ThierryB

Member
  • Content count

    213
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by ThierryB

  1. resistance chauffante c11

    Bonjour,c'est marrant, je suis en train de modifier mon tube c14 (je n'ai que ça à faire car peux pas faire d'astro avant 18 mois...) et j'ai mis également des vis sur le tube coulissant lié au miroir, mais 4 seulement. elles pourront être vissées par quatre trous fait dans le tube et un long tournevis. par contre, j'ai l'impression que tes vis de devant sont trop longues. j'ai fais cela car mon miroir est collé d'origine par celestron par une sorte de résine orange au tube coulissant et la bague que l'on voit sur ta photo ne sert en rien au maintien du miroir.je mets également une resistance dans le tube mais qui servira uniquement qu'au maintien de la température du tube afin d'éviter la buée voir le givre qui est pour moi un très gros soucis dans une région humide. j'ai calculé très approximativement que pour un C14, il faut environ 5 watt pour maintenir le tube à une même température pour une baisse de la température extérieure de 1 degré par heure. donc je prévois une résistance de 15W. capacité thermique : env 0.9 J/g/K donc un tube de 20kg : 20*0.9*1000*1°c/h=18000Joules/h=5Watt. il y aura des mini ventilo pour brasser tout ça. c'est pas sûr que ça marche.je fais aussi un mini trou dans le baffle du C14 pour aspirer par un ventilo de 15mmx15mm l'air qui se trouvera dedans et le renvoyé à l'intérieur du tube pour éliminer les turbulences eventuelles à l'intérieur du baffle.l'idée est faire un tube avec une température constante sans echange avec l'extérieur. j'ai créé pour tout ça un circuit imprimé de faible dimension avec un microprocesseur qui va analyser la température ext, int, miroir, baffle et commandera automatiquement la resistance et les ventilos. comme mon tube sera sous coupole, pas besoin d'assurer un refroidissement efficace du tube.résultats dans .... 18 moisA+ thierry
  2. Mise en température C14

    Super comme travail.même demande que michelsonia08 même si je pense que tu l'as fait au départ.Il serait également intéressant de mettre aussi un capteur dans le bafle. Thierry
  3. Cela est possible dans certains cas (par exemple absence de SCOT). Si je peux me permettre, tu peux essayer de te faire conseiller ou au moins avoir une explication concernant ta réponse négative par un géomètre-expert, personne "en général" indépendante. Normalement, c'est un conseil gratuit.Bonne chance.Thierry
  4. Bonjour à tous,De la petite mésaventure de notre amis, on doit retenir à mon humble avis quelques leçons pour l'avenir :- Les règles du RNU, de POS ou PLU ne peuvent prévoir qu'un jour, un citoyen va faire une demande d'un observatoire astronomique (sauf si sous forme d'abri de jardin). - Il est donc toujours fortement conseillé dans ce type de dossier d'en parler à la mairie ainsi qu'à la DDT afin de faire dès le début un projet ayant de fortes chances d'être accepté sinon, il est impossible ensuite d'obtenir un changement d'avis sauf recours au TA ou au Préfet.- Il faut aussi savoir que les règles d'urbanisme sont très souvent interprétables et la réponse peut être différente suivant l'instructeur de la DDT, c'est comme ça, il faut faire avec ...D'un point de vue urbanisme, il est impossible de répondre de manière précise à CRISTOPHE sans avoir sous les yeux sa demande, la réponse et les règles en vigueur.Ce qui m'étonne CHRISTOPHE, tu dis que le maire fait référence à un PLU qui n'est pas approuvé ... sauf cas précis, ceci est impossible. Tu dois mal interpréter la réponse sans vouloir te vexer.Je pense qu'une nouvelle demande avec un projet modifié, entretien préalable avec le maire et l'instructeur de la DDT est de loin la meilleure solution. Un recours au TA pour un abri de jardin, je ne le sens pas et ensuite tu vas te faire des "ennemis".Thierry
  5. W7 64bits : l'enfer ?!

    "Pourquoi ne reformates tu pas ce disque dur et installe XP dessus.. XP PRo marche impeccablement avec nos soft astro, pourquoi s'emmerder avec W7 ??"Entièrement d'accord, remets XP ou XP PRO. Professionnellement, je viens d'acheter un PC avec seven (marque HP) et je l'ai vite repassé sur XP mais se fut un peu la galère car pour avoir les drivers en 32bits, impossible de les telecharger sur le site HP, ni sur le site du fabricant de la carte mère donc j'ai dû regardé les composants de ma carte mère, chercher sur le net des fabricants qui utilisent les même composants en 32 bits et telecharger les drivers, bref une demie journée de passée mais rien de bien compliqué et je ne le regrette pas.A+ Thierry
  6. Mesure d'un SC 8" : des surprises !

    Salut,j'avais regardé il y a plus d'un an les effets de déplacement du secondaire sur la collimation par le modèle du C14 avec OSLO. Pour le calcul de la PSF dans l'axe, la lame et le primaire étant parfaitement axés, j'avais obtenu les résultats suivant :translation PSF 0 0.9999 0.1mm 0.9689 0.2mm 0.8806 0.3mm 0.7501 0.4mm 0.5976dans le modèle, le secondaire est supposé sphérique donc une translation équivaut à une rotation. les C14 récents possède des vis de collimation de type M4, donc avec un pas de 0.7mm. Lorsque l'on tourne une vis, le miroir pivote autour d'un axe situé approximativement à 43mm de la vis. Donc, un tour de vis correspond à un angle de ATN(0.7/43), soit 0.93°. Le secondaire a un rayon de 440mm, un angle de 0.93° correspond à une translation de 440*tg0.93=7.14mm. Donc une translation de 0.1mm correspond à 0.1/7.14 = 0.014tour soit 5°, ce qui me parait très faible mais ne m'étonne pas. Je ne sais pas si mon calcul est exact mais voilà ce que j'ai trouvé.translation PSF Tour 0 0.9999 0 0.1mm 0.9689 1/71 0.2mm 0.8806 1/36 0.3mm 0.7501 1/23 0.4mm 0.5976 1/18J'ajouterai que j'ai lu que les anciens C14 avec des vis américaines avec des pas plus importants dans la page qui suit : www.bobsknobs.com/page3/assets/CelestronSCTinfo.pdf A+ Thierry
  7. Visite OO UK pour voir la fab des ODK 20"

    C'est sûr que c'est un peu l'aventure mais p....n, quel projet ! Ayant de la famille sur Valdahon, j'irais bien voir la bête.En tout cas, bonne chance. Thierry
  8. Christian :lorsque j'avais fait des simulations avec OSLO, j'avais repris pratiquement le modèle figurant dans la liste C14 de mémoire (je l'avais dit à l'époque). J'avais comparé avec les caractéristiques de compagny7 et c'étaient les mêmes. Je crois que tout le monde copie les caractéristiques de compagny7.Thierry
  9. "ThierryB : « une grande première » : pas tout à fait"Mais si ThierryC14. Je connais cette page qui semble être la meilleure pour décrire les caractéristiques de la bête mais on est pas certain que le secondaire soit sphérique (il est indiqué 'final hand figuring yields a slight asphere') ce qui sous entend un secondaire 'presque sphérique' mais pas tout à fait et concernant la lame, ben pas grand chose non plus.Thierry
  10. j'ai l'impression de voir un tire-bouchon en haut à gauche de l'image
  11. Salut,C'est vrai que l'idée de faire un reversing de C14 est intéressante (peut-être que CHONUM peut faire ? A mon avis, ce serait une première !!!).C'est intéressant Christian mais j'ai beaucoup de mal à comprendre cette histoire de fréquence.A+ Thierry (l'autre) :-)
  12. "Pour donner une idée un ingénieur d'étude avec 8 ans d'expérience c'est environ 1700€ net."C'est vraiment inadmissible ces rémunérations. Je ne travaille pas dans le public mais je trouve que les ingénieurs ou chercheurs venant d'universités sont pris pour des imbéciles. L'administration joue sur le fait que le chercheur est en général un passionné pour l'exploiter. En revanche, je connais des personnes très peu qualifiées dans les collectivités territoriales qui gagnent beaucoup plus. Je ne comprends pas cette politique méprisante.Thierry BERTHE
  13. Mesure d'un SC 8" : des surprises !

    Super intéressant Chonum.Une question : pour la collimation, tu as procéder comment ?1- Lorsque tu contrôles l'appareillage lame+secondaire avec le primaire, tu fais une rotation de l'ensemble autour du centre de la périphérie de la lame, qui n'est pas forcement confondu avec le centre du secondaire. Peux-tu donc en conclure que tes mesures optimisent d'une part la position de la lame par rapport au miroir et également la position du secondaire par rapport au miroir ?2- visiblement, il vaut mieux utiliser le LX avec un très faible backfocus mais 35mm c'est inutilisable si tu veux mettre par exemple un PO + roue a filtre + camera ?3- As-tu essayer de quantifier l'effet du shifting ?En tout cas, superbe outilThierry
  14. je confirme. Depuis l'ordi de mon bureau, je vois des pages différentes...
  15. Salut,c'est marrant, hier j'ai vu sur le livre de Lemaitre des photographies couleurs de miroir que je ne vois plus ce matin. J'ai l'impression que google peut changer la visibilité des pages.Thierry
  16. Bonjour,Comme Constructor faisait référence à un certain G. Lemaître, voici ce que j'ai trouvé sur google book.Astronomical optics and elasticity theory: active optics methods par G. LEMAITRE http://books.google.fr/books?id=kQqlIsagKOQC&printsec=frontcover&dq=Astronomical+optics+and+elasticity+theory&hl=fr&ei=saS8TLKZOceG4Qa-if3MDg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1 &ved=0CCwQ6AEwAA#v=onepage&q&f=false Un autre ouvrage sur les surfaces optiques intéressant :Surfaces optiques: méthodes de fabrication et de contrôle, recherches par Par Jean-Paul Marioge http://books.google.fr/books?id=miaBGz_8K68C&printsec=frontcover&dq=marioge&hl=fr&ei=jqS8TMzTNOiW4gbgsoCSDg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CDgQ6AEwAA#v=onepage&q&f=fal seA+ Thierry
  17. Galileo Planet SA cesse son activité

    Si vous consultez sur internet les bilans des sociétés revendant du matériel astro, le rapport entre la valeur ajoutée et le chiffre d'affaire tourne aux environs de 25% quand ça va bien, ce qui n'est absolument pas excessif mais plutôt dans la norme.Les différences de prix ont donc uniquement pour origine la politique de prix des fabricants.Thierry
  18. Galileo Planet SA cesse son activité

    Entièrement d'accord avec toi bugs denis.les vendeurs font ce qu'ils peuvent. Je ne connais pas spécialement le marché de l'astro mais dans bien d'autres domaines, les appareils de géomètres par exemple, les prix sont fixés par les fabricants. Il est très difficile de connaître le prix d'un même appareil dans chaque pays mais avec le développement des sites internet, je me suis aperçu que pour une marque, la france et allemagne sont très chères (env 30.000 euros HT), l'angleterre légèrement moins (-10% env), ensuite l'espagne (-25%) et la hongrie (-40%!!!). Lorsque j'en ai parlé à un revendeur français, il m'a dit que c'était normal, que les prix variaient en fonction des possibilités des acheteurs et que les revendeurs étrangers n'avaient pas le droit de vendre à une société française ... (on est pris pour des imbéciles)Et globalement, les prix en EUROPE sont toujours les plus élevés. Je me rappelle avoir vu à la Télé un représentant de volkswagen, interrogé sur le prix bien moindre aux US de leur 4x4 dire que si la marque voulait vendre des 4x4 alors elle était obligé de baisser les prix car leur touareg n'était qu'un 4x4 de taille moyenne aux US et il avait ajouté que les européens étaient prêt à payer plus cher leur 4x4 ....Cet été, j'ai roulé aux US dans un 4x4 Chevrolet de 28000 $ (HT) de la taille d'un Q7 Audi ....Les prix baisseront quand les européens refuserons de payer trop chers les biens d'équipement ....Et les importateurs ont bien raison de pratiquer des tarifs plus élevés en Europe puisque cela marche !!!!Thierry
  19. Bonjour,En début d'année, j'avais fait un post sur une idée de barillet sous pression. Depuis, j'ai avancé sur le sujet.J'ai modifié le principe du barillet afin de supprimer les aléas mécaniques en simplifiant de beaucoup le principe sauf que j'introduis de l'electronique.Le principe est le suivant : 1- un barillet en fibre de verre en forme de ... moule à tartes et on colle le miroir avec de la colle type aquarium au barillet (colle déformable mais avec très forte adhésion au verre).Cette colle ne servira que pour maintenir le miroir dans le sens transversale dès lors que le barillet sera sous pression. 2- en parallèle, un boitier dont on contrôlera la pression intérieure sera relié à l'intérieur du barillet par un tuyau.Voici une réalisation rapide d'un boitier (hors electronique). j'ai relié le boitier à un tuyau en plastique pour visualiser la pression intérieure Il s'agit d'une boite de dérivation électrique en plastique à laquelle j'ai ajouté une tige filetée (avec un peu de graisse à l'intérieure par l'étanchéité). En tournant la tige, on modifie le volume et donc la pression.sur la photo de dessous. on peut voir une différence de 34cm de hauteur d'eau, ce qui correspond à une pression d'environ 3300 Pa, pression qui peut soulever un miroir de 15cm d'épaisseur, quelque soit sa taille. Ca fonctionne avec une facilité déconcertante. En calculant précisement la taille du volume intérieure, la pression nécessaire et la taille de la tige, on peut réduire de beaucoup la taille de ce boitier. Pour contrôler la pression, il faut connaître en temps réel l'inclinaison du miroir et la différence de pression entre la pression extérieure et la pression intérieure.L'inclinaison peut se mesurer avec un accéléromètre (module DE-ACCM3D par exemple). Il consiste à mesurer la projection de l'apesanteur sur 3 axes. Ce type de capteur se trouve par exemple dans les telephones portables.La différence de pression se mesure avec un capteur différentiel pour très basse pression (MPX 2010 DP de motorola).Les infos sont envoyées à un processeur (j'ai utilisé un Cubloc qui se programme en basic).ensuite, après calcul, le processeur envoi les impulsions nécessaires à un moteur pas à pas relié à la tige filetée. Il me reste à faire le montage du capteur de pression via un convertisseur analogique-numérique. N'ayant jamais réalisé de montage électronique, c'est un peu hard quand on fait ça en dilettante. J'avais commencé avec un picbasic mais il ne connait pas les fonctions cosinus, etc ... j'ai donc changé de processeur pour un cubloc mais impossible de dessouder l'accéléromètre, c'est pour ça que mon montage est vraiment degueux Je galère un peu ...Dans le but de consommer le moins possible, je vais sans doute prendre un moteur moins puissant pour que le système fonctionne avec de petites batteries et soit autonnome.A priori, l'électronique peut tenir sur une très petite carte et l'énergie nécessaire pour tenir une soirée doit être faible.reste aussi le problème de refroidissement du miroir, etc....Et puis, ça m'amuse ce genre de petit bricolage même si je sais que ça va coincer puisque je ne possède pas de miroir disponible supérieur à 115mm A+ Thierry[Ce message a été modifié par ThierryB (Édité le 04-10-2010).]
  20. Salut,j'avais calculé la déformation du barillet car intuitivement, je pensais comme vous et si mes calculs étaient bons, les déformations sont en fait très faibles et sans effet sur le miroir.si le barillet est bien fixé dans sa partie inférieure en périphérie à une structure solide, et même si son fond se déforme, en fait comme les pressions en jeux sont tout de même très faibles (pour un miroir de 50mm d'épaisseur, c'est 11g au cm2) et bien au niveau du silicone, ça ne bouge pas, c'est pratiquement indéformable.Reste que, comme le dit serge, au final, il faut tout de même une structure capable de supporter le miroir.Thierry
  21. C'est marrant, j'ai essayé de calculer un truc dans ce sens là il y a quelques mois, c'est à dire si je te comprends bien, tailler un miroir sphérique en étant sous pression (ou dépression) et ensuite, quand tu relâche, tu as un miroir parabolique.J'avais approché le lambda/1 environ sur le verre mais avec des pressions qui commencaient à causer (10000 Pa pour 15mm, 21000 Pa pour 20mm et 38000 Pa pour 25mm pour un 600mm) mais sans certitude car je ne suis pas certains de mon calcul (pas vérifié) car quand tu vois les pressions, là pour le coup, le joint ne va pas forcement exercer un effort identique sur le verre.Pour 5mm, faut voir car le résultat peut être très différent en fonction de l'épaisseur mais aussi du f/dThierry
  22. Salut,Très bonne question Constructor. Pour moi, ce système n'a aucun intérêt pour des petits miroirs, en revanche, je pense qu'il peut avoir un intérêt sur les gros.Un support par la pression équivaut à un barillet avec une infinité de points (là, je réponds à frédogoto).Si on veut que les gros dobsons soient accessibles au plus grand nombre et non pas à quelques initiés talentueux, je pense qu'il faut surtout baisser le coût des miroirs et également supprimer le plus possible les réglages. En regardant par exemple le superbe T1000, je me dis que je suis incapable d'utiliser un tel instrument car à mon avis, il faut sacrement être balaise pour régler la bécane (y compris le barillet). Pensez-aussi aux gars du nord qui ont un temps pourri 300 jours sur 365, et pour qui une nuit de réglage et bien c'est une nuit de réglage Donc, si tu as un barillet très simple de conception (hors electronique), qu'il te suffit de brancher un tuyau et un capteur d'inclinaison, qu'il fonctionne sur piles et bien normalement, il doit revenir moins cher à fabriquer qu'un système classique. En plus, suivant mes calculs, il devrait permettre une utilisation de miroirs plus minces et donc de miroirs moins coûteux.Bon, je me gourre peut-être A+ Thierry
  23. Bonjour,Vérifie peut-être avant que cela ne vient pas de l'alimentation. Il me semble avoir lu que pour éviter des problèmes de calage de moteurs, il faut alimenter vers les 18 volts. Si c'est ton cas, bon démontage de la vis !:Thierry
  24. Trépied losmandy

    Salut,J-P, on doit être deux ...Mon avis sur le trépied : Cher ... Mais c'est du costaud. Tu peux lui mettre une mitrailleuse sur le dos :-)Je crois que l'avis de Christian est très judicieux. De plus, que ce soit avec le trépied Losmandy ou le Meade, il te faut une pièce intermédiaire entre le trépied et la monture.Thierry
  25. Supports astatiques: frime ou pas ?

    ms: Je t'ai juste indiqué le principe en 2d mais en 3d, c'est la même chose.Si l'équation de la surface du miroir était : y=A*(x2+z2)+B alors ta nouvelle équation sera : y=A1*(x2+z2)+B1 si tu ne veux pas de tilt et y=A1*((x-tx)2+(z-tz)2)+B1 avec tx et tz si tu veux le tilt en x,z. B1-B sera la variation de mise au point et 1/4/A-1/4/A1 sera la variation de focale.tu écris ton équation de paraboloide, ensuite celle des moindres carres. ensuite, pour chacun des paramètres A1, B1, tx et tz, tu écris une équation qui sera la dérivée partielle de celle des moindres carrés. Tu auras donc un systeme à 4 inconnues et 4 équations ou (2 equa et 2 inc) si pas de tilt.thierry[Ce message a été modifié par ThierryB (Édité le 07-03-2010).][Ce message a été modifié par ThierryB (Édité le 07-03-2010).]