olivier18

Member
  • Content count

    149
  • Joined

  • Last visited

    Never

Everything posted by olivier18

  1. L'univers a-t-il une forme?

    Nous pouvons donner une forme à notre univers dans le cadre de la Relativité Générale (théorie de la gravitation établie notamment par Einstein). Celle-ci est très complexe et possède un grand nombre de solutions. Pour simplifier celle-ci, on a supposé et cela est confirmé maintenant par l'observation, que l'univers (observable) est homogène (la matière est répartie uniformément dans toutes les directions) et isotrope (l'univers est le même dans toutes les directions). Cela simplifie grandement les équations. Donc nous n'avons pas besoin d'observer l'univers tel qu'il est à 10 milliards d'années lumières, il nous suffit d'observer autour de nous et grâce à l'homogénéité et l'isotropie on en déduit ses caractéristiques à 10 milliards d'années lumières. Cela montre que l'on peut tout à fait attribuer une forme à notre univers. Pour cela il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. Il existe trois espace courbés différemment. Il y a tout d'abord l'espace elliptique ou en 2 dimensions la surface de la sphère, la courbure est positive. Il y a l'espace hyperbolique, de courbure négative, il est plus difficile à se représenter, il faut penser à une selle de cheval mais ce n'est pas évident. Et il y a bien sûr l'espace de courbure nulle appelé euclidien, en 2D cela donne le plan.Chaque espace a ses propriétés géométriques. Par exemple la somme des angles d'un triangle est supérieur à 180° sur une sphère ou inférieure à 180° sur une selle de cheval.Ces trois espaces différents permette de connaître le futur de l'univers ( à condition que la constante cosmologique soit nulle) mais ce n'est pas la question posée. On définie également le paramètre de densité, c'est à dire le quotient de la densité en énergie et matière de l'univers sur une densité critique (calculée à partir de plusieurs paramètres). Si ce rapport est supérieur à 1 nous avons à faire à un espace sphérique, si ce rapport est inférieur à 1, à un espace hyperbolique. S’il vaut 1 (ce qui physiquement impossible, c'est comme faire tenir un spaghetti sur sa pointe) l'espace est euclidien. Voici les derniers résultats de WMAP : Omega (le rapport) = 1.003 "plus 0.017 ou moins 0.013" Nous avons donc à faire à univers presque euclidien (dit parfois à tort "plat") Mais nous ne pouvons toujours pas du fait des incertitudes sur le résultat affirmer que la courbure est positive ou négative.De nouveaux résultats devraient nous parvenir d'ici à 3 ans et permettront peut-être de trancher.Ensuite il existe tout une variété de formes possibles selon la courbure. Pour cela il est plus aisé de lire le livre de Jean Pierre Luminet. Il est à exclure par exemple les univers avec un centre de rotation ( isotropie oblige ). Il a été imaginé toute sorte de forme par les mathématiciens, certaines finies d'autres infinies....
  2. revue Nature

    Bonjour, j'aimerais savoir où l'on peut avoir cette revue. J'habite dans une petite ville et je ne la trouve pas. Peut-on la commander ? C'est pour une lecture occasionnelle pas pour un abonnement. Merci
  3. revue Nature

    Merci pour vos explications. Je verrai pour un abonnement plus tard, il faudrait déjà que j'en lise une...
  4. revue Nature

    Merci pour vos réponses, mais malheuresement je ne dispose pas d'une bibliothèque universitaire. Les articles dans ce genre de revue sont hautement techniques, voir incompréhensibles ou quand même lisibles ?
  5. dobson de 400mm

    Bonjour, Depuis quelque temps, je lorgne sur un dobson de 400mm, le fameux light Bridge 16". J'ai lu pas mal de commentaires à son sujet, les 300 n'ont pas l'air d'avoir une optique extraordinaire mais qu'importe, il suffit de le faire retoucher à condition qu'elle ne soit pas trop mauvaise... Pour un peu plus de 2000€ (j'espère que les prix vont baisser) je trouve que cela vaut le coup. J'ai déjà un XT10 (250mm) et j'aimerais dans quelque temps passer à un diamètre nettement supérieur. Mais comme tout le monde je n'ai pas le budget pour m'offrir un Orion Optique. Alors je voulais connaître votre avis, est ce que cela peut valoir le coup, un 16" de qualité médiocre, que l'on fait retoucher un an ou deux après?Est-ce qu'il y a une réelle différence entre un 10" et un 16» ? J'aime beaucoup les galaxies, mais je suis parfois un peu déçu, je ne peux pas pousser le grossissement et les bras spiraux sont invisibles (hormis sur M51 où l'on commence à les percevoir) Est ce que les images sont nettement plus lumineuses ou la différence n'est pas conséquente ?
  6. dobson de 400mm

    L'encombrement n'est pas un problème. C'est plutôt le prix... j'ai encore le temps de réfléchir, il faudrait surtout que j'observe dans un 400mm pour me faire une idée, je vais voir ca. Merci pour vos réponses.
  7. dobson de 400mm

    Merci pour vos réponses. Je ne me sens pas de construire un dobson parce que je ne suis pas un bon bricoleur du moins je pense pas suffisament et j'ai les études, donc je n'aurai pas suffisament de temps...Pour l'instant je préférerais me diriger vers un télescope "usine"Entre un miroir médiocre et un miroir artisant, y a t-il une différence flagrante ou c'est simplement un peu moins de piqué ou des anneaux d'Airy pas très nettes... ?
  8. pour Serge : "à la limite que ce soit vrai ou faux, on s'en fout : c'est beau." C'est peut-être un peu le problème actuel, on voit fleurir une multitude de modèle d'univers tous aussi beau les uns les autres mais qui ne reposent pas vraiment sur une théorie solide sur laquelle on peut se fier et surtout qui fonctionne, qui corrrespond à notre réalité. Au lieu de chercher des modèles d'univers "beaux", je pense qu'il serait plus judicieux de réellement participer (car cela ne sera fera pas par une personne seule) à un profond changement de notre vision de l'univers. Et là nous pourrons construire de nouveaux modèles. Je pense à la relatité générale qui a apporté une histoire, une évolution, bref une vie à notre univers. Et ça c'est de la science et pas la vision d'un sois disant chercheur "qui vient de fumer un pétard". Je dirais même qu'on est en situation de crise dans la physique, elle est atteinte comme disait Laurent Nottale d'une Schizophrénie avec d'un côté physique quantique et de l'autre relativité générale. Il faudra probablement unifier les deux pour permettre une réelle explication du Big-bang et surtout définir les différents modèles d'univers possibles (prenant ou non en compte énergie sombre, matière noire...)[Ce message a été modifié par olivier18 (Édité le 25-02-2007).]
  9. L'analogie du ballon est pas si mal que ça. Il faut "simplement" expliquer qu'on projette notre univers de dimensions (spatial) 3 sur la surface d'une sphère de dimension 2. Les gens l'admettent plutôt facilement (peut-être par dépit!). Le problème qui persiste est que le cerveau humain fonctionne à 3 dimensions, mais sans courbure. Il est très aisé de se représenter une géodésique (droite courbe), pour cela on la plonge dans la 3e dimension. Mais pour un espace courbe, il nous faudrait le plonger dans 4 dimensions, ce qui est impossible pour le cerveau humain. Alors un espace courbe en expansion, c'est encore moins possible.Et là, c'est le hic, on retombe sur la question initiale qui tend à se demander dans quoi un espace peut-il s'étendre. Pour une segment, cela ne pose pas de problème car il est non seulement fini mais de dimension 1. La droite peut s'expliquer avec l'analogie du mètre ruban. Mais dans le cas de notre espace-temps (tel qu'il est décrit par la relativité générale) c'est plus difficile de faire admettre aux gens, pour un univers fini, que l'espace temps est un tout et qu'ailleurs n'a aucune signification. C'est la limite de l'analogie du ballon. Le cerveau humain a cette mauvaise faculté d'inclure tout objet dans un espace de même dimension ou de dimension supérieur. Peut-être est ce la limite de l'imagination de l'être humain.Je pense que sans les mathématiques, on est contraint d'admettre que c'est un fait. Cela peut paraître un peu frustrant mais on n'a pas le choix. Je ne connais aucune analogie qui permettent de se représenter un quelque conque espace même sans courbure en expansion, dans lequel on est pas besoin de se demander : dans quoi s'étend t-il ? Peut être que ça viendra, avec l'effort acharné des physiciens..
  10. Siege d'observation

    Ce n'est pas disponible chez tous les Lidle ? Sur leur site je ne le trouve pas. Ca m'intéresse fortement, j'en ai marre de me casser le dos à l'oculaire![Ce message a été modifié par olivier18 (Édité le 24-02-2007).]
  11. Bonjour, Je suis à la recherche d'un logiciel permettant de simuler des figures d'Airy voir des étoiles doubles. Je connais Aberrator mais il est limité au niveau de la taille du télescope. Merci par avance
  12. esprit scientifique

    Je ne pense pas qu'une théorie doit se construire sur des exemples imagés. D'abord on a des idées scientifiques, on peut éventuellemnt les mettre en équation. C'est ce qui s'est passé avec la relativité générale. Einstein a eu une idée lumineuse (le principe d'équivalence) puis il a passé des années à mettre sa théorie en équations. Et ce n'est qu'àprès, quand il a fallut l'expliquer au public qu'il a prit des exemples imagés. Les théories qui ont finalement collés aux observations, ont mis un certain moment à être accepté par la communauté scientifique. Alors quand une personne, même inconnu présente sa théorie, même si elle parait farfelue, elle ne l'est peut-être pas. Le scientifique, du moins c'est ma pensée, doit savoir peser le pour et le contre de la théorie proposée, afin de toujours remmetre en question les acquis de la science.
  13. relativité restreinte

    Bonjour, La formule E=MC^2 donne la relation entre masse et énergie. Dans le cadre d'un photon, sa masse est nulle sinon il ne pourrait atteindre la vitesse de la lumère. Donc son énergie est nulle. Ou est l'erreur dans mon raisonnement car le photon a bien une énergie non?
  14. relativité restreinte

    Oui Merci Bonne année
  15. relativité restreinte

    Je ne comprend pas votre raisonnement. J'ai d'un côté p= h / lambda et de l'autre p = nu h / cIl y a dans une des deux équations un c en trop ou un c en moins. Je ne retrouve ces formules dans aucun livre ou site internet.
  16. relativité restreinte

    dg2, vous marquez que la quantité de mouvement p est égale soit à : p = h / lambda,ou bienp = h nu / c,où lambda est sa longueur d'onde, nu sa fréquence et h une constante appelée constante de Planck. La fréquence est bien l'inverse de la longueur d'onde. Ne serait-ce pas plutôt p = h / lambda c ?
  17. Je travaille actuellement sur l'interférométrie. J'ai vu dans le livre "les grands observatoires" de Serge Brunier, une formule pour calculer le nombre de lignes de bases d'un interféromètre en fonction du nombre de télescopes : n(n-1)/2 avec n le nombre de télescopes.J'aurais aimé savoir d'où venait cette formule. Je pensais à une suite mais j'aurais bien aimé avoir la démonstration. Merci
  18. formule dans le livre de Serge Brunier

    Merci pour vos réponses. Mais je n'ai pas très bien compris, qu'est ce que vous appelez base?
  19. ventilateur à 3 fils

    Merci!
  20. Bonjour, Un ami m'a proposé un ventilateur pour mettre sous le tube du télescope. Il est alimenté en 12V sur les PC. Mais il y a 3 fils pour l'alimentation. Je suppose qu'il y en a un pour le +12V et un pour le 0V mais le troisième à quoi sert t-il ? Est ce que je peux le relier avec le +12 ?Merci
  21. ventilateur à 3 fils

    Et ca marchera quand même ?
  22. Merci pour vos réponses. En terme de qualité optique le quel est le meilleur entre le kepler le gso et le Sky watcher ? parce que les prix varient pas mal...
  23. Merci, ça fait envie.... Et les bras spiraux (ce se dit?) des galaxies, ils sont visible ? C'est cela qui m'intéresse le plus. Mais je suis décidé, il manque plus que le budget.
  24. Merci pour ces réponses.Au 130 j'ai quasiment que des taches floues grisatre même pour les plus lumineux comme : m13 m31 m57..Est-ce qu'au 254 c'est mieux, est ce qu'on peut voir les bras spiraux des galaxies ou des couleurs sur m42 ou m57 ? Et est ce que l'on voit des étoiles individuelles sur des amas globulaires ?
  25. merci pour cette réponseL'hivers j'ai un peu de buée, avec mon 130, je lui mets la "tete" en bas et ca sèche bien mais avec un dobson est-ce qu'on peut lui mettre la "tête" en bas ? Et au niveau de la collimation, ça se fait bien ?