George Black

Member
  • Content count

    5404
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10
  • Last Connexion

    Soon available - 42676

Everything posted by George Black

  1. la fin de la matière noire .....

    Je pense qu'il est important de comprendre aussi un mécanisme sous-jacent. Je donne un exemple personnel. Je travaille depuis pratiquement 20 ans sur un sujet qui a donné lieu à pas mal de publications : un peu plus d'une par an depuis que j'ai commencé à travailler sur ce thème. Ce sujet est très théorique, mais a aussi fait l'objet de réflexions qui ont conduit à plusieurs expériences qui elles-mêmes ont fait l'objet de publications. Dans l'ensemble, c'est un gros travail et qui implique un peu de monde. En fait, j'explore les conséquences possibles de certains scénarios en lien avec les théories de grande unification. Sauf que... il est parfaitement possible que toute cette physique ne corresponde à rien de réel. En somme, j'aurais passé la moitié de ma carrière de chercheur à travailler sur des chimères... ou pas ! Je connais des jeunes qui ont abandonné ce genre de recherche en me disant : "Ce n'est pas possible, je ne peux pas vivre avec l'incertitude que je m'investis corps et âme dans quelque chose qui pourrait déboucher sur rien". Inversement, si personne ne cherche, on risque de passer à côté de quelque chose d'important. Donc oui, je travaille sur des choses qui pourraient ne déboucher sur rien ou que l'expérience pourraient invalider... et inversement, si on ne cherche pas... Comme le dit un de mes collègues, notre travail c'est de "tuer des modèles", donc je vois mes recherches comme au pire un moyen de fermer des pistes, et c'est nécessaire pour avancer. Je vais même surprendre, mais "je ne crois pas en mon travail". C'est une constante dans mon fonctionnement. J'ai travaillé sur d'autres sujets, dont un qui s'est confirmé expérimentalement : j'en étais le premier surpris ! Mais à ce jeu, il y a des gens qui ne supportent pas psychologiquement l'idée qu'ils ont pu chasser des chimères ! Ils ne supportent pas l'idée qu'un travail épuisant puisse n'avoir été qu'une fausse piste. Alors, ils persistent dans l'erreur. Si en plus l'ego s'en mêle...
  2. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Ah ! Parce qu'avant c'était fait exprès ?
  3. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    On sait quand la FAA va donner à SpaceX son autorisation de désassemblage contrôlé du Starship ? C'est pour un ami...
  4. la fin de la matière noire .....

    En fait, c'est un peu le problème de la clique des génies incompris (JPP, Raoult, etc...) et de leurs fans clubs constitués principalement de gens qui ne sont pas au fait du fonctionnement de la science ou du domaine concerné : Dès lors que des éléments de réponses sont donnés et qu'ils ne vont pas dans leur sens, ils sont juste purement et simplement ignorés, et les fans (ou leurs gouroux) répondent que : "aucun argument n'a été donné". C'est un peu comme si vous vouliez apprendre à conduire à un jeune un peu réfractaire. Il ne vous écoute pas, passe son temps à manger les bordures des trottoirs et manque de s'emplafonner systématiquement les voitures d'en face. Et pourtant, à chaque fois que vous lui donnez des conseils et des explications, il n'en fait qu'à sa tête, vous traite de vieux con qui n'a rien compris à la vie, et vous explique que LUI, il a sa méthode. Au début, on peut faire des efforts, des efforts de bienveillance, mais surtout de didactique et de pédagogie. Mais au bout d'un moment, quand l'élève persiste dans sa ligne, il n'y a que deux solutions : soit vous le laisser se démerder (vous filez la responsabilité à quelqu'un d'autre) soit vous finissez par hausser le ton pour tenter vainement de faire comprendre à l'autre son niveau de connerie ! Alors oui, vos interlocuteurs finissent par avoir des réactions qui paraissent agressives ! Et d'ailleurs, cela ne vous fait que trop plaisir, puisque cela vous conforte dans votre statut de victime. Mais la raison de cette agressivité vient du fait que quand on vous apporte des explications, comme elles ne vont pas dans votre sens, vous les éliminez systématiquement. Réclamer des explications et les ignorer, j'appelle ça prendre les gens pour des cons et leur manquer de respect. Là dessus, c'est pareil, je ne répondrais plus. Je vous laisse à vos croyances !
  5. la fin de la matière noire .....

    De toute façon, on finira tous par vieillir en fût de chêne !
  6. la fin de la matière noire .....

    J'adore quand des gens non spécialistes répètent des choses qu'ils croient savoir sans rien y comprendre, mais surtout quand ils se croient légitimes à donner la leçon à celles et ceux qui ont fait l'effort de se renseigner (pour ne pas dire qu'ils sont spécialistes de la question) ! Dans le genre manque d'humilité, ça se pose là ! Et en plus, vous avez la prétention de demander à ceux qui savent de vous expliquer ce que vous ne faites pas l'effort intellectuel de savoir. Et quand ils font l'effort de vous expliquer, plutôt que d'admettre que vous êtes dans l'erreur, ou que vous ne savez pas, vous trouvez une pirouette pour désavouer ceux qui vous expliquent, sinon vous mettre dans une sorte de posture de victimisation. Ce mécanisme propre aux complotistes sont les mêmes à l'œuvre chez les dictateurs à la mode, et qui explique l'engouement de la sphère complotiste pour ces mêmes régimes, comme c'est le cas de JPP.
  7. la fin de la matière noire .....

    Bordel ! je la trouve pas !
  8. la fin de la matière noire .....

    Je crois que vous n'avez pas compris. Vous êtes en train de vous adresser sur un forum où parmi les amateurs d'astronomie on trouve des chercheurs, dont certains sont des spécialistes en cosmologie, d'autres de la matière noire, d'autres des secteurs cachées, etc... Ce que l'on essaye de vous dire, c'est que JPP n'a pas le niveau dans les domaines sur lesquels il prétend travailler, pour la bonne et simple raison que quand on reprend ses travaux, on y trouve des erreurs de niveau élémentaire et tellement grossières que de fait son modèle prédit des choses qui ne collent pas avec l'expérience. Pire, quand on les corrige, cela donne toujours un modèle qui ne marche pas, et ça, dès les plus élémentaires résultats que l'on attend d'un modèle cosmologique ! On n'est pas sur de la querelle d'experts sur des points subtiles. On est au niveau des profs qui indiquent à leur étudiant qu'il se plante déjà sur du niveau élémentaire. Sauf que là, "l'étudiant" persiste et signe et insulte tout le monde en criant au génie incompris et à la médiocrité de ceux qui ne pensent pas comme lui. Donc si, il est bien démontré que son modèle est faux ! Mais il ne veut pas l'admettre et aime à donner aux gens qui ne sont pas spécialistes des sciences une image de lui victime d'un système ! Et à ce niveau, on n'invite pas les gens à faire une conférence pour discuter d'erreurs élémentaires. Imaginez un type, à l'origine ophtalmologue, qui se dit grand chirurgien et qui prétend avoir développé une nouvelle méthode de chirurgie cardiaque qui relèguerait selon lui ses collègues au rang d'incompétents. Sauf que les collègues en question remarquent que dans son protocole, il n'est pas fichu de repérer correctement un certain nombre de parties fondamentales du muscle cardiaque pourtant connues pour être vitales et fondamentales en chirurgie. Pire, ces parties font partie du B.A.BA connu en principe des jeunes internes. En fait, cette ignorance est tellement fondamentale, qu'en cas d'opération, notre chirurgien cardiaque autoproclamé tuerait son patient. Iriez-vous défendre le charlatan en parlant de "subtilités délicates à appréhender" ? JPP qui aujourd'hui, a largement viré conspirationniste, n'hésitant pas à clamer que les prétendues super armes de Poutine (largement interceptées par les missiles Patriot US, "super armes de Poutine" dont les débris montrent que l'on est dans l'esbrouffe la plus totale, c'est de la quincaillerie) sont des systèmes volant grâce à la MHD et se basant sur ses propres travaux ! JPP qui s'associe avec Idriss Aberkane ! Ils devraient fonder un institut avec Raoult, ça serait complet ! Moi, ça ne m'inspire plus qu'une chose
  9. la fin de la matière noire .....

    Si on postule (comme vous le dites) la matière noire (on ferait mieux de parler de matière transparente, en physique, on parle de secteur caché), c'est parce que l'on observe que tout, sur de nombreux secteurs d'échelle, se comporte comme tel. Même les théories de gravitation modifiée montrent qu'on ne peut que difficilement se passer de matière noire. La seule chose sur laquelle nous ne sommes pas au clair, c'est sur la nature de la matière noire, et on ne peut pas dire que les physiciens manquent d'idées à tester expérimentalement : particules scalaires (dont l'axion fait partie), matière miroir, matière localisée dans une autre brane, etc... L'article évoqué sur les axions est New Limit on Axionlike Dark Matter Using Cold Neutrons, Phys. Rev. Lett. 129, 191801 (2022), et comme l'article l'indique, il n'exclu pas l'axion, mais certaines gammes de masse possibles pour l'axion, et encore, pour certaines gammes de couplage avec la matière usuelle. Donc, quand l'article de vulgarisation évoque je cite : "Nouveau revers dans la quête à la composition de la matière noire", on est juste dans le journalisme de merde ! Conclure que "l'axion ne semble pas être un ingrédient de la matière noire", c'est une affirmation fausse scientifiquement ou tout au plus qui manque de rigueur et de contextualisation. Et pour les esprits chagrins, si on n'a toujours pas la solution de l'énigme, c'est pas parce que les physiciens sont mauvais ou passent leurs journées à glander, mais parce que construire une description compatible avec la physique connue et capable de rendre compte des nouvelles données expérimentales est un jeu extrêmement complexe. C'est pas juste faire un calcul à la con que l'on aurait appris quand on était étudiant pour trouver la solution ! Ensuite, il faut voir que les expériences permettant de mieux comprendre notre environnement sont de plus en plus fines et délicates, et en contre partie, coûteuses ! Feynman prophétisait une fin de la physique non pas parce que nous aurions tout trouvé, mais parce que les moyens de l'explorer finirait par dépasser nos capacités économiques et nos ressources. De même, si on n'a toujours pas trouvé, cela n'est pas signe qu'il n'y a rien à trouver. Il y a de nombreuses histoires en Histoire des sciences de découvertes dont le succès doit plus à l'opiniâtreté de leurs découvreurs qu'à autre chose. En physique des particules, le Fermilab et le LEP avaient tellement bien contraint expérimentalement la masse du boson de Higgs, en plus de contraintes théoriques, que la fenêtre restante d'exploration était si étroite qu'il y a eu des théoriciens (et pas des moindres) pour dire que le boson de Higgs n'existait pas. Ce qui a contribué à alimenter pléthore de publications théoriques pour lui trouver une alternative. A l'inverse, au démarrage du LHC, nombreux étaient ceux qui étaient confiants que l'on allait le trouver là où l'on n'avait pas encore cherché !
  10. la fin de la matière noire .....

    Je pense qu'en disant cela, vous ne savez pas à qui vous adressez votre réponse. En l'occurrence à un physicien spécialiste des questions évoquées. Nous sommes un certain nombre de chercheurs sur le forum. Et j'avoue qu'il faut avoir une sacrée patience pour se voir expliquer notre travail par des gens qui ne sont pas du domaine ! Méfiez-vous des titres "putaclic" des médias qui aiment le sensationnel et qui déforment le contenu des annonces scientifiques pour vendre leurs torchons.
  11. https://lejournal.cnrs.fr/articles/en-route-vers-uranus-et-neptune?fbclid=IwAR3JCeJJaE5xntGECqStwtmaXSM7i6kzcLH939yh0DKqAf3MC4nJbhHjPmI&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&utm_term=Autofeed#Echobox=1551110490
  12. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Pfff.... la chance du débutant, c'est tout !
  13. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    En même temps, le thème de ce fil est déjà en soi un sujet de bistrot !
  14. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    La bagnole est au français ce que le flingue est à l'américain ! Les arguments des pro "grosses bagnoles" sont les mêmes que les pro flingues ! "Ce n'est pas le flingue le problème, c'est le type avec ! Ce n'est pas la bagnole le problème, c'est le type qui conduit !" Nous sachons !
  15. Giant Parasol / Space sun shield

    Je fais un autre constat qui me vient d'ami(e)s psychologues. La covid a laissé son lot de traumatismes psychologiques : - Celles et ceux qui ont subi un confinement en milieu très clos sur fond de solitude ou de violences familiales, et pour qui finalement, le virus était un moindre mal. - Celles et ceux qui ont perdu beaucoup de leurs proches (Note : Dans ma famille, il y a eu des cas, mais aucun grave. A l'inverse, une de mes étudiantes à perdu ses 4 grands-parents et 3 de ses oncles et tantes sur quelques mois d'intervalle). - Celles et ceux qui l'ont vécu comme un événement traumatique parce que ce genre d'événement relève plus des fictions faisant l'objet de romans ou de films pour se faire peur que de la réalité. Les deux premières situations sont bien documentées, mais mes ami(e)s soulignaient l'importance de la troisième : l'intrusion dans le réel d'un événement qui n'est pas censé exister. Concernant le climat, il y a eu tellement de films ou de fictions catastrophiques à ce sujet, que pour beaucoup de gens, le changement climatique ne saurait être autre chose qu'une histoire de croque-mitaine pour faire peur aux enfants. Enfin, dernier point, il y a la question du déni, celle de l'incapacité de l'humanité à faire face à l'éventualité de sa propre fin, et qui paradoxalement, comme pour le fumeur ou le buveur, l'empêche de prendre la pleine conscience de ses conduites à risque, puisque associées à la perspective de conséquences plus ou moins lointaines ("on aura le temps de voir à ce moment là").
  16. Giant Parasol / Space sun shield

    Quand la covid 19 est apparue, j'étais très en colère. Pour rappel, en 2002 le monde découvrait le SRAS, maladie à coronavirus (le SARS-cov-1) avec un taux de létalité de 10% qui avait fait le tour de la planète en causant une grosse frayeur. Par chance, la maladie devenait contagieuse qu'au moment de l'apparition des symptômes respiratoires, lesquels étaient précédés d'une fièvre typique repérable : on avait endigué l'épidémie en isolant les malades avant qu'ils ne soient contagieux. L'épidémie ne sera vraiment contrôlée qu'en 2004. Les scientifiques ont alerté sur la nécessité d'entreprendre des recherches sur les coronavirus, en soulignant la difficulté à vacciner contre et en notant que ce n'était qu'une question de quelques années avant une épidémie majeure à coronavirus. Les financements se sont arrêtés vers 2007, quand certains politiciens ont cru bon de dire que les scientifiques étaient probablement des gens un peu trop anxieux, et que l'épidémie attendue n'avait pas eu lieu (cf. un certain ancien président de la république, sans compter un autre fan du premier qui a dit que la covid, "personne ne l'avait vu venir"). Mais le temps du scientifique n'est pas le temps du politique. La suite, on la connait, bonjour la covid 19 et le SARS-cov-2. Bref, en 2020, j'étais très en colère face à la stupidité collective de notre espèce, qui, in fine, a vu ses intérêts sauvés par les scientifiques, essentiellement grâce à la technique des vaccins à ARN. A la décharge des politiciens, de nombreux abrutis dans le monde entier ont crié au complot quand ils ont réalisé que les scientifiques avaient évoqué le risque d'une pandémie à coronavirus, ou que tel film évoquait une pandémie à coronavirus : en fait, la plupart des gens ont oublié purement et simplement ce qui était arrivé entre 2002 et 2004, donc pour eux, l'anticipation d'événements qui n'avaient pas eu lieu (de leur point de vue) était la preuve d'une manipulation. Le premier constat que je fais, et que cette "stupidité" collective est portée par le manque de mémoire des humains. Le SRAS c'était il y a 20 ans (en gros). J'ai beaucoup de collègues, qui ont entre 40 et 30 ans. Ils m'ont déjà avoué que vu leur âge à l'époque (j'en ai pratiquement 50), ils n'ont pas du tout eu perception de l'épidémie de SRAS du début des années 2000, soit parce que leurs parents les ont protégés de l'information, soit parce qu'ils étaient dans un âge d'insouciance. Si on ajoute à cela le manque d'intérêt des gens pour l'Histoire, le manque de curiosité,... je pense qu'il y a un reset de la mémoire collective sur 20 ans. De fait, faute de souvenir du monde d'avant (à l'horizon de 20 ans), le climat d'aujourd'hui est la normalité pour plein de gens, donc pour eux, il n'y a pas de changement. Klein a parfaitement raison, les gens vont continuer, et on s'adaptera... comme on pourra, mais pas forcément pour du mieux.
  17. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    La curiosité et notre désir d'apprendre et comprendre est ce qui nous éloigne de la barbarie. Homo Sapiens est un animal parmi les autres, et ce qui nous sépare de l'animal est notre culture. Nous naissons Homo Sapiens, mais nous ne naissons pas humain. Nous devenons humain par l'apprentissage de la culture, c'est-à-dire l'apprentissage du langage, des mathématiques, de notre histoire, des arts au sens large, des sciences... C'est la curiosité de l'humain qui le pousse à s'élever, et cela n'a rien à voir avec une compétition. La quête de la mise en évidence de formes de vie extraterrestre sur des exoplanètes, la quête de la compréhension de l'évolution et de l'origine de l'univers, la recherche de fossiles de nos ancêtres, l'histoire en tant que discipline, etc... tout ceci nous renvoie aux grandes questions existentielles. Par ailleurs, il n'est jamais acquis que la connaissance pour la connaissance, celle qui semble dépourvue d'applications, n'offre pas des retombées bénéfiques. En ces périodes de renouveau des fascismes et sur fond de crise climatique, nous avons plus que jamais besoin de science au risque de définitivement retomber dans des âges obscurs et retourner à l'animalité brutale d'Homo Sapiens.
  18. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Et donc ? Il est contre les missions automatiques scientifiques ? Il est contre l'envoi de télescopes spatiaux ? En fait, ce qui m'agace, c'est la méthode. Associer les fusées à un symbole phallique pour en faire la critique est d'un niveau intellectuel qui confine à l'escroquerie ! C'est du niveau d'un certain parti politique qui taxait l'énergie nucléaire d'énergie masculiniste et capitaliste car elle est synonyme de puissance (je cite), argument qui suffirait à justifier pourquoi il ne faut pas de nucléaire. On est dans le degré zéro de l'argumentation qui relève ici de la technique de l'homme de paille : "La fusée est un organe de domination masculiniste, la preuve = cela ressemble à un phallus, donc tu dois être contre l'exploration spatiale, sinon tu es un salopard de pervers "CQFD"".
  19. J'ai vu finir le monde ancien.

    En clair, la plupart des articles expérimentaux et théoriques confirment qu'il n'y a pas de supraconductivité. Ensuite, ce qu'il faut comprendre, c'est que suite à l'annonce faite il y a 6 mois, de nombreuses équipes se sont lancées dans la tentative de synthèse de ce matériau, dans la tentative de caractérisations rigoureuses de ses propriétés, et dans la tentative de modélisation théorique de ses supposées propriétés. Parce que tout le monde voulait en être... au cas où... Dans de nombreux cas, cela demande un travail substantiel ! Et donc, même si des résultats ont été publiés relativement tôt et qui invalident les propriétés supraconductrices du LK-99, les équipes qui ont investi du temps et de l'argent dans ces travaux ont probablement voulu valoriser cet investissement en travail en publiant leurs propres résultats, même si ils confirmaient ce qui était suspecté. Si on ajoute à cela le temps nécessaire au processus de reviewing et de publication (qui peut prendre des mois) la dynamique de publication qui semble durer est en fait un peu artificielle. Il y a un sujet qui a fait du buzz, certains scientifiques ont surfé dessus pour faire tourner la machine à publication. C'est un peu comme avec les neutrinos supraluminiques ou le fameux signal diphoton au LHC... Bref, c'est mort !
  20. le coup de gueule de Pierre Rochette

    Ajoutez à ça la baisse du niveau des élèves et des étudiants, et vous verrez que l'innovation et la compétitivité sont vouées à la disparition en France. La recherche et l'éducation sont des choses trop sérieuses pour les laisser dans les mains de politiciens.
  21. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Du coup, çavapéter ?
  22. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Comme je disais plus haut, le monde est complexe et ne peut pas nécessairement se satisfaire d'explications simples. Mais comme tu le disais plus haut :
  23. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    En fait de véhicule du futur, c'est surtout le futur tel que vu dans les séries de SF des années 60-70... c'est son design qui est apocalyptique ! Au pire, ça permettra de faire un remake de Retour vers le Futur !
  24. Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

    Tu prêche un convaincu !