Alexandre Renou

Member
  • Content count

    470
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 42591

Everything posted by Alexandre Renou

  1. Nouveau ici !

    Pour répondre à Z 80, Rastaman, Franck04 et kinkinlaferaille et laisser ce nouveau sujet, je reprends mon commentaires sur la dégradation de la météo depuis quelques années. Ce sujet à commencer à être traité dans le sujet "Nouveau ici !". En faite, le sujet commence réellement page 2 : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/013035-2.html Effectivement, la question de la dégradation du temps est un sujet bien rarement abordé… il est pas toujours facile de dire que sa région n'est pas top ! Je ne parle pas de la progression des éclairages (oui en effet, il y a plus de villages éclairés et le halo urbain d'Angers s'est étendu en 20 ans. Non, je parle du nbre de nuits clairs, potentiellement exploitables pour des observations nocturnes du ciel profond. (Notez qu'un petit tiers des nuits correspond à une Lune fort gênante et donc inexploitable en ciel profond). En 20 ans d'observation, le nbre de nuits clairs a considérablement chuté … depuis 1999 (non ce n'est pas la faute à Paco qui pour se venger de sa prédiction de la chute de la station Mir sur Paris a invoqué les ténèbres, encore que ?!!!). J'observe abondamment depuis 20 ans, et je note toutes mes observations cométaires. Or, depuis 1999, on ne peux plus se permettre le luxe de laisser tomber une bonne nuit, vues qu'elles sont rares. Combien de fois, voiles de cirrus ou, perturbations en avance sur les prévisions pour arriver, ou en retard pour partir, ont massacrés quantité de nuits. Avant, il y a 10 ans par ex, je me rappelle que j'observais quand je voulais et je faisais souvent l'impasse sur pas mal de belles nuits. Maintenant, je me jette sur presque n'importe quel bout de nuit clairs, que je guette nerveusement grâce aux images satellites. Ici, entre Angers et Tours, au niveau de la Loire, c'était un microclimat très favorable pour l'astro, comparable à de bonnes régions du sud de la France (et contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Loire ne produit pas de brouillard…ou alors très bas, au ras du sol ou plutôt de l'eau, précisons que j'habite dans une île sur la Loire). Maintenant, c'est un climat identique pour tout le nord de la France cad plutôt pourri …sauf exception ces derniers jours pour me faire mentir. A l'inverse, j'ai remarqué que la différence entre la côte médittérannéenne et le reste de la France est TRES tranché. Même des régions que je connaissais pour leur météo sympa se sont détériorées depuis ces qq années. Et le phénomène est peut être identique ailleurs (Portugal, Polynésie, ?). Maintenant, il y a souvent un fond de ciel plus ou moins blanchâtre (et non bien bleu azur), qu'en paraît il pour le grand public il fait beau !(j'appelle ce faux beau temps un"temps de touriste"). La différence est alors assez nette pour un observateur attentif la nuit entre un super-ciel et un ciel ou on voit bien effectivement les grosses étoiles mais bizarrement pas trop les plus faibles. Alors sans être parano, je constate en tant que scientifique. (Précisons que ce n'est pas ma vue qui a baissé) Pourtant, mon expérience d'observateur attentif montre bien un changement. Le plus étonnant est sans doute de constater qu'il fait souvent un temps médiocre, qui oscille entre vraiment beau et vraiment pourri (les astronomes se plaignent qu'il ne fait pas assez beau, les agriculteurs qu'il ne pleuve pas assez !?)(là est peut être le VRAI changement); et c'est vrai que lorsque le temps perdure en médiocrité (même moyennement beau), j'attends avec impatience qu'une bonne perturbation atlantique vienne balayer tout ça … il y a parfois bien plus de ciel clair alors que les perturbations défilent ??!! Qu'en pensez vous ? Et je ne parle même pas du fait que sous un ciel un peu voilé, les halos lumineux urbains se font encore plus sentir… Rastaman, tu peux bien sûr soumettre ce sujet au forum allemand.
  2. Nouveau ici !

    Bonjour Je suis nouveau sur le forum bien que je lise vos mes messages depuis de nombreux mois. Je fais de l'astronomie activement depuis 1980-81. Spécilisé dans l'observation de comètes (169 différentes vues à ce jour), je suis fan aussi de ciel profond (je réalise actuellement un CDrom de mes observations avec un télescope de 400 mm, avec actuellement presque 3000 objets de déclinaison >30°, vues, détaillées et annotées avec ce télescope). Peut être certains d'entre vous me connaissent de part mes participations très ponctuels à des obs. (et rires) dans différents lieux (Chateau Renard 1990 à 1994), Astroqueyras (de 1987 pendant 10 ans environ)(au passage notez que je suis fan de randonnées dans cette région des Alpes et je cherche des astro randonneurs sympa); sinon d'autres d'entre vous suivent peut être ma rubrique dans Astronomie Magazine ("Constellations" et maintenant "Au méridien"); d'ailleurs à ce propos, si vous avez des remarques constructives, je les lirais bien attentivement. Voilà un petit CV de ma personne. Maintenant, j'observe (avec des jumelles 80 jusqu'à un T 400)souvent (très souvent)seul; il faut dire que les astronomes amateurs fan de visuel (et ou de photos argentiques) sont très rares dans ma région (le Maine et Loire). Je suis à 20 kms d'Angers, en pleine campagne et même si le ciel vers le nord ouest est pas terrible du tou, il m'est déjà arrivé de voir (très rarement il est vrai) la lumière zodiacale le matin vers l'est. Au passage, si vous vous cherchez à voir le rayon vert (et mieux bleu) est visible, alors je suis votre homme (j'ai eu la chance de la voir très souvent, à Chateau Renard bien sûr, mais avec ce site à 2990 mètres ça aide ! ..et aussi en plein Angers. J'ai fais aussi pas mal de photos mais moins depuis qq années, car je privilégie surtout l'observation, ...vu le peu de temps qu'il fait beau maintenant (sur 20 ans d'obs, je vois bien l'énorme différence de qualité de ciel !!!) Bon assez raconté ma vie d'astronome amateur (ça donne soif!), je vous laisse. Tchao
  3. Nouveau ici !

    Bonjour et merci encore pour tous vos compliments. Pour répondre à qq questions: > Whathefok, astrovicking, boris emeriau, Jean Christophe, et d'autres.. oui ça serait sympa de se rencontrer pour observer ensemble dés fin juin par ex, ça vous arrange en semaine ou à défaut le vendredi ? > Jean Christophe un problème de collimation impossible ? j'aime bien les pb insolubles et les bricolages maisons. >Rastaman : Effectivement, la question de la dégradation du temps est un sujet bien rarement abordé… il est pas toujours facile de dire que sa région n'est pas top ! Je ne parle pas de la progression des éclairages (oui en effet, il y a plus de villages éclairés et le halo urbain d'Angers s'est étendu en 20 ans. Non, je parle du nbre de nuits clairs, potentiellement exploitables pour des observations nocturnes du ciel profond. (Notez qu'un petit tiers des nuits correspond à une Lune fort gênante et donc inexploitable en ciel profond). En 20 ans d'observation, le nbre de nuits clairs a considérablement chuté … depuis 1999 (non ce n'est pas la faute à Paco qui pour se venger de sa prédiction de la chute de la station Mir sur Paris a invoqué les ténèbres, encore que ?!!!). J'observe abondamment depuis 20 ans, et je note toutes mes observations cométaires. Or, depuis 1999, on ne peux plus se permettre le luxe de laisser tomber une bonne nuit, vues qu'elles sont rares. Combien de fois, voiles de cirrus ou, pertubations en avance sur les prévisions pour arriver, ou en retard pour partir, ont massacrés quantité de nuits. Avant, il y a 10 ans par ex, je me rappelle que j'observais quand je voulais et je faisais souvent l'impasse sur pas mal de belles nuits. Maintenant, je me jette sur presque n'importe quel bout de nuit clairs, que je guette nerveusement grâce aux images satellites. Ici, entre Angers et Tours, au niveau de la Loire, c'était un microclimat très favorable pour l'astro, comparable à de bonnes régions du sud de la France (et contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Loire ne produit pas de brouillard…ou alors très bas, au ras du sol ou plutôt de l'eau, précisons que j'habite dans une île sur la Loire). Maintenant, c'est un climat identique pour tout le nord de la France cad plutôt pourri …sauf exception ces derniers jours pour me faire mentir. A l'inverse, j'ai remarqué que la différence entre la côte médittérannéenne et le reste de la France est TRES tranché. Même des régions que je connaissais pour leur météo sympa se sont détériorées depuis ces qq années. Et le phénomène est peut être identique ailleurs (Portugal, Polynésie, ?). Maintenant, il y a souvent un fond de ciel plus ou moins blanchâtre (et non bien bleu azur), qu'en paraît il pour le grand public il fait beau !(j'appelle ce faux beau temps un"temps de touriste"). La différence est alors assez nette pour un observateur attentif la nuit entre un superciel et un ciel ou on voit bien effectivement les grosses étoiles mais bizzarement pas trop les plus faibles. Alors parano ou non ? (Précisons que ce n'est pas ma vue qui a baissé) Pourtant, mon expérience d'observateur attentif montre bien un changement. Qu'en pensez vous ?
  4. Nouveau ici !

    Bonjour et merci encore à tous pour tant de compliments... Je reviendrais vous repondre plus largement sans doute vendredi soir, à propos de la dégradation de la météo (pour les asronomes en quête de ciel transparent et limpide, et pourquoi pas se rencontrer lors d'une soirée astro fin juin par ex près de chez moi à l'observatoire. Sinon, oui je fais parti d'un club, l'association astronomique d'anjou mais très rares sont les membres astronomiquement actifs (le "s" sont presque superflus !!!), plutôt engagé à faire un nième exposé sur la mecanique céleste... Pour observer, il y a toujours un pretexte, trop froid, trop tard, trop loin, pas assez beau,... Enfin, il y a qq membres sympas et encore moins qui observent (2, 3 ? moi compris) et je ne parle même pas de la photo....La grande époque de l'AAA (non je ne ris pas , c'est le nom de l'assoc)est bien loin! A +
  5. Nouveau ici !

    Bonjour à tous et sutout merci pour tous ces messages de bienvenue sympas. >boris emeriau et Whathefok ça serait sympa de se rencontrer, je suis à 20 km d'Angers en direction de Saumur dans l'Ile de Blaison coord 0.4117 W et 47.3875 N >gabal Non je n'es jamais utilisé d'intensificateur >Bruno Salque Un bonjour particulier pour un fan de ciel profond et de comètes, qui réalise de très bons CROA. Je ne fais pas de dessins, sauf tres exceptionnellement, je laisse cela aux experts, très courageux ... par exemple pour representer un amas globulaire résolu...! En plus je suis assez perfectionniste et j'aurai bien du mal à reproduire ce que je vois; sans parler de la difficulté à reproduire ce que l'on voit surtout si on diffuse son dessin (probleme au scannage, amplification ou l'inverse de certains détails...) Bravo pour ton site et ton travail. >Rastaman en effet, j'ai suivi la conjonction de machholz avec M 94 à 1/2° l'une de l'autre le 9 juin à 23h tu, cométe m1= 10,8, dia 2,5' et DC 4, et M 94, mag mesurée de la même façon à mag 8,4, DC 7; tout ceci avec mon T 120x70. >djorgedacosta salut, n'est ce pas toi qui écoutait Gladiator en fond musical pdt tes photos ?... avec Eric et le 51 ?!! >betelgeuse Ah voilà le club d'Ivry...que de souvenir. Que faites vous maintenant ? >Z 80 Non ce n'est pas de la moumoutte mais une bache en tissu noir pour protéger de la poussière et d'éventuelles lumières parasites (création perso avec scratchs) ...et encore merci à tous les autres, Navarre, ....
  6. Sonde Deep impact

    Personnellement, on peut s'attendre à tout ! Ceux qui avaient suivi l'impact de la comète Shoemaker Levy 9 en 1994 le savent bien. En effet, les amateurs s'attendaient à ne pas voir grand chose; on parlait de "visible dans un 300"... et puis surprise, les taches sombres consécutives aux impacts étaient bien visibles dans mon télescope de 120 mm de diamètre. Et là ? au mieux, un sursaut d'éclat de plusieurs magnitudes sur plusieurs jours (pour Shoemaker levy 9, au moment de l'impact, au plutot juste apres de part la rotation de la planéte qui presentait alors sa bonne face, rien n'etait visible, par contre les traces ont subsistés plusieurs semaines). Donc la France a bien des chances de voir qq chose, peut etre mieux qu'en Polynésie (n'est pas Téiva !, les semaines de mauvais temps sont finies ?) avec un retard de plusieurs heures peut être bienvenues le temps que la glace se volatilise suffisamment autour. Alors attention ! Seul bémol, Tempel 1 sera fort basse même en tout début de nuit. Actuellement, la comète a tendance a un peu faiblir. Le 8 à 22h40, je l'ai mesurée de magnitude 11,2, et à mag 10,4 au mieux le 25 mai avec mon T 120. Au pire rien ne sera visible.... Alors soyons optimiste, l'expérience de Shoemaker Levy 9 nous a montré une bonne surprise. A titre indicatif, une autre cométe passe rapidement pres de la Terre avant de plonger dans le crepuscule au nord ouest : C/2005 K 2 LINEAR mesurée à mag 9,8 avec mon T 120 le 9 au soir. Son éclat a fortement progressé (de 5 mag en moins de 2 semaines).