patry

Member
  • Content count

    4475
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Pareil, le Clavius est très résolu mais massacré par le traitement ; rebonds, moutons dans les ombres, contrastes, y'en a des trucs à dire.

    Ce trio là est bien sur trop dure, et je pense qu'on gagnerais à adoucir le tout à commencer par le gamma pas trop flatteur. D'un autre coté, si elle te plait comme cela ne te prive pas, surtout que la résolution est excellente et que l'éclairage était bien plus difficile à gérer que quand j'ai fait ce même plan au C11 (bien sur avec 3 pouces de moins ...).


    Marc


  2. VL> Non ce n'est pas moi c'est certain, ou alors on s'est mal compris !

    CASTOR> On m'a fait la remarque, voila une seconde version un peu moins "hard" que la première dans les blancs. Du coup on conserve un peu de matière dans la partie haute de l'histogramme (flancs de montagne).


    L'originale ...

    La version corrigée ...


    Marc


  3. Oui, c'est le ROI mais il ne fait que réduire le poid de l'AVI, le débit est le même (c'est le PC qui fait la coupure), la CCD tourne toujours à la même vitesse. Autrement dit, une DMK31 1024x768 que tu utilise "comme" une DMK21 640x480 reste plafonnée à 30i/s contre 60i/s pour la DMK21 !
    Il n'y a guère que les Skynyx à proposer cela et bien sur les capteur CMOS car on y lit les pixels aléatoirement si l'on veut. Du coup avec une horloge d'échantillonnage à 100MHz, on pourrait "sortir" 100 millions d'images de 1 pixel par seconde ! La PL1M (CMOS) ainsi gagne pas mal en débit quand on réduit la zone de travail utile.


    Marc


  4. Mais tu a bien raison ... le filtre OIII a un effet magique car, en "virant" les étoiles, il ne laisse que les nébulosités, encore faut-il qu'elle rayonne en OIII ce qui n'est pas le cas de toutes.
    D'où ma préférence, en cas de ciel pas franchement noir, d'un filtre plus généraliste, les étoiles subsistent (mais elles sont vertes) et toute la (les ?) nébuleuse(s) resplendit(ssent).
    Par contre, l'an dernier dans le Quercy, les dentelles se voyaient mieux sans filtre qu'avec. Le ciel était d'un noir d'encre, et la nébuleuse très brillante au point de supporter de passer de Gr=x70 (Paragon 40mm) à Gr=x165 (Ultima XL 17mm) pour gagner en détails.


    Marc


  5. VL> Je ne touche pas (peut être cela m'est arrivé une fois) au gamma qui reste à 100. Une fois la vitesse de capture selectionnée, et pour la lune à F15~F20 + filtre + DMK21 je tourne au maxi soit 60i/s, je règle grossièrement le gain (~600) puis la vitesse d'exposition. Là je suis autour de 1/150e et j'affine le gain pour atteindre 75% de l'histogramme.
    Ce qui serait bien, c'est un "log" rempli par IC-Capture avec tous les paramètres, ce serait je pense très instructif.
    Après le traitement qui se fait oublier ... oui je pense que c'est un peu ce qu'il faut faire. Faire sortir les détails sans faire sortir le traitement !

    dlightman20> Oui, c'est franchement pas terrible, je finirait de traiter ce soir mais ma première image au 23A n'est pas du tout à la hauteur !

    Claude> tu a quand même une bonne longueur d'avance en résolution. 76mm d'avance exactement !


    Marc


  6. Les images de Jupiter ne sont pas terribles ce matin (pas trop montrables on va dire) mais quoi qu'il en soit, pas mal de belles planches à vous présenter ... de la lune cette fois (à la DMK21) :

    Un célèbre trio Ptolémée-Alphonsus-Arzachel

    Clavius

    Rima Hyginus

    Rima Hadley

    Archimede-Aristillus-Autolycus

    Platon et vallée des Alpes


    Voila voila, bonne nuit à toutes et à tous, dernière ligne droite pour les NdE (à Blagnac pour ma part puis au Pic pour Samedi).


    Marc


  7. Oui le fait de figer l'image n'est que lointainement apparenté à la fréquence des images.
    A mon avis si tu veux figer la turbulence il vaut mieux faire 10i/s mais avec des poses de 1/1000e que d'être à 30i/s avec des poses de 1/30e !

    Par contre faire 1800 images en 30" ... pour la dynamique c'est tout bon !

    Le capteur large se conçoit en effet en lunaire ou en solaire pour éviter de s'enquiquiner avec des mosaïque (ou en tout cas, réduire le nombre d'images à gérer). Par contre il faut composer avec le temps de traitement qui évolue et des effets de distorsion qui peuvent se voir et ruiner des raccords de plan à plan !

    Marc

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 01-08-2010).]


  8. Pour ma part je ne suis pas trop d'accord avec le filtre OIII que je trouve trop sélectif dans son usage. J'ai investi (parce qu'en 2" cela monte vite) dans un UHC-E Astronomik et je ne le regrette pas.
    Plus de 95% de transmission dans les bandes Ha, Hb, OIII et SII, et nettement moins de 1% de transmission de pollution des lampes sodium (cf http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=39308), cela en fait un filtre diablement efficace en milieu moyennement préservé de la PL. Par contre sous un bon ciel, comme tout filtre, il ne sert plus à rien (cad qu'on voit mieux les dentelles sans filtre qu'avec filtre dans le C11 ... mais dans le Quercy, pas à Toulouse).
    Et il reste très 'É'conomique en plus dans ce diamètre. Il n'a pas l'étroitesse de bande de son grand frère UHC 'tout court' mais je m'en sert, vissé dans le renvoi coudé, pour tous les oculaires !
    En plus il reste générique et s'accorde de beaucoup plus de cibles même s'il offre moins de contraste sur les cibles spécifiques d'un OIII par exemple.

    Marc


  9. Superbe, et d'une résolution pour une image couleur, de très haut niveau !
    Je note peu de différence entre AVS et R5, mais à bien y regarder, on gagne un peu en netteté avec AVS sur des petits chapelets de tachouilles à proximité du limbe. C'est peut être aussi la compression jpeg ...


    Marc


  10. Claude, pour ne pas cramer l'image à la capture tu règle le gain "à l'histogramme". En plus celui de la DMK se fait en temps réel sur la prévisualisation ... que demander de plus !

    Et si tu ne veux pas cramer l'image au traitement, ajoute 15 à 20% de marge dans l'histogramme. En général je tourne autour de 75 à 80% de la dynamique au maximum. Cela dépend aussi si tu traite avec avistack/registax ou Iris (un peu moins chochotte sur ce point).
    Après le filtrage c'est histoire de gout mais si tu pousse trop les ondelettes fines, tu va faire monter le grain, alors tu devra rajouter des images pour gagner en dynamique et en rapport S/B. En général on "ajoute" pas d'images donc ce sont les ondelettes fines qui sont limitées.


    Marc


  11. Le winroddier n'est pas "prévu" pour faire cela à la base, mais il donne des mesures chiffrées du front d'onde.
    Bon ces mesures sont assez dépendantes du mode opératoire que tu aura appliqué mais tu va "voir" la décollimation du tube.

    Rien ne vaudra par contre une véritable étoile (la polaire par exemple) ou n'importe quelle autre si ton suivi est en marche si tu peux atteindre au moins 2xD de grossissement (à 1xD donc un oculaire de 10mm il faut des yeux d'aigle pour déceler les défauts) !

    Par contre, cela n'exclue pas que ton site d'observation ne soit pas favorable à l'astronomie à haute résolution, le flanc de montagne sera j'imagine dépendant fortement du sens du vent. Si celui ci vient de la vallée et remonte au dessus de chez toi, il y a des chances que le flux soit un peu laminaire et favorable. S'il vient de la crête, à l'inverse, ce sera tourbillons et autre et dans ce cas il n'y a rien à faire !


    Marc


  12. Au delà de la qualité intrinsèque du tube (en majeure partie due à une décollimation) je pense que le poids sera le nerf de la guerre car les 15% de lumière de plus ne sont finalement pas énorme. Gagner 15% mais galérer au transport ... ou bien voir à la limite un objet CP et peu importe les lombaires !
    Il n'y a pas de réponse à cette question autre que celle de celui qui pose la question !


    Marc


  13. Il y a surtout une grosse différence de poids pour le tube optique.
    Le C11 fait 11kg6 (sans chercheur, je ne m'en sert jamais), le M12 fait autour de 16kg (tube seul). 4kg de plus pour 1" de plus ...
    L'EQ6 portera toujours la bête mais les marges seront réduites.


    Marc