patry

Member
  • Content count

    4146
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Il y a 7 heures, Simon Fabre a dit :

    L'image est intéressante à comparer avec celle de William et aussi de Jean-Luc, ça se tient bien!

     

    Je ne trouve pas. Encore que Will s'accroche bien mais, et il va m'en vouloir, mais je trouve ton image remarquable.

    Elle me semble mieux définie, et puis -les goûts et les couleurs- je préfère cette balance de couleur.

    Comme quoi 350mm c'est bien mieux que 280/300 mm là c'est très clair !

    Le turbulence devait être très faible tout de même.

     

    Marc

     

    • Like 2
    • Thanks 1

  2. Merci à vous deux.

    C'est vrai qu'avec (beaucoup) plus d'images on s'en sort bien mieux.

    Et au vu de la vitesse de rotation de mars et de son diamètre angulaire, on a un peu de temps devant nous quand même.

     

    Marc

     

    • Like 1

  3. Oui. Le soleil est loin d'être la première génération d'étoiles (metallicité trop haute).

    Du coup la teneur -entre autre en eau- de la nébuleuse primordiale qui nous a donné naissance en était bien pourvu.

    Que cette eau se retrouve sur terre (mais pas seulement) très tôt ne semble pas étonnante.

    Pire, certaines études pensent que l'eau existait déjà, lors de la formation de la lune à cause de traces sur certaines roches très anciennes. Les preuves seront probablement difficiles à trouver et encore plus difficiles à défendre.

     

    Marc

     


  4. J'ai repris mon travail sur ma dernière (et accessoirement première) session de mars. Je me suis rendu compte que j'avais capturé trop peu d'images.

    Toutefois, j'ai fait plusieurs captures consécutives au filtre 23A.

    Alors c'est facile, un détour par PIPP pour fusionner mes 3 fichiers en un unique SER de presque 30000 images. J'en ai profité pour faire simultanément un recentrage et un crop. Le fichier sera sensiblement plus léger.

    Là dessus, je retraite ce fichier et je conserve cette fois 2400 images (sensiblement plus que pour mon premier traitement).

    Cela me permet de sortir de meilleurs contrastes ... je crois !

     

    Mars_200912_023142_W23A_pipp_2400.jpg.24e76b23e3e577ec937fb0642dc82892.jpg

     

    Marc

    • Like 5

  5. Il y a 8 heures, polo0258 a dit :

     très belles mars marc ! :)

    Il y a 7 heures, leonardcauvra a dit :

    Bien joué Marc ! :)

    Il y a 7 heures, Bernard_Bayle a dit :

    Bonjour Marc, ça fait plaisir de te revoir en Planétaire

    bé ça commence très bien , belles images et bien traitées

     

    Merci Polo, Claude & Bernard

     

    Il y a 8 heures, JB a dit :

    Très bon,  bonne reprise !! 

    Moi c'est pareil pour juju et Saturne, derrière les maisons... J'attends que ça remonte un peu, ça devrait être jouable l'an prochain 9_9

    Oui l'an prochain, cela remontera doucement.

     

    Marc

     


  6. Avec une caméra couleur, à part un filtre qui bloque l'IR, je ne vois pas trop ce que tu peux ajouter.

    N'importe quoi qui aura une teinte quelconque te fera une dérive de la colorimétrie, le plus souvent difficilement rattrapable.

     

    Ou alors tu prend le parti de n'utiliser que 1/4 (R, B) ou 1/2 (V) des photosites disponibles avec un filtre optique. Mais là encore, il suffit de capturer en RAW et, plutôt que de débayeriser, d'extraire le canal correspondant. Bon c'est une sauce informatique mais cela préserve tes finances (pas de filtre à acheter) et en une seule capture tu peux extraire le canal souhaité.

    Pour quel usage ?

    Là tu peux envisager de traiter différemment la couche rouge (souvent la plus détaillée) de la couche verte (mieux résolue que la R en théorie) de la bleue (la théorie veut que ce soit la plus résolue mais la pratique dit complètement l'inverse, avec peu de détails géographiques). Pour re-assembler le tout ultérieurement ?

    A toi de voir.

     

    Marc

     


  7. Il y a 9 heures, Pascal C03 a dit :

    Tu as utilisé des filtres Sloan G et B ??

     

    Non, j'ai (toujours) la série LRGB d'Astronomik dont je suis pleinement satisfait. Les coupures sont nettes et franches, le recoupement idéal entre les filtres pour un parfait équilibre des couleurs. Je n'ai pas les filtres sloan mais à la vue du trou entre G et B, j'en déduis que ce sont des filtres très orientés CP.

     

    Il y a 8 heures, pascame a dit :

    Tu reprends en force. Tes Mars sont extras et traitées comme j'aime. 

    Et la lune c'est toujours agréable à voir.

    Bravo pour  cette reprise en flèche. 

     

    Il y a 8 heures, MARCOPOLE a dit :

    excellent boulot ==> bravo !

     

    Merci à vous, je suis parfaitement désespéré, moi qui suis un fan absolu de Jupiter, de voir ma belle au travers des arbres (et pas seulement mes miens en fait).

     

    Il y a 7 heures, ALAING a dit :

    Très belles planches et jolies Mars :)

    Bien aussi les pôles lunaires ;)

    C'est assez rare que je fasse des images autrement qu'en mono (au pire en vert de temps en temps quand la turbulence me laisse tranquille - comprendre pas souvent). Le bleu c'était pour compléter la série et faire de la couleur. J'ai du enterrer quelque part ma caméra couleur pour te dire que j'en fait peu. :)

     

    Il y a 4 heures, Sauveur a dit :

    Une belle serie :x

     

    Particulièrement la premiere mars 

    Oui, le filtre 23A (R+IR) est très bien adapté pour Mars. On y voit très bien toutes les formations géographiques de la planète. Le C11 répond aussi très bien dans le rouge et l'IR, alors c'est parfait.

     

    Marc

     


  8. il y a 28 minutes, Billyjoe a dit :

    Excellent !!!

     

    Merci Billye, tu a été rapide dis donc !

     

    il y a 28 minutes, 6fab a dit :

    C'est très réussi, bien joué !

    bon ciel 

    Fabien

     

    Merci fabien de ton passage.

     

    il y a 25 minutes, Penn a dit :

    ça fait plaisir de voir tes images, très belles de surcroit, bravo Marc :)

    Merci, mais bon si tu voyais la tronche de mes Jupiter tu ne dirais pas ça ! :(:( 

    C'est pas un ADC qu'il me faudrait (je l'ai de toute façon) mais une tronçonneuse ... mais je me refuse à couper des arbres pour mon plaisir d'observer. C'est mon coté Idéfix certainement.

     

    Marc

     

     

     


  9. Une petite infographie pour remettre la quantité d'eau (de la terre, mais pas seulement) en perspective (source Nasa) :

     

    426fbb35446bfa45ce439d37529f6442.jpg

     

    En volume, la terre est humide certes (et on peut se demander si l'eau vient de la terre, ou de theia, ou des comètes) mais de l'eau, il y en a partout dans le système solaire. L'eau de la terre est surtout en surface, la faute à son coeur encore chaud qui va contraindre la précieuse molécule à migrer vers la surface. Les corps plus petits n'ont pas ce problème et l'eau peut rester en profondeur des milliards d'année.

    Mars du coup en a peu, c'est vrai, mais Europe en a plus du double de la quantité d'eau globale de la planète qui se dit bleue (alors que l'astre est en même temps sensiblement plus petit), quand à ganymède ou titan, l'eau y est omniprésente.

    Alors c'est sur que ce ne sont pas forcément des lacs et des rivières, mais ce sont des gaz, des océans sous glaciaires ou bien des roches "humides". Du coup, comment expliquer cette abondance "globale" autrement que par un phénomène également global (pour moi l'histoire du couple terre lune n'y a rien à voir).

     

    En passant, messieurs les extraterrestres des films à spectacle, pour boire un coup, captez l'eau d'une planète inhabitée plutôt que de venir nous faire ch*** !

     

    Après, l'eau "H20", est aussi un composé chimique assez basique ; 2xH élément le plus abondant de l'univers, et O, élément issu de la nucléosynthèse stellaire. Cela ne me choque pas le moins du monde qu'on en trouve un peu partout. Dans les comètes, les astéroides ou dans les restes stellaires. Qui formeront les futures planètes. C'est un peu le cycle de l'eau à grande échelle quoi.

     

    Marc

    Peu habitué à cette partie du forum mais le sujet m’intéresse.

    • Like 2

  10. Juste pour t'en convaincre, affiche l'histogramme pendant une visualisation avec un gamma (tu peux tester aussi avec un contraste) normal (je crois que c'est 50 sur l'ASI, de mémoire).

    Et puis, sans rien changer, modifie le gamma. Ton histogramme, généralement une jolie courbe qui va de 0 à, disons 200, s'étends (resp. se contracte) en faisant apparaître des trous. C'est CA ce que fait le gamma => étirer l'histogramme, quitte à perdre de l'information. Et même si tu ne perds rien, cela ne fait que flatter l'observateur. En vrai il y a la même information dedans.

     

    Par contre, quand tu va compositer, l'accumulation d'images "transformées" peut avoir un réel impact sur le résultat final. Tu peux perdre de l'information dans les hautes lumières ou dans les ombres.

     

    Alors que si tu veux vraiment changer le gamma (ou le contraste), fait le "le plus tard possible", donc en toute fin de traitement.

     

     

    Marc

     

    • Like 1

  11. Après tu sais, avoir plus de focale, c'est surtout pour imager des cibles plus petites.

    Le diamètre supplémentaire offre un rapport F/D qui ne joue finalement que sur l'exposition, et une résolution qui, de toute façon, sera lissée par ladite exposition.

    Maintenant, avec des poses courtes, tu peux (si ton ciel te le permet) descendre sous la seconde d'arc (résolution déjà atteinte par un instrument de 120mm). Au quotidien, avec des expositions de plusieurs secondes, cela n'arrive jamais (ou exceptionnellement sur de très bons sites). Avec ton 150mm ce sera déjà dans ses cordes. Il y a un fil où l'on cherche à imager un mirage gravitationnel de 2 ou 3" d'arc : c'est de la blague en planétaire et accessible avec un mak 127 ou une 80ED comme qui rigole, mais en CP, au vu des expositions engagées, c'est TRES difficile. Il faut une nuit sans turbulence (bon chez moi c'est arrivé ... 0 fois en 12 mois).

    Un 150, bien collimaté, entouré de bons accessoires (un bon autoguidage et un (très) bon PO) te change la vie.

     

    Marc

     

    • Like 1

  12. Il y a quand même un très gros mieux je trouve par rapport aux images du début du post. A la limite, tu ne mettrait pas la flèche sur la ligne, celle ci passerait presque inaperçue. Maintenant tu peux aussi regarder du coté du PC qui chauffe certainement tout autant que la caméra ou de la connectique comme le signale très justement AlSvartr. Les effets de la chaleur (donc la dilatation) peuvent parfois être très étonnants.

    Coté PC, tu n'a pas un truc qui se déclenche et qui ferait perdre la stabilité du flux ?

    L'USB traffic donne quoi dans ces conditions ? Cela peut avoir le coup de réduire un poil le débit si tu gagne beaucoup en stabilité (en planétaire/lunaire je n'ai jamais mis autre chose que 100% mais je ne fait pas de solaire et les conditions de température ne sont certainement pas les mêmes).

     

    Marc

     

    • Thanks 1

  13. C'est pas la caméra qui chauffe un peu trop ?

    je ne sais pas si l'AS174 dispose d'un capteur de température comme sur la 178, c'est certainement une piste car, comme tu le signale, "au début" ca marche bien.

    C'est pas trop ventilé ces caméras je trouves ; il n'y a pas non plus énormément de place pour cela c'est vrai.

     

    Marc

     


  14. Sauf que c'est pareil : les RAW c'est complètement équivalent du SER. En lunaire les SER sont horriblement lourds, mais en planétaire, il y a quand même moyen de réduire la taille des fichiers ; par un recadrage et une sélection drastique. Conserver 1000 images en 640x480x8 ne représente au final pas un très gros volume (~300Mo). La compression permet souvent de gagner encore sur cette taille finalement assez modeste. Et 300Mo, cela représente 50 images RAW d'un APN de 6Mpix environ. C'est pas énorme.

     

    Marc

     

     


  15. Il y a 7 heures, jldauvergne a dit :

    Mais si tu commences à jouer tu ne vas pas rester longtemps à 127, crois moi ;) On parlera plus tard de ton prochain télescope :)

     

    Normalement, au vu du fil idoine, cela devrait être un 350 ou un 400mm. MDR !

     

    Il y a 9 heures, Roch a dit :

    Diviser le bruit de lecture par 3, ça veut dire qu'on peut diviser le temps de pose unitaire par 9 et obtenir un résultat équivalent pour un temps total similaire.

     

    Il faut aussi regarder "où" ce gain est de x3 ... c'est à dire au gain maximum, là où ton puits de potentiel ne contient que 200 ou 300 électrons. Autant dire que cela ne change pas grand chose. Au gain moyen (150), la différence n'est que de 60% ... très loin donc des 300% annoncés. Mais sur le papier c'est mieux, c'est vrai. Sur le terrain, ce n'est pas certain que cela s voit "tant". Déjà qu'entre une QHY5L2 (6e-) et l'ASI 178mm (2e-, 300% d'écart) la première donne des images pas moins bonne (parfois meilleures même) que la seconde, c'est pas du tout évident que 60% se voit tant que cela même ! A croire qu'il "faut" une caméra moderne pour sortir de bonnes images !!!

     

    Il y a 8 heures, jldauvergne a dit :

    Il faut espérer qu'une version monochrome sorte ensuite.

     

    Je crois que c'est ce que j'avais dit quand cette caméra est sortie justement. Parce que au vu du QE en RGB, extrapoler un lissage du QE en L devrait donner de magnifiques résultats. Tu a évoqué le CH4 (dans l'IR) mais imagine l'OIII, le Ha ou autre avec un QE de 80% !

     

    Marc

     


  16. Mes meilleures vidéos sont conservées, histoire de vérifier si les nouveaux programmes font mieux que les précédents. Bon sur des très bonnes images, c'est pas visible et un registax 6 fait aussi bien qu'un Astrosurface. Par contre sur des vidéos un peu plus moyennes, là c'est différent. Registax (plus lent) et AstroSurface (plus rapide) ne se fait pas toujours distancer. Du coup, cela peut valoir le coup de retraiter ... "pour voir".

     

    Archiver les images finales en FIT ou en TIFF ne prend pas beaucoup de place, une fois qu'on a archivé les vidéos.

     

    Marc