yves65

Member
  • Content count

    489
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by yves65

  1. Nébuleuse Californie en visuel ?

    Il est génial ce lien!! c'est la première fois que je vois un tel comparatif de filtres, nébuleuse par nébuleuse. Effectivement, le H-Beta semble le plus adapté pour California. Mais comme je n'en possède pas je ne pourrai pas tester.En tout cas, merci à tous pour les infos. [Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 19-02-2007).]
  2. Nébuleuse Californie en visuel ?

    Merci pour ces infos.je me doutais que c'était une nébuleuse délicate. C'était sans doute un peu trop en demander, pour un 254mm.Yves
  3. Sortie sympa ce 18/02/07

    Ils sont jolis, les amas ouverts du Cocher. J'aime particulièrement M37, c'est le plus riche. J'y ai déjà compté plus de 200 étoiles avec mon 254mm. La nébuleuse de l'esquimau est sympa aussi. Y avez vous distingué quelques détails? Même sans filtre OIII, on peut noté un anneau plus sombre autour de l'étoile centrale, tandis que le tour de la nébuleuse est plus brillant. A fort grossissement, au moins 200x, on commence à voir l'étoile centrale légèrement "carrée", laissant présagé le visage du "clown" ou de l'"esquimau" visible sur les photos haute résolution.Amicalement Yves
  4. CROA quelques objets au mak 127...

    Agréable à lire ce CROA. En plus, avec les dessins c'est chouette. J'ai également pointé IC 418 il y a 3 jours. Cette nébuleuse planétaire fait partie des rares objets du catalogue IC accessible très facilement en visuel. On la repère du premier coup par blinking, avec un filtre OIII dans un oculaire grand champs. Ensuite à 235x c'est une belle bille bleutée.Amicalement Yves[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 19-02-2007).]
  5. Obs dans mon jardin ce 18/02/2007

    Salut,J'aime bien M46. Si tu as un filtre OIII, tu peux faire l'experience suivante: Sans filtre tu vois un amas ouvert ordinaire, avec filtre OIII tu vois apparaitre une grosse bille en plein dans l'amas. C'est magique, c'est la nébuleuse planétaire ngc 2438.Amicalement Yves
  6. Vue qui baisse, au secours !

    Bonjour,Je suis myope et je porte des lunettes, mais pour les observations astro, je mets systematiquement des lentilles jetables. C'est simple comme bonjour, pratique et très efficace. Donc je te conseillerais d'essayer aussi.50 euros la boite de 45 paires, c'est pas la ruine. J'en porte également pour faire du sport.C'est tout de même moins radical, qu'une operation chirurgicale. Personnellemnt, celui qui me découpera les yeux à coup de bistouri n'est pas encore né.Amicalement Yves
  7. pic du midi !

    Tiens! ça fait plaisir de retrouver une coronette sur le forum. D' ailleurs j'ai l'impression que de plus en plus d'habitués du Pic se retrouvent ici.Et oui, ça bouge pas mal au sommet en ce moment. Trois nouveaux instruments, installés récemment dans trois coupoles differentes: CALAS à la lunette Jean Rösch, CLIMSO au coronographe et NARVAL au TBL.Voilà qui booste l'avenir scientifique du Pic.
  8. pic du midi !

    quote:L'observatoire du Pic du Midi, l'un des deux derniers observatoires effectuant de la recherche astronomique de pointe sur le sol françaisEt le radiotélescope de Nancay, et les antennes de l'IRAM au plateau de Bure, ils ne font pas de l'astronomie de pointe sur le sol français??Je suppose que le journaliste de l'AFP en parlant du Télescope Bernard Lyot, voulait dire l'un des deux derniers telescopes nationaux qui observe dans le domaine du visible avec celui de l'OHP.Sinon, pour ceux que cela intéressent, voilà le lien vers le site du TBL où son nouvel instrument NARVAL est décrit en détails http://www.bagn.obs-mip.fr/tbl/new/ Amicalement Yves
  9. COROT

    Bonjour,D'après ce que je sais sur Corot, le telescope (de 27cm) restera braqué sur le meme champ pendant 5 mois.Mais ce champ est suffisament grand pour pouvoir observer environ 6000 étoiles simultamement ce qui augmente les chances de détecter un transit planetaire devant une étoile.Pour la voie asterosismologie qui ne peut étudier que les étoiles brillantes, le nombre d'objets visés simultanemlment est de l'ordre de quelques dizaines.Tous le 5 mois, Corot changera de champ d'observation. Tout le probleme réside donc dans le choix juditieux de ces champs d'observations.[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 25-01-2007).]
  10. En fait, le comptage des nuits dans un observatoire est un peu plus complexe qu'il n'y parait.Par exemple quand je dis 1/3 de nuits claires au Pic du Midi, c'est une moyenne ramenée au temps d'observation reel sur l'année. En fait très souvent on observe qu'une partie de la nuit car la météo change en cours de nuit. On parle de demi-nuit, voire 1 heure ou 2 d'observation. Souvent on observe à travers les cirrus car ce n'est pas génant en spectro. Mais celui qui voudrait faire de la photometrie ne pourrait pas le faire. En planetaire, c'est le seeing qui prime avant tout.Bref en fait si on compte toutes les nuits où on a ouvert au moins une fois la coupole, cela represente à peu près 2/3 de nuits et non plus 1/3.
  11. C'est vrai Kentaro, j'ai conseiller le 250 motorisé, mais je n'ai pas penser au facteur transportabilité.Il faut dire que moi, j'observe uniquement de mon jardin et ne transporte donc jamis mon télescope dans une voiture.Si le télescope est destiné à etre trimballé en voiture à chaque utilisation, alors OK, effectivement le dobson peut s'averer très pratique.Franck31, est ce que tu comptes beaucoup te déplacer avec ton télescope ou non? C'est un critère très important à prendre en compte dans le choix de ton instrument.Yves[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 08-01-2007).]
  12. Parlons magnitude limite:La magnitude limite d'un 250 mm est 14. Celle d'un 300 mm est 14,4.Est-il vraiment nécessaire de sacrifier la monture équatoriale motorisée, bien plus confortable qu'un Dobson lorsque l'on observe longtemps le même objet pour en percevoir le maximum de détails, uniquement pour un gain de 0.4 mag? Je n'en suis pas très sur. Moi,à ta place, je préfèrerais le 250 motorisé.Pour moi, le dobson devient vraiment interessant à partir de 400 mm car là, il apporte un reel gain de luminosité. Et un 400 mm équatorial serait très encombrant et cher. Et de toute façon, y'en n'a pas trop dans le commerce.Amicalement Yves
  13. Par experience, les mois les plus pourris au Pic, sont mars et avril. Car Pyrénées = printemps pluvieux. En general c'est à cette période que l'on fait les interventions techniques, et on n'observe pas.L'été il fait souvent beau mais gare aux orages au mois d'aout parfois très violents au Pic. Ceci dit pour celui qui n'a jamais vu, ça fait très spectacle pyrotechnique. Les eclairs qui tombent directement sur les coupoles ou sur l'antenne TDF (haute de 100m) avec flamèches lumineuses qui retombent jusqu'au sol.En général l'été indien est long dans les pyrénées, ce qui fait qu'on a de belles nuits en automne et plus longues qu'en été. L'hivers, c'est tout ou rien. Ou bien le temps est dégagé et les nuit sont longues et magnifiques (excellent seeing). Ou bien c'est la tempete de neige et la purée de poix qui peut s'installée plusieurs jours d'affilé. Mais bon, faut bien qu'il neige un peu pour les stations de ski.Bien sur, la météo n'est pas une science exacte et tout ce que je viens de dire ne se produra peut etre pas en 2007.De toute façon l'idéal c'est quand il pleut en plaine, et que nous, on est au dessus de la mer de nuage. Panorama et nuit magnifique. Pollution lumineuse zéro. Le top du top quoi.Amicalement Yves[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 08-01-2007).]
  14. Un seul oeil ?

    Moi je suis comme Xavier, je ferme l'oeil gauche quand j'observe. C'est vrai qu'au bout d'un moment, c'est un peu fatiguant et ça m'arrive de faire l'inverse, observer avec l'oeil gauche et fermer le droit.Il faut dire que sur mon site d'observation, mon jardin, il y a quelques lumières génantes parasites. (lampadaires du village sur la colline d'en face). Donc les deux yeux ouverts, ça le fait pas très bien. Il faudrait que j'essaye une tete bino, ça doit être chouette.
  15. Bonjour,195 euros, c'est à peu près le prix d'une nuit dans un hotel 3 étoiles. Donc y a des gens qui ont les moyens de mettre ce prix là pour une nuit.Ceci dit le Pic, c'est loin d'etre un 3 étoiles. Pas de WC ni douches dans les chambres par exemple, on est obligé d'utiliser celle au fond du couloir. Par ce coté là, ça ressemble plus à un Formule 1.Mais bon, on est au Pic à près de 3000m dans un lieu mythique de l'astronomie. En plus ça inclus bien sur, la montée qui coute a elle seule 23 euros par personne, le repas , le petit dèj, et il y a un animateur special pour le groupe (12 à 18 personnes par soirée).Cet animateur, souvent quelqu'un de la Ferme aux Etoiles de Fleurance, montre le ciel aux client, à travers un telescope amateur placé sur la terrasse si le temps le permet. Si il fait moche, il presente une petite conference sur l'astro dans un lieu bien au chaud.De plus la nuitée inclus le visite des parties scientifiques interdites au public en temps ordinaire, comme par exemple la visite du TBL. Pour le coup des 1/3 de nuit correcte , je confirme. Je travaille toute l'année au sommet, c'est à peu près la moyenne. C'est pas pour rien qu'on à arrèté de construire des télèscope géant sur le sol français et qu'on est parti à Hawai et au Chili.Pour finir, en tant que permanent au TBL, je voudrais dire que je trouve sympa d'avoir mis en place ces nuitées. Déja parce que les groupes ne sont pas très importants (18 personnes maxi) donc, ça ne perturbe pas trop la vie scientifique du sommet. En suite le public est toujours constitué de gens passionnés et interessants avec qui on prend plaisir à discuter. Je veux dire par là qu'on n'a jamais de "gros beauf" qui n'en n'ont rien à foutre de l'astro. Ce qui n'est pas toujours le cas lorsque l'on fait visiter des groupe de comité d'entreprise, par exemple, qui ne connaissent rien à l'astro et qui s'en fichent car la seule chose qui les interressent, c'est baffrer au resto, aux frais de leur employeur.Donc bienvenue à ces nouvelles nuitées au Pic!Yves
  16. Bonjour,Une sixième webcam à récemment été installée au sommet du Pic du Midi, ce qui permet maintnant de visualiser en temps réel un panorama de plus de 180°.La dernière venue, la camera ouest, montre la coupole du TBL. Comme ça, le monde entier est au courrant si on bosse ou pas. En effet, grace à la Lune, la coupole est visible même la nuit.Lien vers les webcams: http://ljr.bagn.obs-mip.fr/webcam/webcam.php
  17. Superbe, c'est bleuffant!!! Je serais bien incapable d'en faire autant. Admiration![Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 06-01-2007).]
  18. Je viens de parcourir ce post, et je suis sidéré de voir que certaines personnes, soit disant interessées par l'astronomie, puissent douter de l'utilité d'un telescope de 42M à faire progresser la science. Je suis bien sur pour ce projet à 100%, comme Serge.c'est vrai que l'on peut faire de la très bonne science avec un simple 2M, je suis bien placé pour le savoir,(Et vive les stellaires, moi aussi je bosse avec eux). Mais en astrophysique il y a de la place pour tous les programmes. Et l'ELT, meme s'il n'est pas beaucoup plus ambitieux que les projets Americains marquera une rupture d'echelle par rapport à la génération de téléscope précédente.Enfin, pour répondre à ceux qui ne jurent que par l'exploration humaine de l'espace, je dirai que l'astronomie est la seule science exclusivement observationelle. Le chercheur ne peut en aucun cas manipuler l'objet des ces recherches pour faire des experiences (sauf en simulation par ordinateur). Ce non-interventionisme est la garantie de ne pas faire de betises. Ce n'est pas vraiment le cas dans d'autres domaines scientifiques comme par exemple la physique nucleaire qui à donné la bombe, la génétique qui à donné le clonage et les OGM. Et je prefere ne pas parler de toutes les experiences menées sur des animaux dans le domaine medicale.Et c'est pour ça qu'on aime l'astronomie!! C'est parce que c'est la seule science vraiment fondamentale. Il n'y aucune retombées pratique dans la vie de tous les jours. C'est de la connaissance pure.Alors SVP, laissons à l'astronomie l'exclusivité de la non intervention in situ. Et arretons de voir l'etre humain en colonisateur de l'univers. [Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 12-12-2006).]
  19. Narval, c'est son nom, le tout nouveau spectro-polarimetre installé sur le Télescope Bernard Lyot (T2M du Pic du Midi), a vu sa première lumière dans la nuit de 13 au 14 novembre 2006.Cet instrument très prometteur, dédié à la physique stellaire devrait être livré à la communauté scientifique à la mi-décembre prochain.30 fois plus sensible que sont prédécesseur Musicos, Narval va permettre d'étudier les champs magnétiques des étoiles. Il sera désormais possible de "voir" les protubérances et de reconstituer des cartes de surface pour des étoiles jusqu'à la magnitude 12.Narval, en plus d'être un spectrometre, analyse la polarisation de la lumière en provenance des étoiles. Ceci en fait un des instruments les plus novateurs au monde en étudiant un autre aspect du message électromagnétique de la lumière.Bien qu'étant une copie d'un autre instrument, Espadon, monté au CFHT en 2005, Narval compensera la différence de diamètre entre les deux télescopes par la possibilté d'offrir aux astronomes des périodes d'observation très longues, permettant de "voir" tourner et évoluer sur plusieurs semaines les étoiles. On pourra ainsi étudier l'évolution de taches magnétiques de surface exactement comme on le fait pour le soleil.Par ailleurs, dans un contexte difficile, cet instrument scientifique de pointe, devrait permettre à l'observatoire du Pic du Midi en général, et au T2M en particulier de retrouver toute la place qu'ils méritent dans le paysage astronomique français.
  20. Nuit au Pic du Midi

    Oui OctintinToulouse est la ville que l'on voit au loin sur cette photo. La zone brillante sur la gauche de l'agglomeration correspond à Blagnac avec l'aeroport et la zone industrielle.Au premier plan on voit Lanemezan avec l'usine Pechiney qui brille sur le devant a droite.[Ce message a été modifié par yves65 (Édité le 19-11-2006).]
  21. Nuit au Pic du Midi

    Sympas ces photos.J'aime bien celles ou l'on voit les villes en plaine le soir. Tarbes et Bagnères de Bigorre sur une, et Lanemezan et Toulouse sur l'autre, car elles montrent bien jusqu'où porte la vision du sommet. 150 km pour Toulouse et pourtant on a l'impression que c'est tout proche.Concernant la pollution lumineuse, je rassure le monde en disant que malgré les apparences sur ces photos, on n'en souffre pas trop tout de meme. Surtout que bien souvent on se trouve au dessus d'une mer de nuages qui stoppe completement la gene des éclairages en plaine.
  22. Et oui, l'arrivée d'un tel instrument "rebooste" l'avenir scientifique du Pic.L'exploitation de Narval est prévue sur un minimum de 5 ans, mais la majeure partie des scientifiques s'accordent à dire que l'on pourra utiliser Narval pendant 10 ans avant d'épuiser ses possibilités de recherche.Narval, ainsi que son frère jumeau Espadons, monté au CFHT, ont tous les deux, entièrement été conçus et réalisés à l'Observatoire Midi-Pyrénées de Toulouse et Tarbes.Ces deux spectromètres convrant une plage de longueur d'ondes allant de 370 à 1000 nm, représentent actuellement se qui peut se faire de mieux au monde techniquement parlant. En plus, grace au polarimetre, on peux analyser ces spectres simultanémént dans deux états de polarisation différent. On a donc la une belle réalisation technique de la part de chercheurs et ingenieurs français.
  23. Salut Christophe,Très complet ce compte-rendu de la mission piconautes d'octobre 2006. Et avec plein de photos en plus. J'aime bien celle ou on voit Orion au dessus de la coupole du coro.On se reverra peut etre en mars prochain alors. AmicalementYves
  24. Ils ont l'air bien ces deux livres!!C'est typiquement le genre de guides papier que j'aime, et je ne les connaissais pas (sans doute parce qu'ils sont en anglais). Donc merci pour l'info.Je rejoins ton avis concernant les PC en nocturne. L'ordinateur à coté du telescope, ca va si on fait de la photo. Mais en visuel, l'écran, meme rouge bouzille les yeux, et lorsque l'on remet l'oeil à l'oculaire, on a un rectangle qui reste incrusté dans la retine. Donc rien ne vaut un bon bouquin quand on est sous la rosée.Ca ne m'empeche pas d'utiliser le logiciel guide7 mais uniquement de jour. Pour préparer les nuits d'observation par exemple.Encore une fois merci pour ces deux references.
  25. Oui Celine, tu as un peu raison c'est vrai. Je suis moi meme assistant ingenieur au T2M du Pic du Midi ou je m'occupe de la maintenance et du pilotage. Donc on peut etre astronome amateur et trouver un travail dans le domaine de l'astro.Mais si j'ai obtenu ce poste c'est avant tout parce que j'ai un DUT genie méca. Le fait d'etre astronome amateur à peu joué en ma faveur. C'est presque le contraire d'ailleurs car il faut persuader le directeur de labo que l'on n'est pas un doux reveur qui pense qu'il va passer sa vie la tete dans les étoiles plutot que d'effectuer sont boulot de technicien. Ceci dit c'est vrai que de connaitre comment tourne le ciel au dessus de nos tetes, et le principe d'un telescope, ca aide à prendre en mains les choses. Et ça evite d'avoir à etre former en interne. Donc c'est un plus pour l'employeur.Mais pour en revenir au sujet initial des DU du CNED, ces diplomes ne sont en général même pas connu dans le monde de l'astronomie professionelle. Et les mentionner devant des employeurs, qui sont des checheurs ayant passé des années à étudier et à faire de la recherche en astrophysique peut paraitre un peu présomptueux. On ne joue pas dans la meme division. Donc méfiance. Mieux vait mettre en avant ses competances techniques.