biver

Member
  • Content count

    4544
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4
  • Country

    France

Everything posted by biver

  1. Bonjour, Pour ce qui est des perspectives cométaires de 2021, tout est peut-être pas encore connu, mais en ce début d'année une nouvelle comète C/2021 A1 (Leonard) est susceptible d'être intéressante à la fin de l'année: elle devrait passer à 0.23 UA de la Terre le 12 décembre, presque 10x plus près de Vénus une semaine après (5° d'écart dans le ciel) et passer au périhélie à 0.6 UA le 3 janvier. Elle est encore à la magnitude 19 à 5 UA du Soleil, donc l'extrapolation de son activité à 0.7 UA du Soleil est très hasardeuse... Pour les point positifs, avec une période orbitale initiale autour de 72000 ans, elle est peut-être déjà passée près du Soleil, donc pas trop "suractive" loin du Soleil? Aussi, comme elle va passer plutôt entre le Soleil et la Terre en décembre, l'angle de phase montant à 160° le 14 décembre (mais à 15° du Soleil), on pourrait gagner quelques magnitudes par diffusion en avant (forward scaterring) sur les poussières de la coma... Magnitude en décembre? 4+-3?... à suivre D'ailleurs si elle développe une queue assez longue à cette date là, elle pourrait être très étendue dans le ciel (30Mkm => 48° de long, 45Mkm => 107° de long !) En attendant elle va tourner entre la Grande Ourse et la chevelure de Bérénice pour les 11 mois à venir... Sinon 67P/Churyumov-Gerasimenko sera la comète périodique de choix à l'automne (m1=8) Et à plus court terme C/2021 A2 (Neowise), comète à longue période à suivre en février quand elle remontera du sud et sera au plus près de nous (0.51 UA et du Soleil 1.41 UA) vers m1~10 ou mieux. Et on suivra aussi C/2020 R4 (ATLAS) en avril (m1~9 ?) Nicolas
  2. CNCS = Centre National du Commerce Spatial Une tribune (qui a/va être publiée dans le monde?) vise à nous alerter sur le fait que "notre agence spatiale nationale", le CNES, est passé du ministère de la recherche à celui de l'économie et verrait son budget redirigé en partie vers le soutien de start-ups... dans le but de faire du Musk (à la française, c'est à dire sans moyen à la hauteur évidemment) ... Dans la poursuite de ces prétendus économistes éclairés qui veulent faire du newspace... à la traine des américains (faire avec moins de moyens, moins bien et plus tard en pratique... ??) Côté recherche spatiale les budgets vont (continuer à) fondre, et là où on avait fait une première mondiale avec Rosetta et Philae (qui était l'oeuvre du CNES+DLR), on ne fera plus rien d'innovant scientifiquement, à l'initiative de politiques qui croient au Père (Maire ) Noël en criant "Newspace" et espèrent voir tomber l'argent du ciel... Enfin la pétition et le texte sont là si vous voulez en savoir plus: https://secure.avaaz.org/community_petitions/en/gouvernement_francais_letat_sacrifie_les_projets_scientifiques_et_contourne_son_agence_spatiale_nationale/?cugbetb&utm_source=sharetools&utm_medium=copy&utm_campaign=petition-1496688-letat_sacrifie_les_projets_scientifiques_et_contourne_son_agence_spatiale_nationale&utm_term=cugbetb%2Ben Nicolas
  3. Un peu turbulent chez moi (disons au club M78), je n'avais pas sorti le télescope pour ça (mais pour 45P/HMP), donc premier passage aux jumelles (mais couple aussi visible à l'oeil nu), et le 2e au T407+PM4x: DSC04817_pipp.avi
  4. Ils vont affréter des AWACS pour offrir du 500Mbits/s aux voyageurs fortunés ?
  5. A priori je dirais pas plus qu'un camping-car qui fait Paris-Marseille, car ils doivent balayer le même volume d'espace (surface avant x distance), même si pas sur la même durée... mais rapporté au nombre de passagers, le train est peut-être le plus économe en insectes? Sinon pour la capsule starliner, un aperçu télescopique hier soir à minuit passé, après le premier passage où on a vu les 2 séparées de 1/2°: DSC04817_pipp.avi
  6. Bonjour, Les réservations pour l'édition 2022 des rencontres astrociel à la station de Valdrôme sont ouvertes... Les habitués ne l'ont pas manqué, mais n'hésitez pas à venir: cette année c'est du jeudi 21 juillet (dernier quartier) au dimanche 7 aout (nuits des étoiles, un peu après le premier quartier) J'y serai les 2 semaines. https://saf-astronomie.fr/astrociel/ Nicolas
  7. Heavens-above me semble à jour (depuis samedi 23h). Les lancements qui ont lieu de jour (pour nous: G4-17 et G4-18 hier) ne passent donc pas de nuit... avant plusieurs jours pour qu'il passent en fin de nuit (c'est le cas de G4-17 maintenant), car les passages se font de plus en plus tot d'un jour à l'autre. Hier soir la série G4-15 était prévue au crépuscule vers 22h18-22h21, mais j'avais un nuage juste au zénith à ce moment là! Dernier passage ce soir... Nicolas
  8. L'éclipse de Lune à Marseille

    Encore un rendu qui fait envie... Pour le bord de la pleine lune: c'est l'ondulation de la turbuelnce ou le relief? Ici avec l'épaisseur nuageuse c'était (aussi) très turbulent ... j'avais préparé des fonds lunaire pour la croquer en dessin, mais les apparitions étaient tellement fugitives, que j'ai à peine eu le temps de la regarder avec mes jumelles
  9. Bon, pour les parisiens fallait chercher les trouées dans un ciel restant voilé... le mieux (moins mauvais) c'était en gros entre 5h05 et 5h20...: Ca commençait (ouest du 78) dans cette ambiance peu avant le début de l'éclipse par l'ombre...: Ensuite je traque les trouées au foyer du T407+alpha7s...: Et des petits bout de phase dans l'ombre: et ensuite j'ai beau chercher mais plus rien, le ciseau des nuages d'altitude de sud et des nuages bas d'ouest s'est refermé à l'horizon. Nicolas
  10. Le film: starlink-G4-15-160522-21h25m56+24s-135mmf3bg2.avi
  11. Les 5 premiers étaient bien brillants (vers m=0) les suivant moins (m=4-5): (premier hors champ):
  12. C'était un peu prévu, mais je l'ai raté ce passage car c'était un peu trop nuageorageux chez moi. J'ai par contre vu les 2 passages de la veille, avant et après déploiement (cf astro-générale), et je m'attendais à ce que ce passage de dimanche soir, bien haut, soit probablement bien visible - on verra pour celui de soir, mais il sera plus à "contre-jour" vers 23h26. Samedi soir Heavens-above à intégré ce dernier lancement dans l'heure suivant le tir, donc il est dessus (G4-15). Nicolas
  13. Merci! Cela restait pas mal voilé ce qui réduit beaucoup le contraste, mais à un moment j'ai aperçu le bout d'ombre plus rouge clair au nord à l'oeil nu. On fait avec ce qu'on a et cela vallait quand même le coup de transporter et monter le télescope. Nicolas
  14. Sans être trop spécialiste, je ne sais pas si l'approche magnitude est très pertinente... dans le cas de corps noirs à ces longueur d'onde le flux est proportionnel à la température, par exemple (par unité de surface) le soleil va n'être que 10x plus brillant que Mercure... Et ensuite le spectre du disque d'accrétion est peut-être loin d'être celui d'un corps noir. Enfin l'absorption galactique aussi va être très différente (ou faible)...
  15. Observation de Gassendi...

    A choisir entre une ouverture en anneau ou entamée d'un quart de cercle dans un coin... sinon on va dire D/2.8..., Mais si on veut avoir à la fois une résolution théorique et une luminosité similaire à la lunette, mieux vaut excentrer le diaphragme..., non?
  16. Observation de Gassendi...

    Sauf que diaphragmer à moins de D/2, permet éventuellement de mettre une ouverture excentrée sans obstruction centrale...
  17. Pas encore, c'est un projet US en étude pour répondre à l'appel d'offre "Probe" de la NASA (budget ~1G$)... observatoire IR-Radio de 4µm à 1mm de longueur d'onde...
  18. C'est un peu le but... le "dirty beam" ou PSF brut d'un interféromètre c'est vraiment dégeu... à première vue et ça devrait ressembler à des speckle partout et le traitement de "nettoyage" à pour but de faire ressortir le pic principal et diminuer les autres... Nicolas
  19. Observation de Gassendi...

    La question devrait être aussi: Le 330 diaphragmé à 150mm donnait-il de moins bonnes images que la taka de 150mm? Et là la comparaison aurait pu permettre de tirer des conclusions sur un instrument meilleur ou non que l'autre... Car la tu rbulence n'est jamais 2x la même... si le front d'onde est très plat à l'échelle de 150mm mais fait une grosse houle (pour une comparaison maritime) à l'échelle de 330mm, je peux imaginer que cela peut brouiller les images au 330mm alors qu'à la 150mm il y a un mouvement d'ensemble pas gênant... un peu comme la barque vs le paquebot sur une grosse houle de la taille du paquebot, qui va accuser un sacré tangage non perçu par la barque... C'est imagé... on peut imaginer aussi que le 330mm est un interféromètre à 4 ouvertures de 150mm, mais que lorsque la turbulence ne permet pas de phaser les 4 ouvertures, c'est pourri... Enfin, comme je disais au début, la turbulence est par essence quelquechose de non prédictible et descriptible simplement: l'énergie turbulente ne se répartit pas toujours dans les même ordres... (taille des cellules, fréquence,...): Parfois les images peuvent être mauvaises visuellement (fréquence trop rapide) mais "figeables" photographiquement ou l'inverse quand ça se déforme beaucoup mais lentement et c'est moins gênant visuellement... Nicolas
  20. Et l'ovni muskien dégazant à son 2e passage:
  21. Celestrak (https://celestrak.com/NORAD/elements/supplemental/) anticipe les lancements avec des mises à jour plus précises. Heavens-above vient d'intégrer ce lancement... Voilà le film du passage du 2e étage+payload: starlink-G4-15-140522-21h02m33+26s-135mmf3bg3.avi Avec une petite surprise naturelle pour la fin!
  22. 2eme lancement de 53 satellites en 24h dans moins de 10min... ceux-là vont passer au-dessus de nous à 23h02 (et 0h35)
  23. Ce qui m'interesserait, c'est de voir le "dirty beam" ( =PSF brute) et "clean beam" (PSF "nettoyée") correspondant aux images et tous les traitement appliqués... Si vous avez la curiosité, peut-être que cela peut donner une idée en optique en faisant un masque du diamètre de votre télescope, avec des trous partout où il y a une "couverture uv" dans ce graphique: (Figure 1 de l'article III) Donc en pratique vous imprimez ça de manière à ce que la zone de tous les points de couleur couvre la taille de votre miroir, faites des trous à la place de chaque point coloré, et pointez le ciel: - 1) Regardez l'aspect d'une étoile brillante (faudrait collimater avant, parceque avec le masque ça va être compliqué!) par curiosité pour voir la "PSF" - 2) Pointez un objet brillant qui pourrait simuler le trou noir: pour bien faire une NP en anneau qui fait 3-4x votre tache d'Airy théorique (avant le masque)... M57? NGC 7026? NGC6803? ...en pratique, déjà voir à quoi ressemble saturne et si on arrive à bien mettre en évidence l'espace entre anneau et planète... (Faudra peut-être agrandi un peu les trous et déjà un bon diamètre de télescope si vous voulez avoir assez de luminosité ) Nicolas
  24. La centrifugeuse de SpinLaunch

    Enfin, dans le test la caméra a visiblement résisté, car c'est effectivement les parties mécaniques et optiques qui vont être mises à l'épreuve...! je ne crois pas qu'on aurait pu envoyer un JWST avec cette technique
  25. Non, en effet, ça ne marche pas. Le principe de l'interférométrie 'est de combiner des signaux corrélés car émis en même temps, éventuellement datés par des horloges ultra-précises, ce qui permet de les combiner après coup.. à 6 mois d'intervalle la source a bien eu le temps de changer! Sinon je suis sur un projet de radiotélescope spatial de 22m avec un récepteur EHT, pour être sur une orbite du genre 100000x300000 km... (horizon 2032)