patry

Member
  • Content count

    4474
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Il y a 6 heures, Sauveur a dit :

    Bravo Marc!

     

    Il y a 5 heures, polo0258 a dit :

     bravo pour ces images marc ! :)

     polo

     

    Merci à vous.

     

    il y a 26 minutes, Bruno 17 a dit :

    Marche très bien ce C8 et il est certainement très bien mené !

     

    Disons, que je n'en suis pas à ma première sortie ...

     

    Marc


  2. Il y a 5 heures, ALAING a dit :

    J'en suis convaincu aussi :) le mien a 33 ans cette année ;)

    Très belles ces images au vieux C8 ;)

    Bonne journée,

    AG

     

    1/3 de siècle, cela se fête non ?

     

    Marc

     

    • Haha 1

  3. Il y a 5 heures, Cyrille30 a dit :

    Oui, j'en suis convaincu. J'utilise un C8 orange de 1982 avec joie et son optique flirte les 40 ans:)

    Tu veux dire un comme celui là ...

    Dsc03255.jpg

    Je m'en suis séparé pour mieux reprendre un autre C8 ... Ultima cette fois qui présente l'avantage d'être autonome sur le terrain (batterie intégrée dans la base de la monture).

    Là au repos sur mon (ex) terrasse

    Pict6718.jpg

    Très bon instrument ces deux là en tout cas !

     

    Marc

     

    • Like 2

  4. Il faut y aller petit à petit.

    Choisir une étoile moyenne (mag 3 ou 4), et glisser un 10mm ... tu aura le Gr résolvant.

    Tu défocalise et observe les anneaux, sont ils centrés ? Il y a un petit point au centre ... est-il vraiment au centre ?

    Et puis ensuite s'approcher du point, changer d'oculaire (moi je glisse un ortho de 7mm, puis, mais c'est rare, un 5mm).

    A chaque itération, bien centrer l'étoile, intervenir sur les 3 vis en répérant l'axe où intervenir. Visser ou dévisser une vis, et dévisser/visser les 2 autres. Avec l'expérience tu appréciera "l'importance" de l'intervention.

    Mais à la fin, la vis sera simple "décoincée" (tu tourne doucement dans un sens et tu sens le moment où la vis se met à tourner) et idem pour les autres. On est entre le 1/10e et le 1/20e de tour.

    Eviter les bob knob et le moufles.

     

     

    Par contre, c'est évidemment plus simple de régler un C8, qu'un C11 et qu'un C14, parce que déjà il faut trouver une nuit "digne" de l'instrument, et avec 350mm c'est (très) loin d'être commun.

     

    Marc

     

     

    • Like 1
    • Thanks 1

  5. J'ai remis en service le C8, la turbulence n'était pas assez clémente pour le C11.

    Il y avait pas mal de vent ce vendredi soir et le ciel diffusait pas mal la lumière de la lune.

    Du coup point de C11, et je voulais remettre le fonction le C8 qui a sa monture à fourche en panne (bras de déclinaison cassé). Une queue d'arronde pour SC, et je l'ai mis sur l'EQ6.

    C'est largement sur-dimensionné pour un tube de 5kg1/2 évidemment mais bon, je n'ai rien d'autre.

     

    Je ne suis pas resté trop longtemps dehors donc peu d'images (j'avais prévu de faire quelques doubles mais je voyais peu d'étoiles donc c'était pas trop le moment).

    Gassendi donc, au foyer du C8, pas d'ADC, filtre vert, ASI 178mm

    Moon_210423_200624_G_AS_F1200_lapl5_ap109.jpg.76f2cb71cd54a46538e8685367229cd2.jpg

    Au foyer, ca pique forcément un peu car un peu sous-échantillonné. Et du coup j'ai tenté la barlow.

     

    La même, donc avec une barlow au plus près du capteur et filtre 23A (R+IR) cette fois

    Moon_210423_201856_W23A_AS_F1200_lapl5_ap207.jpg.bc16d510a240297b610f25b5de7a41cc.jpg7

     

    (limite déjà ... à oublier)

     

    Enfin Doppelmayer, Puiseux et Vitello

    Moon_210423_202623_G_AS_F1200_lapl5_ap150.jpg.b0f56b71912c3e6399e4d2a30d0d0bee.jpg

     

    Finalement, c'est pas mal le C8 Ultima, son optique reste au top malgré ses 31 ans (j'ai retrouvé la facture du premier propriétaire en 1990 chez OU).

    Il faudrait que je répare sa fourche quand même.

     

     

    Marc

     

    • Like 7
    • Love 1

  6. Salut albéric, pourquoi veux tu reprendre cette graisse particulièrement ?

    J'ai repris sur mon EQ6 une graisse lithium (conditionnement en cartouche comme un joint silicone) que je trouve suffisamment épaisse et à adhérer aux surfaces en contact.

    Sinon pourquoi ne pas demander à ce revendeur directement en lui indiquant les caractéristiques : tenue en température, vitesse, adhérence, ... et que sais-je encore !

     

    Marc

     


  7. C'est toujours pareil, si tu veux plus de focale et avec le même F/D, le tube sera plus gros, plus lourd et la monture à la traine.

    Il faudrait que tu réfléchisse à ta focale "cible" ou à ton échantillonnage "cible", qu'on ne peut pas décider à ta place.

    Cela donnerait une piste pour la focale, et à partir de là de la solution optique qui pourrait éventuellement se résumer à mettre une barlow sur ton instrument actuel.

    Mais vouloir une CCD en 2021 c'est un peu anachronique je dois dire, et c'est partir dans le mauvais sens pour répondre à ton besoin.

     

    Marc

     


  8. C'est combien la précision de régulation de la température de la caméra ?

    0,1°C ?

    0,5°C ?

    Et une fois répondu, qu'est-ce que cela change au niveau des darks qu'il soient fait à -5,5° C ou à -5°C ? Ils sont fondamentalement différents (au point d'être inutilisables) ?

     

    Elle est là la contrainte de régulation, comme dans tout système, si le machin que tu dois réguler (en + ou en -) est déjà à fond, tu ne régule plus grand chose.

    La régulation va dépendre de l'inertie (pour ralentir/baisser), de la puissance disponible (pour accélérer/augmenter) et des aléas extérieurs. Forcément si tu est à fond et que tu veux augmenter, tu va souffrir. Mais est-ce si important en fonction de la réponse sur le dark ?

    Si oui, alors il faut intégrer la limitation à 70%, si non, ceux qui sont au taquet à 100% ont raison ! Plus tu montera, plus tu sera "joueur" sur ta régulation.

     

    Marc

    • Like 2

  9. Et en tournant les coliers de 180° ... ok la QA sera sur le "dessus" de la lunette ... so WHAT ?

    Ainsi tu aura dégagé l'espace autour de la QA et, surtout, les molettes du focuser ne seront plus dans le chemin !

    Mais bon, si cela te tracasse, comme indiqué à la première réponse par Alain, fixer un petit poids sur le nez résoud également le problème (ou alors de mettre une caméra plus légère).

     

    Marc

     


  10. Le 30/03/2021 à 12:12, lyl a dit :

    C'est totalement faux en lunaire : l'amélioration de qualité d'image est substantielle avec la caméra Basler N&B.

     

    On est pourtant (très) nombreux à expérimenter le contraire, c'est vrai, avec des instruments beaucoup plus gros.

    Même sur la 80ED (ou plus récemment au mak 127), mes propres tests ne montrent vraiment rien de significatif (filtre vert Astronomik, caméra monochrome en général). Les conditions de test et de traitement doivent influer beaucoup certainement (nombre d'images capturées, compositées, ...)

    Le gain de dynamique de chaque image est très largement perdu par le débit d'image divisé par deux. Par contre, le (seul ?) cas positif que j'ai eu c'est sur Saturne, où j'ai exposé sur la planète (Mag ~0, exposition autour de 30 à 50ms, gain assez fort) et j'ai pu faire ressortir du bruit de fond Mimas (Mag ~13) en même temps ... 13 magnitudes en moins de 50ms ! Bien sur la planète est cramée à l'écran mais la dynamique est bien là après compositage. En 8 bits .. que dalle !

    J'ai espoir de capturer Pluton en moins de 100ms (et plus de gain) peut être ?

     

    Marc

     


  11. N'importe quelle lunette qui n'est pas en plastique sera capable de donner de belles images. Par contre, ce sont des instruments qui souffrent de tares en visuel car le chromatisme est souvent encore bien visible. La solution, travailler à grand F/D et c'est vrai qu'à F15, on est souvent exempt de chromatisme. D'ailleurs sur ma première lunette (60/900) je ne comprenais pas ce que les gens disaient à propos du chromatisme. C'est quand j'ai augmenté le diamètre et réduit la focale que j'ai vu ... ce qu'avaient les autres.

    Sinon, l'autre option c'est de faire avec et, comme dit lyl, tu va filtrer. Bon note bien que même avec des apo, très souvent on doit filtrer quand même donc ce n'est pas franchement grave.

    En filtrant, tu vire finalement les parties du spectre qui ont le mauvais gout de se focaliser "pas où il faudrait". En épaississant le trait, tu te retrouve avec un objectif utilisé en monochromatique (là il est bien épais le trait non ?) et pour lequel tu obtiendra une image de très bonne qualité. Donc un filtre (vert souvent), une caméra monochrome et le tour est joué.

    Je ne rejoins pas les propos de lyl concernant la profondeur de pixel par contre, le gain 8/12~12 bits est au mieux nul en planétaire/lunaire sauf à chercher explicitement la dynamique maximale du capteur sous un ciel parfait, souvent au détriment du débit d'image. Au final, le gain reste faible. Mais en tout cas, tu aura l'avantage avec un achromat a pouvoir travailler sans barlow au vu du F/D de ces instruments. Ne pas être gourmand sur la focale (corolaire : se rappeler du diamètre utilisé), permet d'éviter les déboires. Et que tu soit avec un C14 à F/15 ou une 80mm à F/15, l'exposition sera identique !

     

    Marc

     

     

    • Like 1

  12. En fait si la question porte sur la position de la fenêtre de ROI (ce que je crois comprendre à vous lire tous les deux), la solution consiste à cliquer sur l'icone qui représente un rectangle rouge avec un réticule , enfin je crois, je n'ai pas le programme sous les yeux, il faudra que je vérifie sur mon affichage personnel (redéfini), et le ROI devient centré sur le capteur !

    Magique non ?

     

    Marc

     

    • Like 2

  13. Tu parle imagerie et lunette, donc à priori CP, mais a aucun moment tu n'évoque la monture. C'est CA l'élément primordial en photo CP, et tu aura de bien meilleurs résultats avec une très bonne monture et une lunette de gamme moyenne, qu'avec n'importe quelle FSQTOALZOS de 150mm avec un PTV de L/1000 sur une monture branlante ! Mais dans le même temps, la comparaison ne s'est fait qu'en planétaire (sic) ... bizarre.

     

    Sinon, comme les copains, une lunette de 130, comme pour n'importe quel instrument de 130mm ca reste faiblard en CP, n'importe quel instrument de 150mm et surtout 200mm en montre infiniment plus (ceux qui disent le contraire n'ont certainement jamais observé dans un 200mm). En planétaire cela commence à se défendre un peu, mais là encore il faut répéter la phrase d'au dessus ! SURTOUT si elle veux faire de la photo. En visuel, le peps lié  à l'absence d'obstruction donne le change et masque la piètre résolution. Bon par contre celui qui n'arrive pas à voir la nébuleuse de la lyre avec 130mm il abuse un peu, elle est parfaitement visible (et résolue) avec une 80ED, voire même "vue" au chercheur de 50mm !

     

    Là je te vois parti sur un canon de marine de 150 (pourquoi pas 180 ou 200mm vu comme ca part vite sur AS ? Remarque on est sur la première page encore, il y a de l'espoir) parfaitement intransportable (même sans sa monture). Et à la fin madame voulait seulement observer les étoiles et les planètes :):):) !

    Juste pour être sur je rappelle les données du problème :

     

    Il y a 6 heures, Mehdi a dit :

    ma femme a exprimé son intérêt pour acquérir son premier instrument.

     

    Marc

     

    • Like 1

  14. Il y a 3 heures, Olili a dit :

    Je pense que Siebert propose ça dans son catalogue. J'attends toujours sa réponse. Je te tiendrai au courant.

     

    Ce serait sympa, merci !

     

    Il y a 3 heures, Olili a dit :

    Donc en théorie, on devrait pouvoir utiliser un tirage infini sans grandissement... il y a un truc que je ne pige pas quand on parle de focale pour une barlow télécentrique.

     

    Je ne suis pas sur que la dénomination télécentrique soit identique à ce que l'on trouve dans un montage pour le Ha solaire par exemple.

    Car dans un teleextendeur, il y a un groupe (doublet) divergeant comme pour une barlow, mais on lui ajoute plus loin un second groupe convergeant (là aussi un doublet).

    L'association des deux permet d'avoir un faisceau qui offre une diminution de l'angle du faisceau, "comme si" on avait augmenté la focale.

    Par contre, comme toi, je me dis qu'il y a une distance de travail idéale et qu'en sortir est tout aussi embêtant qu'avec une barlow.

    Cette image (cloudynight) résume bien la situation :

     

    post-86050-0-66633200-1494860286.jpg

     

    Mais avoir un faisceau parfaitement // nécessiterait d'avoir un nouvel élément de focalisation. Le faisceau doit être légèrement convergeant quand même. C'est ainsi que la powermate fait varier également le grandissement avec le tirage, mais dans une proportion bien moindre qu'avec une barlow, cela doit être lié au positionnement des deux groupes le long de l'axe afin de rejeter le plan focal où il faut.

     

    PowermatePowerIncrease.jpg

     

     

    Marc

    • Thanks 1

  15. Le 26/03/2021 à 14:34, Olili a dit :

    En retournant le problème dans tous les sens, je me suis rappelé que j'avais au fond d'un tiroir une barlow que j'avais achetée il y a 25 ans et qui était excellente! Une barlow Meade 2x triplet modèle 140, et cette barlow présente également l'avantage de pouvoir être démontée. Deux raisons pour lesquelles je ne m'en suis jamais séparé. Mon idée est alors de visser l'optique de cette barlow assez proche du capteur de la caméra pour pouvoir l'utiliser entre 1,4x et 1,6x.

     

    J'ai la même barlow qui a le mérite de pouvoir se démonter comme tu dis, et présente alors un filetage compatible avec les oculaires. Elle offre ainsi autour de x1.5.

    Je m'en sers régulièrement en imagerie quand je veux descendre le grandissement. J'ai aussi une Celestron triplet apo, assez semblable en rendu, mais qui est courte, donc qui est plus sensible au tirage que la meade. Du coup, être plus court que sa (courte) taille nominale n'est pas facile. Donc, comme toi, j'ai gardé les deux et j'ai bien fait. Bon, en imagerie, il est difficile d'avoir à la fois très peu de tirage ET conserver l'ADC dans le chemin. Mais disons que cela augmente moins qu'attendu. Au plus court (avec ADC), j'avoisine le x2, c'est déjà bien !

    Les telecentriques présentent l'avantage d'être quasi insensible au tirage, mais si le grandissement n'est pas celui recherché, tu est coincé !

     

    Chez Siebert, il y a effectivement le modèle x1,37, mais il est en 2", et allonge sensiblement le tirage global. Celui qui m'intéresse depuis longtemps c'est le télécentrique x1,5 en version T2 (AD #6). Il ne serait utilisé que pour l'imagerie, un poil plus long en focale mais comme il reste télécentrique, même si tu ne garanti pas les 110mm de backfocus, tu ne sera pas non plus dans les choux.

    x4%20110mm.JPG

     

    En visuel, la barlow est généralement avantageusement remplacée par un oculaire de plus courte focale ; moins de poids, de porte à faux et généralement les oculaires emploient déjà une barlow intégré, cela revient à en empiler deux du coup.

    Après on peut lui demander si le modèle x1,37 ne peut pas être fait en T2, ce qui ravirait tout le monde !

     

    Marc

     

    • Thanks 1

  16. Le nearside, je l'ai (http://astrosurf.com/patry/Lune/moon_nearside.pdf) mais c'est un niveau de résolution un peu moindre quand même. Par contre pour préparer une observation c'est pas mal !

    Les cartes LAC, si on peut les imprimer correctement sur un support protégé (plastifié ?) c'est effectivement très bien, 

    Sinon, j'utilise mon livre de Rükl (édition de 1976) de temps à autre ... quand j'ai la flemme d'ouvrir AVL. 

     

    Marc

     


  17. Oui c'est un peu la reflexion que je me faisait !

    Disposer d'un instrument qui ouvre à F/30 mais sans vouloir faire du planétaire (et encore c'est pas facile comme ça), c'est pas trop compréhensible, un peu comme de prendre un astrographe ouvert à 3 (ou moins) pour faire de la HR planétaire ! On y arrivera (en emplilant plusieurs barlows) mais on subira l'obstruction inhérente à la configuration.

    Là l'obstruction est très faible et le F/D trop haut.

    On ferait plus versatile avec un Newton/Cassegrain (F4/F15 ou 20). Ou alors à disposer d'un autre secondaire Newton pour une obstruction très faible mais, forcément, avec un champ de pleine lumière d'une poignée de minutes d'arc pour un usage photographique planétaire uniquement (même pas lunaire).

     

    Marc

     

    • Like 1
    • Thanks 1

  18. Il est là le problème de la formule Cassegrain aujourd'hui. A vouloir réduire l'obstruction (c'est bien) on allonge la focale et à F/D30, il n'existe simplement plus de caméras pour échantillonner comme il faut.

    Du coup il faut chercher un capteur nativement avec les plus gros photosites possibles (>4µm) ET faire du binning certainement.

     

    A voir si tu ne peut pas changer le secondaire, rapprocher M1/M2 => augmenter un peu l'obstruction (0,2 ? 0,22 ?) mais réduire dans la même proportion la focale résultante. In fine, la différence en visuel (contraste) ne sera probablement pas visible, et restera finalement en "Apo like" ... de 300mm quand même !

     

    Marc

     

    • Thanks 1

  19. La coma il me semble sera vue identique dans un oculaire de 5mm et 50° de champ que dans un 30mm de 50° de champ. C'est une fonction linéaire hors de l'axe pour un F/D donné.

    Tu grossis évidemment moins dans le second, mais tu "vois" également plus large (loin de l'axe optique) et du coup c'est kif kif !

    Par contre la courbure de champ n'est effectivement pas linéaire mais de là à la distinguer de la coma ... 

    Après, c'est vrai (et pour beaucoup d'instruments), vouloir avoir quelque chose de net s'apparente à la recherche du graal.

    Tu peux effectivement passer par des oculaires mais là aussi il faudra faire un choix que je résumerais en "stellaire" ou "lunaire" : soit tu veux des étoiles nettes (pano 35, 41, ...) soit tu veux une lune ronde (Paragon 40, Plossl, ...) les deux à la fois, c'est compliqué et à ce jour je n'ai pas trouvé (test sur C11).

    Tout cela pour dire qu'il faut faire des compromis et que l'instrument parfait n'existe pas.

    Ou prendre un correcteur de champ (qui a le gout de réduire le F/D à 6.3) mais c'est  plus un accessoire d'imagerie qu'un truc visuel (à mon avis, j'ai jamais eu d'effet Whaouu en observait avec le réducteur ... et qui apporte son propre lot de contraintes).

     

    Tout cela partant de l'hypothèse que l'instrument est évidemment parfaitement collimaté car sinon, tout ce qui est dit plus haut devient caduc !

    Courage en tout cas !

     

    Marc

     

    • Thanks 1