hamilton

Membre
  • Compteur de contenus

    786
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par hamilton

  1. OVNI?

    C'est probable en effet, même si on n'en sait rien en réalité… Mais je ne parlais pas de ça. Je parlais de ce que l'humanité est arrivée à comprendre si on considère le point d'où on est partis, c'est surtout ça qui est stupéfiant, que partis des cavernes on en soit à la RG, etc., et aux sondes sur Mars, etc. etc. etc. Motta a raison Denis, l'homme a nettement mieux mis à profit son temps sur notre bonne vieille terre, que les dinosaures , cette bande d'incapables qui en ont pourtant disposé (de temps)! Notre brève histoire dans le temps est donc marqué de progrès remarquables. Ce que je dis, comme Motta, est un simple constat de bon sens, un truisme.Ce que fait ensuite Super est un truisme illustré. Par contre, il serait plus intéressant de mesurer l'accélération du savoir et d'identifier les facteurs du "boostage" des connaissances (comme dans le processus évolutif). En termes de discours sur la méthode, je veux simplement dire que ton assertion n'est pas contredite. Et l'honnêteté m'oblige à dire que Motta le reconnait en disant C'est probable en effet, même si on n'en sait rien en réalité. Ce fil prenant une tournure intéressante et nous invitant à dépasser nos représentations (je suis déçu pour l'histoire des multivers, je voyais là une jonction entre mes rêveries et la science ) ,je t'invite donc sur ce thème à taper "Nicolas de Cues" sur un moteur de recherche, et à explorer....Juste pour le plaisir connaissance que nous tentons tous d'honorer à notre échelle nb: je pense que mourir moins bête est déjà de pas mourir pour rien. Amitiés Ton a
  2. OVNI?

    Très jolie animation, des lucioles, en passant par ses immenses bras spiraux, jusqu'aux ultimes interrogations sur tout ce qui au delà du raisonnable. De la magnificence de l'Univers qui fait dire à un essayiste ( un peu catho, je l'avoue...) que les fameux piliers de la création immortalisés par Hubble, sont un peu comme une allégorie de l'invisible. N'est-il pas après tout beaucoup question d'invisible ici?? Musique de Vangelis non?? (ça m'rappelle quequ'chose c't'affaire Au passage, je conseille, quelles que soient vos orientations (nord, sud, gauche, droite, transversales, devant, derrière...que sais-je?...) le jubilatoire et court essai de Jean D'Ormesson : Comme un chant d’espérance. Je le cite, pour une petite mise en bouche : "...j’ai aimé la vie qui est beaucoup moins que rien, mais qui est tout pour nous. Je chanterai maintenant la beauté de ce monde qui est notre tout fragile, passager, fluctuant et qui est notre seul trésor pour nous autres, pauvres hommes, aveuglés par l’orgueil, condamnés à l’éphémère, emportés dans le temps et dans ce présent éternel qui finira bien, un jour ou l’autre, par s’écrouler à jamais dans le néant de Dieu et dans sa gloire cachée. » (Sous les traits d’un détective métaphysique, Jean d’Ormesson mène l’enquête et tente avec gaieté de percer ce mystère du rien, c’est-à-dire du tout. Ravissements et surprises sont au rendez-vous de son épatante entreprise.) dixit l'éditeur. Ta patience sera récompensée Denis, bientôt ! ( par contre, je ne compte pas "démonter" , sur ce sujet certains le font en ce lieu avec beaucoup plus de talent que moi, et ont atteint un niveau d'expertise qui flirte avec la perfection . Au passage, je me demande de quel bois, de quel métal tu es fait , Denis, pour supporter ce véritable laminage à chaud ou à froid, que tu subis sans jamais même t'aplatir ! Tu as toute mon admiration @mitiés
  3. OVNI?

    ( ça s'appelle un flashback ) Et je démontrerai, dés que j'en aurai le temps, que cet accident est non seulement singulier , mais que nous sommes, ou plutôt un autre mammifère, le Centre de l'univers, pas loin de chez nous... A suivre************ @mitiés
  4. OVNI?

    Certes, Larbucen, certes, cela serait une solution de bon sens, mais par habitude et par jeu, cette initiative là est réservée en certaines occurrences favorables plutôt à....nan, je l'dirai pas, nan, .....je vaux mieux qu'ça! merde.... J'avais encore des choses à dire, mais il m'est idée que cette discussion est au bout du rouleau, et les pilotes de chasse portent, sur ce point, une lourde responsabilité! Cazard, mon ami, ....fait ton office! Amitiés nb: foutu pour foutu, laissons le loisir à certaines expressions contemporaines de nos riches banlieues ( nord en ce cas) de s'exprimer sur ce sujet.
  5. OVNI?

    Je ne crois pas non, plus, pourtant, y'a bien un régiment de "casques à pointe" qui fait régner un ordre nouveau, façon "je suis partout"....Autrement, non, j'ai pas remarqué. Vigilance les amis, vigilance!
  6. OVNI?

    Dis-donc, Larbucen, regarde devant toi au lieu de **rêvasser!!! Après on s'étonne....pffffffffffft . On se sent en sécurité...( "Mesdames, messieurs, le commandant gnagna est heureux...gnanan..." mais c'est donc un leurre... Déjà qu'avec un spectacle naturel, nos prestigieux pilotes laissent leur esprit vagabonder, alors il est plus que légitime d'imaginer le pire, pour peu qu'un OVNI se mette de la partie! **: même si la rêverie peut aussi constituer un autre versant de la créativité, un viatique vers la connaissance, un état de conscience particulier. Mais là franchement....J'ai peur! Regarde devant toi !!!!! @mitiés
  7. OVNI?

    En même temps, comme dit la bonne société en marche, c'est tentant non?
  8. OVNI?

    A c'compte là, mets-y un j'aime ou ben une coupe à Denis...J'ai perdu le compte mais vous trichez un peu les gars!!! Amitiés
  9. OVNI?

    Bien, avant que de m'attaquer au repas dominical, qui sera l'occasion de tester un petit pinard du Lubéron... cette petite parenthèse toute de douceur, de nostalgie, qui sera, je l'espère l'occasion d'apaiser les tensions plus qu'inutiles et surréalistes entre personnes dans le monde virtuel d'un forum, qui ne se rencontreront jamais pour se dire leur fait, face à face donc... ( autour d'une bonne mousse et de tapas bien sûr! ). Je crois même qu'il existe même plus de chance qu'un chat franchisse l'Aiguille du Midi en compagnie d'un chameau, avant que, pour la plupart d'entre nous ici, nous ayons participé à une grande convention Astrosurf! Il s'agit de l'épilogue d'une modeste nouvelle ,Prisonnier de la Cité d'Epsî, écrite par un ami à moi, pour de vrai , dans le domaine du merveilleux et des songes, qui est bien me semble-t-il le fil conducteur de ce sujet non? (et qui traite au passage de la douloureuse rupture du continuum espace temps pour les victimes d'Alzheimer). Il faut voir "ça" pour le croire, je vous l'assure. ********************************* "Je m'appelle Raphaël Sielmé, spationaute et chercheur spécialisé en neuropsychologie du vaisseau "Bradbury 01", actuellement en orbite autour de Mars, . Au cours de cette soirée du réveillon de Noël 2058, j'ai tenu à saluer les habitants de la Terre, dédiant tout spécialement mon plus beau numéro de magie aux enfants malades. Pendant quelques instants, j'ai en effet laissé flotter dans notre habitacle exigu un jouet venu d'ailleurs, ma relique préférée, sorte d' invitée surprise de la fête improvisée. Ce qui a fait dire aux membres d'équipage que "les français sont décidément des poètes, même à 65 millions de kilomètres de la planète mère!" Qu'importe, j'ai profité de ma prise de quart pour larguer la soucoupe dans le vide spatial à la verticale d'Olympus Mons, non sans l'accompagner spontanément de simples mots d'adieu: "Bon retour chez vous!" La toupie deviendra j'en suis certain un nouveau satellite, protecteur de la mission. Un talisman contre la tyrannie des évidences. Son scintillement imperceptible, au ciel du soleil pâle des canyons de Mars, sera comme un regard d'enfant posé sur le royaume du dieu guerrier. Deimos et Phobos, vigies de l'aube naissante, salueront quant à eux ce matin, l'arrivée de notre caravelle sur les canaux du temps jadis. **** Dans les couloirs de la Cité d'Epsi, résonne encore l'écho de rêves inassouvis, les soupirs de l'âme d'un vieil homme redevenu enfant. Elle rejoint au firmament de la nuit d'une étoile guide, le regard émerveillé d'un petit garçon en habit d'adulte qui ouvre d'un premier pas, le territoire sans limites des songes de demain. *********************************** Bon dimanche à tous , et juste pour conclure, une petite pensée (me permettant de réviser mon utilisation du conditionnel et la concordance des temps) Il baignerait dans sa pisse au moment décollage de sa fusée, il conserverait plus de dignité que celui qui patauge dans le lisier des lazzis. Bon dimanche à tous , et à vos familles!
  10. OVNI?

    C'est amusant la synchronicité, mon fiston regardait cette vidéo d'un certain Astronogeek, révolté contre la désinformation à ce sujet. A priori, sa chaîne est sérieuse. A suivre Bonne soirée à tous!
  11. OVNI?

    Bravo Thierry, j'imagine comme cela a dû te coûter, que d'exprimer ce doux euphémisme " très excessif " pour ce qui n'est que l' épanchement maladroit d'un jeune et fougueux amoureux de la matière scientifique , trop empressé! Il lui faudra plus de mesure à l'avenir pour séduire et être digne de la science qu'il courtise. C'est une question de posture. .. Pour te consoler, pense à quel point tu aurais fait plaisir à l'abbé Lemaître en reconnaissant que science construite sur des faits, des observations, et croyance portée essentiellement par des constructions allégoriques, ne concernent pas le même univers, ni la même ambition pour l'homme . Et puis n'oublions pas, même sous les atours de sa rigueur scientifique un homme reste un singe menteur , il n'est pas totalement exclu que son savoir, en partie du moins, soit aussi fondé sur sur un certain nombre de croyances.Il peut être donc menteur. ..de bonne foi. Pour conclure, à ce jour, Dieu, et ses fidèles, les lecteurs de textes inspirés, se contretapent de la question OVNI! Les Evangiles sont bien plus terre à terre que terre à ciel. Ca, c'est le rôle des astronomes. .......... Bonne nuit à tous!
  12. OVNI?

    Il serait en enfer, il n'aurait pas d'autres visions... Petit souvenir pour les nostalgiques de ces soucoupes qui se posaient parfois à la louche dans nos imaginaires, et qui continuent manifestement à faire des vagues. Et comme personne ne peut plus nous mettre le GEIPAN dans les dents.
  13. OVNI?

    Je te rassure Motta , je connais bien sûr cette règle , j'avais simplement induit que tu avais (pardon ) oublié le "Si" . La tournure m'a il est vrai un peu surpris. J'aurais plutôt écrit alors : "Tu lirais des textes de cette époque, que tu verrais pour autant qu' ils sont justes, précis", que "Tu lirais des textes de cette époque, tu verrais bien qu'autant ils sont justes, précis" C'est probablement aussi une tournure d'esprit, je ne crois pas que cela nuise au sens de la phrase. Nostra, le lien académique est intéressant , merci. Je m'en moque d'avoir raison contre quelqu'un, avoir raison "avec" est moins à la mode, mais cela me convient aussi, tant qu'on avance. Quant à mes modestes remarques sur le fond, à suivre donc.... Amitiés non conditionnelles.
  14. OVNI?

    Juste une parenthèse Motta, compte tenu de ta stature qui s'affirme d'échanges en échanges, et adoubé comme tu l'es par la figure tutélaire de ce forum , je te demande simplement de respecter les règles élémentaires de la langue française (qui certes peut se révéler piégeuse ). Petit rappel pédagogique: Pour exprimer une hypothèse : Si + imparfait , conditionnel présent Si tu apprenais le français, je pourrais aller à Paris avec toi. Sur le fond de la discussion, je me contente d'observer. Rien de neuf sous le soleil. Un camarade parlait non sans humour de "mouvement perpétuel "... Globalement, j'ai la conviction que pour l'essentiel, les points de vue de bon sens nous ramènent tous, sur ce phénomène, à une extrême prudence. Des éléments évidents, comme celui de ce politicien américain qui a manifestement détourné un" dotation UFO" au profit d'un petit copain, corrobore le fait que le seul véritable OVNI ( identifié pour le coup! ) , c'est lui à ce jour : Olibrius Vénal Notoirement Indélicat... Cette collusion ici démasquée confirme l'idée, surtout sur ces sujets où la rumeur trouve un stock inépuisable, que plus que jamais, et comme le disaient mes maîtres en Droit ( critiquant le fait que nous lisions davantage les commentaires des articles du Code civil , plutôt que dans un premier temps, les articles eux-mêmes), il convient d'avoir le culte des sources pour tout travail d'investigation digne de ce nom. Cela tient pour nombre de domaines il me semble. Je suis d'accord, je l'ai aussi observé maintes fois sur ce forum, lieu de toutes les expressions libres. Et dieu sait à quel point je suis un tenant de la pédagogie pour débusquer les impostures, et ce que j'appelle la tyrannie des évidences! L'art de faire accoucher des esprits me parait plus productif et respectueux que celui de, très en vogue, de moquer, de railler, jusqu'à la bordure de l'humiliation. D'autant plus que nous sommes hélas un certain nombre, dont je fais partie, à être malheureusement protégés des ravages de l'humour! C'est un art compliqué et que nous sommes peu à maîtriser ici avec un réel bonheur. Aussi, je continuerai à vous lire avec intérêt, et je renonce à mon intention initiale de répondre, en convoquant Galilée, un professeur /prêtre en immunologie à l l'hôpital de la Salpêtrière, et moi-même , pour répondre à je ne sais plus quel camarade qui a affirmé, probablement emporté par son élan :" La science prouve bien que Dieu n'existe pas". Dommage de tenir des propos plutôt intéressants dans un premier temps, et de se disqualifier ainsi dans la foulée. Dommage. Superfulgur a raison, ce radotage là me fatigue..... Amitiés NB: l'erreur est humaine!
  15. Kaptain, j'en prends bonne note. Il ne faut simplement pas baisser la garde. Amitiés t
  16. Je suis tout à fait d'accord avec cette appréciation de bon sens. On fait inutilement une "descente d'organe" (c'est une image! ) et on offre effectivement une tribune à une fraction négligeable de la population sondée, ceux qu'il convient simplement d'appeler des "déconnistes à plein tubes", qu'un peu de science, de bon sens pourraient arraisonner sans mal! C'est sûrement l'occasion pour certains de ressasser un anticléricalisme radoteur et d'ouvrir, encore et encore, un vrai faux débat opposant science et religion. Et du coup, ils se font tout bêtement les chantres d'un millénarisme laïque...annonciateur de la fin de la science. C'est le monde à l'envers! Cela me fait penser à un débat que j'ai écouté hier à la radio sur les "fuck news"....Elles s'aliment à merveille des démentis virulents, même les plus fondés, sont attisées même par lesdites réactions qui démontreraient qu'on veut les empêcher de dire leur Vérité cachée, toute leur Vérité, rien que leur Vérité. On nous ment ?! Ce qui était mis en évidence hier , c'est que les rédactions de beaucoup de médias sont à l'affût de ces "put..de fausses nouvelles" qui deviennent des matières qui font vendre et gloser....inutilement. Aussi et pour conclure, je trouve le titre de ce post Le grand retour de l’obscurantisme et du religieux ? un peu, comment dirais-je...outrancier Amitiés nb: et pourtant elle tourne!
  17. John Young

    C'est effectivement un professionnel qui un a sacré pedigree. La mort de ces derniers dinosaures de la prétendue conquête spatiale nous laisse un peu horphelins de cette "Geste des astronautes'" , nous qui avons vécu la nuit du 21 juillet comme une communion universelle...( j'étais minot). Il suffira à mon avis de mesurer la portée de cet événement à l'aune de la couverture médiatique US pour, non pas comprendre, mais confirmer que ce rêve là est passé. Définitivement , la place de l'homme est sur terre et pour cette bonne vieille terre , le prochain défi sera de faire face dans un proche avenir à la probabilité de devoir assurer la survie un milliard de réfugiés climatiques. Tant que la téléportation n'aura pas été inventée, ces gens là seront bien de chez nous...parole de rêveur.... Amitiés
  18. OVNI?

    Pardon, Baroche, je rentre à l'instant.... A qui au fait je me suis adressé tout à l'heure?? Ca me revient! C'est à un spécialiste de renommée mondiale, qui fait autorité en ce qui concerne "les teufs de Néron" , où il démontre que lesdites teufs furent une impasse, et le Néron avec, pour l'avenir de l'Empire spécial et ses conquêtes auquel j'adressai mon compliment Accessoirement, c'est aussi une sorte de derviche tourneur ( un peu comme une station orbitale) , qui entre en transe en adressant à l'espace ses incantations répétées à l'infini..."pipi...caca..pipi...caca.." De temps en temps, se glissent les mots cahouètes et Kro dans sa pratique mystique. Tu fus victime mon cher ami d'une réaction concomitante à la mienne. Malgré tout, tu fais un peu ch...suer.., je voulais préparer un truc sérieux pour la discussion établir un parallèle entre la notion de rumeur et la propagation de cette mythologie UFO.....Foutu pour aujourd'hui! @mitiés et bonne soirée
  19. OVNI?

    Toi,tu as manifestement une vocation de proctologue ou d'urologue refoulée Dommage, tu as du doigté pour tout ce qui est fondements Amitiés
  20. OVNI?

    C'est l'incommunicabilité, "le paradoxe du fermier" ... il me semble... ...non?? Le fermier a besoin de vendre le lait de ses vaches, il se montre parfois à l'inspecteur des lois sociales agricoles, mais il n'a pas envie de lui causer. Il existe aussi un monde d'écart entre eux, alors qu'ils vivent dans le même univers! ..."le paradoxe du fermier" @mitiés
  21. OVNI?

    2018 redémarre sur ces valeurs sûres, qui ont au moins le mérite de garantir une sorte d'entracte, une respiration, entre deux sujets sérieux en astronomie générale Tiens, pour alimenter un peu le bizarre,le divertissement, et pourquoi pas la réflexion, une petite prose écrite cet été dans un bistrot ...., pendant ses vacances, règne des bières fraîches et des tapas, par le cousin du fils à la belle soeur d'un copain. En dépit de diverses tentatives , plus ou moins fumeuses, pour une relecture de l'Histoire à la lumière de textes sacrés, de témoignages dignes de la foi qu'ils expriment, de clichés davantage troubles que troublants, force est d'admettre qu'à ce jour, la terre n'a jamais été visitée. Les manifestations spectaculaires de phénomènes aussi aériens soient-ils, par vagues ou isolés, ont peine à survivre au bon sens le plus élémentaire. L'angélisme de toute une communauté respectable, fidèle au mythe des signes de feu, ou sous la coupe de prédicateurs de soucoupes, se fait cruellement couper les ailes par des instruments tranchants qui scrutent froidement le ciel. Dans l'espace dit « aérien », peu de place est laissée au rêve léger, lumineux, et furtif. A ce titre, par exemple, pour l 'aéroport précolombien de Nazca, balisé de fameux géoglyphes, on aura beau invoquer avec conviction Notre-Dame-Des-Landes, ce coin de désert est pour l'heure comme le toponyme susnommé, vierge de tout atterrissage Plus sûrement destiné à rallier les bonnes grâces des dieux pour irriguer au mieux les sols, ou selon une autre thèse audacieuse, sorte de métiers à tisser géant pour les « panchos » funéraires, ce site magique est plutôt l'expression de concepteurs qui avaient d'autres chats à fouetter que de préparer un hypothétique débarquement venu des cieux. Dire que l'humanité n'a jamais été visité ne signifie pas qu'elle n'a pu être inspirée. Cet interstice de mystère dans la muraille du savoir reste pour l'heure à combler. Il oppose d'honnêtes gens, provoque des soubresauts inutiles et l'agacement de ceux qui trouvent inconcevable que la raison puisse par instants sortir des radars. La question restera sans réponse, il faut l'admettre. Quelle que soit notre chapelle, ce dont nous sommes certains, c'est que l'humanité est priée d'avancer. Elle n'a pas d'autres choix. La question des OVNI ne cache-t-elle pas d'autres interrogations douloureuses ? Eteignons je vous prie les radars, suspendons pour un temps la psychanalyse des croyants de tout poil... Pourquoi fichtre ces objets qui jalonneraient notre Histoire font-ils tant de manières pour entrer gentiment en contact avec nous ? Depuis le temps ! Sommes-nous infréquentables, inhumains, primitifs? Ce triptyque désagréable, voire inquiétant semble se déployer tout naturellement comme la seule réponse plausible à ce mutisme « E.T. » A supposer aussi l'existence de représentations mentales, une vision du monde tellement exotique, que cette question même n'effleure pas nos visiteurs de certains soirs, la situation devient désespérante,carrément insoluble, et l'on tourne en rond. Mais au fond, n'est-il pas heureux que ces martiens qui ont laissé la planète rouge dans un bien triste état, nous prennent d'aussi haut ? Sommes-nous prêts, nous qui trouvons étrange un persan, suscitons le dégoût de nos proches amis « brexitants » en consommant avidement des gastéropodes farcis de beurre aillé à en perdre haleine, sommes-nous prêts à affronter ce que j'appelle l'altérité absolue ? Je parle d'un autre dans lequel, à la loupe, sous la toise, en vidéo, en audio, sous toutes les coutures, on ne déniche pas l'once, la plus infinitésimale présence d'un « moi », un tout petit « moi », de celui que l'on devine quand même derrière le masque rituel des peuples les plus aux antipodes de notre quotidien. Ca n'est pas « moi » , mais au moins, ça reste « moi ». Je demande à chacun d'imaginer une milliseconde sa réaction à la vue d'un étranger vraiment hors-sol, qui proviendrait d'un ailleurs invisible, et en une forme la plus inattendue, donc inimaginable. Il nous faudrait alors faire abstraction des « E.T. » hydrocéphales aux yeux bridés et aux oreilles de Mr Spock , ou du blondinet prétendument vénusien à combinaison ajustée , espèce de clone de Patrick Juvet... Je crois que l'humanité a encore, au delà de ses crises, ses grands fracas de vies brisées, de beaux jours devant elle, et si elle laisse provisoirement voltiger quelques soucoupes d'illusion, enfants naturels des contes de fées, le danger est bien modeste si l'on exclue les extrémismes imposteurs et mortifères. Elle qui balbutie encore sa fraternité depuis le premier homme, pourquoi aurait-elle résolu, d'un coup de baguette magique sur les doigts des rêveurs, toutes les équations qui régissent l'ordre de l'univers ? Les soucoupes finissent toujours par atterrir et celles-là sont la preuve que l'inspiration de l'humanité n'a pas de limites. Le grand vaisseau mystère c'est bien aussi notre planète vivante qui avance dans le vide des espaces interstellaires. Une lumière dans la nuit, pour de vrai. @mitiés
  22. Une Honte scandaleuse

    Bingo! Tout de même! Et l'esprit de Noël alors! Voilà t'i pas que tu te permets d'interrompre le bêêêêêlement ininterrompu et consensuel ( à quelques exceptions près ) qui résonne depuis l'ouverture de ce sujet passionnant. Un peu de respect pour l'entrepreunariat s'il te plait. Tout le monde n'est pas un fonctionnaire de l' ESA! Même en ces périodes de fête, il est important d'entretenir son fonds de commerce C'est louable. Amitiés
  23. C Dans l'Air d'hier (vendredi 15 déc) : Trump veut la Lune

    Comme c'est Noël effectivement, un petit coup de projecteur en souvenir de ces gars là , partis de rien et arrivés nulle part. Même pour rien, à part contribuer sûrement à concentrer l'effort industriel de La superpuissance plutôt vers la lune, que contre l"Empire soviétique. Une joute spatiale par champions interposés. Des fois, j'essaie d'imaginer qu'elle aurait été le cours de l 'histoire sans ce programme Apollo , une sorte de "rétro-prospective" qui commencerait par "...ce matin du 21 juillet 1969 à 4 heures du matin,, la ville de Saïgon a été totalement détruite par une frappe nucléaire....l'enlisement des Etats-Unis après l'offensive du Têt....le Kremlin envisage de mobiliser...." .Mis à part ce scénario catastrophe, il serait intéressant de concevoir d'autres scénarii. Que serait-il advenu de l'espace civil, du développement de l'informatique ? L'émergence d'Internet aurait-elle été favorisée ou retardée en dehors des progrès réalisés dans différents domaines techniques en lien avec cette course à l'espace? Quel nouvel ordre mondial se serait mis en place? Un livre à écrire.... Comme promis... et pour Noël , ma version de l' ADORATION DES MAGES Belle fêtes à tous! L'adoration des mages Elle est sans retour L'adoration des mages Au blanc mausolée Le souffle de vie S'est mêlé à la foudre En un seul baiser Espoir consumé Le premier né d'Apollon Est fils d'enfer Grave pour demain Cendre des corps immolés Le pas du géant Que chacun d'entre eux Reste pour l'éternité Mage des astres
  24. Nouvelle mission de la NASA : Titan ou... 67P !

    ...Et pour peu, avec la chance qu'on a... pour peu qu'on découvre que la forme de vie la plus évoluée sur Titan ce soit ça.!!!...Dans les deux cas on est dans la merde, moi je vous le dis, en vérité. 1) hypothèse no 1 : incident diplomatique majeur, vu le traitement infligé au peuple Krill sur notre bonne vieille terre. On ne sait pas encore , scientifiquement parlant, de quoi ils serait capable ce peuple. 2) hypothèse no 2: vu que les russes sont déjà en compét avec les chinois et les norvégiens , je vous dis pas les appétits aiguisés pour se partager cette nouvelle manne titanesque!! Alors là, pleinement, la sombre prophétie d'Alain 31 se réaliserait: une armada de sondes déboulerait sur Titan sous couvert d'approfondissement de nos connaissances des conditions d'émergence de la vie dans le système solaire...Bonjour la pollution! Pour résumer cette histoire de Krill qui tue : d'un côté la guerre des mondes, de l'autre, la fin d'un monde. ------------> Finalement, # sondons ailleurs, ( là où y'a pas d'eau , c'est moins risqué et de toute façon, c'est manifestement illusoire ) Amitiés et bonne fin d'année à tous.
  25. OVNI?

    Allez, je suis de bonne humeur ce vendredi de"plan sénior" (auto-financé...si si senor ! J'ai parcouru à nouveau ce post mémorable et je partage ce petit billet écrit depuis une plage de la méditerranée cet été, en pensant à "vous" (faut le faire). Initialement glissé au bistrot, je me dis qu'il a sa place même parmi les productions des bobos au mysticisme haut de gamme (ils se reconnaîtront ) et des vrais amoureux de la science. ********************************************************************************************************************************************************************* OVNI soit qui mal y pense En dépit de diverses tentatives , plus ou moins fumeuses, pour une relecture de l'Histoire à la lumière de textes sacrés, de témoignages dignes de la foi qu'ils expriment, de clichés davantage troubles que troublants, force est d'admettre qu'à ce jour, la terre n'a jamais été visitée. Les manifestations spectaculaires de phénomènes aussi aériens soient-ils, par vagues ou isolés, ont peine à survivre au bon sens le plus élémentaire. L'angélisme de toute une communauté respectable, fidèle au mythe des signes de feu, ou sous la coupe de prédicateurs de soucoupes, se fait cruellement couper les ailes par des instruments tranchants qui scrutent froidement le ciel. Dans l'espace dit « aérien », peu de place est laissée au rêve léger, lumineux, et furtif. A ce titre, par exemple, pour l 'aéroport précolombien de Nazca, balisé de fameux géoglyphes, on aura beau invoquer avec conviction Notre-Dame-Des-Landes, ce coin de désert est pour l'heure comme le toponyme susnommé, vierge de tout atterrissage Plus sûrement destiné à rallier les bonnes grâces des dieux pour irriguer au mieux les sols, ou selon une autre thèse audacieuse, sorte de métiers à tisser géant pour les « panchos » funéraires, ce site magique est plutôt l'expression de concepteurs qui avaient d'autres chats à fouetter que de préparer un hypothétique débarquement venu des cieux. Dire que l'humanité n'a jamais été visité ne signifie pas qu'elle n'a pu être inspirée. Cet interstice de mystère dans la muraille du savoir reste pour l'heure à combler. Il oppose d'honnêtes gens, provoque des soubresauts inutiles et l'agacement de ceux qui trouvent inconcevable que la raison puisse par instants sortir des radars. La question restera sans réponse, il faut l'admettre. Quelle que soit notre chapelle, ce dont nous sommes certains, c'est que l'humanité est priée d'avancer. Elle n'a pas d'autres choix. La question des OVNI ne cache-t-elle pas d'autres interrogations douloureuses ? Eteignons je vous prie les radars, suspendons pour un temps la psychanalyse des croyants de tout poil... Pourquoi fichtre ces objets qui jalonneraient notre Histoire font-ils tant de manières pour entrer gentiment en contact avec nous ? Depuis le temps ! Sommes-nous infréquentables, inhumains, primitifs? Ce triptyque désagréable, voire inquiétant semble se déployer tout naturellement comme la seule réponse plausible à ce mutisme « E.T. » A supposer aussi l'existence de représentations mentales, une vision du monde tellement exotique, que cette question même n'effleure pas nos visiteurs de certains soirs, la situation devient désespérante,carrément insoluble, et l'on tourne en rond. Mais au fond, n'est-il pas heureux que ces martiens qui ont laissé la planète rouge dans un bien triste état, nous prennent d'aussi haut ? Sommes-nous prêts, nous qui trouvons étrange un persan, suscitons le dégoût de nos proches amis « brexitants » en consommant avidement des gastéropodes farcis de beurre aillé à en perdre haleine, sommes-nous prêts à affronter ce que j'appelle l'altérité absolue ? Je parle d'un autre dans lequel, à la loupe, sous la toise, en vidéo, en audio, sous toutes les coutures, on ne déniche pas l'once, la plus infinitésimale présence d'un « moi », un tout petit « moi », de celui que l'on devine quand même derrière le masque rituel des peuples les plus aux antipodes de notre quotidien. Ca n'est pas « moi » , mais au moins, ça reste « moi ». Je demande à chacun d'imaginer une milliseconde sa réaction à la vue d'un étranger vraiment hors-sol, qui proviendrait d'un ailleurs invisible, et en une forme la plus inattendue, donc inimaginable. Il nous faudrait alors faire abstraction des « E.T. » hydrocéphales aux yeux bridés et aux oreilles de Mr Spock , ou du blondinet prétendument vénusien à combinaison ajustée , espèce de clone de Patrick Juvet... Je crois que l'humanité a encore, au delà de ses crises, ses grands fracas de vies brisées, de beaux jours devant elle, et si elle laisse provisoirement voltiger quelques soucoupes d'illusion, enfants naturels des contes de fées, le danger est bien modeste si l'on exclue les extrémismes imposteurs et mortifères. Elle qui balbutie encore sa fraternité depuis le premier homme, pourquoi aurait-elle résolu, d'un coup de baguette magique sur les doigts des rêveurs, toutes les équations qui régissent l'ordre de l'univers ? Les soucoupes finissent toujours par atterrir et celles-là sont la preuve que l'inspiration de l'humanité n'a pas de limites. Le grand vaisseau mystère c'est bien aussi notre planète vivante qui avance dans le vide des espaces interstellaires. Une lumière dans la nuit, pour de vrai. @mitiés