jfleouf

Member
  • Content count

    2745
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • Country

    France

Everything posted by jfleouf

  1. Je faisais simplement remarquer que l'action TELSA semble sur-cotée et que un jour ça risque de dégringoler, un peu comme pour le ".com" au début des années 2000 (à l'époque je suivais à fond car un copain m'avait inscrit pour le jeu concours du CIC où il fallait gérer un portefeuille d'actions virtuelle. Un jour France Telecom avait pris 25% d'un coup parce qu'ils avaient mis ".com" dans leur slogan...). Personne ne sait vraiment ce qu'il va se passer, mais pas mal d'analystes pensent que l'action TELSA est sur-évaluée. Ca ne change rien aux prouesses technologiques de spacex, que je suis le premier à applaudir, même si j'aime bien parfois me moquer gentillement en mettant en lumière les nombreuses exagérations de Musk et ses fans. Par example le crew dragon ne me semble pas bien différent d'une capsule Apollo avec un écran plat à la place de la palanquée de boutons - c'est un progrès, mais ça ne va pas suffire pour aller sur Mars... jf
  2. la méteo du moment

    Chez moi la météo est plutôt fiable. En cette période il leur arrive de ne pas voir venir certains orages (ou alors seulement à la dernière minute - donc faut pas laisser le tube dehors dans la journée juste parce que le risque de pluie est à zéro %) mais sinon ça marche plutôt pas mal. jf
  3. Avapeté? (La bulle spéculative...)
  4. Choix celestron

    Je vois que ton Dobson est déjà équipé d'un GoTo (Push To j'imagine pour être précis). C'est un super système (j'ai eu l'occasion d'utiliser ça sur un gros Dobson au Nouveau Mexique, très pratique !). Je vais me répéter, mais pour la photo du ciel profond le top c'est un petit tube avec un super capteur sur une grosse monture. jf
  5. Choix celestron

    Voilà une information utile qui va aider pour guider ton choix. Es-tu content de ton Dob pour l'observation visuelle ? Veux-tu passer en équatorial seulement pour pouvoir faire de la photo ou aussi pour te faciliter le pointage d'objets en visuel ? Si c'est pour faciliter le pointage (utiliser le GoTo) alors un C14 sur monture équatoriale est une bonne idée. En revanche, pour la photo ça ne me semble pas adapté. Un tube plus petit et avec moins de focale (genre une petite 80ed ou alors un Newton 200 F/~4) rendra le suivit d'autant plus facile. A moins de vouloir se spécialiser dans les petites galaxies et mini nébuleuses, pas besoin de longue focale pour se faire plaisir en imagerie du ciel profond. Si tu as le budget, il y a une solution "best of both worlds" : un C14 + une 80ed. Tu as le C14 pour faire du visuel + imagerie planétaire et la 80ed pour la photo du ciel profond. Tu dois même pouvoir monter les deux en parallèle, mais ça va commencer à faire lourd pour la CGX-L. Dernier point sur la question de départ : lorsque j'ai fait mes recherches avant d'acheter mon C11 edge hd, j'ai lu deux informations qui sont plus du domaine de la rumeur que de l'info, mais je vais tout de même propager ces rumeurs : 1) Les edge hd seraient un poil moins bon que les classique en planétaire. C'est possible, vu qu'il y a une pièce optique en plus et qu'en planétaire on n'utilise que le centre du champ de vision. Ceci dit, je suis très content de mes dernières productions en planétaire et tu trouveras sur ce forum et d'autres de superbes images planétaires faites avec des edge hd. Donc, info à prendre avec des pincettes. 2) La qualité de production serait plus consistante dans la série edge (meilleur Quality Control). Je n'ai aucun moyen de vérifier cette info, mais la rumeur court que les séries classiques ont une grosse variation de qualité (des culs de bouteille et des très bon) tandis que les edge hd sont (presque ?) tous au moins bon. Aucune idée si c'est vrai (oui, pourquoi relayer ce "mythe" donc ???) mais ce dont je suis certain c'est qu'il y a plein de SCTs mal collimatés dans la nature... Comme tu as pu le lire dans ce message, j'ai un C11 edge (et aussi le petit frère : le C8 edge) donc si tu as des questions spécifiques sur ces modèles, n'hésite pas. jf
  6. Choix celestron

    @Astreau, ne le prend pas mal mais si tu t'engages dans un achat de cet ampleur, je te conseille de faire un peu plus de recherche. Quelle expérience de l'astronomie as-tu ? Est-ce ton premier télescope ? Ta question étant très vague, ça laisse supposer que tu n'as pas beaucoup d'expérience et je ne pense pas qu'un C14 soit adapté pour un premier télescope (surtout pour de la photo - en visuel pur c'est une autre affaire). Un C14 c'est un GROS télescope. Mieux vaut avoir les reins solides et les biceps affûtés pour le mettre en place. En fait, à moins d'être en poste fixe, c'est une sacrée galère (ou alors faut être vraiment super costo). J'insiste fortement sur ce point, mais en gros si tu n'es pas un haltérophile de plus de 1m85 tu risque de simplement ne jamais sortir le télescope ou de le faire tomber lors de la première installation. Pour l'astrophoto, 3.5 mètres de focale c'est pas facile à gérer non plus... Super pour le planétaire, mais pas forcément idéal pour le ciel profond. Il existe des réducteurs de focale, mais ça va rester difficile. Pour la photo, mieux vaut une monture sur-dimensionnée par rapport au tube (et un bon capteur). Là tu auras une monture qui n'est pas mauvaise mais qui te donneras des frustrations garanties lors des longues pauses. Maintenant pour répondre à ta question : les edge hd offrent un champ corrigé qui couvre un capteur 24x36. Sur un C14 normal, sans correcteur de champ supplémentaire, les étoiles seront déformées dans les coins, et ce d'autant plus que tu t'éloignes du centre du champ de vision. Alors bien sur tu peux toujours utiliser un petit capteur pour cacher la misère, mais 3.5 mètres de focale + petit capteur = champ de vision riquiqui. Autre avantage, les edge hd peuvent se transformer en fastar (certains C14 non-edge hd le peuvent aussi, il faudrait vérifier la compatibilité). C'est un système dans lequel en gros ton capteur se retrouve à la place du miroir secondaire. Ça transforme ton télescope en un entonnoir à photons à F/2, idéal pour des cibles qui bougent vite comme les comètes. Je n'ai encore jamais essayé mais il parait que ça n'est pas facile à maîtriser. jf
  7. Observatoire

    Je ne sais pas, je n'ai pas essayé. Christian Buil a justement un message à ce sujet dans astro pratique. Tout ce que je voulais dire c'est que la fibre optique est le moyen qui donnera la connexion la plus rapide possible entre la maison et l'observatoire. C'est plus cher qu'un simple cable ethernet (et probablement un peu plus cher qu'on pont wifi), mais la différence de prix semble raisonnable. jf
  8. Observatoire

    Tu as bien raison. Pour la photo du ciel profond, le plus important c'est dans l'ordre: 1. La monture 2. Le capteur 3. Le tube En commençant direct avec une super monture tu vas t'épargner les migraines, les nervose breakdown comme on dit de nos jours. Après, dans un second temps, tu pourras toujours franchir une autre étape en passant par le divorce et un meilleur tube, mais pour commencer : une bonne monture et un capteur adapté à ton tube. Pour le réseaux, j'utilise le CPL et j'en suis content, mais ça reste une solution nettement inférieur à du CAT5/6. Si tu fais une tranchée pour amener le courant, ajoute un tube pour le réseau. Le top c'est la fibre optique (pas si cher que ça, mais prévoir tout de même une centaine d'euros je pense pour le "convertisseur" fibre optique/ethernet, le cable en lui-même n'est pas très cher) et là tu es certain que le réseau ne te limitera pas. jf
  9. Observatoire

    Plein de bonnes informations sur ce fil de discussion. J'ajoute un lien vers ma réalisation perso : un mini cabanon sur roues. Même pas de rails au sol, juste des planches bien solides (et traitées pour le contact au sol) posées sur une mini tranchée de ~10cm remplie de gravier/sable pour une mise à niveau approximative. C'est assez minimaliste. Avantages : Facile à construire et pas cher. L'abris roulant permet d'accéder à un horizon très bas et surtout de pouvoir se balader autour du télescope sans butter dans les murs. Pas de chaleur rayonnée par l'observatoire pendant la nuit (sauf peut-être si je veux observer plein Nord, la direction dans laquelle l'abris se roule - mais les planètes ne sont jamais dans cette direction). Inconvénients: Quasi impossible à automatiser, pas de protection contre le vent/lumière parasite, pas de protection contre l'humidité (pour ça il faudrait une coupole), pas facile d'avoir une fermeture hermétique (pas mal d'espace autour de la "colonne" en parpaings, mais ça doit pouvoir s'améliorer avec des espèces de brosses ou de mousses). Quelque soit la solution que tu choisiras, avoir le télescope en poste fixe ça change la vie ! jf
  10. Comme toujours, @Bruno- donne de très bons conseils. Je vais juste préciser un petit truc : M13 ne sera pas forcement visible dans le chercheur. Avec un bon ciel, un gros chercheur et un œil bien adapté à la vision nocturne ça se voit assez facilement. Mais si ton ciel n'est pas top, ton chercheur un peu petit et ton œil pas parfaitement affûté, tu risques de passer dessus sans le remarquer. Dans tous les cas, ça ressemblera au mieux à une petite étoile faiblarde et un peu floue (dans le chercheur, après au télescope ça sera autre chose). Mais le gros avantage de M13 c'est qu'il est idéal pour passer à la dernière étape suggérée par Bruno. En effet, comme il est situé sur une ligne droite formée par deux étoiles bien brillantes de Hercule, ton objectif consiste à pointer la première étoile, puis faire le chemin jusqu’à la seconde, l’œil au chercheur. Si ton ciel est bon, tu apercevras M13 en route, sinon il te faudra juger où t’arrêter entre les deux étoiles.Commences le cheminement depuis l’étoile la plus proche de M13. Pareil pour M57 qui ne sera pas forcement visible dans le chercheur mais qui est pil poil entre deux étoiles bien brillantes de la Lyre (1/3 du chemin). Ce sont des objets idéaux pour s’entraîner à pointer sans voir l'objet dans le chercheur. Apres tu pourras passer à des cibles beaucoup plus difficiles comme M81/M82, perdues dans une zone pauvre en étoiles. jf PS, ça me rappelle un dicton américain : chercheur bad aligned, better go to bed ...
  11. Quelques images du dernier quartier

    Superbes images ! On s'y croirait. jf
  12. Magnifique et traitement excellent(très peu d'artefacts dans les anneaux). jf
  13. Du 08 au 11 en mode cool

    Je suis sidéré par ce que tu arrives à sortir avec le C8. Sur le cul !!! C'est magnifique. Question: comment diagnostiques-tu l'astigmatisme et surtout comment le fixer ? jf
  14. Retour avec Mars au C11

    Très belle image malgré le seeing. jf
  15. Mars le 11 Août

    Chouettes images. Ça valait le coup de sortir du lit jf
  16. Mars au C14

    Superbe image, même en se mettant des batons dans les roues avec réducteur + barlow jf
  17. Salut les amis, Encouragé par mes progrès et par l'aide des membres du forum pour le traitement, je me suis fait une autre session sur Jupiter hier soir. Avec un passage de la grande tâche rouge qui coïncidait à peu près avec le passage de la planète au méridien. Le ciel était bien stable, je ne regrette pas d'avoir à nouveau lutté contre le sommeil J'ai donc fait un petit paquet de vidéos de 45 secondes chacune et je me suis enfin lancé dans l'utilisation de Winjupos. Voici le résultat final, après redimensionnement à 75% : Il y a surement moyen de faire encore mieux à partir des brutes, mais je suis déjà super content de ce résultat. C'est fait avec le C11 edge hd + barlow celestron 2x + ADC (ZWO) + ASI 224MC. Traitement sous AS!3 (80% stack) puis Astrosurface (faut que je trouver comment appliquer le même réglage d'ondelettes à une série de fichiers tif, c'est un peu lourd de faire ça un à un) puis Winjupos (première utilisation de Winjupos !!!) et enfin Photoshop pour la balance de blancs et les niveaux. C'est pas aussi péchu que les images de JLD mais encore une fois, je suis hyper content avec ce résultat Pour illustrer la qualité du ciel, je vous mets un petit gif traité à l'arrache (et à la hache) qui montre que c'était assez homogène dans le temps. Chaque frame vient d'un stack à 80% d'une video de 45 secondes. On y remarque aussi une nouvelle formation qui danse sur Jupiter : la formation de la tâche sur la vitre du capteur CMOS. J'étais content de n'avoir qu'une seule tâche sur la 224MC (la 120MM est un champ de mine actuellement) mais maintenant il va falloir nettoyer encore et faire disparate cette vilaine tâche (je n'ai pas beaucoup de marge pour déplacer Jupiter sur ce petit capteur...). Et comme je suis sympa, je vous ajoute une Saturne pour le même prix (pareil, redimensionnée à 75%) : Là on voit les ravages des ondelettes qui font apparaître des bouts de division imaginaires dans les anneaux. Ca reste tout de même ma meilleure Saturne, et de loin ! Ce soir c'est dodo pour être en forme demain soir : les Perseides !!! Bonne semaine à tous ! Happy JF
  18. Salut les amis, Je me suis enfin décidé à collimater sérieusement mon C11 et je pense avoir obtenu un résultat correct. Mais hier soir je me suis retrouvé face à un problème étrange sur Jupiter alors que j'utilisais le C11 + barlow x2. L'image vidéo en direct sur le portable me semblait plutôt prometteuse, mais après un passage dans AS!3 et ouverture du tiff dans Registax 6 pour appliquer les ondelettes voilà que les ondelettes ne font quasiment rien. Normalement en tirant sur les curseurs ça devient moche et ça créé des détails imaginaires, mais là ça ne fait presque rien, juste une sorte de grain flou. Avec des images prises sans la barlow je n'ai pas ce problème, les ondelettes ont un effet très fort sur les images. Une image valant mieux qu'un long discours, voici les illustrations, après une brèfe description du setup: C11 edge hd + barlow 2x (pas une powermate, une veille barlow celestron achetée d'occasion il y a ~20 ans) + ADC (ZWO) + ASI 224mc Vidéo de 60 secondes, ~4000 frames. J'avais rempli l’histogramme aux alentours des 50% Dans AS!3 j'ai utilisé des AP de taille 104 que j'ai laissé le programme positionner et j'ai coché "RGB align". 1: Lien vers la vidéo (presque) brute (c'est du SER passé dans pipp avec sélection des 10% meilleurs : 2. L'image sortie de AS!3 (ici c'est en empillant 100% des images, mais le problème est le même -ou plutôt encore pire- avec 5, 10, 20, 50 ou 80%). J'ai juste ouvert le tiff dans Photoshop et enregistré en PNG. C'est un peu sombre, mais bizarrement lorsque je l'ouvre dans Registax elle apparaît beaucoup plus lumineuse. J'ai essayé de changer le paramètre "stretch intensity levels" mais je n'ai pas constaté de différence. 3. La même, simplement ouverte dans Registax puis enregistrée sans appliquer aucun traitement (pour constater l'augmentation de luminosité) : 4. Après avoir mis tous les curseurs d'ondelette à droite au maximum : Je ne m'explique pas pourquoi les ondelettes n'ont pas plus d'effet. Mais comme je n'y connais rien, j'espère que les pros du forum vont pouvoir éclairer ma lanterne. Est-ce un comportement normal lorsque l'image de départ n'est pas parfaite (ma colimation/mise au point/... ne sont certainement pas parfaites) ou bien est-ce le signe d'une erreur lors du traitement ? Pour comparison, voici ce que ça donne sur des images prises sans la barlow, où là les ondelettes font des miracles : Merci d'avance aux âmes charitables qui voudront bien m'aider. jf
  19. Déjà je vais arrêter de propager ce mythe des 60% et puis je vais faire des tests à l'occasion. Pour le 8 bits c'est bon, mes infos étaient correctes J'ai lu que le 16 bits c'est utile peut-être en ciel profond, mais la encore je n'ai pas poussé mes recherches. Merci JL & tous ceux qui m'ont aidé sur ce fil ! jf
  20. Merci pour cette info. J'avais en mémoire que le top c’était de remplir l'histogramme vers les 60%. Faut que je me mette à jour. C'est peut-être une erreur mais c'est aussi une bonne nouvelle pour moi car ça me donne une piste à explorer pour progresser facilement Tu as une idée de quel niveau de gain il faut éviter de dépasser (sur la 224MC) ? J'essaie de rester sous les ~380, est-ce que je devrais aller encore plus haut ? Pour Saturne j'ai constaté en direct que c’était nettement mieux en poussant le gain mais le temps d'exposition est beaucoup plus long et même mon ciel stable faisait des dégâts. jf
  21. Jupiter du Mississippi

    Merci Polo. Faut vraiment que je réglé mon écran sur le PC de bureau car sur mon laptop je constate que ma balance des blancs est bien dans les choux et les couleurs sont nettement meilleures sur toutes les images reprises par les différents intervenants. jf
  22. J’étais entre 50 et 60% (le vert montait à 60% facile). C'est vrai que c'est un peu sombre, mais ça permet de figer le peu de turbulence présente. Un jour il faudra que j’expérimente pour voir quels réglages donnent la meilleure image finale. jf
  23. Superbe ! J'aime beaucoup le rendu de la calotte. jf
  24. Superbe la deuxième, avec un rendu très doux et apaisant. Je note que tu as une femme compréhensive et que tu te plains tout le temps jf
  25. Jupiter du Mississippi

    Bien vu, j'avais ça. Je suis entrain de mettre à jour le répertoire AS_P80 sur google drive avec les version non-traitées, ça devrait être terminé dans 2 minutes. J'ai l'impression que la pile de 80% est la meilleure, mais je n'ai pas vraiment fait de comparison précise. Rappel du lien : https://drive.google.com/drive/folders/1nEK36BHzdqrMJ9ZCVmAgBhFnklJY8Tqq?usp=sharing jf