yves65

Member
  • Content count

    620
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by yves65

  1. Bruno v2.0 − C'est reparti !

    A la bonne heure ! Bruno est de retour ! Dans la deuxième moitié des années 2000, tu as été mon mentor à travers ton site web, et tes catalogues Whaou et top 200 m'ont servi de référence quasi exclusive pour découvrir le ciel. Ce sont tes dessins qui m'ont donné envie de dessiner moi aussi, car ils ont toujours correspondu exactement à ce que je voyais dans l'oculaire. Je suis très heureux que tu reviennes ici, avec de nouvelles observations . Je viens de lire avec délectation ton CR, et une fois de plus tout concorde avec mes propres impressions. Ta description de M5, j'ai vécu exactement la même chose cette année, je l'ai observé au T305 et j'ai été scotché en le redécouvrant. Je ne me souvenais plus à quel point cet amas était magnifique. J'adore aussi ce petit couple de galaxies NGC 4298/4302 situé à côté de M99. Ce sont deux petits fantômes qui donnent immédiatement envie qu'on les dessine. Par ailleurs, ton impression de ne parfois plus voir aussi bien qu'avant, alors que la fois suivante, tu te dis, ah bah si finalement je vois encore beaucoup de détails, je l'ai vécu également plein de fois. Ça doit être normal, donc. C'est le destin d'un "montreur d'étoiles", que je vis aussi depuis plus de 10 ans à mon club, où j'anime toujours les soirées publiques mensuelles. Quand on passe trop de temps à faire découvrir le ciel aux autres, on finit par ne plus observer pour soi-même, et on finit par perdre en expérience à force de ne plus pratiquer. C'est du vécu. Je suis très heureux que tu aies trouvé un bon site d'observation où habiter, et je te souhaite d'en profiter un maximum. Merci pour tout, Bruno, mon mentor . Amicalement, Yves
  2. NGC 5466 au T200

    Bravo pour ce dessin, très fidèle à la vision à l'oculaire . Je n'ai jamais dessiné cet amas globulaire, mais je l'ai déjà observé plusieurs fois. Son aspect est assez déroutant pour un amas globulaire. Si on vient d'observer M3 et M5 juste avant, ça fait un choc.... car sur le coup, on a l'impression de ne rien voir du tout. Et pourtant l'amas est bien là, présent dans le champ de l'oculaire sous la forme d'un nuage immense, mais très ténu. Il ne saute pas aux yeux, mais quand on l'a repéré, on peut zoomer dessus et résoudre une partie du nuage en une myriades d'étoiles faibles, exactement comme sur ton dessin. Il fait partie du catalogue des 110 plus beaux NGC. Mes notes d'observation à son sujet sont visibles ici : NGC 5466
  3. NGC 5297 au T200

    Bravo pour ce dessin . Encore une galaxie complètement inconnue pour moi . Mais d'où tu les sors ? .
  4. NGC 5740 et 5746 au T350

    Salut José, Voilà un très beau dessin de ce couple galactique . NGC 5746 est une galaxie que j'adore. C'est une des plus belles spirales vue pas la tranche, qui montre facilement sa bande de poussières au niveau du bulbe. Une sorte de mini NGC 4565 en quelque sorte. Je l'ai déjà dessinée à plusieurs reprises. Je mets ci-dessous ma version la plus récente (2014, tout de même ). Je remarque que sur mon dessin, j'ai indiqué une étoile d'avant plan sur le bras sud de la galaxie. C'est curieux que tu ne l'aies pas mis sur ton dessin. Cette étoile existe bel et bien pourtant . Amicalement, Yves (depuis le Pic du Midi, où l'on reprend timidement les observations après deux mois de confinement...)
  5. Présentation et conseil de premier achat

    On pourrait penser que le suivi manuel sur les deux axes d'un Dobson est fastidieux. L'astuce : Pointer toujours les objets quand ils sont proches du méridien sud. Déjà, c’est mieux parce que c'est le moment où ils culminent au plus haut de leur trajectoire, donc où la couche d'atmosphère traversée par la lumière est la plus faible. Mais dans le cas d'un Dobson, ça a un autre avantage car la trajectoire apparente des objets est quasi horizontale. Du coup, il suffit juste de pousser vers l'ouest le Dobson, sur son axe horizontal pour suivre l'objet car la dérive sur l'axe vertical est négligeable. C'est tellement simple qu'on en oubli qu'on n'a pas une monture équatoriale .
  6. Voilà encore une série de dessins de haut vol ! La chaine de Markarian, est superbe et très détaillée dans cette version. C'est très chouette .
  7. NGC 5005 au T200

    Bonjour à tous, Le couple de galaxies NGC 5005 et 5033 est effectivement très sympa à observer. Pour ma part, je me suis toujours plus intéressé à NGC 5033, qui dévoile légèrement sa structure spirale avec un T300, alors que NGC 5005 montre moins de détails, même si elle est plus brillante. Voici mes dessins qui sont déjà assez ancien : Ce couple de galaxies fait partie du catalogue des 110 plus beaux NGC. Je le décris ici : NGC 5005 - 5033 Bon ciel, Yves
  8. Stallarium et étoiles doubles

    Merci pour ce tableau simple et très efface. Une aide précieuse pour les idées d'observation. Je le sauvegarde illico dans mes documents .
  9. 16 dessins hivernaux 2020

    Whaou ! Encore une merveille, ce dessin . Depuis, celui de Fred, j'avais moi aussi envie de dessiner cette galaxie, mais je n'ai toujours pas eu de ciel dégagé depuis, sauf quand il y avait la Lune. J'ai bien peur que ce soit râpé pour cette année.
  10. Présentation et conseil de premier achat

    Le Skywatcher 200/1000 sur Eq5 est un bel instrument en effet. Mon fils de 14 ans en possède un, que j'avais acheté l'an passé d'occasion sur le Bon Coin à 450€ (version de base non motorisée.) Donc il y a moyen d'en trouver sans le payer plein pot . Toutefois, l’empattement de la monture Eq5 est assez grand, et il me semble que ce sera un peu trop limite pour une utilisation sur ton balcon de 1m30 de large.... A moins que tu puisses le faire déborder un peu à intérieur par la porte fenêtre . Par contre, pour le Dobson, ca devrait aller sans problème sur le balcon, car l’ensemble est quand même plus compact qu'une monture allemande avec contre-poids et trépieds. Mais tu ne pourras pas pointer trop bas sur l'horizon avec un Dobson car tu seras gêné par la rembarde du balcon. Une monture Eq3 a un empattement moins important qu'une Eq5, donc pour un T150/750 ou un Mak127, ça devrait aller aussi sur le balcon. Concernant les oculaires, ceux d'origine ne sont pas si pourris que ça chez Skywatcher . Mon fils utilise toujours les Plössl 25 mm et 10 mm fournis d'origine. Mais on en a acheté un troisième (6 mm /66°). Le choix des oculaires est toujours quelques chose de cornélien. Il existe des multiples postes ouverts à ce sujet. D'une manières générale, pour un Dobson sans suivi sidéral, les oculaires grand champs sont très recommandés. Mais il faut faire son choix surtout en fonction de son budget. Dans tous les cas, je te conseille d’investir dans un chercheur Telrad ou Quickfinder avant d'acheter d'autres oculaires. Ce sera beaucoup plus utile. Une fois qu'on a son télescope, on a tout le temps qu’on veut ensuite pour s'intéresser aux oculaires. Mieux vaut observer d'abord avec ceux d'origine pour se faire une idée de ce que l'on pourrait améliorer. C'est pas la peine de se précipiter tout de suite .
  11. Très beaux dessins avec un magnifique rendu . C'est vrai que M80 est particulièrement bluffant de réalisme. Chapeau !
  12. Présentation et conseil de premier achat

    Bonjour, et bienvenue sur le forum Effectivement, tout comme le suggère Oodini, es-tu vraiment sur de vouloir un Goto ? Selon moi, c'est complètement inutile... Je suis président de club, et chaque année je vois passé des dizaines de débutants qui me demandent des conseils. Quand ils viennent, ils veulent tous des goto, car ils pensent que c'est plus facile à utiliser puisque le télescope "pointe tout seul". En fait c'est exactement le contraire ! Car pour utiliser un goto, il faut savoir faire une mise en station, et donc connaitre déjà un peu le ciel et le matériel. Mon constat est sans appel : A chaque fois que je n'ai pas réussi à dissuader un débutant d'acheter un Goto, il a eu énormément de problèmes à prendre en mains son instrument... Je rappelle que la Lune, les planètes, les pléiades, la galaxie d'Andromède, la nébuleuse d'Orion etc.., sont visibles à l’œil nu. C'est donc très frustrant de les voir à l’œil nu et de ne pas arriver à les pointer avec son télescope, pour une histoire de système électronique que l'on ne maitrise pas.... Beaucoup de débutants se découragent et abandonnent à cause de cela, et leur télescope goto flambant neuf fini par rester au placard, ce qui est dommage. Voilà... pour mon expérience vécue depuis de nombreuses années... Pour débuter en observation visuelle, un Dobson de 200mm équipé d'un chercheur Telrad (ou Quickfinder) est l'idéal, et rentre dans ton budget. La prise en main d'un Dobson est immédiate. Si tu as déjà tiré sur des ballons gonflables dans une fête foraine, tu sais utiliser un Dobson . Dès le premier soir tu pourras en profiter pleinement, en pointant la Lune, Saturne, Jupiter, Albiréo etc.... Après tu apprendras à localiser quelques objets Messier et tu seras toi même surpris de la faciliter avec laquelle on les pointe au Telrad (ou au Quickfinder.) Et je te garanti que tu éprouveras beaucoup plus de plaisir à trouver toi même les objets célestes, à partir d'une carte ou autres, que si c'est le télescope qui les trouve pour toi . Bon maintenant, si tu ne veux pas de Dobson, peut-être que tu as tes raisons : - Balcon trop petit ? Bon ok mais les trépieds des instruments que tu as sélectionnés sont tout de même assez larges.... - Encombrement dans la voiture ? Un Dobson de 200m tient sur la banquette arrière d'une Twingo, donc si tu es tout seul pas de problème, mais c'est sur que s'il y a deux passagers à l'arrière, c'est plus compliqué. - Peut-être aussi que tu veux un suivi sidéral pour plus de confort ? Dans ce cas, tu peux partir sur une monture équatoriale, non motorisée dans un premier temps pour la prendre en main, puis investir ensuite dans un moteur d'ascension droite pour plus de confort pendant les observations. Les montures Eq3 et Eq5 de Skywatcher sont des best-sellers. Beaucoup de débutants démarrent avec cela. En plus, elle sont évolutives, on peut acheter la version de base sans moteur pour débuter et apprendre à s'en servir, puis investir plus tard dans des moteurs, et même un kit Goto si vraiment tu le souhaites... mais tu t'apercevras toi même que tu n'en éprouveras plus de besoin . Coté tube optique, deux solutions en fonction du budget : le Newton 150/750 Skywatcher (sur Eq3 ou Eq5 au choix) ou bien le Newton 200/1000 (sur eq5 uniquement), plus cher et un peu plus encombrant mais très polyvalent et que tu garderas longtemps. En plus, on le trouve facilement d'occasion sur le Bon Coin au même prix qu'un 150/750 neuf... - Mais peut-être que tu veux absolument l’ultra-transportabilité d'un Mak127 ? Dans ce cas ok c'est un bon choix de tube optique. Mais un 127 est toujours plus petit qu’un 150 ou 200 pour l'observation visuelle, donc tu éprouveras plus vite le besoin de le remplacer par un plus gros . Quelques liens pour t'aider à faire ton choix : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescope-dobson-sky-watcher-200-c2x30337300 https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescope-sky-watcher-150-750-sur-eq3-2-black-diamond-c2x30248711 https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescope-sky-watcher-200-1000-sur-neq5-black-diamond-c2x30337612 https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescope-sky-watcher-mak-127-1500-sur-eq3-2-c2x30338467 https://www.telescopes-et-accessoires.fr/chercheur-telrad-avec-base-de-montage-c2x30337345 https://laclefdesetoiles.com/chercheurs/1171-chercheur-quickfinder-de-rigel-systems.html Voilà, après il faudra aussi penser aux oculaires.... En tout cas, c'est bien d'avoir demander sur un forum avant d'acheter . N'hésite pas aussi à te rapprocher d'un club .
  13. Bonjour à tous, Merci pour ce post . Peut-être qu'il m'aidera à trouver des idées, car pour l'instant, je n'ai que des questions avec aucune réponse... Je suis président de club (Dinastro dans les Hautes Pyrénées), et comme tout le monde on se demande comment on va redémarrer dans les jours qui viennent. Finalement, pendant le confinement c'était plus simple, car pratiquement tous les adhérents de mon club ont continué d'observer depuis leur jardin. On a partagé via internet nos images numériques de la Lune, Vénus, galaxies, nos CROA et astro--dessin et on est même deux adhérents à avoir continué à enregistrer des occultations d'étoiles par les astéroïdes depuis notre domicile. J'ai aussi un adhérent qui a profité de cette période pour se faire livrer un télescope flambant neuf chez lui, un Dobson 250 qu'il a pu commencer à prendre en main. Donc il n'y a pas de problème pour le bilan du confinement, qui est plutôt très bon . Mais à partir de maintenant, ça va être moins simple... Déjà, comment reprendre les activités à notre observatoire ? Comment manipuler le télescope, les oculaires, les caméras, la raquette, les ordi, claviers souris etc... à plusieurs, sans risque de se contaminer les uns les autres... Il va falloir être très vigilant. Parce que si il n'y en a qu'un seul qui manipule pendant que les autres regardent derrière leur masque, ça risque de ne pas être très intéressant... Par ailleurs, concernant nos soirées d'ouverture au public mensuelles, j'en ai déjà annulé 2 en mars et avril. La prochaine était prévue le 29 mai. Elle n'est pas encore annulée officiellement, mais je ne vois pas trop comment la maintenir.... Je ne me vois pas désinfecter à l'alcool mes oculaires Nagler perso à 340€ entre chaque personne qui jette un œil dans le télescope. Le matos risque de ne pas trop apprécié, et ça n’enlèverait surement pas tous les risques. L'idée de la bonnette de protection jetable citée ci-dessus est peut-être à étudier, mais elle me parait difficile à mettre en œuvre. Quant aux Nuits des étoiles, alors là, c'est encore plus complexe. Certaines années on a eu jusqu'à 300 personnes agglutinées autour de l'observatoire, et au milieu de nos télescopes persos En plus, la majorité des bénévoles de mon club sont des retraités de plus de 70 ans. Ils font donc partie des personnes à risque, et je ne me vois pas leur demander de rester au milieu de gens inconnus, à coté de leur télescope en pleine nuit, pour animer une observation. La seule solution semble effectivement d'installer des postes d'observation en "visuel assisté" que je préfère appelé "imagerie en direct", ce qui est sans doute plus approprié . Mais je précise tout de même que toute nos animations publiques sont gratuites et ne nous rapportent rien. On a toujours fait cela, car on aime partager notre passion, mais les ressources de notre club proviennent uniquement des cotisations des adhérents. Donc il n'est pas exclu qu'on annule tout pour cette année, si c'est trop risqué à mettre en œuvre........
  14. Belle protubérance du 4 mai

    Bravo pour ce dessin très bien rendu . Il nous change du ciel profond .
  15. Alphonsus à 100 mm

    Très chouette rendu . Le plissage sur le fond du cratère est bien vu. Comme quoi, il n'y a pas forcement besoin d'un gros diamètre pour s'éclater en observation visuelle. Le piqué d'une lunette, ça en jette .
  16. Trois groupes Hickson + une M94

    Encore une belle série de Hickson ! Ce catalogue va finir par devenir aussi célèbre que celui de Messier . Bravo aussi pour M94, c'est bien d'avoir pu mettre en évidence l'enroulement des bras spiraux dans la partie la plus externe, car cette zone est vraiment très ténue.
  17. J'aimerais pas ! C'est un peu la version moderne du supplice de Tantale Moi je comprends Cyprien. Je travaille au sommet du Pic du Midi ce qui est une chance. Mais paradoxalement, je n'y ai jamais observé pour moi même. Je ne me sentirais pas à l'aise d'exercer ma passion au milieu de mes collègues. Ca peut surement paraitre bizarre pour un astram qui voit celà de l'extérieur, mais ce n'est pas si simple que ça de mélanger loisir et vie professionnelle. Dans mon cas je ne les mélange pas. Par contre quand je suis chez moi, où à l'observatoire de mon club, je me lâche . Ca me va très bien, et ça me suffit d’arpenter le ciel avec mon télescope perso. Même si au boulot j'ai un 2m entre les mains , et aussi un T1M et un T60cm pas très loin...
  18. Merci pour cette nouvelle fournée de dessins . Crécy la Chapelle, ça me rappelle des vieux souvenirs, j'ai habité 2 ans à Villiers sur Morin en 1993 et 1994 . Et après j'ai habité 5 ans à Jouarre jusqu'en 1999, donc pas très loin non plus. Une des raisons de ce choix était de s’éloigner le plus possible des lumières de Paris, tout en restant en région parisienne, pour pouvoir observer le ciel. C'est d'ailleurs à cette époque là que j'ai acheté mon Starfinder 10" que j'utilise toujours aujourd'hui. Et j'ai observé les premiers NGC de ma vie à Jouarre, en 1997. Tes dessins me montrent, que le ciel est toujours exploitable dans cette zone du 77 . Bon, pour en revenir au sujet c'est pas souvent qu'on dessine NGC 2023 pour elle même. Cette petite nébuleuse à réflexion, est située juste entre la Tête de Cheval et NGC 2024 (la Flamme.) Donc en général, elle est négligée au profit des ces deux célèbres voisines. C'est bien de la mettre ainsi en avant. Je n'avais jamais entendu parler de NGC 2346. Elle a pourtant l'air sympa cette petite nébuleuse planétaire. Je vais la rajouter dans ma liste d'objets à pointer. Merci pour cette découverte. Bravo pour les amas ouverts NGC 1981 et M 67. Ça doit prendre du temps de placer toutes ces étoiles . Quant à la comète Catalina, je n'en ai aucun souvenir, mais apparemment, elle était bien visible avec quelques détails de structure autour du noyau. Enfin, j'aime bien ton dessin de la nébuleuse du Coureur. J'en ai un dans le même style qui ressemble un peu. Du coup je l'affiche ici :
  19. NGC 4244 au T200

    Ah oui, là ça change des tachouilles du Petit Lion . NGC 4244 est une superbe galaxie que j'adore . Elle fait partie du catalogue des 110 plus beaux objets NGC, et aussi du catalogue Caldwell où elle porte le numéro 26. Son grand axe mesure environ 16', soit la moitié du diamètre de la Lune ! A ce titre elle fait partie des 15 plus grandes galaxies visibles dans le ciel français, ce qui n'est pas rien. Il est surprenant que cette galaxie ne soit pas plus connue. En tout cas, pour moi, elle fait partie de mon best-of . Voici mon dessin :
  20. Hommage à Eclipse

    Et oui, Eclipse . J'ai fait partie des abonnés jusqu'au dernier numéro. Cela ne me parait pas si lointain, et pourtant le monde à vraiment changé depuis... A l'époque, pas d'ordinateur, pas d'images numériques à profusion sur Google , pas de logiciel Stellarium, C2a, Guide9, Winjupos, Aladin etc.... et pas d'Astrosurf non plus , rien, on n'avait rien de rien. Uniquement quelques bouquins et atlas papier pour trouver les idées d'observation. Un monde non connecté que la génération d'aujourd'hui n’envisagerait même pas. Quand on pointait un objet à l'oculaire c'était une vraie découverte. Ce genre de revue était comme une bible. Merci pour cette séquence nostalgie .
  21. Il faudra bien s'y faire !

    Alors celle-là, tu as bien fait de la poster ! Il faut absolument diffuser ce genre d'images, et pas seulement sur les forums spécialisés, mais partout où c'est possible, dans la presse, dans les médias etc... Il faut que tout le monde sache, que tout le monde voit. C'est comme si on regardait le ciel à travers le périph. Voilà ce qu'on est entrain de faire à notre planète. Merci pour ton image. Yves
  22. Quid dessin lunaire

    Magnifique dessin . Je connais très peu les noms du relief lunaire, mais ce dessin à un coté accrocheur. Le regard reste scotché dessus, comme fasciné, voir même hypnotisé...C'est superbe Chapeau pour cette dextérité. C'est du grand art.
  23. Très sympa cette Variable de Hubble . C'est étonnant que tu n'aies jamais posté ce dessin auparavant, pour un objet aussi connu . Et c'est vrai que c'est rigolo de l'avoir mis à coté du dessin d'une comète . Merci pour le partage.
  24. NGC 3504 et NGC 3512 au T200

    Tu vas devenir l'hyper-spécialiste de la constellation de Petit Lion . Je n'ai jamais observé ce couple de galaxies mais j'ai vu que NGC 3504 fait partie du Herschel 400. Je n'ai pas encore exploré l’ensemble de ce catalogue, mais je m'y attelle petit à petit....Si je la pointe prochainement, j’aurai ton dessin en mémoire pour me faire une idée .
  25. Rapprochement Vénus-Pléiades du 3 avril

    Cet événement ne se reproduira pas avant quelques années. C'est bien d'en avoir gardé un souvenir .