yves65

Member
  • Content count

    489
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by yves65

  1. La planète délaissée

    bonjour,Venus, une planete délaissée?Faut-il rappeler qu'actuellement, la sonde européenne Venus express est en orbite autour de cette planete.Avant elle, il y avait eu Magellan en orbite de 1992 a 1994 qui avait cartographié au radar toute la surface de la planete.les russes ont envoyé 16 sondes vers Venus dont 4 qui se sont posées à la surface ente 1975 et 1984 et qui ont pris quelques photos. Pas mal quand ont sait que la pression à la surface est de 90 bars et la temperature de 450 degrés.Il y a eu aussi quelques sondes Mariner et Pionner Venus mais je ne sais plus exactement combien.Pas mal tout de meme pour une planete délaissée.[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 20-04-2007).]
  2. Apprendre à mieux se connaître

    Bonjour ,J’ai 37 ans et j’ai la chance d’avoir un métier en rapport avec l’astro. Depuis 2003 je travaille au télescope Bernard Lyot (le 2m du Pic du midi) en tant qu’opérateur. (pilotage la nuit et maintenance le jour). Je manipule donc le plus gros télescope sur le sol français, et j’ai l’occasion de rencontrer pas mal d’astronomes dans le cadre de mon boulot.Mais je suis avant tout un amateur. L’astronomie, je suis tombé dedans à l’age de 15 ans avec l’achat de mon premier télescope de 76/600 mais ensuite, je n’ai pas pratiqué régulièrement. Bien plus tard, à 28 ans, après 7 ans de travail dans l’industrie, j’en ai eu marre de mon boulot qui consistait à gérer un atelier de production de tubes et de profilés en acier. En 1997 j’ai donc redécouvert l’astronomie en achetant un Meade Starfinder équatorial 254mm que j’ai toujours. Cet investissement à constitué un déclic qui à fait que j’ai eu envi de changé de boulot et de réorienter ma carrière dans un domaine scientifique. J’ai démissionné et après quelques mois de galère, quelque cours au CNAM en optique et au CNED en astro, je suis parvenu à entrer au CNRS à Orsay en 1999. Ensuite en 2002, comble de la chance, j’apprends qu’un poste se libère au Pic du Midi suite à un départ en retraite. Je postule et je suis pris.Depuis 1999 et jusque l’année dernière, je n’avais pas trop eu le temps de sortir mon télescope perso, déjà parce que j’ai habité l’Essonne et son ciel pourri jusqu’en 2003, puis ensuite j’ai eu mes 2 enfants, et surtout, mon autre passion qu’est le kayak, que j’ai pratiqué en compétition pendant plus de 20 ans accaparait tout mon temps libre ;Mais depuis mai 2006, j’ai arrêté la compétition , et découvert astrosurf. Depuis je ne rate pas une occasion de sortir mon télescope perso. Je suis passionné de ciel profond en visuel. Il faut dire que je suis frustré car sur le 2m où je travaille il n’y a pas d’oculaire ! ! Je me suis même inscrit dans un club d’astro, car non content de travailler au Pic du midi et de posséder moi même un T254, il y a, à 300m de chez moi, un club qui à construit un petit observatoire avec un T305 monté à demeure. En plus, au Pic du midi, j’ai de bons contacts avec les amateurs du T60. Alors, je n’ai que l’embarras du choix pour assouvir ma passion.A part ça, en plus de l’astro et du kayak, j’ai pas mal pratiqué l’ornithologie ce qui fait que je suis aussi équipé en lunette terrestre. J’adore l’observation des oiseaux et de la nature ee général, même si depuis que j’ai eu mes enfants je n’ai plus trop le temps de me balader dans les grands espaces avec mes jumelles au cou et ma lunette sur l’épaule.Enfin concernant Astrosurf, je doit dire que j’ai plus appris en un an de lecture du forum, qu‘ en dix ans de pratique solitaire auparavant. Et même si parfois certains débats stériles ont tendance à dégénérer, et certains astrosurfeurs à être assez bornés, ce forum reste une source immense d’informations.Amicalement Yves
  3. Soleil Ha du 11/03

    Salut Christophe,Finalement, je remonte au Pic samedi 24. Alors on se verra sans doute le weekend si tu n'es pas redescendu.Et en plus, jeudi 22, il y a l'inauguration officielle de Narval qui devrait avoir lieu au sommet si le temps le permet. J'y serai, mais il y aura du beau monde. 100 personnes environ dont le président de région Midi-Pyrénées et la présidente du CNRS.Amicalement Yves
  4. Saturne du 11/03 à l'Intes MK66

    Salut Christophe,Bon séjour au T60 alors! Et ramènes nous des images comme celles-ci. Il fait super beau au sommet en ce moment. On observe tous les soirs et il parrait que ça va continuer les prochains jours. Dommage qu'on ne se verra pas la semaine prochaine.Yves
  5. Soleil Ha du 11/03

    Beau travail Christophe!Tu vas bientôt rivaliser avec la coupole tourelle.J'aime bien la petite Terre qui se promène à coté des protuberances. Ca force l'humilité. On est vraiment tout petit dans l'univers.Amicalement Yves
  6. Tiens? Salut Christophe.Non malheureusement je ne serais pas au Pic la semaine prochaine. J'y suis actuellement mais je redescends ce weed-end. Après j'y remonte le lundi 26 mais on va se croiser je pense. DommageAmicalement Yves
  7. Un petit coup de gueule contre l'ESA

    "mais au contraire la Nasa fait souvent dans le grandiloquent sans grand chose derrière... "Entièrement d'accord avec toi Celinedl
  8. Bien détaillé, ce CROA Les cibles sont classiques mais les descriptions sont précises.J'aime bien la description de la faune. J'adore écouter les oiseaux nocturnes pendant mes observations astro. L'ambiance de nuit fait partie intégrante de l'astronomie loisirsQuant aux chats, le nombres de fois qu'ils sont venus se frotter à ma monture quand j'avais l'oeil à l'oculaire , ou bien marcher alègrement dans ma boite d'oculaires quand j'avais le dos tourné. Ils sont marrants, les chats, je les adore.
  9. Bon, Bon d'accord.Face à cette avalanche de remarque sur mon propos, je le retire. En fait je n'étais pas sur à 100% de cela, mais je pensais que du fait de leur focale plus longue, les SC permetaient d'atteindre plus facilement des forts grossissements utiles en planetaire.Quelqu'un peut il me dire alors quel est l'interet des SC si ils sont moins bon partout que les newton alors qu'ils sont plus chers.Merci Yves
  10. Oui Richman, je sais bien que certains promènent des montagnes de materiel pour aller observer sur des bons sites.Mais dans la vie de tous les jours, je vois bien comment ça se passe, les nuits dégagées ne se commandent pas à l'avance.Souvent, c'est en semaine, après avoir couché les mômes, quand il est déjà 23h00 et qu'on avait rien préparé comme observations, qu'on s'apercoit que le ciel est super et qu'on ne peut pas laisser passer ça. Alors là, il faut pouvoir réagir très vite, que tout puisse être installé en moins d'un quart d'heure, sinon on se dégonfle et on va se coucher.En géneral quand on prévoit une sortie longtemps à l'avance, les trois quart du temps, il pleut ou il y a des nuages.En astro, pour observer souvent, il faut pouvoir être réactif. Sinon, le materiel est condamné à rester au placard la plupart du temps.Amicalement Yves
  11. Bonjour,Je possède un newton 254mm/f4.5 sur monture équatoriale depuis 10 ans, et j'ai toujours trouvé cette configuration excellente. Lumineux avec le diametre Confortable en observation grace au suivi en alpha. Donc je pense comme toi que c'est un bon choix. S'il fallait que j'achete un telescope aujourd'hui, je choisirais comme toi l'Orion 254/1200 équatorial. En plus c'est un meilleur rapport diametre/prix en comparaison à un schmidt/cassegrain. Mais attention:Le telescope est gros et donc pas facilement transportable. En dix ans, je ne l'ai utilisé que deux fois en dehors de mon jardin. Autant dire que je ne le transporte jamais et que je ne l'utilise que chez moi. Donc si tu dois le trimballer en voiture à chaque utilisation, réflechis bien.Mon tube mesure 120 cm de long et tient tout juste sur ma banquette arrière de voiture. Donc mesure bien cette cote avant d'acheter car si le tube ne tiens pas à l'arrière de ta voiture, gros problème.Comme je n'observe que chez moi, je ne demonte jamais ma monture, je n'ai qu'a la prendre et la sortir dehors et c'est prêt. Mais si il fallait tout démonter à chaque fois pour tout ranger dans le coffre et tout remonter ensuite sur place et tout redémonter ensuite pour rentrer à la maison, je ne crois pas que j'observerais aussi souvent.Bref, la question principale est: Est ce que tu peux utiliser ce télescope chez toi ou non?Autre aspect, je mesure 1.84m donc pas de soucis pour observer au zenith. Mais quelqu'un de 1.70m est obligé de monter sur quelque chose pour regarder dans l'oculaire quand on pointe haut dans le ciel. C'est a prendre en consideration pour le confort d'utilisation.Enfin, cette formule optique est bien adaptée au ciel profond en visuel car lumineux et ouvert. Mais pour le planetaire, c'est assez limite. Ca ne vaut pas un schimdt/cassegrain je pense. En conclusion: Si tu as un jardin avec un ciel noir, et que tu aimes le ciel profond en visuel, fonces et achetes. Mais si tu habites en ville, en appartement, et que tu mesures moins de 1.80m et que tu as une petite voiture, méfiance.Amicalement Yves [Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 13-03-2007).]
  12. Bonjour,Bien sur, comme beaucoup, je pourrais dire que mon meilleur souvenir en astro, c’est quand, à 15 ans, avec mon T76/600 paralux que je venais d’avoir à Noël, j’ai pointé Saturne au hasard, parce que je ne comprenais pas quelle était cette "étoile brillante" qui ne figurais pas sur mon mini-ciel tournant en carton. J’ai découvert comme ça la planète aux anneaux et ça a été magique !!Mais mon vrai meilleur souvenir, celui qui ma fait un choc, c’est ngc 4565 !! C’était il ya dix ans en 97 avec mon T254/f4.5, et c’était mon premier objet du ciel profond hors catalogue Messier que je pointais. Et quand j’ai découvert cette galaxie vue par la tranche, aussi brillante, aussi belle, aussi étendue et aussi détaillée avec sa bande sombre aussi évidente, et qui ne fait même pas partie du catalogue Messier, ça a été comme une révélation. J’ai compris que le ciel profond pouvait réserver de magnifiques surprises, et que la listes des objets observables pouvaient occuper toute une vie. C’est sans doute là qu’est née ma passion pour le ciel profond et pour le visuel.Depuis, j’ai découvert pas mal d’autres « oubliés » du catalogue Messier comme les galaxies ngc 891, ngc 7331, ngc 2903, ngc 253 et les nébuleuses planétaires ngc 7293 (Helix) et ngc 246 par exemples. A chaque fois ça a été magique. Il y a eu aussi ma première Dentelle du Cygne avec filtre OIII qui a faillit me faire tomber de ma chaise d’observation. Epoustouflant !!Mais ma préférée, mon joyau du ciel, c’est toujours la galaxie ngc 4565.Pour ceux, qui serait nouveau en astro et qui ne l’auraient jamais pointée, voici un lien qui la décrit. En plus, en ce moment elle revient dans le ciel en seconde partie de nuit. http://www.astro5000.com/Objects/Cherche/index.php3?cat=NGC&obj=4565 Amicalement Yves
  13. Ca c'est du CROA!!On sent le passionné du ciel profond en visuel.En fait, tu as fait exactement ce que j'ai regretté de ne pas avoir fait, c'est à dire profiter du ciel noir pendant l'eclipse totale pour faire du ciel profond.Comme il y avait quelques nuages chez moi en début de soirée, j'ai eu la flemme de sortir mon T254 et je me suis contenté de regarder l'eclipse avec une lunette de 70mm. Mais pendant la totalité, le ciel était entièrement dégagé et très noir. Alors là je me suis mordu les doigts. Trop tard pour installé le scope. Tempi, je n'ai vu "que" l'eclipse ce soir là. Snif...snif...Amicalement Yves
  14. photos de vos config de matos

    Voici le télescope que j'utilise au boulot: Il est beau, il est gros et il peut faire des envieux.Mais le problème, c'est qu'il n'a pas de porte-oculaire!! On ne fait même pas d'imagerie avec, uniquement de la spectro-polarimetrie. Et puis c'est le boulot, alors poufff...Du coup, voici le télescope que je préfere: C'est mon Meade Starfinder 254mm équatorial qui fête ses 10 ans ce mois-ci. Et oui, Je l'avais acheté en mars 1997 chez feu "le chasseur d'étoiles".Il est entièrement dédié au visuel, et depuis 10 ans, c'est que du bonheur.Pourtant, après l'avoir acheté, j'ai changé le porte-oculaire d'origine qui était une grosse bouse, par un micrometrique à cabestan de chez Arcane. En même temps j'ai éloigné le secondaire du primaire de 4 cm car il diaphragmait le primaire à 220 mm environ en configuration d'origine!!! Une grossière erreur de conception sur ce télescope. Sans doute pour garder le même diamètre de secondaire sur toute la gamme qui démarrait à 150 mm je crois. J'ai également desserrer le mirroir primaire dans son barrillet car en usine ils l'avaient serré comme des bourrins et il avait un énorme défaut de tréfoils. J'ai aussi collé un oeillet au centre du primaire, car il n'y en avait pas d'origine et c'est indispensable pour la collimation. Enfin j'ai bidouillé un système avec des rivets pop et des élastiques pour éviter aux anneaux de serrage de vous sauter à la figure à chaque démontage du tube. Bref malgré toutes c'est modifs qui l'a fallut apporter, j'adore ce télescope, car grace au suivi motorisé en alpha, il est beaucoup plus confortable qu'un dobson. En plus, optiquement, il est génial, je le trouve plus lumineux que certain 300 mm que j'ai essayé. j'ai déjà réussi à voir des étoiles de magnitude 14,5 avec (pour 14 maxi en téorie avec un 254). Enfin, il est très facile à collimater car les vis à ressort du barrillet son très pratiques. Cependant la monture n'est pas assez précise pour faire de la photo. Mais je m'en fiche, moi ce qui m'interesse, c'est quand les photons qui ont parcourru des millions d'années lumière, viennent directement se scratcher sur ma rétine.A part ça, j'utilise des oculaires plossl (meade 25mm, 15mm, 9.7mm et 6.4mm) et une barlow 2x serie 4000, mais je vais bientot passer au grand champ. J'ai un Nagler 9mm en commande qui devrait bientot arriver. Je projete également d'acheter un Nagler 5mm et un panoptic 24mm.Je possède également un filtre OIII Lumicon que j'appelle "Magic OIII" tant il est formidable sur certaines nébuleuses. Je vais d'ailleurs sans doute acheter d'autres filtres interférentiels car c'est vraiment génial pour l'observation visuelle.Sur la photo, tout est installé dans mon jardin de Visker dans les hautes-Pyrénées (500m d'altitude). Au loin, c'est le Pic du Midi ou se trouve le télescope précedent pour ceux qui n'auraient pas reconnu le TBL. Comme ça, de la maison, je peux voir le boulot, et du boulot, je peux voir la maison.Amicalement Yves
  15. Bonjour,J'ai pointé la Flamme (ngc 2024) hier soir avec mon newton 254, de mon jardin des hautes-Pyrénées (500m d'altitude).A 76x, elle est carrément évidente sans filtre et en vision directe, surtout si on retire Alnitak du champ.On voit très bien la bande sombre qui traverse la nébuleuse sur un axe nord/sud. On voit également une deuxième bande sombre perpendiculaire à la première, au sud-est de la nébuleuse.Bref, superbe objet pour les amoureux du ciel profond.Et cerise sur le gateau, on distingue également dans le même champ, la nébuleuse ngc 2023 comme un halo bleuté entourant une étoile brillante. cette nébuleuse est d'ailleurs toute proche de la tête de Cheval, que malheureusement je ne distingue pas avec mon télescope.Par contre un filtre OIII éteint completement ces nébuleuses. A proscrire pour cet objet donc.Amicalement Yves
  16. Bonjour,Le 16 février dernier, j'ai tenté sans succes d'observer la nébuleuse California (ngc 1499 dans Persée) avec mon Newton 254mm ouvert à f/d 4.5Avec mon filtre OIII, je pensais pouvoir percevoir quelques détails, mais en fait je n'ai rien vu. Pourtant je suis sur que j'étais dessus, cette nébuleuse fait plus de 2 degrés, alors c'est difficile de la louper.Coté transparence du ciel, ce même soir j'ai observé parfaitement deux autres nébuleuses, la Tête de Singe (allias ngc 2174 dans Orion) et ngc 2467 dans la Poupe. Toutes deux, ont été magnifiquement révélées grace au magique filtre OIII. D'ailleurs, je conseille vivement à tous ceux qui ne l'auraient jamais fait, de pointer ces deux nébuleuses avec un OIII, ça vaut le detour.Quelqu'un a-t-il donc déjà vu la nébuleuse California en visuel. Si oui, avec quel diamètre et quel filtre. Ou alors est ce que cette nébuleuse est uniquement réservée aux astrophotographes. merci Yves[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 19-02-2007).]
  17. quote:Non et non!!! Le problème de la cosmologie est qu'elle n'est pas une science car la plupart des affirmations des cosmologistes ne peuvent être réfutées et pourtant les cosmologistes font comme si leurs résultats étaient la vérité vraie.Heu... En parlant comme ça, je pense que tu vas t'attirer les foudres des scientifiques qui fréquentent ce forum.Quand je parlai de réalité, je faisais allusion aux mathématiques. Je n'ai pas la prétention de pouvoir affirmer qu'un modèle cosmologique est vrai ou faux.Ceci dit, de là à dire que la cosmologie n'est pas une science, tu y vas un peu fort. Tous les astrophysiciens qui traitent de la cosmologie suivent rigoureusement la démarche scientifique. Et même si certains d'entre eux, qui ne sont pas nombreux d'ailleurs, essaient parfois de chercher un sens ou un but dans l'évolution de l'univers, ils ne manquent jamais de prévenir qu'en disant cela ils quittent la démarche scientifique pour s'aventurer dans le domaine de la métaphysique.
  18. L'infini est infini certes. Mais il se dilate.En mathématique, il peut y avoir des infinis plus grands que d'autres. Les nombres réels et les nombres entiers par exemples.C'est un peu déroutant, je conçoie, mais c'est la réalité.
  19. Bonjour,En fait, il faut arriver à imaginer qu'un infini qui gonfle reste un infini. il n'y a pas d'aberration mathématique la dedans.Imagine, un mètre ruban, comme en couture, mais qui serait élastique et de longueur infinie. Si l'élastique se tend, tu vois les graduations s'écarter les unes des autres, mais la longueur total du mètre reste infinie.C'est exactement ce qui se passe dans l'univers. L'espace se dilate et entraine les galaxies avec lui. Mais il ne gonfle pas "dans" quelque chose.Amicalement Yves
  20. C'est vrai que parfois, le vent n'est pas synonyme de turbulence. Ce sont les raffales, les mouvements atmosphériques désordonnés et les échanges thermiques entre le sol et l'atmosphère, qui créent la turbulence. Si le vent est constant, stable, et sans raffale, il peut au contraire, éliminer totalement la turbulence. On parle de vent laminaire.Par exemple, au VLT, la présence de tels vents laminaires en provenance de l'océan est une des causes qui en font un site exeptionnel.
  21. quote:J'ai quand meme l'impression que ceux de l'hemisphere sud doivent nous envier pour avoir M31 et M33Heu.., là, faudrait peut être pas exagérer, ils ont les deux nuages de Magellan, les veinards.
  22. La "Tête de Sorcière"

    Je confirme ce que dit MatP pour NGC 7000. J'ai déjà observé l'Amerique dans mon 254 avec OIII en été, et ça marche très bien. Par contre, n'ayant pas d'oculaire grand champ, et vu la taille de l'objet, il falait pas mal se promener pour en faire le tour. Amicalement Yves[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 23-02-2007).]
  23. Générations d'étoiles

    Effectivement le nombre d'étoiles dans l'univers baissera de plus en plus dans le futur. En effet, l'immense majorité de la matière qui constitue les étoiles reste piégée dans les divers cadavres stellaires (naines blanches, étoiles à neutron et trous noirs). Seule un toute petite partie est explusée dans l'espace lors des supernovae, ou de l'extension des enveloppes exterieures des nébuleuses planetaires.Il y aura donc de moins en moins de matière disponible pour créer de nouvelles étoiles. Ajoutez à cela l'expansion qui à tendence à diluer la matière de l'univers, et vous obtenez d'ici quelques centaines de milliards d'années un univers sombre peuplé ça et la d'une multitude de cadavres stellaires refroidis.A moins que la matière noire et l'énergie sombre qui constituent 99% de l'univers, et dont on ne sait à peu près rien, décident d'un autre futur pour l'univers.Amicalement Yves[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 22-02-2007).]
  24. quote:- Pas de nouvelles sondes avant de nombreuses années (on va vite regretter les palpitantes aventures de Galiléo, Cassini, et autre Huygens..On a quand même en point de mire le lancement du satellite Planck et du télescope spatial Herschel qui devrait avoir lieu en 2008 à bord d'une Ariane 5.Deux fantastiques missions qui devraient faire vibrer les passionnés d'astronomie.[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 22-02-2007).]
  25. Générations d'étoiles

    Bonjour,En Astrophysique, on parle de "population d'étoiles" et non de génération. Ces populations sont definies selon leur métallicité, c'est à dire, selon leur richesse en éléments autres que l'hydrogène et l'helium.Les étoiles de population I, sont celles de type solaire, c'est à dire, qui ont été formées à partir de nuages de gaz issus d'explosions de supernovae antérieures. Elles ont donc une métallicité importante et ne sont donc pas des étoiles de première génération; mais on ne sait pas si c'est la deuxième, troisième génération etc... Cette question n'a d'ailleurs pas vraiment d'interet en astrophysique. tout ce que l'on peut dire c'est que les étoiles ont une metallicité qui augmente au fur et à mesure des générations d'étoiles.Les étoiles de population II sont très pauvres en métaux. Elles sont donc très anciennes et interessantes à étudier. On en trouve beaucoup dans les amas globulaires.On peut envisager des étoiles de population III dont la metallicité seraient nulle. Ces étoiles seraient donc des étoiles nées juste après le Big Bang. La recherche de telles étoiles primordiales est actuellement un sujet d'étude en astrophysique mais on n'en a pas encore observées que je sache.