://www.cieletespace.fr/instruments) le rapport de test du 150/750 (nota je n'ai pas d'actions dans C&E).


  18. pas mieux que jr56 sur l'analyse de la monture.

    Pour le montage envisagé, je ne sais pas. Un newton de 115mm, pour lequel il est fort probable que le foyer ne soit pas accessible (rédhibitoire en CP) c'est pas engageant.

    Quitte à ne pas trop investir dans un domaine que tu ne connais pas, et si tu veux quand même "monter en grade", prends toi une monture (EQ6 là on est d'accord, HEQ5 si tu est en manque d'euros) et un tube genre 150/750mm.
    Pas trop cher, bien fini et "à priori" de qualité.
    La monture HEQ5/EQ6 pourra encore évoluer en photo CP jusqu'à un 200~250mm et en visuel ou en planétaire à un 280~300 (EQ6).

    C'est une bonne (une excellente) entrée en matière je pense ainsi.


  19. Tiens il y a eu des C8 japonais ?

    Pour revenir sérieux, je pense qu'un C8 et un VMC ne s'adressent pas au même public. Le premier est assez généraliste, le second a une aura "du passé" (de l'époque où vixen faisait effectivement du bon matériel).

    Perso je n'ai pas vu beaucoup d'images planétaire "sortir du lot" avec un VMC mais c'est peut être aussi parce que comme je l'ai dit ce ne sont pas les mêmes public d'utilisateurs. De généraliste pour le C8 (avec peut être rien d'excellent disent certains et une propension à faire plus de planétaire que de CP, bien que de magnifiques images CP trainent ca et là) et résolument CP (parce que pas terrible en planétaire ... glups L/2.5 PTV et L/11 RMS c'est moins bien que du chinois) mais sans réellement aboutir dans le domaine (un vixen 200F4 semble mieux taillé pour cela).

    Choix difficile en tout cas !


  20. Je n'ai pas vu grand chose non plus. A mon avis si tu démonte un peu tout, tu peux effectivement virer la couronne dentée de la base et y mettre un disque circulaire entrainé par un galet. Tu peux ensuite jouer sur les diamètres roue/galet pour obtenir la bonne vitesse de rotation (86164" par tour).
    Par contre, il te faudra un excellent galet et/ou un équilibre parfait sur l'axe AD, l'entrainement par galet n'etant pas particulièrement réputé pour son couple d'entrainement.

    De mon coté j'avais eu dans l'idée à une époque de modifier en pas à pas l'entrainement AD (synchrone 110V@60Hz) de mon C8. Grosse simplification de l'electronique finalement.


  21. Bruno a raison de signaler qu'en photo (CP s'entends) le C11 n'apportera pas grand chose par rapport à un C8. En planétaire c'est tout différent.
    Maintenant comparer un C11 avec un dobson de 10 à 12" effectivement il faut tout compter pour faire le bon choix dans le bilan de masse. Mais une des remarque ignorée c'est que si le dob t'en montrera "autant" qu'un C11, il ne pourra toujours pas faire de photo.
    Donc c'est sur que de comparer un dobson avec un C11 sur G42 c'est pas en la faveur du C11 ... mais c'est le prix à payer pour faire des photos surtout.


    Pour répondre à ta dernière question, un C8 sur une EQ6 (préférée à une GM8 moins "moderne" et portant plus, et à une CGE coutant le triple) serait un bon choix. Autoguidable facilement, moins chère mais aussi moins "évolutive" car limitée au C11 pour du visuel ou du planétaire. Le C9, meilleur "forcément" approchera un peu les limites de la monture en CP (avec autoguidage de toute façon).


  22. J'avais déjà vu qu'aucune nouvelles n'étaient données à propos des "cassegrains de chez JML" sur le site. Des Newtons il y en a à la pelle ca et là. Mais des cassegrains, "pensés" pour faire de l'imagerie, "taillés" pour faire de l'imagerie, et "réalisés" pour faire de l'imagerie c'était mon truc. Alors c'est sur que le prix est "refroidissant" mais quand j'ai cherché un tube pour remplacer mon C8, il a été longtemps mon option principale.

    Il n'empèche que c'est triste. Mais c'est mieux ca que de finir à vendre sur Ebay des lunettes de supermarché ... comme d'autres ex-magiciens gratteurs de verre.

    JML je te souhaite de rebondir dans ta nouvelle vie en tout cas, et un grand merci pour avoir comblé des milliers (?) de clients et fait rêver encore plus d'amateurs !

    Marc