jfleouf

Membre
  • Compteur de contenus

    1 987
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

19 Neutre

À propos de jfleouf

  • Rang
    Membre très actif

Informations personnelles

  • Centres d'intérêt
    astronomie, electronique, vélo
  • Adresse
    Scottsdale, USA
  • Site personnel
  1. Une mesure de la distance à (3200) Phaethon

    Merci à tous pour vos commentaires très sympas @Daniel B, devine quoi: je suis chercheur en évolution moléculaire. On est dans des domaines très proches. Tellement proche que sur la photo sur le site de ton labo, il y a quelqu'un (Stéphane Dray) qui était dans le même labo que moi quand j'étais en thèse (LBBE, Lyon 1). Le monde est petit !!! @Bernard_Bayle, bien vu. J'avais complètement oublié la mesure sur 2014 JO 25. En retournant voir les messages je comprends pourquoi, c'était en plein pendant une période d'entretiens d'embauche... @Soulier jf, merci pour les images supplémentaires. Le problème effectivement c'est d'avoir une image prise exactement au moment. Sans pré-coordination ça va être difficile. Par contre on doit pouvoir utiliser tout ça pour estimer la trajectoire précise de l’astéroïde, ce qui permet in fine de calculer la distance à n'importe quel moment du passé ou de l'avenir (pas trop lointain). @biver, oui ça serait difficile (pour ne pas dire impossible) de faire mieux avec cette méthode/matos. Je pense que c'est un mélange de bonne maîtrise technique (coordination pour prendre les images exactement au même moment, échantillonnage assez élevé, ...) et de chance. La synchro en temps n'est pas trop difficile à obtenir (bien que les images soient de 3 seconde de temps pause chacune, elles sont déclenchées exactement au même moment). En 3 secondes, l’astéroïde se déplace d'~0.75". La synchro en position est un peu plus difficile, vu les pâtés avec lesquels on doit travailler (pas franchement la meilleure FWMH sur ces images). Mais en prenant la mesure au milieu du pâté, ça semble marcher pas trop mal. Des amateurs pour faire une manip sur Mars lors de la prochaine opposition ? jf
  2. Aurores sur Reykjavik [gros post]

    Excellent ! Content de voir que ce voyage a mieux marché pour les aurores que ta précédente tentative en Norvège. Et vive les mesures de parallaxe jf
  3. Salut à tous, pas très actif sur le forum ces derniers temps je reprends du service avec ce résultat d'une chouette manip sur l’astéroïde (3200) Phaethon. Pour ceux qui ne connaissent pas le bestiau, cet astéroïde est probablement la source de la pluie d'étoiles filantes des Géminides, ce qui est exceptionnel car toutes les autres pluies d'étoiles filantes sont alimentées par des comètes. C'est aussi l’astéroïde avec une orbite qui passe le plus près du Soleil (0.14 ua, ~2x plus proche que Mercure...) d'où probablement son nom (Phaethon étant le fils de Hélios, le soleil). Cette caractéristique pourrait expliquer comment il peut alimenter une pluie d'étoiles filantes (matière dégagée lors des passages proches du Soleil ?). Cette année était exceptionnelle car le pic d'activité des Géminides coïncidait avec le passage de (3200) Phaethon à proximité de la Terre. Ça a valu à cet astéroïde son petit moment de buzz dans les médias et réseaux sociaux. Les conditions d'observation étaient particulièrement favorables pour l'hémisphère Nord avec un astéroïde fonçant à 15° par jour entre Persée en Andromède. Avec une distance autour des 10 millions de kilomètres, ça me semblait être une cible de choix pour faire une mesure de distance via la méthode de la parallaxe, dans la lignée de celle faite pour la Lune l'an dernier avec l'ami Nicolas (@astrogatel) : Vu la distance conséquente (~30x plus loin que la Lune) ça s'annonçait plus difficile. Heureusement, Jean-Claude (@mariobross) a répondu à mon appel sur ce même forum et après un peu d'organisation nous étions prêt à prendre une image de (3200) Phaethon dans son champ d'étoiles exactement au même moment (1h20m00 TU le 16 Décembre 2017) depuis Scottsdale (Arizona, USA) pour moi et Antibes pour JC. Malgré les nombreuses difficultés (astéroïde bas sur l'horizon, heure tardive et météo aléatoire pour JC / capture en tout début de nuit avec peu de temps pour effectuer le pointage de mon coté) tout a fonctionné à merveille. Quelques minutes après l'heure fatidique, je recevais dans ma boite mail les liens pour télécharger l'image réalisée par JC (deux images en fait, on avait aussi un deuxième point à 1h30m00 TU au cas où quelque chose aurait foiré avec le premier temps, après ça l’astéroïde risquait d'être trop bas sur l'horizon pour JC) et je pouvais commencer le traitement. Première étape: aligner les deux images. Pas eu le temps d'orienter ma CCD avec le Nord en haut + miroir entre mon image prise avec un SC et celle de JC prise avec un RC (il me semble) + échantillonnage légèrement différent donc il va falloir bidouiller un peu. Après les ajustement nécessaires (rotation + agrandissement sous toshop) j'arrive à aligner parfaitement les étoiles de mon image avec celle de l'image de JC. Voici donc les deux images alignées / ré-dimensionnées (agrandie pour la mienne) et re-cadrées: La vue depuis Antibes: (Plein format ici: https://photos.smugmug.com/photos/i-G6bfdJt/0/b1022a9a/O/i-G6bfdJt.jpg) La vue depuis Scottsdale: (Plein format: https://photos.smugmug.com/photos/i-VmzXqSt/0/44850c72/O/i-VmzXqSt.jpg ) Et l'animation GIF qui va bien: (Je me suis permis d'effacer quelques points chauds sur le GIF). Reste à mesurer la distance angulaire entre les deux positions de (3200) Phaethon. Avec 247 pixels dans une image échantillonnée à 0.62"par pixel ça nous donne 153 secondes d'arcs. (Full ici: https://photos.smugmug.com/photos/i-M3Fqdn3/0/d26d2d63/O/i-M3Fqdn3.jpg) Le détail du calcul a déjà été expliqué dans le sujet sur la distance Terre-Lune (lien un peu plus haut dans ce message). Tous les calculs sont fait dans R (https://www.r-project.org/). Pour ceux qui ça intéresse, j'ai mis mon code sur github (https://github.com/jfgout/parallax). C'est vraiment très facile à utiliser. Résultat des courses, je trouve une distance de 10.63 millions de km. Stellarium donne une distance de 10.58 millions de km. Avec une erreur de ~0.5% je peux dire que je suis (1) surpris d'obtenir une telle précision et (2) super content Avec un matériel somme toute assez modeste (C8 + Atik 414ex pour moi / RC 360 + Moravian pour JC il me semble) on obtient un truc vraiment pas mal. Si je réussis à faire un traitement correct, je posterai plus tard ce week-end une animation de (3200) Phaethon se déplaçant devant les étoiles. Mais j'ai pas mal de boulot avant ça (courbes de lumière de (3200) Phaethon pour mettre en évidence la période de rotation de 3.6 heures...). Un grand merci à Jean-Claude pour avoir répondu à mon appel et pour avoir rempli sa part du boulot avec la précision requise ! Bon week-end à tous, jf
  4. Astéroïde Phaethon

    Meme 10.8 d'après Stellarium pour ce soir. J'ai passé les deux dernières nuits à faire des images pour générer une courbe de luminosité (et mettre en évidence la période de rotation qui est de 3.6 heures). C'est une cible facile (même pour un petit télescope) à condition de bien pointer ! Le top c'est d'attendre qu'il passe proche d'une étoile et la on a vraiment la sensation du déplacement super rapide (~30" par minute quand même). jf
  5. Oui @Matthieu Conjat, la vitesse de déplacement ajoute une difficulté supplémentaire, et ta solution pourrait bien être utile. Pour 3200 Phaethon, avec mag 10.8 je dois pouvoir descendre à ~5 secondes de pause, ce qui fait un déplacement de ~2.5". Par contre il faudra bien synchroniser nos montres... @mariobross, tu peux me trouver sur skye (jfgout45) et m'appeler quand tu veux. jf
  6. Salut Jean-Claude, merci pour ta réponse ! Effectivement, il bouge vite le bougre, mais avec une bonne monture GoTo ça n'est pas vraiment un problème. Là je fais des séries d'image pour faire une courbe de lumière (et aussi un GIF du déplacement sur fond d'étoile). C'est un peu chiant pour le maintenir à peu près centré, mais ça se fait. Vu la vitesse de déplacement, il va falloir faire une pause très courte (<5 secondes, mais avec magnitude 10.8 ça devrait passer sur ton 360) et bien sur prendre l'image exactement au même moment (avoir l'heure exacte !!!). Idéalement, on devrait prendre plusieurs images, chacune à un temps précis (par exemple à la première seconde de chaque minute entre 3:00 and 3:10am UTC). Il fait nuit vers 19h MST ici (2am UTC) donc si tu peux prendre les images après ~3am UTC (=4 heures du mat heure locale pour toi il me semble) ça serait au top. On peut causer sur skype si tu veux demain (=Jeudi) pour peaufiner tout ça. Ca ne va pas être facile, mais je pense que c'est faisable. jf
  7. Salut à tous, J’espère que vous n'avez pas trop de nuages pour profiter des Géminides. Il se trouve que l’astéroïde 3200 Phaethon qui est supposé être à l'origine de cette pluie d’étoiles filantes passe en se moment pas loin de la Terre (dans les 10 millions de Km pour le reste de la semaine). Avec une magnitude autour de 11 c'est une cible pas trop difficile pour nos télescopes. Je serai intéressé à prendre une image de 3200 Phaethon depuis mon lieu d'observation (Arizona, USA) et récupérer une image prise au même moment par un astram à l'autre bout du monde (en France par exemple) pour faire une mesure de parallaxe (inspiré par la mesure faire sur la Lune avec l'amis Nicolas: ) Avec mon C8 + Atik 414ex j'ai un échantillonnage de 0.65"/pixel. Je ferai le calcul ce soir pour voir quel angle on attend, mais à la louche je dirai dans les 30". Quiconque peut prendre une image avec une résolution correcte (je dirais au moins 2"/pixel, idéalement <1"/pixel) est bienvenue. Plus on est de fous, ... Si certains astrosurfeurs sont motivés, faites moi signe et on peut se coordonner. Pour la France métropolitaine, il faudrait être prêt à prendre une image tard dans la nuit, quand il commence à faire nuit chez moi. Pour le Canada et l’Amérique centrale/sud, on devrait pouvoir faire la photo en début de nuit sans problème. Pour ceux qui habitent à Rodrigues, je ne pense pas qu'il fasse nuit en même temps que chez moi... Idéalement, on pourrait même répéter la manip sur plusieurs nuits pour mettre en évidence le changement de distance. Désolé pour l’avertissement a la dernière minute, mais j’espère que je vais tout de même trouver quelques volontaires. Cieux clairs, jf
  8. J'ai parcouru l'article en vitesse et je n'ai pas l'impression qu'ils aient mesuré une quelconque vitesse des étoiles (ou gaz) en rotation autour du trou noir. J'ai l'impression qu'ils déduisent la masse du trou noir par la luminosité totale du disque d’accrétion (et donc en se basant sur ce que l'on sait déjà grâce aux trous noirs plus proches). Mais j'avoue que c'est bien au dessus de mon niveau de compréhension, donc faudrait qu'une fusée du forum vienne confirmer (ou corriger). jf
  9. Viseur Polaire monture AVX/CGEM

    Est-ce que les 20° d'écart sont seulement en AD ? Ou seulement en DEC ? Ou un peu des deux ? Tu as bien précisé ta position géographique dans les réglages de la raquette de commande ? Tu peux aussi essayer un reset to factory settings. Apres tout ça, si ça ne marche toujours pas, je suis à court d’idées. jf
  10. comète C/2017 K2

    Te plains pas Alain, toi au moins tu devrais la voir. Nous on va se faire narguer par cette comète toute faiblarde dans le ciel de l’hémisphère Nord pendant 4 ans. Et quand elle va commencer à gagner sérieusement en luminosité elle sera dans ton hémisphère Sud... Mag 19, je peux essayer mais ça va pas être facile de lui tirer le portrait depuis mon jardin bien pollué. jf
  11. Découverte d’une planète géante

    Planète géante ou naine brune vraiment naine ? jf
  12. ESO : annonce spectaculaire (?) le 16 octobre

    On en parle un peu dans l'autre post sur le même sujet (http://astrosurf.com/topic/113529-la-rumeur-des-ondes-gravitationnelles/?page=9) Ca dépasse mon niveau de compréhension, mais tu peux aller voir à la source (http://iopscience.iop.org/article/10.3847/2041-8213/aa920c/pdf). Il y a toute une section du papier qui discute de ce décalage et des implications possibles. jf
  13. La rumeur des ondes gravitationnelles...

    Il y a toute une section du papier (http://iopscience.iop.org/article/10.3847/2041-8213/aa920c/pdf) qui discutte justement des explications possibles. Si j'ai bien compris, une possibilité c'est simplement que les deux signaux ne partent pas exactement au même moment. En gros, il y pourrait y avoir un délai entre le moment qui correspond a la fusion des deux étoiles (l’événement qui génère les ondes gravitationnelles) et l’événement qui envoie le sursaut gamma (autrement dit, les deux étoiles fusionnées 'survivent' pendant encore quelques secondes). Et sinon, on trouve ça aussi dans le papier: Je vais laisser les pros expliquer, mais j'ai l'impression que ce délai n'est pas un problème pour la théorie d'Enstein. Au contraire, ça va certainement nous en dire encore plus sur la physique de ces fusions d’étoiles à neutron. jf
  14. Vénus il y a dix minutes

    Je suis le seul à avoir l'impression de voir Mars ? Avec les reflets sur mon écran, la planète prend une teinte rouge et ça ressemble vachement à Mars. Bravo pour tous ces détails ! jf
  15. Le Custom Comet Catcher (CCC)

    Super bricolage ! Maintenant on attend les photos et les comètes (bon courage) avec impatience !!! jf