patry

Member
  • Content count

    4327
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Il n'y a jamais de mauvaise question, seulement des explications inadéquates.

    Question subsidiaire : comment faire un marathon messier quand on peut supposer que les objets sont "à peu près" uniformément répartis sur le ciel ?
    En commençant tôt le soir et en finissant tard le matin ! Bin là c'est pareil non ?


    Allez maintenant le truc "sportif" ce sera de reconnaitre les constellations !

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 22-06-2010).]


  2. Je ne comprends pas superfulgur

    40000°^2 c'est pour tout le ciel.
    Donc à un instant précis, tu vois 20000°^2.
    Pour voir en un autre cliché les 20000 autres, il faut s'y prendre 12h plus tard.
    Avec 10h de pose, on voit bien 10/12e de 20000 plus les 20000 initiaux soit exactement 91% du ciel !!!

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 22-06-2010).]


  3. A mon avis, si tu veux faire une image couleur de qualité, peut être qu'il vaut mieux privilégier un filtre (L ou R, ou G, ou IR, ce que tu veux) lui faire prendre le maximum d'images, et ne conserver pour la colorimétrie que quelques centaines d'images.
    J'ai eu quelque réussite avec 1200 images pour la luminance (peu importe avec quel filtre) et 600 (voire moins) images pour compléter la chrominance.
    P.ex ; 1200xR, 600xG, 600xB.
    à 15i/s cela fait 80s pour le rouge + 80s pour le reste, c'est encore un peu élevé mais pour un C8 cela passait encore bien, mais tu n'a pas beaucoup de marge pour changer de filtre.
    Avec le C11, il m'est arrivé de ne prendre que 300 images en G et B et 1200 à 1800 pour la R.

    Sinon comme C.Pellier, l'an dernier, mes vidéos de 1800i @ 15i/s montrent un bougé très notable (C11) si je traite la vidéo en 2 parties (1..900 puis 901..1800). Il faut toutefois disposer de conditions excellentes de seeing pour en être gêné !


  4. Comprends pas la question, cregister n'a pas besoin de la taille de l'image pour fonctionner !!!
    Le seuil de détection (entre le fond du ciel et le disque solaire) est seul nécessaire.
    Que ton image fasse 640 pixels ou 4000 pixels de large n'y change pas grand chose !

    Edit : ha je comprends tu veux registrer sur la lune (sombre) et pas le soleil ...
    Peut être qu'en inversant l'image ???

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 21-06-2010).]


  5. En effet, tu a raison, c'est simplement que je ne suis pas habitué à faire des captures aussi longues avec la DMK (et en plus je n'ai qu'une '21). Quand je fait des captures longues, c'est souvent pour la lune et j'ai une PL1M pour cela (et des fichiers au format SER qui dépassent facilement les 1, 2 voire 3Go).

    Je ne connais pas seven, mais peut être que tu a des quotas qui sont activés ? C'est pas, j'imagine, un problème sur le disque dur qui serait plein ?
    Je vais faire des essais de mon coté sur une capture longue.

    Tu utilise quelle version de IC capture ?


  6. Problème avec les oculaires de très longue focale (>40mm) c'est que le secondaire risque de devenir vite visible.
    Avec le C11 et le Paragon 40mm, c'est visible à la limite (pupille de sortie de 4mm, ombre du secondaire 1,3mm). Avec un 50mm, cela ne sera pas du tout pareil avec une ombre de 1,7mm franchement visible même sous un ciel partiellement noir.
    J'avais hésité pour un TV Pl55, mais c'est ce qui m'a refroidit très vite. Du coup, comme l'oculaire est plutôt destiné au champ de recherche et à l'observation d'objets étendus, les 40mm étaient la limite et le paragon la limite supérieure coté finances.
    Coup de veine, il se comporte très bien avec la 80ED (pupille de sortie de 5,3mm) et évidement sans obstruction. Les étoiles sont belles sur une grande partie du champ également (4,6° le champ aussi).

  7. Avec mon DELL (désolé) j'arrive pas à atteindre non plus les 60i/s, je dois plafonner à 56 ou 58 i/s au maximum (DMK21). La DMK31 ne peut pas dépasser 30i/s de toute façon, et pas plus de 15i/s pour une DMK41 !

    Je t'invite par contre à capturer en RAW (Y800) si possible. Le débit d'image en sortie de caméra sera le même mais coté disque dur, le raw c'est toutes les informations nécessaires en 1 octet par pixel, et pas 3 pour retransformer en couleur (surtout une image noir et blanc avec R=G=B). Par contre, Iris ne sait pas le décoder.
    Mais ce qui compte c'est la capture, pas le temps que tu passera ensuite, bien au chaud à re-encoder ta vidéo !

    Par contre, aucun problème pour avoir des fichiers de quelques Go au format SER (PL1M), mais il faut y aller fort pour atteindre le Go avec la DMK en mode RAW !!!


  8. Houla du calme, je ne pensait pas déchainer cette passion.
    Je posais simplement une question basée sur la lecture d'essais et de caractéristiques des oculaires. Car on compare souvent ces deux familles (UWA/Naglers) et les avis sont malgré tout souvent partagés, d'où ma question.

  9. C'est pour moi un gros frein aujourd'hui sur Iris. J'aime beaucoup ce logiciel (un peu comme son premier amour). Mais force est de reconnaître qu'il manque d'évolution aujourd'hui.
    Plus cela va, plus je le trouve orienté CP (il suit l'évolution des APN avec le support de nouveaux formats RAW) et (très) peu planétaire.
    Un peu d'ouverture vers l'extérieur (avec FITsio) voire pour les formats vidéo (SER, Avi Y800 et j'en passe) c'est dommage car les fonctions de filtrage restent à mon avis un ton au dessus des autres.

    Vivement cet été pour retrouver Jupiter en tout cas !

    Marc


  10. Ici même hervé : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/025603.html

    Pour le tuto, j'avais fait un truc sur Registax 4 mais il faudrait que je m'y replonge pour Registax 5. http://perso.magic.fr/marc.patry/marc/Registax.html
    Les principes sont conservés en R5, mais le visuel est très différent. Toujours pas de milliers de fichiers intermédiaires, tout ce passe "en mémoire" dans Registax.
    Par contre attention si tu veux utiliser Registax et Iris, ce dernier est "un peu difficile" coté FIT et n'accepte que du FIT 16 bits signé (Registax fourni du 16/32 bits non signé, et lit aussi du 32 bits flottant).


  11. Tout dépend comment tu fait le "L" !
    J'ai eu quelques échanges avec Cor (Registax) qui m'a mis sur la piste de ne pas traiter les plans R,G,B séparément mais les fusionner sous Registax PUIS faire calculer une luminance à partir de ces plans élémentaires (c'est ainsi que j'ai procédé pour ma jupiter du 5 juin).
    Ensuite seulement tu joue du filtrage qui, dans Registax, ne s'applique qu'à la luminance, la chrominance étant utilisée "par dessus".
    Maintenant si tu a 4 plans distincts L,R,G,B tu peux faire de même mais il faut indiquer la présence de la luminance à Registax voilà tout !

    Ce que tu peux faire, c'est "tricher" un peu par exemple en utilisant beaucoup plus d'images pour le plan rouge (par exemple). C'est lui qui sera utilisé principalement pour la luminance. En général, quand je veux faire de la trichromie, je vais par exemple capturer 1800 images en rouge et 600 à 900 pour les autres.
    La luminance sera à plus de 80% issue du plan rouge (si ce n'est pas à 100% en dupliquant l'image). Quand la lumière manque (et elle manque vite quand tu est pressé par le temps) j'utilise un filtre 23A qui laisse passer le rouge + l'IR ... ma capture passe de 1/15e à 1/30e à la DMK (ou de 1/30e à 1/60e selon le F/D), je ne crache pas sur le double de flux !

    Nota : Ton gros plan est sympa aussi.


  12. Pour ma dernière RGB sur jupiter, je fait "la lumière" sur du rouge (ou du vert, pour juju c'est assez proche) et puis je ne touche plus rien pour la RGB.
    A pire, si tes filtres n'ont pas une réponse correcte (l'assemblage RGB ne donne pas de couleurs équilibrées) tu corrige en post traitement uniquement avec les coefficients qui vont bien.

    Sinon, beau ballet, c'est pas facile de faire une animation, mais en plus en trichromie, c'est du boulot !


    Marc

    Edit : attention, sur la dernière images (je pense ca va vite) le sat tout à droite "saute" d'un coup. Je pense que tu dois avoir une image à faire légèrement tourner dans le sens horaire (centrée sur jupiter). Mais je chipote là !

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 14-06-2010).]


  13. * NUNKY> Pas tout de suite quand même ... par contre un troc contre un a900 est envisageable
    * Claude> il me tarde qu'elle soit plus haute et plus "vers l'ouest" !
    * chonum> merci, à F10 elle est déjà "grosse" mais à F20 (voir plus bas) ca passait "juste" je pense.
    caeldrim> merci

    Pour finir l'observation du 5, voila ce que j'ai eu au filtre rouge mais avec une barlow !

    C'est limite pour le grandissement mais on voit encore quelques détails atmosphériques.


    Marc


  14. En imagerie par exemple on se moque pas mal du contraste qui peut se "refaire" avec un post-traitement. En visuel c'est pas pareil.
    Un astrographe du genre RC c'est entre 38 et 45% d'obstruction ... et pourtant ca claque pas mal non ? En planétaire, certains SC donnent de bons résultats ... malgré 32~35% d'obstruction (selon les modèles).
    On surestime à mon avis beaucoup l'obstruction qui a en fait un impact "finalement" très secondaire en imagerie.

  15. Sur mon C11 (désolé manque 3 pouces), j'ai cherché (merci à Sébastien de la Clef des étoiles pour les prêts) et j'ai trouvé, pour les astrams fauchés, un TMB paragon 40mm / 70° (donc bien plus de champ que le nagler pour le coup, très correct sur l'axe et jusqu'à 80% du champ, moins bon au dela mais aucune distortion jusqu'au diaphragme ... hum le nagler), un Hypérion Aspheric 36 (beurk passé la moitié du champ, ne vaut pas son prix), et un simple chinois SWA 38mm (la solution pour les astrams super fauchés).
    J'ai pris le Paragon, qui marche encore très bien sur une 80ED.
    Bon par contre, sur un newton ouvert à 4 ce sera certainement plus difficile.
    J'ai toutefois remarqué qui "lui aussi" doit se mettre en température pour donner son optimum, mais avec ça, j'ai ~1° sur le ciel avec le C11 !

    Le champ visuel est par contre moins étendu qu'avec un 80° mais je me contente de ce que je peux voir en une fois pour ma part. Il est sensiblement moins cher que le Nagler et pèse aussi beaucoup moins lourd !

    Marc

    [Ce message a été modifié par patry (Édité le 13-06-2010).]


  16. Franck> Hé, pourquoi pas ... ???

    Castor> J'ai profité d'un créneau très court d'une dizaine de minutes peut être ... juste le temps de faire 2 ou 3 vidéos de saturne, mais quand j'ai pointé mars j'ai été déçu. De retour sur Saturne c'était fini !
    Je voulais tenter Jupiter, donc j'ai terminé là la session du soir !

    CPe> Merci Christophe j'essaierais de faire plus gros pour Jupiter la prochaine fois (nota : j'ai transmis d'autres images de 2009 aux deux marc's j'espère pouvoir faire aussi bien cette année).

    Kaptain> merci !


  17. Dans la nuit du 4 au 5 juin j'ai pu ressortir le C11 la nuit étant "clémente" (comprendre que par ces temps de disette on se contente d'une turbulence de 1 à 2" d'arc). Sur saturne j'ai trouvé que c'était assez bien mais cela n'a pas duré, j'ai tenté mars juste 10' après et j'ai eu une espèce de gros blob mouvant en tout sens !

    Donc en premier saturne

    2010-06-04, 20:50.0 UT CM I 75,3° CM II 96,6° CM III 118,8°
    Au C11 avec un filtre vert un peu d'agrandissement et une DMK21 ... par contre pas de tempête à l'horizon.
    Mais comme m'a dit marc D, "rien" c'est déjà une information.

    Ensuite Jupiter au petit matin (faut être courageux pour faire le soir et le matin), mais j'ai du batailler car je n'ai normalement pas d'accès vers l'est. Mais bon, on poussant la monture dans le coin de la terrasse et en couchant quelques plantes, et en visant entre 2 bâtiments, dès fois ça passe. Bon reste la turbulence qui oblige à rester à F/10.
    Mais bon ma première Jupiter de l'année, je pouvait pas résister.


    2010-06-05, 04:17.5 UT CM I 22,1° CM II 105,9° CM III 282,8°
    3 plans RGB, traités et combinés sous Registax.
    J'ai pas trop cherché à pousser les ondelettes pour avoir une vision la plus "naturelle" possible.

    Marc