patry

Member
  • Content count

    4147
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by patry


  1. Il y a 10 heures, wilexpel a dit :

    Ouch, Morétus fait très mal, sacrée résolution, les autres images sont très bonnes aussi. Du coup il y a quand même de bonnes nuits dans ton coin ! Je ne me souviens plus ton tube est calé sur le rouge ou le vert ?

    Je n'avais pas vu : 178 + barlow 2X, sacré échantillonnage dis donc !

     

    Au vu des images, en R (en fait R+IR) le flux est assez nettement supérieur au flux d'un R ou d'un V (pas tout à fait un facteur 2) et du coup plus d'images (beaucoup) et la selection permet de compenser assez largement la perte théorique de résolution. Au final les images au 23A sont au moins aussi bonnes que les images en V ou en R.

    Coté échantillonnage, faut voir : à F/10 c'est clairement sous-échantillonné, les images pètent bien, mais on voit qu'il y en a sous le pied. F/20, forcément c'est un peu trop mais je ne suis pas convaincu par un extendeur x1.2 de qualité douteuse (doublet, sans doute même pas apo vs triplet). Alors je peux essayer de réduire ma barlow (Ultima Celestron ou Meade #140, toutes deux des triplets APO) mais je n'arrive pas à descendre sous les x1,6~1,7 au prix d'un montage plus complexe. Alors je reste à x2 par dépit. Idéalement il faudrait que j'échange ma 178 pour une 174 en fait, bien plus souple d'usage pour un SC (mais grosse perte de champ).

     

    Marc

     


  2. Salut will, elle est toute mimi cette mars et tu t'en sors bien. Mon unique tentative s'est soldé par un échec, mais note bien que j'ai rien capturé, donc rien à mettre à la corbeille.

    Je suis mon fan de la lune, très douce ... trop peut être, mais la région s'y prête aussi.

     

    Marc

     


  3. Pareil, bel exploit, j'ai juste eu le temps de voir la belle tout à l'heure au mak127 mais le temps d'appeler les gosses, elle passait derrière mon toit. Demain peut être, mais plus tôt dans l'APM ?

    En tout cas elle est très grosse, et on voit clairement que la fraction éclairée faisait plus que 180° !

     

    Marc

     


  4. C'est très vrai ce que tu dis norma. Il y en a qui adorent chercher (je me demande parfois si c'est pas plus que de "voir" même) et puis il y a "pointer".

    Le mak 127 c'est très bien (tellement que j'en ai repris un), y compris sous un bon ciel de campagne (Ma ma mia M31 qui prenait plusieurs champs de mon Plossl 31 c'était magique). Hé oui parce que le grand champ ... c'est pas son truc !

    Bien sur, 150mm c'est mieux (plus gros), à mon sens plus équilibré entre le diamètre (avec à l'extrême le dobson) et la monture (Goto-qui-fait-tout-toute-seule). Mais le dobson de 250; s'il est équipé par la suite d'une motorisation, permet d'évoluer sans "tout" changer aussi. Et puis c'est énorme comme collecteur de photons, redoutable en ciel profond ! Par contre, tu n'a plus de budget pour des oculaires (pareil, à compléter plus tard).

     

    Marc

     

     

     


  5. Merci à vous.

    Le traitement est identique sur tous les plans ... mais certains s'en sortent mieux (parfois un peu trop dur) que d'autres.

    Je fais cela pour ne pas avoir à me prendre à tête sur la mosaïque finale. Déjà l'éclairage (expo + gain) ne change évidemment pas sur tous les plans (donc j'expose pour le limbe, pas pour le terminateur), si en plus je dois changer le traitement, je vais galérer pour les raccords.

     

    Marc

     

     


  6. C'est assez rare que je fasse la lune en entier au C11. Il n'y a pas moins de 17 plans au foyer du C11 avec l'ASI 178.

    Je voulais faire de la HR comme la veille (sujet à venir) mais la turbulence était trop forte ... et le vent terrible (parfois 200 à 300 pixels de déplacement). Du coup, seul le foyer était possible ... ou le mak, mais la résolution n'est pas la même.

    Bon, forcément c'est gros (même réduit à 50%) et la turbulence à impacté les plans de façon inégale (le nord est très beau, le centre un peu moins).

     

    Moon_200529_stitch_50.thumb.jpg.5111ca4d494fa00a63cd00c79ec2cf95.jpg

    C11 + filtre W23A + ASI178mm

     

    Marc

     

    • Like 5
    • Love 3

  7. Des caméras j'en ai eu beaucoup et j'ai commencé avec les pionniers avec une webcam. Je dirait même avec la première webcam : Une connectix quickcam (monochrome) sur port parallèle. Puis Toucam et Vesta pro, DMK21 et PL1M (montée sur un chercheur pour autoguidage), PLA-Mx, PLB-Mx, PLC et une QHY5L-2 remplacée depuis quelques années par une ASI178m.

    Qualitativement, on ne gagne pas tant que cela, sauf le champ qui est très très large. Et puis bien sur le débit d'images USB3 qui permet de travailler plus vite. C'est primordial en solaire (Ha) car ca évolue super vite. En planétaire, c'est moins critique, on fera quand même des images, mais c'est quand même confortable.

    A part la webcam non modifiée et la PLC, c'est du monochrome.

     

    Marc

     

     


  8. Il y a 20 heures, blacksky a dit :

    Bonnes images avant qu'elles ne se couchent ! :)

    Bon ciel

    Vincent

     

    Oui, il faut que je me dépêche car les deux passent vite sous l'horizon de ma maison.

     

    Il y a 20 heures, wilexpel a dit :

    Bravo Marc Superbes croissants vénusiens et belle Mercure !

     

    Merci Wilexpel.

     

    Il y a 10 heures, ALAING a dit :

    Excellents ces croissants . . . d'hier donc :)

    Bientôt le fin croissant de Mercure ;)

    Bonne journée,

    AG

     

    C'est pas simple, j'aime pas trop pointer si près du soleil. Déjà son reflet se voyait sur le bord du ménisque en pointant Venus. Du coup ça me faisait flipper !

     

    Marc

     


  9. Il y a 21 heures, Bernard_Bayle a dit :

    Bè super Marc de trouver Mercure aux cercles :-) ..à l'ancienne

    Pour Vénus , l' IR742 effectivement , je ne sais pas si c'est propre au Mak,

    mais sur mon C11 , l'autre matin ( parmi beaucoup de matin ) mais avec

    ce filtre , pas terrible du tout , je pense que quand le seeing n'est pas là

    ......... c'est dur de le passer .

     

    Bernard_Bayle

     

    De jour, sans avoir le goto opérationnel, c'est pas simple de faire autrement qu'avec des coordonnées.

    Bon l'EQ6 (et beaucoup d'autres montures) sont, comment dire ... nulles pour le pointage aux cercles. Trop petits, pas assez de précision, c'est pour cela que j'adore les fourches avec leur (très) grands cercles, sur le C8 c'était gradué de 4' en 4' en AD, et précis à la minute avec le vernier, et au degré en déclinaison.

    A coté de cela, c'est de 10' en 10' (on apprécie +/- difficilement 2 à 3') en AD et 2° en 2° en dec sur l'EQ6.

    Je ne te cache pas que Venus, et mercure étaient assez loin du centre du champ ... du chercheur ! Alors que je me rappelle pointer Neptune au C8 ...  et je ne le trouvais pas, il était caché par la croisée des fils du réticule :) !

     

    Mais bon, j'aime bien revenir aux fondamentaux parfois.

     

    Marc

     


  10. Beau temps sur Toulouse du coup je me suis (re)penché sur Venus. Compte tenu de la turbulence au dessus des maisons, c'est le mak qui sera de sortie plutôt que le C11 (trop long à mettre en oeuvre) ou la lunette (pas assez de diamètre).

    Bon l'idée de départ était de trouver mercure de jour surtout. Donc je pointe la lune ... facile.

    Ensuite je cherche venus en vain. Donc allez, "à l'ancienne", je repointe la lune, note ses coordonnées sur l'EQ6 (pas facile, aux coordonnées le C8 est imbattable avec ses cercles + vernier). Ensuite direction Venus (qui me sert d'intermédiaire pour mercure).

    Et là le choc ... un très très fin croissant au chercheur (8x50), et dans le mak ... c'est tout mimi (dixit madame).

     

    Allez une image avant que la belle passe derrière la maison ...

    Ven_200527_162757_R.jpg.73c222feb87b4fff79bcfb2f92a17002.jpg

     

    J'avais laissé le filtre IR-cut sur la caméra, plus le filtre R, cela a fait des reflets je pense.

    Le lendemain (aujourd'hui donc) je recommence, mais là je sais ce que je dois trouver alors la recherche est plus facile.

     

    Filtre R

    Ven_200528_170901_R.jpg.ba366197e2bbca8f7dc5cc01265a243c.jpg

     

    Filtre IR742

    Ven_200528_171452_IR742.jpg.e505485a9ae3dbf137f126fdaa9594ba.jpg

     

    Bon je sais que le mak n'aime pas l'IR, et effectivement on ne gagne pas grand chose en stabilité (car ca bouge beaucoup ce soir).

     

    Marc

     

    • Like 6

  11. J'avais pas noté que tu avais un Edge. Ce mécanisme de blocage est effectivement prévu pour le CP, et s'il introduit un peu de trefoil, vu l'échantillonnage après intégration sur plusieurs secondes, il ne sera normalement pas visible (il sera très très en dessous de la résolution du ciel de toute façon).

     

    Marc

     


  12. C'est peut être une piste, car j'ai aussi noté une différentiation selon les filtres ; et peut être (je met les moufles) que les filtres sont en cause. J'imagine que si la RaF n'est pas perpendiculaire à l'axe optique, ou que si un filtre n'est pas bien installé, la lumière passant dans le filtre pourrait engendrer une image fantôme ? Par contre, chez moi, j'ai pas mal de rebond avec le 23A, très peu avec le R, mais de nouveau avec le V (Astronomik).

     

    Marc


  13. Le système a évolué avec le temps. Avant (C8 orange) j'avais 4 vis : 3 poussantes à 120° et une tirante au centre. Mais gaffe à celui qui dévisse la centrale "un peu" trop et c'est le secondaire qui dégringole. Accessoirement, si les vis sont trop "lâches", le secondaire tourne sur lui même ... c'est ballot.

    Dsc03589.jpg

    Avant encore (certains tubes bleu ciel), la collimation se faisait à tous les niveaux : le tube sur le barillet arrière permettait le tilt de la lame (ou du PO si on veut). La lame pouvait être translaté dans son plan, et le secondaire tilté (via 3 ou 4 vis). Mais bon, la notice de collimation faisait 10 pages ... contre une seule aujourd'hui. La MAP se faisait avec un bouton, mais une courroie crantée répartissait l'effort en 3 points. Le réglage de positionnement de la courroie permettait le régler le tilt du primaire ... bref une usine à gaz, tant à monter qu'à utiliser !

    Certains meade n'ont eu que 2 vis, un peu comme les chercheurs SW.

     

    La collimation du mak SW tient très bien dans le temps, mais j'avoue ne rien comprendre à ce que fait chaque vis sur le barillet arrière (faudrait que je vois un tube démonté certainement), alors c'est du tâtonnement à chaque fois que j'y touches.

     

    Marc

     

    • Like 1

  14. Il y a 7 heures, Haltea a dit :

    Si un possesseur de monture équatoriale passe dans le coin , je serai aussi preneur de son avis

     

    Mais tu ne disait pas qu'il y avait un niveau à bulle sur l'ADC ?

    A mon avis, ce n'est pas pour faire joli mais pour obtenir l'horizontale du montage tu ne crois pas ? Ensuite (je n'ai pas ce modèle mais celui de pierro astro) je pense que la façon de régler les index doit être indiquée dans la notice. Pour ma part, c'est les deux bras de levier à droite (vu de l'arrière) et je décale d'une quantité égale les deux prismes via les leviers (que je fait en visuel et quand je me retrouve avec une quantité de chromatisme égale, mais de signe opposé, je positionne les index à la moitié de la course obtenue.

     

    Marc

     

     

    • Thanks 1