Alexandre Renou

Member
  • Content count

    449
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Alexandre Renou

  1. été indien

    En montagne, il y en a pas mal aussi pendant la saison estivale. Cela me tente depuis des années de revenir au Queyras pour les papillons et l'astro aussi
  2. été indien

    Sh 2-170, ouh c'est super faible !!, même pour moi, car il faut le ciel du Queyras pour ça. C'est comme les (affreuses) nébuleuses par réflexion du catalogue vdB que j'évite chez moi. #etoilesdesecrins, je te rassure, c'est pas en ce moment qu'on peut observer de telles faiblardes et Yann a observé ces tachouilles (pour reprendre la célèbre expression de Serge) depuis le Queyras, bien loin de nos cieux d'Anjou ou du lyonnais... #serge : c'est vrai que l'on tape dans les extrêmes, il faut plusieurs vies (surtout avec la météo actuelle qui s'est dégradée, depuis 2000 par chez moi ) A titre d'infos, j'ai plus de 6000 cibles différentes mais j'ai commencé il y a longtemps et je suis sûr que Yann a en qq milliers aussi. Il y a de quoi remplir les rubriques du ciel d'AS pour pas mal d'années et de messages ici même comme le fait si bien Yann.
  3. été indien

    Ah ben oui en effet Yann, j'ai lu cette page et puis tel un papillon qui volète de fleurs en fleurs (pardon, ma seconde passion est les papillons donc...), de galaxies en galaxies, j'en oublie déjà celles vues il y a peu... PS : au passage si ça vous avez qq minutes (je pense qu'avec le confinement, c'est possible), visitez mon site : http://papillons.blaison.free.fr/, tout en photos. Allez voir par exemple la page des hétérocères, page macro 1 avec le grand paon de nuit. Une activité sympa encore la nuit quand il fait moins beau.
  4. Comètes!

    Bonjour Yann, Dans le cas de K2, le Nord est à gauche mais ça ce n''est pas gênant, mais l'E et l'W sont inversés, l'E est à droite du N et non l'inverse conventionnellement, c'est plutôt cela qui me gêne quant on compare à un logiciel de carto ; c'est ce que j'ai fait avec GUIDE. Identifier les étoiles autour est un peu plus gênant avec une inversion "droite-gauche"... et cela prouve que tes images sont bien regardés par d'autres Pour la mag, certes la taille de la "fénêtre" est importante. mais pratiquement sur le terrain, dire que cette comète est de mag 10, cela pourrait faire penser que la comète 156 P/ est "facile" alors que mag 12,5, c'est plus réaliste comparativement aux étoiles de champ qui m'ont servi à la mesure de la mag (avec la méthode visuelle de Morris que j'utilise depuis longtemps). Il y a tellement de facteurs qui jouent aussi, la transparence du ciel, le grossissement et le diamètre instrumental, etc,...
  5. été indien

    Salut Laurent, Bon choix sur UGC 711 que j'ai vu aussi au T400 mais super faible aussi mais que dire de sa voisine la grande IC 1613 à 1° de là, aussi proche de nous qu'elle est très très peu contrastée à l'oculaire. D'ailleurs, mes notes sur cette seconde veulent tout dire : Observation au T 400x100 et filtre DS : "L'une des plus pâles et moins contrastées galaxies du ciel ! Très pâle ! Seule la partie NE (diamètre apparent 2' d'arc) de la galaxie a été aperçue. A tenter uniquement si le ciel est très transparent." Toi, sans oublier Yann, qui peuvent observer depuis un site bien mieux que le mien, vous vous en tirerez mieux je pense. Ca aussi faudrait que je la fasse avec mon gros scope... difficile en cette saison d'avoir un ciel TOP.
  6. été indien

    Super Yann, je ne la connaissais pas celle là, bien que j'ai fais un couple de voisine NGC 6098-6099 un demi-degré plus au Nord qui rappelle le couple 7805-7806. Faudra que je la fasse et cette fois avec mon T 560... quand la météo me le permettra. Il y en a tellement dans le ciel. Bravo encore pour le rendu. couches-tard toi même ! Bonne nuit étoilée... en rêve.
  7. été indien

    Décidément Yann, tu nous fait dans "l'exotisme" du ciel profond (on avait parlé d'exotisme il y a peu dans ton choix d'extrémiste) Allez, moi aussi je balance mes notes sur elles : UGC 12899 UGC 12899 = MCG+1-5-22 = Hickson 99 B = HCG 99b Pégase (Peg) 00 00 47.1 +28 24 05 V = 13.8; Taille 0.6'x0.6' (0.3') Petite, compacte, avec centre stellaire. Bords dégradés. Localisée 11' WSW de la brillante SAO 91659 (mag 6,8, type K). PGC 58 PGC 58 = MCG+5-1-21 = Hickson 99 C = HCG 99c Pégase (Peg) 00 00 44.1 +28 24 05 V(B) = 15.6 Plus petite et plus faible que UGC 12899. UGC 12897 UGC 12897 = MCG+1-5-20 = Hickson 99 A = HCG 99a Pégase (Peg) 00 00 38.0 +28 23 00 V = 13.9; Taille 1.1'x0.4' (0.7'x0.2'); PA = 5° Petite, bien allongée 3/1 assez contrastée mais très près, à 0,2' NE d'une étoile bien visible (mag 12,7) un peu gênante. Centre plus dense ?
  8. été indien

    Merci Yann pour tes dessins. Moi aussi j'ai fait comme toi pour 7805-7806, je les ai observée dans un T 400 mais j'ai "oublié" PGC 111. Juste un mot pour dire qu'en visu au T 400x250, le noyau stellaire de 7805 était particulièrement évident.
  9. Comètes!

    Bravo Yann, Merci de nous donner des nouvelles des comètes. Je vois que ta mesure avec ta config matos (ton setup)(oui c'est mieux en français) mag 12,7 sur 156 P/Russell est très semblable à celle que j'ai mesuré de mon côté mag 12,5 le 8 novembre avec un T 250x115. Je remarque aussi que sa petitesse et son fort contraste (dc 7) constatés à l'oculaire sont bien montrés sur ta photo, mais par contre pour moi pas de queue en visu. Remarque en passant, nos mesures de mag mesurées semblables sont cohérentes, à l'inverse de certaines mesures sur elle de mag 10 que j'ai lu pour certains observateurs, ce qui me parait un peu trop surestimé. Je constate aussi que C/2017 K2 évolue (malheureusement) peu en brillance. Je l'ai vu dans mon T 560 en juillet dernier avec une mag mesurée comparable. On verra la suite en 2022 si sa mag veut bien atteindre mag 5-6 d'après les prévisions. Bonne chasse malgré la météo mais avec la Lune qui nous laisse plus de temps... Dernière chose, j'ai vu que tu mis l'E et W inversé sur ta photo de K2, geste volontairement ou non ? Je dis cela puisque je me sers de tes photos pour vérifier que les données issues des logiciels de carto sont à jour, or avec une telle inversion, c'est moins rapide à vérifier.
  10. Comète et M42 ce soir

    Bonjour à tous, Merci cher Laurent. Oui, Nicolas, j'ai observé aussi à plusieurs reprises 46P, ma comète chouchou (6 passages différents, comptés pour 1). Cela m'a donné l'idée de faire un bilan avec toutes mes comètes observées (sur 37 ans). Je m'en suis occupé récemment, je vais soumettre le sujet à notre bien aimé Jean Philippe Cazard. Cela sera la séquence nostalgie pour certains... Sinon, il n'y a pas que M3 qui soit visible dans les petites optiques (mag mesurée le 28 octobre dernier avec ma L 90x20 à m1= 9,2 ; il y a aussi C/2020 S3 Erasmus la même nuit avec L 90x45 à m1= 10,2. Cette dernière a fait un bond de 4 magnitudes en 2 semaines !! Toutes ces comètes à suivre dès que la Lune et la météo le permettront.
  11. Nuit du 22 au 23 juin 2020 en Seine et Marne.

    Salut Xavier, Toujours hyper productif dans tes dessins, BRAVO ! J'ai déjà observé NGC 6267 il y a qq années dans un TN 400 à 150-250x et je ne l'ai pas trouvé si ovoïde que cela. Voilà mon observation d'époque : Assez peu contrastée, plutôt ronde avec des bords pas si diffus que ça surtout au NW. Petit centre plus dense très faible. Petite étoile (mag 15 ?) proche au S. Dis mois Xavier, ne souffres-tu pas trop de la buée, à en voir son prolongement anti-buée malmené. Fais gaffe à ce qu'il diaphragme pas ton entrée de tube avec l'affaissement de l'anti-buée. Quel courage et motivation pour faire en solo tous ces dessins. Tu m'avais confié une fois toute ta motivation pour prendre la voiture pour quitter le halo urbain parisien, trouver un champ en pleine campagne (avec la boue en plus) puis de revenir ou pas (ou de faire un somme sur place) avant de repartir au petit matin et il faut compter aussi l'installation et la désinstallation sur place en espérant que la météo tiendra dans le bon sens...
  12. été indien

    Banco Yann avec UGC 9780 ! Voilà mes notes avec un T 400x250 : Fuseau fin rapport longueur sur largeur de 5 à 6/1 mais extensions faibles. Centre petit plus dense. Dans mon système de cotation, j'ai noté 0,5 à 1 donc bien faible certes, mais il y a pire, comme tu nous habitues cher Yann. C'est vrai que c'est sympa les galaxies pas la tranche...
  13. été indien

    MERCI bcp cher Yann pour tout cet exotisme céleste. Cela va nous permettre de (re)voir certaines cibles pdt le confinement, dehors ou à défaut dans nos programmes. Tu m'as fait découvrir le groupe de NGC 317 avec son catalogue KTG que je connaissais pas, avec cette cible à ajouter à mes futurs observations. Pour M1-52, je l'ai observée dans mon T 560 (29 août 2019) : A 290-370x et UHC (visibilité 1) : Toute petite boule diffuse aux bords dégradés. Forme un arc de cercle avec 4 étoiles proches. Cette nébuleuse est mieux vue que ne le laisse penser l'image du DSS. Sh 2-68 n'est vraiment pas facile, très faible lueur dans un T 400, qui demande un super ciel limpide comme tu as au Queyras. A 40' NE d'elle, tu as la toute petite NP K 3-3 alias PN G31.2+5.9, encore plus faible dans mon T 400x250+UHC. Pour la dernière cible UGC 12856, je l'ai observée une fois dans un T 400x250, voilà mes notes : Fin trait rapport longueur sur largeur de 5/1 arqué, diffus et assez bien contrasté mais très faible. Cela colle bien à ton observation extrême, facilitée depuis ton site du Queyras j'imagine. C'est plus costaud chez moi dans le Maine et Loire, mais je vais essayer de revoir certaines avec mon T 560... quand la météo (très médiocre surtout ces mois-ci) le permettra. Continue à nous régaler de ces "tachouilles". J'aime bien le réalisme de tes dessins avec entre autres la représentation des gros étoiles.
  14. Comètes!

    Bonjour à tous, Attention ce n’est pas 1 mais 2 comètes accessibles aux petites optiques le matin : - Il y a en effet C/2020 M3 ATLAS qui tranquillement monte en brillance, mesurée à mag m1 = 9,9 le 16 oct et mag m1 = 9,2 ce matin du 28 octobre. Elle est maintenant pas difficile avec une L 90, bien diffuse et assez grosse (4’ d’arc), mieux vue avec filtre C2. - il y a aussi C/2020 S3 Erasmus qui a rapidement évolué en brillance : Vue le matin du 16 oct vers mag 14,5 avec un TN 560, elle est maintenant déjà visible dans une L 90, gagnant plus de 4 magnitudes en 2 semaines !!! Mesurée à mag m1 = 10,2 ce matin, dc = 2, dia = 3’ d’arc. Il reste un dernier créneau demain matin avant que la Lune arrive, juste avant le début des premières lueurs de l’aurore. Bonne chasse ! PS : et encore bravo Yohann. Tiens je me suis occupé du sujet sur mes 37 ans d'observation de comètes et j'ai proposé le sujet à AS. Affaire à suivre.
  15. Des Mars de juillet-août-septembre-octobre 2020

    Salut Fred, Superbes dessins, magnifiques. BRAVO. J'en ai pas vu autant l'une des rares fois où j'ai pointé Mars avec mon TN 560, mais je sais que tu as un (pardon 2 avec la bino) yeux certainement aussi bons que ton 400 !! Une belle concurrence avec le bionique Nicolas B. J'aime bcp le rendu doux assez réaliste de tes dessins. Moi aussi, j'ai remarqué que le contraste des taches d'albédo était plutôt faible aussi. Il faudrait peut-être aussi que j'investisse dans le filtre RG610, l'image est vraiment très brillante dans ces gros diamètres. Ce filtre est-il vraiment intéressant (comme l'impact d'un filtre UHC sur une nébuleuse) ?
  16. Comètes!

    BRAVO YOHANN pour tes cibles très profondes et aussi pour savoir profiter des moindres éclaircies, bravo champion !! Pour les moins extrêmes de tes cibles, tes photos me donnent de précieux renseignements pour d'éventuelles recherches visuelles avec mon 560. Pour infos pour Marcopole, en visuel avec un télescope de 400 mm par exemple, on peut en accrocher pas mal chaque année : les années fastes, j'en ai eu 12 à 13 nouvelles/an et 6 à 10/an pour les moins bonnes années. Je m'occupe en ce moment d'un sujet sur mes 37 ans d'observation cométaires... peut-être un sujet à proposer à Astrosurf Magazine si ça intéresse du monde. En tout cas, Yohann va vite me rattraper avec une telle profusion de comètes en imagerie... mais je pense que j'ai encore un peu de marge avec plus de 300 en visu, n'est-ce pas Yohann (dis-je inquiet) ? Sinon, dans le domaine facile, il y a C/2020 M3 ATLAS le matin, mesurée à mag 9,9 le 16 octobre dernier avec un aspect bien diffus et un diamètre apparent de 4' d'arc.
  17. Changer le primaire d'un newton skywatcher

    Bonjour, Il y a quelque années, j'ai changé les optiques de mon Képler 250, le primaire + le secondaire en achetant des optiques italiennes (Zen). Je me suis aperçu que le diamètre du primaire était de 254 mm contre 248 mm pour le Képler. Résultat, le nouveau primaire ne rentrait plus dans le barillet d'origine. J'ai donc refait le barillet avec une plaque alu en ré-utilisant quelque pièces d'origine. Certes il faut bricoler un peu mais moins que tout refaire à zéro. J'en sais quelque chose puisque j'ai construit entièrement mon dobson de 560 mm. Résultat du changement sur le T 250 : bien meilleures images en résolution ; on peut grossir bien plus. C'est très appréciable sur les doubles, les nébuleuses planétaires et bien sûr les planètes ! On voit à gauche l'ancien barillet et à droite le nouveau avec la plaque alu et le ventilateur.
  18. Dessins du Restefond au T1m de David

    Bravo Fred ! Impressionnant le couple 1 m + Fred et ta dextérité pour nous transmettre tes fantastiques observations !!! Le plus impressionnant, ce sont sont tes galaxies !!! TOP !! Par contre, je pensais que tu verrai encore plus de détails pour Egg nebula car je constate que j'ai vu sensiblement pareil avec mon T 560 chez moi dans le Maine et Loire ?! Habituellement, tu vois tout de même mieux que moi (à diamètre égal) quand je dévore des yeux les superbes dessins que tu nous gratifies souvent avec ton 400 ;-) En voilà des notes (désolé je ne fais pas de dessin) avec mon T 560 à 650x : Notes au T 560 (23 septembre 2016) : A 650x (visibilité 3 / intérêt 3) : Très jolie !! Bien contrastée et assez brillante en 2 lobes de brillances et tailles différentes, le tout bien allongé 3 à 4/1 environ. Lobe N, le plus dense, avec une partie S dense et allongée 2/1 environ et sa partie N se diluant assez brusquement en éclat en allant comme une queue de comète vers le N, mais continuant ensuite en se divisant en 2 fines queues mal définies (celle côté W mieux définie). Au niveau de cette fine dernière queue NW, peut-être une toute petite et légère condensation un peu plus dense ? Le lobe S est plus petit et moins brillant avec une étoile dedans probablement, et il est plus diffuse vers le S. Toute petite à 165x mais avec une taille appréciable à 650x. Je viens de relire mes notes et j'ai lu que cette nuit là la turbulence était assez faible ; certainement un élément très important pour sa bonne observation à fort grossissement.
  19. Comètes!

    Merci Yoann pour cette information. Je ne risquais pas aussi de la voir malgré mon T560... Elle est loin des magnitudes attendues et de celle du Seichi, pourtant un site fiable qui donnait pour un observateur mag 15.5 mag (July 22, Martin Masek) et une mag entre 18 et 19 fin juin en progrssion. Bizarre ??! Cela me fait penser à la comète C/2020H2 Pruyne que j'ai cherché en vain, observée par certains observateurs vers mag 14 en mai et pourtant je ne rien vu, au-delà de mag 15-15,5... avec comme point commun de passer assez près de nous et d'avoir un mouvement rapide dans le ciel. Bonne chasse cométaire !
  20. Comètes!

    Merci pour ta réponse rapide Yoann, Evidemment, j'évite toujours la Lune et cette nuit, il y avait un créneau de 2 heures environ en toute fin de nuit, parfait pour les comètes du matin. Ta Flat Field fait tellement du bon boulot pour des comètes mineures, comme 29P qui est petite et tout de même un peu faible pour bcp, que je pensais que 2020 K8 pouvait être une cible potentielle pour toi qui ratisse bien tout ce qui bouge et est diffus en imagerie (comme je le fais en visuel). D'après les estimations du site de Seiichi Yoshida que tu connais j'imagine aussi bien que moi, la mag était à notre portée (vers mag 14) . Alors pourquoi pas la tenter ?!
  21. Comètes!

    Merci Yoann pour tes photos et ton suivi des petites comètes. Cette nuit, suite à ton alerte de outburst j'ai pointé 29P/ à 2h10 tu avec mon T 560x290 : mesurée à mag m1 = 12,9 (M), dia 0,3', dc 7/8. Donc une magnitude proche de ta mesure (à noter que ma séquence autour n'était pas très fiable). C'est un beau sursaut en effet, et en + elle est bien condensée. Juste avant j'ai essayé C/2020 K8 Catalina ATLAS, sans succès avec une mag > à 15. Très proche, il y avait une obscure petite galaxie PGC 10170 (de magB 16,5) qui m'a fait douter mais ce n'était pas elle... As tu essayé de la capter ? Bonne chasse cométaire
  22. 300 comètes en visuel !

    Merci Gildas, Pour une fois, l'hémisphère austral n'a pas le privilège de "bien" la voir, elle est très nordique dans le Lynx puis la grande Ourse. Mais bon, vous avez eu la SUPERBE C/2006 P1 Mc Naught en 2007 qui valait largement Hale-Bopp parait-i et même plus en voyant les photos de son immmennnse queue de l'époque !!!! De mon côté, je suis maintenant NEOWISE le soir : hier soir, à l'oeil nu estimée à mag m1= +2,1 (enfin une valeur plus fiable en comparant par rapport à quelques astres majeures, Dénébola, Mirfak,...), avec une queue de 5° et plus aux jumelles J 43x10, 7° mini, mais je suis sûr que depuis des supers sites, la queue doit dépasser 10° maintenant. Ce même soir, avec un TN 250x50, C/2019 U6 mesurée à mag m1= 9,2 (M), dia 2' d'arc environ, dc 3. Comète bien basse et pas terrible puisque peu contrastée en plus. Cette même nuit du 16-17/07, vue ma 302ème comète, C/2017 K2 PanSTARRS avec un TN 560x290 : mesurée à mag m1 = 15,5 environ, dia 0,2' d'arc et dc = 5. Très faible comète, même dans ce gros dobson... Pour la petite histoire, je l'avais déjà cherché il y a 1 ou 2 mois sans succès, ce devait être elle, l'une des candidates pour la 300ème...
  23. 300 comètes en visuel !

    C’est avec la comète C/2020 F3 NEOWISE que j’atteins la barre des 300 comètes différentes observées en visuel depuis la première en 1983, l’extraordinaire IRAS-Araki-Alcock. Dans cette longue liste, il y a bien sûr Hyakutake et Hale-Bopp et il y a plus longtemps Halley…. Je compte les périodiques une seule fois, mais pour certaines, Wirtanen, je l’ai vu lors de 5 passages différents au périhélie. Que de souvenirs très différents, comme par exemple celles qui se pulvérisent, celles avec 2 queues, celles très diffuses et grandes ou à l’inverse minuscules et très contrastées, et comme cette dernière dans les feux de l’aube. Il faudrait qu’un jour je fasse un bilan de tout cela avec toutes mes notes d’observation, dont les mesures de magnitude que je réalise à chaque fois. Pour la petite histoire, pour passer la barre des 300, je me suis cassé plusieurs fois les dents sur des comètes ces derniers mois sur des comètes très faibles (au-delà de mag 15-16) non vues malgré mon T 560 !! Mais revenons d’abord à celle de ce matin du 10 juillet, NEOWISE : Observée entre 2h15 et 3h tu, très basse sur l’horizon du début de l’aube (à 5° environ), avec des jumelles J 43x10, une L 90 et un T 250. Mesurée à mag m1 = +1,5 environ (pas facile à estimer avec si peu de jalons stellaires et sa très faible hauteur sur l’horizon). Coma très petite avec un aspect très typé avec un noyau d’aspect stellaire (ou quasi stellaire au T 250) d’où part une queue en 2 jets symétriques comme le montre très bien le dessin de Laurent (Ferrero) sur son site http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/la-comete-c-2020-f3-neowise-commence-son-show-a194781814 La queue a été mesurée sur au moins 2° (PA305°), mais elle est certainement plus grande car le fond du ciel (clair de l’aube naissant) limite sa visibilité sur son extrémité. Elle est toutefois bien contrastée sur une bonne partie depuis la tête. Cette comète a été vue aussi à l’oeil nu mais pas facile, le créneau horaire est très court, entre le lever de la comète suffisamment « pas trop basse » et le jour naissant. Sa vision avec des jumelles est déjà très bien. Profitez vite de cette (enfin) belle comète avant qu’elle faiblisse. Malgré la Lune ou un peu de pollution lumineuse, ça doit aller (l’aube est plus gênante), l’essentiel c’est d’avoir un horizon très bas vers le nord-nord-est et un ciel limpide bien sûr ! Bonne chasse.
  24. 300 comètes en visuel !

    Dans le genre impressionnant, il y avait aussi la comète IRAS-Araki-Alcock en 1983 qui passait très près de la Terre (0,031 UA, record mini depuis 1770), d'où un mouvement apparent visible en temps réel sur fond étoilé (Elle a traversé le ciel en quelques jours), et avec une coma de l'ordre de 4° de grosseur, prenant toute la place dans mon chercheur d'époque ! Mais sans queue.
  25. 300 comètes en visuel !

    7° de longueur !!! Je ne suis pas étonné car depuis chez moi qui suis en plaine, très loin du Ventoux, sa queue mesurait 4° et il est facile de penser qu'elle était plus grande sous un ciel bien plus limpide en montagne. Mon record est la queue de Hyakutake en 1996, vue longue de 42° !!! Mémorable mais NEOWISE est très sympa aussi.