yves65

Member
  • Content count

    489
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Posts posted by yves65


  1. Le problème c'est que je n'ai pas noté l'heure exacte de l’événement, donc mon témoignage ne serait pas fiable. C'est juste votre message qui m'a fait penser que ça pouvait être le même bolide, car ça correspond à la direction et la tranche horaire. Toutefois, même si on a vu ce bolide au raz de l'horizon nord, Tarbes, c'est tout de même assez loin de Roanne...

    Sur le coup, on n'y a pas prêté plus attention que ça, pensant que l'on avait à faire à une simple étoile filante particulièrement brillante.

    L’événement a surement été enregistré par la caméra Fripon du Pic du Midi car le ciel était dégagé, mais peut-être qu'il n'a pas été jugé assez spectaculaire pour faire l'objet d'une brève à destination du grand public. Je n'ai pas l'impression que l'on puisse avoir accès à tout l'historique des caméras depuis internet. En tout cas, je n'ai pas trouvé d'infos sur le site de Fripon.


  2. Sujet intéressant, que je prends en cours de route :).

     

    Juste pour ajouter mon grain de sel, un paramètre qui n'a pas été dit plus haut il me semble, est le type d'oculaire utilisé.

    J'ai eu l'occasion l'an passé d'observer l'étoile Porrima dans la Vierge en comparant un Nagler 5 mm et un Explore Scientific 4.7mm et en utilisant 2 télescopes, un T254 et un T305. Voici les notes que j'avais écris ce jour là :

     

    "J'ai noté un très grosse différence entre les 2 oculaires. Cela m'a plutôt surpris, car c'était vraiment flagrant et inattendu. Cette étoile double a actuellement une séparation de 3", après être passée par un minimum à 0,4" en 2005 (CF article dans Ciel et Espace d'Avril 2018.) Avec le Nagler, aucun soucis, les deux étoiles sont parfaitement séparées. Elles apparaissent comme deux points bien définis, qui ne se touchent pas (Gr= 228x sur le T254 et 238x sur le T305.) Avec l'Explore Scientific, j'ai été plutôt déçu . J'ai eu du mal à séparer l'étoile double. J'y suis arrivé mais l'image manquait de piqué. Les deux étoiles apparaissent comme deux taches irisées qui se chevauchent un peu, avec une impression de ne pas arriver à faire correctement la mise au point. (Gr = 243x sur le T254, et 252x sur le T305.)"


  3. Bonjour,

     

    Difficile d'observer autre chose que des galaxies à cette saison ;)

    Si tu ne la connais pas, ne rate pas la belle NGC 4565, la galaxie de l'Aiguille, dans la Chevelure de Bérénice. C'est la plus belle spirale vue par la tranche du ciel à mon gout. 

    Il y a aussi le célèbre couple Baleine et Crosse de Hockey (NGC 4631 et 4656) dans les Chiens de Chasse à ne pas rater.

     

    Bon séjour, en tout cas :).


  4. Bonjour,

     

    Je pense avoir vu le même bolide dans les Hautes Pyrénées. Il est apparu au raz de l'Horizon Nord.

    J'étais à l'observatoire de Visker ce 20 Mars avec deux amis. Je n'ai vu que la fin de sa trajectoire car c'est un copain qui m'a dit "regarde" et quand je me suis retourné, je l'ai vu qui brillait de mille feux. Il descendait vers l'horizon Nord. Sa trajectoire était presque verticale, légèrement inclinée est-ouest il me semble. Ma la vision a été brève et je n'ai pas retrouvé d'information de ce bolide sur Fripon.

     

    Il y a beaucoup de bolides spectaculaires en ce moment. il me semble ?

    J'ai vu le plus impressionnant de ma vie ce 6 mars 2019 vers 22h00. ! Il est passé presque au dessus de chez moi sur un axe Sud-Nord et brillait comme la pleine lune avant de se fragmenter en 3 ou 4 morceaux.

    Celui-ci par contre avait été repéré sur Fripon ici: https://www.fripon.org/spip.php?breve51&lang=fr

    Et il en avait été question aussi dans la Dépèche ici : https://www.ladepeche.fr/2019/03/07/une-meteorite-signalee-dans-le-ciel-par-les-habitants-de-loccitanie,8054524.php


  5. Mars au Zenith ! Le rêve :)

    Scruter les Amas ouverts du petit nuage de Magellan : Quelle chance !

    Merci pour ce CR qui donne envie. Je ne connais aucun de ces objets célestes. C'est vraiment un aperçu d'un autre monde. Certaines galaxies sont très détaillées.

     

    Les photos d'oiseaux sont chouettes aussi. Ça doit être marrant de voir un pélican en liberté. Il n'y en a pas trop, par chez moi ;).


  6. Salut Joël, :)

     

    Content de te retrouver ici sur AS ;).

    Je vois que tu commences à prendre ton matos bien en main. Le trapèze ressort bien, et le cœur de la nébuleuse n'est pas cramé. Par contre, c'est vrai que les extensions un peu plus lointaines ne sont pas très marquées et mériteraient une pose plus longue. En tout cas, les aigrettes sur les étoiles sont belles.

     

    A bientôt,

    Yves

    • Thanks 1

  7. Merci à tous pour vos commentaires sympas :).

     

    Pour M81, c'est vrai que jusqu'à présent, ses bras spiraux ne m'avaient jamais sauter au yeux au T305. C'est une galaxie très connue, et pourtant je l'avais négligée depuis des années, me contentant de l'observer en grand champ pour avoir M82 et NGC3077 en même temps, et cherchant plutôt les détails dans la forme en cigare de sa voisine.

    Mais bon, c'est tout de même la troisième galaxie la plus brillante du ciel en France ! Il fallait bien que je m'y attarde un jour ;) !

    Pour répondre à *des écrins pour le grossissement. J'ai alterné mes deux Nagler 5mm (240x) et 9mm (130x) à plusieurs reprises, mais c'est surtout à 130x que j'ai le mieux perçu les bras externes de la galaxie.

     

    J'ai maintenant l'habitude de pousser le T305 Dinastro au maximum de ses possibilités en visuel. J'ai l’avantage d'avoir accès à ce télescope motorisé dans un observatoire. Le suivi stellaire et le confort d'observation sont donc parfaits. Je peux passer tout le temps que je veux à l'oculaire.

    Quand j'ai froid, je rentre un peu dans le poste de pilotage à l’abri du vent, je m' assoie quelques minutes dans un canapé (dans le noir total bien sur, l’écran d'ordi est éteint.)  Je me réchauffe un peu, je ressors et je remets ça.  Idem après avoir éteint ma frontale rouge. Il m’arrive de rester plusieurs minutes avant de retourner à l'oculaire pour me réhabituer à la vision nocturne.  Par ailleurs, j'utilise un voile noir qui couvre ma tête et le porte oculaire. 

     

    Ce confort d'utilisation est primordial car il me permet de passer beaucoup de temps sur un même objet, sans me fatiguer. Et comme le souligne Fred, le temps passé à l'oculaire est très important. Je me rends compte que ce confort me permet d'aller chercher des détails qui sont souvent dessinés par les autres, avec des diamètres supérieurs.

     

    Par contre,  pour que ça marche, il faut que je sois seul. Si on est plusieurs à l'observatoire, bah...du coup, c'est pas grave mais le but est ailleurs. Il y a du partage, de la convivialité, c'est sympa aussi, mais jamais je ne rentre aussi profondément dans le cœur des objets célestes.

     

    Pour NGC 2403, je l'ai en fait observée 3 soirs de suite avant de la dessiner. (Mais je n'étais pas seul à l'observatoire, les deux premiers soirs ;).) Ca aussi c’est important je pense. Si possible, il ne faut pas se jeter sur la planche à dessin tout de suite. Bien connaitre un objet avant de le dessiner.

    Merci Fabrice pour l'info sur les régions HII. Je n'étais même pas au courant de l'existence de NGC 2404. Elle est effectivement présente sur mon dessin.

     

    Pour répondre à Cédric, NGC 2403 fait partie des 20 galaxies les plus brillantes du ciel visible en France. C'est une belle et grande galaxie qui mériterait d'être plus connue. Elle est relativement proche de nous (8,5 millions d'AL) et fait d'ailleurs partie du groupe M81 ;).


  8. Ah tiens c'est pas mal ça :).

    Oser la comparaison avec le HST, c'est culotté et tout à fait opportun ici. L'image est superbe. Bravo.

    Finalement, pour quelques milliards de plus...on n'a pas grand chose de plus...;)

    • Thanks 1

  9. Avec un peu de retard, je vous propose ici un petit CROA qui date du 8 mars dernier. 

     

    Ce soir là, il y avait une soirée publique prévue que je devais animer à l'observatoire de Dinastro, mais la prévision météo annonçait un ciel couvert, et je n'ai donc pas eu de visiteurs...

    Dommage pour eux, car miraculeusement et contre toute attente, le ciel s'est parfaitement dégagé dès 21h30 ! 

    Du coup, comme j'étais seul, j'en ai profité pour me goinfrer honteusement en solitaire jusqu'à 1h30 du matin ;).

    Voici la liste des objets que j'ai pointés ce soir là avec le T305 du club :

     

    NGC 2403 : Tout d'abord je suis resté 1 heure sur cette galaxie de la Girafe. C'était le troisième soir de suite que je l'observais car je l'avais pointée la veille et l'avant veille, mais ce coup-ci je l'ai longuement scrutée dans le noir total et dessinée.  (On dessine toujours mieux un objet que l'on connait déjà bien.) Je n'ai pas vraiment distingué les bras spiraux, mais l'aspect de cette galaxie à l'oculaire présente de nombreuses zones d'éclat inhomogène. La structure de NGC 2403 est complexe en visuel. J'ai perçu un espèce de "peigne" à trois branches qui se dirigent vers le nord-est, et une bande sombre presque qu'orientée nord-sud. Sur le coup, je n'ai pas trop compris où étaient les bras spiraux la dedans, mais une comparaison ultérieure avec une photo, m'a rassuré en me montrant que finalement, je n'avais pas trop affabulé à l'oculaire :

     

    d9a33cd8d7098012a8e5f92a28ac9ecac6137188

     

    M 81, la galaxie de Bode : 

    Deuxième vedette de ma soirée.  En fait, je n'avais jamais pris le temps de l'observer en détail pour elle même, car d’habitude je m'attarde plutôt sur sa superbe voisine M82.

    Mais ce soir là, je suis resté 1h30 dessus ! Et je suis parvenu pour la première fois à distinguer sa structure spirale à l'oculaire. En fait elle est vraiment immense et superbe. Ses bras spiraux sont accessibles dans le T305.  J'ai d'abord scruté le noyau et vu qu'il n'était pas homogène. On peut distinguer deux départs de bras en direction des deux étoiles situées tout près au sud, et aussi un bord plus brillant à l'est du noyau.

    Ensuite j'ai cherché à repérer les deux bras extérieurs. J'ai d'abord repéré le bras ouest, car il est plus épais, mais par contre en visuel, il s’arrête assez vite.

    Après de longues minutes d'observation, le morceau de bras à l'est m'est apparu furtivement (à coté du petit groupe d'étoiles). Sur le coup je ne comprenais pas ce qu'il faisait là tout seul aussi loin du noyau. J'ai essayé de le voir en entier, et j'ai vu qu'il s'étendait un peu plus depuis le noyau vers le sud qu'à première vue, mais ne rejoignait pas le morceau isolé à l'est. Bref, comme si il y avait une interruption dans le bras. C'est un contrôle avec une photo après l'observation, qui m'a permis de comprendre ce que j'ai vu, car le bras sud-est possède effectivement une partie beaucoup moins brillante, donc invisible en visuel, ce qui crée l'interruption.

    Voici mon dessin remis au propre :

     

    66935ffde6d13545ae423303801e9655828bdd70

     

    Ensuite j'ai observé les objets ci-dessous en m'y attardant moins longtemps.

    Je n'ai pas remis au propre mes dessins, mais voici tout de même la liste et les commentaires que j'ai noté ce soir là :

     

    IC 2165 : Petite nébuleuse planétaire dans le Grand Chien de magnitude 12. Elle est d'aspect stellaire à 130x. (le repérage par Blinking efficace.) A 480x, elle est ronde et brillante au cœur. Le tour est légèrement moins brillant. Étoile centrale invisible.

     

    NGC 2360 : Amas ouvert dans la Grand Chien de magnitude 7, contenant environ 120 étoiles. La forme évoque une méduse. (Un grand rond avec 6 pattes  ;).) L'amas contient beaucoup d'alignements rectilignes d'étoiles.

     

    NGC 2419,  le "Vagabond intergalactique" : Amas globulaire dans le Lynx surnommé ainsi en raison de sa distance très lointaine de 300 000 al, soit presque deux fois plus loin que le grand nuage de Magellan ! A l'oculaire, c'est un fantôme d'amas globulaire dans l'alignement de deux étoiles de magnitude 7. Vision décalée efficace.

     

    Iota du Cancer : Très jolie double bicolore jaunâtre-bleuâtre de magnitude 4,2 et 6,6 espacée de 30". C'est la jaunâtre la plus brillante. 

     

    Zêta du Cancer : C'est une incroyable étoile triple ! Je suis très content d'avoir découvert cet objet ce soir là. Au début on croit que c'est une double car on sépare bien à 130X les 2 composantes de magnitude 6 et 5,2 qui sont espacées de 7". Mais il faut grossir à 480X pour se rendre compte qu'une des 2 composantes est aussi une autre double très très serrée, espacée de seulement 1,1" ! Je crois que c'est mon record, je n'avais jamais séparé en visuel une étoile aussi serrée. Enfin on peut dire qu'il y a même une 4ème composante de magnitude 8,5 qui se trouve beaucoup plus loin du trio, à 280" mais qui fait partie aussi du système. 

     

    M 67 : Amas ouvert dans le Cancer. J'ai compté une centaine d'étoiles environ à 130X de grossissement.

     

    Abell 1060 Amas de l'Hydre : Je termine la soirée par un plongeon intergalactique. Abell 1060 est un amas de galaxies situé à environ 190 millions d'années lumières, accessible au T305 pour les amateurs de tachouilles . Il se situe entre deux étoiles de magnitude 7 visibles dans le même champ à 130X. Ces deux étoiles facilitent son repérage mais elles gênent un peu pour voir les galaxies à cause de leur éclat. Je suis parvenu à distinguer un alignement de 4 galaxies sur un axe est-ouest. NGC 3308 (mag 11.9) est la plus à l'ouest, NGC 3311/3309 deux galaxies de magnitude 11,6 trop proches pour être séparées à l'oculaire. Je n'ai vu qu'une tache à leur emplacement. NGC 3312 magnitude 11,9, seule spirale du groupe. Et enfin NGC 3314, la plus à l'est et aussi la plus faible de magnitude 12,7 à l’extrême limite de perception au T305. 

     

    Voilà pour mon dernier CR :).

    Bon ciel à tous,

    Yves

    • Like 7
    • Love 1

  10. Bravo pour ce dessin que je découvre seulement maintenant. Le commentaire est vraiment très complet.

    Moi, non plus je n'ai jamais pointé cette galaxie. Delta -22°, ça se tente . (Après tout M83 est bien à delta -30° ;).)

    Il faudra que je l'observe à l'occasion.

    • Thanks 1

  11. Superbe ! Pour un premier essai, c'est très réussi. Bravo, j'aime bien :).

     

    Pour ce qui est de l'inversion des couleurs, pour ma part je n'utilise même pas de logiciel spécifique, puisque Windows l'a toujours permis depuis XP (avec Paint) et le permet toujours sous Windows 10. : Clic droit sur la photo, modifier, sélectionner tout, clic droit, inverser les couleur...et c'est tout. ;) (Franchement pas compliqué, et pas la peine de télécharger quoique ce soit ;).)


  12. Bien entendu Venus ! ;)

     

    L'étoile du Berger est connue depuis l'Antiquité, mais rassure toi, il est encore très fréquent au XXIème siècle de trouver des gens, même d'un certain âge, qui n'avaient jamais remarqué son éclat, et qui posent cette question ;).


  13. Ah cool, j'attendais une photo comme celle-là depuis ce matin :).

    J'ai observé en visuelle cette comète hier soir au T305, et je reconnais bien ici le champ d'étoiles que j'ai dessiné.

    J'ai posté un croquis dans le forum observations visuelles ci-dessous. Il m'a semblé voir un départ de queue en vision indirecte, j'attendais une photo pour confirmer mon observation, c'est presque le cas avec ton image ;) :

     

    • Like 2

  14. J'ai observé 46P/Wirtanen hier soir vers 21h00 TU (Depuis chez moi à Visker dans les Hautes-Pyrénées.)

    Elle était située à moins de 1,5° au nord-est de l’étoile Pi Ceti de magnitude 4,4.

     

    Aux jumelles 10x50, elle est parfaitement visible. Son diamètre est d'environ 0,3°. Je confirme qu'elle est plus brillante que M33 et moins brillante que M31.

     

    Au T305x130, elle occupe la moitié du champ de l’oculaire (soit environ 0,3° comme aux jumelles). En vison directe, le noyau est brillant et le halo de forme globalement sphérique. En vision indirecte, il me semble voir un début de queue coté N/NE, et une sorte d'onde plus brillante, décollée du noyau coté S/SO.

    Voici mon croquis brut d’oculaire (sans remise au propre.) Les coordonnées du centre du dessin sont environ AD 2h47 et Dec: -13°14.

    Les détails visibles ne sont vus qu'en vision indirecte et sont amplifiés sur le dessin. (J'espère ne pas avoir affabulé, mais je ne crois pas ;)):

     

    35a828063053eeaec3b6bb7c4235942bb8f64d72

     

    • Like 6

  15. Alors là, bravo ! Franchement, c'est génial :).

     

    Je viens de passer un bon moment à scruter toute la partie boréale, que je connais mieux que la partie australe. C'est fou tout ce qu'on voit. Le Sagittaire, le Triangle d'été, Cassiopée et même Orion à l'opposé. Ça mériterait presque une deuxième version annotée, pour aider à repérer tous les détails visibles, nébuleuse America, double Amas de Persée, M31, Albireo, M8 la Lagune etc...

     

    Félicitations pour ce travail bluffant, c'est énorme.

     

    En tant que dessin réalisé à l'oeil nu, c'est une image à transmettre aux générations futures, qui ne verront peut-être plus les étoiles, si la pollution lumineuse continue d'augmenter. Il faudrait d'ores et déjà la placarder sur les places des grands centres ville, pour rappeler aux citadins ce qu'ils ont perdu.

     

    C'est magnifique.


  16. Merci pour ces images.

     

    J'aime bien celle avec California et les Pléiades en grand champ :).

     

    Pour les photos d'ambiance, pffou..... ça me rappelle le boulot ;). Je suis actuellement au Pic et je viens de passer une semaine dans le cambouis. On a changé les 3 galets d'entrainement de la coupole du TBL avec 2 de mes collègues. Chaque bloc d'entrainement pèse 350kg à démonter... et là..., je suis canné.  Je l'avais déjà fait en 2004, c'est reparti pour 14 ans, j'espère...

     

    Amicalement,

    Yves (Depuis le Pic...:))