Meade45

Member
  • Content count

    1335
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Meade45

  1. Bon retour Lantha, sur mon questionnement, corroboré par Aubriot. J'évacue donc cette idée et si un jour, l'opportunité se présente, je monterai en gamme. Guy
  2. Et surtout vu le diamètre, en visuel a t-on réellement un plus quand on sait que l'on se trouve très souvent dans la turbulence ? J'ai cru lire qu'au dessus de 250mm, l'apport en visuel (outre la luminosité) n'était pas flagrant (!) Vrai ? Guy
  3. Taxe observatoire permanent

    J'aime bien ta conclusion Jacques !
  4. Bouuuuuuuuu, ça va trop vite ! j'arrive plus à suivre. On s'absente 24h et c'est 3 pages ! Vous pouvez répéter la question du début ?
  5. Bon si je fais un bilan perso du fil, j'ai appris un mot nouveau : Crépidarianisme ! Je vais essayer de replacer ça à Noel dans un repas, ça devrait impressionner ! Guy
  6. heu Bruno je ne vois pas trop la césure entre les 2 sujets! L'un la pub faite sur ce bidule qui est à l'Astronomie ce que le Magimix est à la Cuisine. L'autre sur ceux qui pourraient l'utiliser. Entre le produit et le consommateur, il n'y a qu'un saut qu'il est aisé de faire par l'esprit du moins. Et des idées sont arrivées sur le dév. durable.pour évoquer sa consommation. Si il y a du "Flood" comme il est dit par une pseudo bisbille, cela ne retire en rien le fond du sujet. Que ceux qui pourrait utiliser ce truc avancent leurs idées: Que faire de ce machin ? Perso je reprends l'idée évoquée plus haut: Celle du photomaton: 1 bouton 1 Boîte 1 Photo Après je cherche la dedans, l'esprit de la passion qui nous anime... Guy
  7. Bon ben je r'mets une pièce dans le biniou ! "Au championnat du monde de la connerie, il finirait 2ème. Il est trop con pour finir premier."
  8. L'économie circulaire quoi ! Après en poussant davantage et en faisant quelques tours de plus, on pourrait les remplacer par de bons vieux Huygens 24.5mm des 70'
  9. oui parce qu'une bière en hiver ... Ça gèle à combien ce breuvage ?
  10. Voilà à mon sens le sens profond de cet article. Quand on en sera rendu au fond de son salon, au chaud, gobant des popCorn à foison et sirotant une bière ( ça pour pour l'image d'Epinal) à appuyer sur un bouton pour sortir sur l'imprimante, l'image d'IC 1805 ( facile à retenir, c'est Austerlitz !), fièrement dressée dehors au frais, alors on aura rendu un fier service à cette pratique. Guy
  11. Le sujet est clivant semble t-il ! je vais tenter un pied par la porte histoire de prendre la température Proposer ce type de matériel pour toucher le plus grand nombre me fait penser à l'assistance électrique sur nos vélos. Ainsi on voit de plus en plus de pratiquants dans nos cols portés qu'ils sont par les watts serrés comme des sardines dans des batteries d e plus en plus énergétiques Ainsi est démocratisé l'accès aux cols inaccessibles aux communi hominum Ainsi le No Pain No Gain a perdu son âme Ainsi on fait du vélo comme on irait faire un tour dans le coin, des courses... Quid du plaisir de l'effort ? Plus loin on a vécu une translation similaire dans la démocratisation du savoir, de la gymnastique cérébrale avec l'introduction des calculettes en classe. Ainsi fini le temps passé à potasser ses tables Ainsi fini la compréhension de ces mécanismes ancestraux et le pourquoi d'une division par ex Ainsi les poseurs d'opé sur papier sont devenus des curiosités passant pour des attardés ayant raté la vague post 68 Comme J-Ph Cazard, j'ai commencé l'Astro... mais en 1973! En pointillé, j'ai repris, arrêté, repris pour ne plus m'arrêter. J'ai vu passer les vagues technologiques successives. Je suis toujours en cours d'acquisition et j'ai acquis les fondamentaux, un tube correct, une monture à l'avenant, un PC itou et un poste fixe au dehors où je me pose bien emmitouflé les nuits d'hiver. Et là quel bonheur de dérouler les process de base, de voir tourner la mécanique comme ma tête, vers les cieux où je vais ramasser à la pelle quelques photons. Je me délecte au passage par avance des séquences engrangées que je ferais mouliner au travers d'X logiciels pour en tirer la quintessence, la substantifique moelle céleste. Alors ce matériel présenté comme un plus pour la démocratisation m'interpelle. -Comment ces utilisateurs vont t-il appréhender cette pratique touche bouton ? -L'appel du ciel ignoré quand le regard ne sera plus nécessaire (comme l'est le remote) va nécessairement appauvrir la connaissance des cieux. Qu'en retireront-ils ? - La poésie et la réflexion philosophique du " D'où venons nous, Qui sommes nous, Où allons nous" vont t'ils leur glisser dessus comme l'eau sur les plumes d'un canard ? Alors au lieu de se poser une soirée, d'établir un plan de travail et de savourer son travail, on automatisera une tâche, partira au resto, expédira tweets sur mails, ripaillera au coin d'une table, regardera un film et reviendra récupérer une image dont on ne saura plus rien du tenant et de l'aboutissant. Et puis enfin, peut-être un respect suranné pour ces lumières immémorielles qui ont traversé la nuit des temps pour aboutir chez moi et qui mérite un p'tit effort pour les accueillir. Perso, je le sens moyen .... Guy .
  12. Blocage miroir Celestron EDGE

    Mouais la notice! J'ai constaté qu"en bidouillant ces vis, cela rendait asymétrique ma collimation intra et extra focale (!) Donc idem je serre un peu et j'y touche plus. Guy
  13. Grande conjonction de decembre

    Sans répondre à ta question Tootooyootoo, si les 2 géantes seront proches visuellement à quelques 6', il est intéressant de considérer leurs distances respectives. " elles ne seront pas si proches de la Terre. "En fait c'est une illusion d'optique", précise Jean-Claude Alléhaux, de l'association astronomique de l'Ain (A.A.A), au Progrès. "Les planètes sont comme des sportifs courant sur une piste, chacune dans leur couloir... En réalité, Jupiter sera à 886 millions de kilomètres de la terre, alors que Saturne sera à 1,6 milliard de kilomètres de la terre." (sic Linternaute) Guy
  14. Longue pose avec Canon

    Après relecture du Fil, Patrick met en avant le logiciel APN qui semble à lire la doc, apte à prendre en compte les EOS. Je laisse tomber SHutter ! Guy
  15. Longue pose avec Canon

    DSLR Shutter est sur mon portable. l'APN sur un port USB2. Seulement au lancement une petite fenêtre s'ouvre en demandant de selectionner le port choisi. Mon portable ne possède pas de port série. J'ai essayé les options DSUSB et DSUSB2 mais un message d'erreur m'indique qu'aucun port n'a été trouvé. Surprenant non ? Quelle serait la solution ? Merci pour votre éclairage... Guy
  16. Longue pose avec Canon

    EN lisant ce post, voici une lacune comblée! Merci entre autre AlainG pour l'info Shutter et à Louis pour le lancement du sujet ! A ce jour, avec l'utilitaire Canon natif, il etait impossible de programmer une séquence de pose en mode Bulb. Je viens de la télécharger ici http://www.astrosurf.com/phtranquille/acquerir_des_images_apn_634.htm Cela me réjouit ! Guy
  17. Bonjour, Je confirme, très belle image, pareil que lorsque l'on regarde à l'oculaire et que l'oeil accommode la turbulence. J'ai essayé, j'ai pas pu ! Comment fais-tu lorsque tu dis prendre autant d'images de 40Go chacune. Sont-ce des instantanées isolées ou issues d'une vidéo ? Guy
  18. remote - Pic du Midi ??

    A vous lire, on sent ce contexte du Remote vous interpeller positivement. Perso, je trouve que c'est retirer du sens à ces pratiques que sont l'observation et l'Astrophoto. Avant hier encore, sous mes 4 couches, je me suis gelé en suivant sur l'écran, les prises en cours à côté. Et je me sentais bien! Et là je n'imagine pas être au chaud à gérer à distance ce que je peux faire sous le ciel étoilé. Indissociable est la présence de ce décor stellaire, de suivre la rotation des cieux, d'admirer une conjonction, d'intercepter une étoile filante, des satellites...des ovnis ! Pour ce dernier, cela m'est arrivé une fois, j'en garde un souvenir étrange de cette masse noire silencieuse glissant au dessus de mon observatoire. Bref, à pointer en Remote, l'on doit perdre ses repères et ne plus butiner d'étoiles en objets doit créer une distance avec les principes de l'observation pure et dure. Il me plait lors de mes séances de pose de regarder mon matériel fièrement dressé sous la lumière rouge et d'imaginer les photons errant depuis des éternités pénétrer dans le tube. Alors peut-être que plus tard quand mes rhumatismes à venir se rappelleront à moi, l'intérêt du Remote apparaîtra ! Bon on est loin du Pic du Midi mais le sujet m'a interpellé. Guy
  19. Bonjour ! J'ai décidé de passer sur Siril et ma foi, l'interface moins austère qu'Iris me sied ! J'arrive à sortir des choses mais faut tripoter tout ce qui est tripotable et au bout du compte, j'arrive il me semble au bout ! Sauf quand il faut enregistrer le fruit du traitement ! Ex d'une prise d'hier soir sur 50 brutes de 60s au C8 sans autoguidage de M1. Si la dynamique est étroite, il me semblait que le rendu visuel pouvait être enregistré en l'état au travers du menu contextuel quand on clic sur l'image RVB. Or cette dernière quand on l'ouvre une fois stockée, est sombre au possible, on perdu la dynamique (image de droite) !! Ai-je loupé quelque chose ? Merci à vous ! Le tuto qui m'a servi: https://astronomie-02100.weebly.com/uploads/6/2/8/4/62846569/tutoriel_de_prétraitement_avec_le_logiciel_siril-_capteur_monochrome_ou_ccd.pdf
  20. A tous, je vais passer en version Beta, lire les docs et tutos préconisés, spécialement celui très complet de Colmic. Entre temps, la remarque de Chinois02 s'est avérée payante ! Un simple enregistrement en jpg conserve la dynamique ! Merci pour votre aide ! Guy
  21. Whouaa que d'infos ! Je garde tout ça au chaud pour les jours à venir et reviens vers vous ! Merci à vous. Guy
  22. Cyril, Je viens de ramener l'exécutable de la version Beta. Je m'y attelle dès que possible. Ils parlent d'une refonte totale! Pour les curseurs, j'ai été obligé de les mettre à ce niveau. Sinon, on y voit rien. Dois-je enregistrer 'en aveugle' ? Guy
  23. Merci pour vos idées ! Mais je suis sur la dernière version soit la 0.9.12 Après j'ai pris AutoAjustement dans la fenetre RVB de Siril. Celà ne change foncièrement pas grand chose car l'enregistrement en PNG par exemple ne remet pas la dynamique. L'astuce est de passer par PhotoShop, d'aller dans réglage, puis passer successivement par Niveaux auto, contraste auto et couleur auto pour retrouver le contenu. Et puis un enregistrement dans le format voulu et pi voilà. Mais ça reste un bypass car Siril là, m'étonne. Guy
  24. 34 ans après, retour sur Challenger

    Mission Control ? Netflix aussi ? Des fois ils y mettent des docus super bien amenés comme celui sur Eugene Cernan il y a 2 ans. Il ne semble plus y être c'est dommage ! Je revois cette scène où dans son Ranch, il y avait une réserve d'eau ronde de 2 m de haut sur laquelle était accrochée une échelle. Avec émotion et humour il évoquait ses pensées quand il s'y agripait se revoyant 46 ans en arrière quand il avait en main l'echelle du LEM !
  25. Si l'accident de Challenger a fait l'objet de moult reportages , débats et explications, force est de constater que la matière journalistique fut toujours la même. Les images et témoignages autorisées aux médias furent largement surexploitées, sans apporter de réelles plus-values. Netflix qui n'est pas ma tasse de thé plus que ça, vient de sortir une mini-série sur cette catastrophe. Comme pour le précédent thème Apollo 11, la caméra s'est placée derrière les Femmes et Hommes. Chaque Astronaute loin d'être une victime anonyme est amené à la lumière par des séquences intimistes. Leurs ascensions professionnelles trahissant leurs doutes et leurs forces, les magnifient et nous amènent à les admirer et à les aimer alors qu'ils étaient resté de lointains anonymes. Le fonctionnement interne de l'agence Américaine est décortiquée et ses rapports avec Thiokol montrent que le responsable n'est pas forcement celui que l'on imaginait. Des témoignages familiaux qui nous attendrissent aux professionnels montrant les certitudes de la Nasa aux mains des diktats budgétaires, Il en ressort que cet accident était écrit, prévisible mais évitable. Pour ceux qui l'ont vu, quel est votre avis? Guy