AlSvartr

Member
  • Content count

    3191
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

896 Excellent

5 Followers

About AlSvartr

  • Rank
    Very active member

Personal Information

Recent Profile Visitors

6553 profile views
  1. Oui mais justement, dans ce référentiel fixe par rapport aux fixes, le barycentre suit une orbite de ~150 millions de km, mais bon on s'est compris!!
  2. C'est surtout sur la "rotation" de ton référentiel que j'insistais. Que ton référentiel soit fixé au centre de la terre ou dans ta rue ne change pas vraiment la donne si ton référentiel pointe vers le soleil (à moins que tu n'habites sur mars). Bonne journée
  3. Ca va dépendre de comment tu définis ton référentiel terrestre. Suivant la définition tu peux aussi arriver à une trajectoire du barycentre qui fait 150 millions de km de rayon C'est pas trivial en fait car tu peux redéfinir le repère fixé au centre de la terre de plein de façon différentes, et ça te donnera chaque fois un résultat différent. Si tu prend un repère pointant vers le centre du soleil et coincidant avec le centre (de masse) de la terre, là oui tu auras un barycentre bougeant allègrement sur une orbite de 800k km ou quelque chose comme ça (pas refait le calcul).
  4. Ok je n'avais pas compris ta remarque comme cela, alors oui bien sûr si tu estimes le mouvement du BC dans un référentiel non inertiel (soleil, jupiter, ou n'importe quel autre corps du SS), alors sa trajectoire sera vaguement circulaire oui. Pour autant que je comprenne bien leur manip, l'incertitude absolue de 100m est liée à la localisation du barycentre par rapport à la Terre, d'où sont faites les mesures. Ca permet de raffiner l'estimation de l'orbite terrerstre, et donc de retrancher le mouvement de la terre dans la mesure des OG. Pour ceux qui veulent lire le papier, c'est ici: https://arxiv.org/pdf/2001.00595.pdf .
  5. Si tu n'as pas de balcon magique, je persiste à dire que c'est très bon, ça reste une hauteur de ~20 degrés!
  6. Ah ben non, le barycentre, par définition, ne peut pas décrire une orbite circulaire (sans influence extérieure). Tu peux t'en convaincre en considérant un point de vue tellement lointain que le système solaire n'est plus qu'un point se confondant avec le barycentre. Son mouvement ne peut être que rectiligne et uniforme. Si on se retreint au cas simplifié soleil-jupiter: les deux astres tournent autour du barycentre qui représente un point d'équilibre. Voir aussi le cas Pluton-Charon qui est assez parlant.
  7. Hello, En effet le barycentre n'est pas fixe dans le temps (aucune raison pour cela) mais sans influence externe au système solaire, son mouvement a l'avantage d'être à vitesse constante et surtout sans changement de direction, ce qui aide bien à la prédiction des orbites si le barycentre est utilisé comme paramètre. Les 100m représentent la volume dans lequel le barycentre se trouve (à un moment donné), avec un niveau de confiance donné, soit par exemple: on est sûr à 99.99% que le barycentre est dans un tel volume.
  8. Tout simplement excellent!! Bravo! Simon
  9. Remplacement ventilateur SBIG ST10

    Hello, J'ai pu comparer le Noctua a4x-20 et le NoiseBlocker PM-2. Question bruit et flux ça a l'air similaire, et en tout cas nettement plus silencieux que le ventilateur d'origine (Multicomp). En revanche la surprise c'est que le NoiseBlocker vibre trop. C'est raisonnable dans l'absolu, pour un PC par exemple, mais derrière une CCD c'est évidemment un critère important. Donc le choix logique est le Noctua! Question perfs au niveau du refroidissement, je pense même que ça améliore un chouilla les choses, je peux descendre à -39 degrés sous la température ambiante, avant c'était plutôt -35. Mais bon c'est un détail. Simon
  10. spectrohéliographe 21 juin

    Ah oui en effet l’utilisation des telluriques comme référence fait sens!!
  11. Ca n'enlève rien au résultat qui est somptueux...mais quel seeing d'enfer dans ta video! Et cette couche bleue...
  12. spectrohéliographe 21 juin

    Effectivemment ce n'est pas une opération simple. Ceci étant, suivant le champ couvert, et comme les oscillations sont zonales, je me demande si leur mise en évidence ne peut pas se faire simplement en restant calé sur une portion donnée du soleil (le méridien central par exemple). Sur les 5 min, l'aspect des raies devraient varier: certaines portions bougeant dans un sens quand d'autres bougent dans l'autre sens , et certaines ne bougeant que peu ou pas du tout. Ca ne permet pas de produire une carte comme dans l'expérience de Rondi, mais ça permet quand même une belle mise en évidence, même si elle n'est que très localisée.
  13. spectrohéliographe 21 juin

    C’est superbe, vivement que l’activité solaire reprenne! Avec les SHG il doit y avoir moyen de mettre en évidence les oscillations solaires quand le soleil est calme comme ça?
  14. Givre sur ST2000

    @Cyril ça donne quand même l’impresssion que ton dessicant est à changer. En principe après un passage au four c’est bon pour des mois suivant la fréquence d’utilisation.